Mise à jour vers Windows 10 : à une semaine de la fin de l'offre gratuite, on fait le point

Après, il faudra payer 231
En bref
image dediée
OS
Sébastien Gavois

Dans une semaine, Microsoft mettra un terme à son offre de mise à jour gratuite vers Windows 10. Nous avons donc décidé de faire le point avec une série de questions/réponses afin de vous permettre d'y voir plus clair.

Windows 10 a été officiellement lancé le 29 juillet dernier avec de nombreuses nouveautés à la clé. Comme nous avons déjà eu l'occasion de l'évoquer à de nombreuses reprises, Microsoft propose à certains de ses clients de migrer gratuitement vers le nouveau système, dans certaines conditions tout de même. À une semaine de la fin du compte à rebours, voici ce qu'il faut savoir.

Jusqu'à quand la mise à jour gratuite est-elle proposée ? 

Cette offre n'est en effet proposée que pendant un an et touche donc à sa fin. D'après le décompte officiel affiché sur la page de Microsoft, vous avez jusqu'au 30 juillet à 12h00 pour en profiter, alors que le texte indique le 29 juillet. Après cette date, il faudra passer à la caisse pour en profiter, évitez donc d'attendre la dernière minute si vous êtes intéressé.

Pour rappel, les tarifs officiels sont actuellement de 135 euros pour la version Famille de Windows 10 et de 279 euros pour la Pro sur la boutique en ligne de Microsoft. Chez les revendeurs, on les trouve généralement pour quelques euros de moins, à partir de 120 et 270 euros pour les versions boîtes. Il est également possible d'acheter des licences OEM, mais elles sont livrées avec une machine et liées à celles-ci, ce qui explique qu'elles soient moins chères (moins de 100 euros pour Windows 10 Pro OEM 64 bits par exemple).

Quelles sont les versions de Windows concernées ?

La mise à jour gratuite est donc intéressante si vous comptez passer à Windows 10. Pour profiter, il faut néanmoins remplir certaines conditions.

En effet, seuls Windows 7 ou 8 (Familiale, Pro et Ultimate) sont éligibles et les moutures plus anciennes comme Vista ou XP ne peuvent pas profiter de cette promotion. C'est également le cas pour les versions Entreprise de Windows 7, 8 et 8.1 Entreprise, ainsi que pour Windows RT qui est désormais totalement laissé de côté par Microsoft.

Suivant votre version de Windows 7 ou 8, vous aurez droit à Windows 10 Famille, Pro ou Mobile. Voici un tableau des correspondances :

Windows 10

Puis-je installer Windows 10 directement au-dessus de mon système actuel ? 

La réponse est oui et Microsoft propose même une procédure de mise à jour relativement simple pour ceux qui sont sous Windows 7 avec le SP1 installé ou bien sous Windows 8.1. Si ces mises à jour ne sont pas présentes sur votre machine, il faudra les installer avant de pouvoir lancer la migration.

Bien évidemment, il faut aussi être connecté à Internet. Si vous remplissez toutes les conditions, alors Windows 7 ou 8 vous propose (de manière insistante depuis plusieurs mois maintenant) un pop-up vous informant que la mise à jour vers Windows 10 est disponible.

Comment faire pour installer la mise à jour sur mon ordinateur ?

Vous pouvez d'ailleurs lancer la procédure de mise à jour directement depuis ce pop-up. Si vous le désirez ou s'il ne s'affiche pas pour une raison ou une autre, vous pouvez également vous rendre sur cette page afin de télécharger un petit programme qui effectuera la même opération. Pour rappel, nous avons déjà publié un guide des différentes méthodes et astuces pour procéder à la mise à jour vers Windows 10.

Après une vérification des composants de votre machine, la migration peut démarrer immédiatement. Si vous le désirez, vous pouvez conserver vos programmes et/ou vos données. Sachez que certaines applications peuvent causer des problèmes lors de la mise à jour, l'assistant de migration pourra alors vous demander de les désinstaller avant de continuer. Dans tous les cas, il est recommandé d'effectuer une sauvegarde au préalable.

Comment créer une clé USB ou un DVD bootable pour installer Windows 10

Il est également possible d'installer ou de réinstaller Windows 10 via une clé USB ou un DVD que l'on peut créer simplement avec un outil de Microsoft :

Comment se passe l'activation ?

Pour l'activation de Windows 10, deux cas de figure sont à distinguer. Tout d'abord, si vous n’avez pas encore mis à niveau votre système vers Windows 10 et que vous procédez à une nouvelle installation, il vous faudra saisir une clé Windows 7, Windows 8 ou Windows 10 afin de procéder à l'activation.

Par contre, si Windows 10 a déjà été activé sur cette machine, il n'est pas nécessaire de saisir une clé de produit Windows 10 et il faudra simplement cliquer sur le bouton « Ignorer » ou moment d'entrer la clé lors de l'installation. Votre PC s’activera automatiquement plus tard explique Microsoft.

Dans tous les cas, si vous rencontrez des problèmes avec l'activation de Windows, une page de support dédiée à cette problématique est disponible ici.

