du 12 octobre 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Xbox One : l'October Update est disponible

Depuis hier soir, les possesseurs de Xbox One peuvent mettre à jour leur console vers l’October Update.

Parmi les plus grosses nouveautés, notons le support d’Alexa via une skill à activer dans les options. Une fois en place, elle permet à une borne reliée au même réseau de récupérer des instructions vocales qui seront ensuite exécutées par la console, comme le lancement d’un jeu.

La mise à jour introduit également de nouveaux avatars, dont les options de personnalisations se veulent bien sûr beaucoup plus nombreuses : corpulence, genre, accessoires, coiffure, couleur de peau et de cheveux et ainsi de suite. Évidemment, un Avatar Store permet de compléter sa collection.

L’October Update ajoute en outre le support du Dolby Vision, le format HDR maison. Il est réservé aux services de streaming compatibles sur les modèles S et X de la console. Il faut également posséder une TV compatible, c’est-à-dire essentiellement un modèle 2017 ou 2018 provenant de chez LG ou Sony.

Enfin, quelques langues ont été ajoutées au Narrateur : espagnol, portugais, polonais, suédois et néerlandais. L’anglais s’enrichit de sa version australienne.

Comme toujours, la console se charge théoriquement de récupérer toute seule la mise à jour et de l’installer quand l’utilisateur est absent. Il est cependant possible d’aller vérifier sa présence pour déclencher manuellement son installation.

L’October Update ne devrait pas être affectée des mêmes problèmes que sur les PC Windows 10, qui ont conduit à son retrait. Contrairement aux ordinateurs classiques, la Xbox One ne possède que trois configurations matérielles différentes et un nombre beaucoup plus limité de paramètres.

Elle est pour rappel disponible depuis le mois d'août sur les terminaux Android, mais uniquement sur invitation. Ce n'est désormais plus le cas : tous les smartphones et tablettes compatibles peuvent l'installer.

Il est recommandé d'avoir Android 8.0 minimum, au moins 4 Go de mémoire vive et un GPU Adreno 530 Mali-G71 ou plus récent. Il faudra télécharger le fichier APK, puis l'installer sur son smartphone, Epic Game ayant décidé de se passer du Play Store.

Fortnite sur Android : plus besoin d'invitation pour participer à la bêta

Au travers d’un arrêté paru ce matin au Journal officiel, le gouvernement précise les conditions dans lesquelles les professionnels de l’automobile doivent informer leurs clients quant à la possibilité d'opter pour des « pièces issues de l'économie circulaire », au lieu de pièces neuves.

À partir du 1er mars 2019, les garagistes devront ainsi afficher dans leurs locaux, mais aussi sur leur site Internet, « la liste des catégories de pièces concernées, une description des familles dont elles relèvent, et les cas dans lesquels le professionnel n'est pas tenu de les proposer ».

Bientôt davantage d’informations relatives aux pièces d’occasion sur les sites des garagistes
IA et vidéo chez Intel : Myriad X en (m)PCIe et M.2, OpenVINO, le FPGA en embuscade

Le géant américain, bien à la peine avec ses processeurs grand public, continue son chemin sur les marchés liés à l'intelligence artificielle. Il vient d'annoncer une nouvelle gamme : Vision Accelerator.

Celle-ci se compose de produits construits autour des solutions de Movidius pour l'intégration à des caméras de vidéosurveillance et autres solutions pour l'industrie, l'eCommerce ou encore la smart city.

On retrouve les FPGA Arria 10 lorsqu'il s'agit de traiter ces processus en masse dans un datacenter. Le tout s'appuie sur la couche logicielle maison OpenVINO (ex-Computer Vision SDK) qui permet aussi bien d'exploiter un CPU, un GPU ou ces accélérateurs.

Mais la liste des partenaires cache quelques surprises. On note Accenture, Adlink, Advantech, AWS, Dell EMC, Honeywell, IEI ou encore Microsoft. La présence de QNAP n'est pas anodine, alors que Synology vient d'annoncer un NAS équipé d'une GeForce GTX 1050 Ti pour de tels usages : le DS1419dva.

