du 15 décembre 2017
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

La FCC enterre la neutralité du Net aux États-Unis, Mozilla est « incroyablement déçue »

Sans surprise, la Federal Communications Commission (FCC) a voté hier l'annulation des règles adoptées en 2015. Comme l'explique TechCrunch, pour être appliquées, ces nouvelles dispositions doivent être inscrites au registre fédéral, ce qui prendra du temps, peut-être quelques mois.

Les premières réactions n'ont pas tardé, notamment avec Mozilla qui fait part de sa profonde déception à propos de cette « décision malheureuse ». La fondation ajoute malgré tout qu'elle « continuera à se battre ». Elle n'est pas seule, le procureur général de New York annonce également qu'il a « l'intention d'intenter une action en justice pour mettre un terme au repli illégal de la neutralité du net » indique TechCrunch.

Pour rappel, 18 procureurs généraux avaient demandé le report du vote hier, sans succès. Dans tous les cas, rien ne change pour l'Europe, qui a adopté fin 2015 son texte sur l'« Internet ouvert ».

Suite au rachat du service, ses utilisateurs viennent d'être informés par email que « le rapprochement entre Vodkaster et Télérama se concrétise ». Dans la pratique, les comptes vont être unifiés, permettant « d'accéder à la fois à Vodkaster et aux sites de Télérama ».

Le journal compte ainsi sans doute récupérer de nombreux utilisateurs actifs, la migration étant simplifiée au maximum : « Il vous suffit de vous reconnecter à Vodkaster avec vos identifiants habituels, et le tour sera joué ! » précise le mail.

Au passage, la gestion de Twitter connect disparaît, le pseudo et l'email étant les deux seuls moyens de s'identifier. L'équipe prévient que « de nouvelles perspectives et les passerelles entre Vodkaster et Télérama vont se multiplier ! », sans préciser lesquelles.

Vodkaster se rapproche un peu plus de Télérama

En début de semaine, le Sénat introduisait une taxe, sur le modèle de la TASCOM, pour les locaux d’au moins 400m² « destinés au stockage des biens vendus par voie électronique ».

Des dispositions taillées pour les « grandes plateformes comme Amazon » et les « "drive" développés par les enseignes de grande distribution ».

Comme on pouvait s’y attendre, la commission des finances de l’Assemblée nationale a supprimé hier cette disposition, sur proposition du rapporteur Joël Giraud.

Les députés font sauter la taxe sur les « drives » et entrepôts d’Amazon

Pour la deuxième fois en un mois, Criteo a publié de nouvelles prévisions trimestrielles. En raison des nouvelles pratiques d'Apple en matière de tracking publicitaire, l'entreprise s'attend en 2018 à une chute d'environ 22 % de ses revenus.

Pour rappel, iOS a introduit un mécanisme de protection des données de ses utilisateurs dans iOS 11 (voir notre analyse), limitant la portée de la collecte par des sociétés comme Criteo, sans contact direct avec les internautes. 

« Plus tôt dans le mois, Apple a lancé [...] iOS 11.2, qui désactive la solution mises en place par certaines sociétés du secteur publicitaire, dont Criteo, pour toucher les utilisateurs de Safari » précise la société qui dit travailler désormais à une solution à long terme respectant les intérêts des utilisateurs d'Apple, les éditeurs et les annonceurs. 

Réaction immédiate des marchés : le cours de l'action Criteo a perdu 22,75 % de sa valeur lors de la dernière séance à Wall Street. Depuis le 1er janvier 2017, l'entreprise a ainsi vu 42 % de sa capitalisation boursière s'envoler.  

Publicité : Criteo s'effondre en Bourse, pénalisé par les règles d'Apple sur le tracking
Disney rachète des actifs de la 21th Century Fox, quel avenir pour Deadpool ?

The Walt Disney Company a confirmé hier soir l'acquisition « de certains actifs de 21st Century Fox Inc » pour 52,4 milliards de dollars, payés en actions Disney. Le véritable total de la transaction atteint quant à lui 66,1 milliards de dollars une fois la dette de la Fox prise en compte.

