du 17 avril 2019
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Free met à jour ses boîtiers Player (1.3.5) et Server (4.0.5), l'IPv6 devient natif

Le premier abandonne l'application « vidéos du web » au profit du seul YouTube. L'application Freebox pour mobile permet désormais de zapper sur une chaîne de TV précise ou de lancer un programme en Replay/VoD.

Quelques correctifs sont également de la partie, notamment pour « améliorer la compatibilité AirPlay » selon les notes de version. L'équipe précise que Qt a été mis à jour en version 5.9 afin d'être au même niveau que le boîtier Delta.

Concernant le Server, en cas de dépassement du fair use sur le service d’agrégation 4G, un message d'avertissement sera désormais affiché. Free Wifi Secure fait son entrée pour les utilisateurs sur le réseau FTTH PON.

Mais c'est surtout le changement sur l'IPv6 qui devrait être au centre de l'attention. Les développeurs précisent dans une note que « c’est désormais l’IPv6 qui sera natif, et l’IPv4 délivré sous forme de tunnel », il sera ainsi impossible à désactiver.

L'équipe s'en explique : « Désactiver l’IPv6 complètement sur une Freebox revient à potentiellement diminuer les performances réseau. Cette fonction avait été introduite il y a plus de 10 ans au même moment que la fonction IPv6 de la Freebox, afin d’éviter les problèmes d’interopérabilité avec les systèmes d’exploitation de l’époque ».

L'utilisateur pourra toujours le faire au niveau de ses appareils s'il le juge nécessaire.

Un peu moins de deux ans après son lancement, cette fonctionnalité est purement et simplement annulée, annonce la société sur la page (en anglais) de son support technique.

La France et le Royaume-Uni sont concernés. On imagine que le succès n'a pas spécialement été au rendez-vous face à des acteurs déjà très présents sur le secteur et des pratiques qui prennent du temps à changer du côté des utilisateurs.

Ces derniers commencent d'ailleurs à être notifiés. Le réseau social précise au passage que si le transfert d'argent entre particuliers ne sera plus possible à compter du 15 juin, les paiements et dons via Facebook restent d'actualité.

Facebook met fin au transfert d'argent par Messenger en France

L'arrivée d'une adaptation sur grand écran n'est pas une surprise, le projet est en effet évoqué depuis… 2014. Vu Bui, directeur de l'exploitation de Mojang, indiquait à cette époque que « trois ou quatre ans semblent être une approximation raisonnable » pour la date de sortie.

Début 2019 rien ne semblait avoir bougé, jusqu'à la publication d'un communiqué officiel hier : la sortie est prévue pour le 4 mars 2022, soit dans trois ans environ. En plus d'une date, le film a un réalisateur, Peter Sollet, et un scénario officiel, le tout en partenariat avec Warner Bros.

Le film Minecraft en live-action sortira… le 4 mars 2022

Historiquement, Disney détient 30 % des parts d'Hulu, mais le groupe en a récupéré 30 % de plus lors du rachat des actifs de la 21st Century Fox.

On lui prêtait l'intention de racheter les 9,5 % d'AT&T, mais c'est finalement Hulu en personne qui a racheté les parts, pour 1,43 milliard de dollars : « Techniquement, la part de AT&T a été achetée par Hulu et, sur la base de leur accord de coentreprise, Disney et Comcast [qui détient 30 % de Hulu, ndlr] décideront comment attribuer les actions achetées », précise Reuters.

Hulu rachète les 9,5 % de son capital que détenait AT&T pour 1,43 milliard de dollars
Le gouvernement ne prévoit pas de toucher à la « loi CADA »

Interpellé par une sénatrice qui s’inquiétait du fait que certaines collectivités territoriales refusent de communiquer des documents administratifs en dépit du feu vert de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA), le ministre de l’Intérieur vient de laisser entendre que le gouvernement n’envisageait pas de toucher à ce pan de la législation.

Christophe Castaner rappelle que les avis de la CADA, qu’ils soient favorables ou défavorables au demandeur, restent purement consultatifs : « Ainsi, même en cas d'avis favorable, l'administration n'est pas tenue de procéder à la communication du document sollicité. »

À charge ensuite au citoyen de saisir le juge administratif, s’il souhaite poursuivre son combat. « S'il l'estime illégale, le juge peut alors annuler la décision de refus de l'administration et, le cas échéant, exiger de l'administration qu'elle communique le document en question, éventuellement sous astreinte » poursuit le locataire de la Place Beauvau.