QNAP se repose ainsi sur les solutions d'IEI comme la carte FPGA Mustang F-100-A10 pour des produits à destination du secteur médical. Mais on trouve également chez le constructeur des cartes PCIe contenant plusieurs puces Myriad X (MA2485) comme la Mustang-V100-MX8.

Une solution qui devrait se retrouver face à des cartes comme la Tesla T4 de NVIDIA, au TDP de seulement 70 watts et taillée pour le même type de besoins, notamment l'inférence.

Autre solution intéressante, dont on attend de voir si elle finira par arriver dans le grand public afin de proposer un accès à moindre coût à l'IA sur nos PC via des couches logicielles comme DirectML et WinML : des cartes mPCIe ou M.2. Ils sont attendus pour la fin de l'année.

HMD continue de mettre à jour sa gamme de smartphones Nokia et c'est désormais au tour du 3.1 d'avoir une version Plus. L'écran de 5,2 pouces laisse sa place à une version de 6 pouces, toujours en HD+.

Le SoC Mediatek MT6750N (huit cœurs) est remplacé par un Helio P22 (huit cœurs également) comme sur le Redmi 6, avec 2 ou 3 Go de mémoire vive et 16 ou 32 Go de stockage. Une carte microSD de 400 Go peut être installée, contre 128 Go maximum auparavant.

On retrouve ensuite du Wi-Fi 802.11n, du Bluetooth 4.1 (4.2 sur le Nokia 3.1), un connecteur micro USB, une batterie de 3 500 mAh, etc. Tous les détails se trouvent par ici.

Le Nokia 3.1 Plus sera disponible ce mois-ci en Inde et arrivera ensuite dans le reste du monde. Il sera vendu 159 euros avec 2 Go de mémoire vive et 16 Go de Stockage, contre 179 euros avec respectivement 3 et 23 Go.

Nokia 3.1 Plus : écran de 6" et SoC Helio P22, à partir de 159 euros

Après lui avoir fait faire un salto arrière, courir dans l'herbe et sauter par-dessus un petit rondin, le fabricant passe la seconde avec un petit parkour.

Durant un petit footing, il saute de nouveau un rondin un peu plus gros cette fois et monte trois grosses marches (40 cm), toujours en courant. Le robot pèse pour rappel un peu plus de 80 kg pour 1,75 mètre de hauteur.

« Le logiciel de contrôle utilise tout le corps, y compris les jambes, les bras et le torse, pour rassembler l'énergie et la force nécessaires afin de sauter par-dessus la bûche et gravir les marches sans casser son rythme », explique le constructeur.

Boston Dynamics : le robot Atlas fait du « parkour »
Samsung annonce son Galaxy A9 de 6,3" avec cinq capteurs photo, pour 599 euros

Comme prévu, le fabricant a dévoilé un nouveau membre dans la famille des smartphones Galaxy « A » en version 2018. L'A9 rejoint donc les A7 et A8.

Il dispose donc bien de quatre capteurs optiques à l'arrière (dont un téléobjectif avec l'équivalent d'un zoom optique x2) et d'un cinquième de 24 Mpixels à l'avant. Le Galaxy A7 en avait déjà trois derrière (toujours un seul devant), tandis que le Galaxy A8 n'en a qu'un seul derrière et deux devant.

L'écran SuperAMOLED de 6,3 pouces (2 220 x 1 080 pixels) prend place dans un châssis relativement compact de 162,5 x 77 x 7,8 mm (183 grammes). Un SoC Snapdragon 660 et 6 ou 8 Go de mémoire vive sont de la partie, épaulés par 128 Go (ou plus) de stockage extensibles via un lecteur de cartes microSD (512 Go maximum).

La batterie affiche 3 800 mAh, avec Android 8.0 aux commandes. On retrouve la panoplie habituelle : Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth 5, USB Type-C, NFC, lecteur d'empreintes digitales, etc.

Le fabricant annonce une disponibilité pour le mois de novembre. Il faudra tout de même débourser 599 euros pour le Galaxy A9 (hors ODR dont le fabricant est très friand, dès le lancement). Selon plusieurs de nos confrères, l'A9 devrait être une exclusivité temporaire chez Orange.

Quasiment un an après la métropole, l'opérateur lance son service bancaire en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane Française, à Mayotte et à la Réunion.

