du 15 mai 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

AMD dévoile de nouveaux Ryzen Pro et vante ses partenariats

Comme prévu, les processeurs de ces derniers mois existent désormais en version Pro. Ils apportent pour rappel un support étendu et quelques éléments spécifiques au monde de l'entreprise, les puces étant identiques aux versions classiques (voir notre analyse).

On retrouve au total sept modèles, dont trois dédiés aux ordinateurs portables : les Ryzen 3 Pro 2300U, 5 Pro 2500U et 7 Pro 2700U. Ils reprennent les caractéristiques de ceux annoncés à la fin de l'année dernière puis au CES de Las Vegas.

Côté machine de bureau, les APU Raven Ridge sont déclinés avec les 2200G/2400G et 2200GE/2400GE. Là aussi, peu de surprises, puisqu'ils s'agit des caractéristiques de processeurs annoncés en février puis en avril.

Il n'est par contre pas encore question des nouveaux Ryzen en 12 nm, dévoilés le mois dernier. AMD ne se focalise donc pas sur l'offre haut de gamme pour séduire le marché de l'entreprise pour le moment. Une étape attendue pour le second semestre.

La société évoque plusieurs machines qui devraient embarquer ses nouvelles puces Pro dans les mois à venir : Dell Latitude 5495, OptiPlex 5055, HP EliteBook 700 G5 series, ProBook 645 G4, EliteDesk 700 series, Lenovo ThinkPad A series, ThinkCentre M715q et M725s.

On retrouve donc toujours le même trio de partenaires, qui ont déjà multiplié les promesses de machines AMD, mais peinent à débarquer en masse sur le marché français, notamment pour leurs PC portables. Espérons que cela change avec cette nouvelle vague.

Prochaine mise à jour attendue : les Ryzen Threadripper. Eux aussi doivent passer au 12 nm et à Zen+, sans doute pendant l'été. AMD a indiqué que tout était dans les temps. Espérons que le Computex de Taipei sera l'occasion d'en savoir un peu plus, la société y tenant une conférence de presse le 6 juin. Nous serons bien entendu sur place.

Ivan Gaudé a officialisé la nouvelle hier : Lord Casque Noir est décédé le 7 mai dernier, des suites d'un cancer à l'âge de 49 ans. « Il a été inhumé dans l’intimité familiale à Bédéchan, dans le département du Gers ».

Jérôme Darnaudet était l'actuel directeur de la publication de Canard PC, fondé suite au départ d'une partie de l'équipe de Joystick en 2003, lors du rachat par Future France. Il avait été remplacé à son poste de président de Presse Non Stop par Ivan Gaudé en avril dernier.

Pionnier de la presse jeux vidéo, apprécié par beaucoup, il avait fait ses débuts à Micro News avant de devenir rédacteur en chef de Joystick 10 ans après son arrivée au sein du titre, en 2002. Son pseudonyme était une référence au personnage interprété par Rick Moranis dans La folle histoire de l'espace de Mel Brooks.

Omar Boulon, ex rédacteur en chef de Canard PC, lui a rendu hommage sur Twitter, tout comme Samuel Demeulemeester, rédacteur en chef de Canard PC Hardware. Un hommage lui sera rendu dans les prochains numéros de ces deux magazines.

Décès de Jérôme Darnaudet, co-fondateur de Canard PC

La Commission continue ses publications pour faciliter la mise en conformité avec le Règlement Général pour la Protection des Données qui entre en vigueur le 25 mai (voir notre analyse).

Cette fois, c'est un modèle pour le registre des traitements, pour aider à répondre aux questions classiques : quelles sont les données traitées, par qui, leur temps de conservation, qui y accède, etc.

L'objectif est de faciliter la vie des TPE/PME en leur fournissant un outil prêt à l'emploi. Ce modèle est disponible au format RTF et PDF.

RGPD : la CNIL propose son nouveau modèle de registre « plus simple et plus didactique »

L'application de recommandation de lieux et d'événements arrive en amont de l'été. Elle permet de rechercher des cafés ou restaurants, ainsi que des activités et des guides, avec une couche de suggestions personnalisées en fonction de ses amis.

