du 27 octobre 2017
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Assistants personnels : Actions on Google signe de nouveaux partenariats en France

Google Home deviendrait-il un peu moins inutile chez nous ? L'enceinte connectée du géant du net manque en effet de nombreux services sur le marché français. Mais la société tient à nous rassurer, cela s'arrange.

Dans un billet de blog, on apprend ainsi que huit nouveaux partenariats ont été mis en place autour du programme Actions on Google visant à proposer des fonctionnalités spécifiques pour l'assistant maison : AccorHotels, Akinator, Busuu, Elle Horoscope, L'Équipe, Namatata, Plume Labs et Voyages-sncf.com.

Dans ce dernier cas, il est proposé d'utiliser un bot pour vérifier les horaires et prix des billets par exemple. L'Équipe mise de son côté sur son « JT » et sur un quizz ou l'histoire du jour.

Les développeurs sont bien entendu invités à participer à la mise en place de nouvelles actions. Notez qu'aux USA, Google vient d'annoncer une meilleure intégration de services de TV par abonnement comme CBS All Access, HBO NOW et The CW.

Comme chaque année à l'approche d'Haloween, les plateformes de vente de jeux vidéo multiplient les remises. C'est notamment le cas de GOG et de Steam.

Le premier annonce 200 remises jusqu'à 90 %, dont certains classiques pour à peine quelques euros. Le second mise, comme toujours, sur des titres un peu plus frais, en complément de son fond de catalogue, comme DOOM ou Prey, respectivement à 20 et 30 euros.

Notez que Valve persiste à parler de « Soldes » alors que ce n'est pas le cas. En France, ce terme est réglementé et correspond à des périodes commerciales précises pendant lesquelles la vente à perte est autorisée. Or, nous ne sommes pas en période de soldes.

GOG et Steam lancent leurs promotions d'Halloween

Le célèbre outil permettant de mesurer les performances des SSD et HDD vient d'être mis à jour.

Cette version 5.5 n'apporte pas grand chose en apparence, mais ses paramètres affichent une nouvelle option : Queues & Threads (CTRL+Q).

Celle-ci permet de modifier le comportement des tests d'accès séquentiels et aléatoires, avec la possibilité de les régler par défaut, ou avec un mode NVMe qui utilisera une file de huit éléments et huit threads dans ce second cas.

Crystal Disk Mark 5.5 propose une option spécifique aux SSD NVMe

Le moins que l’on puisse dire est que le fabricant prend son temps... Son interface d'administration 7.0 a en effet été lancée fin décembre 2015 sur une poignée de NAS (donc le N5810) et il a fallu attendre le 26 octobre pour qu’il annonce son arrivée sur le N5810Pro.

Pour rappel, une nouvelle interface baptisée Tornado avait été présentée lors du Computex de Taipei de cette année.

Le NAS N5810Pro de Thecus passe à ThecusOS 7.0

En septembre 2016, une fusée Falcon 9 explosait sur son pas de tir à Cap Canaveral en Floride, avec d’importantes répercussions car le satellite AMOS-6 était déjà à bord.

La NASA indique aujourd’hui que la prochaine mission de fret de SpaceX vers la Station Spatiale International décollera du Space Launch Complex 40 en décembre (sauf report de dernière minute) – une première depuis l’explosion de l’année dernière. Cette mission utilisera une capsule Dragon recyclée d’une précédente mission.

Avant ce lancement, SpaceX devrait en effectuer un autre le 30 octobre depuis le pas de tir 39A en Floride. Il s’agit de la mission Koreasat-5A.

SpaceX de retour au SLC-40, avec une capsule Dragon recyclée
Assassinat de JFK : près de 3 000 documents mis en ligne, un peu moins que prévu

Le 22 novembre 1963, le 35e président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy était assassiné à Dallas. De nombreuses théories du complot ont été évoquées, renforcées par la non-publication de milliers de documents sur cette affaire.

3 810 avaient été rendus publics en juillet dernier et, depuis hier, 2 891 dossiers ont été mis en ligne par l’administration Trump sur le site National Archives.

C’est un peu moins que prévu puisqu’environ 300 documents sont toujours en cours d’analyse afin d’être nettoyés de certaines informations jugées trop sensibles. Ils devraient être mis en ligne le 26 avril 2018 au plus tard.

Comme le notent nos confrères de Mashable, certains documents sont des copies numériques de notes manuscrites bien difficiles à comprendre… nul doute que cela devrait alimenter encore pendant des années certaines théories.

