du 07 janvier 2019
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Des données personnelles d'un millier de personnalités allemandes publiées sur Twitter

En décembre, un drôle de calendrier de l'avent a été mis en ligne sur le réseau social, par un compte désormais suspendu.

Selon le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer, repris par l'AFP, « les premières analyses laissent penser que les données ont été récupérées suite à l'utilisation frauduleuse de codes d'accès à des services de stockage sur le cloud informatique, à des comptes e-mail et à des réseaux sociaux ».

Dans le lot, des listes de contacts, des numéros de téléphone, des adresses email et des documents internes, mais aucune donnée hypersensible selon nos confrères. De nombreuses personnalités politiques sont touchées, dont la chancelière Angela Merkel, mais également des artistes, des journalistes, etc.

L'enquête est toujours en cours afin de déterminer l'origine de cette fuite.

Par financement participatif, Illyse a réuni 10 042 euros sur 9 634 euros nécessaires. D’une part pour accéder au réseau d’initiative publique local (THD42), de l’autre devenir registre Internet local, pour obtenir plus de 1 000 adresses IP supplémentaires.

Les premières lignes sont censées être mises en service dans l’année. Depuis l’an dernier, les fournisseurs d’accès associatifs réclament un accès aux réseaux publics en fibre, qu’ils estiment nécessaires à leur survie.

Dans la Loire, un fournisseur d'accès associatif finance son passage à la fibre

Conformément à la récente loi sur les défibrillateurs cardiaques, le gouvernement a publié au Journal officiel du 28 décembre un décret précisant les contours de la future base de données nationale qui sera alimentée par les « exploitants » de tels appareils.

À compter du 1er janvier 2020, ceux-ci devront fournir toutes les « informations relatives aux lieux d'implantation et à l'accessibilité » de leurs défibrillateurs (à un organisme qu’il reste encore à désigner par décret). Cette obligation concerne dans un premier temps les établissements capables de recevoir plus de 300 personnes. Elle visera ensuite les structures plus petites, à partir de 2021, avant d’être généralisée au 1er janvier 2022.

Un arrêté du ministre de la Santé devra enfin préciser les modalités de mise en œuvre de cette base, qui pourrait bien être proposée en Open Data afin qu’il soit aisément possible de géolocaliser un défibrillateur sur le territoire national.

La base de données sur les défibrillateurs cardiaques prévue pour 2020

Un décret du 26 décembre ajoute 115 sites à ceux que les opérateurs étaient censés couvrir en 2018, dans le cadre de l’accord mobile signé à la mi-janvier. Une liste de 431 communes à traiter avait été publiée en juillet, alors que le contenu de l’accord reste secret, mis à part les engagements des opérateurs.

Pour mémoire, l’autorité des télécoms fournit une carte simulant la couverture mobile, en principe précise à 50 mètres. Elle montre encore de nombreux trous, malgré le passage d’une logique de couverture de la population à celle du territoire l’an dernier.

L’État pointe plus de sites mobiles à couvrir
Hôtels Starwood (Marriott) : les numéros de cinq millions de passeports dans la nature

Le groupe Marriott avait terminé l'année 2018 en annonçant une fuite de données personnelles pour environ 500 millions de ses clients. Finalement, elle serait moins importante que prévu avec « seulement » 383 millions de  données dérobées par les pirates.

Le nombre de clients est moindre puisque plusieurs informations ont été récupérées pour certains d'entre eux. Marriott n'est par contre pas en mesure de donner plus de précision sur ce point.

Plus embêtant, 5,25 millions de numéros de passeport sont dans la nature… et ils ne sont pas chiffrés. 20,3 autres millions ont aussi été récupérés par les pirates, mais chiffrés cette fois-ci.

8,6 millions de cartes bancaires sont aussi tombées dans la besace des pirates (354 000 n'avaient pas expiré en septembre 2018), là encore chiffrées. Que ce soit pour les passeports ou les cartes, le groupe pense que les attaquants n'ont pas mis la main sur la clé pour les déchiffrer.

Nous ne sommes par contre peut-être pas au bout de nos surprises. Marriott annonce en effet mener une « analyse supplémentaire pour voir si les données de carte de paiement n'ont pas été entrées par inadvertance dans d'autres champs et ne sont donc pas chiffrées ». Marriott pense que cela pourrait être le cas pour un « un petit nombre (moins de 2 000) » d'entre elles.

Comme déjà annoncé en juin dernier, Steam ne prend désormais plus en charge Windows XP et Vista. Il n'est donc plus possible de lancer le moindre jeu ou d'accéder à sa bibliothèque à partir d'une machine utilisant l'un de ces systèmes d'exploitation.

