Windows 10 sur ARM : Qualcomm promet une bonne autonomie et des annonces sous peu

Qualcomm organisait récemment son 5G Summi. Nos confrères de Trusted Reviews ont eu l'occasion d'interroger la société ainsi que Microsoft sur les ordinateurs portables sous Windows 10 équipés d'un SoC ARM (voir notre analyse), qui doivent arriver suite à la mise en place de la Fall Creators Update.

On apprend que si la promesse d'un lancement avant la fin de l'année est tenue, c'est de justesse. Il est en effet question d'annonces d'ici quelques semaines, sans que l'on sache si la disponibilité sera ou non effective. On peut donc plutôt tabler sur une mise en avant importante à l'occasion du CES de Las Vegas en janvier et une commercialisation dans la foulée.

Des centaines de machines seraient en test chez Microsoft, et donc en attente de mise sur le marché par les partenaires. On se demande comment ces derniers comptent se démarquer les uns des autres avec une base identique et une offre qui devrait surtout viser l'entrée et le milieu de gamme.

Aucun élément n'a d'ailleurs été livré sur les performances attendues, afin de savoir si les puces se trouveraient plutôt face à des Celeron/Pentium issus de l'ancienne gamme Atom, ou des Core i3/i5 et autres Ryzen mobiles.

Les deux entreprises ont surtout évoqué l'autonomie, annoncée comme très bonne puisqu'une machine pourrait être utilisée plusieurs jours sans recharge (sans doute avec quelques heures par jour d'utilisation). Une assertion à vérifier en pratique, notamment une fois un navigateur lancé avec de nombreux onglets et une charge de travail un peu importante. Mais pour des activités légères comme de la prise de notes, certains publics pourraient être intéressés, comme les étudiants. 

Pour rappel, les machines Windows 10 sur ARM seront équipées d'un Snapdragon 835 et trois partenaires principaux sont annoncés pour le moment : ASUS, HP et Lenovo, d'autres devant suivre dans les mois à venir. Ces produits devraient être parmi les premiers à bénéficier du programme « always connected PC » qui vise à proposer des machines avec une eSIM, ayant accès nativement au réseau 4G.

Côté tarif, rien n'a été dévoilé non plus pour le moment. Il faudra donc sans doute attendre d'éventuelles annonces sur le marché français pour que les choses soient plus claires à ce niveau.

Aussi connue sous le terme Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, il s’agit d’une encyclopédie française éditée entre 1751 et 1772 par Diderot, D’Alembert et Jaucourt. Sa numérisation aura demandé plus de 6 ans.

Selon l’Académie des sciences, elle implique des savants, philosophes et écrivains comme Voltaire, Rousseau, Montesquieu, Daubenton : « Il s’agit d’une somme inégalée de savoirs sur les sciences, les arts, les métiers et la langue, une œuvre collective et critique en perpétuelle transformation, traversée de multiples liens internes et jalonnée de références ».

L’Encyclopédie de Diderot et Alembert (28 volumes) disponible en ligne

Les notes de version indiquent que la capture vidéo est désormais disponible pour certains jeux. De nouvelles icônes de profil arrivent avec des personnages de Super Mario Odyssey et de The Legend of Zelda : Breath of the Wild.

Désormais, il est possible de précommander des jeux dans l’eShop de Nintendo. Enfin, dernière fonctionnalité et pas des moindres : vous pouvez transférer les profils utilisateurs vers une autre console.

Cette mise à jour est dès à présent disponible pour la console de Nintendo. Si cette dernière est connectée à Internet, le téléchargement devrait être automatique et vous n’avez plus qu’à valider son installation.

Mise à jour 4.0.0 pour la Switch, avec capture vidéo, transfert de profils, etc.

L'annonce était attendue, c'est désormais officiel : HD1 et NT1, deux chaînes du groupe TF1, vont changer de nom au début de l'année prochaine.

La première deviendra TF1 Séries, contre TFX pour la seconde. Des choix qui doivent davantage coller à la nouvelle ligne éditoriale de ces chaînes, mise en place pour l'occasion, et affichent mieux leur « filiation ».

TMC gardera de son côté le même nom.

