Nintendo attendait bien plus de la Wii U

Comme tout le monde en fait 99
En bref
image dediée
Consoles
Kevin Hottot

Tatsumi Kimishima a répondu aux questions des actionnaires de Nintendo lors de la dernière assemblée générale de l'entreprise. L'une d'elles concernait les ventes de la Wii U et le dirigeant a confirmé que les objectifs de départ étaient très élevés.

Avec la Wii U, Nintendo a connu des temps difficiles. Après bientôt 4 ans de carrière, la console ne s'est écoulée qu'à un peu plus de 12,8 millions d'exemplaires, une situation dont le constructeur et ses actionnaires ne peuvent vraiment se contenter. L'un d'eux craignant que la NX ne fasse elle aussi un four, il a interrogé directement Tatsumi Kimishima, le PDG de Nintendo, afin de jauger le niveau de confiance des dirigeants sur ce nouveau produit.

L'actionnaire pensait en effet se souvenir que Kimishima parlait avec une certaine retenue de la Wii U peu avant son lancement, tandis que Shigeru Miyamoto était beaucoup plus confiant, et se demandait donc quel était le sentiment global autour de la NX en interne.

Cent millions ? Vraiment ?

En guise de réponse, Le dirigeant a commencé par démentir avoir fait le moindre « commentaire pessimiste » sur la console alors qu'il était responsable des ventes aux États-Unis, avant de clarifier sa position de l'époque. « Lors d'une réunion de l'équipe de vente, quelqu'un a estimé que nous vendrions près de 100 millions de Wii U dans le monde. Le raisonnement était que parce que la Wii s'est bien vendue, la Wii U suivrait » déclare-t-il. 

« J'ai alors répondu que parce que la Wii s'était bien vendue, nous avions besoin d'expliquer clairement l'attrait de la Wii U pour aller au-delà de ça, et que cela n'allait pas être une tâche facile. J'étais responsable des ventes de la Wii U et je savais ce qu'elle avait de bon, j'ai donc parlé aux vendeurs de l'importance de transmettre ce message aux consommateurs. J'imagine qu'une partie de cette communication a pu être prise sur un ton négatif » précise Kimishima.

Nintendo Résultats 2016

Si le chiffre de 100 millions était certainement un peu exagéré, il ne fait aucun doute que Nintendo s'attendait à de meilleures performances commerciales pour sa Wii U, qui est tout simplement la console la moins vendue de l'histoire du constructeur. Les choses ne devraient d'ailleurs pas changer de sitôt, Nintendo s'attendant à n'en vendre que 800 000 de plus lors de cette année, afin de porter le total autour de la marque des 13,5 millions. À titre de comparaison, il s'était écoulé 101,6 millions de Wii et 21,7 millions de GameCube. Un chiffre qui était déjà historiquement bas. 

Des objectifs trop ambitieux pour la NX ?

Un autre actionnaire s'est inquiété des projections financières faites pour l'année en cours. Nintendo s'attend en effet à une chute brutale des ventes de Wii U, mais aussi à un net ralentissement des ventes de 3DS, avec un objectif fixé à 5 millions d'unités contre 6,8 millions l'an passé. « Dans ces conditions, l'objectif de 45 milliards de yens de bénéfices ne parait pas totalement crédible » résume-t-il.

Réponse de Kimishima : « Je ne peux pas encore parler de chiffres de ventes concrets, mais nous nous attendons à ce que la NX compense la chute des ventes de Wii U. Les logiciels pour NX contribueront aussi aux ventes et au bénéfices ». Autres facteurs importants dans les prévisions de Nintendo, le succès attendu de Pokémon Sun & Moon mais aussi des futurs jeux mobiles de la marque.

À ce titre, Pokémon Go, dont une partie des revenus tombera dans l'escarcelle de Nintendo, s'affiche déjà à la première place des applications les plus rentables de l'App Store d'Apple aux États-Unis. Un rang que Miitomo avait également atteint à ses débuts, avant de tomber dans l'oubli quelques semaines plus tard.


chargement
Chargement des commentaires...