du 11 juillet 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

La CNIL britannique prépare une amende de 500 000 livres contre Facebook

Dans un communiqué, l'autorité de protection des données personnelles, l'ICO, livre les résultats de son enquête débutée en mars, en réaction au scandale Cambridge Analytica.

« Facebook a enfreint la loi en échouant dans la protection des données des personnes. La société n'a pas été transparente dans la récolte de données par des tiers » indique l'institution. Elle compte donc infliger une amende de 500 000 livres au groupe.

Ce dernier peut encore répondre à la commission, avant toute décision finale. Il a annoncé son intention d'y répondre à l'agence Press Association. Il faut dire que la réaction de Facebook a été tardive. La société était au courant de cette aspiration de données depuis 2015, se contentant de la parole des acteurs concernés sans plus de vérifications.

L'ICO prépare aussi 11 lettres d'avertissement à des partis politiques. Elle envisage une poursuite pénale contre SCL Elections (derrière Cambridge Analytica) s'il ne se plie pas à un nouvel avis d'exécution, lié à une demande du professeur américain David Carroll, ainsi qu'un avis d'exécution contre la société Aggregate IQ pour l'arrêt du traitement des données de Britanniques.

Le scandale continue donc. Depuis mars, Facebook a coupé l'accès aux données à de nombreuses sociétés, lancé un audit des pratiques des applications tierces jusqu'à 2014 et limité l'accès aux données des membres. Autant d'actions qui auraient pu anticiper un tel scandale, qui l'a mené devant le Congrès américain et le Parlement européen.

« Les nouvelles technologies utilisées pour micro-cibler les personnes fournissent aux équipes de campagne la capacité de se connecter aux électeurs individuels. Mais cela ne peut se faire sans transparence, équité et conformité avec la loi » a lancé Elizabeth Dehnam, commissaire à la protection des données britanniques dans son communiqué.

Hier soir, l'autorité des télécoms a mis à jour Mon Réseau mobile, ajoutant les simulations de couverture 2G, 3G et 4G des opérateurs en Guadeloupe, en Guyane, à La Réunion, en Martinique et à Mayotte.

Des résultats de mesures menées entre avril et juin ont aussi été ajoutées à l'outil en outre-mer, sous forme de points. Des informations pour le moment indisponibles en Métropole. À noter que, pour cette dernière, les données sont datées d'avril.

Nous aurons sûrement l'occasion d'y revenir dans les prochains jours. L'exploitation des données ouvertes était toujours perfectible dans la vague précédente, à laquelle manquait Free Mobile.

L'Arcep ajoute l'outre-mer à sa carte de couverture mobile

Le fabricant de boîtiers avait annoncé ce produit juste avant l'ouverture du Computex à Taipei. Il relie votre alimentation à votre carte mère, mais avec un système de LED RGB intégré dans les câbles. Celles-ci peuvent être contrôlées par la carte mère si elle dispose d'un connecteur compatible.

Le câble est désormais disponible et en stock chez plusieurs revendeurs : 39,99 euros chez Caseking, 39,99 dollars chez Newegg et 34,90 livres sterling chez Overclockers UK. Il s'agit d'un tarif spécial lancement, qui augmentera de 5 euros/dollars/livres par la suite.

Le constructeur avait également présenté un câble d'alimentation PCIe pour carte graphique, mais il n'est pas encore disponible et son tarif n'est pas connu.

Strimer : le câble d'alimentation ATX 24 broches RGB de Lian Li disponible pour 39,90 euros

Ce n'est pas une surprise puisque ce service était testé par Google depuis mi-mai sur certains comptes. Le fonctionnement est le même que la navigation privée sur Chrome.

Lorsque vous quittez le mode navigation privé ou que votre session devient inactive, « l'activité de cette session sera effacée et vous serez connecté au compte utilisé en dernier ». Dans ce mode, des fonctions comme laisser un pouce (levé ou baissé) et l'ajout à une liste de lecture sont bien sûr désactivées.

L'activation du mode se fait via l'icône de votre compte en haut à droite de l'application. Dans le menu, cette option remplace celle permettant de se déconnecter, qui n'est donc plus accessible facilement.