Ce déploiement en France a lieu quelques jours après la dernière Google I/O, où le groupe de Mountain View a présenté une future mouture de Google Maps, dopée aux recommandations locales personnalisées, regroupées via un onglet « Pour vous ». Cette bataille risque donc de s'intensifier dans les prochains mois.

Facebook Local débarque en France
Europe (lune de Jupiter) : 20 ans plus tard, la NASA comprend (enfin) certaines mesures de Galileo

En 1997, la sonde survole à plusieurs reprises le satellite naturel de Jupiter (à environ 200 km d'altitude). Lors d'un de ses passages, elle enregistre des anomalies dans le champ magnétique, « restées inexpliquées jusqu'à présent » se souvient une des responsables de l'époque.

Mais, grâce à de nouveaux modèles de traitements informatiques, les scientifiques affirment avoir résolu ce mystère : la sonde est passée en plein dans des panaches de vapeur d'eau éjectés par Europe. « Les images ultraviolettes du télescope spatial Hubble de la NASA en 2012 suggéraient déjà la présence de panaches, mais cette nouvelle analyse a utilisé des données recueillies beaucoup plus près de la source » précise la NASA.

« Les données étaient là, mais nous avions besoin d'une modélisation sophistiquée pour comprendre l'observation » explique Xianzhe Jia, principale auteure de la publication scientifique dans la revue Nature Astronomy. « Il semble maintenant y avoir trop de faisceaux de preuves pour rejeter les panaches sur Europe » lâche Robert Pappalardo du JPL de la NASA. Prochaine étape, le lancement de la mission Europa Clipper, chargée d'étudier Europe, en 2022.

« Si les panaches existent, et que nous pouvons directement "goûter" ce qui vient de l'intérieur d'Europe, nous pourrons plus facilement déterminer si elle a les ingrédients pour la vie » anticipe Robert Pappalardo.

Outre-Manche, un projet de loi prévoit de vérifier l'âge des internautes de manière beaucoup plus radicale sur les sites classés X.

La méthode retenue est pour le moins simple : prouver qui l'on est via une pièce d'identité. Le projet crée évidemment de nombreux remous, beaucoup estimant qu'il serait trop simple de lister les habitudes de navigation.

Nos voisins envisagent donc de permettre aux vendeurs de journaux de délivrer des « pass » à condition que la pièce d'identité leur soit présentée. Sur la carte, un numéro à 16 chiffres qui, normalement, ne serait reliée à aucune identité. Le surf serait ainsi anonyme.

Il est probable cependant que les solutions VPN gagnent en visibilité si une telle loi devait entrer en vigueur.

 Au Royaume-Uni, des pass pour consulter anonymement les sites pornographiques

Après cinq bêtas (la première remonte à novembre 2017), le fabricant propose enfin Nougat à l'ensemble de ses clients disposant de la box sous Android TV.

En plus des nouveautés d'Android 7.1.1, il est question d'une mise à jour des applications Google, de l'ajout de YouTube Kids et de la « préparation de l'intégration » de Google Assistant (sans plus de détail).

Deux nouvelles applications sont également de la partie : Jeux Freebox et Aktu Free. Le déploiement se fait progressivement sur l'ensemble du parc précise le fournisseur d'accès.

Freebox Mini 4K : Free déploie la mise à jour 3.0.1 avec Android 7.1.1
Nouvel accident d'une Tesla Model S, avec le pilote automatique activé selon la conductrice

Jalopnik relate cet accident qui n'a fait que des blessés légers et s'est déroulé le 11 mai à South Jordan (dans l'Utah). La voiture s'est encastrée à un peu moins de 100 km/h à l'arrière d'un camion de pompier arrêté à un feu rouge selon la police locale. Au moment de l'accident, il pleuvait légèrement et les routes étaient humides.

Dans un nouveau rapport, les forces de l'ordre expliquent avoir interrogé la conductrice de 28 ans, qui leur affirme que le pilote automatique de la voiture était enclenché au moment de l'accident. « Bien que la fonction de pilote automatique de Tesla indique qu'un conducteur doit rester attentif tout le temps, la conductrice a admis qu'elle regardait son téléphone avant la collision ». Selon des témoins, la voiture et/ou la conductrice n'ont pas freiné ou effectué de manoeuvre pour éviter l'impact.

