Un 2-en-1 HP Envy x360 à base de Ryzen 5 2500U disponible à... 599,99 dollars

C'est Lisa Su elle-même qui a assuré la promotion de la nouvelle : un premier portable HP de la gamme Envy x360 (15M-BQ121DX) exploitant une puce Ryzen mobile est disponible à la vente outre-Atlantique.

Il s'agit d'un appareil hybride avec un écran Full HD tactile de 15,6". Son processeur est le modèle Ryzen 5 2500U, accompagné de 8 Go de mémoire et d'un disque dur de 1 To (7200 tpm). Il propose une sortie HDMI 2.0a, deux ports USB 3.0 Type-A, un USB 3.1 Type-C, du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.2.

Sa batterie est un modèle trois cellules (55.8 Wh), pour une autonomie annoncée entre 7h15 (vidéo) et 9h. Un dispositif de charge rapide est proposé : 90 % en 90 minutes. Ses dimensions sont de 35,6 x 24,9 x 2,0 cm pour un poids de 2,15 kg.

Cette machine est proposée à 749,99 dollars chez Best Buy, mais HP la vend en direct en promotion à seulement 599,99 dollars, ce qui est plutôt attractif pour un produit de ce genre. Il est possible de passer à une déclinaison avec 12 ou 16 Go de mémoire ou un SSD à travers différentes options.

Pour le moment, ce produit n'est pas proposé en France. Interrogé sur le sujet, HP ne nous a pas encore répondu.

Lorsque vous désactivez le Bluetooth ou le Wi-Fi dans le centre de contrôle d'iOS 11, celui-ci n'est en réalité coupé que jusqu'au lendemain matin, à 5h. Il peut aussi se réactiver selon des conditions précisées par Apple sur son site de support.

Une décision qui peut avoir son aspect pratique, mais reste critiquable : l'utilisateur n'est pas bien informé de cette subtilité. Cela va changer avec iOS 11.2 nous apprend Mac Rumors, puisqu'un message d'alerte sera dorénavant affiché.

Pour rappel, il est toujours possible de couper complètement le Bluetooth et le Wi-Fi, en passant par l'application Réglages.

iOS 11.2 va mieux informer les utilisateurs en cas de coupure du Bluetooth/Wi-Fi

Spotify permet désormais aux artistes utilisant sa plateforme de mettre en avant des produits dérivés. Ils peuvent ainsi mettre en avant leur boutique de t-shirts ou certains articles en particulier.

Spotify assure ne toucher aucune commission sur ces ventes, destinées à arrondir les angles avec les artistes afin qu’ils puissent tirer davantage de revenus de leur présence sur la plateforme.

La dernière artiste en date à profiter de cette option n’est autre que Maggie Lindermann qui, pour faire la promotion de son nouveau single, a conclu un partenariat avec une marque de cosmétiques et a donc ajouté sur sa page Spotify un lien vers une boutique vendant du rouge à lèvres à 18,95 euros.

Difficile dans ce contexte de dire que la plateforme vend du maquillage, contrairement à ce qui peut être lu ici ou là.

Non, Spotify ne vend pas de maquillage

La conférence SC17, consacrée aux solutions serveur, se déroule actuellement à Denver. L'occasion pour les constructeurs de partager leur vision du marché, expliquer en quoi leurs produits constituent l'avenir de l'informatique, et lancer des communiqués sur leur position dans le Top 500.

Mais Intel a de son côté publié un billet de blog qui nous annonce… la fin d'un produit qui n'avait pas encore été mis sur le marché : Knights Hill.

Il s'agissait de la prochaine évolution des cartes Xeon Phi, nées des cendres du projet Larrabee. Intel a décidé de la remplacer par « une nouvelle plateforme et une nouvelle micro-architecture pensées pour l'Exascale ».

