1080p et 4K chez Molotov qui active une chaîne de test de votre débit

Molotov vient d'officialiser ce que certains avaient déjà remarqué sur Twitter : le passage à la 4K du service, en plus du 1080p. Les appareils concernés sont l'Apple TV 4K, la SHIELD TV de NVIDIA, les téléviseurs connectés Samsung 2017, Bravia UHD de SONY, Chromecast Ultra, et autres appareils Android compatibles. Les Mac, PC et TV d'ancienne génération seront compatibles un peu plus tard.

Le 1080p et la 4K sont accessibles à tous ceux qui disposent au moins d'une option payante sur Molotov. Ces définitions ne sont proposées que sur certaines chaînes, en fonction de ce qu'elles acceptent de proposer sur le service. Luxe TV 4K sert pour le moment d'exemple, puisqu'elle n'est accessible (gratuitement) que si les critères 4K sont remplis.

Pour ceux qui souhaitent savoir ce que leur permet leur connexion et leur appareil, une chaîne « Molotov TvTest » a été mise en place, affichant la définition maximale accessible selon les cas. La bande passante nécessaire pour la 4K est de 12 Mb/s, le service exploitant le HEVC (H.265).

La semaine dernière, Microsoft annonçait l’arrivée de son navigateur Edge sur Android et iOS. Seule la version pour terminaux Apple était mise en ligne, en version preview (voir notre prise en mains).

Désormais, la mouture Android peut également être téléchargée et, sauf surprise, les fonctionnalités devraient être les mêmes. Notez au passage que le Microsoft Launcher (ex-Arrow) est également disponible sur Android :

Le navigateur Edge et Microsoft Launcher sont disponibles sur Android

OVH vient d'activer un nouveau service en alpha au sein de ses Labs : Functions. Présenté comme une plateforme FaaS (Function as a Service), elle doit permettre aux développeurs de se focaliser sur leur code plus que sur les phases annexes à la manière de ce que l'on peut trouver dans des services comme Heroku ou DigitalOcean par exemple.

Ainsi, vous disposerez d'un ensemble de fonctionnalités accessibles en ligne de commandes qui permettent d'initier une application, de la lancer, de la déployer, d'afficher ses logs, etc. Node.js, Python, Perl, Go et Bash sont supportés.

Un tutoriel est accessible par ici avec la procédure d'installation, la documentation complète se trouve par là. Enfin, plusieurs exemples ont été mis en ligne dans un dépôt GitHub pour ceux qui voudraient voir ce que cela permet dans la pratique.

Avec Functions, OVH mise sur la gestion et le déploiement d'applications en CLI

Le célèbre gestionnaire de mot de passe se met à jour et apporte au passage quelques nouveautés intéressantes en plus de l'habituelle série de bugs corrigés.

Ainsi, lors de la création d'une nouvelle base, il vous sera proposé d'imprimer une feuille d'urgence. Elle contiendra les informations nécessaires pour vous connecter à votre base comme l'emplacement de la clé privée. Vous pourrez choisir d'y inscrire manuellement votre mot de passe ou l'emplacement des sauvegardes. Bien entendu, elle sera à garder en sécurité.

Vous aurez également la possibilité de chercher des mots de passe similaires par clusters, des modifications ont été apportées sur certaines pages dans le cas d'un changement de master key et il n'est plus possible d'attacher des fichiers de plus de 512 Mo à une entrée.

KeePass 2.37 propose la création d'une feuille d'urgence

Comme prévu, c’est aujourd’hui que le satellite sera envoyé dans l’espace, sauf report de dernière minute. Il sera installé à bord d’une fusée Rockot qui décollera depuis le Cosmodrome de Plessetsk, dans le nord de la Russie.

Le live de l’Agence spatiale européenne commencera à 10h30 avec des discussions sur les aspects techniques de cette mission. Le décollage est ensuite programmé pour 11h27.

Suivez en direct le lancement du satellite Sentinelle 5P de l’ESA
Twitter explique les raisons du blocage du compte de Rose McGowan

L’actrice américaine (Charmed, Scream, Once upon a Time) accuse le producteur Harvey Weinstein de harcèlement sexuel. Elle s’en prend également à d’autres comme Matt Damon et Ben Affleck qui auraient laissé faire. Elle a depuis été rejointe par d’autres personnalités.

