du 13 septembre 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

AirPower, adaptateur jack, charge rapide, NFC : les déceptions de la conférence d'Apple

Hier, la société dévoilait ses iPhone Xr, Xs (Max) et une Watch Series 4. Mais nombreux étaient ceux à attendre des annonces sur certains points. Autant dire qu'ils ont été déçus de la prestation de Tim Cook et son équipe.

L'absence totale de mention d'AirPower pendant la conférence est sans doute le sujet qui a concentré le plus de reproches. Annoncée l'année dernière et attendue pour 2018, cette solution de charge sans fil unifiée ne semble même plus exister pour Apple.

Il n'en est plus question sur le site et les équipes présentes à la conférence auraient de leur côté refusé de faire le moindre commentaire. Dommage, alors que la charge sans fil des iPhone Xs (Max) est annoncée comme plus rapide (sans plus de détails) grâce à son panneau arrière retravaillé.

Le contenu du bundle des nouveaux appareils est également moqué. Malgré leur prix, l'adaptateur Lightning/jack n'est plus inclus. Quant à l'adaptateur secteur, il reste désespérement de 5 W, bien loin de la charge rapide. Son câble n'évolue pas non plus : pas d'USB Type-C.

Outre l'abandon de tous les modèles avec connecteur jack, le NFC n'a fait l'objet d'aucune annonce. On reste ainsi sur un simple mode lecteur, limitant les possibilités, notamment en matière de sécurité. Wccftech note cependant que l'appareil peut réagir à un tag NFC sans besoin d'une application spécifique ouverte.

Enfin, on regrettera qu'Apple n'ait pas basculé ses dalles OLED sur du 120 Hz pour les iPhone Xs. Malgré leur tarif élevé, ils ne récupèrent pas cette fréquence, pourtant disponible depuis un moment sur les iPad Pro.

SilverTM s'est lancé dans ce projet un peu fou il y a plusieurs mois, avec une première vidéo alléchante en février dernier.

Le premier chapitre (avec le train suspendu), entièrement recréé dans Unreal Engine, est désormais disponible au téléchargement (un peu plus de 1 Go).

L'équipe estime avoir été au bout de ce qu'elle souhaitait réaliser avec son Projet Lambda… mais ne ferme pas la porte au développement du second niveau à condition que la dernière vidéo du projet atteigne les 100 000 j'aime.

Projet Lambda : le premier chapitre de Half-Life avec le moteur Unreal Engine 4 est disponible

Ce n'est que le dernier nom sur une longue liste. Il y a quelques jours, Dave Morton (directeur comptable) démissionnait en effet, précédé de plusieurs responsables au cours des derniers mois.

« Il y a plusieurs semaines, j'ai annoncé à mon équipe que j'allais quitter Tesla parce que j'avais la chance de pouvoir occuper le poste de directeur financier dans une autre entreprise » explique Justin McAnear dans un communiqué transmis à l'AFP.

Il affirme qu'il s'agit « d'une occasion qu'il ne pouvait rater » et que toute autre explication sur son départ serait inexacte. « J’ai vraiment aimé le temps passé chez Tesla et j’ai beaucoup de respect pour mes collègues et le travail qu’ils accomplissent » ajoute-t-il.

Il quittera ses fonctions chez Tesla le 7 octobre prochain. Le nom de son prochain employeur n'est pas connu.

Nouveau départ chez Tesla : le responsable mondial des finances Justin McAnear

Lancé fin 2017, ce boîtier au format moyenne tour a droit à une petite mise à jour de sa connectique en façade. Un port USB 3.1 Type-C (Gen 2) s'installe à côté des quatre USB, des deux prises jacks, des boutons Power et Reset.

Pour rappel, le constructeur propose déjà un accessoire Connect D1 permettant de changer la connectique en façade, justement afin d'ajouter le fameux port USB Type-C. Désormais, il est directement intégré dans le boîtier. Aucun autre changement n'est mentionné.

Le fabricant propose également de nouveaux accessoires pour son Define R6 : une vitre latérale en verre trempé, un kit pour ajouter deux disques durs de 3,5 pouces et un autre pour deux SSD de 2,5 pouces.

