Intelligence artificielle et reconnaissance d'images : Google rachète Moodstocks

Moodstocks ferme boutique et intègre les équipes de Google 16
En bref
image dediée
Crédits : VLADGRIN/iStock/Thinkstockl
Société
Sébastien Gavois

Google vient d'annoncer le rachat de la start-up Moodstocks, spécialisée dans la reconnaissance visuelle. Les services proposés par cette dernière s'arrêtent et son équipe viendra renforcer celles de Google sur l'intelligence artificielle.

L'intelligence artificielle est au cœur de nombreux services proposés par Google. On peut citer pêle-mêle Traduction, Smart Replay d'Inbox, Street View, AlphaGo, etc. Afin de se renforcer dans ce domaine, le géant du Net annonce avoir racheté la start-up Moodstocks, spécialisée dans ce domaine. Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Google se renforce dans l'intelligence artificielle

« Moodstocks est une équipe d’ingénieurs et chercheurs basée à Paris, qui développe de nouveaux algorithmes de reconnaissance visuelle et de machine learning, ainsi qu’une technologie de reconnaissance d’images et d’objets sur appareils mobiles » explique Google. Vincent Simonet, responsable du centre de R&D en France, ajoute que cette équipe viendra s'installer dans ses locaux parisiens.

Sur son site, Moodstocks explique qu'elle s'est lancée dans la reconnaissance d'images en 2012 et qu'elle a depuis peaufiné son outil « en utilisant des approches basées sur l'apprentissage profond ». La société explique que son « objectif sera de construire de grands outils de reconnaissance d'image au sein de Google ». Elle ajoute que les « clients payants actuels de Moodstocks seront en mesure d'utiliser ce service jusqu'à la fin de leur abonnement ».

Moddstocks

Clap de fin pour les services Moodstocks et son application Overlay

Par la suite, il faudra trouver probablement un autre prestataire, car ce rachat « signifie aussi que nous arrêterons bientôt nos services de reconnaissance d'images ». Pour rappel, des offres allant de 89 à 898 dollars par mois (avec un engagement d'un an) étaient proposées au début de l'année.

Moodstocks proposait également une application mobile Overlay dont le principe est assez simple : « flashez les pages d’un mag (Glamour, Be, Vogue, Cosmo...) ou un catalogue (Ikea, Verbaudet, 3 Suisses… entre autres) et retrouvez-vous direct sur le site où acheter l'objet en question ». Elle aussi a disparu, n'étant plus disponible que dans WebArchive. Des démonstrations sont néanmoins toujours disponibles sur leur compte YouTube.

Il faudra maintenant voir comment tout cela prendra forme au sein de Google. Pour rappel, Facebook dispose également d'un centre de recherche sur l'intelligence artificielle en France et son directeur, Yann LeCun, est Français. Dans tous les cas, l'intelligence artificielle est au centre de la stratégie de développement des grands groupes et cela ne devrait pas se calmer de sitôt, chacun rachetant ou se rapprochant à tour de rôle des spécialistes du domaine.


chargement
Chargement des commentaires...