du 04 juillet 2019
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Alexa : Amazon confirme conserver des données même après suppression des enregistrements

Par défaut, le géant du Net garde sans limite de durée l'ensemble des fichiers audio et des retranscriptions associées à vos demandes (c'est également le cas avec Google Assistant). Sur cette page, il est possible de supprimer des enregistrements individuellement ou de manière plus globale. 

Mais cette suppression ne concerne pas forcément l'ensemble des traces laissés : « Nous supprimons déjà ces retranscriptions de tous les systèmes de stockage principaux d’Alexa et nous nous efforçons de faire en sorte qu'elles ne restent pas dans un autre système de stockage d’Alexa ». Bref, la suppression n'est pas forcément totale, comme le rapporte The Verge en se basant sur une réponse d'Amazon à un sénateur.

Ce n'est pas tout : «  Nous ne stockons pas la version audio de la réponse d’Alexa. Nous pouvons toujours conserver d’autres interactions d'Alexa avec les clients, y compris des actions menées par Alexa en réponse à une demande ».

Pour se justifier, Amazon explique que les clients demandant à Alexa de rappeler un anniversaire ou un autre événement ne souhaiteraient pas qu'effacer le fichier audio supprime les actions associées. Il serait en fait préférable que l'assistant prévienne l'utilisateur et lui laisse le choix. 

Vous en voulez encore ? Les interactions effectuées avec une skill peuvent être mises de côté par les développeurs.

Réunis en commission mixte paritaire (où siègent sept parlementaires de chaque assemblée), députés et sénateurs sont parvenus à un accord, mercredi 3 juillet, au sujet de la proposition de loi dite « 5G » ou « anti-Huawei ».

Ce texte « met en place un nouveau régime d’autorisation préalable à l’exploitation des équipements 5G afin de renforcer la sécurité de ces futurs réseaux », rappelle le Sénat dans un communiqué. Le détail du compromis conclu hier n’a pas encore été mis en ligne par les assemblées.

La proposition de loi devrait être définitivement votée « courant juillet », après un ultime vote de l’Assemblée et du Sénat.

Compromis trouvé autour de la proposition de loi « anti-Huawei »

Sony Pictures a mis en ligne une vidéo pour la suite de Jumanji : Bienvenue dans la jungle qui était déjà la suite du premier Jumanji de 1995. 

« On a un gros problème, le jeu a planté », lâche le personnage de Karen Gillan. Si on retrouve en effet les mêmes avatars, ils ne sont pas incarnés par les mêmes joueurs. Il est dans tous les cas trop tard pour faire demi-tour puisque la partie est lancée.

Le film sortira dans les salles le 11 décembre.

Une bande-annonce pour Jumanji : Next Level

Les premières difficultés ont commencé à être signalées peu avant 16h selon Down Detector. L'Europe était largement touchée.

Facebook France a rapidement publié un message sur Twitter : « Nous avons connaissance des difficultés actuellement rencontrées par certaines personnes pour télécharger des images, des vidéos et d'autres fichiers sur nos applications. Nous travaillons à résoudre le problème au plus vite ».

Sur cette page, le réseau social explique qu'il « constate une dégradation des performances sur les points de terminaison de son API ». Il explique que ce problème fait suite à « une opération de maintenance courante ».

Le bug a finalement été résolu à 1h49 du matin selon Facebook Business cette fois-ci. Même confirmation à quelques minutes près pour Instagram.

Hier, une panne de plusieurs heures a touché Facebook, WhatsApp et Instagram
Samsung mis en examen en France pour pratiques commerciales trompeuses

Samsung Electronics France SAS, filiale du groupe coréen, a été mise en examen en avril dernier pour « pratiques commerciales trompeuses ». Un délit passible de deux ans de prison et d’une amende pouvant atteindre 10 % du chiffre d’affaires moyen annuel de l’entreprise.

L’AFP rapporte que « cette mise en examen a été ordonnée à l’issue de la convocation d’un représentant de la filiale française du leader mondial des smartphones le 17 avril par un juge parisien ».

En cause : le non-respect des engagements éthiques affichés par Samsung aux droits des salariés travaillant dans ses usines implantées en Chine, en Corée et au Vietnam. Deux ONG, Sherpa et ActionAid France, avaient déposé une plainte avec constitution de partie civile en juin 2018.

Sherpa et ActionAid expliquent dans un communiqué avoir dénoncé, « investigations à l’appui, des violations graves des droits fondamentaux : emploi d’enfants de moins de seize ans, horaires de travail abusifs, conditions de travail et d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine et mise en danger des travailleurs ».