Pour rappel, la date du 26 octobre 2017 ne doit rien au hasard : elle provient du « President John F. Kennedy Assassination Records Collection Act of 1992 » signé par Bush le 26 octobre 1992 et laissant un délai de 25 ans pour mettre en ligne ces dossiers.

Slack vient d'annoncer de nouvelles fonctionnalités pour son dispositif de partage d'écran, qui devient plus interactif.

Désormais, les participants pourront en effet dessiner ou écrire de manière collaborative, comme cela est proposé par des services comme Skype for Business depuis un moment.

Pour rappel, Slack a racheté ScreenHero en 2015 afin d'intégrer une fonctionnalité de partage d'écran en complément de ses appels vidéo au début de l'année.

Plus d'interactions dans le partage d'écran de Slack

Le moteur de recherche misant sur le respect de la vie privée DuckDuckGo s'alarme sur Twitter d'une autorisation Android rencontrée de manière croissante : Activity Recognition.

Cette réaction fait suite à un message publié sur Reddit et indiquant que de nombreuses applications utilisent cette autorisation, impossible à désactiver.

Comme l'explique la documentation Android, elle permet de savoir si l'utilisateur est en voiture, sur un vélo, à pied, en train de marcher, de courir, etc. Une pratique utile pour certaines applications, mais qui peut être exploitée de manière à profiler les habitudes de l'utilisateur pour d'autres.

La question continue donc de se poser sur les autorisations données par les utilisateurs pour l'exploitation de leurs données personnelles, sans qu'ils aient toujours un réel contrôle, malgré les efforts des différents constructeurs.

ActivityRecognition : pourquoi certaines applications veulent savoir si vous êtes en voiture ou en train de courir ?

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre nous passerons à l’heure d’hiver : à 3h du matin, il sera en fait 2h. Pour rappel, depuis 1998 les dates de changement d’heure sont harmonisées au sein de l’Union européenne.

Rendez-vous maintenant le dimanche 25 mars 2018 pour le retour à l’heure d’été (à 2h il sera cette fois-ci 3h du matin).

Ce week-end, n’oubliez pas de changer d’heure
Backblaze : les taux panne de plus de 86 000 HDD, des modèles de 10 et 12 To pour la première fois

La société, spécialisée dans la sauvegarde d’ordinateur (voir notre comparatif), publie régulièrement un état de lieux du taux de panne annualisé (voir cette actualité pour la définition) des disques durs présents dans ses datacenters.

Au troisième trimestre 2017, ils étaient plus de 86 000 (3 378 de plus sur un an), avec des modèles de 10 et 12 To pour la première fois.

Tout d’abord, notons que BackBlaze semble particulièrement apprécier Seagate puisque plus de 60 000 HDD proviennent de ce fabricant. Sans surprise, les versions de 10 et 12 To sont donc des Seagate. Ils sont 1 240 au total sur le troisième trimestre, avec aucune panne à l’horizon pour le moment… et heureusement au bout de trois mois d’utilisation au maximum.

Pour le reste, ce sont les disques durs Seagate de 4 To (ST4000DM001 et ST4000DX000) qui se démarquent avec un taux de panne annualisé relativement important.

Les géants du Net continuent de faire face à des critiques sur la propagation de fake news et multiplient donc les actions pour tenter de montrer qu'ils sont actifs.

Dernier cas en date, Google, qui vient d'annoncer un partenariat avec l'International Fact-Checking Network (IFCN) du Poynter Institute afin de leur fournir gratuitement des outils, les aider dans la traduction de leur Code de principes et les aider à disposer de plus de personnes pour vérifier les fausses informations.

Google s'associe à l'International Fact Checking Network

Genèse complexe pour cette version de la distribution Linux. La phase bêta avait déjà connu plusieurs retards, mais on pensait que les bugs bloquants avaient été éliminés.

Mais hier soir, lors d’une réunion des développeurs, il a été décidé que la sortie de la version finale la semaine prochaine n’était pas réalisable. Pourquoi ? Parce que des bugs bloquent toujours. La date va donc glisser d’au moins une semaine, avec une sortie espérée pour le 7 novembre.

La version Fedora Modular Server est elle aussi affectée par ce retard, avec désormais une date de lancement fixée à mi-décembre. Pour autant sa bêta n’a pas encore été lancée, et d’autres problèmes peuvent survenir entre temps.

