du 22 novembre 2017
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

La FCC veut tuer la neutralité du Net à la mi-décembre, des organisations réagissent

Le président de la commission, Ajit Pai, annonce la tenue du vote sur l'Internet ouvert pour le 14 décembre. Les règles, adoptées en 2015, interdisent la discrimination des contenus par les opérateurs. Ces derniers tentent depuis de revenir à un dispositif plus accommodant et une régulation par la Commission fédérale du commerce (FTC).

Depuis plusieurs mois, de nombreuses organisations, des centaines d'entreprises et des millions d'internautes ont milité pour maintenir la neutralité. La direction de la FCC semble toujours sourde à leurs appels, encore renouvelés ici. L'Electronic Frontier Foundation (EFF) et Mozilla ont battu le rappel dans la foulée du communiqué de la Commission.

« Dans deux jours, beaucoup d'entre nous rejoindront leurs amis et famille pour célébrer l'esprit de Thanksgiving. Pourtant, comme nous venons de l'apprendre, la majorité à la FCC est sur le point de fournir une corne d'abondance pleine de fruits pourris, de grain vicié, de fleurs fanées surmontés d'un plat de dinde brûlée » a réagi la commissaire démocrate Mignon Clyburn, face à l'annonce de ses collègues républicains.

Selon Ars Technica, le régulateur compte aussi interdire aux Etats d'instaurer une protection locale de la neutralité. Depuis son arrivée en début d'année, Ajit Pai mène une campagne de dérégulation des télécoms. La neutralité du Net serait l'ingérence la plus insupportable de l'administration Obama dans le marché, selon lui, donnant l'avantage aux services en ligne dans le combat qui les opposent aux opérateurs.

Malgré l'incursion de Facebook dans le domaine du paiement et du transfert d'argent entre particuliers à travers Messenger, PayPal continue de renforcer son intégration au service de messagerie.

Ainsi, la société annonce qu'elle y propose désormais directement son système de facturation. Un vendeur peut donc préciser le nom de son produit, le décrire, ajouter une image, préciser la quantité et le tarif. Une facture sera alors générée pour le destinataire, qui pourra la payer à travers son compte PayPal dans Messenger.

Une solution qui peut avoir son intérêt dans le cas de la vente d'un produit d'occasion par exemple, mais qui aura également ses limites pour les professionnels puisque le dispositif de facturation reste assez simpliste.

PayPal renforce son extension Facebook Messenger pour faciliter les ventes avec facture

Meg Withman a annoncé hier qu'elle quitte son poste de PDG de HPE, la branche professionnelle issue de la scission de HP quelques années plus tôt, et qu'elle avait pilotée en 2014.

« Nous avons une entreprise bien plus petite, plus agile et plus concentrée » a martelé la dirigeante, assurant que « c'est absolument le bon moment pour qu'Antonio et une nouvelle génération de dirigeants prennent les rennes ». Une nouvelle garde qui n'a pas pris la parole lors de l'annonce de ce changement.

Antonio Neri, le remplaçant de Meg Withman, fait partie de l'entreprise depuis près de 25 ans et occupait jusqu'ici le poste de président. Meg Withman elle, conservera son siège au conseil d'administration.

Meg Whitman quitte la direction de Hewlett Packard Entreprise

Celle-ci apporte quelques nouveautés, mais pas de grands bouleversements après la mise en ligne de Firefox 57 Quantum.

Ainsi, les outils de debug et le support de CSS ont été améliorés, WebVR est supporté par macOS et Windows, Flac arrive sur les versions mobiles avec Android. Les API destinées aux WebExtensions ont également été complétées.

Tous les détails se trouvent dans ce billet de blog, les notes de versions sont accessibles par là.

La version dédiée aux développeurs de Firefox 58 est désormais disponible

Certains ont eu une surprise ces derniers jours en se rendant sur le site de E.Leclerc. Ce dernier proposait en effet une PlayStation 4 Pro à un peu moins de 70 euros avec une remise de 40 euros, contre près de 370 euros en général.

