du 17 janvier 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

En justice, la fin de la neutralité du Net attaquée de toutes parts aux États-Unis

Outre-Atlantique, la bataille pour repêcher la non-discrimination des contenus en ligne, mise à mort par l'autorité des télécoms (la FCC) à la mi-décembre, fait rage. Dans une plainte déposée hier devant la cour d'appel de Columbia, 21 procureurs généraux réclament mette au rebut la décision de la FCC.

Le processus y ayant mené fait d'ailleurs l'objet d'une enquête du procureur général de l'État de New York, concernant de très nombreux messages de soutien à la fin de la neutralité usurpant l'identité d'Américains. En parallèle, Mozilla a déposé plainte devant la même cour, également pour ramener à la vie la neutralité.

Rappelons que pour la FCC et l'industrie télécoms, la neutralité du Net est une ingérence étatique dans un marché qui se régulerait déjà seul, via le droit de la concurrence. Malgré leur insistance à supprimer ces règles, les opérateurs martèlent qu'ils ne distingueront pas commercialement les contenus, dans un domaine où les habitants ont rarement le choix de leur fournisseur d'accès en cas de problème.

La bonne foi du secteur est encore à prouver, alors que les opérateurs privilégient leurs propres services, en faisant un levier important dans leurs négociations commerciales avec d'autres, comme Netflix, pour lequel la neutralité est devenu un enjeu de relations publiques.

L'opérateur précise que le changement est en place pour les clients du forfait Free à 15,99/19,99 euros par mois. Comme pour le Mexique et la Suisse, seule la data est concernée, pas les appels, SMS et MMS. Ce en 3G, dans la limite de 25 Go par mois toutes destinations confondues.

Désormais, les 25 Go de roaming sont inclus depuis les destinations suivantes : Europe, DOM, États-Unis, Canada, Israël, Australie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Mexique, Canada et Turquie.

Free Mobile : les 25 Go de data en roaming aussi valables depuis la Turquie

Alors que le projet de loi Darmanin sur le droit à l’erreur prévoit que les actes d’état civil des Français de l’étranger soient dématérialisés (à titre expérimental), la députée Laure de La Raudière voudrait que cet essai s’appuie sur la technologie blockchain.

L’élue Les Républicains s’apprête ainsi à défendre, en commission, un amendement autorisant les services de l’État à inscrire les actes d’état civil « dans un dispositif d’enregistrement électronique partagé permettant l’authentification de ces actes ».

Une députée veut entrouvrir les portes de l’état civil à la blockchain

Les deux dernières builds pour Windows 10 ont été particulièrement riches en nouveautés, avec notamment l'arrivée de la Timeline. La version Server, même si elle reçoit moins souvent de préversions, a droit elle aussi à des apports.

La nouvelle build déverrouille en particulier Storage Spaces Direct pour un nombre beaucoup plus important de matériels. Les SCSI Enclosure Services ne sont ainsi plus exigés, la mémoire persistante est supportée, de même que les disques SATA Direct-connect. Le Cache CSV (Cluster Shared Volumes) est par ailleurs activé par défaut. Les Failover Clusters d'Azure ont également été améliorés, notamment côté maintenance.

La build 17074 peut être récupérée sous forme d'image ISO ou VHDX, pour une installation classique ou via une machine virtuelle.

Une préversion 17074 pour Windows Server
Facebook Messenger sera remanié et allégé cette année

Le réseau social est conscient que son application de messagerie file un mauvais coton depuis un moment. Le vice-président David Marcus indique rappelle dans un billet que les deux dernières années ont été riches en nouveautés. Seulement voilà : « Pendant que nous nous dépêchions de bâtir ces nouvelles fonctionnalités, l'application est devenue trop encombrée. Attendez-vous à nous voir investir dans la simplification et l'allègement de Messenger cette année ».

Une saine remise en question, tant l'application est aujourd'hui lourde, proposant moult fonctionnalités réunies dans un espace limité, l'utilisateur n'étant clairement pas maître de son interface. Le succès de Messenger Lite sur Android n'est pas évoqué, Marcus préfèrant aborder les attentes des utilisateurs aujourd'hui : « un appareil photo intuitif et super rapide, des vidéos, images, GIF et stickers dans presque chaque conversation ». En bref, Snapchat ?

On attendra donc de voir, car Facebook n'est pas connu pour ses applications légères et ses interfaces dégagées. Instagram et WhatsApp sont en quelque sorte des exceptions, mais il s'agit de produits rachetés. Réponse dans le courant de l'année, promet l'éditeur, en même temps que des investissements continus dans les communications en temps réel et dans le placement de Messenger comme solution de service client.