Le lot d'actifs racheté ne comprend pas pas l'ensemble des chaînes liées à Fox Broadcasting, dont la célèbre Fox News, FS1, FS2 et les canaux sportifs de Big Ten Network. Avec ce rachat, Disney devient par contre la nouvelle maison de franchises comme Avatar, Deadpool, Les 4 Fantastiques, Les Simpson, Modern Family ou encore les X-Men. Les chaînes National Geographic entrent également dans son giron, tout comme les participations de la Fox dans Hulu, Sky et EndemolShine.

Si certains craignent que des franchises plus violentes comme Deadpool soient soudainement édulcorées dès leur passage sous pavillon Disney, le PDG du groupe, Bob Iger, jure à nos confrères du Hollywood Reporter que ce ne sera pas le cas. Son idée est plutôt de profiter de la marque Marvel pour y glisser des films plus matures.

Ryan Reynolds, qui endosse le rôle de Deadpool à l'écran, trouve quant à lui encore l'occasion de s'amuser de la situation.

Alors que Chrome 63 a apporté de nombreuses nouveautés, certaines relativement discrètes, la version 64 va introduire une fonctionnalité attendue : le bloqueur de pop-up renforcé.

Nous avons déjà évoqué les nouvelles règles en la matière, avec de nombreuses pratiques qui seront désormais interdites par le navigateur et feront l'objet d'une alerte, voir de mesures bien plus drastiques en cas de récidive.

Au passage, l'équipe indique que l'API Resize Observer est supportée, tout comme la propriété import.meta. Le HDR est également de la partie sous Windows 10 en mode HDR, pour les contenus utilisant VP9 Profile 2 10-bits, ce qui est notamment le cas de YouTube.

Chrome 64 en bêta, de nouvelles pratiques abusives des éditeurs sont interdites

Annoncé à la WWDC, l'outil est désormais disponible sous la forme d'une bêta accessible par ici. Il va permettre de savoir combien d'appareils ont lu un podcast, pour quelle durée, et donc d'établir des métriques qui seront sans aucun doute utilisées pour séduire d'éventuels annonceurs.

Les données sont bien entendu agrégées de manière anonyme, aucune information n'étant donnée sur un appareil ou un utilisateur en particulier. Elles pourraient faciliter la monétisation des podcasts, qui reste difficile en l'absence de véritable dispositif de mesure d'audience.

D'autant que les géants comme Apple se refusent pour le moment à proposer une offre payante, à l'épisode ou par abonnement. Une stratégie que certains tentent de développer, comme l'a montré récemment l'équipe des Croissants.

Podcasts : Apple met en ligne une version beta de son outil de mesure d'audience

« Enfin ! » crieront certains. L'équipe du service BoxCryptor, qui se propose de chiffrer vos données stockées « dans le Cloud », vient d'officialiser l'arrivée de la double authentification.

Annoncée pour 2017, c'est donc in extremis que BoxCryptor tient sa promesse. Dans la pratique, c'est un code Time-based One-Time Password (TOTP) qui peut être mis en place via les paramètres de votre compte, celui-ci étant renouvelé toutes les 30 secondes. Il faut donc passer par une application tierce pour le moment.

En 2018, la gestion des clés de sécurité U2F sera introduite à son tour. Espérons que, cette fois, il ne faudra pas attendre la mi-décembre.

BoxCryptor active la double authentification, le support des clés U2F en 2018
TVA presse et opérateur : la date d'application des nouvelles règles fait débat

Les députés ont récemment corrigé la situation en matière de calcul de la TVA pour les opérateurs qui intègrent une offre de presse à leurs forfaits afin d'améliorer leurs marges, dans le cadre du projet de loi de finances 2018.

Les sénateurs ont de leur côté renforcé le dispositif et introduit une date d'application au 1er juin plutôt qu'au 1er janvier. Celle-ci a été confirmée lors de l'examen par la commission des finances de l'Assemblée nationale. Un amendement a bien tenté de revenir à une mise en place dès le 1er janvier, mais il a été rejeté.