L'offre était tout sauf crédible, il s'agissait manifestement d'une erreur et il n'y avait à peu près aucune chance que les produits soient livrés... mais de nombreux sites s'en sont fait l'écho, et certains ont tenté leur chance.

Depuis, E.Leclerc a bien entendu confirmé qu'il s'agissait d'une faute de frappe et que les commandes passées ne seront pas expédiées. Les clients auront néanmoins droit à un geste commercial.

E.Leclerc : la PS4 Pro à 30 euros était une erreur, les commandes ne seront pas livrées
Wallabag ajoute le support des paywalls, dont celui de Next INpact

Le service wallabag.it, spécialisé dans la sauvegarde et la classification d'articles, vient de passer à la version 2.3 de wallabag, l'outil libre sur lequel il est fondé. La principale nouveauté est le support des paywalls de plusieurs sites comme Arrêt sur images, Mediapart, Le Monde diplomatique et Next INpact. Sont ensuite prévus Alternatives économiques, Le Figaro, Le Monde et The Telegraph.

L'option est accessible dans la barre latérale de la version web, via l'entrée « Accès aux sites ». Il suffit ensuite d'entrer le nom de domaine du média et ses identifiants qui seront stockés par le service. Ils sont « hachés avec une clé » dans la base de données, nous déclare le développeur principal, Nicolas Lœuillet. Les détails de l'implémentation sont consultables ici.

La version 2.3 de wallabag n'est pas encore disponible au téléchargement, l'équipe effectuant les derniers ajustements. Sa publication a neuf mois de retard sur le calendrier prévu, faute de temps des concepteurs. Une première liste des changements est tout de même proposée.

Wallabag.it ajoute aussi un abonnement de soutien à 25 euros par an, en plus de l'annuel à 9 euros et trimestriel à 3 euros.

Hier, certains utilisateurs américains ont vu les derniers termes qu'ils ont cherché sur Google être affichés directement sur la page d'accueil du site, sous la barre principale.

Plusieurs s'en sont émus, dont Matt Cutts, ancien employé emblématique de la société. Mais il a finalement été confirmé qu'il s'agissait d'un bug, le but étant d'afficher ces recherches antérieures, mais uniquement après un clic dans le champ principal.

Aucune indication n'a été donnée concernant l'extension de cette nouvelle fonctionnalité ou même une éventuelle manière de la désactiver.

Google va afficher vos dernières recherche, d'un clic sur sa page d'accueil

La boutique en ligne appartient au groupe AliBaba et disposerait d'une base d'environ 100 millions de clients. La société de sécurité Check Point explique qu'elle a découvert une faille sur son site, informé AliExpress qui a rapidement corrigé le tir.

Via une campagne de phishing, des pirates pouvaient contourner les protections du site et procéder à une attaque de type Cross-site scripting (XSS). Tous les détails sont disponibles par ici.

AliExpress corrige une faille sur son site

Le fabricant explique qu'il s'agit de la troisième génération de son robot. Un humain s'installe dans un fauteuil un peu particulier et bardé de capteurs afin d'étudier chacun de ses mouvements et les reproduire aussi fidèlement que possible sur le robot humanoïde.

De son côté, le pilote enfile un casque de réalité virtuelle afin de suivre en direct les déplacements du robot et s'immerger dans son environnement. Oui, il s'agit bien de se placer à mi-chemin entre Pacific Rim et Avatar.

T-HR3 pourrait ainsi remplacer les hommes dans des environnements hostiles et/ou dangereux (par exemple en cas de radiations). Ce robot sera présenté par Toyota lors de l'exposition internationale de robot 2017 à Tokyo, du 29 novembre au 2 décembre.

Toyota présente T-HR3, un robot humanoïde piloté à distance avec de la VR

Disponible à partir d'aujourd'hui dans 130 magasins, ce contrôle technique dure entre 15 et 30 minutes et permet d'obtenir un rapport (numérique et papier) sur l'état général du smartphone.