Fedora 27 a encore du retard

Les bons résultats enregistrés par AMD, notamment grâce à ses puces Epyc et Ryzen, n’ont pas suffi à mettre une gifle à Intel. La firme de Santa Clara a annoncé cette nuit revoir à la hausse ses prévisions de résultats sur l’ensemble de 2017, grâce à une « forte croissance sur le marché des data centers ».

Ses nouvelles prévisions font état d’un chiffre d’affaires de 62 milliards de dollars (+ 700 millions par rapport à l’estimation précédente), avec un bénéfice net par action de 3,25 dollars, contre 3 dollars auparavant, rapporte Reuters.

Intel revoit ses prévisions à la hausse

Twitch vient d'annoncer une petite nouveauté : désormais, il sera possible d'intégrer au sein d'un site la « Full Twitch Experience ». Son code d'intégration propose désormais d'afficher la vidéo, mais aussi le chat, les fonctionnalités de suivi et d'inscription, etc.

Une manière d'inciter les streamers qui disposent de leur propre site à miser principalement sur Twitch pour ces fonctionnalités sans rien avoir à ajouter.

Intégrez toutes les fonctionnalités de Twitch via une seule iFrame

« Nous avons connu des difficultés sur le marché des réseaux, et nous prévoyons une baisse continue en 2018 », a annoncé le PDG de Nokia, Rajeev Suri, lors de la présentation des derniers résultats trimestriels de l’entreprise.

Problème, c’est précisément le marché sur lequel Nokia souhaite se recentrer depuis plusieurs années. Le groupe annonce ainsi un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros, en recul de 7 % sur un an, à cause d’une activité réseau en berne, dont les recettes ont chuté de 9 % en 12 mois. Sur l’ensemble de l’exercice en cours Nokia s’attend à un repli de 4 à 5 % de ses revenus réseau, contre 3 à 5 % estimés précédemment.

Conséquence directe, les pertes de Nokia se creusent, et atteignent 192 millions de dollars au troisième trimestre, soit 62 % de plus qu’il y a un an. Pas de quoi réjouir les marchés, qui sanctionnent le titre en bourse avec une chute de 21 % gommant d’un seul coup toute sa progression depuis le début de l’année. Nokia est aujourd’hui valorisée à 27,5 milliards de dollars

Nokia : résultats en deçà des attentes et claque en bourse

Mardi prochain, la fête d’Halloween battra son plein. Instagram se prépare et dévoile deux nouvelles fonctionnalités.

Il y a tout d’abord Superzoom. Comme son nom l’indique, cela permet de réaliser des vidéos avec un zoom automatique, l’application ajoutant en plus un fond sonore « dramatique » ; le tout pour faire genre vieux film d’horreur.

D’ici au 1er novembre, des filtres pour le visage et des autocollants spéciaux pour Halloween sont également disponibles. Vous pouvez ainsi vous transformer en zombie ou vampire virtuel.

Instagram se prépare pour Halloween : Superzoom et nouveaux filtres
Pixel 2 XL : Google s’explique sur les brûlures d’écran

Au début de la semaine, Google enquêtait sur ce problème touchant son dernier smartphone équipé d’une dalle pOLED de 6 pouces. Aujourd’hui, Mario Queiroz (vice-président de la division hardware de Google) donne des explications.

Après avoir mené des tests approfondis, il affirme que les résultats sont similaires à ceux obtenus sur des produits comparables. Ce comportement de la dalle ne « devrait pas affecter l’utilisateur lors d’une utilisation au quotidien [...] Des optimisations logicielles sont en place afin de maximiser la durée de vie de l’écran OLED » ajoute-t-il.

Afin de les renforcer, des mises à jour sont prévues, sans plus de détails pour le moment. Google précise au passage qu’il en proposera une première dans les prochaines semaines pour augmenter la saturation des couleurs, un autre reproche fait par certains.

Enfin, le géant du Net annonce que ses smartphones Pixel 2 et Pixel 2 XL profitent désormais d’une garantie mondiale de deux ans.

La société de Richard Branson indique en effet qu’un mémorandum d’entente a été signé avec le fonds souverain  Public Investment Fund (PIF).

Il prévoit d’injecter un milliard de dollars dans Virgin Galactic, The Spaceship Company et Virgin Orbit, avec une éventuelle rallonge de 480 millions par la suite.

Richard Branson explique que cet investissement « permettra de développer la prochaine génération de lanceurs de satellites et d'accélérer notre programme de voyages spatiaux supersoniques ».