La députée Paula Forteza et son équipe viennent d’ouvrir une plateforme ambitionnant de faciliter la lecture et les débats autour du texte présenté en décembre dernier par le gouvernement.

Ce « dossier législatif » concurrent à ceux proposés par l’Assemblée nationale et le Sénat se distingue surtout grâce aux discussions qu’il est possible d’engager sur chaque article.

Un « dossier législatif participatif » pour le projet de loi sur le RGPD

L'extension du célèbre jeu arrivera le 8 février prochain et est depuis un moment déjà disponible en précommande sur Steam pour 30 euros.

Dans une nouvelle vidéo, le titre de Firaxis/2k dévoile ses nouvelles fonctionnalités, qui risquent fort de changer profondément la manière d'y jouer : loyauté des villes, âges d'or et sombres, gouverneurs pour les villes avec chacun leurs compétences, renforcement des alliances et situations d'urgences avec coalitions.

Bien sûr, on retrouvera également de nouvelles civilisations, unités (dont le drone) et merveilles.

Civilization 6 : les nouveautés de Rise and Fall expliquées

Au total, ce sont 28 spécialistes du numérique – développeurs, data-scientists, designers... – qui ont rejoint hier leur « ministère d’accueil » dans le cadre du programme « Entrepreneur d’intérêt général », lancé fin 2016 sous l’impulsion de la Direction interministérielle au numérique (DINSIC).  

Recrutés pour dix mois, ces agents répondront par équipe de deux ou trois à des « défis » identifiés par les pouvoirs publics : aider les pompiers ou les sauveteurs en mer à intervenir plus efficacement grâce à des modèles de données prédictifs, développer un « accueil numérique » de la gendarmerie, etc.

Pour en savoir plus, voir la page dédiée au programme.

Installation d’une seconde promotion d’entrepreneurs d’intérêt général
OnePlus enquête sur des transactions frauduleuses, le paiement par CB désactivé

L'année commence mal pour le fabricant de smartphones. Plusieurs clients indiquent en effet avoir eu des transactions inconnues sur la carte utilisée pour payer sur le site. Dans un billet de blog, la société indique enquêter et, « par mesure de précaution », avoir désactivé temporairement les paiements par carte bancaire. PayPal reste disponible pour un achat.

Une foire aux questions a été mise en ligne afin d'apporter quelques précisions. OnePlus affirme ainsi que les données bancaires ne sont pas stockées sur son site, et que tout passe par son partenaire pour les paiements (certifié PCI DSS). La société ajoute qu'elle n'est pas touchée par la faille Magento, son site ayant été entièrement construit à partir de zéro (avec du code maison) en 2014.

Dans tous les cas, si vous avez utilisé votre carte bancaire pour payer sur le site de OnePlus, il est recommandé de scruter de près vos relevés afin de détecter d'éventuelles transactions douteuses. Le cas échéant, il faudra prendre contact avec votre banque, l'acheteur étant relativement protégé dans de tels cas.

L'autorité des télécoms ouvre un guichet pour des expérimentations en 2018 et 2019, sur les fréquences 3,4-2,8 GHz et 26 GHz. L'appel à candidatures ne se limite pas aux opérateurs mobiles classiques, mais à « toute la chaîne de valeur ».

Elle doit en effet permettre de nouvelles applications dans le domaine de l'offre B2B, qui doivent être expérimentées et trouver leur modèle économique prévient Sébastien Soriano dans un entretien à l'Usine nouvelle.

L'institution déclare avoir trouvé neuf sites éligibles : Bordeaux, Douai, Grenoble, Le Havre, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes et Saint-Étienne.

Pour mémoire, la 5G est la prochaine grande évolution des réseaux mobiles (voir notre analyse), censée rassasier la faim de débits et contenter la multiplication des objets connectés dans les prochaines années.

Elle est l'objet d'un chantage des opérateurs télécoms vis-à-vis de la neutralité du Net, présentée par principe incompatible avec cette évolution, même si le secteur n'est pas encore en mesure de présenter d'argument précis sur la question.

L'Arcep annonce l'essai de la 5G dès cette année

Il ne s'agit pas d'un benchmark, l'application ne retournant d'ailleurs aucun score. Elle se charge simplement de pousser au maximum le processeur, la carte graphique ou les deux à la fois.

