du 14 mars 2019
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

100 000 souscriptions à la Freebox Delta, « une grande majorité a été livrée »

Alors que les résultats financiers d'Iliad sont attendus pour le début de la semaine prochaine, la société n'a pas souhaité attendre pour annoncer que « moins de 2 mois auront suffi pour que la Freebox Delta séduise plus de 100 000 abonnés ».

Le communiqué ne précise par contre pas s'il s'agit du nombre de clients ayant souscrit ou ceux ayant été livrés, ni si la Delta S est incluse dans le lot. Interrogé, Free nous répond sur l'un des deux points : « il s’agit des abonnés ayant souscrit et une grande majorité a été livrée » .

Xavier Niel en profite pour faire amende honorable sur les retards de livraison au lancement : « Aujourd’hui, nous livrons nos nouveaux abonnés au fil de l’eau, mais nous n’avions pas imaginé un tel succès. Seuls quelques milliers d’abonnés ont pu être livrés en décembre, nous présentons une nouvelle fois nos excuses pour ces retards ».

Le groupe affirme que « ce succès était un défi d’autant plus difficile à réaliser dans un marché où les box d’entrée de gamme commencent à moins de 10 euros par mois »… oubliant de préciser que c'est le cas de sa Freebox Révolution (un modèle d'entrée de gamme ?) bradée sur Veepee (Vente Privée). Cette promotion vient d'ailleurs d'être prolongée jusqu'à la semaine prochaine.

Comme chaque année, le 14 mars (3/14 avec la date au format utilisé par les américains) est l'occasion de célébrer le nombre Pi, un nombre irrationnel passionnant.

On le retrouve en effet dans de nombreuses formules mathématiques, dont la surprenante e^(i x Pi) = -1. Pour rappel, e est le nombre d'Euler et i est l'unité imaginaire. On le soupçonne même fortement d'être un nombre univers.

Joyeux Pi Day !

Annoncé il y a quelques mois, le projet xCloud doit permettre de jouer à n'importe quel jeu depuis n'importe quel appareil, simplement.

Microsoft vient de publier un billet de blog et une première vidéo de présentation sur cette initiative, sans trop en dire pour le moment sur son évolution ou sa future commercialisation. On peut néanmoins voir un jeu fonctionner sur un smartphone Samsung.

La guerre entre géants américains devrait s'intensifier sur le sujet dans les mois à venir. Google a ainsi publié une vidéo assez mystérieuse concernant sa vision du futur du jeu vidéo, mais surtout d'embaucher Jade Raymond comme vice-présidente, EA travaillant sur son propre service : Atlas.

Dans tout cela, les français de Shadow vont devoir trouver leur place et montrer qu'ils ont toujours un temps d'avance. Après le lancement du boîtier Ghost, ils continuent de miser sur leur aspect communautaire avec le lancement d'une Web TV.

Cloud Gaming : Google et Microsoft se préparent à la bataille de la GDC

Hier en fin de journée, Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp ont connus des soucis de disponibilité pour de nombreux utilisateurs à travers le monde. Les possesseurs d'un Oculus ont également rencontré des problèmes pour utiliser leur casque de VR.

Sur Twitter, l'entreprise affirme travailler activement pour trouver une solution. Les causes ne sont pas encore expliquées par Facebook, qui se contente d'écarter la piste de l'attaque DDoS. Selon nos confrères de TechCrunch, il pourrait s'agir d'un problème lié à l'annonce de routes BGP (Border Gateway Protocol).

Toujours sur Twitter, Instagram annonce un retour à la normale depuis ce matin 6h, tandis que le problème est toujours « en cours d'étude » chez Facebook. Néanmoins, la situation semble être revenue à la normale pour l'ensemble des services selon DownDetector.

Longue panne pour les différents services Facebook (Instagram, WhatsApp, Oculus)
The Intercept fermerait les archives Snowden, à la grande colère de Laura Poitras

Selon une série d’emails obtenus par Maxwell Tani de The Daily Beast, First Look Media, maison d’édition pilotant notamment The Intercept, aurait décidé de se séparer des archives Snowden et de l’équipe de recherche qui travaillait dessus.

Dans ces emails, Michael Bloom, PDG de First Look Media, évoque une mutation des médias, des décisions lourdes à prendre pour préserver l’activité, et des décisions semblables dans d’autres structures beaucoup plus vastes que The Intercept, donc avec plus de moyens.