Pour rappel, cette échelle désigne les systèmes capables d'effectuer un trillion, ou un milliard de milliards d'opérations par seconde (exaFLOPS). Il s'agit de la nouvelle frontière que veulent vaincre les géants du secteur, qui se donnent pour cela quelques années.

On ne sait pas encore si Intel mise sur son futur GPU et les travaux qui devront être menés par l'équipe de Raja Koduri, fraîchement débarqué du Radeon Technologies Group d'AMD. Mais avec Altera, Nervana et les autres acquisitions récentes du géant américain, on peut s'attendre à ce qu'il nous réserve quelques surprises pour les années à venir.

Intel mise sur l'Exascale, mais plus sur les Xeon Phi
Séries : Amazon va adapter le Seigneur des Anneaux, Hulu se penche sur Hitman

La guerre entre les services de vidéo par abonnement se renforce et va se jouer sur le terrain des contenus, à coup de grosses licences. C'est ce que nous confirme Amazon, qui vient d'annoncer qu'il va adapter le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien dans une série se déroulant sur plusieurs saisons. Une production en collaboration avec Tolkien Estate and Trust, Harper Collins et New Line Cinema (Warner).

L'œuvre ayant déjà été largement exploitée par Peter Jackson à travers deux trilogies. Cette série se focalisera sur les évènements qui précèdent La Communauté de l'Anneau. Des spin-offs pourront également être proposés si le succès est au rendez-vous.

Dans le même temps, on apprend chez nos confrères de Deadline que Hulu et Fox 21 ont signé pour une adaptation en série de la saga Hitman, qui a elle aussi déjà été déclinée au cinéma. Un pilote doit être écrit par Derek Kolstad, à qui l'on doit la trilogie John Wick. Aucune date de diffusion n'a pour le moment été communiquée.

Si ce sont les adaptations de super-héros qui vous intéressent, le Holywood Reporter indique que Morbius pourrait être développé par Sony dans un film dérivé de l'univers Spider Man. Burk Sharpless et Matt Sazama, impliqués dans le récent Power Rangers ou encore Dracula Untold, ont travaillé sur le script. Tout un programme.

Après un teasing le mois dernier, le Honor 6C Pro est désormais officiel. Il dispose d’un écran de 5,2 pouces (1 280 x 720 pixels), d’un un SoC MediaTek MT6750 (quatre cœurs à 1,5 GHz, quatre autres à 1 GHz) de 3 Go de mémoire vive et de 32 Go de stockage, extensibles via un lecteur de cartes microSD (jusqu’à 128 Go).

Deux capteurs optiques de 13 et 8 MPixels sont présents, ainsi qu’une batterie de 3 000 mAh procurant une autonomie de 1,36 jour en usage intensif. Android 7.0 est aux commandes, avec l’interface maison EMUI 5.1. Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 4.1 et lecteur d’empreintes digitales complètent l’ensemble.

Le constructeur précise que son smartphone sera disponible dès demain chez de nombreux revendeurs, pour un tarif conseillé de 179 euros. Certaines boutiques comme Materiel.net annoncent qu’il est d’ores et déjà en stock à ce prix.

Le Honor 6C Pro est disponible en France, pour 179 euros

La situation des Radeon RX Vega personnalisées est toujours aussi étrange. AMD continue d'indiquer que tout va bien, et que les partenaires vont mettre des produits sur le marché. Mais dans la pratique, les choses bougent… assez lentement.

Plusieurs partenaires de la société avaient en effet manifesté une volonté de ne pas proposer de tels produits. Et alors que nous sommes à la mi-novembre, force est de constater qu'aucune référence n'est disponible à la vente. On voit quand même depuis quelques semaines des exemplaires apparaître et être testés ici ou là.

Dernier exemple en date : une Radeon RX Vega signée Sapphire. Il s'agit d'un modèle overclocké de la gamme Nitro, avec trois ventilateurs. Un « pre-sample » testé sur HWBattle qui semble depuis retiré les informations publiées. Mais il reste une vidéo et des images récupérées par nos confrères de TechPowerUp!.