Comme l'explique Ghacks, il est toujours possible de se déconnecter, à condition de farfouiller dans les menus. Il faut se rendre dans Abonnements payants, puis cliquer sur l'icône avec les trois points en haut à droite et enfin sur déconnexion.

Le mode navigation privée se déploie dans l'application YouTube sur Android
Lockbox : le gestionnaire de mot de passe de Firefox débarque sur mobile (Notes aussi)

Lorsque Mozilla a dévoilé ses plans pour l'année 2018 en mars dernier, ce projet avait attiré notre attention. Il est désormais disponible à travers le programme Test Pilot, uniquement sur iOS.

Lockbox permet un accès simplifié aux mots de passe stockés dans votre compte Firefox, pour vous connecter à une application par exemple. Il n'est pas encore question d'une intégration plus directe au système, mais c'est un début.

TouchID/FaceID sont gérés, la synchronisation et le stockage des mots de passe chiffrés, quelques fonctionnalités de filtre et de tri sont proposées. L'application Android arrivera dans un second temps.

Des détails sur le fonctionnement du service sont donnés par ici, le code source étant disponible sous licence MPL 2.0.

Autre test lancé au sein des interfaces mobiles : Notes. Cette fois, c'est Android qui est le seul concerné. Il s'agit d'une adaptation du projet déjà proposé pour la version classique de Firefox.

Ainsi, vous pourrez accéder à vos notes et les modifier depuis votre appareil mobile, tout en bénéficiant toujours du chiffrement de bout en bout. L'extension pour ordinateur a été mise à jour au passage avec la dernière version de son éditeur (CKEditor 5).

Après Messenger (lire notre compte rendu de la conférence f8), c'est au tour de Facebook de sauter le pas, sur un groupe limité de personnes pour le moment, comme le précise TechCrunch.

Les publicités en réalité augmentée sont identifiées par un message supplémentaire : « Tap to try on », ou appuyer pour l'essayer en français. D'un clic, vous pouvez par exemple mettre des lunettes sur votre nez et, bien évidemment, les acheter si le résultat vous convient.

Les accessoires du designer Michael Kors sont les premiers à tester cette fonctionnalité. D'autres marques comme Sephora, NYX Professional Makeup, Bobbi Brown, Pottery Barn, Wayfair et King devraient faire de même plus tard durant l'été précise Ty Ahmad-Taylor, vice-président de Facebook pour le marketing.

Facebook teste des publicités en réalité augmentée dans le fil d'actualités

Au Computex, le fabricant exposait toute une panoplie de nouveautés, dont cette souris d'entrée de gamme visant les joueurs.

Elle est équipée d'un capteur optique 10 000 DPI avec un bouton d'ajustement de cette valeur. Un autre peut modifier les effets lumineux, avec cinq modes RGB prédéfinis. La fiche technique détaillée est disponible par ici.

La CM310 est disponible en stock LDLC pour 29,95 euros, tandis que Materiel.net et Top Achat la proposent en précommande, pour 29,90 euros dans les deux cas.

Cooler Master CM310 : une souris gamer d'entrée de gamme avec capteur 10 000 DPI, à 29,99 euros
Uber renforce son équipe juridique et recrute un ancien avocat du ministère de la Justice américaine

Pour faire face à ses différents déboires, la société a une technique simple : recruter des experts dans le domaine en question. Après l'accident mortel impliquant une de ses voitures autonomes, elle s'est par exemple payé Christopher Hart, ancien président du NTSB (National Transportation Safety Board), comme conseiller sur la sécurité.

Le Wall Street Journal explique que le VTC engage maintenant Scott Schools, ancien haut responsable du ministère de la Justice américaine. Il aura certainement beaucoup à faire, car la société est sous le coup de plusieurs enquêtes fédérales.

À son ancien poste, il s'est notamment penché sur l'ingérence russe lors des élections de 2016 et joué un rôle important dans le limogeage du directeur adjoint du FBI, lui valant le surnom de « l'inconnu le plus important à Washington DC ».

Lors d'une interview, il explique à nos confrères qu'il était courtisé par Uber depuis plusieurs mois, et qu'il a finalement décidé de sauter le pas. Il a démissionné de son poste de fonctionnaire la semaine dernière. Chez Uber, il est responsable de la conformité.

Au mois de juin, le classement est le même qu'en mai, avec quelques changements à la marge sur la moyenne des fournisseurs d'accès.

