Euro 2016 : du Wi-Fi gratuit sur les Champs-Élysées, des plans de 33 gares dans Google Maps

« Votre publicité, notre Wi-Fi » 30
En bref
image dediée
Crédits : m-gucci/iStock
Web
Sébastien Gavois

Le coup d'envoi du premier match de l'Euro 2016 aura lieu ce soir. De nombreux touristes vont affluer dans la capitale, qui se prépare à les accueillir. Ainsi, du Wi-Fi « gratuit » sera proposé sur les Champs-Élysées, tandis que les plans de 33 gares SNCF débarquent dans Maps.

L'Euro 2016 est un événement attendu par tous les amateurs du ballon rond. La France joue à domicile et ouvrira les hostilités ce soir à partir de 21h avec un match contre la Roumanie. Cet événement attirera évidemment de nombreux touristes qui vont débarquer dans l'Hexagone pour se rendre dans l'un des stades où se déroule la compétition.

33 gares de la SNCF dans Street View et Maps Indoor

Afin de guider les visiteurs lors de leurs déplacements dans les différentes villes où se dérouleront les rencontres, la SNCF Gares & Connexions et Google ont « choisi de faire entrer en gare les technologies Indoor Maps et Street View ». Dans le premier cas, les deux partenaires nourrissent de belles ambitions et souhaitent à terme proposer 3 000 plans d'intérieur de gares françaises afin de localiser facilement les services disponibles (magasins, restaurants, voies de départs, etc.). Avec Street View, il est question à terme d'une visite virtuelle dans pas moins de 160 gares.

Pour le moment, le service est plus restreint puisque Patrick Robert, directeur général de SNCF Gares & Connexions, explique que grâce à ce partenariat avec Google, « nous sommes en mesure de sortir 33 gares, présentées complètement pour l'Euro 2016, au moment où on va accueillir 2,5 millions de visiteurs étrangers en France » :

Du Wi-Fi gratuit sur les Champs-Élysées, en échange de publicités

Toujours dans l'optique de simplifier la vie des touristes, un autre partenariat a récemment été annoncé, entre JCDecaux et le Comité Champs-Élysées cette fois-ci. Le but est de proposer un « service Wi-Fi haut-débit, gratuit et illimité [sur] l’Avenue des Champs-Élysées ».

Pour mener à bien ce projet qui couvre une superficie allant de la Place de l’Étoile jusqu’au Rond-point des Champs-Élysées, le publicitaire exploite à la fois ses Colonnes Morris ainsi que des boutiques qui se trouvent sur la « plus belle avenue du monde ». Pour profiter de ce Wi-Fi, il suffit de se connecter au SSID « _Champs-Elysees_freewifi ». Comme toujours avec des « hot spot » Wi-Fi en accès libre, il conviendra d'être prudent sur les données que l'on pourrait échanger sur le réseau, des attaques de type « homme du milieu » pouvant alors être mis en place... entre autres choses.

Nos confrères des Échos ont pu s'entretenir avec Albert Asseraf, directeur général de JCDecaux, qui leur explique que « la puissance, entre 30 et 120 mégabits de débit, c'est l'équivalent du WiFi connecté à la fibre qu'on a à la maison. Il est prévu pour 5.000 personnes connectées simultanément et jusqu'à 35.000 personnes, mais dans ce cas, la rapidité de la connexion n'est évidemment pas la même ».

Pour rentabiliser cette connexion « offerte », JCDecaux a mis en place un portail maison sur lequel arrivent les visiteurs. Disponible en 7 langues (français, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais), il propose « un guide urbain (sorties, shopping, restaurants…) et un plan interactif ».

Des annonceurs pourront évidemment le « sponsoriser ». UnionPay International, en co-branding avec la banque chinoise China Merchants Bank, sera le premier annonceur indique le groupe, qui ajoute que « ces marques seront présentes avec un habillage de la page d’accueil à leurs couleurs et des bannières Web sur le portail Wi-Fi ».

Comme les plans des gares SNCF, le Wi-Fi gratuit des Champs-Elysées n'est pas une installation temporaire et il restera en place au-delà de l'Euro 2016.


chargement
Chargement des commentaires...