Compte tenu « des voies et délais de recours existants offerts au justiciable », le ministre de l’Intérieur en conclut qu’il n’est « ni nécessaire ni opportun d'envisager une réforme de la législation relative à la communication des documents administratifs ».

Vivendi vient de publier ses résultats pour le premier trimestre 2019, c'est donc l'occasion de faire le point sur Canal+. La chaîne revendique un chiffre d'affaires de 1,252 milliards d'euros, contre 1,298 milliard un an plus tôt, soit une baisse de 3,3 % à périmètre constant.

Si les revenus à l'international grimpent de 5 % (401 millions) sur un an, ils baissent de 5 % en France (761 millions), tandis que ceux de Studiocanal passent de 111 à 90 millions, toujours par rapport au premier trimestre 2018.

On retrouve la même situation sur le nombre de clients : 695 000 de plus à l'international, mais 228 000 de moins en France (4,643 millions) et 56 000 de moins via ses partenaires (3,084 millions).

Au quatrième trimestre 2018, Canal+ revendiquait 4,733 millions de clients en France et 3,093 millions via ses partenariats avec les opérateurs. En trois mois, ce sont donc respectivement 90 000 et 9 000 clients en moins, soit 99 000 clients Canal+ évaporés.

Canal+ a perdu 99 000 abonnés en trois mois

Au début du mois d'avril, Thales bouclait le rachat de Gemalto pour 4,8 milliards d'euros. Aujourd'hui, le géant annonce que « 97 % des actions Gemalto ont été apportées à l’offre de Thales ».

10 742 274 actions ont été apportées, soit environ 11,51 % du capital, qui viennent s'ajouter aux 79 827 790 actions que détenait déjà Thales, qui a ainsi 90 570 064 dans sa besace, soit 97,02 % du capital.

« Comme Thales détiendra plus de 95 % des actions Gemalto, et afin de racheter les actions n’ayant pas été apportées à l’Offre, la société initiera dans les meilleurs délais une procédure de retrait obligatoire ».

Thales va ensuite lancer le retrait de la côte des actions Gemalto sur les bourses d'Amsterdam et de Paris. « Ces opérations, qui seront lancées après l’assemblée générale annuelle de Gemalto se tenant le 28 mai 2019, pourront affecter négativement la liquidité et la valeur des Actions qui n’auront pas été apportées à l’Offre », indique le groupe.

Thales récupère 97 % des actions de Gemalto, qu'il va sortir de bourse

Les lecteurs optiques étant de plus en plus absents de nos PC, le succès de l'application de Cyberlink devient limité.

Cela n'empêche pas la société de faire évoluer son célèbre PowerDVD, dont la 19ème mouture mise sur la 8K pour se démarquer. Elle met également en avant son moteur 64 bits améliorant la qualité des contenus 4K à la volée.

La possibilité de diffuser des contenus sur les appareils d'Amazon, Apple, Google ou Roku est aussi évoquée, quel que soit le format (même HEVC/H.265 et HEIC). Des fonctionnalités dont la présence dépendra de la licence achetée (voir le détail).

PowerDVD 19 est proposé entre 60 et 100 dollars selon les éditions. Une version « Live » est distribuée sous la forme d'un abonnement à 15 dollars pour trois mois ou 45 dollars par an.

PowerDVD n'est pas mort, une version 19 annoncée
AFUTT : 39 % de plaintes en moins sur le fixe et le mobile, concernant SFR dans 50 % des cas

Sur l'année 2018, l'Association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT) a reçu 3 170 plaintes, soit une baisse de 39 % par rapport à 2017 (5 183 plaintes).

Si une partie de la baisse peut être imputée à son nouveau site qui a connu des dysfonctionnements, la majorité « tient à d'autres facteurs parmi lesquels une réduction effective des causes de mécontentement également observée chez le médiateur et la DGCCRF provenant en particulier du rétablissement progressif de la situation de SFR (groupe Altice) ».