Il ne s'agit pour le moment que des déclarations de la conductrice et l'analyse des données de la voiture est toujours en cours par la police, aidée par des techniciens Tesla. Ce dernier explique à nos confrères qu'il « n'a pas encore reçu de données de la voiture et ne sait donc pas ce qui s'est passé, notamment si l'Autopilot était engagé ».

De son côté, Elon Musk préfère voir l'accident sous un autre angle : « ce qui est vraiment étonnant à propos de cet accident, c'est qu'une voiture Model S a heurté un camion de pompiers à 96,5 km/h et que le conducteur ne s'est cassé qu'une cheville. Un impact à cette vitesse entraîne généralement des blessures graves ou la mort ».

Interpellé sur son pilote automatique, le dirigeant reconnait qu'il « doit certainement être amélioré » et indique que ses équipes travaillent dessus « tous les jours ». « Mais parfait est l'ennemi du bien, ajoute-t-il. Un système qui, dans l'ensemble, sauve des vies et réduit les blessures devrait être mis en place ».

Quoi qu'il en soit, les forces de l'ordre de South Jordan en profitent pour rappeler qu'il « est de la responsabilité du conducteur de rester vigilant, de conduire prudemment et de garder le contrôle du véhicule en tout temps ».

Cette équipe devra « accélérer le développement du Groupe en France et en Italie » affirme le communiqué. Les changements entreront en vigueur le 21 mai 2018.

Thomas Reynaud deviendra ainsi directeur général d'Iliad à la place de Maxime Lombardini. Ce dernier prendra alors la présidence du conseil d’administration et assurera « la représentation de la société dans ses relations avec les pouvoirs publics ». Ensuite, Cyril Poidatz deviendra secrétaire général.

D'autres nominations sont annoncées : Nicolas Jaeger en tant que directeur financier, Aude Mercier directrice des ressources humaines, Camille Perrin directrice marketing et enfin Shahrzad Sharvan sera secrétaire générale adjointe.

« La mise en place de cette nouvelle équipe de direction, réunissant à la fois les fondateurs historiques du groupe (Xavier Niel, Rani Assaf, Antoine Levavasseur, Cyril Poidatz) et de nouveaux talents, vise à faire face aux nouveaux défis du Groupe et à l’inscrire dans une nouvelle dynamique de croissance pour les années à venir » explique Iliad.

Iliad (Free) se réorganise : Thomas Reynaud devient directeur général, Maxime Lombardini président du CA

Après le TS-963X (exploitant un SoC AMD G-Series) il y a quelques jours, le constructeur revient avec une nouvelle version. Celle-ci reprend exactement le même châssis (cinq emplacements de 3,5 pouces et quatre de 2,5 pouces), mais avec un SoC Alpine AL-324 (quatre cœurs à 1,7 GHz), épaulé par 2 ou 8 Go de mémoire vive (extensibles jusqu'à 16 Go).

Le TS-932X intègre deux ports réseau 10 GbE SFP+ et deux autres Ethernet à 1 Gb/s. Trois USB 3.0 sont également de la partie. Deux baies d'extension UX-800P ou UX-500P peuvent être connectées afin d'ajouter plus de stockage.

Le fabricant annonce une disponibilité immédiate, mais sans donner de prix.

QNAP annonce le TS-932X : SoC Annapurna et deux ports réseau 10 Gb/s

Cette nouvelle mouture, diffusée il y a quelques jours, assure le support de l'April Update de Windows 10 (voir notre analyse).

AMD met également en avant des gains de performances significatifs par rapport à l'édition 17.Q2 dans des applications comme 3DS Max, Catia, ou Solidworks. On retrouve bien entendu les avancées des moutures précédentes.

Le constructeur précise que ses plug-ins ProRender pour Blender (Linux et Windows) et Maya (Windows) ont été mis à jour pour l'occasion. On notera également que la solution RadeonOpenCompute (ROCm) est disponible en version 1.8 depuis peu.

AMD publie ses pilotes Radeon Pro Enterprise Edition 18.Q2
Jeux vidéo : Bigben rachète le studio français Cyanide (Pro Cycling Manager) pour 20 millions d'euros

L'acheteur explique que cette opération lui permet de se lancer dans le développement des jeux, en plus de ses activités d'éditeur et distributeur. Bigben ambitionne rien de moins que « devenir un des leaders mondiaux du segment des jeux vidéo dits 'AA' ».