Il y a quelques jours, Alain Weill plaidait sa cause à l'Assemblée afin d'expliquer que sa volonté était avant tout de sauvegarder le secteur de la presse en proie à des difficultés financières. C'est donc lors de la prochaine séance publique que tout va se jouer.

Là encore, un amendement déposé par plusieurs députés tentera de faire revenir le texte à une application au 1er janvier, le gouvernement semblant s'orienter vers un consensus en coupant la poire en deux : au 1er mars. « S’il est légitime de ménager un délai d’entrée en vigueur afin de permettre aux opérateurs d’adapter ces offres aux nouvelles règles fiscales et de mettre à jour les logiciels de facturation, un délai de deux mois est suffisant » est-il précisé dans l'exposé des motifs.

La stratégie des opérateurs est désormais de mettre en avant la situation des journaux français pour défendre leurs choix. Gérald Darmanin indiquait au Sénat que Bercy ne comptait pour autant pas mettre en pause les redressements fiscaux en cours.

Fin septembre, le centre national de la recherche scientifique récompensait les deux chercheurs pour leurs travaux. Ils ont en effet « contribué, de façon déterminante, à la découverte des ondes gravitationnelles en 2015 ».

La remise des prix s'est déroulée hier et le CNRS nous propose de découvrir ces scientifiques au travers de deux portraits croisés.

D'un côté nous avons donc Alain Brillet, expérimentateur déterminé, et de l'autre Thibault Damour, théoricien de l’espace-temps.

Portrait d'Alain Brillet et Thibault Damour, les deux lauréats de la médaille d'or du CNRS

Fin 2015, Amazon retirait de sa boutique en ligne les Apple TV et autres Chromecast de Google au niveau mondial. Depuis, la guerre entre les trois protagonistes fait régulièrement parler d'elle. Dernier fait en date : YouTube disparait des produits Echo Show et Fire TV.

Mais la situation est en train d'évoluer. Un porte-parole d'Amazon a indiqué à CNet.com que les produits Apple et Google seront prochainement de retour. Les fiches produit sont déjà aux États-Unis (ici et par exemple), mais pas encore les stocks. Hasard ou non du calendrier, ce retour en grâce arrive une semaine après le retrait de YouTube.

Interrogé par nos confrères, Google explique qu'il est en discussions avec Amazon et « espère pouvoir parvenir à un accord pour résoudre ces problèmes rapidement ». La suite au prochain épisode.

Apple TV et Chromecast de retour sur Amazon

L'éditeur a publié des révisions de ses applications, avec quelques bénéfices à la clé, notamment une meilleure prise en charge de l'iPad. Sur ce dernier, en mode paysage, une colonne apparaît pour laisser un accès plus facile aux autres documents.

Pour les autres moutures, les ajouts sont les mêmes : une nouvelle barre d'outils pour l'édition censément plus pratique, ainsi que la possibilité d'assigner des tâches à des collègues, avec choix d'une date d'échéance.

L'intégration avec les calendriers est également renforcée. Déjà disponible pour Google Agenda, elle prend désormais en compte Outlook, avec les mêmes capacités. Par ailleurs, les utilisateurs peuvent importer des évènements de ces calendriers dans des documents Paper, ce dernier affichant alors les informations et les documents liés si nécessaire.

Dropbox Paper : nouvelles applications mobiles pour Android et iOS
Firefox 59 (Nightly) : tous les sites HTTP marqués comme non sécurisés via une option

Tous les navigateurs vont dans la même direction : à terme, les pages HTTP seront considérées comme non sécurisées et HTTPS deviendra le comportement « normal ». Qui sera le premier à réellement sauter le pas ? L'avenir le dira. Firefox vient de son côté de passer une étape supplémentaire avec sa version 59, actuellement dans le canal « Nightly ».

En effet, comme le rapportent nos confrères de Ghacks, l'option security.insecure_connection_icon.enabled est désormais disponible. Désactivée par défaut, elle permet d'afficher un cadenas barré et un message d'alerte sur tous les sites non HTTPS. Pour le moment, ce n'est le cas que si un formulaire est disponible au sein de la page.

