du 03 février 2020
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Cyberhaine : le Sénat poursuit son forcing face à la proposition de loi Avia

Sans surprise, Christophe-André Frassa, rapporteur de la proposition de loi contre la haine en ligne, veut restaurer les positions du Sénat adoptées en première lecture, mais non retenues par l’Assemblée nationale.

En vue de l’examen en commission des lois, dernière étape avant la nouvelle lecture en séance le 26 février 2020, le sénateur a déposé à cet instant 15 amendements.  Le rapporteur ne veut pas entendre parler d’une obligation de résultat dans le retrait en moins de 24 heures des contenus haineux.

Sa préférence repose sur une obligation de moyen où les plateformes seront tenues d’accomplir les diligences nécessaires dans le traitement des notifications. Il exclut à nouveau les moteurs de recherche du spectre, estimant que leur fonctionnement et leur finalité ne se confondent pas avec les réseaux sociaux. 

Inversement, il veut faire peser cette obligation de diligence sur les épaules des services en ligne ayant « un rôle significatif » en France. Déterminés par le CSA, ces sites seraient donc inclus quand bien même seraient-ils sous le seuil de déclenchement prévu par les députés. 

Vous pourrez également retrouver la conférence organisée par l’INHESJ, le 28 janvier, animée par Marc Rees (rédacteur en chef de Next INpact), avec la députée Laetitia Avia, Arthur Messaud de la Quadrature du Net, Me Thierry Vallat et Beatrice Oeuvrard, responsable des affaires publiques de Facebook France. 

Comme chaque année l'évènement a été l'occasion pour les marques de diffuser de nombreux (et coûteux) spots. Les studios ne sont pas en reste puisque l'on a pu découvrir une première bande-annonce pour le prochain Fast & Furious (9), ainsi que des teasers pour les prochains opus des Minions (Rise of Gru) et de James Bond (Mourir peut attendre)

Marvel/Disney a de son côté fait la promotion de Black Widow ainsi que de ses services de SVOD : Disney+ et Hulu. DC et la Warner étaient également de la partie avec Wonder Woman 1984. Mais ce n'était pas pour une bande-annonce (la Warner étant en général absente du Super Bowl) mais d'une publicité… pour de la lessive (Tide). 

Certes, c'est un homme qui est responsable de cette tâche ménagère, avec pour slogan « les tâches peuvent désormais attendre ». Mais on s'étonne d'une telle association alors que la super héroïne s'était positionnée comme icône féministe à travers son premier film.

Bandes-annonces du Super Bowl : Fast & Furious 9, retour des Minions, Wonder Woman dans une publicité pour… de la lessive

On pourrait comparer cette fonctionnalité à une bêta : elle permettra de « tester des changements relatifs à l’équilibrage des héros ou à d’autres domaines », explique Jeff Kaplan.

Ce mode sera proposé de temps en temps et permettra à « l’ensemble des joueurs d’Overwatch, y compris sur console », d’y participer. Il sera directement accessible depuis le menu principal du jeu.

Kaplan précise enfin que le but n’est pas de chercher des bugs ou des problèmes de stabilité, mais bien de tester les changements de dynamique dans le jeu.

Participer au mode laboratoire vous permet de continuer à monter en niveau et récupérer des récompenses. L'objectif étant d’attirer un maximum de joueurs.

Les changements proposés dans le mode laboratoire n’ont aucune garantie de débarquer dans le jeu. D‘autres modifications sont détaillées dans cette vidéo.

Overwatch : un mode « laboratoire » pour tester les changements de gameplay

Comme l’explique The Verge, des astronomes amateurs ont suivi de près le comportement de la sonde Kosmos 2542. Elle orbite dans le même plan que le satellite USA-245 du National Reconnaissance Office, dont la mission est classée secret défense. Rien de bien exceptionnel jusque-là puisque d’autres satellites se trouvent également sur cette orbite.

Mais « Kosmos 2542 attire l’attention depuis la semaine dernière lorsqu'il a effectué une série de manœuvres, en utilisant ses propulseurs embarqués, pour se rapprocher de USA-245. Maintenant, Kosmos 2542 est à proximité de USA-245 tout le temps », expliquent nos confrères. Ils seraient distants de 150 à 300 km seulement. 

Bien évidemment, le reste n’est que pure spéculation puisqu’aucun des deux camps ne communique officiellement sur les missions et les données récupérées par les satellites.

Guerre froide dans l’espace : une sonde russe suivrait à la trace un satellite espion américain
Vente de données de géolocalisation par les opérateurs : la FCC va sévir

Dans une lettre adressée à plusieurs membres du Congrès, le président de la Commission Fédérale des Communications (FCC) explique que son bureau a terminé son enquête et arrive à la conclusion qu’au moins un opérateur ne respecte pas la loi, comme le rapporte Ars Technica.