Valve justifie ce changement est imposé par l'implémentation de nouvelles fonctionnalités de Steam, telles que le nouveau système de chat. Elles reposent sur une version de Chrome qui ne prend plus en charge Vista et XP.

Si vous êtes dans ce cas, il ne vous reste plus qu'à opter pour une version plus récente de Windows, ou de basculer vers Linux ou MacOS pour accéder de nouveau à votre ludothèque. Rappelons que Windows XP n'est plus mis à jour pour le grand public depuis 2014.

Steam abandonne Windows XP et Vista

Au lancement de la Freebox Delta, celle-ci était livrée avec deux télécommandes. La première est classique avec un revêtement soft touch. La seconde est tactile avec un affichage contextuel, dépendant de l'application lancée.

Selon certaines rumeurs, ce modèle était à l'origine d'une partie des retards de la nouvelle box. Free a de son côté simplement indiqué que selon ses premiers tests, elle ne faisait pas consensus, d'où cette livraison de deux éléments pour les premières commandes.

Le résultat n'a semble-t-il pas été concluant. Comme le fait remarquer un utilisateur sur Twitter, elle n'est plus affichée sur la page de présentation de la Delta. Reste maintenant à voir si cette situation est temporaire ou non et si des améliorations sont prévues pour les clients ayant déjà reçu cette télécommande.

Nous avons interrogé Free sur le sujet afin d'en savoir plus.

Pour le moment, Free renonce à sa télécommande contextuelle

Fondée par l'un des pères d'Android, Andy Rubin, Essential confirme à plusieurs de nos confrères que son unique smartphone est en rupture de stock et qu'il n'y aura pas de réassort, aussi bien sur sa boutique en ligne que chez les revendeurs.

« Nous travaillons maintenant d'arrache-pied sur notre prochain produit mobile et continuerons à vendre des accessoires et fournir des mises à jour logicielles rapides, ainsi qu'un support client à notre communauté », ajoute la société… sans donner la moindre précision sur son prochain « produit mobile ».

Selon certaines rumeurs s'appuyant notamment sur le récent rachat de CloudMagic, il pourrait s'agir d'un smartphone capable de répondre à votre place aux SMS et email grâce à l'intelligence artificielle.

Essential : le smartphone PH-1 tire sa révérence, la société prépare son « prochain produit mobile »
New Horizon envoie les premières photos de 2014 MU69 dans la ceinture de Kuiper

Après avoir survolé à toute vitesse Pluton, la planète déchue de notre système solaire, la sonde de la NASA se dirige depuis trois ans vers l'objet stellaire 2014 MU69 (alias Ultima Thulé).

« Nous sommes ravis de continuer d'avancer dans les profondeurs sombres du système solaire externe, vers une cible qui n'avait même pas été découverte lorsque la sonde avait été lancée », expliquait alors Jim Green, un des directeurs de la NASA.

Les premières images sont arrivées, comme prévu dès les premières heures de 2019. D'autres ont été prises lors du passage à grande vitesse (à une distance de 27 000 km), mais il faudra attendre plusieurs mois avant de récupérer l'intégralité des données, comme pour Pluton.

Ultima Thulé mesure environ 31 km de long et est composé de deux sphères l'une sur l'autre : Ultima de 19 km de diamètre et Thulé de 14 km de diamètre. Cet objet a été formé dans les tout premiers moments du système solaire, avec une collision à faible vitesse. New Horizons est donc comparé à une machine à voyager dans le temps par la NASA.

Les communications sont coupées jusqu'au 10 janvier à cause des interférences : la sonde est en effet dans la direction du Soleil vu depuis la Terre. De nouvelles images devraient être proposées à partir de février… en espérant que la sonde a correctement « visé » Ultima Thulé lors de son passage à toute vitesse.

Durant les toutes dernières heures de 2018, le fournisseur d'accès a diffusé un nouveau firmware 4.0.3, mais sans dévoiler les notes de version.

C'est malheureusement une habitude depuis le lancement des nouvelles box, puisque le site dédié est resté bloqué au 14 novembre 2018 avec la mise à jour 1.3.14 du Freebox Player de la Freebox Révolution.

D'après nos constatations, cette mise à jour est bien proposée sur le Server de la Delta, mais pas sur celui de la Freebox One.

Une mise à jour 4.0.3 pour le Server de la Freebox Delta, mais pas de la Freebox One

Alors que cette année nous allons fêter le 50e anniversaire du premier pas de l'Homme sur notre satellite naturel, la mission de l'agence spatiale chinoise a atterri sur sa face cachée.

Mais pourquoi parle-t-on de « face cachée » ? Simplement car « la Lune nous montre toujours la même face. Sa période de rotation est en effet égale à sa période de révolution : elle tourne sur elle-même à la même "vitesse" qu’autour de la Terre », explique le CNES.