L'éditeur prévient que cela peut « révéler la faiblesse de certains composants et causer des dommages irréversibles » à votre ordinateur (VRM et alimentation par exemple). Une vigilance déjà nécessaire avec d'autres outils du genre comme FurMark ou OCCT

L'éditeur de CPU-Z, lance powerMAX, un outil pour « stresser » CPU et GPU

Le bouquet de chaines avait d'ores et déjà annoncé qu'il proposerait cette série en US+24. La date est désormais connue : la diffusion débutera le 25 avril sur Hulu et donc le 26 avril sur OCS.

Une bande-annonce de Handmaid's Tale La servante écarlate a été mise en ligne pour l'occasion. Une autre série devrait voir sa seconde saison débarquer en avril : Westworld. Mais la diffusion simultanée avec les US reste à confirmer.

The handmaid's tale saison 2 : sur OCS dès le 26 avril, quid de Westworld ?
YouTube durcit les règles pour participer à son programme publicitaire

Sous le feu des critiques depuis des mois concernant le contenu de certaines chaînes et leur monétisation, YouTube vient de dévoiler trois nouvelles règles qui vont progressivement être mise en place.

La première concerne la participation au YouTube Partner Program qui était jusqu'à maintenant réservée aux chaînes de 10 000 vues ou plus. Désormais, il faudra compter au moins 1 000 abonnés et 4 000 heures de visionnage sur les douze derniers mois. Cette limite entre en vigueur dès maintenant pour les nouvelles chaînes et à compter du 20 février pour celles déjà existantes.

De plus, de nombreux paramètres seront pris en compte comme les signalements d'abus, le spam, le respect des guidelines, etc. En cas de violation répétée des règles, une chaîne pourra être retirée du programme partenaire de YouTube.

Google Preferred fera désormais l'objet de vérifications manuelles, et les publicités seront placées uniquement sur les vidéos qui auront été validées comme « en conformité avec nos règles ad-friendly » précise YouTube. Cela devrait être finalisé d'ici le mois prochain aux USA et fin mars pour le reste des pays où cette offre est disponible.

Du côté des publicitaires, c'est la question de la « brand safety » qui est au centre des préoccupations. Dans les prochains mois, YouTube leur donnera accès à un dispositif qui doit leur permettre de détailler ce qu'ils attendent du placement de leur marque, et de mieux comprendre les compromis nécessaires pour atteindre une audience particulière.

Des tests sont aussi en cours pour disposer de rapports spécifiques à la brand safety, notamment via Integral Ad Science et DoubleVerify à travers des programmes bêta (le premier étant déjà en cours).

Selon Reuters, des membres du Congrès américain réclameraient à AT&T, le numéro 2 du marché, de couper ses liens avec l'équipementier chinois Huawei et contrecarrer les plans de l'opérateur China Mobile de s'étendre aux États-Unis. L'agence de presse rapporte qu'AT&T aurait déjà mis de côté l'idée de fournir des smartphones Huawei, après un lobbying de parlementaires américains.

Depuis l'administration Obama, les États-Unis affichent leur défiance face aux acteurs télécoms chinois, officiellement pour leurs liens avec le pouvoir, donc de possible espionnage. Huawei a été contraint de quitter le marché américain des routeurs en 2013, dans une vague d'accusations du Congrès.

Les sociétés collaborant avec Huawei, ZTE et leurs homologues seraient exclus de certains appels d'offres de l'administration, pour des raisons de sécurité nationale. Un argument entendu depuis une enquête parlementaire de 2012, qui n'avait débouché sur aucune preuve d'espionnage.

Les États-Unis demanderaient à AT&T de couper les ponts avec Huawei

Google commence à proposer des accessoires pour ses enceintes Google Home. Ainsi, sur la version américaine du Store maison, on peut désormais trouver un kit de montage mural pour la version Mini, à 14,99 dollars… soit 30 % du prix de l'appareil.

Pour le moment cet accessoire n'est pas proposé sur le marché français. Le but est sans doute de permettre une utilisation sans poser la Home Mini sur un meuble. De quoi éventuellement équiper une maison de manière plus complète, comme ce que comptait faire NVIDIA avec ses Spots qui ne sont jamais sortis.

Un kit de montage mural pour les Google Home Mini

Jordan Evan Bloom a été arrêté le 22 décembre par la Royal Canadian Mounted Police, et inculpé dans la foulée. Sa première audience se tenait lundi. Il y a été accusé de recel et trafic d'identifiants personnels, utilisation délictueuse de données et utilisation non autorisée d'ordinateurs, entre autres.

Il reste pour l'instant en prison, en attendant sa prochaine audience, le 16 février. Il aurait empoché plus de 200 000 dollars grâce à LeakedSource, dont il était le fondateur et principal opérateur. Le site était connu pour livrer des analyses sur les grandes fuites de données (LinkedIn, Last.fm, MySpace, Twitter…), mais également pour réclamer une petite somme d'argent afin d'accéder aux données. En d'autres termes, il monnayait l'accès à des données volées.