Très présente sur Twitter, elle a vu son compte bloqué plusieurs heures pour non-respect des conditions d’utilisation du réseau social, sans plus de détail sur les raisons de ce choix, ce qui a évidemment suscité de très nombreuses réactions.

Mis en cause, Twitter s’est expliqué sur cette affaire : « un de ses tweets comprenait un numéro de téléphone privé », contraire donc à ses conditions d’utilisation. Il ajoute que le message en question a été supprimé et le compte déverrouillé. À l’avenir, il tentera également d’être plus explicite sur les raisons qui ont conduit à un blocage.

Afin de tenter de redorer un peu son image suite à cette histoire, le réseau social en profite pour affirmer « son soutien aux femmes et aux hommes courageux qui utilisent Twitter pour partager leurs histoires et travailleront dur chaque jour ».

Mais la société va sans doute commencer à faire face à ses responsabilités concernant ses choix en matière de blocage, qui sont contestés, car très durs dans des cas qui apparaissent comme peu légitimes et très permissifs dans d'autres.

Début août, Hyperloop One réalisait un test à 310 km/h avec sa capsule XP-1. Comme nous l’avions expliqué, il s’agissait pour la société d’une démonstration technique lui permettant de partir à la recherche de partenaires.

Elle en a trouvé au moins un : Richard Branson et son Virgin Group. Le montant de l’investissement n’est pas précisé dans le communiqué, mais il est suffisant important pour que Hyperloop One soit rebaptisé Virgin Hyperloop One.

De son côté, Richard Branson rejoint le conseil d’administration de cette nouvelle entité.

Richard Branson investit dans Hyperloop One, qui devient Virgin Hyperloop One

En juin dernier, le fabricant annonçait une nouvelle gamme Diamond : des smartphones conçus avec le chinois Nubia (une marque de ZTE). Bénédicte Ernoult, directrice marketing d'Archos, nous avait alors détaillé l’orientation de ce partenariat.

Aujourd’hui, le français revient sur le devant de la scène avec le Diamond Omega, qui semble cette fois inspiré du Z17S. Il dispose d’un écran quasiment sans bord de 5,73 pouces (2 040 x 1080 pixels) avec un Snapdragon 835, 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage.

Quatre capteurs optiques sont présents : deux à l’avant, deux à l’arrière. Bien évidemment, on retrouve du Wi-Fi 802.11ac, du NFC, de la charge rapide, etc. Les caractéristiques techniques sont disponibles ici.

Le Diamond Omega sera disponible en France durant la première moitié du mois de novembre pour 499,99 euros.

Archos Diamond Omega : un smartphone Nubia de 5,73” pour 499,99 €

Après Tim Cook, la commissaire européenne à la concurrence était de passage à Paris. Elle en a profité pour faire une déclaration à la presse : « La démarche lancée par la France et suivie par un certain nombre d'États membres pour taxer de la bonne manière les entreprises du numérique est très importante », comme le rapporte Les Échos.

Si la France est soutenue par plusieurs pays, d’autres y sont par contre opposés. C’est par exemple le cas de l’Irlande, de Malte et de Chypre.

Margrethe Vestager veut accélérer ce mouvement, mais reste prudente sur les modalités de sa mise en place. Pour commencer, il s’agit ainsi de « savoir où placer la barre » sans pénaliser les start-ups.

Ensuite, « il faut éviter la double imposition. Comment être sûr, avec un impôt sur le chiffre d'affaires, que la même activité n'est pas taxée deux fois ? Il ne s'agit pas de taxer le plus possible. Il s'agit d'égalité devant l'impôt ».

Taxation des GAFAM : Margrethe Vestager soutient l’initiative de la France

Fin septembre, le fournisseur d’accès s’associait à Covage pour fournir ses Bbox sur les réseaux qu’il s’apprête à construire. L’an dernier, c’était Axione (autre filiale de Bouygues) qui sécurisait l’arrivée du FAI et de son concurrent Free.