Chang'e-4 comprend un atterrisseur et un petit rover, qui a déjà envoyé ses premiers clichés. La mission utilise le satellite Queqiao au point de Lagrange L2 pour relayer les données.

Chang'e-4 s'est posé sur la face cachée de la Lune, une première !

Epic Games aurait passé une excellente année 2018 si l'on se fie aux quelques chiffres révélés par TechCrunch. L'éditeur américain aurait en effet réalisé un bénéfice de 3 milliards de dollars l'an passé, principalement grâce au succès planétaire rencontré par Fortnite.

De quoi diversifier ses sources de revenus sans trop craindre pour son avenir. Si jusqu'ici, la mise à disposition de l'Unreal Engine était sa principale source de revenus, sa boutique en ligne de jeux pourrait à terme devenir un nouveau pilier financier.

À titre de comparaison, les bénéfices annuels enregistrés par des pointes telles qu'Activision Blizzard ou Electronic Arts gravitent habituellement autour du milliard de dollars.

Epic Games signerait un bénéfice annuel de 3 milliards de dollars grâce à Fortnite
Des Chromecast « piratées » demandaient de s'abonner à la chaîne de PewDiePie

Felix Kjellberg (dit PewDiePie) est pour le moment le « roi » de YouTube : sa chaîne dispose du plus grand nombre d'abonnés (79,7 millions). Mais la chaîne indienne T-Series est en embuscade avec 78,8 millions.

Les « fans » du youtubeur ont décidé de passer à l'offensive depuis plusieurs mois. Et cette guerre va loin : des imprimantes connectées ont ainsi été piratées pour diffuser des messages de soutien, puis c'était au tour d'un sous-domaine du Wall Street Journal.

En ce début d'année, Hacker Giraffe (déjà à l'origine des imprimantes) et J3ws3r remettent le couvert avec CastHack : ils s'attaquent à des Chromecast cette fois-ci pour prêcher de nouveau « la bonne parole ».

Contacté par TechCrunch, Google confirme avoir « reçu des informations de la part d’utilisateurs ayant visionné une vidéo non autorisée sur leur téléviseur, via un Chromecast ». Le géant du Net ajoute par contre « que ce problème ne concerne pas spécifiquement Chromecast ». Il s'agit de la conséquence « des paramètres des routeurs qui permettent aux périphériques connectés, y compris Chromecast, d’être accessibles au public ».

Quelles que soient les responsabilités, le problème n'en reste pas moins inquiétant pour les utilisateurs, d'autant que cette vulnérabilité pourrait faire boule de neige. Imaginons qu'au lieu d'un message de soutien, la vidéo diffuse une phrase du genre « Alexa, ouvre les volets », « Ok Google, ouvre la porte », etc.  

Comme avec les imprimantes, Hacker Giraffe affirme que son but n'est pas uniquement de soutenir PewDiePie, mais aussi de faire prendre conscience aux gens de la faible sécurité des objets connectés qu'ils utilisent au quotidien.

Hacker Giraffe a abandonné il y a quelques jours, accusant une partie d'avoir saisi les forces de l'ordre ou la justice, sans preuve.

C'est par une courte annonce légale qu'Activision Blizzard a annoncé son intention de licencier de Spencer Neumann, son directeur financier depuis mai 2017. Dennis Durkin, qui occupait ce poste avant d'être promu « Chief Corporate Officer », assurera l'interim en attendant qu'un remplaçant soit nommé.

Passé par Disney, Spencer Neumann occupera désormais le fauteuil de directeur financier chez Netflix, qui lui aurait offert un pont doré selon Reuters.

Activision se sépare de son directeur financier, qui part chez Netflix

Pendant les fêtes, le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) a diffusé Bird Box, un film dans lequel les personnages principaux doivent garder les yeux bandés pour se protéger d'une menace décimant la population. Il est à l'origine d'un « challenge ».

Ce dernier consiste à se filmer pendant que l'on se déplace en gardant les yeux bandés. Un petit jeu anodin si vous restez dans un environnement contrôlé comme votre chambre (et encore). Il devient par contre carrément dangereux si vous évoluez en extérieur.

Ce que certains n'ont pas hésité à faire. Netflix a donc demandé dans un tweet d'éviter de relever ce défi qui peut vite vous conduire à l'hôpital. Une nouvelle preuve que la viralité couplée au manque de discernement peuvent parfois faire des ravages.

Bird Box : Netflix rappelle que se balader dehors les yeux bandés, c'est dangereux

C'est le 2 janvier 1994 que la première version du logiciel de rendu et d'animation 3D a fonctionné. Il faudra ensuite 15 mois pour que la première mouture soit prête pour une utilisation en production, comme un outil interne du studio d'animation NeoGeo.