Du côté de Sapphire, il nous a été confirmé qu'un tel produit n'est pas prévu pour le moment en version RX 64. Ce sera peut-être le cas pour une déclinaison Vega 56, mais rien n'est encore assuré.

Une Radeon RX Vega de Sapphire testée, pas de modèle Vega 64 prévu

Google vient de mettre à jour les chiffres de la fragmentation d’Android. Sans grande surprise, toutes les versions 6.0 et inférieures sont en baisse.

Android 8 (Oreo), la dernière mouture actuellement disponible, grimpe de 0,1 point pour n’atteindre que 0,3 % de part de marché, trois mois après son lancement. Android 7.x (Nougat) gagne 2,8 points, un terminal mobile sur cinq en est équipé.

Marshmallow (Android 6.0) est toujours majoritaire avec 30,9 % de part de marché. Au total, près de 52 % des smartphones et tablettes tournent actuellement sous Android 6, 7 ou 8. Dans le bas du tableau, Gingerbread (2.3) et Ice Cream Sandwich (4.0.x) sont à 0,5 %.

Pour rappel, deux mois et demi après son lancement, iOS 11 est présent sur 52 % des terminaux mobiles Apple. Si la situation n’est pas comparable (Apple gère aussi bien la partie logicielle que matérielle), elle peut avoir des conséquences importantes sur les fonctionnalités ou le niveau de sécurité assuré, malgré les améliorations de Google en la matière.

Android : 0,3 % de part de marché pour Oreo, Nougat dépasse les 20 %
Les États de plus en plus friands de désinformation en ligne

C'est le constat du rapport Freedom on the Net 2017 de l'organisation Freedom House, qui étudie les pratiques des autorités de juin 2016 à mai 2017. Si l'ingérence russe dans l'élection de Donald Trump l'an dernier est l'élément le plus proéminent, la manipulation et la désinformation en ligne « ont joué un rôle important dans les élections d'au moins 18 pays l'an passé » selon l'organisation.

Sur les 65 pays étudiés, 30 s'y seraient adonnés, contre 23 l'année précédente. Le phénomène (via les commentaires payés et bots) serait plus difficile à détecter que certaines formes de censure, alors que les opposants à Donald Trump sont victimes de harcèlement en ligne outre-Atlantique.

La Chine reste le pays restreignant le plus les libertés en ligne, suivi de la Syrie et de l'Éthiopie. La coupure des réseaux mobiles devient d'ailleurs de plus en plus fréquente, en parallèle de l'Internet fixe, visant en premier lieu des minorités comme les Tibétains. De même pour la diffusion vidéo en direct, de plus en plus ciblée.

Des cyberattaques contre des opposants ont été détectées dans 34 pays. Des attaques physiques étant répertoriées dans 30 pays, contre 20 un an avant. L'organisation s'inquiète de la lutte croissante contre le chiffrement et les limitations grandissantes des réseaux privés virtuels (VPN) utilisés pour sécuriser des connexions.

Ce système d’exploitation, récemment passé en version 8, anime les produits du fabricant, aussi bien des box multimédia que des sticks HDMI.

Roku indique aujourd’hui que Funai Electric a rejoint son programme de licence Roku TV et proposera des TV sous la marque Philips avec Roku OS. Les premiers modèles sont attendus cette année aux États-Unis.

Pour le moment, aucun détail supplémentaire n’a été dévoilé par les deux partenaires. Cette annonce a par contre eu un effet important sur l’action de Roku qui a bondi en bourse de près de 30 % et a dépassé les 40 dollars.

Il y a une semaine, son cours était de 20 dollars environ, soit une cotation doublée en quelques jours seulement.

Des téléviseurs Philips avec Roku OS arrivent, Roku explose en bourse

Alors que ce changement important dans la gestion de l’impôt sur le revenu était attendu pour l’année prochaine, il a été repoussé d’un an, comme annoncé par Édouard Philippe au début du mois de juin.