Sur le fixe, 1 600 plaintes sont recensées, dont 49,5 % (-11 points) pour SFR, 22,8 % (+9,8 points) pour Orange, 13,9 % (+4,4 points) pour Free et 11,3 % (-1,1 point) pour Bouygues Telecom. Pour l'association, « ce tableau fait clairement apparaître d'un côté la nette amélioration de SFR et de Bouygues et de l'autre la dégradation simultanée d'Orange ».

Sur le mobile, 1 300 plaintes sont arrivées, dont 50,2 % pour SFR qui est encore largement majoritaire. Arrive ensuite Bouygues Telecom, Orange et Free.

Dans son bilan, l'AFUTT détaille les principales causes de mécontentement des clients et en profite pour tacler Bloctel : « À noter un grand nombre de motifs variés proches de 5% qui sont au pied du podium parmi lesquels les divers types "d'appels ou messages indésirés". Quels que soient les supports de communication, ces problèmes "d'appels indésirés" deviennent tout à fait insupportables alors que Bloctel s'avère complètement impuissant contre eux ».

Actuellement en phase de test, la nouvelle mouture du navigateur préservant l'anonymat de ses utilisateurs en ligne corrige quelques bugs mais travaille son ergonomie.

Ainsi, la phase de prise en main est améliorée, les dernières fonctionnalités apportées étant également détaillées à travers une série d'images. L'accessibilité du lecteur d'écran a aussi été retravaillée.

Tor Browser 8.5a11 présente mieux ses nouveautés

Altice France vient d'annoncer la nouvelle, l'application étant désormais diffusée au sein du Store de la console.

Elle rejoint ainsi les nombreuses plateformes déjà supportées, aucune promotion particulière n'étant annoncée pour l'occasion.

RMC Sport disponible sur Xbox One

En février dernier, le géant du Net annonçait l'arrêt de sa fibre dans cette ville. En cause, une mauvaise méthode de construction : la fibre optique était placée « dans des tranchées beaucoup moins profondes qu’auparavant » et il aurait fallu tout reconstruire.

L'extinction était programmée pour le 15 avril, jour où Louisville a annoncé avoir conclu un accord (repéré par The Verge) de 3,84 millions de dollars avec Google pour remettre en état les routes. Le paiement se fera sur 20 mois.

Google va indemniser Louisville pour enlever la fibre et réparer les routes
No Man's Sky revoit toute sa pile graphique et passe en Vulkan

Le studio Hello Games travaille actuellement sur la vaste extension Beyond pour No Man’s Sky. Mais en attendant, une importante mise à jour vient d’être déployée dans la branche expérimentale, apportant une kyrielle d’améliorations, surtout graphiques.

Le plus gros changement est le remplacement d’OpenGL par Vulkan. L’option doit être activée de manière expérimentale, mais le studio affirme que le gain se verra sur de nombreuses configurations, tout spécialement pour les possesseurs de cartes AMD.

La mise à jour apporte également un support révisé du HDR, les options Adaptive et Triple-Buffered pour la synchronisation verticale, la disparition de la phase de chargement liée aux shaders ou encore la fin du redémarrage du jeu quand on touche au mode fenêtré, à la résolution, à la synchronisation verticale, à la qualité des ombres ou à celle de la réflexion.

Pour activer la branche expérimentale, il faut se rendre dans les options du titre depuis Steam et entrer le code « 3xperimental » dans la case réservée aux bêtas. Dans le menu de ces dernières, une nouvelle ligne apparaîtra alors. La sélectionner déclenchera un téléchargement.

Hello Games donne cependant deux conseils. D’abord, s’assurer que les pilotes de la carte graphique sont bien les derniers. Ensuite, sauvegarder les fichiers de la branche standard, que l’on trouvera dans le dossier %appdata%\HelloGames\NMS\.

Le constructeur rejoint la courte liste de ceux proposant des « Always connected PC » à base de SoC Qualcomm. Ce n'est pas le plus récent qui est ici intégré, mais le premier annoncé, en 2016.

Les deux machines partagent une même base technique, avec un SD835 accompagné de 4 Go de DDR4, 128 Go d'UFS 2.1, une batterie de 5 004 mAh, un lecteur de cartes SD et un duo de ports USB Type-A/C.

