Fibre : Orange gagne en Mayenne, l'État exclut un repartage des déploiements

Hier matin, Orange et le département de la Mayenne ont officiellement signé la délégation de service public pour le réseau d'initiative publique local, censé amener la fibre aux zones rurales d'ici 2022. Il doit engendrer un coût de 141 millions d'euros (au lieu des 182 millions anticipés), dont 29 millions financés par le département et l'État.

Xavier Niel était présent à l'inauguration, avec la promesse du FAI de fournir ses Freebox aux futurs clients. Comme nous le révélions, il ne s'agit pas (encore) d'un accord national entre Orange et Free.

L'événement a été l'occasion d'une accolade entre le secrétaire d'État Julien Denormandie et les deux opérateurs. Selon Le Figaro, le représentant du gouvernement a fermé la porte à une nouvelle répartition des déploiements dans les agglomérations moyennes, où Orange déploie la grande majorité de la fibre pour le compte des quatre opérateurs.

« Nous n'allons pas rouvrir cette boîte de Pandore qui est le redécoupage des zones RIP et AMII. Il nous faut un cadre stable pour aller plus vite » a-t-il déclaré. La position a de quoi surprendre, alors que l'Agence du numérique (qui pilote le plan) et l'autorité des télécoms, l'Arcep, plaident pour revoir le partage des travaux sur ces 12 millions de lignes.

En fait, le seul vraiment opposé à ces discussions est Orange. Une plainte de SFR court toujours contre ce dernier, pour obtenir plus de déploiements. Il pourrait donc passer en force, si la justice le suit sur ce terrain.

Annoncé durant l’été, le système de paiement sans contact Garmin Pay n’était alors compatible qu’avec une poignée de banques aux États-Unis. Le fabricant étend son rayon d’action et annonce un partenariat avec la Caisse d’Epargne Île-de- France et Natixis Payment Solutions.

Garmin Pay sera ainsi disponible à partir de mars 2018 pour les clients de la banque disposant d’une carte de paiement VISA. Il pourra ensuite être étendu à d’autres banques du Groupe BPCE. Pour le moment, le seul produit compatible avec Garmin Pay est la montre Vívoactive 3, elle aussi dévoilée cet été.

Les sportifs pourront ainsi effectuer des achats en cours de route, sans avoir sa carte bancaire ou son smartphone. Néanmoins, la multiplication des solutions du genre ne va pas faciliter la vie du consommateur, qui fait déjà face à de nombreuses applications ayant accès à ses cartes de paiement, quoi qu'espèrent les fabricants.

Garmin Pay arrive en France, avec la Caisse d’Epargne Île-de-France

La bêta, actuellement réservée aux développeurs, s’ouvrira au grand public la semaine prochaine. La nouvelle a été confirmée par Microsoft à Rolling Stone.

Bien que tout possesseur d’un casque Mixed Reality puisse se lancer, il s’agira toujours d’une phase de test. Certains titres ne fonctionneront donc pas tout à fait comme prévu, des bugs restant à corriger.

On ne sait toujours pas par contre quand la société compte proposer cette compatibilité de manière finalisée et officielle.

SteamVR pour Windows 10 Mixed Reality dès le 15 novembre

EXPreview publie de premières photos de ce qui pourrait être un NUC exploitant la nouvelle puce hybride contenant un processeur Intel, une Radeon et de la mémoire HBM2.

Malheureusement, la photo ne permet pas de voir les détails de la connectique, seulement que de la DDR4 au format SO-DIMM peut être utilisée via deux emplacements et que deux ports S-ATA sont présents en complément d'un M.2.

Présenté sous la référence Hades Canyon, ce mini PC pourrait être mis en vente dès l'année prochaine. Pour rappel, deux modèles (dont un estampillé « VR ») sont attendus sous cette référence selon les dernières roadmaps avec des processeurs annoncés pour 66 et 100 watts de TDP.

Reste à connaître les performances, les niveaus de chauffe et de consommation, le prix, et la date de lancement de cette bête dont on espère avoir des nouvelles au CES de Las Vegas en Janvier.

Hades Canyon : un NUC d'Intel avec GPU Radeon intégré au processeur ?

Les Echos nous apprennent que Canal+ va proposer ses contenus à la demande au sein de myCanal à partir du début de l'année prochaine.

