du 18 juin 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Arrestations en série pour des pirates de l'Internet clandestin, Black Hand et Rex Mundi

Le 12 juin, la  la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) a démantelé le forum Black Hand, une place de marché de l'Internet clandestin, claironne le ministère de l'Action et des comptes publics (PDF). Actif depuis deux ans, il aurait proposé des armes, faux papiers, données bancaires et des stupéfiants, comptant 3 000 utilisateurs.

L'opération, inédite en France selon le gouvernement, a mené à la saisie de matériel informatique, de faux papiers, de près de 4 000 euros en liquide et de 25 000 euros en crypto-monnaies. Les données du site ont aussi été récupérées. L'administratrice a été arrêtée. Quatre suspects ont été déferrés au parquet de Lille. L'Office central de la lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) devrait poursuivre l'enquête.

En parallèle, Europol, avec les autorités françaises (l'OCLCTIC), britanniques et thaïlandaises, a démantelé le groupe Rex Mundi. Un pirate français, accusé d'avoir contribué à de l'extorsion ciblant des sociétés britanniques, a été arrêté en Thaïlande. En mai 2017, une de ces entreprises a laissé fuiter des données d'utilisateurs. Le pirate réclamait 580 000 euros pour éviter toute publication, 825 000 euros pour une méthode de correction de la faille, avec 210 000 euros d'astreinte par jour, à payer en bitcoin. Cinq personnes avaient été arrêtées en juin 2017 par les autorités françaises, et deux autres en octobre. Huit personnes ont donc été appréhendées au total.

Enfin, le bras droit du tenancier de la place de marché The Silk Road, fermée en 2013, passera devant la justice américaine. Roger Thomas Clark (« Variety Jones »), le mentor supposé de Ross Ulbricht, est extradé vers les États-Unis depuis la Thaïlande, où il était en prison depuis deux ans et demi. Pour sa part, Ross Ulbricht a déjà été condamné à perpétuité.

Cette mise à jour n'est pour le moment proposée qu'aux membres de l'anneau Beta et certains en DeltaCe service, annoncé durant l'E3 (lire notre compte rendu), permet de lancer les jeux jusqu'à deux fois plus rapidement selon Microsoft, en téléchargeant les fichiers nécessaires en priorité, puis les autres en arrière-plan.

Les titres éligibles sont les suivants : The Flame in the Flood, Fuzion Frenzy, Screamride, Spelunky, Casey Powell Lacrosse 16, Dovetail Games Euro Fishing et The Golf Club.

Comme toujours, des correctifs mineurs sont appliqués au passage. Le fabricant rappelle qu'il s'agit d'une version bêta et qu'elle peut donc rencontrer son lot de bugs, certains détaillés dans les notes de version.

La fonctionnalité Fast Start disponible sur Xbox One avec la Preview 1806

Le 3 juillet prochain, SFR Sport Europe changera de nom, mais aussi de tarif. Ce pack de chaînes est actuellement facturé 5 euros pour les abonnés SFR et 10 euros pour les autres (via une remise de 5 euros).

Ce montant va presque doubler, nous apprend L'Équipe. Reste à savoir quelles évolutions viendront justifier cette nouvelle hausse.

Pour rappel, l'offre SFR Sport de base était « offerte » à son lancement (parfois de force) aux abonnés, et facturée 9,99 euros par mois en OTT. Fin mars, elle était remplacée par SFR Sport Europe.

RMC Sport coûtera 9 ou 19 euros par mois

Comme prévu, c'est aujourd'hui que la marque à la Pomme se lance dans l'aventure en France. Elle arrive après Google en place depuis plusieurs mois et Amazon depuis quelques jours seulement.

Elle est disponible sur la boutique officielle du fabricant, mais également chez plusieurs revendeurs. Le prix est le même dans tous les cas : 349 euros en blanc ou en noir.

HomePod se place donc largement au-dessus de ses concurrentes : 99,99 euros pour Amazon Echo et 149 euros pour Google Home.