À son tour, l’opérateur TDF dispose d’un contrat-cadre avec Bouygues Telecom, pour 200 000 prises sur deux réseaux publics (dans le Val d’Oise et les Yvelines). L’enjeu est important pour les gestionnaires des réseaux publics, couvrant 43 % de la population en zones rurales, qui comptent sur les grandes marques nationales pour conquérir les habitants.

De tels contrats sont encore nécessaires, en l’absence d’une harmonisation technique entre réseaux de collectivités et FAI, qui tarde à venir.

Fibre : Bouygues Telecom signe avec TDF sur ses réseaux publics
Hyatt s’est encore fait infiltrer par un malware, des données bancaires dérobées

En 2015, la chaîne d'hôtels annonçait avoir « identifié un logiciel malveillant sur les ordinateurs qui gèrent les systèmes de paiements » et demandait aux clients de vérifier leurs relevés bancaires. Ils « peuvent utiliser en toute confiance des cartes de paiement dans les hôtels Hyatt dans le monde entier » affirmait-elle alors.

Aujourd’hui, Hyatt nous rejoue quasiment la même partition : « un logiciel malveillant a été détecté sur certains systèmes informatiques ». Conséquence, des accès non autorisés à des cartes de paiement utilisées dans plusieurs dizaines d’hôtels entre le 18 mars et le 2 juillet.

La société tient à nous « rassurer » dans son communiqué : au-delà des informations sur la carte de paiement (nom du titulaire, numéro, date d'expiration et code de vérification, excusez du peu), aucune autre donnée n’aurait été piratée...

Enfin, Hyatt ressort la même promesse qu’il y a deux ans : « les clients peuvent se sentir en confiance en utilisant des cartes de paiement dans les hôtels Hyatt du monde entier »… jusqu’à la prochaine fuite ?

Le paiement instantané est désormais une réalité pour Bitcoin, Ethereum et Litecoin depuis un compte détenu aux États-Unis via Coinbase, qui propose une série de services autour des crypto-monnaies.

Il fallait auparavant attendre plusieurs jours pour récupérer le montant acheté depuis un compte classique. Désormais, ce sera immédiat jusqu'à un montant de 25 000 dollars. Une manière de faciliter l'approvisionnement d'un compte et donc l'utilisation de ces crypto-monnaies pour le service, qui veut devenir une référence en la matière.

Coinbase facilite l'achat de crypto-monnaies

La guerre de la communication continue sur la 5G, alors que les premiers réseaux commerciaux ne sont pas attendus avant 2020 et que la norme définitive n’a toujours pas été ratifiée.

Après Ericsson, Intel et Telia  qui annonçaient début octobre « la première concrétisation de la 5G en Europe », voici que Deutsche Telekom explique « tester les premières antennes 5G ultra-rapides d'Europe dans un contexte réel », en exploitant un pré-standard de la 5G.

L’opérateur précise qu’il a mis en place une connexion à plus de 2 Gb/s vers le terminal d’un utilisateur, tandis qu’il propose une latence de 3 ms sur des sites commerciaux. Pour rappel, Telia ne donnait pas de vitesse, tandis que la latence était inférieure à 5 ms, sans plus de précisions.

Comme nous l’avons déjà expliqué dans une précédente analyse, la 5G permet des usages différents selon les besoins : débits élevés, latence faible, très grand nombre de connexions pour des objets connectés, etc.

Deutsche Telekom déploie ses premières antennes 5G à Berlin : jusqu’à 2 Gb/s

Depuis des mois, Facebook a repris l'une des fonctionnalités phare de Snapchat à son compte : les Stories. Accessibles sur le réseau social mais aussi sur Instagram, elles sont bien plus populaire sur ce second service.

Pour tenter de faire décoller ses statistiques, Facebook a donc décidé d'ouvrir la fonctionnalité à toutes les pages (et non plus celles qui sont vérifiées) en plus de l'arrivée du cross-post annoncé un peu plus tôt dans la semaine.