« C’est la première fois en France qu’il est reconnu par un magistrat instructeur que les engagements éthiques pris par une entreprise sont susceptibles de constituer des pratiques commerciales qui engagent, à ce titre, leur émetteur » se félicitent les deux ONG, dans l’attente que la justice tranche.

Elle avait été lancée fin 2018. Elle permet d'enregistrer deux sources différentes et de diffuser automatiquement sur YouTube avec des fonctions d'édition et de personnalisation. Suite aux premiers retours, l'éditeur a ajouté de nouvelles fonctionnalités.

Il est ainsi question d'un bouton pause/reprendre, d'une minuterie pour suivre le temps d'enregistrement, d'un outil pour partager une application en particulier, d'un écran partagé pour diffuser deux flux, d'une grille, de la prise en compte des vidéos inversées, etc. 

La partie audio est renforcée avec un filtre de réduction de bruit intégré, un enregistrement audio multipiste et un débit jusqu'à 192 kb/s. 

Logitech améliore son application Capture destinée aux créateurs de contenus

Sans surprise, la proposition de loi visant à instaurer un droit voisin au profit des éditeurs et agences de presse a été adoptée hier par la Haute assemblée, en seconde lecture.

Tous ses articles ont été adoptés « conformes » (ce qui signifie qu’ils ne pourront plus être modifiés au fil de la navette parlementaire), sauf l’article 3. Ce dernier est le « cœur » du texte, puisqu’il a trait aux modalités de rémunération des éditeurs et agences de presse (voir notre article).

Les sénateurs ont notamment adopté un amendement du rapporteur David Assouline, qui vient préciser les critères pris en compte pour déterminer les montants que devront verser les plateformes.

Droits voisins de la presse : la proposition de loi adoptée en seconde lecture au Sénat
Google explique le fonctionnement de son API de capture audio, de retour dans Android Q

Google consacre une nouvelle page à son API AudioPlaybackCapture d’Android Q, qui permet pour rappel à une application quelconque de capturer le son d’une autre application pour y effectuer des opérations, comme l’enregistrement ou la traduction à la volée.

La page est dédiée aux développeurs, leur expliquant le fonctionnement global de l’API et des contrôles côté utilisateur. Ce dernier aura ainsi toujours le dernier mot, puisqu’une application ne pourra jamais déclencher une capture audio sans acceptation, gérée au niveau du système.

Cependant, un développeur peut choisir de ne jamais autoriser une application à capturer le son de la sienne. Il faudra donc renseigner quelques lignes de code pour l’interdire, ce que s’empresseront de faire bon nombre d’éditeurs, qui tiendront à ce que leur flux audio ne soit pas récupéré par d’autres.

Rappelons que la capture audio a connu une histoire mouvementée sur Android. Une API existait dans les anciennes versions, que Google a supprimée dans Marshmallow (6.0). Les développeurs ont alors créé leurs propres fonctions, finalement cassées par Android Pie (9.0). Android Q restaure donc une vieille capacité via une nouvelle API dont on espère que le support sera désormais pleinement assumé.

Ces Neural Processing Unit sont des puces spécialisées dans les calculs liés à l'intelligence artificielle et au deep learning.

Aujourd'hui, le fabricant dévoile sa méthode pour multiplier par huit les performances grâce au Quantization Interval Learning (QIL). Cette technique « conserve l'exactitude des données et les réorganise » afin de travailler sur des registres plus petits (en bits) en passant de 32 à 4 bits seulement.

« Cette méthode de traitement des algorithmes de deep learning est à la fois beaucoup plus rapide et beaucoup plus économe que les solutions existantes », affirme le constructeur.

À performances égales, le QIL permet de réduire le nombre de transistors de la puce d'un facteur 40 à 120.

Diminuer à la fois l'encombrement et la consommation permettrait pour Samsung de déployer plus facilement des NPU dans les terminaux mobiles (pour un traitement local), directement à proximité  des capteurs photo et d'empreintes par exemple.

Il faudra maintenant attendre l'arrivée des premiers NPU avec QIL pour juger de leurs performances et les comparer avec les promesses du fabricant.

Deep learning : Samsung veut multiplier par huit les performances de ses NPU grâce à QIL

Comme repéré par Phoronix, Canonical travaille sur une option expérimentale pour ZFS dans la prochaine distribution Ubuntu 19.10, attendue pour octobre.