Livrés sous Windows 10 S (on ARM) ils se distinguent uniquement par leur format et leur dalle IPS Full HD. Le Z3 est ainsi un modèle classique, (1,3 kg, 13,5 mm) à 600 euros, alors que le Z360 est convertible avec un écran tactile (1,25 kg, 12,8 mm) à 650 euros.

Leur disponibilité est annoncée pour le mois de juin.

Thomson Z3 et Z360 : des PC portables de 13,3" avec 4G et Snapdragon 835

Dans une interview accordée à Deadline, Bob Greenblatt (président de WarnerMedia Entertainment) et Casey Bloys (président de la programmation chez HBO) reviennent longuement sur les programmes en cours.

Comme prévu, la troisième saison de Westworld arrivera en 2020. Aucun détail supplémentaire n'a filtré. Le tournage est en cours et deux acteurs ont rejoint le casting : Lena Waithe ainsi qu'Aaron Paul.

La troisième saison de Westworld arrivera en 2020

Nouvelle version pour le navigateur sur la plateforme mobile d’Apple, avec quelques améliorations pratiques au quotidien.

On note par exemple un accès simplifié aux identifiants et mots de passe enregistrés, accessibles désormais directement depuis le menu général, juste sous la ligne dédiée à la synchronisation. Le même lien donnera accès aux options de protection, comme le mot de passe ou la biométrie.

L’écran d’accueil se dote également de quelques raccourcis pratiques : marque-pages, historique, liste de lecture et téléchargements.

La suppression des données récentes est également simplifiée, depuis le menu général comme l’écran d’accueil. En appuyant sur Historique, on peut voir en haut de l’écran une ligne « Supprimer l’historique récent… ». En le sélectionnant, Firefox propose de faire le ménage sur la dernière heure, aujourd’hui ou depuis la veille. Historique, cookies et données seront supprimés.

Cette version 16.0 de Firefox est en fait en déploiement depuis plusieurs jours déjà, bien que Mozilla n’en parle que depuis hier soir.

Firefox pour iOS simplifie l'accès aux identifiants et à la suppression des données
TikTok bloqué en Inde sur les Stores d'Apple et Google

TikTok a à nouveau des ennuis. Le régulateur indien (Ministry of Electronics and Information Technology) a ordonné à Apple et Google de ne plus distribuer l’application d’échange de vidéos dans le pays.

Les deux entreprises se sont exécutées, mais la décision ne s’applique pas aux utilisateurs actuels, qui se comptent en millions. Le « kill switch » n’a donc pas été pressé. Par ailleurs, surtout sur Android, l’installation reste faisable depuis des sources tierces.

L’ordre a été donné sur décision de la Haute Cour de Madras suite à des plaintes : l’application serait un vecteur de contenus pornographiques et autres contenus illégaux. Un coup dur pour TikTok, dont le nombre d’utilisateurs en Inde est estimé à environ 120 millions, marché au potentiel de croissance presque aussi important que la Chine, tout en étant plus souple.

De son côté, TikTok n’est bien entendu guère ravie. L’entreprise a fait savoir qu’une révision automatique des contenus générés par les utilisateurs en Inde avait conduit à la suppression de 6 millions de vidéos enfreignant ses règles.

Le souci pour la société est surtout pour son image, car il est complexe de se vendre comme une application en vogue dans la jeunesse si des pays la considèrent comme contraire aux bonnes mœurs. D’autant que la Haute Cour de Madras a interdit également que les médias pointent directement vers des vidéos issues de TikTok.

L’image va donc être écornée une nouvelle fois, à peine deux mois après que la FTYC américaine a condamné l’éditeur à 5,7 millions de dollars d’amende pour violation des lois en vigueur sur la protection de l’enfance. Cette condamnation était assortie d’une obligation de vérification que l’utilisateur était bien âgé d’un minimum de 13 ans, ce qui fut fait via une mise à jour.

La nouvelle télécommande universelle de Logitech mise sur la simplicité : une dizaine de boutons, dont un gros rond sur le haut. Sa forme est d'ailleurs assez proche de la télécommande des Fire TV Stick Basic Edition d'Amazon, sans prise en charge d'Alexa pour rappel.

