du 21 novembre 2017
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Le premier astéroïde interstellaire se dévoile et ne ressemble à aucun autre

Fin octobre, la nouvelle faisait grand bruit : des scientifiques annonçaient avoir découvert la première comète d'origine extrasolaire : C/2017 U1. Quelques jours plus tard, l'objet était finalement identifié comme étant un astéroïde interstellaire et baptisé en conséquence 1I/2017 U1.

Aujourd'hui, l'Observatoire Européen Austral (ESO) explique qu'il ne ressemble à aucun autre astéroïde et que sa luminosité varie considérablement (d'un facteur 10) lorsqu'il tourne autour de son axe (toutes les 7,3 heures).

Karen Meech de l'institut d'astronomie de Hawaï donne son explication : « Cette variation inhabituellement grande de la luminosité signifie que l'objet est très allongé : environ dix fois plus long que large, avec une forme complexe ». Sa longueur est estimée à 400 mètres environ.

Elle ajoute que 1I/2017 U1 est d'une couleur rouge foncé, semblable aux objets du système solaire externe, et qu'il « est complètement inerte, sans le moindre soupçon de poussière autour de lui ». Les scientifiques pensent qu'un astéroïde interstellaire du genre traverse notre système solaire une fois par an environ.

Problème, leur petite taille les rend difficiles à observer. Dans tous les cas, 1I/2017 U1 continue d'être analysé autant que possible par les astronomes.

C'est Laurent Goutard lui-même qui a annoncé la nouvelle sur Twitter : la Société Générale proposera bientôt Apple Pay à ses clients.

Le directeur de la banque de détail en France n'aura rien de plus à dire et n'a pas répondu aux questions des internautes sur le sujet. Preuve que l'utilisation de Twitter a encore du chemin à faire pour ne plus être considéré comme à sens unique.

Quoi qu'il en soit, aucun détail n'a été donné par la banque. Le communiqué de presse qui accompagne cette annonce est lui aussi très succinct. Impossible, donc, de savoir si Boursorama sera également concerné et quand cette fonctionnalité sera proposée exactement.

Pour rappel, Apple Pay est pour le moment proposé en France par un nombre assez réduit de banques, mais l'arrivée de N26 et Orange Bank dans la liste ces derniers jours semble accélérer un peu les choses... tout du moins au niveau de la communication.

Apple Pay va être proposé par la Société Générale (un jour)

GitHub ajoute une nouvelle corde à son arc, et pas des moindres. Le service ouvre en effet la possibilité aux équipes de participer à des conversations, de manière publique ou privée, via son interface.

Chaque équipe (imbriquée ou non) peut initier une ou plusieurs conversations qu'il est possible de suivre, d'ignorer ou d'épingler. La fonctionnalité se veut ainsi à mi-chemin entre une messagerie en temps réel et un forum.

On est donc loin d'un concurrent de Slack ou encore de Microsoft Teams, mais cela devrait permettre aux équipes qui travaillent sur un même projet de mieux s'organiser sans avoir à dépendre d'un outil tiers pour échanger.

C'est sans doute là l'objectif principal de GitHub avec ce nouveau service, qui sera bientôt accessible à travers les API v3 et v4.

La discussion par équipe débarque chez GitHub

Avec la mise en place du Brexit, l'Autorité Bancaire Européenne (EBA) se devait de quitter Londres avec ses près de 200 employés. Huit villes étaient en concurrence, Paris ayant été en tête du premier tour, suivie de Francfort et Berlin précise l'AFP.

Cette choix a été confirmé lors du troisième tour de vote, par un tirage au sort puisque Paris et Dublin ont obtenu le même nombre de votes lors de la réunion de ce 20 novembre. Emmanuel Macron s'est bien entendu félicité de cette décision dès hier soir.

Reste maintenant à préparer le terrain pour ce déménagement, notamment le choix du quartier où installer l'institution. Le dossier de candidature évoquait La Défense ou une position plus centrale dans la capitale : « l'équivalent de la City de Londres ». Il était ici question de la rive droite, entre La Bourse et la Place Charles de Gaulle.

