Rosetta donnera « un ultime baiser » à la comète Tchoury le 30 septembre

Et paf l'orbiteur 35
En bref
image dediée
Crédits : CNES/DUCROS David/ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Cette hypothèse était envisagée depuis bien longtemps, elle est désormais actée : Rosetta terminera sa mission sur « sa » comète. L'orbiteur va ainsi se rapprocher de la comète Tchoury avec un impact prévu pour le 30 septembre. 

Cela fait maintenant près de 12 ans que la mission Rosetta est dans l'espace avec, comme point d'orgue, l'atterrissage du module Philae sur la comète le 12 novembre 2014. De très nombreuses mesures scientifiques ont alors été réalisées par ce dernier et le traitement des données récoltées est encore loin d'être terminé.

Une descente contrôlée, avec de nouvelles photos à la clé

Depuis, Philae ne répond plus et les scientifiques en charge de la mission lui ont déjà fait leurs adieux. Désormais, c'est l'orbiteur Rosetta qu'ils se préparent à quitter : « pour conclure de façon magistrale sa mission, Rosetta, après une descente contrôlée inédite, ira rejoindre Philae et donnera un ultime baiser à sa comète » explique poétiquement le CNES.

En effet, la comète s'éloigne du Soleil, la seule source d'énergie quotidienne pour Rosetta. Plutôt que de laisser l'orbiteur vagabonder dans l'espace, il a été décidé de le « crasher » sur la comète, tout en récoltant de nouvelles données au passage.

« Rosetta rejoindra donc lentement sa comète, à environ la moitié de la vitesse de Philae lors de son approche, soit environ 50 centimètres par seconde, prenant en temps réel des clichés à très haute résolution et faisant des mesures scientifiques totalement inédites, offrant aux scientifiques de nouvelles données que seule une approche finale pouvait garantir » explique le CNES. 

Une fin qui signe le début d'une nouvelle ère

Les dernières instructions seront envoyées en août afin que Rosetta suive sa route vers sa destination finale avec un impact prévu pour le 30 septembre. « Dès le contact avec la surface de la comète, les communications cesseront, ainsi que les opérations menées par Rosetta ». Le choix de la zone d'impact n'a pas encore été fixé et plusieurs scénarios sont à l'étude.

Matt Taylor, un des scientifiques de la mission, ajoute que « le 30 septembre marquera la fin des opérations de l'engin spatial, mais aussi le début de la phase où l'attention des équipes sera focalisée sur la science [...] Nous avons des années de travail devant nous ».


chargement
Chargement des commentaires...