Sur son compte Twitter, Bercy a publié une infographie reprenant les principales étapes pour les contribuables. Il ne contient pas de surprise puisqu’il s’agit simplement de glisser les dates d’une année.

Pour rappel, fin 2018 le taux de prélèvement sera envoyé à votre employeur et affiché sur votre bulletin de salaire. Dès janvier 2019, le montant sera prélevé à la source et indiqué sur votre fiche de paye. En avril-juin vous recevrez votre déclaration de revenus 2018.

Impôt sur le revenu : les grandes étapes du prélèvement à la source dès 2019

Même si la société n’est plus dans le giron d’Alphabet/Google depuis le mois de juin, elle continue de travailler sur ses robots. Fidèle à son habitude, c’est avec une vidéo de qu’elle annonce sa dernière création : le nouveau SpotMini.

Nouveau, car un SpotMini avait déjà été présenté mi-2016. Cette version ne propose par contre plus un bras articulé sur le dessus et dispose d’un carénage plastique recouvrant une large partie du corps du robot.

Boston Dynamics ne donne par contre aucune information supplémentaire pour le moment, et invite les personnes intéressées à « rester à l’écoute ».

Boston Dynamics dévoile une nouvelle version de son robot SpotMini

Le concurrent d’Uber se cantonnait jusque-là à proposer ses services aux Américains. Dans un billet de blog, la société annonce son arrivée au Canada, à Toronto plus précisément.

Elle ne précise pas si elle compte s’installer ailleurs, mais affirme qu’elle était « impatiente de rendre sa marque de covoiturage internationale depuis un certain temps », on peut donc supposer qu’il ne s’agit que d’une première étape.

Lyft se lance au Canada, une première en dehors des États-Unis

Les deux plus gros opérateurs des États-Unis ont décidé de s’allier à Tillman Infrastructure pour la construction de centaines de supports pour les antennes de téléphonie mobile.

Elles viendront compléter le réseau déjà existant et « répondront au besoin de nouveaux emplacements où les tours n'existent pas aujourd'hui », le but étant aussi de réaliser des économies.

La situation est comparable à celle de la France où les opérateurs co-investissent dans certaines zones blanches. La construction des premières antennes-relais est prévue pour le premier trimestre de l’année prochaine.

AT&T et Verizon s’associent pour déployer des antennes-relais dans des zones oubliées
L’État lance une consultation en ligne pour élaborer son « guide de l’achat agile »

La Direction interministérielle du numérique (DINSIC) a ouvert hier un appel à commentaires visant à compléter et améliorer un projet de guide portant « sur les achats de prestation de services pour des projets menés en agile ».

« De nombreuses difficultés sont constatées concernant l’acquisition des compétences internes pour ces méthodes, qui nécessitent une expertise différente de celle plus classiquement nécessaire aux projets « cycle en V ». L’appel à des prestations de service externes est généralement la solution pour pallier ce manque de compétences ou de moyens. Pour l’État, l’enjeu est d’effectuer le bon achat, afin que l’appel à ces sociétés se fasse dans les meilleures conditions » explique la mission Etalab dans un billet de blog.

Que vous soyez un particulier, une entreprise ou une association, vous avez jusqu’au 14 décembre pour participer. Le guide devrait être finalisé avant la fin de l’année.

De nombreux utilisateurs sous iOS (principalement 11.1.1) grognent sur l’application de streaming de Google à cause de sa consommation de batterie parfois très importante.

Selon des captures d’écrans de certains utilisateurs, YouTube aurait ainsi consommé jusqu’à 86 % de la batterie en n’étant que 4 minutes au premier plan.

Interrogé sur Twitter par un utilisateur, le compte officiel de la Team YouTube répond qu’il « travaille activement » sur le sujet, sans plus de précision. Nul doute qu’une mise à jour devrait prochainement être mise en ligne pour corriger ce bug.