Un hub est livré dans le bundle, il se connecte sans fil à la télécommande et permet d'exécuter des commandes sur les appareils du salon via Bluetooth, Wi-Fi ou infrarouge. Le tout est contrôlé depuis une nouvelle application Harmony Express.

Elle est disponible aux États-Unis pour 250 dollars.

Logitech Harmony Express : une mini télécommande universelle avec Alexa, à 250 dollars

Si l’on en croit 9to5mac, Apple préparerait l’ajout d’une grosse nouvelle fonction dans le futur macOS 10.15 : l’utilisation d’un iPad comme écran déporté, à la manière de ce que font déjà des applications comme Duet Display.

Selon nos confrères, la fonctionnalité serait exploitable avec une tablette branchée par câble ou en sans-fil. Wi-Fi, Bluetooth ou les deux ? On ne le sait pas encore.

La fonction serait nommée « sidecar » en interne chez Apple et s’activerait depuis la bille verte en haut à gauche de chaque fenêtre. Selon une action qui reste à définir, macOS proposerait alors le passage en plein écran, en Split View ou le transfert sur un écran externe, qui pourrait alors être un iPad.

Mieux, ledit iPad pourrait également servir de tablette graphique via un Apple Pencil.

Notez que le même 9to5mac indiquait la veille qu’iOS 13 allait bien avoir un mode sombre (mais personne n’en doutait réellement), une révision majeure de Mail, ainsi qu’un mode fenêtres pour l’iPad, qui y gagnerait de nombreuses nouveautés.

L'iPad comme écran externe dans macOS 10.15 ?

Amazon propose depuis longtemps des programmes d’entrainement pour les développeurs de skills Alexa. La firme pousse désormais plus loin avec un programme de certification.

Il aura à charge de vérifier les compétences des développeurs, notamment sur leur habilité à créer, tester, valider, repérer les bugs, les réparer, leur connaissance de la console Alexa, la gestion des skills et leur cycle de vie, etc.

Cependant, le programme dépassera la simple vérification des compétences acquises et tâchera de mesurer le niveau d’expertise. Ce dernier passera notamment par l’examen de la vision d’ensemble du développeur, notamment sa capacité à se représenter une expérience utilisateur (UX) complète sur les interactions vocales.

Une fois que les développeurs se sentent prêts, ils peuvent s’inscrire sur le site des skills Alexa et programmer un examen de compétences.

Pour Amazon évidemment, le programme est un cercle vertueux. Il doit permettre la montée en niveau des développeurs, qui à leur tour pourront faire valoir la certification sur leur CV. Certification qui deviendra à son tour promotrice d’Alexa. La boucle sera bouclée.

Alexa : Amazon ouvre un programme de certification pour les développeurs de Skills
Netflix : près de 150 millions d'abonnés, des prévisions en demi-teinte pour le second trimestre

La plateforme de streaming vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de l'année : 4,5 milliards de dollars de chiffres d'affaires (+22,2 % sur un an, + 8% sur trois mois) pour un bénéfice net de 344 millions, contre 290 millions au premier trimestre 2018.

Le groupe revendique 148,86 millions de clients payant à travers le monde, soit une progression de 25,2 % sur un an, c'est légèrement moins que les trimestres précédents où il était question de 25,4 à 26 %. Ils sont 60,23 millions aux États-Unis (+1,74 million) et 88,63 millions (+7,86 millions) dans le reste du monde.

Les prévisions pour le second trimestre suivent la même tendance : 5 millions d'abonnés supplémentaire « seulement », contre 9,6 millions ce trimestre et 5,45 millions au deuxième trimestre 2018. Les analystes tablaient 5,48 millions de plus.

« Ce qui rend les investisseurs nerveux, ce sont les signes de ralentissement de la croissance des abonnés au deuxième trimestre. C’est d’autant plus sensible que la menace de la concurrence de Disney et Apple plane », explique un analyste à Reuters.

Un point de vue que ne partage pas Netflix : « Nous ne prévoyons pas que ces nouveaux entrants auront une incidence importante sur notre croissance », affirme le groupe.

En bourse, après une courte baisse de 5 %, l'action est actuellement stable à 356 dollars environ (-1 % après clôture).

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.