La première version publique a été mise en ligne quatre ans plus tard, le 1er janvier 1998, pour les stations de travail Silicon Graphics. Les versions Windows et Linux ont suivi rapidement.

Le 13 octobre 2002, le code source passe sous licence GNU GPL grâce à une campagne de levée de fonds. Ton Roosendaal donne de plus amples informations dans ce billet de blog.

Blender a fêté son 25e anniversaire

L'annonce par Apple de résultats moins bons que prévu n'a pas tardé à déclencher une action de groupe contre l'entreprise.
Le cabinet new yorkais Bronstein Gewirtz & Grossman appelle en effet les actionnaires à les rejoindre afin qu'elle réponde de certaines déclarations de son PDG, Tim Cook, en novembre dernier lors de la présentation des résultats du quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2018.

Il y avait affirmé que les ventes d'iPhone se portaient particulièrement bien en Chine, avec une croissance à deux chiffres. Or c'est précisément le recul des ventes d'iPhone au dernier trimestre qui a causé la chute des résultats de l'entreprise. Simple manque d'anticipation ou volonté de masquer la vérité aux actionnaires ? Ce sera aux juges de trancher, s'ils considèrent les poursuites recevables.

Class action en vue pour Apple
Samsung Remote Access : contrôlez ordinateurs et smartphones depuis votre TV

En plus d'un partenariat avec Apple autour d'iTunes et AirPlay 2 sur certaines télévisions, le fabricant annonce une nouvelle fonctionnalité qui sera disponible sur ses modèles 2019 et plus récents.

Comme son nom l'indique, elle permettra de « contrôler à distance des programmes et des applications compatibles depuis un téléviseur connecté Samsung ». Il suffit de brancher un clavier et une souris (d'autres périphériques d'entrée seront supportés) sur la TV pour ensuite piloter ordinateur ou smartphone.

Samsung parle de navigation web, d'accès à des applications et… de jeux vidéo. Aucune indication sur la latence ou la fréquence n'est par contre précisée. Pour rappel, le streaming local intéresse aussi Valve avec Steam Link.

Pour son Remote Access, Samsung s'est appuyé avec un spécialiste du secteur : VMware et sa plateforme Horizon (Virtual Desktop Infrastructure ou VDI). Pour renforcer la sécurité, le constructeur annonce avoir intégré sa solution maison Knox.

Pour le moment, aucun détail supplémentaire n'a été dévoilé.

Ceux qui suivent le sujet du « second écran » depuis des années savent que les groupes M6 et TF1 sont connus pour freiner des quatre fers dès qu'il s'agit de diffuser leur chaîne sur un autre appareil que celui où une application est lancée.

C'est une des explications, avec la piètre qualité de leurs services de replay, du succès de petites applications comme Captvty, mais aussi de services comme Molotov.

La chaîne avait déjà fait couper le fonctionnement de Chromecast sur l'application TV de SFR il y a quelques années. Aujourd'hui, c'est au tour de Molotov d'avoir droit à cette limitation, comme l'on rapporté nos confrères de Télé Satellite & Numérique.

La décision intervient dans un contexte tendu entre le service et certaines chaînes de TV. D'autant que France TV, M6 et TF1 se sont regroupées pour annoncer leur initiative Salto, qui n'a toujours pas été lancée. On a d'ailleurs depuis appris que France TV serait en discussion pour un rapprochement avec Molotov.

TF1 limite à nouveau l'usage de Chromecast, cette fois sur Molotov

C'est en tous cas ce qu'indiquent les chiffres de Net Marketshare pour le mois de décembre. Windows 10 a été détecté sur 39,22 % des machines, contre 36,9 % pour Windows 7.

Lancé à l'été 2015, le système aura donc pris plus de trois ans à devenir le nouveau leader. Deux ans après son lancement, en juillet 2017, il ne représentait qu'un petit peu plus de 26 % du marché, c'est donc sur les 12 derniers mois que le gros du travail a été fait.

De leur côté, Windows XP et 8.1 représentent toujours 4,5 % chacun, soit près de 10 % des machines à eux deux, tout de même. Preuve que malgré ses efforts, Microsoft doit encore inciter ses clients à se mettre à jour, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité.

Windows 10 passe devant Windows 7

Comme les précédentes éditions, le salon de Las Vegas sera l'occasion de plusieurs annonces et démonstrations autour des véhicules autonomes.

Après avoir présenté une voiture avec deux volants et ses fonctionnalités Guardian et Chauffeur, Toyota Research Institute (TRI) s'apprête à dévoiler sa P4, basée sur la Lexus LS de cinquième génération. Elle est équipée de nouvelles caméras et dispose d'une puissance de calcul plus importante pour son intelligence artificielle.