De quoi permettre aux éditeurs de se préparer, les derniers récalcitrants évoquant la publicité pour justifier du fait qu'ils ne protègent pas la navigation de leurs visiteurs. Une situation d'autant plus détestable lorsque ces services proposent une connexion non sécurisée, laissant les mots de passe transiter en clair entre le navigateur et leurs serveurs.

Pour activer cette nouvelle option, tapez about:config dans la barre principale de Firefox et cherchez l'option, un double clic suffira alors à modifier le comportement... en attendant qu'il ne devienne celui par défaut.

Il y a un mois, l'objet céleste baptisé 1I/2017 U1 passait au plus près de la Terre, attisant la curiosité de la communauté scientifique. En effet, il est de forme très allongée et « complètement inerte, sans le moindre soupçon de poussière autour de lui ».

Le projet Breakthrough Listen, doté d'un fonds de 100 millions de dollars et porté par le milliardaire russe Yuri Milner, a écouté pendant une dizaine d'heures l'astéroïde avec le radiotélescope Green Bank Telescope.

À la surprise générale... « aucune preuve de signaux artificiels émanant de l'objet n' a été détectée jusqu'à présent par le Green Bank Telescope, mais le suivi et l'analyse se poursuivent. Les données initiales sont disponibles pour consultation publique dans les archives Breakthrough Listen » explique le projet.

L'astéroïde interstellaire Oumuamua placé « sur écoute » par un radiotélescope

Google vient d'annoncer quelques nouveautés pour son service de tracking massif mesure d'audience Analytics. La première est de faciliter l'accès à la vue par utilisateur plutôt que par sessions via un paramètre à modifier dans l'administration du compte.

Pour chaque utilisateur, de nouvelles données sont désormais disponibles : notamment depuis combien de temps ils sont analysés par le système (dans la limite de la durée de vie des cookies), le revenu global généré, le nombre de sessions, etc.

Des données concernant la probabilité de conversion sont également mises en place, tout comme la possibilité d'analyse de vos différentes audiences directement au sein de l'interface.

De nouvelles possibilités pour les utilisateurs de Google Analytics

Comme prévu, le nouvel iMac Pro d'Apple est proposé sur la boutique en ligne de la marque. Tarif de départ : 5 499 euros. Cette version de base intègre un Xeon à huit cœurs (jusqu'à 4,2 GHz), 32 Go de mémoire, une Radeon RX Vega 56 et un SSD de 1 To. Une autre configuration propose une Vega 64 et 64 Go de mémoire pour 7 179 euros.

Au maximum, la machine pourra coûter 15 539 euros, ce qui n'est pas forcément un record pour Apple. En effet, une édition en or 18 carats de sa Watch avait été proposée, à un tarif de 18 000 euros à l'époque. Elle a été arrêtée depuis.

Quoi qu'il en soit, cette mise en vente n'apporte pas que des bonnes nouvelles pour les adeptes de la marque. En effet, les sites spécialisés Apple, qui vivent en partie des affiliations générées depuis la boutique de la marque, ont été notifiés que comme tout nouveau produit, cet iMac Pro n'était pas concerné par le programme de rémunération.

C'est également le cas des iPhone X, Apple Watch Edition et Apple TV 4K, pourtant déjà disponibles depuis un moment. La marque semble une fois encore ne pas tellement se préoccuper de son écosystème et du financement des sites qui la suivent pourtant depuis des années.

Vous pouvez commander l'iMac Pro, mais ça ne réjouit pas forcément les sites spécialisés
Nouveaux NAS Synology : DS218 et FlashStation FS1018 avec 12 emplacements de 2,5"

Le fabricant continue de déployer sa série « x18 ». Dans l'entrée de gamme, nous retrouvons le DS218 avec deux emplacements et un SoC Realtek RTD1296 (64 bits) avec quatre cœurs à 1,4 GHz et 2 Go de mémoire vive (non extensible). Il s'agit donc d'une belle montée en gamme par rapport au DS216.

De son côté, la FS1018 est la première FlashStation au format NAS de bureau (les deux autres sont des racks). Elle propose 12 emplacements de 2,5 pouces pour SSD. Un processeur Intel Pentium D1508 est aux commandes, avec 8 Go de mémoire vive (extensible jusqu'à 32 Go).

