du 19 mars 2020
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

France 4 modifie sa programmation, « ouvre ses antennes à l'école » et aux professeurs

Pendant cette période de confinement et de continuité pédagogique pour les enfants, la chaîne de télévision a décidé de revoir ses programmes en journée afin de « diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l'Éducation nationale pour répondre à la mission "Nation Apprenante" ».

Le programme à partir de lundi 23 mars sera le suivant : 

  • 9h - 10h pour les CP - CE1 : 30 min de lecture - 30 min de maths
  • 10h - 11h programmes ludo-éducatifs pour les pré-scolaires
  • 13h30-14h C'est toujours pas sorcier notamment pour les 8-12 ans
  • 14h - 15h pour les collégiens : 30 min de français - 30 min de maths
  • 15h - 16h pour les lycéens (notamment les premières et les terminales) : 1h de français, maths, histoire-géo, anglais ou philo
  • 16h - 16h50 La maison Lumni pour les 8-12 ans et plus spécifiquement pour les CM1 - CM2

Ce n’est pas tout : « le mardi soir en prime time pour les collégiens et lycéens : Entrée en matière, une nouvelle case de documentaires historiques. Le reste de la journée et les week-ends, priorité sera donnée à une programmation ludo-éducative qui alternera des contenus à vocation scolaire, avec des programmes plus divertissants ».

Tous les détails sont disponibles par ici.

C'est ce qu'a annoncé le réseau social sur Twitter, permettant à ses utilisateurs français de l'ajouter à l'image représentant leur profil.

Une initiative assez classique pour l'entreprise américaine, qui l'utilise à chaque « grand évènement », mais qui vise ici à répandre le message « Je reste chez moi ».

Il est d'ailleurs possible pour tout utilisateur de proposer de tels « décors » que chacun peut placer sur son profil. Nombreux sont ceux existant déjà pour vanter votre respect du confinement. 

Celui-ci est donc simplement mis en place par le gouvernement, distribué et activable depuis cette publication

Confinement : le gouvernement lance, en partenariat avec Facebook, un… filtre photo

C'est le dernier grand FAI à faire une telle annonce (voir ici ou ), mais il va un peu plus loin que ses concurrents en passant à 1 Gb/s l'ensemble de ses offres FTTH, jusqu'au 30 avril. Le débit montant est de 500 Mb/s.

Habituellement, ce niveau n'est proposé que via Bbox Ultym. De quoi « répondre aux besoins de connexion, en très forte progression dans les foyers français » en période de confinement et de télétravail.

Pour ceux qui ont surtout besoin de s'occuper l'esprit, et qui veulent le faire devant un écran de télévision, une trentaine de chaînes sont offertes « pour petits et grands » mais « hors services à la demande (Replay ou SVOD) ».

Là aussi l'offre est mise en place automatiquement et jusqu'au 30 avril. Elle concerne tous les clients disposant d'une offre triple play (et donc de la TV), xDSL ou fibre.

Ces deux « cadeaux » sont réservés à l'offre grand public uniquement.

Bouygues Télécom augmente les débits de ses clients fibre et offre l'accès à 34 chaînes sur les Bbox
Le ministère de la Culture annonce les premières mesures de soutien

Le ministère de la Culture demande « à ses centres nationaux sectoriels (CNC, CNL, CNM, CNAP), ainsi qu’à l’IFCIC, de se mobiliser pour faire face à l’urgence et répondre aux difficultés spécifiques rencontrées par les acteurs de la culture », du moins dans les cas où les mesures d’accompagnement annoncées par Bercy ne suffiraient pas.

Franck Riester insiste pour « que ce premier volet d’aides d’urgence bénéficie également, dans chaque secteur, aux artistes-auteurs concernés ». D’autres mesures spécifiques seront annoncées ces prochains jours. Pour le cinéma et l’audiovisuel, par exemple, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a suspendu le paiement de l’échéance de mars 2020 de la taxe sur les entrées en salles de spectacles cinématographiques.