La mise à jour est-elle liée à ma machine ? Puis-je réinstaller Windows 10 à partir de zéro ? 

Dans le cadre d'une licence OEM (lorsque l'ordinateur est vendu avec un Windows 7/8 préinstallé par exemple), la réponse est oui. La mise à jour est liée à votre machine et ne peut pas être transférée vers un autre ordinateur. De plus, la société de Redmond explique que « si vous avez apporté des modifications importantes au matériel de votre PC, telles que le remplacement du disque dur ou de la carte mère, Windows ne pourra probablement plus être activé sur votre PC ».

Néanmoins, Microsoft précise que « si vous avez acquis le logiciel en tant que logiciel autonome (et aussi si vous mis à jour un logiciel que vous avez acquis en tant que logiciel autonome), vous pouvez transférer le logiciel à un autre appareil qui vous appartient ». Bien évidemment, il faudra le désinstaller de la machine précédente avant de l'installer sur une nouvelle.

Dans tous les cas, vous pouvez réinstaller Windows comme bon vous semble sur votre ordinateur, y compris une installation complète tant que cela reste sur le même appareil. L'activation est automatique, comme nous l'avons détaillé juste avant, et ce, peu importe la date à laquelle vous effectuez la réinstallation (y compris après la période de gratuité pour bénéficier de la mise à jour).

Et si je souhaite revenir en arrière, c'est possible ?

En cas de problème, il est toujours possible de revenir en arrière si Windows 10 a été installé il y a moins d'un mois, indique Microsoft (pour une mise à jour depuis Windows 7 ou 8).

Pour cela, il faudra se rendre dans les Paramètres de Windows, puis dans le menu Mise à jour et sécurité et enfin Récupération. 

Je ne veux pas de Windows 10, puis-je continuer à utiliser Windows 7 ou 8 ? 

Bien évidemment, si vous ne souhaitez pas passer à Windows 10, rien ne vous y oblige (et vous pourrez même le faire plus tard si vous le désirez, simplement il faudra payer). Sachez par contre que tous les systèmes d'exploitation de Microsoft ont une durée de vie limitée. Windows XP n'est plus mis à jour par exemple, y compris en cas de failles de sécurité majeure.

Windows Vista ne bénéficie que d'un support étendu (pour des mises à jour de sécurité) jusqu'au 11 avril 2017, autant dire que l'échéance est proche. Pour Windows 7 avec le Service Pack 1, le support standard a pris fin en janvier 2015 et l'étendu prend le relai jusqu'au 14 janvier 2020. Pour Windows 8.1 les dates sont respectivement fixées au 9 janvier 2018 et 10 janvier 2023.

Pour Windows 10, le support standard sera disponible jusqu'au 13 octobre 2020, et le 14 octobre 2025 pour l'étendu. Tous les détails se trouvent par ici.

J'ai installé Windows 10 et je souhaite le conserver, que se passe-t-il maintenant ? 

Si vous avez profité de la migration gratuite, vous pouvez utiliser Windows 10 dans les mêmes conditions qu'un client qui a acheté son ordinateur directement avec le dernier système de Microsoft, aucune restriction n'est imposée par l'éditeur. Ainsi, les prochaines mises à jour vous seront proposées automatiquement, comme n'importe quel client, à commencer par l'Anniversary Update qui sera lancée à partir du 2 août.

Dans tous les cas, aucun paiement ne vous sera demandé pour continuer à utiliser Windows 10, et ce, aussi longtemps que vous le souhaitez. Seule exception, si vous avez une version Famille et que vous souhaitez profiter des fonctionnalités de la Pro, il faudra évidemment passer à la caisse.

Quid de la Xbox One et des Windows Phone ? 

Pour la console de Microsoft, la mise à jour qui apporte des éléments de Windows 10 est disponible depuis le mois de novembre. Il n'existe par contre pas de délai particulier pour en profiter. Même si vous avez une Xbox One dans son emballage d'origine depuis plusieurs mois, vous pourrez l'ouvrir et profiter des mises à jour quand vous voulez (du moins tant que les serveurs de Microsoft sont en marche).

Il en est de même pour les Windows Phone qui peuvent passer gratuitement de Windows Phone 8.1 à Windows 10 Mobile... à condition que la mise à jour soit disponible bien évidemment. Pour les terminaux de Microsoft, la liste des modèles éligibles est disponible ici.

Prudence sur la gestion de vos données personnelles

Finissons enfin ce petit guide sur la migration vers Windows par un rappel important sur vos données personnelles. En effet, lors de l'installation il ne faut pas être tenté de cliquer trop rapidement sur le bouton Suivant et il est important de bien faire attention à toutes les étapes (voir notre analyse).

La CNIL est d'ailleurs récemment montée au créneau en mettant en demeure Microsoft de corriger le tir sur plusieurs points (voir cette actualité). Dans le même temps, la gardienne des libertés informatiques a également publié un guide complet sur les réglages de confidentialités, car « Microsoft propose par défaut une collecte de vos données personnelles ».

On ne peut également que vous recommander d'être extrêmement prudent face aux nombreux outils qui promettent monts et merveilles concernant le paramétrage de vos options.


chargement
Chargement des commentaires...