L'enceinte connectée HomePod d'Apple est disponible, à 349 euros
Matière sombre : des scientifiques font « voler en éclat » la preuve de son existence dans certains cas

Le CNRS aurait-il une dent contre la matière et l'énergie noire (lire notre analyse) ? Après avoir mis en ligne trois longues publications autour de ce que certains considèrent comme des « "rustines" théoriques peu élégantes », des astronomes « font voler en éclat la preuve de l'existence de matière sombre dans des galaxies naines situées au voisinage de la Voie lactée » explique le centre national de la recherche scientifique.

« Ils démontrent que l'agitation désordonnée des étoiles de ces galaxies est causée par l'attraction gravitationnelle de la Voie lactée, s'affranchissant ainsi de la présence de matière sombre, selon un scénario dynamique original ». Cette découverte fait l'objet d'une publication dans Astrophysical journal le 14 juin.

François Hammer, astronome de l’Observatoire de Paris et premier auteur de l'article, explique que « ces nouveaux résultats ne prouvent pas stricto sensu l’absence de matière noire dans les galaxies naines, bien qu’il n’y ait plus de raison de présupposer son existence en l’absence complète de preuve ».

Dans tous les cas, cette étude « bouleverse l’ensemble de nos connaissances sur l’existence de matière sombre dans les galaxies naines » affirme le CNRS. En effet, si les résultats ne concernent que celles se trouvant à proximité de la Voie lactée, ils pourraient s'étendre aux galaxies naines dans le voisinage d’Andromède.

Peu actif sur les questions de protection de vie privée dans son navigateur, Microsoft ne veut plus faire cavalier seul.

Une fonctionnalité permettant de bloquer les vidéos en lecture automatique sera donc proposée dans Edge. C'est en tous cas ce que nous apprennent les notes de version de la build 17692 de Windows 10 (Redstone 5).

Une nouveauté prévue, mais finalement non incluse. Microsoft a néanmoins précisé qu'elle serait implémentée dans une prochaine build, diffusée dans les semaines à venir.

Edge bloquera lui aussi les vidéos en lecture automatique

La firme à la Pomme est généralement des plus discrètes sur ses projets en cours, mais nous savons déjà depuis longtemps qu'elle travaille sur les véhicules autonomes.

Elle vient de se renforcer dans ce domaine en recrutant Jaime Waydo, auparavant ingénieur chez Waymo (Google) et au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA. Cette information a été confirmée à Reuters par Apple.

« Nous souhaitons bonne chance à Jaime dans sa prochaine entreprise » lâche simplement Waymo à Firstpost.

Voiture autonome : Apple recrute Jamie Waydo, auparavant chez Waymo et au JPL de la NASA
Kaspersky déclaré malveillant par le Parlement européen

Le train des mauvaises nouvelles continue pour Kaspersky. Après de vives tensions aux États-Unis ayant conduit à son retrait des administrations puis des mesures similaires aux Pays-Bas, l’éditeur russe fait face à l’hostilité du Parlement européen.

Les députés ont en effet adopté une motion le 13 juin réclamant des institutions européennes qu’elles se lancent dans une grande analyse « des logiciels, services informatiques et équipements de communication » utilisés pour se séparer des éléments dangereux. Objectif ? Se débarrasser de ceux « reconnus comme malveillants, comme Kaspersky Lab » (mesure 76).

L’entreprise russe a beau communiquer à tour de bras et ouvrir des bureaux en Suisse pour montrer sa transparence, rien n’y fait. Bien que la motion ne soit pas contraignante – les institutions n’ont aucune obligation d’action – elle envoie un nouveau signal fort : Kaspersky n’est pas un acteur de confiance.

Au-delà du déficit d’image pour le Russe, le Parlement européen émet un autre signal : un souci de vérification. Car Kaspersky n’a jamais été « reconnu comme malveillant ». Une forte défiance a bien été observée, surtout outre-Atlantique, mais aucune preuve n’a été présentée.

La réaction de Kaspersky semble en revanche plus concrète. Interrogée par The Register, l’entreprise a déclaré qu’elle suspendait toutes ses initiatives de collaboration européennes contre le cybercrime, y compris celle avec Europol.

Il y a un mois, la Fox annulait la série après trois saisons. Finalement, après une vaste campagne des fans sur les réseaux sociaux pour le retour de Lucifer Morningstar, le maître des enfers trouve refuge sur la plateforme de streaming pour une quatrième saison, comme le confirme le compte officiel.

