Dessin : Krita 3.0 fait le plein de nouveautés sur les animations

Revoilà la sous-préfette sur KickStarter 44
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

Le logiciel de dessin Krita vient de paraître en version 3.0. Cette évolution majeure, qui se concentre en particulier sur les animations, a été financée par une campagne KickStarter. Les développeurs en ont tenu d’ailleurs pratiquement toutes les promesses.

Krita est un logiciel de dessin gratuit et open source. Après une campagne à succès sur KickStarter l’année dernière, la version majeure 3.0 est désormais disponible au téléchargement. Les améliorations sont nombreuses et importantes, particulièrement dans le domaine de l’animation.

Le support des animations est désormais intégré directement dans le moteur de Krita. Les utilisateurs pourront donc les contrôler image par image, se servir d’images matricielles, utiliser tous les espaces colorimétriques, activer l’affichage des images précédentes et suivantes, importer des suites d’images en tant que couches animées, utiliser de nouveaux espaces de travail (notamment la timeline), gérer l’import/export CSV ou encore l’export csml.

Instant Preview, Qt5 et couches multiples

Krita 3.0 met également en place Instant Preview, qui permet de gonfler les performances du logiciel pendant le dessin et la peinture en utilisant de grands pinceaux sur de grandes toiles (canvas). Parallèlement, l’ensemble du code a été migré vers Qt5 et KDE Frameworks 5, avec à la clé de meilleures performances et surtout une plus grande facilité à maintenir le code à l’avenir.

La gestion des couches est également améliorée. Elle prend le relai de Krita 2.9 qui avait déjà ajouté la sélection ainsi que le glisser/déposer. La version 3.0 ajoute le déplacement, la sélection sur canvas, la fusion ou encore la duplication. La sélection peut viser bien entendu certaines couches précises, ou des lots selon le mode tout, visibles ou verrouillées. Krita 3.0 permet en outre de changer les propriétés de plusieurs couches à la fois, dont le nom et l’opacité.

L’installation de Krita 3.0 ne remplacera pas celle de la version 2.9. L’équipe explique que les travaux dans la nouvelle mouture ont mené à des changements profonds dans le code (nettoyé pour l’occasion) et dans la manière d’organiser les ressources. Il s’installe donc dans un autre dossier, sans rien toucher à la configuration actuelle.

Prochaines étapes, le dessin vectoriel et le texte

Krita 3.0 peut s’installer sur Linux, OS X et Windows, mais les possesseurs de Mac sont prévenus : toutes les fonctionnalités ne sont pas encore présentes dans cette version. Il faudra notamment attendre la mise à jour 3.1 (plus tard dans l'année) pour qu’Instant Preview et les High-Quality Canvas y soient disponibles. Par ailleurs, il est recommandé de désactiver OpenGL sur Krita. Le retrait de la compatibilité d’OpenGL 3.0 dans les pilotes vidéo fournis par Apple peut poser problème à l’utilisation du logiciel.

Le développement du logiciel ne s’arrête évidemment pas là. Une autre campagne KickStarter est en cours. Il reste actuellement six jours avant sa clôture, la somme demandée de 30 000 euros ayant déjà été dépassée. Le budget permettra de travailler sur les deux prochaines grosses évolutions prévues : le dessin vectoriel et la gestion du texte. Les développeurs sont conscients que cette dernière en particulier est mauvaise et comptent la revoir entièrement.

Ceux qui souhaitent télécharger Krita 3.0 et/ou son code source pourront le faire depuis le site officiel. La liste complète des nouveautés est consultable depuis cette page.


chargement
Chargement des commentaires...