Une offre qui concernera les films, séries, mais aussi certains événements sportifs qui vont prochainement faire l'objet d'un test, alors que le pay-per-view n'est pas vraiment développé en France. L’enjeu ? Que cette offre à la demande ne cannibalise pas l'abonnement, mais suscite l’appétence des acheteurs réguliers de contenus.

Le tarif d'entrée de l'abonnement du groupe reste cependant élevé. La chaine Canal+ seule, proposée à 20 euros par mois, ne contient que le minimum et peu de contenu face à des offres de SVOD ou des bouquets comme OCS, de plus en plus attractifs.

myCanal va proposer l'achat de contenus ou d’événements sportifs à l'acte
Une nouvelle trilogie Star Wars, Disney prépare des séries pour son offre de SVOD

Disney a fait quelques annonces hier, dont la mise en route d'une nouvelle trilogie autour de l'univers Star Wars (voir cette vidéo). Celle-ci sera « séparée de la saga Skywalker » précise Disney, qui a mis Rian Johnson aux commandes.

Avec Ram Bergman à la production, il aura la charge d'introduire de nouveaux personnages, « issus d'un coin de la galaxie que le lore de Star Wars n'a jamais exploré auparavant ».

Pour rappel, Johnson est déjà réalisateur et scénariste de Star Wars : Les Derniers Jedi qui arrive dans les salles le mois prochain. Le dernier opus de cette trilogie, l'épisode IX, a été confié à J.J. Abrams. L'année prochaine, c'est le film de Ron Howard sur Han Solo qui devrait être à l'honneur dans la branche « A Star Wars Story ».

Aucun autre détail n'a été donné sur cette trilogie, ni son calendrier. Tout juste apprendra-t-on qu'aucun porg « n'était disponible pour faire de commentaire ».

Sur le même terrain, nos confrères de TechCrunch rapportent qu'une série TV « live » Star Wars est actuellement en préparation, là encore sans plus de détails. Elle viendra alimenter le service de SVOD de Disney.

Celui-ci gardera également l'exclusivité sur les nouvelles productions autour de l'univers Marvel, jusqu'à maintenant proposées sur Netflix. Cela ne devrait pas toucher les séries autour de l'univers des Defenders (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, The Punisher), dont on ne sait pas si elles continueront au-delà des projets en cours...

Pour rappel, The Punisher sera diffusé sur Netflix dès le 17 novembre prochain.

Dans une PCN (Product Change Notification), Intel vient d'annoncer que les processeurs Broadwell-E étaient désormais considérés comme en fin de vie.

La procédure durera comme toujours assez longtemps puisque la fin des livraisons est annoncée pour le 9 novembre 2018, les commandes pourront, elles, être passées jusqu'au 25 mai prochain.

Les processeurs Core i7-6800K, 6850K, 6900K et 6950X sont concernés. Pour rappel, ils ont été lancés à la mi-2016 et utilisent le socket LGA 2011-v3 avec le chipset X99. Leur existence aura donc été de courte durée.

Fin de partie pour les Core i7-6800K, 6850K, 6900K et 6950X d'Intel

Il y a deux jours, Apple détallait ce problème constaté par un nombre important d'utilisateurs, et annonçait qu’un correctif était en préparation. Il est désormais disponible via la mise à jour iOS 11.1.1.

Au passage, il corrige un autre problème empêchant parfois « Dis Siri » de fonctionner correctement.

iOS 11.1.1 corrige le bug qui transformait les « i » en « A »

Il y a quelques jours, des informations fuitaient concernant le lancement prochain de Files Go par Google. Désormais, l'application est disponible sous la forme d'une bêta pour Android.

C'est Caesar Sengupta qui l'a annoncé sur Twitter hier soir, précisant que les retours étaient les bienvenus. Cette application vise plusieurs usages, et se veut légère, dans la veine du programme Android Go : 6 Mo.

Elle propose ainsi de désinstaller les applications rarement utilisées, pour récupérer de l'espace. Il en est de même pour les images en double, le nettoyage du cache, etc.

Un gestionnaire de fichiers est aussi intégré, pour retrouver vos documents, photos, vidéos et autres contenus audio plus rapidement. À noter la possibilité de transférer des fichiers tout en étant hors ligne, à la manière d'un AirDrop sur iOS.