Pour rappel, Virgin Group a récemment investi dans Hyperloop One, modifiant au passage son nom pour devenir Virgin Hyperloop One.

L'Arabie Saoudite veut injecter 1 milliard de dollars dans Virgin

Une approche très différente de sociétés concurrentes, notamment Apple et Microsoft, mais pas si étonnante. En avril 2016, l’entreprise se justifiait déjà de l’aide apportée à la gendarmerie canadienne, ajoutant que tous devraient faire de même.

Dans une interview donnée à Forbes, le PDG John Chen explique que le chiffrement est devenu difficile à contourner, même pour l’entreprise. Mais si les forces de l’ordre exigent des données et disposent d’un mandat, elle essaiera. Tout en précisant que le résultat n’est pas garanti.

Une position délicate pour BlackBerry qui fait de la sécurité son argument de vente n°1 depuis son intense remaniement. Le PDG semble vouloir gagner sur les deux tableaux, en montrant sa bonne volonté d’un côté, tout en ménageant les clients attentifs de l’autre en évoquant un possible échec. Il a ajouté qu’aucun rapport de transparence n’était prévu pour l’instant.

BlackBerry tentera de percer son propre chiffrement si un tribunal l’exige

Dans un communiqué, le président de la FCC, Ajit Pai, détaille le calendrier du régulateur des télécoms pour novembre. Il n’est fait aucune mention de la neutralité du Net ou de l’Internet ouvert, le mois étant consacré à l’énergie.

Depuis son arrivée à la tête de la FCC en janvier, Ajit Pai a mené une campagne de dérégulation des télécoms, en proposant en avril un plan pour en finir avec la neutralité du Net, perçue comme une ingérence publique dans un marché libre.

Même si de nombreuses associations et des centaines d’entreprises se sont liguées en défense du principe de non-discrimination des contenus, la commission refuse d’écouter cette parole… Y compris quand elle consulte le public sur le texte. La campagne publique devrait donc durer au moins quelques semaines de plus, en attendant le verdict de l’institution.

Aux États-Unis, la fin de la neutralité du Net attend encore

Suite au Facebook Communities Summit en juin dernier, le réseau social annonce le déploiement de nouvelles fonctionnalités pour les administrateurs et les membres de groupes.

Les premiers ont désormais la possibilité de rédiger un message de bienvenue avec les nouveaux membres cités automatiquement. Ils ont également droit à de nouveaux outils de gestion de la communauté et des débordements des règles par certains utilisateurs.

Des badges font également leur apparition pour identifier les administrateurs, les modérateurs et les nouvelles recrues. Un profil de membre est aussi de la partie. Il permet à une autre personne du groupe de visualiser dans un endroit unique les informations publiques et privées auxquels elle a accès, ainsi qu’un fil de l’activité dans ce groupe.

Facebook précise au passage que de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées prochainement afin de renforcer ses groupes.

Groupes Facebook : des badges, un profil de membre et des nouveautés pour les administrateurs

Le fabricant de disques durs affiche des revenus en hausse au dernier trimestre, avec 5,18 milliards de dollars, contre 4,71 milliards un an plus tôt. Les pertes nettes de 366 millions de dollars enregistrées l’an dernier laissent quant à elles place à un bénéfice de 681 millions de dollars.

Cependant, les estimations du groupe pour les trois prochains mois sont un peu trop conservatrices au goût des analystes. WD s’attend ainsi à des revenus compris entre 5,2 et 5,3 milliards de dollars, quand Wall Street espère au moins 5,33 milliards.

Ce mince écart, accompagné par l’annonce de difficultés à trouver un accord avec Toshiba sur les prochains investissements dans ses co-entreprises, a fait chuter le cours de l’action WD de 2,5 %.

Résultats positifs mais prévisions ternes pour Western Digital

Les publicités d’entreprises russes brûlent les mains des réseaux sociaux américains. En pleine enquête du Congrès sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016, à laquelle contribuent Facebook et Twitter, ce dernier annonce en finir avec les publicités de deux médias financés par le Kremlin.

Selon la société, ils ont tenté d'interférer avec l'élection pour le compte du gouvernement russe. Elle affirme avoir mûrement réfléchi sa décision, et compte reverser les 1,9 million de dollars reçus pour les publicités de RT à des actions de recherche tierces. Ces dernières se concentrent sur l'utilisation citoyenne de Twitter, notamment les manipulations possibles de la plateforme.

