Let's Encrypt : activation par défaut pour l'ensemble des hébergements d'OVH

Tout est automatique 23
image dediée
Securité

C'est fait : l'ensemble des offres d'hébergement d'OVH dispose désormais d'un certificat Let's Encrypt. Aucune action n'est nécessaire de votre part, la mise en place et le renouvellement sont entièrement automatiques.

Annoncé initialement pour le début de l'année, le déploiement des certificats Let's Encrypt sur les offres d'hébergement d'OVH aura finalement pris plus de temps que prévu. La mise en place est désormais terminée pour l'ensemble des clients, avec une activation par défaut (une opération terminée le 30 juin selon cette page des travaux d'OVH).

Mise en place et renouvellement automatique pour l'ensemble des clients OVH

« Aucune action n'est à réaliser » nous confirme Sébastien Almiron, Directeur Marketing Digital France de la société basée à Roubaix, c'est automatique pour l'ensemble des domaines et des sous-domaines. De même, la mise en place des options dans l'espace client est finalisée, laissant par exemple à tout un chacun la possibilité de désactiver le certificat Let's Encrypt s'il le souhaite.

Interrogé sur le délai de mise en place, OVH nous explique qu'il a souhaité attendre que Let's Encrypt sorte de bêta avant de se lancer les grandes manœuvres (une bascule qui a été officiellement annoncée en avril de cette année). De plus, OVH met en avant la mise en place automatique des certificats, sans aucune action de la part du client. Contrairement à ce que proposent généralement ses concurrents, précise la société. Bien évidemment, le renouvellement est lui aussi automatique au bout de trois mois.

Quoi qu'il en soit, OVH continuera également d'être un sponsor de Let's Encrypt (Platinum, soit le niveau le plus élevé). 

Let's Encrypt OVH

De nouveaux certificats payants en approche

Dans le même temps, l'hébergeur continue de proposer des certificats payants et lancera même de nouvelles offres : « Pour plus de sécurité et de performances, optez pour les certificats SSL payants avec assurance ainsi que des options wildcard et multisites : DV (Domain Validation), OV (Organisation Validation) et EV (Extended Validation) ». Aucune date n'a été dévoilée, Sébastien Almiron indiquant une arrivée pour « les semaines qui viennent ».

OVH rappelle que le dernier niveau (EV) est le plus élevé, « repérable sur la majorité des navigateurs par le cadenas et la barre d’adresse verte. Ce sont ainsi des données beaucoup plus précises qui seront vérifiées et qui permettront de renforcer la confiance entre l’internaute et le site : existence légale, physique, et commerciale de la société derrière le nom de domaine ».

Sachez enfin qu'une page d'aide a été mise en place il y a quelque temps déjà. Elle permet d'obtenir des informations sur le mixed et duplicate content, la redirection HTTP/HTTPS et, de manière générale, d'« éviter les pièges du SSL » sur un site web.

Publiée le 12/07/2016 à 14:17
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...