« Je m'engage à veiller à ce que toutes les entités soumises à notre juridiction respectent la loi sur les communications et les règles de la FCC, y compris celles qui protègent les informations sensibles des consommateurs, telles que les données de géolocalisation en temps réel », affirme Ajit Pai.

Cela fait maintenant plus d’un an que cette question taraude et divise outre-Atlantique ; AT&T estimait par exemple que revendre ce genre d’informations n’était pas illégal. Jessica Rosenworcel, commissaire démocrate de la FCC, regrette de son côté « qu'il ait fallu si longtemps à la FCC pour parvenir à une conclusion qui était si évidente ».

En juin 2018, les opérateurs s’étaient engagés à mettre fin à ce genre d’activité, mais ils avaient été pris la main dans le pot de confiture en janvier 2019. Ils avaient alors de nouveau promis d’arrêter et d’effacer les données.

La balle est maintenant dans le camp de la FCC qui devra décider des suites éventuelles à donner. 

Simon Weckert, un artiste berlinois a voulu matérialiser à sa façon le « pouvoir des cartes virtuelles » sur nos vies ultra-connectées. 

Un petit chariot tiré par un homme, embarquant 99 smartphones d’occasion. Voilà ce qu’il a trouvé pour générer de faux embouteillages sur Google Maps. En se promenant à pied sur un axe citadin, longeant le siège de Google Berlin, ce promeneur est parvenu à transformer une route « verte » en route « rouge ».

Rien de plus simple visiblement pour leurrer le service en ligne qui pensait avoir détecté une intense activité routière. Son « Google Maps Hacks » a ainsi eu « un impact dans le monde physique en faisant circuler les véhicules sur une autre route afin d’éviter d’être coincé dans les bouchons ».

Un chariot et 99 smartphones pour simuler des bouchons sur Google Maps

Celle qui était PDG de la société depuis huit ans (et qui a passé près de 40 ans chez « Big Blue ») restera présidente exécutive jusqu’à la fin de l’année, lorsqu’elle prendra sa retraite. Elle est âgée de 62 ans.

Le Conseil d’administration a élu Arvind Krishna en tant que directeur général, un poste qu’il occupera à compter du 6 avril prochain. Il s’occupait jusqu’à maintenant de la division Cloud et est présenté comme le principal architecte du rachat de Red Hat. 

De son côté, James Whitehurst prendra la présidence du Conseil d’administration à la même date. Il est actuellement vice-président d’IBM et directeur général de Red Hat. 

IBM : Virginia Rometty va prendre sa retraite, Arvind Krishna et James Whitehurst prennent la relève

Ubuntu Studio est une déclinaison de la célèbre distribution intégrant des outils pour la création de contenus multimédia. Il s’agit d’un projet communautaire.

L’équipe lance un concours de création de fonds d’écran, qui peuvent prendre la forme de photo, de peintures abstraites, d’illustrations… et finalement de n’importe quels genres artistiques mettant « en avant les capacités des logiciels, notamment ceux en open source ».

Les créations devront être déposées sur Imgur avec le tag #ubustucontest2020. Elles doivent être en 3 840 x 2 160 pixels et sous licence Creative Commons ShareAlike 3.0. Le règlement détaillé se trouve par là.

Les soumissions sont ouvertes jusqu’au 15 février 2020, puis une sélection sera mise au vote du public et les gagnants seront annoncés le 21 février. Les gagnants seront ajoutés dans la liste des fonds d’écran disponibles dans Ubuntu Studio 20.04 LTS.

Ubuntu Studio lance un concours de fonds d’écran pour l’arrivée de la 20.04 LTS
Des photos inédites du Soleil, avec une grande précision

Les images ont été capturées par le télescope solaire Daniel-K.-Inouye (anciennement Advanced Technology Solar Telescope) du National Science Foundation (NSF). Elles montrent « des détails sans précédent de la surface » de notre étoile. 

Les enjeux sont importants puisque l’activité solaire peut avoir des conséquences importantes sur Terre : « des black-out électriques, des perturbations radio et des satellites endommagés », explique Kader Amsif, responsable des programmes Soleil, héliosphère et magnétosphères au CNES. 

« Les images montrent un motif de plasma turbulent "bouillonnant" qui couvre tout le Soleil. Les structures ressemblant à des cellules - chacune de la taille du Texas - sont la signature de mouvements violents transportant la chaleur de l'intérieur du Soleil vers sa surface », explique le NSF.

Deux sondes s’intéressent de près au Soleil : Parker Solar Probe qui est déjà à l’œuvre et Solar Orbiter qui doit décoller dans une semaine seulement. Après plusieurs reports, la date est pour le moment fixée au 10 février.

En septembre de l’année dernière, l’éditeur annonçait officiellement avoir atteint 900 millions d’ordinateurs, quatre mois après les 800 millions.