TechCrunch précise que le déploiement va se faire progressivement dans les mois à venir. Reste à voir si, cette fois, la mayonnaise prend.

Les Stories de Facebook accessibles à toutes les pages

Après avoir sorti son Dashboard de bêta au début de l'année, la société passe la seconde dans sa gestion de la relation avec les artistes en leur consacrant une application mobile.

À la manière de ce que propose Facebook à ses VIP avec Mentions, il est ici question d'apporter des fonctionnalités supplémentaires. Bien entendu, cela vise surtout le suivi du nombre d'écoutes en temps réel, mais aussi l'accès à des statistiques sur le long terme.

Chaque artiste pourra ainsi découvrir qui sont ceux qui l'écoutent en fonction de leur âge, leur genre, leurs autres goûts musicaux, etc. Il pourra aussi éditer son profil et ses playlists directement depuis son smartphone.

Spotify proposer une application iOS pour les artistes
DJI : une caméra Zenmuse X7 pour drone avec objectif interchangeable, pour… 2 699 $

Le fabricant de drones veut passer un cap dans la vidéo et dévoile « la première caméra numérique Super 35 au monde optimisée pour la photographie aérienne professionnelle ».

Elle peut enregistrer des vidéos 6K à 30 fps et grimper jusqu’à 60 fps en 4K UHD. Toutes les caractéristiques techniques et des vidéos de présentations sont disponibles par ici.

La caméra Zenmuse X7 sera mise en vente début novembre pour 2 699 dollars tout de même et ne sera pour le moment compatible qu’avec le drone Inspire 2 du fabricant. Des objectifs de 16, 24, 35 et 50 mm sont disponibles en option, pour 1 199 à 1 299 dollars suivant les modèles.

Les deux géants ont décidé de s’associer (voir ici et ) afin de proposer une nouvelle bibliothèque open source dédiée à l’apprentissage profond pour l’intelligence artificielle. Elle est diffusée sous licence Apache 2.0.

Elle doit permettre aux développeurs « de tous les niveaux de compétences de créer des prototypes, de construire, de former et de déployer des modèles perfectionnés d'apprentissage automatique pour le cloud, les terminaux et les applications mobiles ».

Gluon est déjà compatible avec Apache MXNet et supportera le Microsoft Cognitive Toolkit (CNTK) dans une prochaine mise à jour. Notez que le nom de gluon fait référence aux gluons qui relient les quarks, des particules élémentaires, entre eux (voir cette analyse).

Avec Gluon, Amazon et Microsoft veulent révolutionner le deep learning

Anne Hidalgo, maire de la capitale, a expliqué hier qu’elle va inscrire dans le nouveau plan climat un objectif de « fin des moteurs diesel à Paris en 2024 et à essence en 2030 ».

Elle ajoute qu’il n’est pas question de mettre en place une mesure d’interdiction, mais d’« investir dans le développement des alternatives et dans le renforcement des aides financières qui permettent aux particuliers et aux professionnels d’acheter des véhicules propres ».

Ce nouveau plan climat sera soumis au vote du Conseil de Paris en novembre prochain.

Paris veut se débarrasser des voitures à essence en 2030, sans les interdire

Google explique qu’une équipe s’est rendue dans le parc national Quttinirpaaq (d’une superficie de plus de 37 000 km²). En Inuit, cela signifie le « Toit du monde ».

Il s’agit d’une zone reculée, proche du pôle Nord et visitée par moins de 50 personnes chaque année selon Google. Désormais, vous pouvez en visiter une partie confortablement installée dans votre fauteuil.

Street View à la découverte du « Toit du monde » au Canada

Le cours de la crypto-monnaie s’est envolé hier, lui faisant franchir nettement la barre des 5 000 dollars. Au plus haut de la journée, un bitcoin pouvait être vendu contre 5 774 dollars.

Au moment où nous rédigeons ces lignes, le bitcoin s’échange à 5 596 dollars, soit 4731 euros. L’ensemble des bitcoins en circulation ont désormais une valeur de plus de 90 milliards de dollars, contre 76 milliards pour l’ensemble de toutes les autres crypto-monnaies.