« Le développement de Chauffeur est axé sur l'autonomie totale, où l'humain est retiré de l'équation », assure le fabricant. Par contre, « Guardian est conçu pour amplifier les performances humaines au volant, pas pour les remplacer ».

Toyota présentera sa nouvelle voiture autonome P4 au CES, avec Chauffeur et Guardian
Fibre : un baromètre de l’ouverture des réseaux publics aux petits fournisseurs d’accès

La Fédération FDN (FFDN), qui regroupe une trentaine de fournisseurs d’accès associatifs, a publié une étude de l’ouverture des réseaux d’initiative publique (RIP) aux opérateurs mineurs.

Comme elle nous l’expliquait en 2017, l’accès aux réseaux fibre pourrait conditionner l’avenir des FAI associatifs. Leurs premières cibles sont les réseaux publics, censés connecter les campagnes au très haut débit, avec plus de 3,3 milliards d’euros de financement public.

Parmi les gestionnaires ayant répondu, Orange est clairement le pire élève, ne fournissant pas d’offres activées aux fournisseurs d’accès. Ces formules clés-en-main doivent permettre aux FAI de n'apporter qu’une box, le gestionnaire du réseau se chargeant de mettre en place la ligne. Une facilité nécessaire pour ces petits acteurs.

D’autres opérateurs demandent des prix trop élevés, selon la fédération. Rappelons que les réseaux publics doivent fournir les accès dans les mêmes conditions à tous les FAI, sans dérogation pour un acteur plus modeste. Aucun n’obtient la meilleure note (A), qui signifierait des pratiques favorables aux associations.

Notons par ailleurs que FFDN se bat toujours pour obtenir les catalogues de service des réseaux publics. En principe publics, ils le sont rarement dans les faits, sans que la situation n’émeuve publiquement l’Agence du numérique ou le régulateur, l’Arcep.

Après avoir remporté une victoire en Chine, Qualcomm transforme l'essai outre-Rhin et met davantage la pression sur Apple, dans une guerre des brevets qui n'en finit pas.

Un juge avait pour rappel estimé que certains iPhone équipés de puces Intel et Qorvo (un autre fournisseur d’Apple) violent un des brevets de Qualcomm. Pour que l'interdiction de commercialisation soit effective, il fallait que le plaignant verse une caution.

C'est désormais chose faite avec 1,34 milliard d'euros. Qualcomm explique que « cette garantie avait été exigée [...] par le tribunal qui a jugé Apple coupable de violation de brevet sur les technologies d'économie de batteries ».

Pour rappel, Apple avait déjà retiré certains iPhone de ses propres boutiques, mais pas des autres points de vente. Ce n'est pas le cas actuellement et Apple fait part de son intention de faire appel.

Allemagne : Qualcomm verse une caution de 1,34 milliard d'euros pour interdire la vente d'iPhone

Ce nouveau firmware est disponible pour l'ensemble des NAS du fabricant, mais l'accès à certaines fonctionnalités dépendent des modèles.

Le Snapshot Center regroupe les instantanés des LUN iSCSI existants et « permet des restaurations en toute simplicité », promet le constructeur. Il ajoute que « la fonctionnalité d’instantanés Btrfs d’Asustor est disponible sur les séries 31, 32, 40, 50, 51, 61, 62, 63, 64 et 70 ».

Pour l'activer il faut activer « Supporte la sauvegarde d’instantané » lors de l'installation du NAS ou sélectionnez Btrfs dans l’Assistant de Configuration de Volume. Pensez à sauvegarder vos données puisqu'il faudra créer un nouveau volume.

Comme toujours avec une version bêta, à installer à vos risques et périls. Sachez que vous ne pourrez pas revenir en arrière, sauf à réinstaller le NAS. Il faudra également mettre à jour les applications de votre NAS.

NAS Asustor : ADM 3.3 disponible en bêta avec Btrfs et Snapshot Center

La seconde (et dernière ?) saison de la série sera bientôt diffusée par le service de SVOD qui l'a annoncé à travers une petite bande-annonce.

On y découvre un Franck Castle toujours aussi… positif, mis en opposition avec un Billy Russo défiguré, fou. Bref : devenu Jigsaw.

Le Punisher reviendra sur Netflix le 18 janvier
YouTube tweete la vidéo d'une créatrice sans la citer, puis présente ses excuses

Le 25 décembre, le compte Twitter de la plateforme vidéo a publié une vidéo pour Noël, avec des chutes de dominos.