On s'attend donc à ce que le milliard soit dépassé sous peu, d’autant que Windows 7 est arrivé en fin de vie le 14 janvier. Une étape qui avait été franchie selon une des pages du site italien de Microsoft selon plusieurs sites dont WCCFTech.

Mais elle n'est plus accessible, un porte-parole de Microsoft indiquant à nos confrères que le « dernier décompte officiel » reste de 900 millions. Il s’agit probablement d’un tir anticipé de la branche italienne, mais ce n'est plus qu'une question de temps.

Microsoft : Windows 10 installé sur un milliard de machines ? Pas encore

L’annonce a été faite par Eiichirō Oda en personne sur son compte Twitter. 10 premiers épisodes sont commandés. Actuellement, le manga dispose de 95 tomes entrant dans le Guinness Book des records en 2015 comme la série comics la plus imprimée.

« Je sais que j'avais annoncé la production de cette série en 2017, mais ces choses-là prennent du temps. La préparation progresse lentement en coulisses, mais aujourd'hui je peux le dire : Netflix, leader mondial du streaming, nous rejoint pour la produire ».

Pas un mot par contre sur le casting ni sur la date de sortie.

One Piece : une série en live-action arrive sur Netflix

Le Washington Post revient sur le piratage de l'iPhone de Jeff Bezos, le patron d'Amazon, et ce pourquoi la façon qu'a Apple de sécuriser ses smartphones a pu, paradoxalement, y contribuer.

Alors qu'Android dénombre plus de bugs et de vulnérabilités, parce qu'il en existe de nombreuses versions, déployées sur une multitude de terminaux de marques différentes, il n'existe pas de « place centrale » où ils pourraient être corrigés une fois pour toutes, nonobstant le fait que les vendeurs mettent souvent du temps à déployer les correctifs de sécurité.

A contrario, Apple a tout centralisé, rendant les corrections plus simples et rapides à déployer. Si cette centralisation rend a priori plus difficile le piratage d'un iPhone, a contrario, les hackers qui auraient identifié une faille ou un 0day auraient plus de facilité à pirater n'importe quel iPhone.

Et ce, d'autant plus que si Android laisse les chercheurs tester ses fonctionnalités de sécurité, Apple préfère la sécurité par l'obscurité.

 iPhone vs Android, du point de vue des risques d'espionnage
Données personnelles : en Italie, 28 millions d’euros d’amende pour des appels non sollicités

L’autorité de protection des données personnelles italienne a infligé une amende de 28 millions d’euros à la société TIM, pour marketing beaucoup trop sauvage. 

L’équivalent de notre CNIL a reçu entre janvier 2017 et début 2019 des centaines de signalements venant de personnes physiques, se plaignant d’appels non sollicités alors qu’ils étaient inscrits sur le registre d’opposition. L’une des victimes a ainsi reçu 155 appels en un mois de la part des centres d’appel mandatés par Tim. 

Lors de son enquête, la CNIL italienne a repéré de nombreuses irrégularités comme un défaut de mise à jour des listes noires, le défaut de consentement des personnes concernées, leur mauvaise information, etc. Autant de contrariété à la législation sur les données personnelles, mise à jour avec le RGPD. 

L’autorité a également détecté des atteintes au principe de sécurité ou encore des conservations trop longues des données personnelles. En plus de ces 27 802 296 euros de sanction administrative que la société devra verser dans les trente jours, Tim se voit infliger 20 mesures correctives. 

« Lorsque les personnes que vous suivez participent à une conversation, vous verrez leurs réponses d'une nouvelle manière dans votre Timeline », explique le réseau social

« Cette nouvelle disposition permet de voir plus facilement qui répond à qui », avec un lien de filiation. Au lieu d’avoir les réponses en dessous d’un tweet sans distinction particulière, elles sont désormais légèrement décalées sur la droite et un fil d'Ariane permet de lier les réponses au message de base.

Une vidéo explicative est disponible ici. Rien n’est pour le moment annoncé concernant la mouture Android de l’application. 

Sur iOS, Twitter revoit la présentation des réponses afin de faciliter le suivi des conversations

Le groupe ne donne pas vraiment de détails et parle simplement d’une « attaque virale de type ransomware » détectée sur le réseau informatique de Bouygues Construction le 30 janvier.

Vendredi, il ajouté que « l’activité opérationnelle des chantiers n’est pas perturbée à ce jour ». Par précaution, « des systèmes d'information ont été arrêtés afin d'éviter toute propagation » et « les équipes sont pleinement mobilisées pour un retour à la normale le plus rapidement possible, avec l’accompagnement d’experts ».

Une fois testés, les équipements sont progressivement remis en route. Un nouveau point devrait avoir lieu en début de semaine. Les autorités compétentes ont été informées. 

Bouygues Construction victime d’un rançongiciel, des systèmes arrêtés « par mesure de précaution »

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.