du 19 janvier 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Ledger : 1 million de clés Nano S vendues, 61 millions d'euros levés

Depuis maintenant quelques années, les Français de Ledger font parler de leurs produits pensés pour assurer la sécurité des transactions exploitant de la crypto-monnaie. Misant sur des solutions open source et un écosystème qui se veut ouvert, ils proposent notamment la clé Nano S dont nous vous parlions l'année dernière.

Outre ses capacités « crypto », elle supporte des fonctionnalités annexes comme l'U2F, OpenPGP ou encore Windows Hello. Mais avec le succès des crypto-monnaies, c'est bien ces dernières qui ont fait le succès de la société, passant de quelques dizaines de milliers d'unités vendues en 2016 à plus d'un million en 2017, comme elle nous l'a confirmé au CES.

Elle nous avait aussi précisé être en train d'effectuer une levée de fonds, sans pouvoir nous en communiquer les détails. Cela n'aura pas tardé puisque l'on apprend aujourd'hui qu'elle est de 61 millions d'euros (series B), effectuée auprès de Draper Esprit/Venture Network, FirstMark Capital, Cathay Capital et Korelya Capital.

Eric Larchevêque, PDG de Ledger, explique que « ces fonds seront utilisés pour continuer à investir de manière significative dans la R&D, tout en développant nos opérations et en déployant nos équipes à l'échelle mondiale ».

Le calendrier est large et l'enjeu ambitieux. Dag Falk-Petersen, le PDG d'Avinor, la société en charge d'exploiter la plupart des aéroports du pays, l'affirme : « d'ici 2040, tout le trafic aérien en Norvège sera électrique », comme le rapporte l'AFP.

Il ajoute qu'il a « l’ambition d’être le premier au monde » à électrifier le transport aérien. « Nous estimons que tous les vols d’une durée de jusqu’à 1,5 heure peuvent être couverts par des avions totalement électriques » ajoute-t-il.

D'ici 2040, la Norvège veut imposer des avions électriques pour ses vols intérieurs

La société est en grande difficulté depuis ses déboires dans le nucléaire avec sa filiale Westinghouse. L'année dernière, elle avait repoussé à plusieurs reprises la publication de ses résultats et avait été placée « sous surveillance » par la bourse de Tokyo. Si Toshiba devait finir son exercice 2017-2018, qui se termine fin mars, avec des actifs nets négatifs, elle en serait alors radiée. Une humiliation supplémentaire potentielle pour la société.

Mais l'horizon s'éclaircit puisqu'un consortium a accepté de racheter ces créances, lui permettant de se séparer complètement de Westinghouse. Pour rappel, elle a tout de même perdu dans la bataille Toshiba Memory, une activité très rentable, qu'elle a vendue afin de renflouer ses caisses.

Toshiba devrait éviter la radiation de la bourse de Tokyo

Juho Sarvikas, chef de produit pour HMD Global, l'affirme sur Twitter, mais sans donner le moindre détail supplémentaire.

Pour rappel, au début de l'année, le fabricant a lancé la seconde génération de son smartphone Nokia 6, mais en Chine seulement. L'histoire de l'année dernière se répétera-t-elle ? En effet, le Nokia 6 première génération avait été annoncée pour la Chine au CES 2017, puis pour le reste du monde au MWC 2017, en même temps que les Nokia 3 et 5.

Réponse dans un peu plus d'un mois. Le salon de Barcelone ouvrira en effet ses portes du 26 février au 1er mars.

Nokia promet des annonces « impressionnantes » pour le MWC
Le Pentagone suggère l'arme nucléaire contre les auteurs de grandes cyberattaques

Les États-Unis possèdent une liste très courte de circonstances dans lesquelles des ogives nucléaires peuvent être tirées contre un pays ennemi. Parmi elles, l'utilisation des armes biologiques (bactéries et virus).

Selon le New York Times, une révision de cette liste est actuellement à l'étude. Sur proposition du Pentagone, les auteurs de vastes cyberattaques contre les États-Unis seraient donc susceptibles de recevoir des bombes nucléaires sur la tête... pour autant qu'on puisse les viser avec précision.

La suggestion du ministère montre une évolution marquante dans la prise en compte de ces menaces, les agressions électroniques devenant aussi graves que des armes de destruction massive. Le changement - qui doit encore être accepté et signé par la Maison Blanche dans les semaines qui viennent - enverrait en outre un signal fort à certains pays, comme la Russie, la Chine ou la Corée du Nord.

Peut-être est-ce d'ailleurs là toute l'ambition du projet. Car prouver qu'un pays se tient bel et bien derrière une cyberattaque est particulièrement difficile, en dépit parfois de lourds faisceaux d'indices.