Quatre ports réseau Gigabit sont de la partie, mais il faudra acheter une carte d'extension en plus pour profiter du 10 Gb/s. Des fonctionnalités dédiées sont proposées, comme le RAID F1 qui distribue des charges de travail inégales afin d'éviter une usure simultanée des SSD. Tous les détails se trouvent par ici.

Pour le moment, le tarif de ces deux nouveaux NAS n'a pas été annoncé, pas plus que la disponibilité. Ils devraient néanmoins arriver rapidement chez les revendeurs.

Nous indiquions hier que le réseau social n'allait plus rémunérer directement les médias qui produisent des vidéos, mais leur proposer plutôt d'utiliser son offre publicitaire. C'est désormais officiel.

Dans un billet de blog, Facebook indique que les vidéos appréciées par les utilisateurs seront désormais mieux mises en avant dans leur flux principal, notamment lorsqu'un utilisateur va régulièrement voir celles de tel ou tel compte. Il en sera de même pour le service Watch. L'annonce de la publication d'un nouveau contenu par un créateur à ses fans est aussi facilitée.

Bref, Facebook recrée YouTube, ses tendances et ses abonnements. Espérons que la société fera attention à ne pas tomber dans les mêmes écueils sous peine de voir aussi le monde de la publicité lui tomber dessus.

Car ces annonces sont bien entendu intéressées. Facebook profite de l'occasion pour évoquer ses solutions en matière de monétisation avec de nouvelles règles pour les coupures publicitaires et le pre-roll (six secondes) qui arrive au début de l'année prochaine. Le contenu sponsorisé par une marque est également ouvert à l'ensemble des pages désormais.

Facebook officialise ses nouvelles règles de monétisation et va renforcer la mise en avant des vidéos

La coentreprise d'Airbus et Safran (50/50) annonce la signature d'un contrat de 75 millions de dollars avec l'Agence spatiale européenne (ESA). Il « porte sur la conception, la réalisation et les essais des deux premiers exemplaires du démonstrateur Prometheus ».

ArianeGroup explique qu'il s'agit de « l’avenir des lanceurs européens, avec la volonté de concevoir et de produire un moteur réutilisable dix fois moins cher qu’un moteur actuel du type Vulcain 2 ». Son coût serait ainsi d'un million d'euros environ.

Prometheus fonctionne avec de l’oxygène liquide (LOx) et du méthane. Il est présenté comme le précurseur des futurs moteurs des lanceurs européens à l'horizon 2030. Les premiers essais sont prévus d'ici trois ans.

Pour rappel, Ariane 6 doit arriver bien avant, en 2020.

Prometheus : ArianeGroup va concevoir, réaliser et tester un moteur réutilisable

Reddit et Microsoft ont conclu un nouveau partenariat autour de la recherche en ligne et de la « business intelligence ». Pour faire court, Bing est désormais capable de faire ressortir dans ses résultats des contenus pertinents publiés sur Reddit.

Taper le nom d'un subreddit en montrera les posts les plus populaires, et rechercher le nom d'une célébrité fera ressortir toute séance de questions/réponses (AMA) à laquelle elle aurait participé. Enfin, des contenus publiés sur Reddit pourront également être trouvés avec diverses requêtes, « lorsque c'est pertinent ».

Le partenariat prévoit également que Power BI, l'outil d'analyse de Microsoft à destination des entreprises, sera capable de mesurer la popularité d'une marque sur Reddit. Des tâches simples comme le comptage des mentions seront présentes, mais une « intelligence artificielle » permet également de mesurer leur tonalité, positive, neutre ou négative.  

Bing fait désormais ressortir les contenus de Reddit dans ses résultats
Cdiscount : détournement de cartes bancaires et interpellations

Le point affirme que les enquêteurs de la Sûreté départementale de la Drôme ont procédé à des arrestations suite à une vaste affaire d'escroquerie dont le préjudice est estimé à 350 000 euros. « Selon les premières investigations, un ou plusieurs individus sont parvenus à s'introduire dans les fichiers informatiques de cette société d'e-commerce avant de multiplier les commandes avec les références des cartes bancaires de près de 500 clients » expliquait hier une source proche du dossier citée par nos confrères.