YouTube sur iOS consomme beaucoup de batterie, l’équipe cherche « activement » une solution

La famille Skype va encore s’agrandir avec le lancement prochain d’un produit destiné aux entreprises fournissant des services distants comme le conseil, l’apprentissage, des cours de musique ou autre.

Le Skype Professional Account s’appuiera donc sur Skype, mais proposera en plus, côté entreprise, une interface de gestion permettant de gérer des paiements, d’afficher des statistiques, en plus des informations sur chaque client, comme le nombre d’heures travaillées.

Les intéressés peuvent s’inscrire à la phase de test, mais cette Preview ne sera disponible qu’aux États-Unis dans un premier temps.

Microsoft proposera Skype Professional Account, dédié aux services par vidéoconférence

Vous habitez dans une grande maison, c’est l’heure de manger et vous avez la flemme de vous déplacer pour appeler tout le monde ? Google Assistant a une solution pour vous : diffuser un message sur toutes les appareils connectés de la maison.

Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut que les différents périphériques soient liés au même compte Google et disposent d'une enceinte. Ce service est en cours de déploiement sur les smartphones et Google Home configuré en anglais. D’autres langues seront bientôt disponibles précise l'équipe.

Pour rappel, utiliser Google Assistant n’est pas sans conséquence et sans soulever plusieurs questions sur les algorithmes utilisés et la question de la vie privée.

Google Assistant transforme vos appareils connectés en interphones

Comme attendu, Qualcomm a renvoyé Broadcom dans ses cordes. La direction du groupe américain a fait savoir à son concurrent que l’offre transmise « sous-évalue significativement Qualcomm au regard de sa position de leader dans les technologies mobiles et de ses futures perspectives de croissance ».

En outre, Qualcomm évoque de fortes incertitudes sur le plan réglementaire. Un rapprochement entre les deux entreprises serait scruté de très près par les autorités de la concurrence, qui pourraient demander d’importantes concessions au projet de départ afin de le valider.

Pour rappel, Broadcom avait mis sur la table une offre valorisant Qualcomm a environ 130 milliards de dollars en proposant 70 dollars par action du groupe, soit environ 103 milliards de dollars, ainsi qu’une prise en charge intégrale de sa dette, supérieure à 25 milliards.

Qualcomm rejette l’offre de rachat de Broadcom

Amazon Prime Video est un service sans publicité par abonnement, mais la situation pourrait changer. En effet, AdAge indique que le géant de la vente en ligne travaille sur une version financée par des annonceurs.

Un changement de paradigme important puisque l'un des intérêts de ces offres de SVOD proposées à des tarifs raisonnables, est justement de couper avec le marché publicitaire qui mise sur le tracking des utilisateurs en ligne.

De telles offres sont ainsi l'apanage des chaînes de TV pour leurs services de replay, avec tous les problèmes techniques que l'on connaît.

Amazon pourrait au passage proposer à des créateurs de contenu de diffuser leurs productions et leurs chaînes au sein de son interface, et partager les revenus publicitaires, à la manière de ce que font des plateformes comme Facebook ou YouTube par exemple.

Reste maintenant à voir la forme que prendraient de tels accords. Le retour de la publicité dans de tels services n'est après tout pas forcément perçu par les utilisateurs comme une avancée.


Mise à jour : Amazon a démenti vouloir proposer une telle solution.

 

Vers une version gratuite mais financée par la publicité d'Amazon Prime Video ?

Depuis quelques temps, la tendance est à la production de vidéos pour les réseaux sociaux. Celles-ci doivent être courtes, rythmées, et inciter au partage pour que le succès soit au rendez-vous.

En France, Brut a été l'un des premiers à se lancer sur le créneau en allant sur le terrain de l'information, d'autres ont suivi le concept, décliné parfois de manière indépendante, parfois comme le format d'un média existant.