« Jusqu’à 80 tests automatisés sont réalisés à partir des stations de diagnostic Darty » explique le revendeur. Le bon fonctionnement de plusieurs composants est ainsi vérifié : photo, son, processeur, gyroscope, Wi-Fi, Bluetooth, etc. En moins de 30 minutes, il sera par contre difficile de mesurer l'autonomie proposée par la batterie.

Darty vérifie également si le mobile n'est pas référencé dans une base de données des téléphones volés et s'il n'a pas été jailbreaké ou rooté. De plus, « un effacement complet et sécurisé des anciennes données est réalisé. Une étiquette non falsifiable est apposée sur le smartphone, certifiant sa fiabilité ».

Comme pour le contrôle technique d'une voiture, le but est d'essayer de rassurer les acheteurs potentiels d'un smartphone d'occasion. La procédure est facturée 29 euros.

Darty propose un « contrôle technique » pour smartphones à 29 euros
ProtonMail va stocker des clés PGP publiques dans son gestionnaire de contacts chiffré

Avec sa dernière version 3.12, le service d'email sécurisé a annoncé la mise en place d'un nouveau gestionnaire de contacts, permettant de s'assurer que les données ne sont accessibles qu'à l'utilisateur, et de leur intégrité.

Dans un billet de blog plus précis sur ce point, on apprend que cette étape se veut un élément fondateur pour une autre amélioration : la gestion de PGP au sein de ProtonMail.

« Notre nouveau gestionnaire de contact peut être par exemple utilisé pour stocker des clés publiques, ce qui est un élément essentiel pour envoyer des messages via PGP à des gens qui n'utilisent pas ProtonMail, vérifier l'intégrité des clés ou des messages reçus. »

Une étape importante puisque le support plus général de PGP est annoncé depuis un moment et attendu par la communauté, sans que cela n'ait évolué ces derniers mois.

Reste maintenant à voir quand cela sera mis en œuvre, l'équipe ayant simplement évoqué qu'elle travaillait sur le sujet dans le cadre de ses évolutions pour 2018.

D'ici là, le nouveau gestionnaire de contacts sera porté sur les applications Android et iOS de ProtonMail.

Facebook vient d'annoncer que son service de messagerie permettait désormais d'envoyer et de recevoir des photos dans une définition 4K (jusqu'à 4096 x 4096 pixels).

L'idée est de permettre le partage de vos clichés plus proche de ce qui est produit par votre appareil photo, même si certains vont déjà au-delà de cette limite. De quoi faire exploser les besoins en stockage de la société.

Cette nouvelle fonctionnalité est déployée sur les dernières versions de Facebook Messenger pour Android et iOS. Plusieurs pays sont concernés, dont la France.

Facebook Messenger passe aux photos en 4K

Il y a un peu moins d'un mois, Google a retiré son application du terminal domotique d'Amazon car il aurait violé ses conditions d'utilisation, quand le vendeur affirmait qu'il n'y avait aucune raison technique. Une guerre entre les deux géants où les clients trinquent.

Un accord semble avoir été trouvé, puisque la plateforme de streaming est de retour sur l'Echo Show, comme le confirme Amazon à The Verge : « Nous sommes ravis d'offrir aux clients la possibilité de regarder encore plus de contenu vidéo provenant de sources telles que Vimeo, YouTube et Dailymotion sur Echo Show. Plus de sources seront ajoutées au fil du temps ».

Voicebot a mis en ligne une vidéo de présentation de YouTube sur Amazon Echo Show, avec une interface qui ne surprendra personne, se situant dans la lignée de ce que l'on trouve déjà sur les ordinateurs/mobiles.

YouTube de retour sur l'Amazon Echo Show

Jon Peddie Research a publié un nouvel état des lieux pour le marché des puces graphiques, concernant le troisième trimestre 2017. Il y apparaît qu'Intel reste seul et très loin en tête, mais perd du terrain avec une part de marché de 67,8 %, contre 70,6 % au trimestre précédent.

