du 02 février 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Les « marottes » de la presse française compilées dans un outil interactif

Le journaliste Yann Guégan vient de publier « dans son labo » une analyse des sujets récurrents et autres obsessions de cinquante médias français.

Il en tire un petit outil permettant de savoir qui parle le plus de quoi par rapport à la moyenne, mais aussi d'obtenir une analyse média par média.

Pour ceux qui s'intéressent à l'aspect technique des choses, il livre dans un billet dédié quelques détails sur la méthodologie et le script Python utilisés pour ce projet. Ce dernier est d'ailleurs disponible sur GitHub (licence non précisée).

Après six années de règne, Kazuo Hirai a annoncé quitter son poste de PDG de Sony à la fin de l'année fiscale, c'est-à-dire le 31 mars prochain. L'actuel directeur financier, Kenshiro Yoshida, le remplacera à partir de cette date.

Lors de sa prise de poste il y a six ans, Hirai avait récupéré les commandes d'une entreprise exsangue, accumulant les pertes sur plusieurs marchés, dont les téléviseurs, les smartphones, ou encore les PC.

Une situation qui l'avait forcé à prendre des décisions importantes, comme la vente de la branche VAIO, ou à concentrer les efforts de la marque sur sa division jeux vidéo, l'une des plus rentables du groupe.

Sony s'attend à un bénéfice opérationnel record sur l'année fiscale en cours, avec 630 milliards de yens, soit 4,6 milliards d'euros environ. Il s'agit donc d'une sortie par le haut pour le dirigeant nippon.

Changement de PDG chez Sony

Premiers pilotes de février pour AMD avec une version 18.2.1 qui se focalise essentiellement sur le support de Final Fantasy 12 : The Zodiac Age.

Quelques bugs ont été corrigés au passage, notamment au niveau de la technologie FreeSync. Les détails sont disponibles dans les notes de version :

AMD : les pilotes Adrenalin Edition 18.2.1 sont en ligne

Officiellement disponible depuis décembre 2016, avec une couverture et des services restreints dans un premier temps, le système de positionnement par satellite européen (concurrent du GPS américain) a connu quelques soucis.

Plusieurs horloges atomiques étaient ainsi tombées en panne, sans incidence sur la qualité de service selon les responsables. Mais Galileo « compte aujourd’hui tout de même près de 100 millions d’utilisateurs » affirme le CNES à l'AFP. Ce total regroupe l'ensemble des récepteurs en service : terminaux mobiles, véhicules, objets connectés, etc.

Le CNES précise que les derniers smartphones d'Apple et Samsung sont compatibles avec Galileo, et que « cette solution a déjà trouvé ses utilisateurs puisque EasyJet et Air France, ainsi que l’aéroport Paris-CDG ont déjà annoncé leur intention d’y faire appel ».

Pour rappel, le service de positionnement par satellite devrait être pleinement opérationnel en 2020.

100 millions d'utilisateurs pour Galileo, le GPS européen
L'IBTimes et Newsweek accusés d'être friands de fraude publicitaire

Dans une enquête, Buzzfeed révèle que le groupe aurait acheté massivement du faux trafic pour soutenir leurs revenus publicitaires. Newsweek avait été repris en 2013 par Etienne Uzac, déjà très discret sur son entreprise à l'époque, comme le soulignait un portrait dans Le Monde.

Il espérait remettre sur les rails la marque, vestige de l'un des principaux magazines américains du 20e siècle. Selon Buzzfeed, qui s'appuie sur le travail de Social Puncher, cet achat massif de faux visiteurs aurait permis d'obtenir la publicité d'une agence étatique américaine, le Consumer Financial Protection Bureau (CFPB).

Une enquête aurait été ouverte, l'organisme n'ayant pas eu connaissance du stratagème jusqu'ici. Concrètement, la société aurait acheté du trafic via des spécialistes du pop-under, direct ou blanchi (en routant d'abord vers un autre domaine), dès l'automne 2016 pour IBTimes.com.

Cette pratique aurait permis d'augmenter considérablement la part de visiteurs américains, de la moitié à 80 % du trafic au moment d'obtenir le contrat du CFPB.

L'opérateur vient de renouveler sa gamme de forfaits de téléphonie mobile pensée pour les professionnels, tous avec un engagement de 24 ou 36 mois.