Là encore, une offre de bienvenue de 80 euros est fournie en utilisant la carte bancaire maison, avec 40 euros supplémentaires pour les clients d'un forfait Orange, Sosh ou Koifé. L'offre de parrainage de 50 euros est également de la partie.

Cette annonce arrive trois jours après du changement au comité de direction d'Orange Bank : la nomination de Paul de Leusse à la place d’André Coisne comme directeur général a été entérinée par le Conseil d'Administration.

André Coisne assurera la transition « en tant que conseiller auprès de Paul de Leusse sur des projets stratégiques, avant de se consacrer à un projet entrepreneurial dans l’investissement responsable, la finance d'impact ».

Orange Bank disponible dans les DROM, Paul de Leusse confirmé comme nouveau directeur général

Lancés lundi, les Core i5-9600K, i7-9700K et i9-9900K étaient disponibles pour 340, 550 et 560 euros chez LDLC en début de semaine. Ce, alors qu'ils avaient été annoncés à 262, 374 et 488 dollars.

Mais les choses semblent empirer. En effet, tant LDLC et ses sites annexes que Top Achat affichent désormais ces puces aux alentours de 380, 550 et... 700 euros. Pour rappel, on trouve des Ryzen Threadripper 1950X à 16 cœurs pour un peu plus de 750 euros.

Une inflation de 25 % tout de même pour l'i9, qui pourrait s'expliquer par la faible disponibilité de ces puces qui doivent venir contrer l'offre d'AMD. La différence entre les 9700K et 9900K se situe surtout dans l'activation de l'HyperThreading, de 4 Mo de cache et 100 MHz supplémentaires côté Turbo.

Intel se vantait lors de son annonce d'avoir le processeur le plus rapide au monde pour les jeux vidéos, c'est aussi (et de loin) le plus cher. Reste à voir lors des premiers tests le nombre de fps qu'il sera possible de grapiller pour ce prix.

En attendant, on ne peut que vous déconseiller l'achat de ces processeurs, en attendant un retour à la normale.

Le tarif du Core i9-9900K explose chez les revendeurs
Au Sénat, une résolution plaide pour un troisième statut, entre éditeur et hébergeur

Dans une proposition de résolution sur la responsabilisation partielle des hébergeurs, la sénatrice Catherine Morin-Desailly plaide pour un troisième statut d’intermédiaire technique, entre hébergeurs et éditeurs.

La présidente de la commission de la Culture regrette que les plateformes actuelles n’aient pour obligation que de retirer les contenus manifestement illicites. « Or, ajoute-t-elle, si les plateformes sont en général efficaces pour retirer les contenus les plus aisément détectables par les algorithmes, comme la pédopornographie ou les actes violents, tel n'est pas le cas pour les campagnes orchestrées de manière plus sophistiquée ». Elle cite en guise d’exemple, la diffusion de fausses informations.

L'auteur estime qu’il est désormais temps d’ « en finir avec une conception encore trop « angélique » d'internet ». S’appuyant sur les travaux des sénateurs Laurent Béteille et Richard Yung, par ailleurs président du Comité national anti-contrefaçon, ou ceux du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique tout comme ceux du Conseil d’État, elle invite le gouvernement à faire valoir, à l’échelle européenne, la nécessité d’une telle réforme de la directive de 2000 sur le commerce électronique.

Rappelons que Richard Yung avait préconisé qu'un intermédiaire relevant du troisième statut mettent « en place les moyens, conformes à l'état de l'art, de surveillance des informations qu'il transmet ou stocke, et de recherche des faits ou des circonstances révélant des activités illicites ». En somme, des mesures pro-actives allant au-delà des faits manifestement illicites.

Certains émojis – notamment en fonction de la couleur de peau, du genre ou de la présence de plusieurs personnages – occupaient un plus grand nombre de caractères, parfois plus d'une dizaine selon Emokipedia.

Ils sont maintenant tous égaux affirme le réseau social, et valent chacun deux caractères.