Aujourd'hui, ce marché qui semble déjà prêt à saturer compte un nouvel acteur : Monkey. Il se présente comme « le premier média 100 % social, 100 % vidéo et 100 % premium ».

Lancé il y a quelques mois, ce projet porté par la société de production Elephant veut aujourd'hui se faire connaître, et met en avant son cofondateur star : Emmanuel Chain.

Pour le moment, le gros de la communauté se situe sur Facebook, avec un peu moins de 17 000 fans, contre un peu moins de 1 000 sur Twitter et de 200 sur YouTube.

Monkey : encore un média vidéo pensé pour les réseaux sociaux, par l'équipe d'Emmanuel Chain
Lenovo : une tablette Moto Tab, avec Mode TV et des accessoires

Elle dispose d’un écran Full HD de 10,1 pouces et est pensée pour les amateurs de contenus multimédia. Son Mode TV permet en effet d’accéder rapidement à des vidéos, tandis que deux haut-parleurs certifiés Dolby Atmos sont présents pour la partie audio.

À l’intérieur, un Snapdragon 625 avec 2 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage (extensibles jusqu’à 128 Go) se chargent d’animer l’ensemble. Cette tablette intègre également une batterie de 7 000 mAh et un lecteur d’empreintes digitales (jusqu’à sept profils).

Deux accessoires seront proposés ultérieurement par Lenovo : un haut-parleur de 3 watts avec deux microphones baptisé Home Assistant, et un Productivity pack avec un clavier (et une souris tactile) Bluetooth estampillé ThinkPad.

La Moto Tab sera exclusivement disponible chez AT&T à partir de vendredi (le lien sera actif à ce moment-là), pour 299,99 dollars sans forfait.

Le républicain Josh Hawley a déclaré vouloir « faire la lumière » sur les agissements de Google pour tout ce qui touche à la concurrence.

Hawley n’y va pas avec le dos de la cuillère : politique de vie privée trompeuse, vol de contenus à la concurrence et rétrogradation des sites des rivaux. Une assignation à comparaître aurait été envoyée, mais la firme indique ne pas l’avoir reçue. Selon une porte-parole, Google dispose d’une « politique forte de protection de la vie privée ».

Hawley érige en exemple de ce qui cloche l’amende infligée par l’Union européenne à Google, de 2,42 milliards d’euros (et dont la société a fait appel).

Il se pourrait aussi bien que l'homme politique, qui brigue le poste de sénateur pour son état, agite la menace d’un procès pour s’attirer certaines faveurs. On imagine que Google et son armada d’avocats sont déjà sur le pied de guerre.

Le Missouri accuse Google de pratiques anticoncurrentielles

Avec presque deux semaines de retard sur le planning initial, la blockchain de Bitcoin Gold est enfin accessible à tous depuis le 12 novembre.

Pour rappel, Bitcoin Gold est une crypto-monnaie s’appuyant sur une partie de la blockchain de Bitcoin, mais en y apportant plusieurs modifications (voir notre analyse). Le minage ne s’effectue ainsi plus avec l’algorithme SHA256, mais avec Equihash (utilisé par Zcash), autorisant le minage via GPU.

Avant de déterminer si ce lancement est un succès, on attendra de voir les premières données fiables sur la puissance de calcul déployée sur le réseau. Plus celle-ci sera importante, mieux ça sera.

En attendant, le cours du BTG est en chute libre depuis son lancement officiel. Il est de 215 dollars moment où nous rédigeons cette actualité, contre un pic à plus de 480 dollars enregistré le 12 novembre.

La blockchain de Bitcoin Gold est enfin ouverte

Les deux partenaires travaillent ensemble via la coentreprise IM FLash créée en 2006. Aujourd’hui, ils annoncent que l’agrandissement du Building 60 (B60) est terminé dans son usine de Lehi, une ville de l’Utah aux États-Unis.