De son côté, l'Agence Européenne du Médicament, qui doit également quitter Londres, déménagera à Amsterdam.

L'Autorité Bancaire Européenne déménagera à Paris
Firefox se veut plus rapide que Chrome en navigation privée

L'arrivée de Quantum permet à Mozilla de rénover sérieusement sa communication, en évoquant les performances de son navigateur, nettement supérieures aux moutures précédentes. Dans un billet de blog, l'éditeur s'en prend à Chrome et montre, chiffres à l'appui, que sa navigation privée serait plus efficace que celle du concurrent : les pages se chargent deux fois plus vite.

Une différence provenant du nouveau moteur de rendu ? Pas tant que ça. Selon les scores donnés par Mozilla, on peut voir que Firefox n'est pas beaucoup plus rapide par défaut. Mais son mode de navigation privée inclut une protection contre le pistage qui, elle, bloque de nombreux éléments selon une liste gérée par Disconnect.

On apprécie que Mozilla ne tente pas noyer le poisson, l'explication étant simple : les pages se chargent vite car le navigateur opère un blocage partiel. Cela étant, puisque le résultat est visible, autant montrer la différence.

Cette protection est activée par défaut dans la navigation privée, ce qui peut être changé. Désormais, les paramètres de sécurité de Firefox permettent une activation permanente comme nous l'avions récemment détaillé.

Il faudra par contre réexaminer la situation quand Chrome 62 sera là, puisqu'un bloqueur de publicités sera intégré. Le dispositif n'est par contre pas le même puisque Google se focalise sur les éléments abusifs, là où Mozilla s'intéresse à tous les trackers, ce qui a souvent pour effet d'empêcher l'affichage de la publicité.

La comparaison n'en restera pas moins intéressante.

Après s'être entretenu avec plusieurs analystes et investisseurs, nos confrères de Bloomberg sont arrivés à la conclusion suivante : Broadcom doit porter son offre de rachat de Qualcomm à au moins 80 dollars par action pour convaincre suffisamment d'actionnaires de céder leurs titres.

À 70 dollars par action, la première offre de Broadcom flirtait avec les 130 milliards de dollars, une fois la dette de Qualcomm prise en compte. À 80 dollars, elle s'approcherait de 145 milliards de dollars. Certains vont jusqu'à évoquer un prix de 95 dollars par action pour sceller de façon certaine la transaction, soit plus de 165 milliards de dollars.

Pour l'heure, Broadcom ne semble pas avoir abandonné son projet et cherche à réunir les financements qui permettraient une telle offre. L'action Qualcomm elle, s'échange toujours autour des 67 dollars.

Qualcomm attend une hausse de l'offre de Broadcom

Pendant que Qualcomm et Broadcom négocient âprement leur rapprochement, leur concurrent Marvell a annoncé le rachat de Cavium, un fabricant de semi-conducteurs spécialisé dans la connectivité sans-fil. Une opération à 6 milliards de dollars, payée approximativement pour moitié en cash et pour moitié en actions Marvell.

Avec cette acquisition, Marvell estime pouvoir porter ses revenus annuels à environ 3,4 milliards de dollars, et se renforcer sur plusieurs marchés en plus du sans-fil, dont la connectivité pour les systèmes de stockage. Un point qui intéresse particulièrement l'entreprise, notamment connue pour ses contrôleurs pour disques durs et SSD.

Marvell s'offre Cavium pour 6 milliards de dollars

Annoncé il y a quelques mois, l'iMac Pro n'est toujours pas disponible, mais fait parler de lui à travers des découvertes effectuées par Steve Troughton-Smith et Guilherme Rambo‏ au sein de BridgeOS.

Ce système d'exploitation embarqué, découvert par Jonathan Levin, assurera le lien avec certains dispositifs et ce qui semble être une puce A10 Fusion (utilisée dans l'iPhone 7).