Lucifer aura une quatrième saison chez Netflix

Cette conférence revêt un caractère particulier : fêter le 50e anniversaire de la première conférence des Nations Unies sur l’utilisation de l’espace extra-atmosphérique à des fins pacifiques.

« Ce sera l'occasion d'évaluer les résultats des trois précédentes conférences UNISPACE de 1968, 1982 et 1999, et d'examiner comment le futur de la coopération spatiale mondiale peut bénéficier à tout le monde sur la Terre » explique l'ESA.

En plus de faire le point sur 50 ans d'exploration spatiale, il est question de plancher sur le programme Space2030 de l'ONU. Plusieurs organisations spatiales travailleront sur un document évoquant « l'utilisation durable de l'espace pour contribuer à la durabilité de la vie sur Terre ».

UNISPACE+50 se tient au Centre international de Vienne du 18 au 21 juin.

Conférence UNISPACE+50 : définir le futur de la coopération spatiale mondiale

Après le Zenfone AR annoncé au CES de l'année dernière, le fabricant a discrètement mis en vente un nouveau smartphone avec la même orientation : le Zenfone ARES.

Comme le rapporte ZenFone.org, il dispose d'un écran AMOLED de 5,7 pouces (2 560 x 1 440 pixels) avec un Snapdragon 821 aux commandes et un maximum de 8 Go de mémoire vive… exactement comme le Zenfone AR.

Comme ce dernier, le Zenfone ARES mise également sur la réalité virtuelle et augmentée avec de nouveau une caméra de 23 Mpx gérant la détection de mouvement et de profondeur. Le smartphone est d'ailleurs certifié par Zynga comme étant compatible avec le jeu CSR Racing 2 (avec ARCore de Google), comme le Zenfone AR.

Le nouveau smartphone n'est pour le moment disponible qu'à Taïwan pour 9 990 dollars taïwanais (environ 286 euros avec une simple conversion), contre près de 900 euros pour le Zenfone AR.

Zenfone Ares : un autre smartphone pour les réalités virtuelle et augmentée chez ASUS
Analyse ADN : quand Dante Labs s'emmêle les pinceaux avec des échantillons

L'industrie des tests ADN pour les particuliers a le vent en poupe ces derniers temps, notamment aux États-Unis. Et, comme le reste, elle n'est pas à l'abri d'un souci « technique » avec des risques sur la confidentialité de données parfois très sensibles.

Dernier exemple en date : Dante Labs a envoyé des kits usagés à cinq clients. Dans un billet de blog (il redirige désormais vers sa page d'accueil, mais il est toujours accessible via le cache de Google), la société explique vouloir faire la lumière (sic) sur cette situation.

Le laboratoire rejette la faute sur un partenaire utilisé pour les expéditions et les collectes de kits de salive : « Pour cinq commandes, ce partenaire a imprimé les mauvaises étiquettes d'expédition de retour et a reçu les cinq kits dans son usine. Ensuite, le partenaire a géré ces kits usagés comme de nouvelles unités et les a utilisés pour cinq nouvelles commandes ».

Cinq clients ont donc reçu des kits usagés provenant d'autres clients. Les dix personnes concernées ont été contactées et ont obtenu de nouveaux kits pour leur analyse. Le laboratoire précise que les échantillons ne contenaient aucune information personnelle permettant d'identifier les clients.

« Malgré l'erreur commise par le fournisseur, nous en assumons l'entière responsabilité (comme je le fais personnellement en tant que PDG de Dante Labs) » explique la société... dans son billet de blog redirigeant automatiquement vers la page d'accueil.

Les utilisateurs de l'application ont passé quelques journées pénibles la semaine dernière. La révision publiée il y a cinq jours entraînait de nombreux plantages.

Principal symptôme : Messenger ne supportait pas que l'on revienne vers lui via la vue multitâche après avoir fait un tour dans une autre application. Il se fermait alors, laissant l'utilisateur sur la page d'accueil d'iOS.

Cette version, estampillée 170.0, a été remplacée samedi par une 170.1, soit trois jours après la première. Le problème, quel qu'il ait été, est résolu, l'application retrouvant son fonctionnement normal, c'est-à-dire lourd mais fonctionnel.

On attend d'ailleurs toujours la version simplifiée et allégée promise par Facebook lors de la conférence F8.