Elle propose désormais 1 Go de data minimum avec Access à partir de 16 euros HT par mois, tandis que la 4G est illimitée avec Premium et Traveller, respectivement à partir de 37 et 112 euros HT. Les deux se distinguent principalement sur le roaming.

Premium propose 50 Go depuis l'Europe et l'Amérique du Nord, contre 100 Go pour Traveller avec les pays suivants en plus : Algérie, Maroc, Tunisie, Chine, Emirats Arabes Unis, Hong Kong, Inde, Japon, Taiwan, Russie, Singapour, Turquie et Brésil. Enfin, Traveller inclus 1 Go depuis le reste du monde.

Tous les détails des nouveaux forfaits SFR Business sont disponibles par ici.

Premium et Traveller : deux forfaits SFR Business avec 4G illimitée

Le fabricant explique qu'il s'agit de son premier modèle rackable occupant 3U. Il dispose de 16 baies et peut gérer jusqu'à 28 périphériques de stockage avec une unité d'extension RX1217(RP).

Il est animé par un Atom C3538 d'Intel, avec 4 Go de mémoire vive extensibles jusqu'à 64 Go. Quatre ports réseau Gigabit, deux USB 3.0 et un emplacement PCI Express 3.0 x8 sont présents. Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles par ici.

Le fabricant annonce une disponibilité immédiate pour 2 856 euros. LDLC le propose d'ores et déjà à la vente (et en stock) à ce prix.

Synology RS2818RP+ : un NAS rackable 3U avec 16 baies pour 2 856 euros

Prévu pour fin 2017, cette tentative a finalement un peu de retard sur le calendrier, mais c'est fait. Le 31 décembre, le drone grandeur nature (6,2 x 5,7 x 2,8 mètres pour un poids de 745 kg), surnommé Alpha One, s'est élevé à 5 mètres d'altitude pendant 53 secondes avant de se reposer en douceur, le tout en mode automatique.

Le lendemain, un second vol a eu lieu, sans plus de détail cette fois-ci. D'autres essais auront lieu cette année, et le fabricant ajoute qu'il a trouvé un nouveau partenaire pour ses moteurs : MAGicALL. Là encore, plus d'informations seront données un peu plus tard.

Pour rappel, 2018 devrait également être le théâtre des premiers tests du CityAirbus, un drone taxi avec quatre places cette fois-ci. Il avait été présenté au salon du Bourget en juin dernier (voir notre compte rendu).

Vahana : premier vol réussi pour le drone taxi d'Airbus
Firefox 59 sera plus strict sur la mention du referer en navigation privée

Lorsque vous vous rendez sur un site, ce dernier récupère l'adresse de la page dont vous venez : le « referer ». Une information transmise le plus souvent à des fins statistiques, mais qui peut poser problème dans certains cas.

Car cette information est aussi envoyée lors des requêtes effectuées pour constituer une page, parfois à des tiers n'ayant qu'un objectif : le tracking publicitaire ou la récolte de données (voir notre analyse). L'URL peut dans certains cas leur dévoiler des informations sensibles.

L'EFF évoquait en 2015 une fuite importante par ce biais à travers un site gouvernemental américain, mais des traces du souci ont été trouvées chez Facebook ou encore Dropbox par le passé.

Mozilla a donc décidé de revoir un peu les choses au sein de Firefox 59, qui doit arriver en mars prochain. Lors d'une navigation privée, seul l'élément de base de l'URL sera ainsi diffusé à des tiers (via strict-origin-when-cross-origin) :

URL de la page :
https://www.healthcare.gov/see-plans/85601/results/?county=04019&age=40&smoker=1

Information envoyée au tiers :
https://www.healthcare.gov/

Il n'est pas prévu pour le moment d'étendre ce comportement à la navigation classique. Les utilisateurs qui le souhaitent peuvent cependant modifier les paramètres de gestion du referer, notamment network.http.referer.userControlPolicy, en le plaçant sur 2 par exemple. Il est accessible via le panneau about:config du navigateur (à taper dans la barre d'adresse).

Une semaine avant le lancement de l'enceinte connectée d'Apple (HomePod), Google dévoile de nouvelles fonctionnalités pour son Assistant. Sur les enceintes compatibles, vous pouvez désormais demander à être réveillé avec la musique de votre choix, en passant par le service de musique configuré par défaut (Deezer, Spotify, Play Musique).