C'est la première interdiction franche de publicités d'acteurs politiques ciblés par Twitter, qui a présenté un futur centre de transparence sur les réclames, pour bientôt fournir des données détaillées sur celles à portée politiques.

Twitter interdit la publicité des médias russes RT et Sputnik
Alphabet, Amazon et Microsoft annoncent leurs résultats trimestriels

Les trois géants de la Silicon Valley ont présenté quasi simultanément leurs chiffres pour le troisième trimestre 2017. Coupons court au suspense tout de suite : aucun d’eux n’est sur le point de déposer le bilan.

Microsoft annonce ainsi des revenus de 24,5 milliards de dollars (+12 % sur un an) accompagnés d’un bénéfice net de 6,6 milliards de dollars (+16 %). Une performance que la firme de Redmond attribue à ses services cloud dont les revenus annuels ont franchi la barre des 20 milliards de dollars.

Du côté d’Alphabet, la publicité en ligne rapporte toujours autant, ce qui lui permet d’annoncer un chiffre d’affaires en hausse de 24 %, à 27,8 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 6,7 milliards de dollars.

Chez Amazon enfin, Whole Foods Market est intégré pour la première fois dans les résultats, mais seulement pour le mois de septembre, ce qui permet d’avoir un premier aperçu de l’impact de son arrivée au sein du groupe. Le géant de l'e-commerce présente un chiffre d’affaires en progression de 34 % sur un an, à 43,7 milliards de dollars, et des bénéfices stables, à 256 millions de dollars.

Nous reviendrons bien évidemment en détail sur les résultats de ces trois entreprises.

Pour comprendre cette affaire, il faut remonter en juillet 2016 : le CSA attribuait alors le numéro 27 de la TNT à la chaîne d’information de FranceTV.

Ce n’est visiblement pas du goût de TF1 (qui détient LCI, une autre chaîne d’info en continu) qui a déposé « discrètement » un recours devant le Conseil d’État, comme le rapporte BFM Business.

Dans sa missive, la « Une » aligne de nombreux arguments pour appuyer sa demande. Mais ils ne semblent pas vraiment convaincre la rapporteure publique, Laurence Marion, comme l’expliquent nos confrères.

Il faudra maintenant attendre le verdict pour voir ce qu’il en est exactement, sachant que le Conseil d’État suit majoritairement les recommandations de son rapporteur note BFM Business.

Franceinfo sur la TNT : TF1 dépose un recours contre la chaîne d’info en continu

C’est la découverte de Felix Krause, ingénieur chez Google. Il ne s’agit pas d’un bug, mais de la manière dont iOS fournit les autorisations, une fois qu’elles ont été accordées par l’utilisateur. Selon le chercheur, une fois qu’une application a accès à l’appareil photo, elle peut prendre des clichés ou des vidéos sans que l’utilisateur s’en aperçoive.

Avec les API fournies par iOS 11, il est même possible de faire transiter ces données dans un programme de reconnaissance faciale, et ainsi analyser les émotions au cours d’une journée. Le tout sans que l’appareil n’émette le moindre signalement, ni flash de l’écran, ni son.

Krause précise que ses découvertes ont été remontées à Apple, tout en fournissant quelques pistes éventuelles d’amélioration. La plus simple consisterait à n’accorder l’autorisation que temporairement. Apple, qui chasse la moindre friction, ne doit pas apprécier l’idée.

Côté utilisateur, à part masquer les objectifs (avant et arrière), il n’y a pas grand chose à faire pour le moment.

Les applications iOS pourraient espionner les utilisateurs à travers l'appareil photo
Dix propositions de l’industrie pour une #NationCloud

L’association Eurocloud, qui regroupe le secteur nuagique français, a remis hier une série de préconisations à Mounir Mahjoubi pour accélérer la croissance du marché. Comme d’habitude, l’action publique est au centre des demandes.

Il est demandé la diffusion d'une circulaire donnant priorité au cloud dans les administrations, de mener des projets emblématiques, de professionnaliser la gestion du cloud (via la DINSIC) ou encore de mener campagne en Europe pour #NationCloud.

Il s’agit aussi de faciliter la commande publique, en publiant la consommation énergétique des centres de données publics, d’adapter la comptabilité publique au cloud ou encore de fournir un contrat-type pour la commande de ces services.

Enfin, l’organisation veut formaliser un cadre européen de protection des données (prévu en mai via les règlements RGPD et ePrivacy), obtenir un cadre « ambitieux » sur le chiffrement et mutualiser les efforts de formation (le nerf de la guerre).