Pour rappel, Cyanide est principalement connu pour ses séries Pro Cycling Manager et Styx, ainsi que la production de jeux sous licences tels que Game of Thrones, Blood Bowl et Tour de France. Le studio compte actuellement 110 collaborateurs en France et au Canada.

« M. Patrick Pligersdorffer, actuel PDG et co-fondateur du studio, continuera à diriger Cyanide en jouissant d'une grande autonomie afin de pouvoir se concentrer sur l'aspect créatif de ses productions » affirme Bigben. Ce dernier ajoute que Cyanide continuera ses collaborations avec d'autres éditeurs.

Le montant de la transaction est de 20 millions d'euros, pour moitié en numéraire, l'autre en création d'actions BigBen (avec une dilution comprise entre 3,5 % et 4,0 % du capital). Un complément plafonné pourrait être versé en septembre 2019 selon les résultats de Cyanide. La réalisation définitive de cette transaction est prévue pour juin 2018.

Après être tombé à son plus bas historique en janvier, Free remonte la pente sur les trois derniers mois. De 2,33 Mb/s en moyenne, il est désormais à 2,62 Mb/s (+0,29 Mb/s en un mois).

Il se rapproche ainsi de SFR (xDSL) qui est à 2,96 Mb/s (-0,7 Mb/s). Bouygues Telecom et Orange sont toujours en deuxième et troisième position avec respectivement 3,40 (-0,04 Mb/s) et 3,29 Mb/s (-0,11 Mb/s). Enfin, SFR (FTTH et FTTLA) reste en tête du classement avec une moyenne de 3,78 Mb/s selon Netflix.

Pour rappel, il s'agit de mesures effectuées par la plateforme de streaming aux heures de grande écoute. Dommage par contre que Netflix ne précise pas la proportion de clients disposant d'une offre permettant d'accéder à de la HD ou de la 4K UHD.

Débit Netflix : tout le monde baisse… sauf Free qui se rapproche de SFR (xDSL)

C'est via un tweet que le fabricant dévoile la date. La présentation sera faite à New York, à 10h du matin, soit 16h en France.

Selon les dernières rumeurs relayées par Phone World, le smartphone serait équipé d'un écran de 4,5 pouces (1 620 x 1 080 pixels) avec un Snapdragon 660, 6 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage.

BlackBerry présentera le Key2 le 7 juin

Le géant de la recherche va prochainement remanier les formules payantes de son Drive (voir notre dossier). Dans sa version gratuite avec 15 Go de stockage, il restera donc identique.

Google One reprend et modifie tous les forfaits : 1,99 dollars pour 100 Go, 3,99 dollars pour 200 Go et 9,99 dollars pour 2 To, contre 1 To aujourd'hui. D'ailleurs, tous les actuels clients de cette offre migreront automatiquement vers la nouvelle.

L'offre One permet également d'ajouter jusqu'à cinq membres de sa famille. On ne sait pas encore comment l'espace sera divisé, notamment si l'utilisateur pourra le répartir comme il le souhaite.

Enfin, l'offre One incluera la possibilité de contacter des « experts » Google, d'un clic selon l'éditeur. Les demandes se feront dans le cadre du conseil au client, mais il s'agit a priori d'équipes dédiées.

Pour l'instant, seuls les États-Unis sont concernés. Le reste du monde ne commencera à être mis à jour que plus tard dans l'année, sans plus de précision.

Google One, nouveau service payant unifié pour Drive
La Wi-Fi Alliance lance EasyMesh pour rendre interopérable les réseaux sans fil unifiés

Depuis plusieurs mois, les solutions de type mesh ont le vent en poupe. Elles fournissent une couverture étendue avec l'utilisation d'un routeur et de plusieurs points d'accès, même si toutes les solutions ne se valent pas (lire notre test).

Problème, l'interopérabilité n'est pas de mise pour le moment : si vous avez un kit Velop de Linksys, n'espérez pas étendre votre couverture ou améliorer vos débits avec une borne Orbi de Netgear, et vice-versa. Certains travaillent néanmoins à des solutions, comme Netgear et ses répéteurs X4S/X6S.