SFR THD (fibre et câble) est toujours en tête avec 3,88 Mb/s (+0.04 Mb/s), suivi par Bouygues Telecom à 3,43 Mb/s (stable) et Orange à 3,29 Mb/s (stable aussi). SFR xDSL est en quatrième position avec 3,05 Mb/s (+0.03 Mb/s), tandis que Free ferme encore et toujours la marche avec 2,77 Mb/s (-0.01 Mb/s).

Pour rappel, au cours des quatre derniers mois ce dernier avait bien remonté la pente en passant de 1,39 à 2,78 Mb/s de moyenne selon la plateforme de streaming, se rapprochant de SFR xDSL.

Attendons maintenant de voir si cette très légère baisse est simplement un faux pas estival ou si le trublion va de nouveau repartir vers les tréfonds de l'indice de Netflix.

Indice de performance sur Netflix : statu quo en juin chez les FAI français

La néo-banque allemande dispose depuis le début d'une interface en ligne permettant de gérer son compte et certaines fonctions de sa carte bancaire. La WebApp fait peau neuve, avec une nouvelle présentation épurée, du « responsive design » et des options supplémentaires.

Il est désormais possible de « télécharger en quelques clics tous vos documents », de profiter d'un thème sombre et d'un mode discret pour « flouter le solde de votre compte et le montant de vos transactions ».

Des notes de versions détaillées sont disponibles sur ce billet de blog.

N26 met à jour sa WebApp : design épuré, thème sombre et mode discret

C'est en tous cas ce qu'affirment nos confrères de Wccftech, alors que ces puces doivent être présentées à la presse à la fin du mois.

Le timing semble donc coller. On manque encore de détails sur ces processeurs composés respectivement de 24 et 32 cœurs. On note d'ailleurs qu'aucune puce à 16 cœurs ne serait lancée, peut être pour laisser le temps de vider les stocks de la première génération à tarif réduit.

L'autre grande question reste celle de la contre offensive d'Intel, qui semble bien démuni face à une puce équipée d'autant de cœurs, mis sur le marché dès l'été à un tarif sans doute assez compétitif.

Bref, l'été sera chaud.

AMD Ryzen Threadripper en 12 nm : les 2950X et 2990X seraient lancés le 13 août prochain
Netflix propose du « téléchargement automatique » pour les séries, sur Android pour l'instant

Depuis fin 2016, la plateforme de streaming propose une option permettant de télécharger des contenus pour les regarder en mode hors ligne. Cette fonction s'améliore avec la mise en place d'un service de téléchargement automatique.

Le fonctionnement est simple : lorsque vous avez fini de regarder un épisode téléchargé, il est supprimé et le téléchargement du suivant est lancé. Si vous avez récupéré les épisodes 1 à 3 par exemple, finir le premier déclenchera le téléchargement du quatrième.

L'option est en cours de déploiement et semble activée par défaut. Pour revenir au mode précédent, il suffit de vous rendre dans la section téléchargement de l'application et décocher cette option. Elle n'est disponible qu'en Wi-Fi, tous les détails sont disponibles par ici.

Netflix précise que le téléchargement automatique est « initialement disponible » sur les tablettes et les smartphones Android, sans préciser pour iOS.

Embauché en décembre 2015 par la marque à la Pomme, il est accusé d'avoir volé des secrets industriels sur un projet de voiture autonome. 

Après un congé paternité en Chine en avril dernier, Xiaolang Zhang avait indiqué à ses supérieurs qu'il souhaitait démissionner pour retourner auprès de sa mère malade et travailler pour Xiaopeng Motors, une start-up chinoise spécialisée dans les véhicules autonomes.

Apple enquête et « constate que l’activité de Zhang sur le réseau de l’entreprise avait augmenté "de façon exponentielle" au cours des jours précédant son retour de congé de paternité », précise l'AFP.

Selon des documents du FBI, Xiaolang Zhang a admis avoir transféré des fichiers provenant d'Apple sur l’ordinateur de sa femme. Il a été arrêté à l'aéroport de San José alors qu'il allait prendre un avion pour la Chine. Il risque 10 ans de prison et 250 000 dollars d'amende.