Facebook Messenger ne plante plus sous iOS

En avril dernier, l'institution annonçait son intention d'investir 1,5 milliard d'euros dans ce domaine. Aujourd'hui, elle dévoile la liste des 52 experts composant le High-Level Expert Group, comprenant une vingtaine de femmes pour une trentaine d'hommes, aussi bien des chercheurs, des industriels que des universitaires.

Ensemble, ils formuleront des recommandations sur tous les domaines de l'intelligence artificielle : équité, sécurité, transparence, emploi, juridique, vie privée, dignité, protection des consommateurs, etc.

Le projet des lignes directrices devra être finalisé d'ici la fin de l'année et présenté à la Commission européenne début 2019.

European AI Alliance : la liste des 52 experts de la Commission européenne

Dans un discours au Yahoo Finance All Market Summit, Willima Hinman, le directeur de la SEC, se montre prudent sur la régulation de ces crypto-monnaies. Pour le moment, il estime que Bitcoin et Ethereum ne sont pas des titres financiers, donc qu'il n'est pas nécessaire de leur appliquer le régime de transparence de la finance classique. Du moins pour le moment.

En réponse à cette nouvelle, le prix d'un ether a atteint un pic à 526 dollars le 14 juin, contre 474 dollars le même jour. Il est retombé à 494 dollars ce 18 juin. La valeur d'un bitcoin avait, elle, atteint 6 644 dollars, contre 6 433 actuellement.

Selon le gendarme boursier américain, Ethereum n'est pas (encore) un titre financier
Edge supportera très bientôt la Split View de l'iPad

Les actuels testeurs d'Edge pour iOS peuvent depuis quelques jours récupérer la dernière bêta du navigateur. Les apports y sont multiples.

Citons ainsi l'ajout et la modifications des top sites sur la page Nouvel onglet, une barre de progression pour la synchronisation des favoris et de la liste de lecture ainsi qu'un mode lecture amélioré, avec ajout de marque-pages et réglage de l'espacement du texte.

La nouveauté principale sera cependant pour les iPad : le support de la Split View. Elle permet pour rappel une vue partagée entre deux applications sur l'écran. Edge peut donc être utilisé en même temps qu'une autre application, facilitant par exemple les glisser/déposer de texte ou d'images vers un document.

Seuls les testeurs inscrits sur une courte liste ont actuellement droit à la bêta, via TestFlight. La version finale ne devrait cependant pas prendre plus de deux semaines à arriver.

On notera que Microsoft continue d'ajouter des fonctionnalités à toute allure dans ses versions Android et iOS, pour prouver au public qu'Edge est une alternative viable, maintenant qu'il n'est plus cantonné au seul Windows 10 (voir notre dossier).

En avril, la SEC infligeait une amende de 35 millions de dollars à Altaba (ex-Yahoo) pour avoir tenté de dissimuler son piratage massif (3 milliards de comptes, excusez du peu).

C'est au tour la CNIL britannique (ICO, Information Commissioner Office) d'annoncer une amende de 250 000 livres (environ 286 000 euros) pour ne pas avoir « pris les mesures techniques et organisationnelles nécessaires afin de protéger les données de 515 121 utilisateurs [NDRL : de Yahoo! UK Services Ltd au Royaume-Uni] contre l'exfiltration » de leurs données.

« Les défaillances identifiées lors de notre enquête ne sont pas ce que nous attendons ou acceptons d'une entreprise traitant d'importants volumes de données personnelles » explique l'ICO. Le régulateur termine par une pointe d'humour : « Ce n'est pas la peine de verrouiller la porte si vous laissez la clé sous le tapis ».

Yahoo! UK écope d'une amende de 250 000 livres par le régulateur britannique

Le fabricant lance une machine de guerre pour les gros besoins en mobilité. Le portable de 15,6 pouces est en effet animé par un processeur Intel Xeon avec six cœurs (référence non précisée) et une Quadro P3200 de NVIDIA.

Il peut accueillir jusqu'à 6 To de stockage et 128 Go de mémoire vive. La connectique comprend deux ports USB 3.1 Type-C compatibles Thunderbolt 3, trois 3.1 Gen 1 Type-A, un lecteur de cartes, du Wi-Fi 802.11ac, du Bluetooth 5, un modem 4G, etc. Bonne nouvelle, un lecteur d'empreintes digitales et une caméra infrarouge sont de la partie.