Mais la Wi-Fi Alliance veut aller plus loin, et apporter de l'interopérabilité avec son programme de certification EasyMesh. « Après la configuration initiale simple, Wi-Fi EasyMesh surveille les conditions du réseau et s'adapte automatiquement suivant les besoins » détaille l'Alliance.

Si l'idée est séduisante sur le papier, il faudra encore qu'elle passe entre les mains des constructeurs, qui devront l'adopter et la déployer sur leurs solutions (via des mises à jour logicielles ou de nouveaux produits) pour qu'elles deviennent interopérables les unes avec les autres… ce qui sera probablement une autre paire de manches.

Pour le moment, les équipements n'ont besoin de prendre en charge que le Wi-Fi 802.11n au minimum. Dommage que le 802.11ac soit facultatif, alors qu'il est disponible depuis des années.

Dans la dernière révision de son application de messagerie, Facebook a introduit un nouvel outil de signalement des comportements sortant des clous.

L'utilisateur peut désormais pointer tout ce qui touche au harcèlement, au risque de suicide ou d'automutilation, une usurpation d'identité, des contenus pornographiques, l'incitation à la haine et quelques autres.

Pour signaler une conversation, il faut se rendre dans son panneau d'information, en cliquant sur le nom du contact. Tout en bas, vous trouverez la ligne « Il y a un problème ». Il suffira ensuite de sélectionner la ou les raisons et de compléter par un éventuel message.

Messenger : on peut désormais signaler des conversations

Apple prépare actuellement iOS 11.4, macOS 10.13.5, tvOS 11.4 et watchOS 4.3.1. Comme souvent, c'est le système pour iPhone et iPad qui contient les nouveautés les plus importants.

On y retrouve ainsi ClassKit, annoncé pendant la dernière conférence sur l'éducation, AirPlay 2 et Messages dans Cloud – deux fonctionnalités qui devaient arriver avec iOS 11 – ou encore une meilleure sécurité autour du port Lightning.

Les cinquièmes bêtas sont disponibles à la fois pour les développeurs et le grand public. Beaucoup ont remarqué d'ailleurs que pour iOS 11.4, le téléchargement pèse environ 2 Go, soit le système complet. Un éventuel signe de Golden Master (version finale).

Bêtas iOS, macOS, tvOS et watchOS : et de cinq !
Facebook suspend 200 applications, l'une aurait récupéré les données de 3 millions de membres

Si le scandale Cambridge Analytica a eu un mérite, c'est celui de forcer Facebook à passer en revue les applications ayant accès aux données des internautes. Sous pression, le groupe a annoncé une grande enquête sur les tiers ayant acquis une grande quantité d'informations avant 2015. Avec la menace de bannir ceux qui refuseraient de se plier à l'exercice.

Dans un billet de blog, Facebook déclare avoir passé des milliers d'applications en revue, pour 200 suspensions. Un éventuel bannissement dépendra des futures réponses fournies par leurs concepteurs.

Le magazine NewScientist révèle qu'un questionnaire aurait récupéré des réponses de trois millions d'utilisateurs, pour laisser ces données exposées sur Internet. Nommé myPersonality, le quiz monté par des chercheurs de l'université de Cambridge aurait été distribué à plus de 280 personnes de 150 institutions, dont Facebook, Google et Microsoft.

Les réponses obtenues étaient considérées comme intimes par le magazine. « Anonymisées », elle pourraient pourtant être aisément reliables à un utilisateur, via un identifiant unique. Plus de six millions de personnes auraient répondu au quiz, près de la moitié autorisant l'accès à des données de leur profil.

Si le partage entre chercheurs était censé être sécurisé, les protections auraient été insuffisantes. Des identifiants auraient ainsi été présents en ligne pendant plusieurs années, via une simple recherche. Facebook déclare enquêter sur l'application en question, après l'avoir suspendue le 7 avril.

Deux applications contenaient un cryptominer déguisé en démon systemd. Les premiers signalements sont arrivés il y a quatre jours, mais Canonical a rapidement réagi.