NVIDIA occupe la deuxième place avec 19,3 % du marché, contre 16,3 % trois mois plus tôt. Enfin, AMD reste bon dernier avec 13 %, soit un recul de 0,2 point sur les trois derniers mois et une parfaite stabilité sur un an.

Dans le détail, on apprend que du côté d'AMD les livraisons d'APU pour PC de bureau ont progressé de 7,1 % au dernier trimestre, probablement grâce au lancement de la gamme d'APU Bristol Ridge sur socket AM4. Les livraisons de cartes graphiques AMD desktop ont quant à elles grimpé de 16,1 % et on peut y voir l'effet des crypto-monnaies.

Chez NVIDIA, les livraisons de puces ont bondi de 29,5 % au total en trois mois, dont 34,7 % pour les PC de bureau et 22,4 % pour les portables.

Parts de marché GPU : Intel reste le roi, NVIDIA creuse l'écart avec AMD
Les premiers scores tombent pour le Snapdragon 835 sous Windows 10

Les rumeurs et les premiers résultats continuent d'affluer autour de Windows 10 sur ARM et des performances des machines qui doivent arriver dans les mois à venir. Sans communication concrète de Microsoft et Qualcomm, il ne peut de toute façon pas en être autrement.

Il faut donc se contenter de fuites de scores Geekbench, dont les dernières placent une machine ASUS aux alentours de 800/900 points sur un seul cœur et aux alentours de 3000/3200 points avec ses huit cœurs utilisés. Soit le niveau d'un Pentium N3510 (Bay Trail) utilisé dans une machine Lenovo, avec un avantage lors de l'exploitation de tous les cœurs.

Dans le détail, la puce Intel est moins efficace côté Crypto (AES-NI n'a été intégré que dans les puces plus récentes), et se trouve en retrait côté calcul sur les flottants et mémoire. Elle est par contre bien meilleure sur les calculs sur les entiers. Il sera donc intéressant d'analyser ces performances au-delà d'un simple outil, dans des conditions et des usages réels. Il faudra d'ailleurs croiser ces chiffres avec les scores en termes d'autonomie.

Mais les premiers résultats semblent confirmer que ces machines viseront surtout l'offre d'entrée de gamme à 200/300 euros. On y trouve actuellement quelques machines comme l'Asus E203NA-FD035T, avec un Celeron N3350 et 4 Go de mémoire, qui s'affiche à 249 euros. La bataille à venir s'annonce donc importante.

Comme l'indiquait notre Team Bons Plans, GOG a lancé hier ses promotions pour le Black Friday, avec jusqu'à 90 % de remise. Aujourd'hui, c'est Steam qui devrait suivre, aux environs de 19h si tout se passe comme d'habitude.

Le détail des offres n'est pas encore connu, mais de nombreuses promotions devraient être proposées, et renouvelées chaque jour. C'est généralement l'occasion pour certains de faire des bonnes affaires.

Bien évidemment, notre équipe est à l'affût des offres, n'hésitez donc pas à la suivre via son flux RSS, Twitter ou encore nos newsletters.

Préparez-vous pour les promotions Steam pour le Black Friday

L'application n'est désormais plus présente sur plusieurs boutiques, dont l'App Store d'iOS. Apple a confirmé au New York Times que ce retrait fait suite à une demande du ministère chinois de la Sécurité publique.

Selon nos confrères, le service est toujours opérationnel en Chine. Microsoft assure travailler avec les autorités pour débloquer la situation, le retrait des boutiques étant « temporaire ». Il pourrait s'agir par exemple de stocker localement les données des utilisateurs chinois, comme la loi du pays y oblige les entreprises proposant des services en ligne.

Skype semble pour l'instant sur la sellette et n'est que le dernier en date d'une liste croissante de solutions de communication n'ayant plus cours en Chine. Après tout, des services comme Facebook, Gmail et Twitter n'y fonctionnent déjà plus, pas plus que des messageries comme Telegram et WhatsApp.