Quelques heures plus tard, Lily Hevesh se disait très heureuse de voir sa « carte de Noël » réutilisée, mais « un peu déçue » que YouTube reprenne sa vidéo sur Twitter sans aucun crédit. « Les gens volent mon travail tous les jours, mais c’est franchement triste de voir cela se produire par YouTube », ajoutait-elle.

Il faudra encore attendre quelques heures pour obtenir la réponse de la plateforme, via un nouveau tweet : « Notre erreur : nous avons oublié de créditer cette vidéo à @Hevesh5 », avec un lien vers sa chaîne YouTube.

Si les excuses et le lien sont bien présents, le tweet original est toujours en ligne sans aucun crédit. Pour les ajouter, YouTube aurait dû effacer son tweet et le republier puisqu'il n'est pour le moment pas possible de modifier un message.

Le premier palier a été mis en place le 1er septembre 2016 avec 5 Mb/s en download et 448 kb/s en upload. Le 1er janvier 2017, le téléchargement diminuait à 1 Mb/s.

Depuis le 1er janvier 2019, le troisième chevron est enclenché avec respectivement 768 et 384 kb/s. Pour rappel, le dernier palier est programmé pour 2020 avec 384 kb/s dans les deux sens.

Free Mobile : les débits en itinérance sur le réseau d'Orange plus fortement bridés

Après la réalité augmentée, le revendeur propose un showroom virtuel pour vendre ses produits. Repéré par TechCrunch, le service prend la forme d'un salon virtuel où vous pouvez changer la couleur des murs, le type de sol et les accessoires (lampe, tapis, table basse, etc.).

Vous pouvez également installer différents types de canapés et, une fois que le résultat vous plait, valider le panier avec l'ensemble des produits affichés à l'écran (sans la peinture et le revêtement de sol).

Si l'application en réalité augmentée est pratique pour voir l'ajout d'un meuble, elle n'est pas adaptée à un changement complet de design du salon. C'est justement là que Showroom entre entre piste.

Amazon Showroom : aménagez un salon virtuel à votre goût et commandez les produits

Le concept n'est pas nouveau puisqu'il y en a déjà plus de 700 en Chine, mais pas encore dans l'Hexagone. Le revendeur français devrait y remédier et ouvrir sa première boutique du genre au mois de mars, sur son campus à Villeneuve-d'Ascq, indique France Info.

Les employés seront les premiers à l'essayer, avant une ouverture plus large au public. Une manière de faire et un principe qui n'est pas sans rappeler d'autres boutiques sans caisses : Amazon Go.

La société nordique prévoit ensuite de déployer de nouveaux containers de 3 x 6 mètres (soit 18 m²) dans d'autres villes.

Auchan Minute : le premier magasin container (18 m²) autonome arrive en France
En Arabie saoudite, Netflix censure un épisode critiquant le prince héritier, sur demande du royaume

Le 1er janvier, le New York Times expliquait que la plateforme de streaming avait bloqué un épisode de Patriot Act With Hasan Minhaj dans lequel il critiquait vertement Mohammed Ben Salman.

Comme toujours dans ce genre de situation, la réponse sans retenue de la royauté ne s'est pas fait attendre avec une demande officielle de retrait. Netflix s'est exécuté : « Nous appuyons fortement la liberté artistique à travers le monde et avons seulement retiré cet épisode en Arabie saoudite après avoir reçu une requête légale valide et pour nous conformer à la législation locale ».

S'en est alors suivi une réponse d'Amnesty International : « La censure de Netflix par l’Arabie saoudite sous le prétexte d’une loi contre la cybercriminalité n’est pas une surprise, et elle constitue une nouvelle preuve de la répression implacable de la liberté d’expression dans ce pays ».

L'organisation non gouvernementale ne s'arrête pas là et s'en prend aussi à la plateforme de streaming : « En se pliant aux exigences des autorités saoudiennes, Netflix risque de faciliter leur politique de tolérance zéro à l’égard de la liberté d’expression et de les aider à priver la population du droit d’accéder librement à l’information ».

Il n'est pas rare quel les fabricants disposent de plusieurs marques de smartphones. L'un des exemples les plus connus étant certainement Honor de Huawei.

Après avoir inauguré Pocophone avec le F1, Xiaomi récidive avec la marque Redmi qui va voler de ses propres ailes, comme l'indique The Next Web. Pour rappel, les smartphones Redmi sont généralement des modèles qui se veulent accessibles, avec une bonne autonomie.

Sur son site chinois, Xiaomi donne rendez-vous le 10 janvier pour de plus amples informations et probablement l'annonce d'un nouveau smartphone Redmi avec un appareil photo de 48 Mpixels (notez le 4 800 dans l'ombre du logo Redmi).

Xiaomi transforme sa gamme Redmi en sous-marque à part entière

La fille d'Ellen Ripley, héroïne du jeu Alien : Isolation et dont la mention avait été coupée au montage du film de 1979, sera bientôt de retour.