Google Files Go veut simplifier la gestion et le transfert de fichiers sous Android
Votre nom peut désormais être composé de 50 caractères sur Twitter

Depuis quelques jours, il est possible publier des tweets allant jusqu'à 280 caractères. Dans la foulée, Twitter annonce qu'une autre valeur a été revue à la hausse : le nombre de caractères du Display name.

Pour rappel, sur Twitter vous disposez d'un pseudo, ou nom d'utilisateur, que vous retrouvez après la lettre « @ » et dans l'URL de votre profil. Il ne peut dépasser les 15 caractères. On peut le changer, mais cela modifie de nombreux éléments, il n'est donc pas conseillé de le faire à moins que vous y soyez obligé.

Le Display name, ou Nom dans la version française, passe donc de 20 à 50 caractères. Il est affiché en tête de vos tweets et sur votre profil, et peut facilement être modifié sans conséquences particulières.

Cet allongement « vous permettra d'indiquer votre second prénom ou d'ajouter quelques emojis » précise avec humour le compte du support de Twtter. Pour changer le nom, il  suffit d'éditer le profil, la procédure étant détaillée par ici.

EM-1 est importante pour l’agence spatiale américaine puisqu’il s’agit de la première mission avec le lanceur lourd Space Launch System (SLS) et le véhicule spatial Orion.

« Alors que l'examen des risques de fabrication et de production indique une date de lancement pour juin 2020, l'agence vise décembre 2019 » indique l’administrateur de la NASA Robert Lightfoot. Il ajoute que pour tenir ce calendrier serré, la NASA mettra en place une stratégie d'atténuation des risques, sans plus de détails.

Exploration Mission-1 sera un vol non habité et il faudra attendre EM-2 pour que des astronautes s’installent dans la capsule Orion. L’agence confirme au passage qu’elle vise 2023 pour le lancement de cette deuxième mission.

La course à l’exploration spatiale reprend donc de plus belle, notamment poussée par de nouveaux acteurs qui ont de grandes ambitions sur le sujet. Nous pouvons citer SpaceX, Blue Origin et Virgin. De son côté, la NASA ne compte plus prendre de retard et accélère le mouvement.

La NASA confirme le lancement d’Exploration Mission-1 (SLS et Orion) pour fin 2019

En mars de cette année, le fabricant présentait ses premiers SSD exploitant la technologie Optane (3D Xpoint). Seule une version de 375 Go était disponible.

Comme prévu, le fabricant passe la seconde avec une version de 750 Go (une autre de 1,5 To est également attendue pour cette année). Là encore, deux formats sont proposés : PCIe 3.0 x4 HHHL (Half Height, Half Length) et U.2.

La disponibilité est prévue pour ce mois de novembre, sans précision sur les prix.

Le SSD Optane DC P4800X Series d’Intel passe à 750 Go, en U.2 et PCIe

On apprenait il y a quelques mois que Jodie Whittaker allait interpréter la treizième incarnation du personnage du Docteur dans la fameuse série anglaise Doctor Who. Elle marquera aussi l'arrivée de Chris Chibnall (Broadchurch) comme showrunner en remplacement de Steven Moffat.

Son introduction se fera à l'occasion de la diffusion de l'épisode de Noël, Twice Upon a Time, le 25 décembre prochain sur BBC One. Pour préparer le terrain, la chaîne a montré une première image de l'actrice aux côtés de son fidèle Tardis.

La onzième saison, elle, arrivera bien plus tard. En effet, la BBC a indiqué qu'elle commencerait seulement à l'automne 2018, pour neuf épisodes d'un peu moins d'une heure. Aucune date n'a encore été donnée concernant la diffusion par France 4.

La BBC commence son teasing sur l'épisode de Noël de Doctor Who

Depuis le 20 octobre, les ballons stratosphériques de Google sont en place au-dessus de l’île ravagée par l'ouragan Maria. Ils proposent une connexion basique à Internet, des appels et des SMS en partenariat avec AT&T.

Une semaine plus tard, T-Mobile se joignait au projet et Google affirmait alors que ses ballons fournissaient une connectivité Internet de base à « des dizaines de milliers de personnes à Porto Rico ».

Aujourd’hui, le géant du Net fait un nouveau point et le compte passe à plus de 100 000 personnes. Google montre ainsi la fiabilité de son Projet Loon, au moins pour une petite île comme Porto Rico.

Porto Rico : plus de 100 000 personnes accèdent à Internet via le projet Loon de Google

Le fabricant annonçait récemment à ses clients que leur Harmony Link (un boitier permettant de transformer son smartphone en télécommande infrarouge) serait inutilisable à partir de mars prochain.