Skype sur la sellette en Chine

Trois semaines avant la mise à feu de la fusée Ariane 5, les satellites 18, 19, 20 et 21 de la constellation Galileo ont été déclarés « prêts pour le vol », indique l'agence spatiale européenne.

De son côté, la fusée Ariane 5 est en cours de finalisation afin d'accueillir les quatre satellites à son bord pour les emmener sur leur orbite de croisière à 23 500 km d'altitude. Décollage prévu le 12 décembre, sauf report de dernière minute.

Les quatre prochains satellites Galileo sont prêts, décollage le 12 décembre

Comme pour se moquer de la nouvelle mode des start-ups consistant à vendre des jetons en crypto-monnaies lors d'ICO (Initial Coin Offering), Elon Musk s'est lancé dans une Initial Hat Offering en octobre dernier.

Le principe est simple, puisque quiconque peut acheter une casquette à l'effigie de l'entreprise pour 20 dollars. L'affaire semble plutôt bien marcher puisque l'IHO de The Boring Company a franchi la barre des 300 000 dollars, ce qui représente tout de même plus de 15 000 casquettes.

Elon Musk lève 300 000 dollars pour The Boring Company en vendant des casquettes
Uber mis à l'amende au Colorado

La plateforme de VTC a écopé d'une lourde amende de 8,9 millions de dollars dans l'État américain du Colorado. Il est reproché à l'entreprise d'avoir négligé la vérification des antécédents des chauffeurs à qui elle fait appel.

Une enquête de la Colorado Public Utilities Commission a montré que 12 chauffeurs avaient été précédemment condamnés pour des crimes divers, 17 autres pour des infractions répétées au code de la route et 3 autres encore disposaient d'un permis probatoire remis après des infractions pour alcoolémie au volant.

Un dernier cas concerne un chauffeur « qui est reconnu coupables de crimes, un habitué des infractions, qui a par le passé, réussi à s'échapper de prison ».

Il y a plusieurs années, un important rappel a été lancé suite à la découverte d'airbags défectueux fabriqués par l'équipementier Takata. Des millions de véhicules sont concernés, de plusieurs fabricants. Problème, tous les airbags n'ont toujours pas été remplacés, malgré les différentes campagnes d'information.

Honda, un des constructeurs automobiles impliqués, s'est tourné vers Facebook avec une campagne sponsorisée et ciblée : « Afin de contacter les propriétaires des véhicules concernés, les adresses email chiffrées, associées aux numéros VIN [Vehicle Identification Number] des voitures rappelées sont mis en relation avec les identifiants des utilisateurs Facebook ».

Ainsi, « lorsqu'un client se connecte à Facebook, un message personnalisé lui est présenté concernant le rappel » indique Honda. Le constructeur automobile a également mis en ligne une vidéo afin de rappeler que les airbags défectueux Takata peuvent gravement blesser et tuer, témoignage d'une victime à l'appui.

Airbags défectueux : Honda utilise Facebook pour trouver les clients concernés

Cette trouvaille, faite par Quartz, a été confirmée par Google. Les données sont collectées dès que le smartphone est allumé, même si aucune carte SIM n'est insérée et que le service de géolocalisation est désactivé.

Cette collecte est pratiquée depuis janvier et touche les adresses des antennes cellulaires, utilisées par les systèmes de Google pour gérer les notifications push et les messages (sans que l'on sache vraiment pourquoi). Une pratique innocente pour la société de Mountain View, qui affirme que les données ne sont ni utilisées, ni stockées. Elle promet néanmoins que d'ici la fin du mois, cette collecte n'aura plus cours.

Même si Google jure sur ses grands dieux que ces informations (chiffrées par ailleurs) ne servaient pas vraiment et étaient rapidement détruites, elles ne manquent pas d'implications. Comme le rappelle Quartz, les positions de plusieurs antennes permettent de trianguler un utilisateur avec une précision de quelques centaines de mètres. De quoi suivre efficacement les déplacements d'un utilisateur, même quand il a explicitement désactivé la géolocalisation.