Fractal Design ajoute de l'USB Type-C à son Define R6
 Le système mobile libre /e/ (ex-eelo) sort sa première bêta

Gaël Duval, cofondateur de Mandrake, annonce la première préversion de son système dérivé de LineageOS (ex-CyanogenMod), sans le moindre service de Google. Elle est proposée pour 24 appareils.

Le projet : fournir une alternative à l'Android de Google, un système simple et cohérent et les services associés. Nous en discutions dans un long entretien en janvier sur ce qui était alors appelé eelo. Il a engrangé près de 95 000 euros via Kickstarter.

Le projet est renommé /e/ à l'occasion de cette bêta. Des sociétés ont contesté le nom « eelo », jugé trop proche de marques existantes.

Cette bêta inclut donc microG (un outil de compatibilité avec les services Google), un lanceur d'applications conçu de zéro (BlissLauncher), un client e-mail (dérivé de K9-Mail avec support d'OAuth), un client de messagerie (Signal) et un gestionnaire de compte /e/, inspiré du géant de Mountain View.

Le système n'intègre ni Google, ni Bing pour la recherche, mais le métamoteur libre Searx… Pour l'instant plus lent que les deux services commerciaux, reconnaît le concepteur. Une série de services en ligne est aussi présente, via une instance Nextcloud. Duval envisage d'unifier les identifications via OAuth par la suite.

De nombreux chantiers restent, comme l'intégration d'une application de cartographie libre ainsi que celle d'un dépôt d'applications, piochant d'abord dans des boutiques officielles.

C'est du moins ce qu'affirment des sources de The Hollywood Reporter, mais que ni l'acteur ni Warner Bros n'ont pour le moment confirmé. Il suivrait ainsi le chemin de Ben Affleck, qui pourrait lui aussi ne pas rempiler dans le costume de Batman.

Superman (alias Clark Kent) devait faire un caméo dans Shazam (prévu pour 2019), mais une incompatibilité des emplois du temps empêcherait son apparition. En effet, il incarnera le rôle principal dans la série The Witcher sur Netflix.

Henry Cavill n'incarnerait plus Superman

Le jeu sortira officiellement le 2 octobre prochain, mais en attendant une démo jouable est disponible sur le Store de Microsoft.

Le jeu est « optimisé pour la Xbox One X » et la configuration recommandée sur PC évoque au moins une GeForce GTX 970, GTX 1060, R9 290x ou RX 470.

Pour en profiter pleinement, il faudra débourser 69,99 euros pour la version Standard, contre 89,99 euros pour la version Deluxe et 99,99 euros pour l'Ultimate. Forza Horizon 4 sera inclus dans le Xbox Game Pass.

Microsoft annonce également que le jeu permettra de se placer derrière le volant d'une dizaine de voitures du plus célèbre et moins discret des agents secrets : James Bond. De l'Aston Martin DB5 à la DB10 en passant par la Jaguar C-X75, la BMW Z8, l'AMC Hornet X et la Lotus Esprit S1 il y aura du choix. Certaines intègrent également des gagdets, comme dans la voiture originale du film correspondant.

Forza Horizon 4 : la démo jouable (27,83 Go) est disponible sur PC et Xbox One

Basé sur Chromium, le navigateur qui se veut protecteur de la vie privée, utilisait jusque-là les services de Google. C'est désormais de l'histoire ancienne, tout du moins en Allemagne et en France.

Contrairement à d'autres intégrations, Qwant ne semble pas limité à la navigation privée et se retrouve aussi bien dans les applications mobiles que sur ordinateur. Le moteur n'a pas indiqué si cette intégration lui avait été facturée, ou une éventuelle durée de contrat. Il devient néanmoins « éditeur vérifié » au sein de Brave.

Les deux sociétés ont également évoqué leur vision commune du marché publicitaire et du respect de la vie privée en ligne. Pour rappel, Brave bloque l'ensemble des publicités au profit de sa propre solution de monétisation, sous prétexte de protection de l'internaute.

Une façon de faire critiquée par les éditeurs, qui ne verront peut-être pas d'un bon œil ce rapprochement avec Qwant.

 Brave fait de Qwant son moteur de recherche par défaut
SNCF : deux prototypes de trains autonomes (fret et TER) d'ici 2023

La Société nationale des chemins de fer ne se lance pas seule dans l'aventure. Voici la longue liste de ses partenaires : l'Institut de Recherche Technologique (IRT) Railenium, Alstom, Altran, Ansaldo, Apsys, Bombardier, Bosch, Spirops et Thales.