S’il est encore sous garantie, vous avez droit à un échange gratuit contre la nouvelle version, le Harmony Hub, tandis que les autres peuvent l'acheter avec une réduction de 35 %. Bien évidemment, la décision a provoqué la colère de certains.

Face à la grogne, le constructeur fait volte-face et annonce désormais que tous les clients disposant d’un Harmony Link recevront gratuitement un Hub. Les concernés seront contactées par Logitech, mais vous pouvez le faire directement par cette page.

Pour ceux qui n’ont pas attendu et ont profité de la remise de 35 %, un remboursement est proposé. Enfin, une FAQ a été mise en place pour ceux qui voudraient de plus amples informations.

Si la décision est appréciable, on regrettera que le constructeur ait attendu un scandale pour proposer une alternative convenable aux clients concernés.

Finalement, Logitech propose gratuitement un Harmony Hub à ceux qui disposent d’un Link

Lors d’une balade virtuelle dans Street View, vous avez certainement déjà vu des raccords décalés entre plusieurs photos. Une voiture peut ainsi se retrouver avec l’avant plus bas que l’arrière, une enseigne coupée en deux, un piéton sans tête, etc.

Le géant du Net annonce « avoir développé un nouvel algorithme basé sur le flux optique pour aider à résoudre ces problèmes ». Le principe est de déformer « subtilement » les images afin de parfaitement les aligner (voir cette vidéo).

Les principales difficultés de Google étaient d’avoir un algorithme capable de fonctionner avec la multitude de scènes et expositions que l’on retrouve dans Street View, tout en s’assurant qu’il n’ajoutait pas d’autres artefacts.

Sur les exemples présentés, le résultat est saisissant… mais on imagine mal Google mettre en avant des scènes où le rendu n’est pas bon. Il faudra donc juger de la qualité du nouvel algorithme lors de ses prochaines balades dans Street View.

Google Street View : un nouvel algorithme pour supprimer des artefacts
iFixit démonte la Xbox One X en vidéo, et lui donne 8 sur 10

Fidèle à son habitude, iFixit n’a pas résisté à l’envie de démonter la nouvelle console haut de gamme de Microsoft.

Dans une vidéo d’un peu moins de trois minutes, nos confrères détaillent les composants internes :  lecteur Blu-ray Lite-On DG-6M5S (comme la Xbox One S), disque dur Seagate de 1 To, alimentation de 245 watts, système de refroidissement, etc.

Note finale 8 sur 10. La console est finalement assez facile à ouvrir et ne nécessite que peu d’outils. L’agencement intérieur est propre, permettant de remplacer facilement les principaux composants. Par contre, changer le disque dur supprimera la garantie indiquent nos confrères.

Avec iOS 11, Apple propose un mode « Ne pas déranger pendant la conduite », que l’on retrouve également sur Android, mais uniquement sur les Pixel 2 de Google pour l’instant.

Dans un billet de blog, le géant du Net annonce qu'au début de l'année prochaine, l’API Activity Recognition Transition sera disponible. Il s’agit justement de celle utilisée par la fonction Driving Do Not Disturb des Pixel 2.

Google ouvrira l'API du mode Driving Do Not Disturb

Les derniers iPhone semblent avoir parfois des difficultés à se positionner, si l’on en croit des commentaires dans les forums d’Apple. Des utilisateurs se plaignent d’une position géographique pouvant manquer singulièrement de précision.

Selon Apple Insider, qui cite des sources internes, le problème est en partie réglé avec iOS 11.1, et d’autres correctifs sont dans les bêtas d’iOS 11.2. Certains commentaires indiquent que la première a résolu leurs soucis, d’autres la seconde.

Ceux qui rencontrent actuellement ce problème avec iOS 11.1 ne pourront rien faire d’autre qu’attendre la version 11.2. Désactiver puis réactiver le GPS n’y change rien, pas plus qu’un redémarrage ou même une restauration du smartphone.

Des soucis de GPS dans les iPhone 8 et X, des correctifs en développement

« Enfin ! » s’écrieront certains. TechCrunch rapporte que Twitch vient en effet d’annoncer à ses streameurs partenaires la mise à disposition des 30 millions de noms d’utilisateurs jadis utilisés sur Justin.tv, l'ancêtre de la plateforme actuelle.