Le Centre national de la musique (CNM) va suspendre pour le mois de mars 2020 la perception des taxes sur la billetterie. Un fonds de soutien sera doté de 10 millions à destination « des professionnels les plus fragilisés ». Cinq millions sont déjà mis en place par le Centre national du Livre (CNL).

Ce programme est pensé au départ pour introduire des protections renforcées pour des utilisateurs disposant d'un modèle de menace plus sensible que la moyenne. Une manière de les distinguer, alors que l'inverse devrait être mis en place.

Aujourd'hui, Google annonce que ces utilisateurs ne pourront plus installer d'applications n'ayant pas été validées pour sa boutique applicative, à quelques exceptions près : celles déjà en place, fournies par le constructeur de l'appareil, etc.

Ce changement va être mis en place progressivement pour ceux disposant d'un appareil avec un compte Google actif. Les comptes G Suite ne sont pas concernés pour le moment, disposant de solutions spécifiques.

Protection avancée sous Android : Google interdit presque toutes les applications ne venant pas de son Store

La version Elite du casque de réalité virtuelle est disponible depuis hier pour 999 euros, soit 200 euros de plus que Cosmos de base qui n’est pas livré avec les deux stations de base VIVE 1.0.

Le fabricant ajoute désormais le jeu Half-Life Alyx (45 euros sur Steam, sortie prévue pour le 23 mars) dans son bundle, en plus des six mois d’abonnement au VivePort Infinity (valeur de 89 euros). L’offre est valable pour un achat en ligne sur la boutique de HTC, ou bien « auprès d’un quelconque revendeur agréé ». 

Vous achetez un Cosmos Elite à 999 euros ? HTC vous offre Half-Life Alyx à 45 euros
Le confinement, version Laetitia Avia

« Jamais je n’ai « forcé » une collaboratrice à rentrer à Paris, ni d’ailleurs à venir travailler physiquement, le télétravail étant la règle dans mon équipe depuis plusieurs semaines. J’ai demandé un droit de réponse à Libération rappelant que la préservation de la santé est ma priorité. » Voilà la réaction de Laetitia Avia après cet article de Libération. Qui rapporte des éléments cosmiques. 

Alors que l’Assemblée nationale est au ralenti et que la France est confinée, nos confrères assurent que l’élue LREM « refuse que sa collaboratrice [parlementaire], pourtant atteinte d’une maladie auto-immune qui la rend encore plus à risque face au Covid-19, travaille depuis sa résidence secondaire » (dans le Gard, où elle était en vacances depuis le 7 mars). 

Elle exige donc depuis lundi soir qu’elle revienne... télétravailler depuis Paris. Mieux, « la députée a même proposé d’utiliser les moyens de l’État en sollicitant le ministre de l’Intérieur ». 

Dans le même article, l’élue LREM avait déjà répondu avoir « simplement proposé de rapatrier cette collaboratrice car je souhaitais qu’elle soit proche d’un hôpital compte tenu de sa situation médicale. Je n’ai jamais demandé à la faire revenir pour télétravailler, c’est ridicule ». 

Mais Libé persiste, déjà en s’appuyant sur des messages échangés dans un groupe de discussion de collaborateurs parlementaires : « elle a bien demandé à sa collaboratrice d’interrompre son confinement et ses vacances… dans le seul but de télétravailler depuis la capitale ».

Pour Laurence de Saint-Sernin, secrétaire générale du syndicat Solidaires de l’Assemblée nationale, « c’est vraiment une situation de harcèlement ». Sujet que connaît parfaitement bien l’auteure de la proposition de loi contre la haine en ligne.

Le Centre national d’études spatiales rappelle que plusieurs vidéos sont déjà disponibles et que quatre autres arriveront dans les prochaines semaines.