Les deux développeurs indiquent avoir trouvé des traces de la fonctionnalité « Dis Siri », qui pourrait fonctionner même lorsque l'appareil est éteint. D'autres éléments sont évoqués, comme une initialisation par la puce ARM du processeur x86 lors du démarrage, même si un tel dispositif n'est pas neuf.

AMD utilise par exemple de son côté l'élément ARM intégré à ses puces (AMD Secure) pour initialiser le processeur une fois les contrôles de sécurité effectués (Hardware Validated Boot, ou HVB). Depuis EPYC, elle propose d'ailleurs un dispositif similaire pour les machines virtuelles.

Mais la puce A10 dispose des mêmes éléments de sécurité que les iPhone. Apple pourrait donc chercher à exploiter un même composant pour le démarrage sécurisé à travers ses différents OS, sans avoir à se reposer sur la solution d'Intel.

Un point qu'il sera intéressant d'analyser en détails quand Apple aura livré sa propre version des faits.

L'iMac Pro embarquerait une puce A10 Fusion et pourrait gérer « Dis Siri » à tout moment

La plateforme de streaming vient d'officialiser la date de sortie pour La France, les États-Unis, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et d'autres pays à travers le monde.

Les histoires sont basées sur les écrits de l'auteur Philip K. Dick. Les dix épisodes de la série se déroulent dans un monde différent à chaque fois, parfois proche de nous, parfois aux confins de l'Univers.

La série Philip K. Dick's Electric Dreams arrivera sur Amazon Prime Video le 12 janvier
Aux Nations Unies, la question des robots tueurs fait toujours débat

En août, une centaine d'experts interpellaient les Nations Unies afin d'éviter que la question des robots tueurs ne passe aux oubliettes. En effet, une première réunion était planifiée pour fin août, mais avait finalement été annulée. Celle de la semaine dernière s'est par contre déroulée comme prévu, sous l'égide de l'ambassadeur indien Amandeep Singh Gill.

Suite à cette réunion, il s'est fendu de quelques déclarations sur le sujet, comme le rapporte The Guardian : « Mesdames et messieurs, j'ai des nouvelles pour vous : les robots ne prennent pas le contrôle du monde. Les humains sont toujours aux commandes ». Il ne s'arrête pas en si bon chemin et précise qu'il « pense que nous devons faire attention à ne pas émouvoir ou dramatiser ce problème », faisant ainsi écho aux critiques de certains sur la vitesse des travaux des Nations Unies.

C'est notamment le cas de Mary Wareham, responsable de la division arme à l'ONG Human Rights Watch : « Les pays n'ont pas le temps [...] de gaspiller du temps juste pour parler de ce sujet, car les entreprises de défense et les militaires du monde entier dépensent beaucoup d'argent » pour mettre au point des armes qui sélectionnent et tuent sans contrôle humain.

Dans tous les cas, un consensus sur la question des robots tueurs reste pour le moment une perspective lointaine pour Amandeep Singh Gill. Une nouvelle réunion de deux semaines sur le sujet pourrait avoir lieu l'année prochaine. Affaire à suivre, donc.

Après un premier réaménagement dans la région parisienne en avril 2016, la TNT laisse progressivement sa place à la 4G dans le reste de la France. 13 phases de transitions sont au programme.

Aujourd'hui, c'est au tour des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var et de la Corse de sauter le pas.

Comme nous l’avions déjà expliqué, il suffit de relancer une recherche des chaînes pour retrouver celles qui auraient pu disparaître. Tous les détails de cette deuxième phase sont disponibles ici.

Rendez-vous le 23 janvier pour la troisième phase. Elle concernera cette fois la côte atlantique.

La deuxième phase de transition des fréquences de la TNT démarre

La première est une filiale de Bouygues Telecom et développe un réseau basé sur la technologie LoRa dans toute la France (95 % de la population). La seconde appartient à RTE (Réseau de Transport d’Électricité).