Deux consortiums sont créés pour l'occasion : l'un dédié à la réalisation d'un prototype de train autonome pour le fret, l'autre pour un prototype de TER. Une étape intermédiaire est prévue pour 2020 avec la mise en circulation de trains de fret semi-autonomes.

La SNCF détaille les quatre niveaux d'autonomie dans le ferroviaire :

  • GOA1 : conduite manuelle contrôlée (niveau actuel pour 99 % des trains)
  • GOA2 : accélération et freinage automatisés (conduite sans les mains)
  • GOA3 : conduite automatisée avec personnel à bord (prêt à reprendre la main si besoin)
  • GOA4 : train totalement autonome (capable de rouler sans conducteur à bord)

Le budget est de 57 millions d'euros, financés à 30 % par la SNCF, 30 % par l'État via IRT Railenium et 40 % par les différents partenaires.

L'annonce a été faite par un porte-parole de la plateforme de streaming à Rolling Stone. Rehausser cette limite était une demande de longue date de plusieurs utilisateurs du service.

Auparavant, 3 333 titres pouvaient être téléchargés en mode hors ligne sur un maximum de trois appareils, soit 9 999 au maximum. Désormais, le total passe donc à 50 000.

Par contre, il n'y a pour le moment aucun changement sur la limite à 10 000 titres et albums pour votre Bibliothèque.

Spotify permet désormais de télécharger jusqu'à 10 000 chansons sur 5 terminaux

Le service fédéré de streaming vidéo continue son évolution et permet désormais de suivre n'importe quel compte. Il n'a plus besoin d'être sur la même instance que vous.

« Cela permet de naviguer dans les vidéos des chaînes auxquelles vous êtes abonnés via une page dédiée » précise l'équipe. Elle ajoute que si l'administrateur de votre instance le permet, il est possible de trouver une chaîne ou une vidéo dans PeerTube en tapant son URL dans la barre de recherche.

D'autres améliorations sont incluses dans cette v1.0.0-beta.12, les détails sont disponibles par ici.

PeerTube facilite le suivi des chaînes

Ces nouveaux pilotes n'apportent rien de vraiment neuf, hors du support de deux jeux : Shadow of the Tomb Raider et Star Control : Origins. Quelques bugs sont corrigés au passage, notamment pour FreeSync dans Monster Hunter : World.

Les notes de version précisent que dans un système dont le CPU contient plus de 16 cœurs, comme les Ryzen Threadripper WX, la mise à jour des pilotes depuis une version antérieure à la 18.8.1 peut poser problème.

Il est donc recommandé de procéder à une installation « propre », après désinstallation des anciens pilotes, donc.

AMD publie ses Radeon Software Adrenalin Edition 18.9.1
6 000 produits Monoprix disponibles sur Amazon Prime Now, avec une livraison en moins de 2h

Cette annonce n'est pas une surprise puisque le partenariat avait été annoncé en mars dernier. Ce n'est pas la première « boutique » du genre : Truffaut, Fauchon, Bio c'Bon et Lavinia ont déjà leurs propres sélections sur Prime Now.

Nous savons désormais que plus de 6 000 produits « sélectionnés par Monoprix » sont disponibles, dont 1 500 références de marques propres à l'enseigne. Comme le service Prime Now, les produits Monoprix ne sont proposés qu'en région parisienne, avec une livraison en moins de deux heures.

Interrogé par nos confrères d'Europe 1 sur une ouverture plus large du service, Régis Schultz (président de Monoprix) indique simplement que son groupe « a vocation à suivre l'extension du service Prime par Amazon », sans plus de détail.

« Dans l'accord, Amazon couvre les frais de livraison », mais c'est Monoprix qui prépare les commandes des clients affirme Régis Schultz. Ce dernier ne confirme ou n'infirme pas que le géant américain ponctionne 8 % de commission, lâchant simplement que « 8 % pour une livraison à domicile c'est un bon prix ».

Régis Schultz est enfin revenu sur la décision de justice l'empêchant d'ouvrir ses magasins parisiens après 21h. Plus exactement, elle l'enjoint « à cesser d’employer des salariés dans ses établissements parisiens entre 21h et 6h ». Si « la décision n'est pas prise », se pourvoir en cassation serait « la voie évidente ».