Hier, Nintendo a dévoilé son concept de Labo avec des kits en cartons à assembler soi-même afin de construire différents objets pour s'amuser avec sa Switch. Trois versions sont d'ores et déjà disponibles en précommande chez plusieurs revendeurs.

Cdiscount propose ainsi un « Ensemble de personnalisation » transformant les manettes en une petite bestiole à 9,99 euros. Le Multi-Kit avec cinq jouets à monter est vendu 64,99 euros, contre 74,99 euros pour le Kit Robot (un sac à dos avec des poignées).

Les tarifs sont donc légèrement inférieurs à ceux annoncés par Nintendo (69,99 et 79,99 euros pour les deux derniers). Notez qu'Amazon les propose également en précommande, mais pour 5 à 10 euros de plus que Cdiscount.

Les kits Nintendo Labo sont disponibles en précommande, de 9,99 à 74,99 euros

La plateforme de streaming tire un trait sur I Love Dick, One Mississippi et Jean-Claude Van Johnson (alors que cette dernière n'a qu'un mois). C'est du moins ce que rapportent Variety et Deadline citant des sources proches du dossier.

Toujours selon nos confrères, ces annulations seraient la partie visible d'un changement en profondeur dans la stratégie d'Amazon Video.

La plateforme souhaiterait s'orienter vers des séries plus grand public avec de fortes audiences (au détriment de productions indépendantes et plus confidentielles)… et ainsi venir jouer sur les plates-bandes de Netflix ?  

Amazon supprime trois séries et voudrait se concentrer sur du contenu plus grand public

Après avoir annoncé une mission sur le Bitcoin, Bruno Le Maire organisait une conférence de presse commune avec son homologue allemand Peter Altmaier, l'occasion de revenir sur ce sujet.

« Nous avons les mêmes inquiétudes et nous partageons l'ambition de réguler le bitcoin » affirme le ministre des Finances. « Ces propositions de régulation seront transmises sous forme d'une position commune franco-allemande à nos homologues du G20 » ajoute-t-il.

« Nous avons la responsabilité envers nos citoyens d'expliquer et de réduire les risques » affirme de son côté son homologue allemand.

Bitcoin : la France et l'Allemagne parleront d'une même voix au G20
BitTorrent : une faille dans Transmission applicable à d'autres clients

Tavis Ormandy, du Project Zero chez Google, a publié récemment les détails d'une faille dans Transmission permettant à un utilisateur distant de prendre le contrôle du client BitTorrent.

En dépit de la politique habituelle des 90 jours, le chercheur n'a attendu que 40 jours pour révéler les détails de la brèche Pourquoi ? Parce qu'il fournissait cette fois la solution complète, avec le patch à appliquer au code. Plusieurs semaines après son envoi à l'équipe de Transmission, il n'avait aucune réponse, regrettant le manque de réaction.

La publication des détails permet au patch associé d'être récupéré notamment par toutes les distributions GNU/Linux, Transmission étant très utilisé sur ces dernières (et sous macOS). Chez Ars Technica, l'équipe de Transmission répond cependant qu'une mise à jour sera publiée aussi rapidement que possible, mais que la faille nécessite que l'accès distant ait été activé (inactif par défaut) et qu'aucun mot de passe n'ait été défini.

Dans un tweet, Ormandy ajoute qu'il ne s'agit que de la première d'un lot de failles de type DNS rebinding, exploitables dans plusieurs clients BitTorrent, car l'exploitation dans Transmission peut être reproduite ailleurs. Les noms des autres programmes n'ont toutefois pas été dévoilés, les 90 jours n'étant cette fois pas écoulés.

La messagerie instantanée explique que cette nouvelle application doit « faciliter la réponse des entreprises à leurs clients, en séparant les messages professionnels des messages personnels par exemple et en créant une présence officielle sur WhatsApp ».

Disponible sur Android uniquement pour l'instant (et via la version Web), WhatsApp Business propose des profils professionnels précisant l'activité, l'adresse physique ou encore le site Internet, des messages d'accueil, d'absence ainsi que des réponses automatiques, des statistiques, etc.

Des comptes vérifiés pourront arriver dans un second temps, lorsque le service aura vérifié que le numéro de téléphone correspond bien à celui de l'entreprise. Pour le moment, il n'est disponible qu'en Indonésie, en Italie, au Mexique, au Royaume-Uni et aux États-Unis. D'autres pays suivront dans les semaines qui viennent. Rien n'est précisé pour iOS.

WhatsApp Business débarque sur Android, avec des services dédiés aux professionnels

Alors que la nouvelle génération de puces Ryzen n'est pas attendue avant encore quelques mois, les premières fuites commencent à confirmer les caractéristiques de certains modèles.