Désormais, tous les emojis valent le même nombre de caractères sur Twitter

Gartner a publié ses résultats préliminaires pour le troisième trimestre de l'année : 67,2 millions de PC ont été expédiés, en hausse de 0,1 % sur un an. Les zones Europe, Asie/Pacifique et le Japon progressent, tandis que l'Amérique latine et les États-Unis sont en baisse.

Dans le détail, Lenovo est en première position avec 23,6 % de parts de marché (15,9 millions d'unités) et enregistre la plus forte hausse sur un an : + 10,7 %. C'est le second trimestre consécutif que la croissance de Lenovo est à deux chiffres.

HP est second avec 21,8 % (14,6 millions), en augmentation de 6,2 %, tandis que Dell ferme la marche avec 16 % (10,7 millions), soit 5,3 % de mieux.

Apple (7,3 % de parts de marché), Acer (6,1 %) et ASUS (6 %) occupent respectivement les 4e, 5e et 6e places. La marque à la pomme et Acer enregistrent des baisses de 8,5 et 5,7 %, tandis qu'ASUS perd 15,9 % !

Aux États-Unis, le classement est un peu différent : HP, Dell et Lenovo sont sur le podium (dans cet ordre), Apple est de nouveau quatrième, mais Microsoft se hisse en cinquième position (doublant ainsi Acer) avec 4,1 % de parts de marché, en hausse de 0,1 %.

Évolution du marché PC : Lenovo gagne 10,7 %, ASUS perd 15,9 %, Microsoft est 5e aux États-Unis
Facebook lance les 3D Photos pour « donner vie » aux photos du mode Portrait des iPhone

« En capturant la distance entre le sujet au premier plan et l'arrière-plan, les 3D Photos donnent vie aux scènes avec profondeur et mouvement », explique le réseau social. Cette fonctionnalité avait été annoncée lors de la conférence F8 en mai dernier.

Pour en profiter, il faut disposer d'un smartphone avec deux capteurs optiques à l'arrière (un pour la photo, l'autre pour la profondeur de champ par exemple) et prendre une photo en mode Portrait. Il faut donc avoir un iPhone 7+, 8+, X ou Xs (rien n'est précisé concernant Android). Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque le sujet se trouve entre 90 et 120 cm des objectifs affirme Facebook.

Tout le monde peut d'ores et déjà voir les photos 3D dans son flux, tandis que la possibilité d'en créer est progressivement déployée et il faudra attendre plusieurs semaines pour que tout le monde puisse en profiter. De plus amples informations sur la publication de photos 3D sont données dans cette vidéo.

Facebook explique que le résultat ressemble à une scène que l'on regarderait à travers une fenêtre. Bien sûr, 3D Photos est compatible avec les Oculus Go et Rift.

Au-delà de l'aspect « amusant » de cette fonctionnalité, les 3D Photos « s'animent » automatiquement lorsque vous naviguez dans votre timeline, donnant l'impression qu'elles « prennent vie ». Le mieux est encore de regarder la vidéo de présentation.

Les deux constructeurs viennent de mettre en ligne de nouvelles versions destinées à leurs cartes graphiques afin de coller avec le lancement du jeu d'Activision ce vendredi.

Dans les deux cas les performances doivent être à leur meilleur niveau sur les dernières cartes mises sur le marché, AMD annonçant un gain de 5 à 6 % selon les cas.

Le père des Radeon précise que ce pilote est également adapté à Windows 10 October 2018. Du côté des GeForce, on évoque surtout le support d'autres jeux comme  Soulcalibur VI ou GRIP.

Dans les deux cas, quelques bugs sont corrigés au passage.

CoD Black Ops 4 : Pilotes Adrenalin 18.10.1 chez AMD et 416.34 pour NVIDIA

Selon le règlement général sur la protection des données personnelles, une analyse d’impact (AIPD) est toujours requise lorsqu’un traitement est « susceptible d’engendrer un risque élevé pour les droits et libertés des personnes physiques » (article 35, paragraphe 1).

Il revient à chaque responsable de jauger ce risque et donc cette obligation. Néanmoins, dans une logique d’accompagnement, les autorités de contrôle européennes avaient publié en février 2017 neuf critères où une telle analyse est requise. Plus exactement, un responsable « peut considérer qu’un traitement satisfaisant à deux [des neuf] critères nécessite une AIPD » : surveillance systématique, données sensibles, données visant des personnes vulnérables, etc.