Aujourd'hui, un porte-parole de Cdiscount confirme à nos confrères du Figaro que des clients ont bien été victimes d'une arnaque, mais réfute la piste du piratage : « Il est important de préciser qu'il n'y a pas eu de piratage du site Cdiscount. Aucune faille de sécurité n'a été constatée. Ces clients ont été abusés par des mails frauduleux suite auxquels ils ont livré leurs coordonnées bancaires ». La boutique en ligne ajoute que « les clients peuvent continuer à faire leurs achats en toute sécurité ».

Quoi qu'il en soit, les articles achetés frauduleusement étaient ensuite livrés dans des points relais de la Drôme. Cinq personnes (dont deux mineures) étaient chargées de récupérer les colis en échange de 60 euros. Ils auraient précisé agir pour le compte d'un commanditaire, sans en donner le nom. L'affaire aurait démarré en juin suite à de nombreuses plaintes de la part de clients Cdiscount.

« Dans cette affaire, Cdiscount a été victime d'un préjudice financier concernant à la fois les remboursements et les frais de livraisons offerts lors des achats. Pour cette raison, nous avons déposé plainte en septembre et nous nous portons partie civile » ajoute le revendeur au Figaro. Dans tous les cas, les investigations se poursuivent. 

Rappelons que Cdiscount avait été sévèrement épinglé par la CNIL l'année dernière à cause de commentaires « non pertinents » sur ses clients, de sa gestion des cookies et... de la conservation de plus de 4 000 données bancaires (parfois avec le cryptogramme visuel) « de manière non sécurisée ». Une pratique tout sauf conforme aux usages en la matière.

Comme prévu, les deux protagonistes tenaient hier une conférence de presse commune. Sans grande surprise, il était question de la découverte de nouvelles exoplanètes : Kepler 80g et Kepler 90i.

Comme son nom l'indique, Kepler 80g est la sixième exoplanète du système Kepler 80. 80a désigne l'étoile, ensuite les astres sont numérotés 80b, 80c, 80d... en fonction de leur orbite. Plus intéressante, Kepler 90i est donc la huitième de la famille, ce qui fait de Kepler 90 « le premier système solaire composé de huit planètes en orbite découvert en dehors du nôtre ».

Jusqu'à présent, les scientifiques utilisaient des logiciels automatisés et des analyses manuelles pour identifier les exoplanètes, grâce à la méthode dite du transit (voir cette actualité). Chris Shallue de Google explique qu'il a développé avec la NASA un modèle d'apprentissage automatique capable de traiter les signaux afin d'arriver à ce résultat.

Pour le moment, 670 étoiles des 200 000 observées par Kepler ont été passées à la moulinette de l'intelligence artificielle, d'autres résultats pourraient donc arriver ultérieurement.

Grâce à l'apprentissage automatique, Google et la NASA identifient de nouvelles exoplanètes

Le Notebook 9 Pen peut se transformer en tablette grâce à son écran pivotable à 360°. Il intègre un écran tactile de 13,3 pouces (1080p) avec un Core i7 de 8ème génération, jusqu'à 16 Go de DDR4 et 512 Go de SSD, une caméra infrarouge compatible Windows Hello en façade, un lecteur d'empreinte digitale, etc.

Le tout prend place dans châssis en alliage magnésium/aluminium, plus léger que l'aluminium seul selon le constructeur. Le poids total est de 995 grammes pour des dimensions de 310,5 x 206,6 x 16,5 mm. Bien évidemment, le Notebook 9 Pen intègre le stylet S Pen de Samsung.

Viennent ensuite les Notebook 9 (2018), des versions mises à jour des Notebook 9 de 13,3 et 15 pouces. Ils passent eux aussi aux Core i7 de 8ème génération et gagnent au passage une batterie un peu plus importante. De son côté, le modèle de 15 pouces peut disposer d'une GeForce MX150 en option.

Les caractéristiques techniques de trois nouvelles machines sont accessibles depuis le site du constructeur. Elles seront disponibles ce mois-ci en Corée et durant le premier trimestre 2018 aux États-Unis. Bien évidemment, elles seront exposées au CES de Las Vegas.

