Mozilla va réduire l'utilisation de Flash dans Firefox, puis le bloquera en 2017

Encore de longs mois d'attente... 87
En bref
image dediée
Navigateurs
Sébastien Gavois

Après Microsoft et Google, c'est au tour de Mozilla de dévoiler ses plans concernant l'abandon progressif de Flash. Les hostilités débuteront en août avec des contenus « qui ne sont pas essentiels ». En 2017, Flash sera bloqué par défaut.

Petit à petit, le web se débarrasse des contenus Flash, qui sont également poussés vers la sortie par les navigateurs. Mozilla avait été virulent l'été dernier en bloquant temporairement Flash à cause de vulnérabilités mettant en danger les utilisateurs, un problème malheureusement récurrent pour la technologie d'Adobe. Depuis, les choses avancent doucement, mais sûrement.

Au mois d'avril, Microsoft annonçait que son navigateur Edge permettrait de couper Flash et de ne l'activer qu'à la demande avec l'Anniversary Update qui arrivera début août. Un mois plus tard, Google était bien plus incisif puisqu'il expliquait que Chrome bloquerait Flash par défaut (probablement durant le 4e trimestre de l'année), sauf pour 10 sites triés sur le volet. Aujourd'hui, c'est au tour de Mozilla de revenir sur le devant de la scène en annonçant une réduction de l'utilisation de Flash dans Firefox.

Firefox va commencer le ménage en août

Ainsi, à partir d'août, « Firefox va bloquer certains contenus Flash qui ne sont pas essentiels à l'expérience de l'utilisateur, tout en continuant à soutenir le patrimoine des contenus Flash ». Les objectifs sont toujours les mêmes : améliorer la sécurité, réduire la consommation des ressources, augmenter la durée de vie des batteries sur mobiles et proposer de meilleures performances générales.

Mozilla propose d'ailleurs un graphique représentant l'évolution des plantages du plugin de Firefox au cours des 18 derniers mois. Comme on peut le voir, le passage de Flash au HTML5 pour YouTube et Facebook a des effets significatifs. L'éditeur espère que le fait de bloquer des contenus Flash invisibles pour les utilisateurs permettra de baisser ce taux d'encore 10 %.

Firefox Plantage Flash

Mozilla marche néanmoins sur des œufs et ne veut pas en faire trop d'un coup : « Afin de minimiser les problèmes de compatibilité avec les sites web, les modifications sont d'abord limitées à une courte liste de contenus Flash qui peuvent être remplacés par du HTML ». 

Accélérer doucement le rythme et bloquer aussi les fichiers de fingerprinting

Bien évidemment, cette liste grossira au fil du temps. Par exemple, plus tard dans l'année, Firefox devrait bloquer l'utilisation de Flash pour vérifier la visibilité d'un contenu, une pratique courante dans le monde de la publicité en ligne selon l'éditeur. 

Toujours dans le monde de la publicité, Ghacks.net explique que Firefox 48 va bloquer certains systèmes de fingerprinting (une technique permettant de suivre les internautes par l'empreinte de leur navigateur, même lorsque les cookies sont supprimés). Cette version du navigateur sera livrée avec une liste de fichiers SWF identifiés par Mozilla comme étant des systèmes de fingerprinting. 

Pour créer cette liste, l'éditeur a analysé les 10 000 premiers sites du top d'Alexa et il indique qu'il répétera l'opération régulièrement. Tous les détails sont disponibles dans ce dépôt GitHub.

Un blocage par défaut des contenus Flash prévu pour 2017

Il faudra par contre attendre 2017 pour que Firefox demande l'autorisation de l'utilisateur pour activer Flash, et ce, quel que soit le site. Mozilla demande donc aux sites qui utilisent Flash ou Silverlight de migrer sur autre chose « dès que possible ».


chargement
Chargement des commentaires...