du 12 janvier 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Facebook va favoriser les contenus des proches aux dépens de ceux des marques et des médias

Facebook est contesté ces derniers mois concernant son rôle dans la diffusion de fausses informations. Et malgré toute son ingénierie, aucune solution viable n'a été pour le moment trouvée. Investissement dans le Journalism Project, financement de certains titres de presse pour vérifier si les contenus sont faux ou non, rien ne semble permettre de parvenir à une situation plus convenable.

La nouvelle, attendue, est donc tombée : le service va afficher plus de contenus de la famille et des amis aux dépens de tout le reste, et notamment des contenus des éditeurs de presse. Dans un billet de blog qui reprend une déclaration de Mark Zuckerberg, Facebook présente bien entendu les choses à sa manière.

Ainsi, il s'agirait pour les utilisateurs de « mieux occuper leur temps » et de rester connectés ensemble. Pour cela, il faudrait laisser moins de place aux sociétés et aux médias. Effet de bord notable d'une telle décision : ces derniers devront plus souvent payer afin de pouvoir atteindre les utilisateurs dans leur flux principal. Un point qui avait déjà été soulevé lors d'un test effectué par le réseau social au détriment des pages et des médias dans certains pays.

L'équipe précise que les articles qui génèrent des réactions continueront d'être visibles naturellement, tout comme les vidéos en direct qui seraient plus de nature à créer de l'engagement. Ceux qui cherchent à tricher, notamment avec des pratiques de type « engagement bait » seront pénalisés, comme annoncé il y a quelques semaines.  

Une décision qui doit rappeler à tous ceux dont l'audience dépendait fortement du trafic envoyé par Facebook que ces situations ont toujours une fin, et qu'il faut avant tout se constituer une communauté sans dépendre de tiers pour éviter les déboires. Certains vont sans doute l'apprendre assez douloureusement dans les jours à venir.

Le fabricant affirme que ses puces Aquabolt de 8 Go sont les plus rapides actuellement sur le marché. Il revendique une bande passante de 2,4 Gb/s par broche (à 1,2 volt), soit un total de 307 Go/s.

Samsung rappelle que sa première génération (Flarebolt) de mémoire HBM2 (8 Go) grimpe jusqu'à 1,6 Gb/s à 1,2 volt, et 2,0 Gb/s à 1,35 volt. Tous les détails techniques se trouvent par ici.

Samsung lance la production de masse de ses puces HBM2 seconde génération

Skype n'est pas seulement une messagerie qui a loupé le coche du mobile et eu du mal à se réformer ces dernières années. Elle est aussi passée complètement à côté la demande d'une meilleure protection des échanges de la part des utilisateurs.

Les choses pourraient changer puisque Whisper System a indiqué dans un billet de blog qu'elle travaillait avec Microsoft à l'implémentation de fonctionnalités de chiffrement de bout-en-bout en utilisant le même protocole que pour Signal.

La fonctionnalité est proposée en preview à travers le programme Skype Insiders. Microsoft précise que ces « conversations privées » peuvent être utilisée à la demande, le destinataire devant accepter une invitation valable sept jours.

Comprendre que le chiffrement de bout-en-bout ne sera pas actif constamment comme cela peut être le cas pour bien d'autres outils. Skype semble donc ne pas encore avoir compris que la sécurité était désormais une fonctionnalité de base, et non un gadget. Notons que d'autres messageries fonctionnement sur le même principe, avec les mêmes problèmes, à l'instar de Google Allo, Facebook Messenger et Telegram.

Chiffrement E2E dans Skype en partenariat avec Signal : Microsoft n'a pas tout compris

De salon en salon, les diodes RGB sont toujours très présentes et mises en avant par les fabricants. Ces derniers tentent en général de jouer la carte de l'ouverture avec la possibilité de faire interagir des produits de la marque avec des éléments externes.

Razer s'est ainsi associé avec Philips Hue, tandis que ce dernier proposera prochainement une application Windows et macOS pour synchroniser ses lampes connectées avec le contenu multimédia d'un ordinateur. Aujourd'hui, c'est au tour de Cooler Master de se lancer avec MasterPlus+.

« En collaboration avec Nanoleaf, ASUS et Viewsonic, cette synchronisation s’étend maintenant à travers tous les composants, les périphériques, l’écran et l’éclairage mural, le tout personnalisable via un seul outil logiciel » précise la marque. Une courte vidéo de présentation est disponible par ici.

Cooler Master MasterPlus+ : une application pour synchroniser les diodes RGB
Domino : La Poste vise les pro avec son bouton connecté et tente une approche de la famille

L'année dernière au CES, La Poste exposait son bouton connecté Domino qui visait différents usages. Cette année, nous avons appris que la version grand public de cette offre était en partie laissée de côté, pour se concentrer sur les professionnels qui envoient quelques colis par semaine et Colissimo Ondemand.

La Poste vise donc principalement les petites sociétés et autres artisans qui ne peuvent pas forcément se déplacer facilement au bureau de poste le plus proche. Il s'agit par contre toujours d'une expérimentation. La société n'était pas en mesure de nous donner des détails concernant le modèle économique.

Elle exposait également une variante de son bouton, pensé pour rassurer les parents. Placé à la maison, il permet à un enfant de signaler qu'il est rentré de l'école d'une simple pression. Un service qui nous semble avoir un intérêt relativement limité étant donnée la multitude de possibilités dont disposent déjà les parents et enfants pour se tenir mutuellement au courant. 

Bien entendu, le groupe était au CES pour dévoiler bien d'autres nouveautés sur lesquelles nous aurons l'occasion de revenir dans un article dédié.

Mozilla vient d'annoncer une évolution pour la prochaine version 60 de Firefox ESR (Extended Support Release).

En effet, celle-ci proposera une personnalisation du déploiement, permettant à ceux qui le souhaitent d'adapter à des besoins particuliers cette mouture à la stabilité longue durée, à travers son policy engine.

Le fonctionnement de ce dernier est détaillé par ici. Mozilla précisant que Firefox 60 ESR doit arriver le 8 mai prochain.

Un policy engine pour la prochaine version ESR de Firefox

Après deux ans de retard, le fabricant se lance enfin en partenariat avec l'Américain Yale. Simplement baptisée Nest x Yale Lock, la serrure peut communiquer avec les autres objets connectés de la marque.

Elle est composée de deux éléments : un boîtier avec un écran tactile permettant d'afficher un pavé numérique pour saisir un code, et un second module se plaçant au niveau de la serrure et remplaçant le pêne.

Une vidéo de présentation est disponible par ici, ainsi qu'une page dédiée, mais rien de plus pour le moment. Aucun prix ou date de disponibilité ne sont par exemple indiqué.

Nest x Yale Lock : la serrure connectée de Nest se dévoile

Une équipe de chercheurs allemands indique avoir trouvé une faille de sécurité dans le fonctionnement des messages groupés de WhatsApp.

En effet, une personne ayant le contrôle des serveurs du service pourrait ajouter un participant à n'importe quelle conversation, lui donnant alors accès aux messages échangés.

Pour Alex Stamos, en charge de la sécurité de Facebook, il suffit de s'assurer que le groupe n'est composé que des personnes avec qui vous souhaitez échanger pour éviter tout problème de ce genre. Les conversations restent, elles, protégées par un chiffrement de bout-en-bout.

WhatsApp : attention à qui participe à vos conversations groupées

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.