Microsoft : plus de 16 milliards de dollars de bénéfices l'an dernier

Soit un peu plus d'un demi LinkedIn 54
En bref
image dediée
Crédits : Microsoft
Finances
Kevin Hottot

Microsoft a publié cette nuit ses résultats pour le quatrième trimestre et l'ensemble de son exercice fiscal 2016. Le géant de Redmond a vu ses revenus fondre assez nettement mais est tout de même parvenu à faire gonfler ses bénéfices.

Les trimestres se suivent chez Microsoft mais ne se ressemblent pas toujours. L'éditeur de logiciels traverse en ce moment une période compliquée, le rachat de Nokia n'apporte pas les fruits attendus et pas plus tard que fin mai, l'entreprise annonçait un plan de 1 850 suppressions de postes dont 1 300 rien que dans sa division mobile. Il ne doit d'ailleurs plus rester grand-chose de cette dernière depuis la revente de sa frange consacrée à la production de « features phones ».

Des hauts et des bas

Sur le dernier trimestre, Microsoft a enregistré un chiffre d'affaires de 20,614 milliards de dollars, contre 22,180 milliards un an plus tôt à la même période soit une baisse de 7 %. Les 2 milliards manquants se trouvent selon Microsoft dans le « report de revenus » liés au déploiement de Windows 10, dont la phase de mise à jour gratuite est sur le point de s'achever.

La seule bonne nouvelle se trouve du côté du bénéfice net qui s'établit cette fois-ci à 3,122 milliards de dollars, ce malgré un impact négatif de 1,11 milliard de dollars lié aux diverses restructurations que Microsoft a entrepris dernièrement. Un chiffre qui se compare favorablement à la perte nette de 3,195 milliard de dollars enregistrée un an plus tôt, là aussi en raison d'une importante restructuration et d'une forte dévaluation d'actifs (dont ceux de Nokia), à hauteur de 7,5 milliards de dollars.

Microsoft Q4 FY16Microsoft Q4 FY16

Sur l'ensemble de l'exercice, le même schéma se dessine. Les revenus sont nettement moins élevés que par le passé avec 85,320 milliards de dollars au compteur contre 93,580 milliards un an plus tôt. Là encore une variation de 6,6 milliards est mise sur le compte de Windows 10

Le bénéfice net lui augmente franchement et atteint 16,798 milliards de dollars, contre 12,193 milliards en 2015, de quoi faire passer un peu plus facilement le chèque de 26,2 milliards de dollars signé pour LinkedIn. Là aussi l'origine de cette variation est facilement identifiable, puisqu'en 2016 Microsoft n'a pas eu à dévaluer d'actifs de manière aussi conséquente qu'avec Nokia l'an dernier.

On prend les mêmes...

Dans l'ensemble, la situation de Microsoft n'a que peu varié par rapport aux trimestres précédents. Ainsi dans la branche More Personal Computing, qui regroupe les activités liées à Windows, au matériel, au jeu vidéo et à la recherche, le constat des trois derniers mois est calqué sur celui noté trois mois plus tôt. 

Les revenus tirés de la vente de téléphones et de smartphones sont ainsi en recul de 71 % sur un an, le lancement de nouveaux terminaux sous Windows 10 Mobile n'ayant donc rien changé à la situation. Heureusement Microsoft peut compter sur sa gamme Surface dont les ventes ont progressé de 9 % (à 965 millions de dollars) pour retrouver des couleurs.

Côté jeu vidéo, le groupe ne donne toujours aucun chiffre de vente pour la Xbox One, mais les revenus de cette branche ont fondu de 9 % en un an « en raison de volumes de ventes de Xbox en baisse et d'une tarification plus faible ». Un discours qui tranche nettement avec celui de Sony qui ne fait que battre record sur record trimestre après trimestre avec sa PlayStation 4. Le Project Scorpio est donc attendu de pied ferme pour redonner un peu d'élan à la machine.

Office 365 et Azure en héros

Une fois encore ce sont donc Office 365 et Azure qui tirent la croissance de Microsoft vers le haut. Le bouquet Office 365 a ainsi séduit 900 000 particuliers de plus qu'au dernier trimestre, portant le total à 23,1 millions d'abonnés. Les revenus tirés des produits Office pour particuliers sont ainsi en progression de 19 % sur un an et de 5 % pour les entreprises. 

Du côté d'Azure les revenus ont encore grimpé de 102 % sur un an, c'est le huitième trimestre de suite où Microsoft peut se vanter d'une croissance à trois chiffres sur cette offre. Pendant ce temps, les recettes issues des services aux entreprises ont augmenté de 12 %. Au total, la branche Intelligent Cloud de Microsoft a vu son chiffre d'affaires gonfler de 7 % sur un an au dernier trimestre, avec un bénéfice opérationnel en baisse de 17 %, à 2,19 milliards de dollars. 

En bourse, ces nouvelles ont été plutôt bien accueillies avec une hausse de 4 % dans les heures précédant l'ouverture des marchés à Wall Street. La valorisation de Microsoft atteint donc désormais environ 435 milliards de dollars.


chargement
Chargement des commentaires...