Twitch répond ici à une demande récurrente de la part de ses utilisateurs, qui pour certains n’ont toujours pas pu récupérer le pseudonyme qu’ils utilisaient sur l’ancienne plateforme, fermée en 2014.

Twitch libère les noms d'utilisateur de Justin.tv
Pin’s, gants et autocollants : VISA présente ses nouveaux accessoires de paiement

La société est partenaire officiel des Jeux olympiques et paralympiques, dont la prochaine session se déroulera à Pyeongchang en Corée du Sud durant l’hiver 2018.

VISA prend les devants et annonce trois accessoires de paiement NFC : des pin’s commémoratifs, des gants et enfin des autocollants. Ils sont d’ores et déjà disponibles à la vente sur le site et dans les boutiques de Lotte Card en Corée.

Durant les JO, ils seront proposés dans les grandes surfaces olympiques et via des distributeurs automatiques. Le pin’s est annoncé à 5 000 KRW (soit un peu moins de 4 euros), mais le prix des autres produits n’est pas précisé.

Dans tous les cas, il faudra précharger avec 30 000 KRW minimum, soit environ 23 euros.

La petite application permet de créer facilement des vidéos à partir de photos et autres scènes prises sur le vif. L’interface pouvait cependant être nettement améliorée.

La version 2.0 affiche ainsi un bouton Photo sur l’écran principal pour ne plus perdre de temps. Autre ajout bienvenu, la prévisualisation des filtres avant leur application. Outre la compatibilité avec l’iPhone X, Clips 2.0 ajoute une sélection de personnages Star Wars, quatre nouveaux effets (Aquarelle, Fusain, Sienne et Indigo) ou un encore des navigateurs plein écran pour voir plus de contenus.

Clips 2.0 ajoute également la prise en charge d’iCloud, curieusement absent de la première version. Les vidéos créées sont donc synchronisées via le compte utilisateur et apparaissent sur l’ensemble de ses appareils. La position de lecture est elle aussi prise en charge.

Création de vidéos : une version 2.0 pour Clips d’Apple

Au travers de son fonds souverain Mubadala, l’émirat d’Abu Dhabi veut investir un milliard d’euros dans l’économie française, dont la moitié consacrée aux start-ups.

Annoncée lors d’un déplacement d’Emmanuel Macron dans l’émirat, l’initiative visant les jeunes pousses sera mise en œuvre avec le concours de la caisse des dépôts au travers de sa filiale CDC International Capital.

« Les perspectives de croissance de l'économie française et les décisions de réforme du nouvel exécutif ont convaincu l'émirat d'accroître ses engagements dans l'Hexagone, en particulier dans notre écosystème de l'innovation » se félicite ainsi Laurent Vigier, PDG de CDC International Capital, dans les colonnes des Échos.

Abu Dhabi va investir 500 millions dans la French Tech

« Nous avons tous les inconvénients d'une entreprise cotée, comme être sous les feux de l'actualité par exemple, sans les avantages », soufflait hier le Dara Khosrowshahi, le PDG d’Uber lors de la conférence DealBook.

Le dirigeant qui avait insisté lors de sa prise de poste sur le besoin d’une introduction en bourse sous 18 à 36 mois, a alors martelé un nouvel objectif : Uber doit faire son entrée sur les marchés en 2019.

Selon lui, ce nouvel objectif ne remet pas en question l’arrivée massive de SoftBank au capital de l’entreprise. Le groupe japonais considère en effet qu’il ne voyait pas d’intérêt particulier à une introduction en bourse du géant des VTC

Uber confirme viser une entrée en Bourse pour 2019
Projet Verspera : la galerie Mignard de Louis XIV en 3D, en attendant le château de Versailles

Le projet Verspera, pour Versailles en Perspective Archives, a été lancé en 2013. Le but est de modéliser en 3D le château à toutes ses époques, de 1623 à 1837, en ne se basant que sur les documents d’archives.

Les numérisations seront bientôt terminées et, mi-décembre, les plans seront disponibles sur Centre de recherches du château de Versailles (d’ici deux ans sur celui des Archives nationales).

En attendant, le CNRS et Verspera dévoilent en avant-première dévoilent la galerie Mignard où Louis XIV exposait ses tableaux, dont la célèbre Joconde :

Le gouvernement a publié au Journal officiel du vendredi 10 novembre un décret permettant « de dispenser en tout ou partie à distance les enseignements pour les formations par apprentissage délivrées par les centres de formation d'apprentis, les sections d'apprentissage et les unités de formation par apprentissage ».