Pour cette rentrée, le site consacré aux jeux vidéo a décidé de placer une part croissante de son contenu derrière son paywall et annonce de nouveaux programmes.

Le tarif est inchangé, mais ceux qui le souhaitent pourront opter pour un achat à l'unité plutôt qu'un abonnement, via leur smartphone notamment. Aucune création de compte n'est nécessaire.

Les motivations sont toujours les mêmes : garantir une indépendance croissante de la rédaction, surtout vis-à-vis de l'offre publicitaire et la collecte de données. Ce, sans forcément compter sur une nouvelle rente venue des plateformes ou d'ailleurs.

« Nous n'attendrons pas d'une directive de Bruxelles, d'une aide d'État ou d'un réseau social la planche de salut pour continuer à développer et améliorer le site que l'on aime [...] Il n'est simplement pas acceptable qu'au nom des mutations des modèles économiques du web en accès libre, nous saccagions les principes et la qualité d'un des plus vieux médias jeu vidéo encore en activité. »

Pour ceux qui veulent en savoir plus, Thomas Cusseau, rédacteur en chef du site, détaille les changements dans une vidéo, ainsi qu'une FAQ complémentaire.

Gamekult renforce son offre Premium et mise sur le contenu disponible à l'unité

Actuellement, et jusqu'au 31 décembre, changer une batterie ne coûte que 29 euros sur un iPhone 6 ou plus récent, au lieu des 89 euros habituels.

La question se posait donc : et après ? Apple vient d'y répondre, avec une « bonne » surprise à la clé : 49 euros pour les iPhone 6 à 8, 69 euros pour les iPhone X, Xs et Xr.

Apple ne revient donc pas aux 89 euros, même si l'addition sera plus salée pour les iPhone les plus récents.

Apple baisse le prix des changements de batterie d'iPhone pour 2019

Le service de « TV réinventée » vient d'annoncer la nouvelle. Arte est ainsi la première véritable chaîne à proposer une telle définition. Elle est accessible gratuitement jusqu'au 22 septembre, via un canal dédié.

L'Ultra HD 4K (avec HDR) concerne l'ensemble des programmes, qui sont donc majoritairement « upscalés ». Deux paliers de débits permettent d'obtenir une qualité plus ou moins importante :

  • 12 Mb/s : 3840 x 2160 pixels à 25 ips
  • 18 Mb/s : 3840 x 2160 pixels à 50 ips

Les Apple TV 4K, Chromecast Ultra, SHIELD TV, et autres appareils sous Android TV sont compatibles, ainsi que les TV LG 4K de la gamme 2018. Ce n'est pas encore le cas pour les TV Samsung.

Aucun détail n'a pour le moment été donné sur la disponibilité de cette chaîne ou sa tarification passée le 22 septembre.

Arte passe à l'Ultra HD 4K sur Molotov
Windows 10 1809 intercepte l'installation de Chrome/Firefox pour recommander Edge

Microsoft teste actuellement un mécanisme assez spécial dans les dernières préversions de Windows 10 : la détection d’installation d’un navigateur tiers, pour tenter de « raisonner » l’utilisateur.

Si le système voit une installation de Chrome ou Firefox, il affiche un message expliquant qu’Edge est déjà installé, et qu’il est de toute façon plus rapide et plus sécurisé sous Windows 10 que les autres.

L’utilisateur peut alors ouvrir Edge, ou continuer son installation. Le premier bouton est cependant plus visible en bleu, tandis que l’autre est en gris clair.

Une ligne en-dessous permet d’ouvrir les options pour ne plus avoir ce genre d’avertissement à l’avenir. Mais d’après nos constatations et celles de plusieurs confrères (GHacks, The Verge, etc.), le lien ouvre la liste des applications, sans paramètre particulier visible pour régler la question.

Microsoft teste probablement cette fonction pendant la phase de préversion. L’éditeur se doute cependant qu’un tel écran ne peut qu’attirer l’attention, et pas la meilleure qui soit.

Edge ne manque pas de qualités, comme nous l’avons relevé récemment dans notre analyse. Le navigateur a cependant encore un peu de chemin à parcourir, et ce type de procédé – d’un autre temps – ne peut guère jouer en sa faveur.