Le nom n’est peut-être pas idéal en cette période où les enseignants doivent assurer une continuité pédagogique et rappeler aux élèves qu’ils… ne sont pas en vacances. Le premier épisode propose un tour d’horizon, le second une croisière au Soleil et le troisième une cure de Lune.

« En vacances dans le Système solaire » : des vidéos du CNES pour les élèves et enseignants

Le gouvernement a finalement retiré l’article étendant d’une nouvelle année l’expérimentation des boîtes noires, ces traitements algorithmiques introduits par la loi renseignement en 2015 pour détecter des menaces terroristes.  

Le texte désormais déposé au Sénat, sera en discussion le 19 mars, pour partir ensuite directement à l’Assemblée nationale. 

Une adoption au pas de course, qui va conduire le gouvernement à déclarer l’état d’urgence sanitaire dans notre pays (nos explications).

L’extension des boîtes noires supprimée dans le projet de loi d’urgence

Face à l'épidémie de Covid-19, l'équipe annonce qu'elle ne tiendra pas le calendrier prévu, des ajustements dans son organisation étant nécessaires.

Les correctifs de sécurité seront bien entendu traités de manière prioritaire. Les nouvelles versions de Chrome seront donc diffusées lorsqu'elles seront prêtes.

Des détails seront alors donnés sur ce qu'elles contiennent.

Chrome met en pause ses mises à jour
Adobe corrige 41 failles (dont 29 critiques) dans Acrobat, Reader, Photoshop, Bridge, ColdFusion…

L’éditeur avait prévenu ses utilisateurs la semaine dernière qu’une mise à jour de sécurité était en route pour Acrobat et Reader, mais ce sont finalement six produits de la société qui ont droit à des correctifs, comme le rapporte The Hacker News.

13 failles (9 critiques permettant l'exécution de code arbitraire) étaient présentes dans Adobe Acrobat et Reader, 22 (16 critiques) dans Photoshop, deux critiques dans Cold Fusion et deux autres dans Bridge. Enfin une importante dans Adobe Experience Manager et une autre dans Genuine Integrity Service

Comme toujours, il est recommandé d’installer les mises à jour dès que possible.

La nouvelle mouture du logiciel d’enregistrement vidéo et de streaming en direct s’ouvre à de nouvelles captures, dont les jeux basés sur Vulkan (les développeurs remercient Ubisoft Montréal pour le coup de main), navigateurs, fenêtres héritées d’un navigateur et applications UWP.

Parmi les autres nouveautés, signalons un import avancé pour permettre la capture depuis d’autres applications de streaming, l’ajout de raccourcis clavier pour le contrôle des médias, le glisser/déposer d’URL pour créer des ressources navigateur, une barre T en mode studio, le copier/coller de multiples sources sélectionnées ou encore le support des fichiers cube LUT pour le filtre LUT.

Le 24 février, l’éditeur tenait une conférence dédiée à l’environnement de développement pour macOS. Les vidéos sont désormais en ligne.

Elles se concentrent sur divers sujets abordés : les nouveautés ajoutées récemment, le développement d’applications Blazor, les applications web via SignalR et Azure, ASP.NET Core, serverless, applications mobiles via Xamarin, développement de jeux avec Unity et productivité pendant le développement .NET.

Toutes les vidéos (et diaporamas) sont disponibles depuis le billet de blog.

Visual Studio for Mac : Microsoft publie les sessions techniques de l’évènement Mac: Refresh()
SpaceX Crew Dragon : le vol avec un équipage n’aura pas lieu avant « mi à fin mai » selon la NASA

L’annonce a été faite par la NASA dans un communiqué invitant les journalistes souhaitant participer à cet événement historique à se faire connaître.

Historique, car ça sera la première fois depuis juillet 2011 que des astronautes américains prendront place dans une navette américaine pour aller dans l’espace et rejoindre la Station spatiale internationale. 