Les établissements qui souhaitent proposer des enseignements reposant totalement ou partiellement sur des outils numériques devront tout d’abord déposer une demande d'avis pédagogique à l'inspection de l'apprentissage.

En cas de validation, le décret prévoit que des annexes pédagogiques précisent « les durées et modalités de suivi et d'accompagnement assurés par le centre de formation (...) auprès des apprentis ».

Pour mémoire, un décret similaire a été publié en avril dernier, en application de la loi Numérique, au sujet de « la mise à disposition d'enseignements à distance dans les établissements d'enseignement supérieur ».

La filière de l’apprentissage s’ouvre aux cours en ligne

Au travers de Golden Network, le groupe M6 va devenir le seul représentant en France de Broadband TV, « l'un des principaux networks digitaux mondiaux, issu de RTL Group », fait valoir la chaîne dans un communiqué.

Au milieu du demi-million de superlatifs employés par la chaîne pour annoncer qu’elle travaillera avec un des maillons de sa maison mère, on retiendra que Broadband TV revendique près de 29 milliards de vidéos vues par mois, en ciblant principalement les 15-34 ans.

M6 noue un partenariat avec le MCN Broadband TV

Les développeurs sont invités à se pencher sur les modifications présentes dans la version 11.6.0 du kit de développement.

L’éditeur souligne en particulier un changement de modèle pour ses Play Games Services, censés simplifier l’utilisation des API et les rendre plus sûres, tout en éliminant du code devenu inutile. Le modèle Task est largement mis en avant.

Google explique également que l’authentification est désormais réalisée uniquement à travers le client Google Sign-In, que les appels Games.category doivent être convertis vers les méthodes équivalentes dans les API et que toutes les invitations multijoueurs doivent se faire via les clients en temps réel ou tour par tour.

Importants changements pour les jeux dans le SDK Google Play Services
EA rachète Respawn Entertainement, le studio à l’origine de Titanfall

Electronic Arts a annoncé cette nuit le rachat de Respawn Entertainment, un studio fondé en 2010 par Jason West et Vince Zampella, les deux co-fondateurs d’Infinity Ward.

En sept ans, l’entreprise a établi une nouvelle franchise dans le domaine des jeux de tir à la première personne, Titanfall, et en a déjà publié deux volets. Pour mettre la main sur le studio, l’éditeur va débourser 151 millions de dollars en cash, et 164 millions de dollars sous la forme d’actions versées aux employés sur les quatre prochaines années.

À ce montant, 140 millions de dollars au maximum pourront s’ajouter en fonction de la réalisation de divers objectifs d’ici 2022, soit un total de 455 millions de dollars si toutes les conditions sont remplies.

Electronic Arts profite de cette annonce pour rappeler que sa nouvelle filiale planche actuellement sur un troisième Titanfall, un jeu prenant place dans l’univers de Star Wars, ainsi qu’une « expérience de jeu en réalité virtuelle ».

En bourse, l’action EA décroche de 2 % suite à cette annonce, mais reste sur une progression de 40 % depuis début janvier.

L’homme, qui se présente comme un journaliste freelance, a eu son compte certifié par Twitter il y a quelques jours. Mais il est également un des organisateurs de la manifestation néonazie de Charlottesville.

De nombreuses réactions ont fusé, notamment de personnalités influentes, comme l’indique The Verge. Il faut dire que l'enchaînement des faits tombe relativement mal pour Twitter qui a récemment clarifié ses règles, notamment sur la violence explicite.

De son côté, le réseau social explique que la vérification d’un compte sert à assurer l'identité de la personne, mais ajoute qu’elle est aussi « interprétée comme une approbation ou un indicateur d'importance ». Une confusion plutôt bien résumée par xkcd dans ce dessin.

« Nous reconnaissons que nous avons créé une confusion et avons besoin de la résoudre. Nous avons suspendu toutes les vérifications le temps de travailler sur le sujet » ajoute le compte Twitter Support.

Le PDG Jack Dorsey reconnait que sa société aurait dû communiquer plus rapidement sur le sujet, mais précise que ses employés ont suivi la procédure, cette dernière devant être revue.

Twitter suspend la vérification des comptes, suite à l’affaire Jason Kessler