Ce serait le cas du Ryzen 5 2600 si l'on en croit cette fiche des résultats de SiSoftware, qui évoque un modèle ZD2600BBM68AF_38/34_Y avec 6 cœurs, 12 threads, une fréquence nominale de 3,4 GHz, un cache L2 de 6x 512 ko et un cache L3 de 2x 8 Mo.

Difficile de spéculer sur ses performances pour le moment, puisque l'on ne sait pas s'il s'agit d'un modèle définitif ou non. AMD a indiqué que sa nouvelle génération devrait notamment apporter des fréquences de fonctionnement plus élevées.

On devrait en apprendre un peu plus dans les semaines à venir, le lancement étant attendu pour le second trimestre.

De premières informations sur le Ryzen 5 2600 d'AMD

Nos confrères de TechCrunch relatent un souci rencontré par plusieurs utilisateurs de l'application sur un mobile Apple (voir ici par exemple). Après avoir tapé quelques mots, l'application plante et il faut la relancer… pour de nouveau saisir quelques mots et recommencer la même opération afin de pouvoir envoyer des messages.

Contactée par nos confrères, Facebook confirme le problème, mais ajoute qu'il est d'ores et déjà corrigé avec la dernière mouture de l'application (dont les notes de version ne sont toujours pas explicites).

Messenger sur iOS plante après quelques mots, Facebook corrige le tir
Premier aperçu des performances du XPS 15 de Dell à base de Core i7-8705G (Radeon RX Vega M GL)

Après ses annonces du CES, Dell a effectué une démonstration de ses nouveaux XPS à la presse américaine. Hot Hardware en a profité pour effectuer de premiers tests du XPS 15 équipé d'une puce Core i7-8705G avec Radeon RX Vega M GL.

En 1080p, avec des réglages « qualité haute », le résultat sous Rise of the Tomb Raider était de 34,87 images par seconde en moyenne, ce qui est plutôt pas mal pour un dispositif intégré. Un score à comparer à une MX150 de NVIDIA qui obtenait 23,56 ips dans un Acer Swift 3.

C'est d'autant plus encourageant qu'il ne s'agit là que de la version la moins véloce des solutions graphiques proposées, la Radeon RX Vega M GH intégrée aux Core i7-8709G/8809G devant être 20/25% plus performante en théorie (voir les détails). Intel n'hésitait d'ailleurs pas à la comparer à une GeForce GTX 1060 Max-Q lors de sa présentation.

Malheureusement, le comportement du système de refroidissement lors des tests n'a pas été abordé, pas plus que la consommation de la machine lorsque le GPU intégré est actif. Nous tenterons d'en savoir plus lors d'une rencontre avec Dell la semaine prochaine.

À Detroit, Carlos Tavares a exposé le plan de bataille du fabricant pour les années à venir, comme le rapporte Reuters. Il compte faire son retour sur le marché américain, en s'appuyant notamment sur le savoir-faire d'anciens ingénieurs d'Opel (rachetée l'année dernière).

Le président du directoire, affirme également que d'ici 2025 « le groupe PSA sera à 100% électrifié », avec des véhicules entièrement électriques ou hybrides. Il précise ensuite qu'il pourra s'agir d'une option dans certains cas.

D'ici 2030, il ajoute que 80 % des véhicules disposeront d'un pilotage automatique dans certaines conditions et 10 % seront totalement autonomes.

Peugeot : cap sur l'électrique, 80 % des véhicules avec conduite autonome d'ici 2030

Le groupe californien rapatriera son trésor de guerre de 250 milliards de dollars sur le sol américain, à la faveur d'une loi réduisant l'impôt dû sur cette somme importée. La société en profitait pour annoncer une rétribution supplémentaire de certains employés et ses plans pour un second campus, à un lieu encore inconnu.

En réaction, la Commission européenne précise que le groupe doit toujours rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande, au titre d'arriérés d'impôts. À Bloomberg, l'institution répond que « rien n'a changé ». En 2016, elle jugeait que les rescrits fiscaux accordés à Apple pendant des années violaient les règles européennes en matière d'aides d'État... donc que l'Irlande devait récupérer les sommes oubliées jusque-là.

La collecte de la somme, exigée en août 2016 et d'abord contestée par l'Irlande, devrait concrètement débuter en mars prochain, selon Raidió Teilifís Éireann.

Bruxelles maintient la facture de 13 milliards d'euros d'Apple en Irlande

Dans un communiqué, Mark Zuckerberg explique qu'il a essayé de récupérer Kenneth I. Chenault depuis des années, et semble désormais y être parvenu.

Il doit apporter son expertise dans le service client, le commerce et la création d'une marque de confiance. Difficile de ne pas aussi y voir une possibilité pour le réseau social de se renforcer dans le paiement et les services bancaires.