Cette usine peut ainsi augmenter sa production de puces de 3D XPoint, la mémoire utilisée par Intel dans ses modules et SSD Optane. C’est notamment le cas des SSD DC P4800X Series qui viennent de passer à 750 Go, au lieu de 375 Go seulement.

Espérons que cela permettra progressivement de baisser les prix.

3D XPoint : Intel et Micron augmentent la capacité de production

Dès le 16 novembre, les amateurs de rallye et des simulations de Codemasters pourront profiter de DiRT Rally sur leur machine équipée de macOS.

Comme d’habitude, c’est le studio Feral Interactive qui s’est occupé de ce portage qui sera mis en vente d’abord sur Steam, puis quelques jours plus tard sur le Mac App Store.

Côté tarif, comptez 54,99 euros pour cette version. Pour fonctionner, le jeu réclame au minimum un processeur Core i3 à 1,8 GHz, 8 Go de mémoire vive, et au minimum un IGP Intel HD 4000 ou une GeForce GTX 650.

DiRT Rally débarque cette semaine sur macOS

Apple vient de mettre en ligne de nouvelles préversions de ses différents OS. Peu de nouveautés sont à noter, sauf dans le cas d'iOS. La bêta 3 ajoute en effet quelques explications sur le Bluetooth et le Wi-Fi comme mentionné plus tôt.

Sur iPhone X, Apple modifie également le centre de contrôle pour qu’il puisse être appelé depuis une petite barre horizontale en haut à droite de l’écran. Un simple rappel graphique, même si certains utilisateurs réfléchissent déjà à un geste plus pratique.

Les iPhone 8, 8 Plus et X peuvent également profiter d’une recharge sans fil plus rapide. Le fabricant d’accessoires RAVPower a ainsi indiqué à MacRumors qu’avec des accessoires compatibles, elle passait de 5 à 7,5 W. De quoi grappiller quelques pourcents supplémentaires de batterie pendant un temps limité.

Ces bêtas sont disponibles à tous, développeurs comme grand public. Ce dernier doit passer par l’Apple Beta Sofware Program pour pouvoir l’installer.

Troisième vague de bêta pour iOS 11.2, macOS 10.13.2, tvOS 11.2 et watchOS 4.2

Acer compte bien profiter de sa gamme de produits pour tenter de faire la différence sur le marché des casques de réalité mixte pour Windows 10.

Pour cela, la société a mis en place offre de remboursement de 250 euros si vous achetez un casque de réalité mixte Acer AH101 et un PC (fixe ou portable) éligible.

La liste des modèles est relativement longue : elle va de la gamme Aspire VX15 aux Predator 15/17, en passant par les Aspire GX. Cette offre est limitée à un remboursement par foyer, dans la limite des stocks disponibles, et non cumulable.

Pour rappel, le casque AH101 est vendu 449 euros avec ses deux contrôleurs.

Réalité mixte : jusqu’à 250 euros remboursés pour l’achat d’un casque et d’un PC Acer

Comme annoncé lors de la Blizzcon (voir notre résumé), c’est aujourd’hui que Blizzard rend Starcraft II accessible gratuitement. Cette version gratuite du jeu propose de se lancer dans l’intégralité de la campagne Wings of Liberty, ainsi qu’aux matchs JcJ non classés et contre l’IA.

Pour accéder aux parties classées il faudra auparavant remporter 10 médailles « Première victoire de la journée » dans chacun de ces deux modes. Enfin, le mode co-op ne permet que de profiter que de trois commandants sans limitations (Artanis, Kerrigan et Raynor), les autres étant limités au niveau 5.

Starcraft II en Free to play : c'est parti !

La Ninety7 Life propose un accessoire original pour l’Amazon Echo Dot : une batterie externe avec une autonomie de 10 heures, disponible depuis peu pour 39,95 dollars.

Ce n’est pas tant le produit qui fait parler de lui, mais son nom : DOX, comme le rapportent nos confrères de Mashable. Ce terme est souvent associé à la publication sur Internet d’informations personnelles d’une personne.