Le projet serait de proposer l’option dans l’installeur Ubiquity actuel, sans attendre la révision attendue de ce dernier. Elle n’apparaîtrait qu’avec les fonctions expérimentales.

Les utilisateurs souhaitant se lancer dans l’aventure pourraient alors s’en servir pour créer des partitions et volumes ZFS. Le système de fichier a toujours été connu pour ses grandes capacités techniques et pourrait voir son support encore étendu dans Ubuntu 20.04.

Ubuntu travaille son support de ZFS

Depuis mardi, Microsoft diffuse progressivement une nouvelle fonction aux utilisateurs de l’application Votre téléphone, qui synchronise pour rappel une sélection de smartphones Android à Windows 10.

La nouvelle venue était attendue : le support des notifications. Toutes celles reçues sur le téléphone seront ainsi affichées sur l’écran du PC, l’application ayant un onglet pour les rassembler. Supprimer une notification depuis Windows l'effacera sur le téléphone, et réciproquement.

La synchronisation des notifications sera disponible normalement pour n’importe quel smartphone Android pas trop ancien, à conditions que la version 1803 de Windows 10 au moins soit installée, ce qui devrait être le cas de la quasi-totalité des machines. Il faut également posséder la dernière version de Votre téléphone, à vérifier dans le Windows Store.

Sous Windows 10, l'application Téléphone gère les notifications Android
iOS 13 fait référence à un transfert de données par câble

9to5Mac a repéré dans les fichiers de la dernière bêta d’iOS 13 des références à une fonction de raccordement physique entre deux iPhone, possiblement pour restaurer un appareil depuis un autre plus ancien.

L’image montre deux iPhone, l’un avec Face ID, l’autre avec Touch ID. On trouve également un texte indiquant que l’iPhone doit rester raccordé et en charge, ce qui laisse supposer une recharge par induction obligatoire.

L’option viendrait compléter les capacités de restauration, qui ne peuvent passer actuellement que par iCloud ou iTunes, comme nous l’indiquons dans notre article consacré aux bêtas des systèmes d’Apple.

Cependant, Apple ne commercialise actuellement aucun câble Lightning-Lightning. Il n’y a donc que trois possibilités : la firme en lancera un avec la nouvelle gamme d’iPhone, la fonction ne sera finalement pas lancée ou… les nouveaux iPhone pourraient embarquer un port USB Type-C. Cette piste n’a cependant pas les faveurs de l’analyste Ming-Chi Kuo, généralement bien informé.

Réponse définitive au plus tard à la conférence Apple de la rentrée.

L'alerte a été publiée par le compte @TwitterSupport peu avant 18h, en promettant qu'un correctif était en préparation. La situation est finalement revenue à la normale à 00h34, toujours selon le compte de la société.

Twitter n'a par contre pas donné la moindre explication sur les causes de cet incident ni sur son ampleur. 

Hier, Twitter a rencontré des soucis pour envoyer et notifier les DM

Le fondeur s'est associé avec Aptiv, Audi, Baidu, BMW, Continental, Daimler, FCA, Here, Infineon et Volkswagen pour publier un guide de 157 pages.

Il touche l'ensemble de la chaîne : « production, conception, développement, vérification et validation de véhicules de tourisme automatisés ». Ce guide s'appuie sur le Responsibility-Sensitive Safety (RSS) développé avec Mobileye, une société rachetée par Intel début 2017.

Les véhicules autonomes amélioreront la sécurité, affirment les onze protagonistes, mais « cela n'éliminera pas complètement les risques d’accident ou de collision ». Ce guide revient sur 12 principes permettant une « approche générique pour faire face aux risques introduits par les véhicules automatisés ».

Sécurité et conduite automatisée : Intel et dix autres dévoilent leurs lignes directrices
Windows 10 20H1 : la dernière build améliore le contrôle oculaire et les notifications

Nouvelle build pour les testeurs Insiders inscrit dans le programme rapide. La préversion 18932 contient un lot de nouvelles fonctions, dont beaucoup sont consacrées à l’accessibilité.

Le contrôle oculaire gagne ainsi plusieurs capacités, dont le glisser/déposer, la pause, le support des boutons sur certains matériels pour cliquer, la possibilité pour les développeurs d’exploiter le suivi des yeux via la Gaze Interaction Library ainsi que des réglages plus complets.

Le narrateur pourra également commencer à lire immédiatement une page web ou un email dès l’ouverture d’un de ces derniers, option que l’on peut désactiver. La loupe devient également compatible avec le thème sombre et le réglage de taille du texte.