Pour l’instant, cet écran n’est visible que dans une période récente de la branche 1809, qui aboutira le mois prochain à la mise à jour October 2018. L’interception semble se faire uniquement sur l’installation des versions stables de Chrome et Firefox. Un Opera stable et un Firefox Developer n’ont pas été interceptés de notre côté.

Après plus de 10 ans chez le père des Radeon, Antal Tungler rejoint Chris Hook et Raja Koduri chez la concurrence. Il y est en charge de la stratégie de la section graphique.

Plutôt que de racheter AMD, ou sa branche dédiée aux GPU, Intel semble en extraire les forces vives. Ce mercato ne semble d'ailleurs pas terminé, et l'on se demande comment la société va réagir suite à ces multiples départs.

Dans le même temps, on apprend qu'Intel va ouvrir un laboratoire pour travailler sur sa prochaine carte graphique. Il sera situé à North York, non loin de Markham, siège historique de feu ATI.

Intel pique un nouveau membre de l'équipe marketing d'AMD et ouvre un labo GPU à Toronto

Quatre ans après son lancement, Inbox fermera donc définitivement ses portes d'ici quelques mois. Google explique que des expériences et autres améliorations lancées sur Inbox ont été ajoutées à Gmail au fils des mois : emails en attente, rappels automatiques, actions de survol, réponses suggérées, etc.

L'éditeur souhaite désormais se consacrer uniquement à Gmail. Est-ce le signe d'un faible nombre d'utilisateurs pour Inbox ? Ce n'est pas précisé. Un guide de transition d'Inbox vers Gmail a été mis en ligne.

Il ne proposera « plus d'assistance pour Inbox à partir de 2019 » et Inbox by Gmail « fermera à la fin du mois de mars 2019 ».

Suite à la mise en place du nouveau mode hors ligne de Gmail, la Chrome App Gmail Offline sera supprimée du Chrome Web Store à partir du 3 décembre. Il était déjà recommandé de ne plus l'utiliser depuis des mois.

Inbox by Gmail tirera sa révérence en mars 2019
Des films achetés sur iTunes peuvent disparaître du catalogue

Mauvaise surprise pour Anders da Silva, un client brésilien : trois films achetés sur iTunes ont tout simplement disparu de son catalogue.

Le support client, contacté, lui répond simplement que la boutique n’est qu’une « devanture » et que les fournisseurs des films, quels qu’ils soient, ne travaillent plus avec Apple. Les films ont donc été supprimés de la boutique.

Certes « l’achat » d’un film n’a jamais été ce qu’il semblait être : le client n'acquiert qu'une licence de visionnage, l’œuvre ne lui appartient pas. Mais l’histoire met en évidence un kill switch, car personne n’avait l’air de savoir qu’Apple pouvait supprimer à distance les films achetés.

En outre, le problème serait différent si le client était dûment prévenu d’une telle possibilité. Le client s’est vu offrir quelques crédits pour louer des films, mais le geste lui semble très insuffisant.

Pour Anders da Silva, la solution est simple : les films, une fois achetés, doivent rester dans le catalogue du client, même s’ils sont retirés par la suite de la boutique. L’utilisateur ne paye certes qu’une licence, mais ne risque pas de voir débarquer Disney pour récupérer un Blu-ray d’Avengers.

Une différence majeure qu’il est bon de rappeler. La médiatisation de cette mésaventure pourrait amener l’éditeur à communiquer et à tenter de faire bouger les lignes, car il y a de quoi saper la confiance de la clientèle, pourtant cruciale pour le cloud.

Sygma Data Video Access se veut le « premier standard technologique à conjuguer inventaire vidéo premium et données logguées », déclarent les trois groupes dans un communiqué commun.

Il doit permettre de « mettre à disposition des annonceurs et de leurs agences, en programmatique, le meilleur de leurs inventaires vidéos associés à la donnée logguée », récupérés de France.tv, 6Play et MyTF1.

Pendant la phase de lancement, c'est la solution Adobe Advertising Cloud qui a été retenue comme première (et unique) DSP certifiée.