But de cette alliance, proposer un réseau commun pour les objets connectés, comme l'indique Les Echos. Nos confrères ajoutent qu'un millier de sites appartenant à Arteria viendra s'ajouter aux 4 300 antennes d'Objenious, renforçant la couverture mobile pour les objets connectés.

Objets connectés : Objenious s'associe à Arteria (RTE)

Après avoir annoncé de nouvelles fonctionnalités pour Messenger et la version 2.2 de sa plateforme, Facebook veut aller un peu plus loin.

Le réseau social a ainsi mis en place un blog dédié à ce service, visant surtout les développeurs. Il n'est d'ailleurs pas hébergé par Facebook, mais par Medium, un choix qui peut paraître étrange.

Dans le même temps, l'équipe en charge du développement de Messenger « célèbre les PME » et livre quelques exemples de cas représentatifs de ce qu'elle espère voir se développer dans les mois et années à venir.

Pour favoriser l'utilisation de son outil par de petites structures, elle s'est associée avec ManyChat pour la mise en place d'un concours de création de bots, avec 5 000 dollars à la clé. Il n'est par contre ouvert qu'aux entreprises américaines de moins de 100 employés.

Facebook veut attirer plus de développeurs et de PME sur Messenger
Volvo va vendre à Uber des véhicules parés pour la conduite autonome

Le constructeur automobile suédois explique que « ces véhicules de base reposent sur la plateforme SPA (Scalable Product Architecture) entièrement modulaire de Volvo Cars, développée en interne ».

Notez qu'il s'agit bien de véhicules de base, pas de voitures autonomes prêtes à l'emploi : ils « intègrent toute la sécurité, la redondance et la technologie de conduite autonome requises par Uber pour ajouter ses propres systèmes de conduite autonome » précise le fabricant dans son communiqué de presse.

Cette importante vente (plusieurs dizaines de milliers d'unités) se déroulera entre 2019 et 2021. Pour Jeff Miller, responsable des partenariats d'Uber, « ce nouvel accord ouvre la voie à la production à grande échelle de véhicules autonomes ».

De son côté, Volvo précise qu'il utilisera les mêmes modèles de base pour développer sa propre stratégie. Le lancement des premiers véhicules « 100 % autonomes » estampillés Volvo est prévu pour 2021.

Google veut permettre aux développeurs de mieux comprendre d'où sont installées leurs applications, à quel moment, etc. De quoi détecter également une éventuelle fraude mise en place par des services publicitaires tiers.

Ce dernier point est sans doute essentiel, Google proposant lui-même la mise en avant payante d'applications à travers ses services. Il faudra donc s'assurer que son traitement de la concurrence en la matière se fait de manière équitable.

Quoi qu'il en soit, la Play Referrer API est désormais disponible, et fonctionne à partir de la version 8.3.73 du Play Store. Ceux qui veulent en savoir plus peuvent regarder du côté de sa documentation officielle.

Play Referrer API : Google livre des données sur l'installation des applications aux développeurs

Le navigateur Edge de Microsoft est toujours en phase de test sur iOS et vient d'ajouter une nouvelle possibilité : la synchronisation des mots de passe.

Elle a en effet été repérée par un utilisateur sur Twitter et devrait permettre à ceux qui utilisent Edge sur Windows 10 de ne pas avoir à retaper leurs mots de passe s'ils les confient au navigateur de Microsoft.

Une fonctionnalité déjà en place depuis un moment chez la concurrence, mais qui montre que le géant américain semble bien décidé à se renforcer sur sa stratégie multiplateforme.

La synchronisation des mots de passe pour Edge sur iOS
Le James Webb Space Telescope passe avec succès les tests cryogéniques à -253°C

Ce télescope est le fruit d'une collaboration entre trois grosses agences spatiales : la NASA, l'ESA et l'ASC (agence canadienne). Aujourd'hui, c'est le CNRS (partenaire de l'ESA) qui nous donne quelques informations sur le JWST : il a passé avec succès l'ensemble des tests cryogéniques.