HD1 et NT1 vont devenir TFX et TF1 Séries

Snap Inc a sans doute trouvé la voie de la rentabilité. En effet, la société, qui a introduit un filtre « hot dog qui danse » il y a quelques mois, a décidé d'en faire un… costume face au succès rencontré.

Celui-ci est vendu sur Amazon pour 80 dollars environ nous apprend TechCrunch. De quoi s'assurer des marges confortables pour un produit qui n'a à peu près aucun sens. Le pire serait sans doute que la société en vende plus que ses fameuses lunettes Spectacles.

Le nouveau produit de Snapchat ? Un costume vendu sur Amazon
Samsung DeX : utilisez Linux sur votre smartphone, une optimisation pour certains jeu

Alors que sa fonctionnalité DeX est reprise par la concurrence, notamment par Huawei avec son EMUI Desktop, Samsung a décidé de reprendre un temps d'avance et de permettre l'utilisation de… Linux.

Pour rappel, DeX consiste à connecter un appareil de la gamme Galaxy de Samsung à un dock spécifique afin de le relier à un écran et un couple clavier/souris, et l'utiliser comme un ordinateur. L'interface se transforme alors pour s'adapter à de grands écrans et être plus simple à utiliser dans ce contexte, mais la base reste la même : Android.

On pourra bientôt installer une application Linux on Galaxy, pour « lancer plusieurs OS permettant aux développeurs de travailler avec leur distribution Linux préférée depuis leurs appareils mobiles ».  Aucun détail supplémentaire n'est donné sur le fonctionnement exact de cette solution, uniquement accessible à travers un programme de test sur invitation (vous pouvez vous inscrire par ici).

Samsung ajoute au passage travailler avec des développeurs de jeux pour qu'ils tirent parti de DeX et d'un usage sur grand écran avec clavier/souris. C'est le cas de Super Evil Megacorp avec Vainglory, de Game Insight avec Survival Arena, du BombSquad d'Eric Froemling et de Netmarble avec Lineage 2 Revolution. Final Fantasy XV Pocket Edition passera aussi à Vulkan et DeX dans les mois à venir.

Nielsen va désormais proposer des mesures d'audiences pour Netflix à travers un nouveau programme dédié à la SVOD qui devrait ensuite être étendu à d'autres services.

Il viendra compléter une précédente solution mise en place en 2014, pour offrir des résultats plus complets, avec des informations comparables à celles proposées pour la mesure d'audience TV classique.

Ainsi, ce n'est pas seulement l'audience d'un programme qui sera mesurée, mais également le nombre de personnes touchées, la fréquence ou la segmentation, afin de mieux comprendre qui regarde les contenus et comment (à travers différents écrans).

A&E Networks, Disney-ABC, Lionsgate, NBCUniversal et Warner Brothers sont annoncés parmi la liste des premiers clients de cette nouvelle offre.

Nielsen va mesurer l'audience de Netflix et bientôt d'autres services de SVOD

L’Association française des utilisateurs de télécommunications a mis en ligne son observatoire des plaintes et insatisfactions pour le troisième trimestre de l’année. Dans l’ensemble, elles sont en augmentation de 11,9 % sur un an. Dans le détail, c’est différent : une baisse de 16,9 % sur le fixe et une hausse de… 51,8 % sur le mobile.

Sans surprise, les problèmes de facturation arrivent en tête chez les quatre opérateurs, et concernent principalement l’itinérance au cours de l’été sur le mobile, « en particulier lors de la traversée en bateau vers la Corse facturée de manière imprévisible par les clients chez Bouygues et Altice ».

Altice regroupe encore une fois un nombre très important de plaintes. Sur le fixe, le chiffre est en baisse par rapport au troisième trimestre de l’année dernière (près de 350 contre plus de 450), alors qu’il est en hausse sur le mobile (plus de 400 contre près de 300). À titre de comparaison, les trois autres opérateurs sont à moins de 100 plaintes sur le fixe et le mobile, sauf Bouygues Telecom qui est à près de 200 dans le second cas.