C'est la première fois que des snaps sont ainsi utilisés, bien que le souci ne soit pas vraiment lié au format des paquets. Des tests automatiques vérifient le fonctionnement des applications, mais leur code n'est pas analysé ligne par ligne.

Notez qu'en dehors de l'installation d'un cryptominer (pour ByteCoin), aucune autre action malveillante n'était entreprise. Le danger était donc limité et sert de piqûre de rappel : le contrôle des sources de téléchargement reste crucial sur toutes les plateformes.

Ubuntu : des malwares cachés dans des snaps sur la boutique

Dans un tweet, le sénateur Ed Markey annonce que la décision aura lieu demain. Il ne manquerait qu'une voix pour que la résolution, soumise fin février, obtienne la majorité nécessaire au Sénat.

L'autorité des télécoms, la FCC, a signé la mort de la neutralité outre-Atlantique à la mi-décembre, après un an de campagne d'organisations, d'entreprises et d'internautes pour sauver ce principe de non-discrimination des services et contenus.

Il y a quelques jours, la FCC a annoncé que le couperet tomberait le 11 juin, provoquant une nouvelle campagne « Alerte rouge » de la part de Battle for the Net.

Au Sénat américain, un vote pour sauver la neutralité du Net le 16 mai
HP tire tous azimuts : portables Elite compacts avec 4G, Envy avec Ryzen, AiO avec Alexa…

Le fabricant vient d'annoncer toute une panoplie de nouveaux produits, allant des ordinateurs portables aux écrans incurvés, en passant par les machines de bureau.

Dans la série des HP Elite 1000, il est notamment question du EliteBook x360 1030 G3 présenté comme le portable convertible pour les professionnels « le plus petit au monde » avec 15,8 mm d'épaisseur et 1,25 kg. Il propose de la 4G jusqu'à 450 Mb/s, 18 heures d'autonomie et dispose d'un stylet. En cas d'oublie de ce dernier, le portable peut prévenir l'utilisateur. Il sera disponible en juin à partir de 1 449 dollars.

L'Elite x2 1013 G3 est un modèle de 13 pouces dans un châssis de 12 pouces, lui aussi « le plus petit au monde » dans sa catégorie, selon le fabricant : les portables avec écran détachable pour les pros. Là encore, la 4G jusqu'à 450 Mb/s est présente. Comptez 1 499 dollars minimum.

Vient ensuite le HP EliteBook 1050 G1 avec GeForce GTX 1050 et jusqu'à 4 To de SSD (1 899 dollars), le HP EliteOne 1000 AiO G2 de 34 pouces (incurvé) avec carte graphique dédiée (1 279 dollars) et l'EliteDisplay S14 de 14 pouces avec un port USB Type-C (219 dollars).

Dans la gamme Envy, nous retrouvons les portables Envy 13 (999,99 dollars) et 17 (1 049,99 dollars) avec Core de 8ème génération et une NVIDIA MX150 en option. Le premier dispose en plus d'un lecteur d'empreintes digitales. L'Envy x360 13 (759,99 dollars) est une machine hybride avec un processeur AMD Ryzen avec Radeon Vega intégrée. La version 15 du x360 propose pour sa part un CPU Intel (869,99 dollars) ou AMD (749,99 dollars) suivant les cas, avec écran 4K UHD en option.

Pour les amateurs de grand écran, le Envy Curved AiO 34 est une machine tout-en-un de 34 pouces (incurvé) avec Alexa. Enfin, les machines de bureau Desktop peuvent profiter d'un Core de 8ème génération avec une GeForce GTX 1080 et des solutions Intel Optane en option (à partir de 799,99 dollars).

Les Envy seront disponibles dans le courant du mois de mai, tandis qu'il faudra généralement attendre juin ou juillet pour les Elite.

Snap prévoyait sans doute depuis un moment l'introduction de ces vidéos impossibles à passer. L'éditeur aura quand même attendu de redonner aux utilisateurs l'interface qu'ils appréciaient.

Les vidéos sont insérées de temps en temps entre les différents éléments des Shows, mais pas (encore ?) dans les Stories. Elles durent six secondes et ont ainsi largement le temps de vanter les produits. Selon Adage, un utilisateur restait en moyenne moins de 2 secondes sur une publicité.