Samsung : trois Notebook 9, dont un hybride de 995 grammes avec stylet

Dans sa dernière version bêta, le client Steam dispose d'une nouvelle option plutôt surprenante : la « pré-mise en cache de shaders ». L'idée est de laisser Steam observer quels shaders sont utilisés par votre ordinateur lors du lancement des jeux (ce qui se traduit par l'envoi de nombreuses données à la plateforme).

Le client rapatrie ensuite des shaders pré-compilés adaptés à votre matériel. Ceci permet aux jeux exploitant Vulkan et OpenGL de profiter de temps de chargement plus courts, et d'un framerate plus stable, en théorie.

Le tout au prix d'une utilisation de bande passante qui explose, le client Steam envoyant les shaders à sa maison mère pour les faire analyser et compiler. De quoi faire hurler les utilisateurs à l'enveloppe data ou au débit limité.

Steam veut analyser vos shaders
Bing met de l'intelligence artificielle dans ses réponses

Microsoft explique que de nouvelles fonctions de recherche « intelligentes » sont ajoutées à son moteur de recherche. Le but est de vous donner des réponses plus complètes, plus rapidement.

Premier changement, lorsque vous posez une question à Bing, il utilise désormais des réseaux de neurones pour valider sa réponse en regroupant plusieurs « sources fiables ». Sur des sujets plus larges (dont la réponse n'est pas forcément unique), le moteur de recherche peut afficher les réponses provenant de plusieurs sources.

Il en est de même pour des avis d'experts. Par exemple, si vous voulez savoir si le café est bon pour votre santé, la réponse n'est pas forcément oui ou non. Bing propose d'agréger les avis provenant de sources jugées comme fiables.

Microsoft explique qu'il a également étendu son service de comparaison au-delà des produits. Le moteur de recherche peut ainsi opposer Pilates et yoga sur certains points (définition, manière de pratiquer et origine).

Le déploiement est en cours aux États-Unis et se fera progressivement durant les prochaines semaines. Une ouverture plus large est prévue, sans plus de détails pour le moment.

Dans un e-mail envoyé à ses futurs clients, que nous nous sommes procurés, Atari annonce que l'ouverture des précommandes de la console est reportée à une date indéterminée.

L'entreprise explique ce retard par « le temps nécessaire pour créer la plateforme et l'écosystème que la communauté Atari mérite ». Plus de détails seront communiqués par la marque ultérieurement, là aussi sans davantage de précisions.

L'Ataribox voit son lancement reporté jusqu'à nouvel ordre

Les deux services de streaming musical reprochent à la Pomme des pratiques anticoncurrentielles. Daniel Ek (Spotify) et Hans-Holger Albrecht (Deezer) ont écrit une lettre à Jean-Claude Juncker, l'actuel président de la Commission européenne.

Selon le Financial Times, ils lui demandent d'intervenir contre des pratiques jugées anticoncurrentielles. Principal reproche, les 30 % prélevés par Apple sur les abonnements souscrits depuis l'App Store, puisque la règle s'applique à tous les actes d'achats, y compris in-app.

Même l'assouplissement de l'année dernière ne suffit, la part tombant à 15 % au-delà de la première année. Pour les deux entreprises, Apple est gagnant sur tous les tableaux, puisque son service Music peut être activé lui aussi depuis iOS.

La firme propose donc un service de streaming payant tout en « taxant » ses concurrents.

Spotify et Deezer souhaitent que l'Europe intervienne contre Apple

La fonctionnalité vient s'ajouter à celle, présentée cet été, qui permet d'afficher un éditeur de code, rendant possible une illustration en direct des compétences en développement.

L'Interviews Scheduler est un nouvel outil pour lancer des demandes d'entretiens d'embauche. L'entreprise choisit le type d'entretien qu'elle souhaite faire - appel vidéo, appel téléphonique ou éditeur de code partagé - puis propose une date et une heure, avec éventuellement une tranche horaire. L'intéressé peut accepter ou proposer d'autres paramètres.