Dans un tweet, le compte officiel de la saga indique que pour ses 40 ans, un secret laissé par l'équipage du Nostromo va être dévoilé. On voit alors une clé autour du cou d'Amanda, avant que son nom ne soit mentionné avec trois verbes : read, play, watch.

De quoi indiquer qu'un livre, un jeu et un film seraient sur la rampe. Le nom Alien : Blackout ayant été récemment déposé par la 20th Century Fox, les rumeurs sont nombreuses depuis quelques semaines.

Il ne faudra sans doute pas attendre longtemps pour en savoir plus, le mois de janvier étant également mentionné.

Du nouveau pour la saga Alien en 2019, autour d'Amanda Ripley

Le fournisseur d'accès avait été condamné en 2016 à effectuer cette communication auprès de ses clients. Il avait fait appel, mais le jugement est confirmé en octobre dernier par le Tribunal de Grande Instance de Paris.

L'email – publié dans son intégralité par Freenews – reprend tous les griefs reprochés à Free. Sont notamment en cause des conditions générales de vente (CGV) de 2011 à 2013, des conditions générales d'abonnement (CGA) de 2014 et 2015.

Free envoie des emails à certains clients pour les informer d'anciennes clauses abusives
Selon Amazon, 100 millions d'appareils avec Alexa ont été vendus

L'annonce a été faite par Dave Limp à The Verge. Nos confrères en profitent pour rappeler que, au total, plus de 150 produits avec l'assistant numérique d'Amazon sont disponibles.

Plus de 28 000 objets connectés de 4 500 fabricants peuvent interagir avec Alexa, avec plus de 70 000 skills ou « compétences ». Toujours selon nos confrères, les derniers chiffres de Google seraient moins importants sur ce point, mais le CES sera sûrement le théâtre de nouvelles annonces au jeu de celui qui en a le plus.

Si Google et Apple ne donnent pas de chiffre précis sur les ventes de produits avec Assistant et de Siri, rappelons que les assistants sont installés par défaut sur les téléphones Android et iOS respectivement. La base d'utilisateurs potentiels est donc très importante… à condition qu'ils franchissent le cap.

C'est une nouvelle fois via Twitter que le milliardaire s'est exprimé. Il répondait à un utilisateur pointant du doigt le manque de bornes dans une région d'Irlande.

Le 26 décembre 2018, il affirmait ainsi : « La couverture des Surchargeurs s'étendra sur 100% de l'Europe l'année prochaine. De l'Irlande à Kiev, de la Norvège à la Turquie ». Il ne donne par contre aucune indication sur la densité des bornes de charges, leurs emplacements, le calendrier, etc. Bref, une promesse à la Elon Musk.

Tesla : Elon Musk veut couvrir toute l'Europe avec ses Superchargers

Déjà disponible comme extension pour Chrome, Edge, Firefox et Safari, cette application veut lutter contre la désinformation et autre fake news. Elle affiche ainsi un badge (vert, rouge, bleu, orange) en fonction des sources et de l'information.

Sur Twitter, Marc Wautier de Microsoft affirme que NewsGuard est désormais disponible dans la bêta d'Edge sur Android et iOS (via TestFlight). L'option doit être activée dans Settings, puis News rating.

NewsGuard débarque sur la bêta d'Edge pour Android et iOS
Plus de 4 millions de RT pour un tweet de Yusaku Maezawa

Ce nom vous rappelle quelque chose ? C'est normal, nous avons parlé de lui mi-septembre : il sera le premier touriste de l'espace emmené par SpaceX pour faire le tour de la Lune.

Dans un message publié le 5 décembre, il promet de donner 100 millions de yens (un peu plus de 800 000 euros) à 100 personnes (1 million de yens chacune a priori). Comme le veut la formule : « Pour participer, tout ce que vous avez à faire est de me suivre et de RT ce message ». Le concours est ouvert jusqu'au 7 janvier.

Il n'en fallait pas plus pour enflammer l'oiseau bleu. Deux jours plus tard, le milliardaire japonais et collectionneur d'art a gagné 4 millions d'abonnés et son message a déjà été retweeté plus de 4,1 millions de fois. Il comptabilise également plus de 1 million de de j'aime.

Le premier remonte au début de l'année avec 91,45 bitcoins (un million de dollars au cours de l'époque) du Pineapple Fund. Mais le montant total s'est transformé en 860 000 dollars lors de la conversion. Le deuxième don d'un million est arrivé début décembre, de la part de Handshake.

Dans un billet de blog, Richard Stallman revient sur la manière dont seront utilisés les fonds. Une partie sera mise de côté afin que la FSF puisse continuer à fonctionner, même en cas de ralentissement économique.