On ne sait pas vraiment quelles sont les versions d'Android concernés, Quartz évoquant simplement des modèles « modernes ». On sait par contre que la collecte est effectuée suite à une modification du service Firebase Cloud Messaging. Il faudra donc attendre que ce dernier soit à nouveau changé, car l'utilisateur ne peut rien y faire, même une remise à zéro du smartphone n'ayant aucun effet.

Au vu des évènements de ces dernières années et des problématiques croissantes sur le respect de la vie privée, il est curieux que Google n'ait pas prévu qu'une telle décision aurait nécessairement un impact négatif si elle venait à être découverte.

Google collecte votre position, même si la géolocalisation est désactivée

Dans le monde d'Uber, tout ce qui n'est pas un 5/5 est une mauvaise note. Or, dans l'esprit d'un passager, une prestation correcte mais sans plus peut mériter un 4 voir un 3, sans qu'il ne voie cela comme un gros problème.

Pour remédier à cela, la plateforme prévoit une mise à jour de son système de notation, rapporte Mashable. Si un passager veut mettre une note inférieure à 5 lors d'une course, il devra la justifier.

Cela permettra d'un côté à Uber de transmettre les commentaires des clients aux chauffeurs pour qu'ils s'améliorent, ou encore de filtrer les notes données pour de mauvaises raisons (bouchons, conditions météo etc.).

Uber veut désormais que les passagers justifient leurs mauvaises notes

Cinq mois après avoir lancé ses « Friends », une aide (payante) entre voisins en partenariat avec la plateforme Mila, l'opérateur revient avec un nouveau service mettant l'accent sur le côté communautaire.

Cette fois, le réseau social spécialisé dans le partage d'expérience Howtank est partenaire de l'opération. Il s'agit d'un chat communautaire permettant d'« échanger avec d’autres clients, mais aussi de futurs clients qui souhaitent votre avis sur les produits et services de Bouygues Telecom ». L'équipe de l'opérateur sera également présente dans le salon de discussion.

« C’est sans engagement ni obligation : vous participez si vous en avez envie et quand vous le souhaitez » précise Bouygues Telecom.

Bouygues Telecom test un chat communautaire d'entraide pour ses clients
Google veut limiter les apparitions de de RT et Sputnik, la Russie passe aux menaces

Le patron d'Alphabet, Eric Schmidt, annonce que le moteur de recherche travaille à « déclasser » certains sites, nommant Russia Today et Sputnik, tous deux financés par l'État russe. Il estime que le classement est une méthode préférable à une censure pure et simple.

Cette déclaration arrive en pleine enquête du Congrès américain, sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de novembre 2016. Facebook, Google et Twitter ont été auditionnés par des sénateurs, tout en montant un large arsenal contre la désinformation, dont l'efficacité est encore à prouver. Cela alors que les pays multiplient ce type d'actions en ligne.

En réaction, la Russie promet des représailles si Google vient à agir contre ses deux médias. Le régulateur des médias a demandé des clarifications au groupe américain, avant d'éventuelles mesures. « Il est évident que nous défendrons nos médias » a déclaré Alexander Zharov, le responsable du régulateur, le Roskomnadzor.

ECM, l'un des derniers grands labels qui n'avaient pas cédé aux sirènes du streaming musical, a finalement déposé les armes et rendu son catalogue disponible sur Apple Music, Spotify et d'autres services, à travers un accord passé avec Universal Music.

Jusqu'ici le label était réfractaire à cette méthode, au regard de son attachement à la qualité sonore, rapportent Les Échos. Finalement, ce serait le piratage de ses œuvres qui aurait donné le coup de grâce et poussé l'entreprise à opter pour ce nouveau mode de diffusion.

« Bien que nos médiums préférés restent les CD et les LP, notre priorité absolue est que la musique soit entendue », signale ECM.

Le label de jazz ECM cède au streaming

L'application autorisait depuis peu un diffuseur à inviter un de ses contacts à le rejoindre. L'application fournit maintenant la fonctionnalité inverse.

