Vivendi détient plus de 95 % de Gameloft et veut l'absorber d'ici 3 mois

It's the final countdown 21
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

Vivendi a dévoilé le résultat définitif de son OPA sur Gameloft. La firme de Vincent Bolloré a mis la main sur plus de 95 % des actions et des droits de vote de l'entreprise et se prépare à porter le coup de grâce.

Le feuilleton entre Vivendi et Gameloft touche à sa fin. Cette semaine, Vivendi a dévoilé les résultats définitifs de son OPA sur l'éditeur breton, suite à la réouverture obligatoire de son offre entre le 2 et le 15 juin dernier. En récoltant près de 30 millions d'actions supplémentaires, incluant celles détenues par la famille Guillemot qui a apporté ses titres « à regret » le géant des médias est désormais assuré d'avoir le plein contrôle de l'éditeur. 

Il dispose depuis le 22 juin de 95,94 % du capital et 95,77 % des droits de vote de Gameloft. Le franchissement du seuil de 95 % permet à la société présidée par Vincent Bolloré de procéder à la mise en œuvre d’un retrait obligatoire des actions Gameloft. Cette procédure permettra à Vivendi de forcer les derniers investisseurs à vendre leurs actions à un prix qui peut varier à la hausse comme à la baisse par rapport à celui fixé lors de l'OPA.

À l'issue de cette manœuvre, Vivendi disposera obligatoirement de 100 % du capital et des droits de vote de l'entreprise cible, qui sera également sortie des marchés boursiers dans la foulée. Vivendi assure dans un communiqué « se réserver la possibilité » d'agir ainsi dans les trois prochains mois, en plus de réclamer une modification de la composition du conseil d'administration lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires. Une proposition qui devrait au moins réunir 95,77 % des voix.


chargement
Chargement des commentaires...