« Il en reste encore assez pour augmenter notre personnel de deux ou trois postes. Nous serons en mesure de faire une partie du travail que nous avons toujours voulu faire. » C'est notamment le cas de l'équipe technique et de celle en charge des licences et de la conformité.

En 2018, la Free Software Foundation a reçu deux dons d'un million de dollars

Ce n'est pas une surprise, puisque le Wall Street Journal avait vendu la mèche mi-décembre. Dans un document publié par le gendarme boursier américain (SEC) et repéré par TechCrunch, on apprend que le montant total est de 190 millions de dollars.

Lors de ce tour de table, pas de moins de 26 investisseurs ont mis la main au porte-monnaie. Leur nom et le détail des sommes versé ne sont pas précisés.

Pour rappel, la société Niantic planche actuellement sur un jeu Harry Potter en réalité augmentée, Wizards Unite, dont la sortie a été repoussée à cette année.

Niantic (Ingress et Pokémon Go) a levé 190 millions de dollars

Un cabinet d'avocats californien a lancé une action de groupe contre NVIDIA et est à la recherche de clients à défendre ayant connu des pertes de plus de 100 000 dollars suite aux récentes baisses du cours de l'action de l'entreprise.

Le cabinet Schall Law affirme que la marque au caméléon a menti à ses investisseurs lorsqu'elle déclarait être en mesure de répondre rapidement aux changements du marché du minage de cryptomonnaies. Or la chute brutale de ce marché a semble-t-il été difficilement anticipée par la marque, qui a dû écouler d'importants stocks chez les revendeurs.

Il est toutefois possible que cette action de groupe ne dépasse pas le stade de projet si trop peu d'actionnaires la rejoignent, ou encore si le juge la considère irrecevable, ce qui ne peut être exclu pour le moment.

NVIDIA ciblée par une action de groupe
Très haut débit : une rallonge de 620 millions d’euros pour 17 réseaux d’initiative publique

Le 24 décembre, le gouvernement a annoncé la signature de 17 engagements de financement par le Premier ministre, pour des réseaux censés fibrer les zones rurales de départements et régions. Habituellement, ces subventions sont versées après contrôle des travaux.

Les trois plus gros bénéficiaires sont le Nord-Pas-de-Calais (72,8 millions d'euros), l'Ain (74,6 millions) et l'Auvergne (68,3 millions). Ces nouveaux fonds sont censés s’ajouter aux 3,3 milliards d’euros déjà prévus, sur un budget de 14 milliards d’euros pour les réseaux publics et 20 milliards pour tous les réseaux très haut débit.

Ces subventions doivent contribuer aux objectifs 2020 (8 Mb/s pour tous) et 2022 (30 Mb/s pour tous, dont 80 % en fibre jusqu’à l’abonné), sans espoir de voir la situation traitée pour l’après 2022. Le guichet pour organiser les projets et les éventuelles subventions ne devrait ouvrir qu’en fin d’année, trop tard selon les collectivités.

En mars dernier, la Chine avait arrêté d'approuver la sortie de jeux vidéo sur son territoire, paralysant donc ce marché.

En cause, la violence dans certains titres et des risques supposés pour la santé, notamment la myopie. Après plusieurs mois d'attente, de nouvelles autorisations ont enfin été données… mais aucune à Tencent, un des mastodontes du secteur, rapporte Reuters.

La société souffre d'ailleurs en bourse depuis le blocage mis en place par Pékin : son action est passée de plus de 460 dollars hongkongais à seulement 310 dollars.

Tout n'est pas perdu puisqu'il resterait encore plusieurs milliers de titres en attente de validation. « La première fournée de jeux a été passée en revue. Nous allons nous dépêcher de délivrer des licences » explique un officiel du Parti à South China Morning Post. Il faudra par contre des mois (des années ?) pour récupérer le retard accumulé.

Une première fournée de 80 nouveaux jeux autorisés en Chine, aucun de Tencent

Six mois seulement après son acquisition par TRON, BitTorrent annonce l'arrivée prochaine d'un nouveau jeton baptisé BTT (pour BitTorrent Token ?) qui circulera sur la blockchain de TRON.

Ces jetons seront dans un premier temps vendus par la BitTorrent Foundation au travers de Binance, une plateforme de vente de jetons. Par la suite, ils pourront être échangés entre utilisateurs du réseau BitTorrent.

Ceux qui mettent à disposition une large bande passante pourront être ainsi rémunérés, tandis que ceux qui souhaitent télécharger plus rapidement leurs fichiers pourront payer pour cela.

BitTorrent veut lancer sa propre cryptomonnaie sur la blockchain TRON

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.