On a vu mieux pour un assistant numérique à l’écoute des paroles de son propriétaire… sauf s’il s’agit de troller Amazon ou d’annoncer clairement la couleur ?

DOX : un accessoire pour Amazon Echo, avec un nom assez particulier
Le patron de la FCC menacé d'une enquête du Congrès américain

Deux sénateurs démocrates réclament l'ouverture d'une enquête contre Ajit Pai, après l'adoption de règles favorisant des rachats de médias locaux par le Sinclair Broadcast Group. Ce dernier a déjà été épinglé par Last Week Tonight pour ses acquisitions dans tout le pays, poussant une ligne éditoriale conservatrice.

L'autorité des télécoms, la FCC, est accusée de favoriser un standard de télévision numérique breveté par Sinclair, d'avoir supprimé des règles obligeant un média local d'avoir une présence physique dans la zone couverte et d'avoir planifié le vote d'une décision levant les derniers obstacles à l'extension du groupe audiovisuel.

Ce dernier compte fusionner avec Tribune, l'autre grand ensemble de télévisions locales américain. Selon les sénateurs, Trump aurait évoqué l'idée de changements de règles de la FCC pour l'aider.

Les deux parlementaires veulent donc vérifier s'il existe des liens entre Ajit Pai, l'administration Trump et Sinclair. Ils souhaitent aussi savoir si la FCC favorise systématiquement le groupe de télévision dans ses décisions.

Le président de la commission des télécoms aurait refusé à plusieurs reprises de répondre au Congrès et de révéler les contacts de ses subordonnés avec Sinclair.

Mozilla a indiqué hier soir que Chrome, Edge, Firefox et Safari supportaient maintenant tous WebAssembly, standard du W3C sur lequel les quatre entreprises ont travaillé.

Il s’agit pour rappel d’un format binaire conçu pour faciliter le travail sur de lourdes applications web, avec des performances quasi natives. Le code étant précompilé, il est plus facilement transportable et est lu comme autant de modules JavaScript. Pour l’instant, JavaScript, C et C++ sont pris en charge, et le code est exécuté dans la sandbox du navigateur.

Le message de Mozilla est surtout un signal pour les développeurs : le standard étant présent dans les dernières révisions des navigateurs, ils peuvent se pencher plus avant sur la technologie.

Le standard WebAssembly maintenant présent dans les principaux navigateurs

Lors de la conférence I/O de mai dernier, Google avait annoncé l’arrivée de casques de réalité virtuelle autonomes, « sans câble, téléphone ou PC » d'ici la fin de l'année.

Ils devaient être réalisés en partenariat avec HTC et Lenovo, mais le premier jette finalement l’éponge. Google et HTC ont tous les deux confirmé cette information à TechCrunch, ce dernier précisant au passage que ses relations avec le géant du Net était « toujours excellentes ».

Pas de changement du côté de Lenovo : un casque Daydream autonome est toujours prévu pour cette année indique Google à nos confrères.

HTC annule son casque de VR autonome Daydream (Google)

Les utilisateurs disposant de pages spéciales pour des groupes et évènements peuvent désormais s’associer pour publier des Stories collaboratives.

Seuls les gestionnaires de ces pages peuvent ajouter du contenu, qui sera alors visible par tous les inscrits. Pratique dans le cadre d’un événement privé, tel qu’un anniversaire ou d’un mariage, les Stories n’étant alors pas publiques.

Quelques fonctions d’édition sont présentes, comme la possibilité de supprimer un élément d’une Story ou contrôler qui peut réellement publier un contenu.

Le déploiement a commencé hier soir et devrait être rapidement disponible chez tout le monde. Même la version Lite de Facebook (sur Android) est compatible, mais seulement en lecture pour l’instant.

La société a confirmé à TechCrunch que la publication était prévue pour un peu plus tard.

Facebook lance ses Stories participatives pour les groupes et évènements