Le Bitcoin dépasse les 5 000 dollars

La société a été victime d’une gigantesque fuite de données concernant 145,5 millions de clients au dernier décompte, conduisant son PDG vers la sortie.

Une nouvelle affaire agite le web depuis peu : du code malveillant a été découvert sur l’une des pages de son site. Nouvelle cyberattaque et/ou fuite de données ? Non affirme la société à nos confrères de Reuters.

Elle rejette la faute sur l’un de ses partenaires. La page en question a été mise hors ligne.

Equifax : du code malveillant sur l’une de ses pages, mais pas de piratage
La New Nintendo 3DS XL édition SNES est disponible

C’est aujourd’hui que Nintendo lance une nouvelle édition limitée de la New 3DS XL, aux couleurs de la célèbre Super NES qui a fêté son 25e anniversaire en Europe.

Pour que l’illusion soit totale, la marque est allée jusqu’à reprendre sa teinte grisâtre d’origine fleurant bon les années 90. Comptez 199,99 euros si vous voulez vous l’offrir.

Dans un entretien aux Assises de la sécurité de Monaco, Tanguy de Coatpont, le directeur général de l’éditeur en France, nous déclare préparer une certification de produits dédiés aux opérateurs d’importance vitale (OIV), les réseaux les plus sensibles du pays.

« La seule obligation pour les OIV est d'utiliser pour les réseaux d'importance vitale des solutions estampillées par l'ANSSI. On réfléchit à s'y lancer dans une échéance rapide » nous explique-t-il. La démarche devrait prendre du temps, avec des investissements spécifiques.

Kaspersky propose notamment SecureOS, un microkernel destiné à ces systèmes vitaux, annoncé depuis quatre ans et commercialisé depuis un an et demi.

Cette annonce intervient en pleines révélations sur une valse d’espions au sein des infrastructures de Kaspersky en 2015. L’éditeur est rejeté en masse par l’administration américaine, qui ne l’estime plus de confiance. Comme à nos confrères, Tanguy de Coatpont nous assure que la société ne collabore pas avec les services de renseignement russes.

Lors d’une conférence de presse, Guillaume Poupard de l’ANSSI a répondu qu’« il n'y a pas de veto envers tel ou tel antivirus » même s’il n’en recommande pas forcément l’usage sur les réseaux les plus sensibles.

Kaspersky cherche une certification de l’ANSSI

Blizzard a donné un avant-goût des changements qui seront apportés à Diablo III avec le déploiement de la mise à jour (mineure) 2.6.1. Dans les grandes lignes, plusieurs sets de classe ont vu leurs bonus modifiés pour des questions d’équilibrage.

Quelques compétences sont aussi passées à la moulinette, comme le marteau béni du croisé dont les effets de la rune perpétuité ont été revus afin de limiter les saccades lors de combats un peu chargés. Quelques équipements légendaires verront également certaines de leurs caractéristiques changer marginalement.

Des modifications plus profondes amenées dans d’autres mises à jour devraient quant à elles être présentées début novembre à l’occasion de la Blizzcon.

Diablo III : un coup d’œil au futur patch 2.6.1

De nombreux groupes se forment sur Discord et plusieurs studios ou « influenceurs » maintiennent des serveurs officiels pour favoriser la cohésion de leur communauté.

Pour leur faciliter la tâche, Discord leur propose désormais d’obtenir un statut « vérifié », à la manière de Facebook ou Twitter. Les serveurs Discord officiels sont ainsi reconnaissables au petit badge placé à côté de leur nom.

L’un des premiers à en profiter est le serveur officiel de la communauté Minecraft, que l’on imagine très nombreuse.

Discord distribue des tags « vérifié » pour certains serveurs

Les notes de versions indiquent en effet que carte d’embarquement apparaîtra automatiquement dans l’application 24 heures avant le départ. Si d’autres avaient déjà sauté le pas, ce changement n’est pas anodin puisqu’il s’agit de l’une des principales compagnies aériennes du monde, reste à voir si d’autres suivront le mouvement.