Une fois les deux parties d'accord, un évènement est automatiquement ajouté dans leurs calendriers respectifs. De là, chacun pourra cliquer sur le lien contenu pour lancer directement l'interface d'appel. Pas besoin de télécharger quoi que ce soit ou même d'avoir un compte sur Skype.

Les entreprises intéressées peuvent visiter le site consacré à la solution. Des API sont également disponibles pour intégrer le service à un éventuel flux de recrutement.

Skype veut faciliter les embauches avec son Interviews Scheduler
Google Maps Go sur le Play Store… mais seulement pour les modèles Go

Avec l'arrivée d'Android 8.1, la mouture Go, pensée pour les modèles d'entrée de gamme, a été officialisée. Conçue pour être légère en mémoire vive, elle est accompagnée par une révision des applications maison.

Google Maps Go est ainsi disponible depuis peu sur le Play Store, mais seuls ceux ayant un smartphone Android Go peuvent l'installer. Pour tous les autres, le Store annonce simplement que l'appareil n'est pas compatible.

Comme signalé par Android Police, cette application est en fait une Progressive Web App, donc accessible depuis un navigateur. Il suffit de copier ce lien et de le coller dans un nouvel onglet. Toutes les fonctions principales sont présentes, à l'exception du guidage étape par étape.

On attend désormais les autres applications Go de Google. Il y a de bonnes chances qu'il s'agisse dans la plupart des cas de PWA, mais toutes doivent normalement bénéficier de ce travail d'allègement, y compris des « stars » comme Gmail et YouTube, et jusqu'au Store lui-même.

Parmi les éléments relevés par ce capteur, il y a la fréquence cardiaque (et sa variabilité), les tendances de la tension artérielle, le niveau de saturation en oxygène, l'électrocardiographie et la photopléthysmographie. Il faut placer son doigt sur le capteur pendant environ 60 secondes pour que les mesures soient réalisées précise le fabricant.

Ce capteur est pensé pour être directement intégré dans un smartphone afin de donner des informations à l'utilisateur, sans avoir à passer par une montre connectée par exemple. Une suite logicielle est également proposée afin d'exploiter les données récupérées.

Le Sensio MT6381 sera disponible début 2018 affirme MediaTek, sans indication sur le prix. Le fabricant ne précise pas s'il en fera la démonstration au CES de Las Vegas.

MediaTek Sensio MT6381 : un capteur de santé 6-en-1 pour smartphone

Depuis hier soir, les utilisateurs de Mixer (anciennement Beam) sur Android peuvent récupérer une version 3.0 majeure révisant largement l'interface et les fonctionnalités.

Objectif selon Microsoft, immerger toujours plus l'utilisateur dans les vidéos en streaming des joueurs. Nouvelle interface basée sur des onglets, notifications push (par exemple quand un streamer favori débute une diffusion), nouvelles options, fonctionnalités de partage ou encore discussions renforcées (liste des spectateurs et chuchotements) sont ainsi de la partie.

Comme souvent avec ce type de service, Microsoft insiste sur l'aspect découverte, le nouveau Mixer présentant de nouveaux contenus censés correspondre aux goûts de l'utilisateur, ou ce qu'il estime être intéressant. Notez au passage que l'application est maintenant traduite intégralement en français.

Pour l'instant, cette révision majeure n'est disponible que sur Android. Microsoft promet une arrivée sur iOS pour « bientôt ».

Microsoft Mixer fait peau neuve sur Android, la version iOS en approche

Google inaugure une nouvelle fonctionnalité pour son outil Trips. Elle fait appel au « machine learning » pour informer les internautes du meilleur moment pour réserver leur voyage, en fonction des expériences passées des autres. Une idée reprise à plusieurs comparateurs de prix pour les voyages, comme Kayak et Skyscanner.

De plus, Google Trips devient capable de repérer les réductions pouvant être obtenues en commandant un vol et un hôtel au travers de services comme Expedia ou Orbitz. Une nouvelle qui ne devrait pas faire plaisir aux comparateurs de prix spécialisés dans ce domaine.

Google Trips apprend à réserver ses vacances au meilleur moment

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.