Il risque jusqu'à dix ans de prison. Dans son communiqué, la RCMP indique que l'enquête a pu aboutir grâce à la coopération internationale, notamment avec le FBi et la police néerlandaise.

Le fondateur de LeakedSource arrêté pour la revente de données personnelles

Selon La Lettre de l'Expansion et Le Monde, le numéro 2 d'Orange pourrait quitter les fonctions qu'il occupe depuis 2010. Au quotidien, celui qui est aussi président de la Fédération française des télécoms déclare rester à son poste dans les semaines et mois à venir.

Son éventuel prochain poste n'est pas connu, ni son avenir à la tête de la FFTelecoms. Il s'agit de l'un des principaux lobbyistes du secteur télécoms en France et en Europe, des compétences qui peuvent intéresser beaucoup d'entreprises.

Pierre Louette partirait bientôt d'Orange
Thunderbird veut votre avis sur sa nouvelle robe

Le designer polonais Krystian Polański, à l'origine d'une proposition d'interface remarquée (Monterail), veut désormais autant d'avis que possible.

L'idée est bien à terme de remplacer le thème par défaut de Thunderbird, ce qui n'a rien d'une tâche facile. Comme il l'explique lui-même, le produit est open source et utilisé par 26 millions de personnes. Difficile donc de tout bousculer sans prendre la température.

Jusqu'à présent, les maquettes ont soulevé un enthousiasme certain, dépoussiérant largement l'image d'un logiciel qui, s'il est apprécié, est souvent considéré comme stagnant. Un ressenti largement alimenté par une interface « vieillotte ».

Avant d'aller plus loin, l'équipe de Monterail souhaite donc collecter les opinions des utilisateurs sur l'état du nouveau design. Le formulaire permet surtout de donner des notes sur les deux interfaces, l'ancienne et la nouvelle. Un champ permet toutefois d'ajouter ses propres notes, critiques et suggestions.

Notez dans tous les cas qu'aucune date n'est avancée pour cet important changement. Les travaux se font en étroite collaboration avec l'équipe du logiciel, et un minimum de plusieurs mois sera encore nécessaire.

Plusieurs outils destinés à tout savoir de votre carte graphique ont été mis à jour. C'est notamment le cas de GPU-Z dont la mouture 2.6.0 est désormais disponible. Elle apporte surtout des correctifs et la reconnaissance de quelques cartes graphiques, tout comme des pilotes Adrenalin d'AMD.

JeGX a de son côté mis à jour GPU Caps Viewer (1.38.0.0) et GPU Shark (0.11.0.1). Là aussi il est question de la reconnaissance de nouveaux GPU comme celui de la Titan Z. Mais on gagne surtout une nouvelle démonstration OpenGL 4 sur la tessellation.

GPU-Z, GPU Caps Viewer et GPU Shark mis à jour

Alors que le géant de Santa Clara vient de lever le voile sur ses puces mobiles avec Radeon Vega M intégrée, nombreux sont ceux qui regardent vers l'étape d'après : celle de la création de véritables GPU signés Intel.

Avec l'embauche de Raja Koduri, c'est en effet ce que l'on attend d'ici quelques années. De premières informations commencent d'ailleurs déjà à se faire connaître.

Ainsi, Wccftech rapporte qu'ils pourraient arriver avec le lancement des génération 12 et 13, les puces actuelles étant en génération 9.5. Cannon Lake, qui devrait se montrer d'ici quelques mois, doit introduire la Gen 10.

Du côté des noms de code, il serait question d'Arctic Sound et Jupiter Sound… sans plus de précisions pour le moment.

Premières rumeurs sur les GPU d'Intel

Depuis hier, il est possible de payer une réservation Airbnb en ne versant que 50 % de la somme, et le reste quelques jours avant la date d'arrivée sur les lieux.

Selon l'entreprise, les conditions pour en profiter sont assez légères : il faut simplement que la facture finale soit de 200 euros ou plus et que la réservation soit faite au moins 14 jours à l'avance. La date du second versement sera, elle, en fonction de l'hôte, car la politique d'annulation peut varier.

Airbnb estime pour sa part que cette solution avantage tout le monde. Le voyageur d'abord, puisqu'il peut réserver plus tôt au lieu d'attendre d'avoir l'intégralité des fonds, et l'hôte puisque son « carnet de commandes » se remplira davantage dans le temps, avec des paiements étalés et donc plus réguliers.

Airbnb permet désormais de payer par acompte

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.