Le télescope et ses instruments étaient installés dans la cuve cryogénique du centre spatial de la NASA à Houston, la seule suffisamment grande pour l'accueillir avec son miroir de 6,5 mètres de diamètre (2,4 pour Hubble). La température a été abaissée jusqu'à -253°C et des mesures ont été effectués avec ses instruments.

« Les tests ont montré le bon alignement optique entre le télescope et les instruments, point clef pour atteindre les performances attendues » explique le CNRS, ajoutant que c'était la première fois que l'ensemble du JWST était testé.

Prochaine étape : la Californie, pour l'installation des boucliers thermiques. Le télescope prendra ensuite la mer pour se rendre jusqu'à Kourou en Guyane pour son lancement au printemps 2019 à bord d'une fusée Ariane 5. Enfin, il s'installera au point de Lagrange L2 à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

« En cas de problème, il ne sera donc évidemment pas question d’envoyer une équipe le réparer, comme cela a pu être le cas pour Hubble » souligne Daniel Verwaerde, administrateur général du CEA.

Pour le moment, un seul déclencheur est disponible, lorsque le robot a terminé son travail de nettoyage. Plusieurs actions sont par contre proposées : démarrer, mettre en pause, arrêter ou bien initier le retour au dock.

Vous pouvez ainsi réaliser des recettes personnalisées, par exemple pour le démarrer à distance via un tweet. De son côté, il peut vous envoyer un email ou publier un message sur Facebook quand il aura terminé son labeur.

Les robots aspirateurs Roomba débarquent dans IFTTT

Comme le propose déjà Apple depuis longtemps avec ses iPhone RED, Amazon va mettre sur le marché une nouvelle version rouge de son enceinte connectée Echo de seconde génération.

Elle est vendue au même prix que les autres modèles (99,99 dollars), mais le fabricant s'engage à reverser 10 dollars par produit acheté à Global Fund pour la recherche contre le VIH.

La disponibilité est prévue pour le 6 décembre aux États-Unis. Pour rappel, les enceintes ne sont pas encore disponibles en France, tout comme l'assistant numérique Alexa du revendeur.

Une version RED de l'Amazon Echo : 10 dollars reversés à la lutte contre le VIH

Finalement, la nouvelle version de l'ordinateur de Microsoft obtient exactement la même note que son prédécesseur ; autant dire qu'il ne sera pas facile de procéder à des réparations soi-même.

Nos confrères expliquent qu'après une difficile ouverture de la machine il est possible de remplacer le SSD, mais il ne faudra pas en attendre davantage puisque la mémoire et le processeur sont soudés sur la carte mère.

iFixit met en pièce le Surface Book 2 et lui donne 1 sur 10 seulement

Décidément, depuis leur lancement, les smartphones Pixel 2 (XL) ne sont pas vraiment à la fête. Google doit en effet déployer de nombreux correctifs concernant plusieurs soucis : brûlures d'écran, Bluetooth, bord de l'écran tactile et enregistrement audio.

Ce n'est pas tout, puisqu'il est désormais question d'un bourdonnement des haut-parleurs lorsque le smartphone est placé sur votre oreille pendant un appel. Sur le forum du fabricant, un community manager annonce qu'un correctif sera déployé dans les semaines qui viennent.

Pixel 2 (XL) : une nouvelle mise à jour arrive pour corriger le  bourdonnement audio
Du Swift pour le futur Fuchsia OS de Google

La semaine dernière, on apprenait que Google avait créé un fork de Swift, le langage open source d'Apple poussé en avant pour les développements sur ses plateformes. Il y a eu du mouvement depuis. Selon Android Police, les récents commits font état d'un travail sur le support du langage dans Fuchsia OS, un nouveau système sur lequel planche Google, sans que l'on sache à quoi il se destine exactement.

Si nos confrères voient juste, il y a fort à parier que le support de Swift soit là pour faciliter la migration d'un code d'une plateforme Apple vers Fuchsia OS. Quand on connait les contraintes de développement multiplateforme actuelles, on en comprend l'intérêt, même si le langage seul n'est pas suffisant (loin de là).