Notons que le secteur insiste sur le RGPD pour donner confiance à ses prospects, via le code de conduite CISPE Cloud, qui regroupe une partie des principaux acteurs européens.

Avec les claviers Cynosa Chroma et Cynosa Chroma Pro, Razer veut rendre son système de rétroéclairage Chroma un peu plus accessible au commun des mortels.

Les deux périphériques disposent de touches à membrane dont on pourra modifier la couleur individuellement et d’un design « anti-éclaboussures ». Les deux claviers disposent également d’un système éclairant leurs contours.

Le Cynosa Pro proposera même de gérer cet éclairage selon 24 zones. Système Chroma obligé, des profils pré-établis s’activeront sur certains jeux, comme Overwatch, Quake Champions ou Diablo III.

Comptez 69,99 euros pour le Cynosa Chroma, et 89,99 euros pour le Cynosa Chroma Pro, lancement prévu d’ici la fin de l’année.

Razer lance deux nouveaux claviers RGB à partir de 70 euros

Le rapport de la commission Libertés civiles (LIBE) était mis en cause par le groupe PPE, pour qui limiter les collectes de (méta)données entraverait l'innovation européenne. Il a demandé un vote en plénière sur le mandat, mené hier peu avant 13h.

Résultat : un soutien  à 318 voix contre 280 (PDF), qui définit la position de la commission LIBE comme celle du Parlement, dans les prochaines négociations avec les États (réunis au sein du Conseil). Une victoire pour l'eurodéputé vert Jan Philipp Albrecht, qui a remercié le PPE de ce croche-patte manqué.

Vie privée : la position du Parlement sur ePrivacy confirmée en plénière

Remaniement d’interface pour l’application, qui s’offre un visage rafraîchi.

Disponible sur Android et iOS, elle permet d’obtenir le programme complet de l’évènement (3 et 4 novembre), ainsi que de suivre en direct la retransmission des conférences et ateliers pour ceux qui ont acheté le billet virtuel.

Blizzard en profite pour ajouter quelques petites nouveautés, comme la possibilité de suivre certains tournois d’esport en direct.

Blizzard : l’application Blizzcon passe la troisième

Ce week-end, trois éditeurs vont se battre pour occuper les longues soirées d’hiver qui vous attendent, puisqu’ils ont décidé de lancer en même temps l’un de leurs blockbusters pour les fêtes de fin d’années.

On commence avec Ubisoft et son Assassin’s Creed Origins, qui après avoir mis la franchise en jachère pendant un an revient sur PC, PS4 et Xbox One avec un volet se déroulant en pleine Égypte antique. La réception est plutôt positive sur Metacritic avec un score de 85/100.

Sur Switch, Super Mario Odyssey bat des records, avec un score de 97/100. Les nouvelles aventures du plombier, accompagné d’une casquette lui permettant de prendre presque n’importe quelle forme, ont été universellement acclamées et pourraient bien doper les ventes de la Switch pour Noël.

Enfin, Bethesda joue sur un tout autre registre avec Wolfenstein II : The New Colossus sur PC, PS4 et Xbox One, où il sera bien évidemment question de dégommer des nazis avec du gros calibre. Là encore les notes sont plus qu’élogieuses, avec un score de 90/100 sur Metacritic. Le choix s’annonce donc difficile.

Sortie d’Assassin’s Creed Origins, Mario Odyssey et du nouveau Wolfenstein
Orange va vendre des PC « dans le cloud » Shadow en 2018

Alors que la Paris Games Week approche, les premières annonces tombent. Dans celles d'Orange on note un élément anodin, mais qui a son importance.

En effet, l'opérateur indique que pendant le salon, il « va permettre aux visiteurs de tester les PC virtualisés Shadow, en partenariat avec Blade afin de jouer notamment à Trackmania² Lagoon, Atomega, PES 2018, NBA 2K18 et Project CARS 2 ». Jusque-là, rien de bien excitant.

Mais surtout, on apprend que « les PC virtualisés Shadow de Blade seront lancés début 2018 dans les 30 boutiques Orange Club des objets connectés avec une offre spéciale Orange ».

Lors de notre rencontre avec Blade dans le cadre de la rédaction de notre précédent article sur Shadow, nous avions indiqué à la société qu'il nous semblait pertinent de voir son offre proposée par un fournisseur d'accès, notamment Orange. Emmanuel Freund, PDG de la société, avait alors botté en touche, sachant sans doute déjà que cela était prévu.

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.