Selon nos informations, la CNIL diffusera la semaine prochaine la liste des traitements obligatoirement soumis à une analyse d’impact. Suivra ensuite, la liste inverse, celle où une telle analyse n’est jamais obligatoire.

RGPD : La CNIL va diffuser la liste des traitements exigeant toujours une analyse d’impact
ControlPad : Cooler Master lance sur Kickstarter un pavé avec 24 touches mécaniques et analogiques

La marque a décidé de passer par la plateforme de financement participatif pour lancer son ControlPad, qui s'adresse aussi bien aux joueurs qu'aux professionnels.

Pour faire simple, il s'agit d'un pavé comprenant 24 touches (numérotées de 1 à 24) rétroéclairées, mécaniques et analogiques. Elles exploitent la technologie Aimpad : un faisceau infrarouge et un capteur optique détectent le niveau de pression. Au début de l'année, Cooler Master a pour rappel signé un accord de licence exclusif avec Aimpad jusqu'en 2020.

Deux molettes sont présentes sur l'arrière, de chaque côté du cordon USB. Un repose-poignet amovible et magnétique est également de la partie. Le ControlPad est pour le moment compatible Windows et Linux, la prise en charge par les Mac est en cours et devrait arriver avant le lancement.

Sur Kickstarter, il faudra débourser 55 dollars minimum (early bird) pour une livraison prévue en mai 2019. Cooler Master explique d'ailleurs pourquoi il passe par un financement participatif : « Contrairement à une start-up, nous n'avons pas besoin de l'argent. Nous reconnaissons pleinement et honnêtement cela. Mais en utilisant cette méthode, nous obtenons des retours d'utilisateurs ».

Actuellement, près de 15 000 dollars ont été récoltés sur les 50 000 demandés. La campagne finira dans 44 jours.

On pouvait s'y attendre, mais le salon de Las Vegas sera l'occasion pour NVIDIA d'apporter de nouvelles cordes à l'arc de sa nouvelle génération de puces graphiques à en croire WCCFTech.

Des modèles RTX 2050 (Ti), 2060 (Ti) et 2070 seraient ainsi dévoilés. Ce dernier sera décliné dans une version Max-Q pour des ordinateurs fins et plus efficaces en énergie.

On s'étonnera d'ailleurs que les modèles 2060 (Ti) n'aient pas droit au même traitement selon les sources de notre confrère. Tant de points qui seront à confirmer dans les mois à venir.

Il faudra dans tous les cas être attentif à l'évolution des caractéristiques de la gamme, notamment des Tensor Cores et RT Cores, destinés à des usages annexes comme le ray tracing et les calculs liés à l'IA pour des fonctionnalités comme DLSS (voir notre analyse).

Avec la baisse de performances, toutes les fonctionnalités n'auront pas forcément le même intérêt. Un équilibre sera donc à trouver entre taille de la puce, capacités techniques, marché visé et prix des machines.

Les GeForce RTX mobiles pourraient être annoncées au CES, dont des modèles Max-Q

PeerTube, l’alternative décentralisée poussée par Framasoft et développée par Chocobozzz, est désormais disponible en version 1.0 finale. Pour rappel, PeerTube permet le visionnage de vidéos via les échanges P2P et la fédération de serveurs.

Elle est arrivée comme prévue pour le début de l’automne, corrigeant au passage plusieurs bugs, notamment sur l’effacement des fichiers redondants et les avatars.

L’archive de cette version 1.0 et son code source peuvent être téléchargés depuis le dépôt GitHub de Chocobozzz.

Une annonce officielle aura lieu le 15 octobre (lundi prochain).

PeerTube 1.0 et son code source disponibles en version finale
CitizenCon : nouvelle bande-annonce pour Squadron 42, l'Alpha 3.3 de Star Citizen disponible

Hier soir, l'équipe de Chris Roberts a donné de nombreuses informations sur le développement de son jeu, à commencer par une nouvelle présentation de Squadron 42.