Crew Dragon est la version habitable de la capsule de SpaceX, qui a passé avec succès son premier vol sans équipage. Demo-2 est la seconde mission de test, qui comprendra cette fois-ci du personnel à bord. 

Boeing travaille aussi sur sa propre capsule habitable Starliner, mais elle a connu quelques soucis lors de son vol inaugural.

Le navigateur, connu pour sa haute capacité de personnalisation, vient de publier une préversion contenant un nouveau réglage : les utilisateurs peuvent maintenant gérer manuellement les listes de blocage.

Dans la zone réservée des paramètres de confidentialité, un nouveau bouton « Gérer les listes » permet d’ajouter ou supprimer des listes. On peut également y choisir lesquelles seront utilisées pour les dispositifs de suivi publicitaire et le blocage des publicités.

Vivaldi prépare la modification manuelle des listes de blocage
Slack se dote d’une nouvelle barre de navigation

L’application de messagerie d’entreprise se dote d’une nouvelle section, dédiée à la navigation et placée en haut de la colonne latérale gauche. 

Les nouvelles fonctions liées sont nombreuses. Par exemple, un bouton Composer permettant de rédiger un message avant de choisir vers quels canaux ou utilisateurs l’envoyer. En cas d’interruption, un brouillon est enregistré.

La nouvelle barre rassemble aussi les fonctions de recherche et affiche une vue d’ensemble des évènements en attente (mentions, réactions…), ainsi que les fichiers échangés, personnes et applications connectées.

La zone latérale permet – enfin – de classer les canaux de conversation. Slack autorise la création de dossiers, que l’utilisateur peut nommer (y compris avec des emojis) pour y déplacer les canaux et conversations qu’il souhaite.

Enfin, une nouvelle icône en forme d’éclair permet d’envoyer directement un message dans l’une des applications connectées à Slack dans l’entreprise. Cette icône doit éviter des allers-retours dans les fenêtres.

Le déploiement de la nouvelle version a commencé hier et se poursuivra durant les prochaines semaines.

Windows ML est la brique permettant aux développeurs de réaliser des inférences locales en utilisant soit le processeur, soit les puces spécialisées (GPU notamment) via DirectML. L’ensemble est basé sur le modèle standard ONNX.

Microsoft indique dans un billet de blog qu’une demande récurrente des développeurs est de pouvoir déployer leurs applications sur des versions plus anciennes de Windows, afin de ne pas devoir gérer plusieurs bases de code différentes. Windows ML n’est en effet distribué qu’avec Windows 10 depuis sa mouture 1809.

L’éditeur proposera donc « bientôt » un paquet indépendant pour Windows 8.1 et Windows 10 1709 (et ultérieures). Pour le premier, seule l’inférence CPU sera gérée, tandis que le second pourra exploiter l’accélération par GPU.

En outre, Microsoft a proposé au projet ONNX Runtime sur GitHub son API Windows ML et un intermédiaire d’exécution DirectML, afin que les développeurs puissent choisir dès le départ l’API qui les intéresse. Le code est disponible sous forme de sources (avec instructions de compilation) ou de paquet NuGet préconstruit pour les déploiements CPU.

Windows ML et DirectML seront distribués à des Windows plus anciens

Un quart des sommes (plus de 270 millions d’euros en 2018) au titre de la redevance pour Copie privée est conservé par les sociétés de gestion collective. 

Elles servent à aider « à la diffusion du spectacle vivant, au développement de l'éducation artistique et culturelle et à des actions de formation des artistes » voire à des actions de défense.

Problème : avec la crise actuelle, ces différents postes s’effondrent, alors que les auteurs s’inquiètent pour leur avenir. 

Plutôt que de toucher aux irrépartissables, Pascal Rogard, directeur général de la SACD, suggère d’affecter ces 25 % à l’action sociale. « Je vais demander au gouvernement de modifier le décret qui pour le moment empêche cette affectation ».

Les 25 % de la copie privée affectés à l’aide sociale ?

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.