Toujours plus de plaintes déposées à l’Afutt, plus de 50 % de hausse sur le mobile

La semaine dernière, Andrew Wu a donné une interview à nos confrères de Bit-Tech. Le Product Manager de la gamme de cartes mères Republic of Gamers est revenu sur différents points, dont la question de la compatibilité des puces Coffe Lake.

En effet, les processeurs Core de 8ème génération utilisent le même socket que la série précédente (LGA 1151) mais ne sont pas considérés comme compatibles par Intel comme nous avions eu l'occasion de l'évoquer dans un précédent article.

Officiellement, de nouvelles broches sont utilisées, notamment pour la gestion de l'énergie, mais on a du mal à comprendre cette décision, surtout que le « nouveau » chipset n'en est pas vraiment un, et que des puces comme un Core i3 8100 sont de simples modèles à quatre coeurs qui n'apportent aucune révolution concrète, même au niveau de la gestion de l'énergie.

Et le représentant d'ASUS semble confirmer qu'il ne s'agit ici que d'un choix commercial d'Intel. Il ajoute qu'il aurait été tout à fait possible de rendre ces nouvelles puces compatibles avec les cartes mères Z270, mais que cela a été bloqué, une mise à jour de l'UEFI et du ME (Management Engine) étant nécessaire.

Il sera intéressant de voir si Intel réagit à cette interview, la mise en cause par l'un de ses principaux partenaires étant assez directe. Il faut dire que rares sont ceux qui comprennent certaines décisions prises par la société ces derniers temps, notamment sur le lancement de Coffee Lake, plutôt gâché par les choix opérés sur la plateforme, celle-ci devant être renouvelée d'ici l'année prochaine avec une nouvelle série de chipsets.

Coffee Lake et Z270 : pour ASUS, Intel aurait pu assurer la compatibilité
Plex pour Android Auto arrive

Le lecteur multimédia et multiplateforme annonce que cette application sera disponible dans « les prochains jours », sur les véhicules intégrants Android Auto. Pour les voitures non compatibles, il sera possible d’utiliser votre smartphone ou votre tablette comme écran pour Android Auto, comme le permet l’application depuis sa version 2.0.

Plex pour Android Auto permet de jouer de la musique durant votre voyage (la vidéo n’est pas supportée pour des raisons de sécurité), avec une interface simplifiée, des zones tactiles plus grandes et des commandes vocales pour rester concentré sur la route.

De plus amples informations et une foire aux questions sont disponibles par ici. Il n’est pas précisé s’il faut ou non disposer d’un Pass (abonnement payant) pour en profiter pleinement.

Alors que la finesse de gravure 7 nm EUV (Extreme Ultra Violet) est prévue pour la seconde moitié de 2018, le fabricant ne compte pas attendre les bras croisés. Il annonce aujourd’hui que son procédé 8 nm FinFET (alias 8LPP) est prêt pour une mise en production.

Comparé au 10 nm FinFET (10LPP) actuellement utilisé, la baisse de la consommation peut atteindre jusqu’à 10 %. Le 8 nm devrait rapidement s’imposer, car il s’appuie sur le 10 nm déjà éprouvé précise le constructeur.

Samsung est prêt pour le 8 nm FinFET

Selon le fabricant, il s’agit de rien de moins que la machine « la plus avancée du monde » dans sa catégorie. Ce portable hybride dispose d’un écran de 14” avec une définition 4K UHD (couleurs sur 10 bits).

À l’intérieur, nous retrouvons un Core i5 ou i7 (7ème ou 8ème génération suivant les cas), jusqu’à 32 Go de DDR4 et 2 To de stockage (SSD). La connectique comprend notamment deux ports Thunderbolt 3 (USB Type-C), une sortie vidéo HDMI, une prise jack, un lecteur de carte SD et un lecteur d’empreintes digitales.

Une carte graphique dédiée Quadro M620 est disponible en option. Contrairement au Surface Book de Microsoft (idem pour le Surface Book 2 ?) le GPU est dans l’écran et non sous clavier. Vous pouvez ainsi en profiter en mode tablette. Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles ici.

