Dans la nuit du 31 décembre, une seconde intercalaire sera ajoutée

Que ferez-vous de ce temps libre ? 61
En bref
image dediée
Crédits : motorenmano/iStock
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

La nuit du réveillon du jour de l'An sera plus longue d'une seconde de plus cette année. En effet, la dernière minute du 31 décembre 2016 durera 61 secondes au lieu de 60, afin de rapprocher le temps astronomique à l’échelle de temps légal.

La dernière minute du mois de juin de l'année dernière n'a pas duré 60 secondes comme d'habitude, mais 61 secondes. « Cette seconde supplémentaire, ou « intercalaire » comme on la désigne, permet de raccorder le temps "astronomique" irrégulier lié à la rotation de la Terre avec l’échelle de temps légal » rappelle l'Observatoire de Paris. Le 31 décembre de cette année, rebelote.

En France, le changement aura lieu à 1h00 du matin

En effet, le Service de la Rotation de la Terre vient de publier un nouveau Bulletin-C afin d'annoncer qu'« une seconde intercalaire positive sera insérée à la fin décembre 2016 », du moins pour l'heure UTC (Temps universel coordonné). En France, avec l'heure d'hiver qui est en avance d'une heure sur UTC, nous serons déjà le 1er janvier 2017.

Voici le déroulement de la nuit lors de l'ajout de la fameuse seconde supplémentaire :

  • 1er janvier 2017 0h 59m 59s
  • 1er janvier 2017 0h 59m 60s (seconde intercalaire)
  • 1er janvier 2017 1h 00m 00s

Pour rappel, il n'est pas possible d'ajouter plus d'une seconde à chaque recalibrage, et cela ne peut être fait que le 30 juin ou le 31 décembre de chaque année. Depuis la mise en place de ce système en 1972, ce sera la 27e fois qu'une seconde intercalaire positive sera ajoutée. Les derniers remontent à juin 2015, juin 2012, décembre 2008, décembre 2005, décembre 1998, etc.

Le 1er janvier 2017, la différence entre l'heure UTC et le Temps Atomique International (TAI) sera alors de 37 secondes, contre 36 secondes actuellement. Si vous vous demandez ce qu'il se passe sur Internet pendant une seconde (en moyenne), le site Internet Live Stats vous donne des éléments de réponse : 7 267 tweets, 2 189 appels Skype, 36 286 Go de trafic, 55 000 recherches sur Google, etc.

Un changement généralement indolore qui est sur la sellette

Si ce n'est pas grand-chose pour la grande majorité des gens, cela peut avoir des conséquences plus importantes dans certains cas comme la navigation par satellite, les réseaux de télécommunication et les marchés financiers. Pour rappel, des discussions ont lieu afin d'éventuellement arrêter cette procédure, mais n'ont toujours pas abouti à l'heure actuelle.

L'Observatoire de Paris explique que, « si la seconde intercalaire était supprimée, UTC serait alors découplé de la rotation de la Terre et nous n’aurions plus à rajouter de secondes intercalaires ». Dans tous les cas, « la connaissance très précise de l’orientation de la Terre n’en demeurerait pas moins fondamentale » (voir cette actualité pour plus de détails).

Pour ce qui est de savoir quand une seconde sera de nouveau ajoutée, il faudra attendre une nouvelle mise à jour du Bulletin-C, ce qui arrivera forcément plusieurs mois avant son entrée en vigueur.


chargement
Chargement des commentaires...