Swift rejoint donc C/C++, Dart et Go dans les langages supportés par Fuchsia OS, et a même déjà son petit Hello World.

Satellifax révèle que l'ancien directeur général de l'autorité des télécoms, l'Arcep, quitte ses fonctions de lobbyiste chez Google France. Il était parti du régulateur en début d'année, s'attirant les critiques, notamment de la sénatrice Corinne Morin-Desailly.

Si la commission de déontologie a autorisé ce transfert, ce dernier est intervenu au moment même où l'Arcep commençait à marteler sa volonté de réguler les plateformes, devenue une marotte de l'institution… sur laquelle elle tente de renforcer sa légitimité ces derniers mois.

Benoît Loutrel a été épinglé dans le dernier numéro du Canard enchainé, contant ses diners parisiens avec des responsables de ministères, dont celui de la Culture.

Benoît Loutrel quitte Google, quelques mois après son transfert depuis l'Arcep

Ceux disposant de Chromebook compatibles avec les applications Android savent que les notifications permettent en théorie d'y répondre directement. Ce que l'on appelle les « réponses in-line » sont un champ de saisie dans la notification, donc sans besoin d'ouvrir l'application associée.

Ces notifications sont reprises dans Chrome OS, mais les réponses in-line ne fonctionnent pas, même si le petit panneau qui apparaît est le même que dans Android. Repéré par Chrome Story, un récent changement dans Chrome OS prévoit le support de ces réponses intégrées via NotificationViewMD, de la propre infrastructure de notification de Chrome OS.

Le développeur à l'origine de cet apport, Tetsui Ohkubo, précise que pour l'instant, l'animation et l'icône d'envoi du message ne fonctionnent pas. L'évolution va quoi qu'il en soit dans le bon sens. La prise en charge des applications Android ouvre un immense répertoire à Chrome OS, et leur degré d'intégration est un point important.

Idéalement, leurs capacités devraient être identiques, même si des éléments d'interface peuvent différer.

Chrome OS travaille ses réponses aux notifications Android

Le département américain de la Justice (DoJ) a déposé une plainte cette nuit afin de bloquer le rapprochement entre l'opérateur AT&T et le groupe de médias Time Warner. Une opération à 108 milliards de dollars que le régulateur ne voit pas d'un très bon œil, parce qu'elle provoquerait la formation d'un acteur bien trop gros à l'échelle actuelle du marché.

« AT&T/DirecTV voudrait gêner ses rivaux en les forçant à payer plusieurs centaines de millions de dollars supplémentaires par an pour qu'ils accèdent au réseau de Time Warner, et utiliserait son pouvoir accru pour ralentir la transition de l'industrie vers de nouveaux modèles de distribution apportant davantage de choix aux consommateurs. La fusion ainsi proposée apporterait des offres moins innovantes et des factures plus élevées pour les familles américaines », estime ainsi le régulateur.  

En octobre dernier, Trump lui-même s'était dressé contre cette fusion, estimant qu'elle formerait « une concentration trop importante de pouvoirs dans les mains de trop peu de personnes ».

La justice américaine bloque la fusion entre AT&T et Time Warner

Hier, à l'occasion d'un discours au Conseil National de l'Industrie, le Premier ministre a évoqué le cas des véhicules autonomes, dont « les progrès sont rapides sur le plan technologique et la mise sur le marché de véhicules totalement nouveaux est envisageable dès 2020 », ce qui n'est pas une surprise tant les annonces se multiplient ces dernières années.

« La France doit être au rendez-vous de cette "révolution de la mobilité" » indique-t-il. Comme nous l'avons déjà évoqué à de nombreuses reprises, cela passera par une transformation du cadre réglementaire. « Nous avons nommé Anne-Marie Idrac haute responsable au véhicule autonome pour coordonner les travaux gouvernementaux français dans ce domaine » ajoute-t-il.

Elle travaillera avec le comité stratégique de la filière automobile et les premières conclusions sont attendues pour mai 2018.