L'autre nouveauté concerne les programmes TV. Google devrait être en mesure de vous indiquer sur quelle chaîne passe telle ou telle série, et à quelle heure sera diffusé le prochain épisode. Enfin, Google rappelle que vous pouvez associer votre profil Netflix personnel à votre compte Assistant.

Prochainement, la phrase « OK Google » pourrait même être personnalisée, c'est du moins ce que laisse entendre 9To5Google après une inspection du code source de l'application. Pour le moment, le géant du Net n'a pas fait d'annonce sur le sujet.

Google Assistant : réveil en musique et informations sur les séries TV

Deux semaines après avoir lancé son application VPN pour Android, Proton Technologies donne le coup d'envoi d'un programme bêta.

Comme son nom l'indique, il permet de tester en avant-première de nouvelles fonctionnalités et services. Tous les détails se trouvent par ici, tandis que l'inscription se fera par là.

Un programme bêta pour ProtonVPN sur Android

Le fabricant a envoyé des invitations pour un événement qui se déroulera le 27 mars prochain dans la capitale, comme l'indiquent plusieurs de nos confrères (ici et par exemple).

Le contenu de la conférence n'est pas précisé, tout juste est-il question d'un « nouveau smartphone haut de gamme ». Sauf surprise, il devrait s'agir du P20.

Réponse dans un peu moins de deux mois maintenant. Mais d'ici là, le MWC 2018 de Barcelone sera passé et peut-être aurons-nous l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les plans du constructeur.

Huawei : une conférence le 27 mars à Paris, pour le lancement du P20 ?
Chiffre d'affaires et bénéfices record pour Apple

Apple a connu un premier trimestre très lucratif pour son exercice 2018. La marque à la Pomme affiche un chiffre d'affaires de 88,3 milliards de dollars, un nouveau record. Record battu également du côté du bénéfice net, qui atteint 20,07 milliards de dollars. Excusez du peu.

Comme d'habitude, c'est l'iPhone qui représente l'écrasante majorité des recettes, avec 61,6 milliards sur les trois derniers mois, contre « seulement » 54,4 milliards un an plus tôt, soit une croissance de 13 %. Il est à noter qu'en volume les ventes de téléphones ont baissé de 1 % sur un an, à 77,32 millions d'unités. Un signe que l'iPhone X a représenté une part significative des livraisons sur ce trimestre.

Du côté de l'iPad, 13,17 millions d'appareils ont trouvé preneur, soit 1 % de mieux que l'an dernier, mais avec des recettes en hausse de 6 %. Les ventes de Mac ont quant à elle chuté de 5 %, en valeur comme en volume. Les revenus tirés des services et des autres produits (Apple TV, Watch, Beats, iPod...) ont quant à eux progressé de 18 et 36 % sur un an.

Ces résultats portent le trésor de guerre d'Apple à plus de 143 milliards de dollars, ceci après redistribution de 14,5 milliards de dollars aux actionnaires sur les trois derniers mois. Après la clôture à Wall Street, l'action Apple gagnait 3,4 %, valorisant l'entreprise à la bagatelle de 890 milliards de dollars, soit une progression de plus de 30 % sur un an.

Après un teaser fin décembre, la bande-annonce de Stargate : Origins est désormais en ligne. Il s'agit pour rappel d'une préquelle au film Stargate, la porte des étoiles.

Comme la première courte vidéo, elle surfe allégrement sur la saga Indiana Jones avec de nombreuses références (plans, musiques, dialogues, décors, etc.).

Cette web-série sera diffusée à partir du 15 février sur Stargate Command... mais pas en France pour le moment.

Stargate Origins : la bande-annonce avec des nazis et des références à Indiana Jones

Début décembre, le réseau social dévoilait son application de messagerie pensée pour les enfants de moins de 13 ans. Rapidement, elle avait soulevé l'inquiétude de deux sénateurs.

Aujourd'hui, c'est au tour de Campaign for a Commercial-Free Childhood de monter au créneau. Dans une lettre ouverte adressée à Mark Zuckerberg, la coalition demande la suppression de l'application.

Elle explique qu'elle risque de « saper le développement sain des enfants » et que ces derniers « ne sont tout simplement pas prêts à avoir des comptes sur les médias sociaux ».

Un groupe de défense des enfants demande à Facebook d'arrêter Messenger Kids

Lors du CES de Las Vegas, la société avait déployé plusieurs voitures autonomes pour quelques démonstrations (toujours avec un chauffeur derrière le volant, notamment pour des raisons légales).