Si l'objectif est de « partager un standard commun pour simplifier l’accès des acteurs du marché publicitaire » les groupes précisent qu'ils « conservent leurs offres spécifiques ». Des campagnes tests sont attendues d'ici la fin de l'année.   

France TV, M6 et TF1 proposent une solution unifiée pour leur offre publicitaire et leurs données

L'autorité des télécoms suspend son compte à rebours de 180 jours, après réception de nouveaux documents des deux opérateurs, parmi les plus importants outre-Atlantique.

Ces éléments demanderaient un nouveau délai d'analyse, dont un modèle d'ingénierie réseau étendu et la description du modèle économique projeté par T-Mobile, Build 9. Selon la FCC, personne n'y avait accès avant le 5 septembre.

L'analyse en était à son 55e jour, le « deal » pouvant chambouler le marché américain des télécoms, avec la promesse d'un large réseau 5G. Selon Marcelo Claure, le patron de Sprint, les États-Unis n'auraient pas les moyens de tenir la course mondiale sur ces nouveaux réseaux sans ce rapprochement.

Fusion T-Mobile et Sprint : la FCC s'accorde un délai supplémentaire
Vie privée : Brave attaque Google sur les enchères publicitaires en temps réel

Le marketing passe aussi par les régulateurs. La société derrière le navigateur « respectueux de la vie privée » Brave a attaqué Google devant les autorités de protection des données britannique et irlandaise, annonce-t-elle.

« La plainte notifie les régulateurs européens d'une fuite de données massive et en cours, affectant virtuellement tout utilisateur du web » lance l'entreprise.

Elle attaque une des bases du ciblage publicitaire en ligne, fondé sur le comportement. Autrement dit, le partage d'informations personnelles avec des dizaines (« ou centaines ») de tiers, sollicités pour des offres. Parmi ces données : le contenu consulté, la localisation, une identification de l'appareil, l'adresse IP et des données démographiques si un data broker en dispose.

« Une fuite de données intervient car la diffusion, connue comme un bid request dans l'industrie, ne protège pas ces données contre un accès interdit. C'est illégal sous le RGPD » prétend encore Brave. Elle s'appuie sur l'article 6 (1) du règlement, qui réclame que les traitements soient autorisés et proportionnés.

Les enchères publicitaires en temps réel (« RTB » dans le jargon), populaires notamment chez les médias, sont visées. Brave s'appuie sur l'offre propriétaire de Google pour dénoncer plus largement la pratique. Citée par Reuters, Google assure avoir intégré des protections en accord avec les régulateurs, et déclare vouloir respecter le RGPD.

Rappelons que Brave fonde son propre modèle économique sur le remplacement des publicités des sites web par les siennes. La société s'est récemment associée au moteur de recherche français Qwant.

La société dispose depuis hier soir d'une nouvelle option pour son assurance AppleCare+. Nommée « AppleCare+ with Theft and Loss », elle inclut dans les deux incidents par an la perte et le vol, en plus de la casse accidentelle.

L'assurance est bien entendu plus chère. Pour un iPhone Xs par exemple, on passe de 199 à 299 dollars. Le tarif baisse de 50 dollars pour un Xr, et de 100 dollars pour un iPhone 7 ou 8. La mensualisation est possible, on passe alors de 9,99 à 14,99 dollars par mois.

Il faudra également payer une franchise en cas de perte ou de vol : 269 dollars pour un iPhone Xs, 229 pour un Xr et 199 pour un 7/8.

En France, l'assurance AppleCare+ pour les iPhone Xs est à 229 euros, comme pour l'iPhone X. Pour le Xr, le tarif descend à 169 euros.

Apple lance aux États-Unis une assurance contre le vol

La plateforme explique que des délais de 7 à 21 jours sont encore trop souvent imposés aux petites entreprises.

Proposé depuis au moins cet été à des entreprises et désormais étendu « à plus d'un million de sociétés », Funds Now se lance dans le grand bain. Dans certains cas, le paiement peut par contre prendre plus de temps, notamment lors de la suspicion d'un achat frauduleux.

Pour en profiter, il faut évidemment satisfaire à quelques critères : 6 mois d'historique de vente sans incident majeur et disposer d'un compte vérifié. Tous les détails sont disponibles par ici.

Funds Now : PayPal permet à des entreprises de récupérer l'argent d'une vente en « quelques secondes »

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.