Les dimensions du Zbook x2 sont plus imposantes : 364,5 x 227 x 20,3 mm en mode ordinateur portable, ou 14,6 mm d’épaisseur en mode tablette. Le poids est respectivement de 2,17 kg et 1,65 kg. HP propose une comparaison entre sa machine, les Surface Book et Pro… forcément à son avantage.

Windows 10 Home, Pro ou FreeDOS 2.0 sont proposés du côté des systèmes d’exploitation. HP annonce un tarif de base de 1 749 dollars, avec son stylet à 4 096 niveaux de pression.

HP Zbook x2 : une station de travail avec écran détachable

L’opérateur vient d’annoncer le changement de nom de l’opérateur africain racheté en juillet 2016.

Orange rappelle au passage qu’il est présent dans 21 pays d’Afrique et au Moyen-Orient, pour un total de 127 millions de clients sur le mobile. Il ajoute que « cette zone est une priorité stratégique pour le Groupe ».

Au revoir Airtel en Sierra Leone, bonjour Orange
DxO One arrive sur Android (USB Type-C), Facebook Live Multi-Caméras et time-lapse sur iOS

Lancé il y a plus de deux ans sur iOS, l’objectif autonome One de DxO (20 Mpixels) arrivera dans les prochaines semaines sur Android, avec un programme « Early Access » ouvert à tous. Le prix n’est pas précisé, mais pour rappel la version Lightning est vendue 499 euros.

Dans le même temps, le constructeur met en ligne la version 3.0 de son application iOS, avec deux grosses nouveautés : time-lapse et Facebook Live Multi-Caméras.

Dans le second cas, il s’agit évidemment de diffuser des vidéos en direct sur le réseau social. Vous pouvez utiliser le capteur du One ou bien ceux de l’iPhone, et passer de l’un à l’autre dans l’application.

Au format tour, il dispose d’une porte latérale vitrée et mesure 489 x 230 x 518 mm. Il peut accueillir des cartes mères au format ATX, micro-ATX et mini-ITX. Les cartes graphiques jusqu’à 390 mm sont supportées, tandis que le ventirad ne devra pas dépasser 165 mm de hauteur.

Sur l’avant, trois ventilateurs de 120 mm (ou deux de 140 mm) peuvent être installés, deux autres de 120/140 mm sur le dessus et un dernier de 120 mm à l’arrière. Deux ventilateurs de 120 mm sont livrés par défaut. Pour les amateurs de watercooling, un radiateur de 360 mm maximum peut prendre place à l’intérieur.

La connectique en façade comprend deux ports USB 3.0 et un connecteur HDMI pour brancher un casque de réalité virtuelle par exemple.

Il est d’ores et déjà disponible pour 119,90 euros chez Materiel.net, qui annonce une disponibilité pour le 23 octobre.

P110 Luce, un nouveau boîtier Antec Performance One à 119,90 euros

Le Mozilla Developer Network est utilisé par environ six millions de personnes chaque mois. Elle contient de nombreuses ressources pour le développement web, et sa fréquentation augmenterait selon l’éditeur de 40 % par an.

Mozilla réunit désormais autour de cette documentation Microsoft, Google, le W3C et Samsung. Objectif, collaborer pour enrichir la documentation avec tout ce qui touche au développement multiplateforme. Un Product Advisory Board est créé dans la foulée pour structurer et renforcer cette coopération avec le temps.

Tous annoncent vouloir faire du MDN la référence en matière de développement web. Une partie des ressources a déjà été transférée côté Google, tandis que chez Microsoft, 7 700 pages du MSDN redirigent maintenant vers leurs équivalents MDN. Les alliés restant aussi des concurrents, ils garderont tous une documentation particulière pour les fonctionnalités spécifiques à leurs produits. On notera également l’absence regrettable d’Apple, qui règne pourtant sur Webkit.

Mozilla réunit des concurrents autour de sa documentation développeur MDN

La sécurité des objets connectés est bien trop souvent prise à la légère et on ne compte plus les failles béantes sur des caméras et autres capteurs. Samsung propose sa solution maison pour essayer d’améliorer ce point si important : Secure Element.