Aujourd'hui, Lyft revient sur le devant de la scène en annonçant l'ouverture d'un centre de recherche à Berlin. Sur place, l'équipe travaillera sur les systèmes de localisation et cartographie simultanées (SLAM) pour les voitures autonomes de niveau 5.

En d'autres termes, elle va « développer la couche de logiciel qui va aider les voitures autonomes à savoir précisément où elles se trouvent et ce qui les entoure ». Aucun détail ou calendrier supplémentaire n'a été précisé pour le moment.

Pour rappel, le choix de l'Allemagne n'est certainement pas anodin. En août dernier, la commission d'éthique du ministère des Transports a dévoilé les « premières lignes directrices au monde » pour les voitures autonomes (voir notre analyse).

Voiture autonome de niveau 5 : Lyft ouvre un centre de recherche à Berlin
Telegram officialise la version X de son application de messagerie

Certains utilisent peut-être déjà Telegram X depuis quelques mois sur Android ou iOS, mais le projet n'a été officialisé que récemment. Il est le résultat d'un « concours » interne en vue de produire une version plus rapide et plus fluide de l’application, en repartant de zéro.

Par exemple, la version iOS a été réécrite intégralement en Swift, les développeurs abandonnant l’Objective-C. Bien que disponibles, ces applications sont encore considérées comme expérimentales, l'éditeur n'étant pas certain qu’elles remplaceront un jour les clients officiels (qui restent en place).

Les deux versions se concentrent sur la rapidité, aussi bien de lancement que d’exécution des tâches. Les animations ont été particulièrement retravaillées pour être plus fluides. Leur développement est présenté comme mieux aligné avec les objectifs futurs de l’équipe, et les utilisateurs peuvent donc s’attendre à y voir des nouveautés testées en premier.

Notez que dans la foulée, Telegram publie TDLib, pour Telegram Database Library. Il s’agit du nouveau composant permettant aux développeurs tiers de créer leur propre version de Telegram. La bibliothèque peut être utilisée sur n’importe quel système et avec tout langage capable d’exécuter des fonctions C (des bindings natifs Java et C# sont présents). Le code est open source, présent sur GitHub et sous licence BSL.

Ils étaient attendus depuis longtemps puisque déjà évoqués au Computex 2016ils sont désormais là. Trois versions de 128, 256 et 512 Go seront proposées au format S-ATA et M.2 (S-ATA).

Ces SSD exploitent des puces de NAND TLC 3D (3 bits par cellule, 64 couches) de chez Toshiba, avec un contrôleur Silicon Motion SM2258.

Le fabricant annonce des débits de 560 Mo/s au maximum en lecture et jusqu'à 520 Mo/s en écriture, avec respectivement 82 000 et 81 000 IOPS. L'endurance en écriture varie de 70 à 280 To selon la capacité.

Par contre, pour le prix et la disponibilité... on repassera.

De nouveaux SSD M8V chez Plextor, avec de la NAND TLC 3D sur 64 couches

Microsoft a promis que son navigateur Edge prendrait en charge l’iPad ce mois-ci, au moins à travers son programme bêta. Ce dernier n’accepte plus aucun nouveau testeur, l’éditeur étant obligé de passer par l’infrastructure TestFlight d’Apple, qui n’autorise que quelques milliers de personnes sur un même projet.

On ne connaît pas encore la date exacte, mais l’arrivée en bêta semble imminente, l’un des développeurs ayant évoqué « début février ». Visiblement pressée par le temps, l’entreprise avait lancé Edge sans prendre en charge aucune tablette. Et il ne s’agit ici que de l’iPad, car rien n’est précisé pour celles sous Android.

Rappelons que Microsoft a beau être fière de son moteur de rendu EdgeHTML, ce dernier n’est exploité dans aucune de ces deux versions. Normal sous iOS, puisqu’Apple ne l’autorise pas, mais dommage sur Android. La société a peut-être estimé que le jeu n’en valait pas la chandelle.

Edge sera proposé en bêta pour iPad dans le courant du mois

La filiale d'Alphabet (Google) publie son bilan pour l'année 2017. Ses voitures autonomes auraient ainsi parcouru plus de 3,2 millions de kilomètres l'année dernière, passant le total à 6,4 millions dans 25 villes des États-Unis.