Il s'agit d'une aventure solo développée par Cloud Imperium dans l'univers de Star Citizen, mais dont on ne connaît toujours pas la date de sortie. Dans cette vidéo, nous pouvons découvrir une ribambelle d'acteurs de renoms : Gillian Anderson, Gary Oldman, Mark Hamill et John Rhys-Davies.

Le studio annonce également la mise en ligne de la version Alpha 3.3 de Star Citizen. Les changements sont nombreux, mais il est notamment question de l'Object Container Streaming qui devrait permettre d'augmenter significativement les performances.

L'intégralité de la CitizenCon 2018 (plus de huit heures de vidéo tout de même) est disponible sur Twitch.

Attendues pour la semaine prochaine, ces nouvelles carte seront bien plus concentrées autour des modèles proposés par les partenaires de NVIDIA qu'avec les RTX 2080 (Ti).

Chez MSI, quatre déclinaisons seront mises sur le marché : Aero 8G, Armor 8G, Gaming 8G et Duke 8G. Chacune disposera de spécificités, notamment au niveau du système de refroidissement :

  • Aero : modèle d'entrée de gamme avec un ventirad « blower » basique
  • Armor : modèle à deux ventilateurs TorX 2.0 et RGB (léger)
  • Gaming : modèle Twin FrozR 7 à deux ventilateurs TorX 3.0 et RGB
  • Duke : modèle haut de gamme Tri-FrozR à trois ventilateurs TorX 2.0 et RGB

D'autres déclinaisons « OC », « X » ou « Z » peuvent exister avec différents niveaux de fréquences et l'utilisation d'une puce triée (TU106-400A) plutôt qu'une classique TU106-400.

Le tarif n'a pas encore été dévoilé par le constructeur, mais on espère bien qu'ils débuteront à moins de 600 euros. Vous trouverez toutes les caractéristiques détaillées par ici.

MSI dévoile ses GeForce RTX 2070

Mozilla vient de remanier son application Pocket, à travers une version 7.0 voulue plus agréable au quotidien, disponible sur Android, iOS et web.

La plus grosse nouveauté est la lecture des articles. Depuis la page principale ou celle d’un article, on peut appuyer sur l'icône casque audio pour qu’une synthèse vocale (basée sur Amazon Polly) prenne le relai.

La fonction est très simple et s’en sort bien, les titres, intertitres et textes passant régulièrement d’une voix masculine à féminine, pour maintenir l’attention de l’utilisateur. Nous l’avons utilisée sans souci particulier sur des articles en anglais et français.

Pocket 7.0 introduit également une nouvelle interface pour ses applications mobiles. Elle se veut plus claire et plus agréable, avec des thèmes sépia et sombre enfin ajoutés à la version gratuite et qui se répercutent sur l’ensemble de l’interface. Des polices ont en outre été ajoutées.

Mozilla rénove son Pocket et lui offre la synthèse vocale
Facebook a supprimé 810 nouveaux profils trompeurs

Dans un communiqué, la société détaille les raisons de la disparition de 559 Pages et de 251 comptes. Elle continue de supprimer les comptes, Pages et groupes issus de campagnes de désinformation, en pleine préparation des élections américaines de mi-mandat.

Malgré tout, « la majorité de l'activité trompeuse constatée sur Facebook est du spam bien plus motivé par l'argent que par la politique » estime le groupe, qui les voit s'adapter aux contre-mesures.

Ces publications comprennent habituellement des annonces pour de fausses lunettes de soleil ou de faux programmes amincissants.

Désormais, ils publieraient des centaines de liens vers des articles clickbait, via des dizaines de comptes sur des dizaines de Pages différentes. Le tout pour engranger des revenus publicitaires. Les désastres naturels et la presse people seraient particulièrement populaires.

La société a aussi supprimé des vidéos Live par erreur, rapporte TechCrunch. Si les utilisateurs tentaient de les ajouter à une Story ou à leur fil d'actualités, la vidéo issue d'une diffusion en direct disparaissait. Le bug a été corrigé et certaines vidéos ont été restaurées. Aux autres membres affectés, le réseau social a envoyé un email d'excuse.

Lors de l'annonce des GPU de la génération Turing et des GeForce RTX, la société avait évoqué cette solution, proposée au Khronos Group pour une standardisation.

