Microsoft : 11 bulletins de sécurité, une mise à jour cumulative pour Windows 10

Dont deux rien que pour Flash 49
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Microsoft diffuse depuis hier la mise à jour cumulative 10586.494 pour Windows 10. Elle corrige à la fois des soucis de sécurité et des problèmes plus généraux. Elle fait suite à la publication des bulletins de juillet, des correctifs étant disponibles pour l’ensemble des Windows supportés.

Deuxième mardi du mois oblige, Microsoft a publié hier ses nouveaux bulletins de sécurité. Comme toujours, des correctifs ont été diffusés sur Windows Update pour les systèmes d’exploitation qui bénéficient d’un support technique. En tout, onze bulletins sont disponibles, dont la moitié sont critiques. Cependant, sur ces derniers, deux concernent Flash Player qui est, pour rappel, directement intégré dans Internet Explorer 10 et 11, ainsi que dans Edge.

Ces correctifs sont pour la plupart disponibles à partir de Vista Service Pack 2. Sous Windows 10, ils se traduisent par une nouvelle mise à jour cumulative. Pour rappel, le dernier né des Windows ne récupère pas des correctifs séparés selon les problèmes à corriger. À la place, il n’en télécharge qu’une, complétée mois après mois. Ceux qui étaient à jour n’obtiennent donc que le delta, tandis que des machines n’ayant par exemple pas eu de connexion Internet depuis des mois téléchargeront un plus gros fichier.

Nouvelle mise à jour globale pour Windows 10

La nouvelle mise à jour cumulative est estampillée 10586.494, 10586 désignant la dernière évolution majeure du système, celle de novembre dernier (appelée « 1511 »). Outre les brèches colmatées, elle améliore la fiabilité de certains composants tels que le Media Player, Internet Explorer 11, le support de Miracast, Explorer ou encore le noyau lui-même. Des bugs supplémentaires ont été éradiqués dans Windows Update, l’authentification, le support des PDF, la gestion du Bluetooth, Edge ou encore le réseau et les connexions Wi-Fi.

Plusieurs soucis particuliers ont en outre été corrigés. Un ordinateur ou une tablette pouvait par exemple afficher un écran noir après être sorti de veille connectée. Plus ennuyeux encore, les comptes locaux (donc sans connexion d’un compte Microsoft en ligne) ne se verrouillaient parfois pas après un certain nombre de tentatives d’authentification.

Notez également que la version Mobile du système 10 est elle aussi mise à jour, avec quelques corrections spécifiques. Par exemple, le processus de migration d’un Windows Phone vers Windows 10 « perdait » parfois les certificats d’authentification. Le support des paramètres de sauvegarde dans les applications tierces est également amélioré.

Les utilisateurs des versions 10240 ne sont pas oubliés

Enfin, ceux qui n’ont pas effectué la mise à jour de novembre et sont toujours sur la branche RTM de Windows 10 (10240) ont eux aussi une mise à jour à récupérer. On retrouve les failles de sécurité corrigées, quelques autres soucis communs à la 10586.494, ainsi que certains autres, comme le NTFS qui pouvant dans certains cas créer des erreurs lors d’un redémarrage de la machine. Un bug empêchait parfois des pilotes de s’installer, et le support de l’USB 3.0 est amélioré en cas de montage d’un lecteur CD/DVD en SCSI.

Il suffit comme d’habitude d’ouvrir Windows Update pour récupérer l’ensemble des correctifs, quelle que soit la version de Windows utilisée. Ceux qui utilisent cependant des préversions du programme Insider n’ont en revanche pas de mises à jour. Une build 14388 est d’ailleurs parue hier soir dans le Fast Ring, avec 44 nouvelles corrections au passage. Rappelons que ces préversions permettent de tester l’Anniversary Update, dont la version finale sortira le 2 août. Une nouvelle version préliminaire du SDK est également disponible, quelques bugs mineurs ayant été corrigés (aucun changement sur les API).


chargement
Chargement des commentaires...