La société précise qu'elle a ajouté plus de 20 000 scénarios à sa base de données, issus de tests réalisés sur pistes privées. Waymo continue également d'entraîner l'intelligence artificielle de ses véhicules dans des simulateurs, avec plus de 4,3 milliards de kilomètres en 2017.

Enfin, la société dévoile le taux de désengagement de son programme de test en Californie. Il s'agit des situations dans lesquels le chauffeur doit reprendre le contrôle de la voiture. Sur 2017, 63 ont été enregistrés pour un total de plus de 500 000 kilomètres. Dans une large majorité des cas (57 sur 63), c'était sur route ; les six autres ayant eu lieu sur autoroute.

Voitures autonomes Waymo : 3,2 millions de km, 63 désengagements en Californie
Les États-Unis pestent contre la fin annoncée du « whois » public

Depuis quelques mois, l'organisme qui gère les ressources mondiales du Net, l'ICANN, a lancé des travaux en urgence pour en finir avec le buffet à données personnelles que constitue le whois public des noms de domaines à extensions génériques (« .com », « .net », « .org », etc.).

Ils suivent des alertes répétées des autorités européennes de protection des données personnelles, qui soutiennent que le système actuel contredit le futur Règlement sur la protection des données (RGPD). Ce dernier impose un consentement libre au traitement ou à la publication de telles informations.

Cette perspective ne plaît pas à l'agence des télécommunications du département du Commerce américain (la NTIA), l'ancienne administration de tutelle de l'ICANN.

Son nouveau responsable, David Redl, déclare que les données personnelles doivent rester aisément accessibles aux forces de l'ordre. Il s'oppose à tout changement drastique réclamé par les autorités européennes sur le sujet, même si le système doit être compatible avec le RGPD.

Comme nous le rappelait l'Afnic, qui gère le « .fr », les informations des noms de domaine associées sont masquées depuis une dizaine d'années. Elles sont fournies sur demande, après analyse de l'association. Ce fonctionnement est l'un de ceux proposés par l'ICANN, qui compte dans tous les cas poser des barrières à l'accès aux données personnelles d'ici le 25 mai.

Canonical continue l’inlassable travail sur les applications principales, afin de les rendre disponibles comme paquets snap. Rappelons que ces derniers sont des conteneurs logiciels, embarquant toutes les dépendances. Ils sont notamment pensés pour simplifier l’installation et la maintenance, au prix souvent d’un poids plus important. 

Dernière annonce en date, Skype. Le snap peut être installé en l’état sur toutes les distributions compatibles, dont Linux Mint, Manjaro, Debian, Arch Linux, OpenSUSE, Solus, et bien entendu Ubuntu.

La version embarquée du logiciel est la dernière en date proposée par Microsoft, associée d’ailleurs à l’effort. Pesant tout de même 160 Mo, le snap sera automatiquement mis à jour par le gestionnaire de logiciels spécifique à la distribution.

Skype Linux disponible sous forme d'un snap

Sans grande surprise, Alphabet, la maison mère de Google, a une fois de plus affiché une solide croissance de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2017. Le géant américain a enregistré 32,323 milliards de dollars de recettes sur les trois derniers mois, soit 24 % de mieux que l'an passé.

Il n'est par contre pas question de bénéfices cette fois-ci, puisqu'Alphabet a décidé, comme bon nombre d'autres entreprises américaines, de profiter de l'U.S. Tax Cuts and Jobs Act pour rapatrier une partie de ses fonds off-shore aux États-Unis. Une opération qui coûtera 9,9 milliards de dollars au groupe, et justifie les 3 milliards de dollars de pertes nettes annoncées.

En bourse, le cours de l'action Alphabet a chuté de 2 % après ces annonces, portant la valorisation du géant américain à 799 milliards de dollars, soit tout de même 44 % de mieux qu'il y a un an.

Alphabet : 3 milliards de pertes avec le Tax Break de Trump

Lancée il y a près de 18 mois déjà, l'application YouTube Go est désormais disponible dans 130 nouveaux pays, mais toujours pas en France. Elle est pour rappel pensée pour les réseaux mobiles anémiques en essayant de limiter au maximum la consommation data.

Dans le même temps, Roku annonce que le bouquet de chaînes YouTube TV est désormais proposé sur certains de ses produits aux États-Unis (la liste se trouve par ici).