Le ThinkPad P52 sera disponible d'ici la fin du mois, pour un prix non précisé… mais certainement en adéquation avec les prétentions du produit.

Lenovo ThinkPad P52 : Xeon six cœurs, Quadro et 128 Go de DDR4

Selon l'AFP, sept anciens dirigeants de l'opérateur historique sont renvoyés devant le tribunal correctionnel de Paris, neuf ans après les premières plaintes. La vague de suicides, en 2008 et 2009, continue donc son chemin en justice.

L'ancien patron du groupe, Didier Lombard, est donc accusé de harcèlement moral. Selon le syndicat CFE-CGC Orange, partie civile dans l'affaire, « la responsabilité morale des sept prévenus dans la crise sociale et ses conséquences les plus tragiques, les suicides de nos collègues, est avérée ».

Également sur le banc des accusés, Orange rejette toujours les attaques contre ses anciens dirigeants.

 

 Didier Lombard poursuivi pour harcèlement moral à France Télécom
 Le chantier de la haute luminosité démarre au Grand Collisionneur de Hadrons

C'est une étape très importante qui se prépare. Ce projet baptisé HL-LHC vise en effet à augmenter le nombre de collisions protons-protons, permettant ainsi de récolter davantage de données.

Pour y arriver, la luminosité doit être augmentée d'un facteur 5 à 7 en « concentrant le maximum de particules dans l'espace le plus réduit possible » explique le CNRS. Les attentes sont importantes.

« Cela permettra aux scientifiques d'étudier des phénomènes rares et d'obtenir des mesures de grande précision indispensables pour préciser les propriétés du boson de Higgs. Plus largement, c'est un pas de plus vers la compréhension du modèle standard et des scénarios qui en découlent » détaille le centre de recherche.

Il faudra néanmoins être patient puisque la mise en service de la haute luminosité n'est pas attendue avant 2026, après deux phases d'arrêts techniques : 2019/2020 avec l'amélioration des injecteurs et 2024/2026 avec l'installation de la haute luminosité. Il est ensuite prévu d'exploiter le HL-LHC jusqu'en 2036/2037.

Pour rappel, il y a un peu plus d'un an, le Grand Collisionneur de Hadrons avait subi une opération « à cœur ouvert » pour installer un nouveau trajectographe, dont le fonctionnement est prévu « jusqu’aux premiers stades du LHC haute luminosité (HL-LHC) ».

Dans un entretien au Monde, deux des dirigeants du studio polonais (à l'origine des The Witcher) livrent leur réaction à l'arrivée de syndicats dans le secteur, Game Workers Unite outre-Atlantique et le STJV en France. Alors qu'une première grève a éclaté dans un studio hexagonal.

« Sortir un jeu c’est, à chaque fois, aussi dur que si on envoyait des gens sur Mars. Mais s’il y a des syndicats, on fait quoi ? On ne décolle plus ? À l’origine, les syndicats ont été créés pour protéger les travailleurs peu payés, non ? Ces gars-là ne sont pas des travailleurs peu payés, ce sont des professionnels extrêmement qualifiés » lance ainsi Marcin Iwinski, le cofondateur de CD Projekt.

La société a été publiquement épinglée par des employés l'an dernier, via des commentaires négatifs sur la plateforme Glassdoor. Les responsables répondaient déjà que leur approche du développement n'était pas pour tout le monde.

 Pour CD Projekt (Cyberpunk 2077), pas besoin de syndicats dans le jeu vidéo

La bataille juridique entre Qualcomm et Apple dure depuis longtemps et sur plusieurs fronts, mais elle pourrait prendre un nouveau virage. En effet, des experts de l'International Trade Commission (ITC) affirment qu'Apple a violé un des brevets de Qualcomm, comme le rapporte Reuters.

Il ne s'agit ici que d'un avis consultatif, mais les juges le suivent généralement, indiquent nos confrères. La décision finale est importante puisqu'elle pourrait conduire à une interdiction de vente de certains iPhone sur le sol américain.

États-Unis : selon des experts, Apple a enfreint un des brevets de Qualcomm

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.