Des sources anonymes évoquent à nos confrères une pression croissante de la part des annonceurs. L'arrivée dans les Shows est donc peut-être une première étape, mais la question retombera sur Snap : l'éditeur osera-t-il introduire un tel dérangement chez les utilisateurs ?

Snapchat : les publicités imposées débarquent dans les Shows

Dans les semaines à venir, Wordpress proposera des fonctions supplémentaires dédiées à la vie privée et à la mise en conformité avec le RGPD (voir notre dossier)

Parmi elles, sans doute l'une des plus évidentes : un moyen pour les utilisateurs de récupérer une archive de leurs données. La procédure de fermeture de compte sera en outre simplifiée, et un opt-out permettra de désactiver le système analytique d'Automattic.

Ces outils seront accompagné d'une nouvelle politique de cookies, qui se voudra plus claire : qu'utilise Wordpress et pourquoi ? Une volonté de clarté s'appliquant aussi à la section vie privée, répondant aux questions classiques de ce qui est récupéré, de quelle manière, pendant combien de temps, les transferts hors Union européenne et autres.

Wordpress : nouveaux outil en approche pour la vie privée
Une pénurie de fibre menace le plan France THD

À la mi-avril, Le Figaro relevait que la fibre et la main-d'œuvre sont amenées à manquer dans les prochaines années, alors que le plan France Très Haut Débit prévoit une accélération des déploiements, en particulier  en zones rurales.

Hier, Les Échos rapportait des inquiétudes des industriels des réseaux d'initiative publique (RIP), censés connecter les campagnes pour le compte des collectivités locales. Citant le président de la Firip, Étienne Dugas, le quotidien évoque un cas de force majeure, une pénurie de matière première étant à craindre. La France compterait pour 3 % de la demande mondiale, qui a culminé à 500 millions de kilomètres de fibre l'an dernier. Orange aurait compté pour 5 millions à lui seul sur la période.

Les collectivités locales n'auraient pas aussi bien anticipé leurs besoins que les opérateurs privés, qui connectent les villes les plus peuplées du pays. Lors du dernier colloque de l'Avicca, une association de collectivités, en novembre dernier, certains responsables de réseaux publics nous parlaient déjà de plusieurs mois à un an d'attente pour obtenir de la fibre, si la commande était acceptée.

Au même colloque, un fabricant de fibre nous expliquait que les sociétés spécialisées évitaient sciemment d'adapter leur outil industriel aux pics de production, à cause des faibles marges de cette activité. Au début des années 2000, un trop grand enthousiasme aurait causé bien des torts à la filière, justifiant la prudence actuelle, qui pourrait pourtant poser un vrai problème au plan France THD.

Selon Les Échos, l'Agence du numérique, qui pilote le plan, envisagerait de permettre l'utilisation d'une fibre de moins bonne qualité, pour éviter un goulot d'étranglement.

L'EFF vient d'annoncer la mise en ligne d'une mise à jour de son extension qui vise spécialement une fonctionnalité du réseau social.

Il s'agit du link shimming, mis en place sous couvert de sécurité, qui consiste à passer par une redirection maison. Une pratique en partie cachée par une astuce au survol d'un lien, comme l'indique l'EFF.

Privacy Badger bloquera le dispositif et forcera l'utilisation du lien initial, un fonctionnement inspiré d'une extension tierce, disponible sur GitHub. D'autres fonctionnalités équivalentes pourraient arriver dans les prochains mois, concernant tant Facebook que Google ou Twitter prévient l'EFF, sans donner plus de détails pour le moment.

 Privacy Badger se dote de nouveaux outils contre le tracking de Facebook

Après une fuite récente, l'éditeur a publié une bande-annonce et un site officiel pour la suite du jeu de tir d'id Software, démonstration technique du moteur idTech 5 en 2010. La suite est prévue sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Peu de détails sont connus pour le moment. Tout juste Bethesda promet-il un FPS en monde ouvert, comme il y en a tant ces derniers temps. La bande-annonce montre un univers bien plus coloré et délirant que celui du premier opus, entre Borderlands et Mad Max Fury Road. Borderlands 3 pourrait d'ailleurs arriver frontalement face au titre d'id Software, même si aucune date de sortie n'a été donnée pour les deux jeux.

 Bethesda annonce Rage 2

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.