Aujourd'hui, la plateforme de streaming indique qu'il en est de même pour l'Apple TV. Tous les détails, ainsi que la liste des appareils compatibles avec YouTube TV sont disponibles sur cette page.

YouTube Go débarque dans 130 nouveaux pays, YouTube TV sur Apple TV et Roku
Office 2019 arrivera au second semestre

Dans un billet expliquant certains changements liés au support de sa suite bureautique, Microsoft confirme l'arrivée de sa prochaine mouture majeure pour la deuxième moitié de l'année.

Des préversions seront disponibles durant le deuxième trimestre. Elles contiendront Word, Excel, PowerPoint, Outlook et Skype for Business, laissant donc de côté OneNote, Access, et Publisher. L'installation ne serait disponible qu'à travers Click-to-Run, la forme ISO disparaissant au passage.

Office 2019 ne fonctionnera que sous Windows 10, sur les branches semi-annuelle (la plus classique, avec ses deux mises à jour majeures par an) et LTSC (Long-Term Servicing Channel). Pour cette dernière, clients et serveurs sont concernés.

Sans trop que l'on sache pourquoi, le support technique d'Office 2019 sera un peu moins long. Il gardera ses cinq ans de support principal, mais n'aura que deux ans d'étendu, contre cinq habituellement. Par ailleurs, ce support ne s'appliquera que si celui de Windows 10 est actif.

En d'autres termes, il ne faudra pas sauter plus de deux mises à jour majeures pour le système, Microsoft entretenant un roulement de correctifs pour les deux dernières versions disponibles. Actuellement, il s'agit des 1709 et 1703, respectivement Fall Creators Update et Creators Update.

L'outil permettant de tout savoir de votre machine était jusqu'à maintenant diffusé sous forme de deux applications distinctes : 32 bits ou 64 bits. Désormais, un package unifié sera proposé.

On peut par contre toujours opter pour une installation ou une utilisation sous forme d'application portable. La mise en ligne de la version 5.72 est également l'occasion d'apporter le support des Quadro V100, des chipsets AMD de la série 400, des prochaines générations de GPU Vega/Navi, d'Ice Lake-SP chez Intel, etc.

Quelques bugs ont été corrigés au passage, et certains composants sont un peu mieux gérés, notamment Bay Trail au niveau de ses différents steppings.

Unification et nouveautés chez HWiNFO

Les développeurs ayant souscrit aux API Premium de Twitter ont pu avoir hier une bonne surprise : l’arrivée en bêta d’un nouveau point de sortie pour les recherches de tweet… sans date limite.

L’API Standard ne laisse chercher que 7 jours en arrière, une durée jusqu’ici portée à 30 par la version Premium. Twitter annonce que les développeurs pourront désormais retourner aussi loin que 2006, quand les premiers tweets sont apparus.

La version de base, gratuite, permet d’effectuer 50 requêtes par mois, une limite qui risque d’être vite atteinte. Elle reste néanmoins pratique pour une entreprise intéressée par l’évolution de son image sur le réseau social sur la décennie écoulée. Pour aller plus loin, il faudra évidemment passer à la caisse.

À noter que cette recherche étendue requiert une inscription pour s’en servir et qu’il y a manifestement une liste d’attente. On trouve dans les réactions à l’annonce sur Twitter des réponses de développeurs agacés.

Twitter : une recherche historique étendue pour les API Premium

Alors que les APU Ryzen sont attendus pour le 12 février prochain, de première fuites permettent de se faire une idée de leurs performances.

Ainsi, on retrouve un Ryzen 5 2400G légèrement au-dessus d'une GeForce GT 1030 sous 3DMark 11, et un Ryzen 3 2200G entre les version mobiles 2500U/2700U.

Comme prévu, cela devrait donc permettre de jouer dans des conditions correctes à des titres peu gourmands, sans pourtant constituer une réelle alternative à des cartes graphiques d'entrée de gamme comme les GTX 1050.

Raven Ridge : des performances graphiques qui seraient au niveau d'une GeForce GT 1030
Alibaba : chiffre d'affaires record et chute en bourse

Le géant chinois Alibaba a lui aussi connu un quatrième trimestre 2017 plus que lucratif, avec un chiffre d'affaires de 12,7 milliards de dollars, en progression de 56 % sur un an.