Aucun nom n’est cité, mais rappelons que les archives Snowden étaient en possession de quelques journaux dont le Washington Post, le New York Times ou encore The Guardian. Les recherches dans les archives y auraient été arrêtées « depuis plusieurs années ». Une information reprise par Glenn Greenwald, qui semble confirmer la décision. Le journaliste, l'un des fondateurs de The Intercept, avait été le premier à interviewer Snowden.

Le même mail mentionne Laura Poitras, réalisatrice du film Citizenfour sur le sujet, récompensé aux oscars. Laura Poitras dont la réponse figure dans les supposés emails. Elle se dit « malade » de la décision de First Look Media et ne pas avoir été consultée, pas plus que le comité directeur. Elle indique n’avoir été informée que la veille de la décision.

On ne sait pas encore ce qu’il adviendra des archives elles-mêmes. L’annonce de leur fermeture et des licenciements (en tout 4 % des effectifs selon The Daily Beast) reste à être confirmée officiellement par First Look Media.

Glenn Greenwald a tout de même précisé dans un tweet que Laura et lui détenaient une copie complète des archives. Il indique chercher un partenaire aux reins suffisamment solides pour reprendre les recherches.

L'OEB vient de publier son bilan de l'année 2018 en hausse de 4,6 % par rapport à 2017. Les États-Unis dominent toujours avec 43 612 demandes.  

Le top 3 est composé de Siemens, Huawei et Samsung qui se tiennent dans un mouchoir de poche : 2 493, 2 485 et 2 449 respectivement. Les plus grosses augmentations concernent le monde de la technologie médicale (13 795, +5 %), de la communication numérique (11 940, +0,7 %) et de l'ordinateur (11 717, +3,3 %).

En Europe, l'Allemagne domine largement les débats avec 26 734 demandes, en hausse de 4,7 % sur un an. La France est en seconde position avec 10 317, en baisse de 2,8 % par contre. Nous sommes le seul pays dans le top 10 européen à chuter.

Office européen des brevets : 174 317 demandes en 2018, 10 317 pour la France

L'agence nationale des fréquences vient de publier son bilan pour le mois de février. Pour rappel, il s'agit de chiffres fournis par les opérateurs.

Orange est largement en tête avec 2 201 mises en service toutes fréquences confondues, contre 817 pour Free, 764 pour SFR et enfin 603 pour Bouygues Telecom. L'ordre est exactement le même pour le nombre de sites mis en service : 300, 205, 91 et 86 respectivement.

L'ANFR annonce aussi avoir autorisé six nouvelles expérimentations 5G dans la bande des 3,5 GHz : deux pour Bouygues Telecom et quatre pour SFR, pour un total de 84. Bouygues Telecom est en tête avec 37 autorisations, suivi par Orange et SFR au coude à coude avec 24 et 23. Free n'a aucune autorisation de l'ANFR pour l'instant.

Orange en tête des déploiements 4G en février, six nouvelles expérimentations 5G
Spotify porte plainte contre Apple pour concurrence déloyale

La plateforme de streaming continue sa pression contre la société de Cupertino et l'attaque cette fois-ci en justice. Plusieurs raisons sont mises en avant, notamment la fameuse taxe des 30 % sur les abonnements (réduite à 15 % après la première année).

Spotify avait pendant un temps augmenté son abonnement en conséquence (12,90 euros au lieu de 9,90 euros sur son site), mais Apple a depuis lancé son propre service de streaming… à partir de 9,90 euros.

Pour Daniel Ek, fondateur et directeur général de Spotify, Apple met en place sur son Store « des règles qui limitent et restreignent volontairement les choix des utilisateurs, agissant à la fois comme joueur sur le terrain et comme arbitre ».

Il affirme également que si Spotify décide de ne pas utiliser le système de paiement d’Apple, la marque à la Pomme « applique des restrictions techniques et sur l'expérience utilisateur ».

Daniel Ek affirme enfin qu'il ne cherche pas à obtenir « un traitement de faveur » : « Nous souhaitons simplement bénéficier du même traitement que de nombreuses autres applications de l'App Store, comme Uber et Deliveroo, qui ne sont pas soumises à la taxe Apple ni aux mêmes restrictions ».

Le fournisseur d'accès à Internet rappelle qu'il propose déjà sa fibre à 12 millions de logements. Prochainement, le FAI proposera ses offres « sur tous les réseaux d’initiative publique (RIP) déployés en France, quel que soit l’opérateur d’infrastructure déployant le réseau ».