Le constructeur reste assez vague sur le fonctionnement de sa puce. Il explique simplement que le Secure Element « s'arrête et se réinitialise dès qu'il détecte une activité anormale, protégeant ainsi les données sensibles ». Côté logiciel, il évoque une « vérification personnelle » et un stockage des clés de sécurité.

La Samsung Developer Conference 2017 se tient en ce moment même est également l’occasion pour la société de mettre en avant ses différentes solutions liées à la VR et pensées pour les développeurs, mais aussi d’annoncer une nouveauté.

En effet, si Nokia a décidé d’arrêter le développement de sa caméra à 360° Ozo, Samsung prend le chemin inverse avec sa 360 Round.

Sa forme n’est pas sans rappeler celle d’un robot aspirateur. Elle est équipée de 17 caméras de 2 Mpixels (ouverture f/1,8) et de 6 micros permettant de capturer des vidéos 3D en 4K à 360° (4 096 x 2 048 pixels à 30 fps maximum). Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles par ici.

Elle sera disponible dans le courant du mois, aux États-Unis pour commencer. Le prix n’est pas été annoncé officiellement par Samsung, mais selon Cnet.com il pourrait dépasser les 10 000 dollars.

Samsung Secure Element pour les objets connectés, une caméra 4K à 360° pour la VR
Créer une fake news sur Facebook, c'est aussi simple que de dépenser 50 $

Un an après l’élection de Donald Trump, sur fond de désinformation, les nombreuses mesures de Facebook contre le phénomène semblent bien peu efficaces.

Larry Kim, patron de MobileMonkey, a monté un faux média en ligne, publié une actualité (visiblement) mensongère et envoyé le tout sous forme de publicité sur Facebook, en ciblant précisément les membres politiquement conservateurs du réseau social.

Résultat : la réclame a été validée en quelques minutes, avec un score de pertinence de 7/10. Elle a touché plus de 4 600 personnes pour 53 dollars. Le contenu a généré beaucoup de commentaires et partages, titillant la fibre politique des internautes visés. Pour Kim, il est donc toujours aisé de diffuser de fausses informations, malgré les promesses de la société.

Cette dernière, vertement critiquée pour son rôle dans l’élection présidentielle de 2016, multiplie les ponts avec les médias, les outils de signalement de contenus trompeurs et compte valider manuellement les publicités politiques. Les effets restent encore à prouver.

Dans une courte vidéo sur YouTube, iDeviceHelp montre comment il est possible d’accéder aux photos d’un iPhone en utilisant un deuxième iPhone. Il faut simplement connaître le numéro de la victime (ou son compte iCloud) et pouvoir utiliser son appareil pendant une minute.

On commence par appeler l’iPhone ciblé. Sur ce dernier, on utilise la réponse par message personnalisé et on écrit trois emojis. Au lieu d’envoyer le message, on demande à Siri d’ouvrir une application quelconque. iOS réclame alors de déverrouiller le smartphone. On éteint simplement ce dernier puis on le rappelle.

C’est ici que se situe le problème. On recommence la réponse par message personnalisé, mais les trois emojis déjà inscrits sont cette fois déjà là, accompagnés d’un bouton à gauche du champ de saisie : le tiroir laissant accès aux photos. De fait, on peut joindre ces dernières aux emojis comme pièces jointes.

Le problème existe sur iOS 11.0.3 et 11.1 bêta. Nous avons nous-mêmes testé la procédure et vérifié qu’elle fonctionnait bel et bien. Si on appelle l’iPhone depuis un autre type de smartphone, l’envoi de photos ne se fait pas, mais on peut quand même consulter les photos prises.

L’auteur de la procédure indique avoir averti Apple de ce problème. On le verra donc sans doute corrigé dans une prochaine révision mineure, ou dans la 11.1.

Avec trois emojis, iOS laisse accès aux photos depuis l’écran verrouillé

Le 13 octobre, les deux services de vidéo à la demande ont déposé plainte devant une cour fédérale californienne contre TickBox TV, accusé de fournir un accès quasi instantané à des contenus piratés. Ils sont accompagnés de 20th Century Fox, Columbia, Disney, Paramount, Universal et Warner Bros, réclamant 150 000 dollars par infraction au copyright.