Kenneth I. Chenault prendra place au conseil d'administration à partir du 5 février.

Le PDG d'American Express rejoint le conseil d'administration de Facebook
Age of Empires Definitive Edition sortira le 20 février

Après avoir été repoussé, le titre arrivera finalement dans un peu plus d'un mois. La Definitive Edition du premier Age of Empires sortira donc le 20 février pour les PC sous Windows 10 (et uniquement cette version).

Accessible à travers le Store, ce jeu en version « dépoussiérée » proposera un support des hautes définitions, une interface revue, des graphismes légèrement améliorés ou encore un pathfinding amélioré.

Toute la partie réseau a bien entendu été remaniée pour faciliter les parties en ligne. Il en coûtera néanmoins 19,99 euros aux intéressés. La précommande sur le Store est déjà proposée depuis un petit moment.

Dans son tweet d'annonce, Microsoft en profite pour signaler l'arrivée d'une bêta fermée permettant de tester le mode multijoueur. Démarrant le 29 janvier, elle nécessite une inscription.

Après avoir étudié 238 propositions provenant des États-Unis, du Canada et du Mexique, le géant de la vente en ligne vient de publier la liste des 20 finalistes. Ce nouveau siège social viendra épauler celui de Seattle.

19 villes se trouvent aux États-Unis et une au Canada : Toronto. Chacun des 20 sites fera désormais l'objet d'une étude plus approfondie afin de sélectionner le vainqueur. La décision devrait être prise cette année selon Amazon.

La société prévoit d'investir plus de 5 milliards de dollars dans son quartier général, qui pourra accueillir jusqu'à 50 000 employés. Si le choix devait être Toronto, ce serait certainement un coup dur pour Donald Trump qui pousse les sociétés américaines à investir massivement dans le pays.

Amazon HQ2 : la liste des 20 villes finalistes pour le second siège social, dont Toronto

Le résultat net du groupe est en effet négatif de 1,197 milliard de dollars (contre un bénéfice de 825 millions l'année dernière), malgré un chiffre d'affaires en hausse à 8,839 milliards de dollars (contre 8,022 milliards un an plus tôt).

La société explique ce résultat par « une charge importante liée au Tax Act » aux États-Unis. D'un montant de 2,6 milliards de dollars, elle « représente l'estimation actuelle des impôts sur les rapatriements présumés de certains bénéfices à l'étranger et la réévaluation des actifs et des passifs d'impôts différés aux États-Unis » explique la société.

En enlevant cette provision, American Express explique que son bénéfice par action aurait été de 1,58 dollar, contre une perte de 1,41 dollar actuellement. Sur l'année 2017, le chiffre d'affaires est de 33,471 milliards, en hausse de 4 %. De son côté, le bénéfice est de 2,736 milliards, en baisse de 49 %.

Enfin, la société prévoit « que le bénéfice par action de 2018 se situera entre 6,90 et 7,30 dollars ».

American Express termine l'année 2017 dans le rouge

Pour sortir du seul cadre du streaming, le service de vidéo d'Amazon dédié au jeu vidéo lance Video Producer, une série d'outils destinés à étendre les capacités des vidéastes.

La première fonctionnalité présentée ouvre la voie à l'organisation d'une avant-première pour une nouvelle vidéo. La seconde, et dernière pour le moment, permet de rediffuser à l'antenne des moments choisis, habituellement réservés à l'onglet des vidéos à la demande d'une chaine.

Les avant-premières, diffusions classiques et rediffusions seront distinguées par le contenu du macaron « En direct » en surimpression de l'image. L'avant-première sera imposée à tout envoi de nouvelle vidéo. Une telle diffusion empêchera le passage en direct à son lancement, obligatoirement programmé. Il sera aussi impossible de passer en direct une fois une avant-première débutée.

D'autres fonctions sont promises pour la suite, sans détail pour le moment.

Twitch lance ses outils de production vidéo

Google déploie depuis quelques jours une mise à jour pour la branche 2.x d'Android Wear. Les principaux changements sont visuels.

Le plus évident est un assombrissement du fond, et ce dans la plupart des écrans : accueil, réglages rapides, Google Assistant ou encore panneau de notifications. Sur Reddit, des utilisateurs confirment ce changement, mais on ne sait pas encore s'il concerne toutes les montres compatibles ou uniquement celles embarquant des écrans AMOLED.

L'autre grosse évolution est une révision des notifications pour les messages. Leur affichage est maintenant plus compact, permettant dans davantage de cas de lire tout ce qu'il y a à savoir d'un coup d'œil.

Le déploiement n'a commencé que depuis quelques jours et peut s'étaler dans le temps, selon la marque et le modèle de la montre.

Android Wear 2.8 : thème noir et visibilité des notifications

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.