Orange est l'un des derniers à annoncer son arrivée sur les RIP, mais sans faire dans la demi-mesure avec un déploiement progressif RIP après RIP. Le calendrier n'est par contre pas précisé.

Fibre : Orange annonce son arrivée « sur tous les réseaux d’initiative publique de France »

Cette affaire remonte à l'été dernier lorsque Tesla a poursuivi cet ancien employé pour vol, sabotage et fausses déclarations.

Le fabricant demande 167 millions de dollars à Martin Tripp, qui se défend et se présentait comme un lanceur d'alerte : « Je n'ai pas piraté le système. Les données que je collectais étaient si graves que je devais alerter les médias ».

Aujourd'hui, Bloomberg (repris par The Verge) explique que les enquêteurs embauchés par Elon Musk auraient piraté le smartphone de Tripp. Nos confrères s'appuient sur les déclarations de Sean Gouthro, ancien responsable de la sécurité à la Gigafactory.

L'entreprise aurait même espionné ses messages et induit la police en erreur à propos d'une fusillade. Toujours selon Gouthro, Elon Musk aurait tenté de nuire à la réputation de Tripp en diffusant de fausses informations sur son compte. Bloomberg explique que Tripp vit désormais en Hongrie.

Tesla accusé d'espionner et de pirater le téléphone du lanceur d'alerte Martin Tripp

Le fabricant a déjà mis en place une page sur YouTube pour sa conférence annuelle, qui débutera donc le 11 avril à 16h.

C'est généralement l'occasion pour Acer de dévoiler de nombreuses nouveautés. Cette année ne devraient pas déroger à la règle, selon les équipes françaises que nous avons rencontrées à IT Partners, mais sans plus de détail pour l'instant.

Une particularité quand même : le président directeur général d'Acer (Jason Chen) a affirmé à DigiTimes, qu'il profitera de cette conférence pour lancer une nouvelle marque, sans détail supplémentaire.

Acer : conférence Next@Acer 2019 le 11 avril, avec le lancement d'une nouvelle marque
Gnome 3.32 disponible, performances encore améliorées et nouvelles icônes

GNOME 3.32 est sorti officiellement cette nuit. Les notes de version font état de nombreux changements, parmi lesquels des améliorations de performances.

Moindre consommation de mémoire, réduction de latences, optimisations divers ou encore allègement de la charge CPU sont au programme. C’est la deuxième version importante consécutive à effectuer de gros travaux dans ce domaine, avec à la clé une meilleur réactivité et des animations plus fluides.

Le nouveau GNOME se renforce également sur la partie graphique, avec un support nettement amélioré des écrans HiDPI, une meilleure prise en charge des GPU externes ou secondaires, Wayland s’en sort mieux avec les écrans à plus de 60 Hz ainsi qu’une hausse de performances graphiques pour les puces ASpeed, courantes sur les serveurs.

On note également toute une série de modifications dans l’interface, dont une révision des icônes, une saturation d’une partie des couleurs, un arrondissement de certains boutons (avec des ombres plus légères), la disparition d’étiquettes (comme ON/OFF sur les interrupteurs), etc.

Parmi les autres changements, signalons la disparition des « app menus », des améliorations de fiabilité pour les flatpaks, une progression de la séparation entre Wayland et X11 ou encore de multiples apports pour Boxes, capable d’activer désormais VirtIO-GPU et l’accélération 3D quand le système hôte les supporte, en plus d’un client SSH.

Bien que GNOME 3.32 soit techniquement disponible, la plupart des distributions GNU/Linux concernées attendront l’arrivée d’une prochaine mouture majeure pour y passer, à l’instar du noyau Linux. Ubuntu 19.04 et Fedora 30, attendus respectivement pour avril et mai, utiliseront le nouveau GNOME.

Microsoft propose depuis un moment cette application permettant d'utiliser la console de salon comme diffuseur Miracast. La version qui vient d'être mise en ligne apporte quelques améliorations, comme l'utilisation d'un réseau Wi-Fi classique plutôt qu'une connexion directe entre un appareil et la Xbox One.

Un nouveau mode basse latence est également proposé, permettant de rendre plus acceptable l'utilisation d'un PC comme source. Et donc d'effectuer des présentations distantes ou de jouer à vos titres PC favoris sur votre TV depuis la console, à laquelle est reliée votre manette.

Wireless Display sur Xbox One : un mode basse latence pour favoriser le streaming de jeux

C'est en tout cas ce que pense savoir Business Insider, qui précise que le géant du Net aurait demandé aux personnes concernées de trouver d'autres projets sur lesquels travailler.