L'entreprise fournit des boitiers TV sous Android équipés de Kodi, qui ne plaisent guère aux ayants droit. Si elle vante l'accès aux services légaux, des tutoriels montrent comment installer des extensions permettant d'accéder illégalement à des contenus protégés.

Le sujet n'est pas qu'américain : en France, la Hadopi fait la chasse aux box Kodi sur les sites d'e-commerce, quand Canal+ s'inquiète de l'accès de plus en plus simple au streaming de ses contenus, notamment via ces boitiers.

Aux États-Unis, Amazon et Netflix attaquent les boitiers TV « pirates » TickBox

Les voitures électriques (et hybrides) sont déjà disponibles depuis longtemps et la tendance devrait se renforcer au cours des prochaines années.

Elles sont par contre limitées par leur autonomie et le temps de charge de leurs batteries. Des améliorations sont régulièrement apportées, mais sans révolution. Une autre solution pourrait être de passer par un nouveau matériau pour leur conception.

Grâce au carbone, la start-up Zap&Go compte proposer des batteries qui se rechargent plus rapidement, en étant moins chères et plus sécurisées que les modèles Lithium-ion, comme le rapporte Reuters.

Leur production pourrait débuter dès l’année prochaine, en partenariat avec le chinois Li-Fun Technology, pour une batterie de scooter au carbone capable de se recharger en 5 minutes seulement. Faire le plein d’essence ou d’électricité serait alors presque aussi rapide.

Néanmoins, il reste encore du travail avant d’en arriver là, comme le reconnaît le directeur général de la start-up Stephen Voller. Il prévoit d’égaler (voire dépasser) les batteries lithium-ion seulement « au cours des prochaines années ».

Reuters ajoute enfin que Zap&Go a récolté 13 millions de dollars pour assurer son développement, principalement auprès de riches particuliers.

Batteries pour voitures électriques : le carbone s’invite dans la course

Les comptes mis à jour affichent, à gauche dans Parcourir, un nouveau fil Explorer. Assez peu visible pour l’instant, il pourrait prendre de l’importance plus tard.

De quoi est-il constitué ? D’articles divers, publications, photos, vidéos et autres qui pourraient vous intéresser. Leur sélection s’effectue évidemment sur la base de vous avez déjà fait sur Facebook, principalement en se basant sur les likes. Dans notre cas, les sources étaient multiples, évoquant la démocratie dans le monde par Courrier Internationnal, des articles du National Geographic, du Monde, ainsi que des contenus plus classiques comme ceux de Topito et BuzzFeed.

Pour l’instant, ce flux ne contient aucune publicité, mais la situation devrait rapidement changer. Après tout, aucune raison de se priver d’une nouvelle source de revenus si le flux doit prendre de l’importance. Il faudra simplement qu’il gagne en visibilité.

Notez que le flux Explorer en lui-même n’est pas nouveau puisqu’il existait déjà dans l'application mobile. A TechCrunch, Facebook indique qu’il s’agit de répondre à une demande des utilisateurs, qui souhaiteraient un moyen simplifié de découvrir de nouveaux contenus. Autant leur donner satisfaction et ainsi augmenter le temps passé sur son réseau social.

Facebook débute son fil Explorer dans sa version web classique
Alexa est partout, même dans le module Smart Speaker pour smartphones Moto Z

Les annonces d’intégration d’assistants numériques au sein des objets connectés se multiplient ces derniers temps. Dernier en date à sauter le pas : Motorola avec son Smart Speaker.

Ce module vient se fixer à l’arrière des smartphones modulaires Moto Z du fabricant. Il intègre quatre micros, deux haut-parleurs pour un total de 8 watts ainsi qu’une batterie de 1 530 mAh. Il faudra par contre faire une croix sur la caméra arrière du smartphone qui ne semble plus utilisable.

Il sera disponible à partir du mois de novembre, pour 149,99 dollars. La France n’est pas concernée puisqu’Alexa n’est toujours pas disponible chez nous. Reste maintenant à voir si le jeu en vaut la chandelle puisque, pour rappel, les smartphones Android profitent de Google Assistant.