Dans tous les cas, cette fonctionnalité pourrait bien simplifier la vie de certains voyageurs. Il faudra par contre voir s’il sera toujours possible de modifier certaines options avant le départ (sièges, bagage en soute, etc.). Pour le moment, la version Android n’a pas été mise à jour avec ce service.

Via son application iOS, Delta supprime le processus d’enregistrement

Waymo se sent en confiance dans le procès fleuve l’opposant à Uber. Selon Reuters, la filiale de Google réclamerait plus d’un milliard de dollars à son concurrent pour mettre fin aux poursuites, ainsi que des excuses publiques.

Une somme que le spécialiste des VTC ne semble pas prêt à débourser. La posture adoptée par Waymo semble par ailleurs montrer que l’entreprise n’entend pas spécialement mettre fin aux poursuites.

Selon un professeur de droit des entreprises interrogé par l’agence, la filiale de Google aurait tout intérêt à laisser traîner l’affaire autant que possible pour qu’elle accapare l’attention des dirigeants d’Uber. L’art de la guerre a bien changé.

Waymo réclamerait 1 milliard de dollars à Uber pour stopper les poursuites
The Pirate Bay fait à nouveau miner votre machine, sans opt-out possible

The Pirate Bay remet le couvert. Le site avait expérimenté pendant quelques jours un script (CoinHive) permettant de miner des crypto-monnaies en utilisant les ressources matérielles du visiteur en remplacement des publicités.

Il était alors possible de désactiver ce script pour naviguer normalement, mais cela avait tout de même fait grand bruit. Aujourd’hui, CoinHive fait son retour sur TPB, mais cette fois-ci en complément des publicités traditionnelles, et sans possibilité de couper son activité, autrement qu’avec un bloqueur de publicités, rapporte TorrentFreak.

En agissant ainsi, TPB prend le risque de se mettre à dos Cloudflare, qui a par le passé déjà banni plusieurs sites exploitant CoinHive, au prétexte que le script était considéré à leurs yeux comme un malware.

Alors que la Model 3 est en production depuis peu, c’est le haut de gamme du fabricant qui est visé. Dans un communiqué transmis à plusieurs de nos confrères, il s’explique : « un petit nombre de câbles dans la deuxième rangée de sièges rabattables de certains modèles de véhicules de la série X de 2016 et de 2017 pourraient nécessiter un ajustement ».

Le constructeur affirme n’avoir eu aucun retour d’un problème ou d’un accident de la part de ses clients, et ajoute que le souci a été découvert à la suite d’un contrôle interne.

Les véhicules concernés ont été fabriqués entre le 28 octobre 2016 et le 16 août 2017. La vérification peut se faire dans un centre agréé Tesla, ou bien à domicile via le service de réparation mobile. Les clients concernés ont évidemment été informés.

Tesla lance une campagne de rappel de 11 000 Model X pour un (petit) souci de câble

Le géant coréen a publié des prévisions plus qu’enthousiastes pour ses résultats du troisième trimestre. Le groupe s’attend à un chiffre d’affaires en hausse d’au moins 27 % sur un an à 61 000 milliards de wons, soit 45,7 milliards d’euros environ.

Le bénéfice opérationnel devrait quant à lui presque tripler pour atteindre 14 070 milliards de wons (10,5 milliards d’euros). Il est certainement encore un peu tôt pour en être certain, mais ces chiffres records pourraient être dûs en grande partie au succès rencontré par le Galaxy Note 8, qui contraste nettement avec le fiasco du modèle précédent.

Samsung Electronics attend des résultats record

La directrice des opérations de Facebook était l’invitée d’Axios afin d’être interviewée par Mike Allen. Une opération transparence pour le réseau social, suite à l’affaire de l’ingérence russe dans l’élection de Donald Trump.

Pour rappel, Facebook a déjà remis au Congrès 3 000 publicités jugées frauduleuses et vues par 10 millions d’utilisateurs. « Des choses se sont passées sur notre plate-forme lors de cette élection, et cela n’aurait pas dû arriver » reconnaît-elle. Elle réaffirme une nouvelle fois son aide à l’enquête en cours.

Facebook, l’élection de Donald Trump et la Russie : l'interview de Sheryl Sandberg