VLC 3.0 pourra diffuser du contenu vers des « renderers », dont Chromecast

Attendu de pied ferme 50
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

L’équipe de VideoLAN travaille actuellement sur la branche 3.0 du lecteur multimédia VLC. Outre la révision profonde du code, qui doit à terme fonctionner partout, la prochaine version majeure proposera de découvrir les appareils de rendu disponibles sur le réseau. Premier à être servi : Chromecast.

VLC 3.0 aura la capacité d’analyser le réseau pour y détecter des « renderers ». Le lecteur considèrera comme tel tout appareil capable de recevoir un flux vidéo pour le décoder et le renvoyer sur un écran quelconque. Par exemple, les équipements Miracast, DLNA, une clé Chromecast, une Apple TV et ainsi de suite sont autant de renderers.

Diffuser du contenu vers les appareils compatibles

VLC 3.0 intègrera le moteur de détection, c’est-à-dire l’infrastructure permettant de trouver les renderers, de s’y connecter et de négocier l’envoi d’un flux. Comme nous l’a indiqué Jean-Baptiste Kempf, président de VideoLAN, il s’agira dans un premier temps de mettre en place la base, puis de l’exploiter avec un premier renderer : Chromecast. Une interface dédiée permettra de choisir quel point de diffusion on veut utiliser.

Selon Kempf, le reste fonctionnera comme on s’y attend : depuis un ordinateur, on diffusera directement une vidéo vers le renderer. Si une clé Chromecast est par exemple connectée sur la télé, elle servira de pont. À terme, UPnP/DLNA, AirPlay, WiDi et DIAL (Miracast) seront supportés. Une Apple TV pourra donc elle aussi être sélectionnée pour afficher une vidéo de l’ordinateur. Une fonctionnalité simple attendue depuis longtemps.

Le « feature freeze » pour la fin du mois

On se rappelle que le travail sur Chromecast avait été particulièrement pénible. L’équipe peut de fait récupérer une bonne partie de ce qui avait été fait pour le généraliser au sein de VLC. Il n’y a pas encore de calendrier pour l’arrivée des autres renderers, mais Jean-Baptiste Kempf nous a précisé que le « feature freeze » - la liste des fonctionnalités devient figée – interviendrait à la fin du mois. Il reste cependant encore plusieurs mois de travail avant d’espérer voir arriver la version finale.

Actuellement, la seule manière de tester VLC 3.0 est de récupérer une version Nightly et donc d’en supporter les bugs. Le support de Chromecast n’est cependant présent que dans la mouture Linux pour l’instant.

Notez enfin qu’une importante version 2.0 pour Android devrait arriver dans la journée ou demain. La mouture 2.0 pour WinRT devrait quant à elle arriver d'ici quelques jours.


chargement
Chargement des commentaires...