Voiture autonome : un ex-ingénieur d'Apple arrêté et suspecté de vol de secrets industriels

Google renforce son application Pay, en y concentrant les fonctions liées aux paiements, mais toujours pas en France.

Pay et Pay Send fusionnent ainsi pour offrir à Pay tout ce qui touche aux demandes ou propositions d’argent. La fonction n’est disponible actuellement qu’aux États-Unis. Le Royaume-Uni devrait bientôt la recevoir, mais rien n’est indiqué pour les autres marchés.

Google Pay peut également accéder aux tickets de concerts et autres billets d’avions s’ils ont été sauvegardés avec Ticketmaster ou Southwest. Eventbrite, Singapore Airlines et Vueling seront bientôt prises en charge. Les cartes de fidélité sont également gérées.

Enfin, l’accès aux paramètres a été simplifié. Google rappelle que les informations sont synchronisées par le compte maison, le service étant proposé sur Android, iOS et le web

Google Pay intègre Send, les tickets et cartes de fidélité

Nouvelle préversion pour le framework open source (licence MIT) et multiplateforme de Microsoft, dédié au machine learning.

La mouture 0.3 autorise désormais l’export au format ONNX (largement utilisé par Facebook notamment) et la création de nouveaux types de modèles avec Factorization Machines, LightGBM, Ensembles et LightLDA. Microsoft dit avoir également apporté de nombreuses corrections et écouté les retours des développeurs.

Bien qu’il ne s’agisse que d’une préversion 0.3, ML.NET progresse rapidement. La 0.1 est arrivée juste après la conférence Build début mai, et la 0.2 un mois plus tard. Si l’éditeur garde ce rythme mensuel, une version 1.0 finale pourrait être proposée vers la fin de l’année.

Machine learning : déjà une version 0.3 pour le framework ML.Net
Cryptomonnaies : la plateforme Bancor piratée, l'équivalent de 23,5 millions de dollars dérobés

Des cyberattaques du genre vont-elles devenir aussi courantes que les fuites de données sur Internet ? Il reste encore de la marge, même si le cas de Bancor ajoute de l'eau au moulin.

Via un message sur Twitter, la plateforme reconnaît en effet avoir été victime d'une brèche de sécurité :

« Un wallet utilisé pour mettre à jour certains smart contracts a été compromis. Il a ensuite été utilisé pour retirer des ETH du smart contract BNT pour un total de 29 984 ETH (environ 12,5 millions de dollars). Le même wallet a également été utilisé pour voler 229 356 645 NPXS (environ 1 million de dollars) et 3 200 000 BNT (environ 10 millions de dollars) ».

Les fonds dérobés en BNT (la devise maison de Bancor) ont pu être « gelés » affirme Bancor, mais pas les ETH et NPXS, dont le total dépasse les 13 millions de dollars tout de même.

Dans tous les cas, la plateforme affirme à plusieurs reprises qu'aucun wallet des clients n'a été compromis. Hier soir vers 19h30, Bancor annonçait son retour prochain, mais à l'heure où nous écrivons ses lignes, le site est toujours « en maintenance ».

La messagerie, rachetée par Facebook, a beau être la plus utilisée au monde (après Messenger), elle n'est pas pour autant pionnière dans les fonctions.

La dernière révision de WhatsApp introduit ainsi une petite étiquette précisant quand un message (texte, image, vidéo, enregistrement vocal…) a été transféré.

Dans son billet de blog, la société explique que tout est question d'authenticité : la fonction permet de savoir rapidement si le message a bien été écrit par l'expéditeur. Encore que rien n'empêche le copier/coller ou l'enregistrement du média avant de le renvoyer.

WhatsApp précise désormais quand un message est transféré

Les équipes de développement de Siri et Core ML doivent maintenant répondre à un même responsable : John Giannandrea, débauché chez Google il y a trois mois.

Le directeur va ainsi chapeauter tout ce qui touche à l’intelligence artificielle, ou plus exactement au machine learning, aussi présent chez Apple que chez ses concurrents.

TechCrunch a repéré le changement dans une modification de la page des portraits de la direction. Apple a confirmé dans la foulée que Giannandrea allait également s’occuper de Siri. Les différentes équipes resteront à leur place, sans modification de la structure.

Chez Apple, John Giannandrea gère désormais Siri et l'IA

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.