Si vous regardez le flux direct d'un contact, vous verrez désormais un bouton apparaître dans l'interface. Il émet une demande au diffuseur qui, s'il l'accepte, partagera son écran avec vous.

L'écran sera alors coupé en deux, le diffuseur en haut, vous en bas. La fonctionnalité nécessite la dernière révision de l'application mobile pour Android et iOS, en cours de déploiement.

Instagram permet de rejoindre la diffusion en direct d'un contact
Discrimination raciale dans les pubs Facebook, ça continue

En février, Facebook annonçait des mesures visant à interdire les publicités discriminantes dans certains domaines comme le logement, l'emploi et les emprunts bancaires. Ainsi, il ne devait plus être possible de sponsoriser des contenus pour la location d'un appartement ne ciblant que des personnes d'une certaine ethnie, ou même en excluant des religions.

ProPublica a pourtant fait le test dernièrement, pour s'en assurer, et les résultats sont loin des attentes. Nos confrères ont publié des annonces en précisant à l'algorithme de Facebook de ne pas les montrer aux afro-américains, aux mères d'enfants en primaire, aux personnes intéressées par les fauteuils roulants, aux juifs, aux expatriés d'Argentine ou encore aux personnes parlant espagnol. Toutes ces annonces ont été validées en moins de trois minutes.

Une seule annonce a mis 22 minutes avant d'être acceptée en ligne, elle excluait les personnes intéressées par l'Islam, l'Islam sunnite et l'Islam chiite. L'exclusion géographique reste aussi possible.

Une publicité a ainsi pu être placée pour une maison en ne ciblant que certains quartiers de Brooklyn ou la population est au moins composée de 50 % de personnes « blanches et non-hispaniques ». La publicité a été validée instantanément, l'interface de Facebook signalant que « votre sélection d'audience est géniale ».

La start-up Prynt n'en est pas à son coup d'essai, puisque c'est déjà la seconde version de son produit qu'elle propose. Son imprimante Pocket pour smartphone est disponible sur iOS depuis plusieurs mois (pour 169,99 euros) et arrivera sur Android en février 2018. Une campagne Kickstarter a été lancée pour l'occasion.

Il s'agit d'un petit boîtier USB Type-C sur lequel vient se clipser le smartphone. Il permet d'imprimer des photos de manière autonome, mais pas seulement. Grâce à la réalité augmentée, vous pouvez ensuite « donner vie » à vos impressions : placez-les sous la caméra du smartphone pour afficher une petite vidéo (dont la photo est issue) à la place de l'image statique.

Dans le principe, le rendu est assez proche des photos animées dans la saga Harry Potter, mais en passant par le smartphone et la réalité augmentée bien évidemment. Le projet est déjà un succès avec plus de 57 000 dollars récoltés sur les 50 000 demandé et il reste huit jours avant sa clôture.

Il faut débourser 119 dollars pour en profiter pour le moment, tandis que le tarif passera à 149 dollars par la suite.

Prynt une imprimante pour smartphone Android, les photos prennent vie en réalité augmentée

Le navigateur, qui se positionne toujours autant pour les utilisateurs avancés, améliore sa gestion des onglets en lui dédiant un panneau muni de nombreuses fonctions.

La vidéo de présentation montre bien les capacités de ce Window Panel : liste verticale de tous les onglets ouverts, réarrangement de leurs positions, groupage par thématiques, comparaison de sites, mise en hibernation ou encore épinglage. Des fonctions existantes, mais réunies pour l'occasion.

Vivaldi glisse également plusieurs apports importants pour les téléchargements, largement réclamés de l'aveu même de l'éditeur : avertissement qu'un téléchargement est en cours à la fermeture du navigateur, mise en pause et reprise, ainsi que la vitesse dans la barre de progression.

La version 1.13 fournit en outre quelques améliorations de performances, davantage visibles sur du matériel un peu ancien.

Vivaldi 1.13 introduit un panneau dédié à la gestion des onglets

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.