À la manière de DirectX Raytracing, elle permet de tirer parti des fonctionnalités dédiées des cartes graphiques sur différentes plateformes.

C'est aux développeurs que NVIDIA s'adresse cette fois en apportant des précisions sur le fonctionnement de sa solution, du pipeline à la gestion des shaders, avec quelques exemples à la clé.

NVIDIA détaille ses extensions Vulkan dédiées au ray tracing

Lancée en début d'année, la fonction permettait d'ajouter chez des tiers les prédictions de réponses de Gmail. Le projet venait d'Area 120, programme de Google pour encourager la conception de produits dans les 20 % de temps libre de ses employés.

La société a envoyé un email aux développeurs bêta testeurs pour leur annoncer la fin de « Reply », rapportent The Verge et XDA-Developers. Aucun détail ne semble fourni sur les raisons de cet arrêt, Google promettant simplement d'incorporer à ses produits les leçons de ce programme.

Google coupe l'expérimentation des Smart Replies dans d'autres applications

Les membres des Groupes Facebook peuvent maintenant démarrer des conversations comprenant jusqu’à 250 personnes. Des conversations que l’on retrouve ensuite dans Messenger.

Cette capacité est en cours de déploiement et permet de créer des groupes de conversations thématiques, sans limitation particulière autre que le nombre de personnes. Des appels audio et vidéo peuvent même rassembler jusqu’à 50 personnes.  

En tant que membre d’un Groupe, rejoindre une conversation se fait sur une base volontaire. Les notifications sont bloquées jusqu’à ce qu’elles soient spécifiquement autorisées pour chaque conversation, pour éviter un ensevelissement. Mêmes actives, elles peuvent être limitées aux seules mentions directes (via le classique @).

Enfin, les administrateurs des Groupes ont tout pouvoir sur les conversations. Ils peuvent les fermer quand ils le souhaitent (par exemple en cas de débordement) et s’arroger le droit d’en créer.

De quoi pousser encore un peu plus Messenger comme un outil organisationnel, particulièrement sur les pages des Groupes, susceptibles d’organiser des évènements.

Facebook permet aux Groupes des conversations Messenger jusqu'à 250 personnes
Rock Paper Shotgun compte interdire la lecture aux bloqueurs de publicité

Le 8 octobre, le site britannique dédié au jeu vidéo PC a annoncé un changement important pour ses lecteurs.

Jusqu'ici, les internautes bloquant les publicités se voyaient proposer trois options : soutenir RPS (en payant pour une version sans publicité), mettre le site en liste blanche ou continuer la lecture en l'état.

Le mois passé, le site a testé la suppression de la troisième option pour 10 % de ses visiteurs. Le pourcentage est passé à 35 % des visiteurs cette semaine. RPS prévient que cette part risque d'augmenter par la suite. Le soutien coûte au mieux 40 dollars par an.

« Tout ce que RPS fait coûte de l'argent, et la majorité vient de la publicité. Si les lecteurs bloquent ces publicités, alors ils profitent de notre travail sans contrepartie » estime Graham Smith, son rédacteur-en-chef. Laisser la possibilité de lire le site sans publicité détournerait la majorité des visiteurs des autres options.

Il s'adresse aussi aux personnes pensant qu'il n'y a pas de bonne publicité : « L'argument est habituellement anti-commercial, pro-vie privée ou lié aux performances du PC. Je peux respecter qu'une personne tente de vivre selon des principes, mais voici ma réponse : si vous objectez au principe de la publicité, vous ne devriez pas lire des sites avec des réclames. »

Le blocage de publicité n'améliorerait pas le site mais mènerait simplement à des annonces plus intrusives, juge-t-il.

Selon CNBC, Apple travaillerait à un nouveau service vidéo, avec l’objectif d’offrir des contenus aux possesseurs de ses produits.

La rumeur provient de « sources proches ». Elles indiquent que le service permettrait bien sûr des abonnements, et qu’Apple se lancerait dès le début de l’année prochaine.

La société n’a évidemment pas souhaité commenter, mais il ne faudra attendre que quelques mois pour voir la rumeur confirmée. Ou pas.

Apple préparerait du contenu gratuit pour ses clients

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.