Les notifications gagnent de leur côté de nombreuses capacités. On peut ainsi accéder aux paramètres depuis le haut du centre d’action, les notifications gagnent une roue crantée permettant de couper tous les futurs messages provenant de l’application, une option permet de couper tous les sons, les applications peuvent être classées par ordre de notifications récentes et certaines images ont été ajoutées pour rendre l’ensemble plus visuel.

Enfin l’application Votre téléphone, en plus de synchroniser les notifications du smartphone Android, est désormais compatible avec les écrans tactiles des ordinateurs et tablettes. Elle gère les touchers simples et prolongés.

Notez que le canal rapide distribue les préversions de la branche 20H1, donc destinée à tester la mise à jour majeure du printemps 2020. Le canal lent est dédié depuis peu aux tests sur la version 19H2, qui semble ne contenir que des améliorations de performances et de fiabilité.

Contrairement à tout ce que l’on a pu voir jusqu’à maintenant, il est donc impossible de basculer du canal rapide vers le lent sans passer par une réinstallation complète de Windows.

C'est en tout cas l'information lâchée par le Financial Times et reprise par plusieurs agences de presse, dont Reuters

En bourse, cette annonce a fait grimper le titre de plus de 15 %. Il est désormais à 25,10 dollars, pour une capitalisation de 15,52 milliards de dollars. De son côté, l'action de Broadcom a perdu 4 %. 

Pour le moment, aucune des deux parties n'a souhaité confirmer ou  infirmer cette rumeur. Symantec indique simplement qu'il ne commente pas les rumeurs.

Pour rappel, la société avait tenté de racheter sans succès Qualcomm à cause du veto de Donald Trump. Elle s'était depuis rattrapée avec CA Technologies pour 18,9 milliards de dollars.

Broadcom serait sur le point de racheter Symantec pour 15 milliards de dollars

Le fabricant s'est fendu d'un communiqué pour rappeler que, aux États-Unis, sa voiture « a déjà obtenu la note générale maximale de 5 étoiles décernée par la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) ainsi que 5 étoiles dans toutes les catégories et sous-catégories ».

C'est de nouveau un carton plein au test Euro NCAP avec un bonus dans la catégorie « Aide à la sécurité qui évalue les fonctionnalités de sécurité active d’un véhicule comme sa capacité à éviter un accident, réduire les blessures ou empêcher le conducteur de changer de voie par inadvertance ».

« La Model 3 a obtenu le meilleur score jamais attribué par Euro NCAP sous le protocole 2018/2019 ». Pour rappel, il a changé entre 2017 et 2018 pour devenir plus contraignant. La Model 3 obtient un score de 94 %, largement en tête puisque la seconde voiture n'est qu'à 85 % : l'Audi Q3.

Le détail des résultats de la Model 3 est disponible par ici, tandis que les dernières notations de sécurité se trouvent par là.

La Tesla Model 3 obtient 5 étoiles au crash test Euro NCAP et le meilleur score sur l'Aide à la sécurité
Thomas Ebbesen, spécialiste de la lumière, lauréat de la médaille d’or 2019 du CNRS

Ce franco-norvégien est directeur du Centre international de recherche en chimie (ICFRC) et de l’Institut d’études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS).

Il avait déjà été récompensé pour ses travaux en neurosciences en 2014 avec le prix Kavli, l’équivalent du prix Nobel dans ce domaine explique le CNRS. Il travaillait sur « une microscopique plaque de métal percée d’un réseau de trous de chacun 300 nanomètres de diamètre espacés régulièrement, le tout assemblé sur une plaque de verre ».

Et là, surprise : « la lumière traverse le dispositif. Comment est-ce possible ? Les trous sont en effet plus petits que la longueur d’onde de la lumière visible. Les ondes de cette dernière, dont la longueur varie de 400 à 700 nanomètres (nm) du violet au rouge, devraient normalement se heurter aux trous de 300 nm et rester bloquées derrière la plaque ». 

L'explication est aujourd'hui connue : « le réseau de trous se comporte en réalité comme une antenne. En effet, sur la surface conductrice – la plaque de métal – les électrons libres se rassemblent aléatoirement en groupes appelés plasmons [...] Tout se passe alors comme si ces plasmons formaient une loupe au-dessus de chaque trou : ils concentrent les photons qui tombent sur les trous et les réémettent ».

« Actuellement, je travaille sur les états hybrides lumière-matière, et je m’amuse comme je ne me suis jamais amusé de ma vie ! », lâche-t-il au Centre national de la recherche scientifique. 

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.