Véhicules autonomes : nomination d'une coordinatrice, premières conclusions en mai 2018
Aujourd'hui, c'est la journée mondiale de la télévision

Officiellement reconnue par les Nations Unies, elle doit le choix de cette date au premier Forum mondial sur la télévision au Siège de l’ONU à New York, en 1996.

En plus de vingt ans, ce média a largement évolué, se transformant avec l'apparition des smartphones, des tablettes et autres écrans. Il n'y a désormais plus un unique écran dans la maison, mais une multitude. Il en est de même pour les sources des émissions de TV.

Cette journée « encourage les échanges internationaux d'émissions consacrées notamment à des questions telles que la paix, la sécurité, le développement économique et social et le renforcement des échanges culturels » explique les Nations Unies.

Pour l'occasion, une vidéo a été mise en ligne afin d'en faire la promotion, en ajoutant que… « la TV vous pouvez lui faire confiance » ; une façon de voir les choses.

Valable jusqu'au 15 janvier, la machine virtuelle dispose de tout ce qui est nécessaire pour se lancer dans un développement, ou en tout cas pour le tester.

Sur une base de Windows 10 Fall Creators Update, on retrouve ainsi Visual Studio 2017 (15.4) avec modules UWP, C++ et Azure activés, le SDK Windows (16299.15), des exemples UWP et le sous-système Linux (avec Bash).

Histoire d'être sûr que sa machine virtuelle fonctionnera à peu près partout, l'éditeur la fournit en quatre formats : VMware, Hyper-V, VirtualBox et Parallels. Notez que nous renvoyons vers la page anglaise, la version française référençant toujours une ancienne version expirée depuis septembre.

Microsoft propose une VM pour tester son environnement de développement

Uber vient de déployer une mise à jour de son application permettant aux utilisateurs de partager en direct leur localisation avec leur chauffeur.

Jusqu'ici le conducteur ne recevait que la position du passager au moment du passage de sa commande. Un comportement de l'application qui pouvait s'avérer problématique si l'on demande une course au beau milieu du parc des expositions porte de Versailles par exemple.

Désormais, en appuyant sur un bouton, il sera possible de partager sa localisation exacte, afin d'éviter ces moments où le chauffeur vous appelle pour vous dire qu'il se trouve à 3 minutes à pied de vous. Il est à noter que cette procédure ne peut être déclenchée que par le passager.

Partage de la localisation en direct chez Uber, pour faciliter la prise en charge des passagers

La recrudescence peu contrôlée des locations touristiques, en premier lieu chez Airbnb, continue de déchirer l'entreprise et la mairie de la capitale.

La semaine dernière, Emmanuel Marill d'Airbnb annonçait sur France Inter l'application de la limite (légale) de 120 jours de location d'un logement par an dans quatre arrondissements parisiens.

Comme nous l'expliquions en février, ce pseudo-engagement sert avant tout à contourner l'enregistrement des utilisateurs auprès de la mairie, potentiellement néfaste à ses affaires.

« Aux dernières nouvelles, il n'y a pas quatre arrondissements [à Paris] mais 20 arrondissements. [...] La loi s'applique partout » a réagi Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris en charge du logement à franceinfo hier matin.

Airbnb appliquera la loi dans une partie de Paris, rappel à l'ordre de la mairie

Samsung vient de déployer une importante mise à jour logicielle pour sa montre connectée Gear S3. Surnommée « Value Pack Update » par le fabricant, elle cache l'arrivée de Tizen 3.0 sur l'appareil.

Elle apporte plusieurs nouveautés, dont une amélioration du suivi de la fréquence cardiaque, ou l'intégration de l'altitude aux données fournies en cas d'envoi de SOS.

Autre ajout intéressant : les actions liées à la rotation du cadran peuvent varier en fonction de la vitesse du geste. Une rotation rapide pourra par exemple permettre un zoom sur l'écran. L'ensemble des améliorations est détaillé sur cette page.   

Tizen n'est pas mort : la version 3.0 arrive sur la montre Gear S3

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.