Nos confrères pensent qu'il est peu probable que Google délaisse complètement les ordinateurs portables, mais plutôt qu'il s'appuie davantage sur des partenaires pour leur conception.

On se demande ce qu'il adviendra des Pixel Slate et Pixelbook, guère encensés par les critiques et plébiscités par les utilisateurs.

Google transférerait des dizaines d'ingénieurs portables et tablettes vers d'autres branches
DirectX 12 en partie porté vers Windows 7, World of Warcraft premier à en profiter

Voilà une annonce que l’on n’attendait pas : le mode utilisateur de DirectX 12 a été porté sous Windows 7. Le changement a été répercuté avec le dernier Patch Tuesday, puisque Microsoft rassemble dans un même paquet les correctifs de sécurité et les améliorations plus générales.

À moins d’un an de l’arrêt définitif du support technique de Windows 7, voilà que l’éditeur se fend d’une annonce expliquant que World of Warcraft peut utiliser DirectX 12 sur l’ancien système. Blizzard n’est jamais en retard pour utiliser les API graphiques. Le studio avait par exemple été parmi les premiers à se servir de Metal sur macOS.

Du côté du jeu lui-même, l’amélioration est disponible dans la mise à jour 8.1.5 déployée hier en Europe.

Le jeu peut donc fonctionner en mode DirectX 12, si la carte graphique le permet. Les joueurs devraient noter une légère hausse des performances, même si Microsoft s’empresse d’ajouter que le résultat serait encore meilleur sous Windows 10. Seule une partie de l’interface de programmation a été portée, les rouages plus bas niveau étant réservés au système actuel.

On se demande cependant pourquoi Microsoft attend la dernière année de support de Windows 7 pour lui offrir cette capacité. Encore plus étrange, l’éditeur annonce être en contact avec d’autres studios pour qu’un plus grand nombre de jeux puissent en profiter

Après les produits exploitant l'intelligence artificielle Alexa (enceintes connectées Echo par exemple), c'est donc au tour de la Fire TV d'Amazon de sauter le pas. Apple Music se place donc aux côtés d'Amazon Music, Spotify, etc.

Pour le moment, seuls les États-Unis sont concernés comme l'explique CNBC. Rien n'est précisé concernant une ouverture plus large dans le reste du monde.

Apple Music débarque sur la Fire TV aux États-Unis

Le réseau social a lancé ce service il y a déjà plusieurs semaines un peu partout dans le monde. Il permet comme son nom l'indique de regarder et commenter à plusieurs une vidéo en direct.

Watch Party s'ouvre aux événements sportifs avec les matchs de la Champions League UEFA pour commencer. Pas question de diffuser la retransmission du match, mais simplement d'afficher le score en direct.

En plus de la possibilité de commenter en direct les actions, des sondages, de statistiques sur les joueurs, des détails amusants sur le match, etc. pourront être ajoutés.  

Le réseau social intègre désormais Spotify pour écouter en intégralité un extrait partagé par l'un de vos contacts sur son mur. D'autres partenaires seront ajoutés prochainement, sans plus de détails.

Facebook Watch Party permet de commenter en direct des événements sportifs
Les fondations JS et Node.js fusionnent pour devenir OpenJS

Les deux fondations avaient été créées en 2016 par la Linux Foundation (rien à voir donc avec Hari Seldon), chacune pour piloter les lignes directrices des évolutions de chacun. Moins de trois ans plus tard, elle les fusionne.

Place donc à l’OpenJS Foundation, qui rassemble sous son égide tout ce qui touche à JavaScript. On y trouve notamment 31 projets, dont Appium, Dojo, jQuery, Node.js (évidemment) et webpack. Une trentaine d’entreprises supportent la nouvelle entité, dont GoDaddy, Google, IBM, Joyent, PayPal et Microsoft.

Selon le communication de la fondation Linux, ces membres « reconnaissent la nature interconnectée de l'écosystème JavaScript et l'importance de fournir un foyer neutre aux projets qui représentent une valeur partagée significative ».

La nouvelle structure doit faciliter la gestion des projets, l’engagement de la communauté et l’accès aux différentes ressources. La fondation Linux espère également une meilleure collaboration entre les équipes.

Elle explique finalement que la fusion est apparue rapidement comme inévitable, après environ six mois de concertation. Les deux structures ont collaboré très tôt ensemble, jusqu’à organiser ensemble la conférence Node+JS Interactive de 2018.

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.