Comme d'habitude, ce sont ses différentes places de marché qui ont formé le plus gros morceau de la croissance, avec 11,257 milliards de dollars de recettes, soit 57 % de mieux que l'an dernier. Le « Cloud » a quant à lui pesé pour 553 millions de dollars, en progression de 104 % sur un an. Les médias ont fait un peu mieux avec un chiffre d'affaires de 832 millions de dollars, mais une croissance de « seulement » 33 %.

Sur ce total, Alibaba est parvenu à dégager un EBITDA de 5,561 milliards de dollars (soit une marge de 44 %) et un bénéfice net de 3,586 milliards de dollars. En bourse, « BABA » n'a pas régalé ses actionnaires, avec une chute de 5,94 % de son cours lors de sa dernière séance.

De quoi faire passer sa valorisation sous la barre des 500 milliards de dollars, mais pas assez pour oublier que le cours avait bondi de 90 % sur les 12 derniers mois.   

Le réseau social, initialement dédié à la photographie, lance un mode « Texte » pour ses Stories, qui ouvre la porte à des contenus uniquement textuels, possiblement écrits dans une variété de styles.

Si aucune photo ou vidéo n'est requise, ces textes peuvent agrémenter des contenus plus classiques. Il est sélectionnable en bas de l'appareil photo. De quoi se convaincre, qu'au fond, on n'a jamais fait mieux que les statuts MSN.

Instagram ajoute un mode « Texte » à ses Stories

Petit à petit, Google fournit des versions Go de ses propres applications. Il s’agit pour rappel de moutures dédiées à Android Go et donc conçues pour prendre moins de place et consommer moins de mémoire vive. Android Go est en effet réservé aux appareils embarquent 1 Go de RAM au maximum.

Dernière arrivée en date, Assistant Go, une version allégée de l’Assistant classique. Décrite comme rapide, elle embarque quand même « vos fonctions préférées », signalant d’emblée qu’elles ne seront pas toutes présentes. Rappels, contrôles domotiques, Actions pour Google et Device Actions manquent ainsi à l’appel.

Seuls ceux disposant d’un appareil sous Android Go pourront installer ces applications spécifiques, et ils ne courent pas encore les rues. Dommage, car on imagine que des utilisateurs auraient été très intéressés par ces versions allégées.

Google Assistant a maintenant sa version Go

Attendu pour le printemps, le titre ne devrait finalement débarquer sur PS4 et Xbox One qu'à l'automne. Rockstar Games évoque l'excuse la plus classique pour justifier ce retard : « nous avons besoin de plus de temps pour peaufiner le jeu ».

Cela ne fait pas les affaires des autres éditeurs, Activision, EA et Ubisoft en tête, qui espéraient sans doute ne pas avoir à faire face à un tel concurrent quelques semaines avant les fêtes de fin d'année.

Red Dead Redemption 2 repoussé au 26 octobre
Xeon D 2100 : trois nouveaux CPU avec réseau 10 GbE chez Intel

Intel propose depuis quelques temps déjà les Xeon D, une gamme spécifique de SoC visant le monde de l'embarqué et du réseau avec l'intégration au sein de la puce de deux ou quatre liens 10 GbE, et parfois la technologie Quick Assist (QAT)

Basée sur Broadwell, la série 1500 va être progressivement remplacée par la 2100 qui vient de faire son apparition dans la liste de prix d'Intel, avec trois modèles :

  • D-2191 (24.75 Mo de cache, 18 cœurs, 36 threads, 1.60 GHz, (86W) : 2406 $
  • D-2161I (16.5 Mo de cache, 12 cœurs, 24 threads, 2.20 GHz, (90W) : 962 $
  • D-2141I (11 Mo de cache, 8 cœurs, 16 threads, 2.20 GHz, (65W) : 555 $

Ces processeurs exploitent des cœurs Skylake et devraient arriver chez les intégrateurs dans les semaines à venir. Aucun autre détail n'a pour le moment été donné par le constructeur sur ces produits, absents d'ARK.

Le service propose déjà depuis longtemps des objets insolites à la vente (nous ne parlons pas des lunettes Spectacles, mais du costume hot dog sur Amazon par exemple).

Aujourd'hui, la société lance une boutique en ligne, baptisée Snap Store, accessible depuis son application mobile, comme l'explique The Verge.

Pour le moment, une peluche hot dog est vendu 19,99 dollars, une casquette ou un t-shirt à 29,99 dollars, etc. Les lunettes Spectacles sont par contre aux abonnés absents.

 Snapchat ouvre une boutique dans son application

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.