du 11 mai 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Nouvelle préversion Windows 10, avec Sets enrichis et Explorateur sombre

Microsoft a publié une nouvelle préversion de la branche Redstone 5 dans le canal rapide pour les testeurs du programme Insider. Son programme est chargé.

La build 17666 améliore encore les Sets, ces fenêtres rassemblant diverses applications et pages sous forme d’onglets. Leur restauration est maintenant plus rapide, et la barre de titre est en mode Acrylic (légère transparence).

Les utilisateurs ont également le choix pour l’ouverture de nouvelles applications : dans des fenêtres ou dans des onglets. SI ces derniers font du bruit (musique, vidéo…), il est désormais possible de les faire taire, comme dans Edge. Enfin, les dernières pages web consultées apparaissent maintenant dans Alt+Tab, mais le testeur peut revenir à l’ancien comportement dans les options.

Outre un thème sombre pour l’Explorateur (défini par l’option idoine dans Paramètres > Personnalisation), la nouvelle build apporte un nouveau presse-papier.

Accessible via Win+V, il se présente comme un panneau dans lequel tous les derniers éléments copiés sont disponibles. Cette liste est synchronisée par le compte Microsoft et est donc disponible sur toutes les machines connectées. De plus, elle permet d’épingler les éléments favoris pour les retrouver plus facilement. Une version modernisée attendue de longue date.

Entre autres nouveautés, signalons le support par Bloc-Notes de fins de lignes de type Unix/Linux et macOS, la possibilité de nommer les dossiers de vignettes dans le menu Démarrer, ou encore un enrichissement du panneau de recherche, maintenant plus grand et offrant davantage d’informations sur les fichiers trouvés.

Enfin, la build 17666 introduit officiellement la fonction « Votre téléphone » présentée durant la Build, qui permettra de relier un smartphone à Windows 10 pour en récupérer facilement les SMS, photos et notifications. Pour l’instant, il n’est question que d’envoyer « instantanément » des pages web vers le PC.

Il ne reste plus que 14 jours aux sites pour se conformer au Règlement Européen sur la Protection des Données, plusieurs ressources devant encore être publiées par la CNIL.

Ainsi, plusieurs services ont déjà annoncé leur fermeture en Europe, préférant cela au respect de la vie privée de leurs utilisateurs dans cette partie du monde. On voit aussi de nombreuses sociétés clamer leur conformité, même si elles imposent encore des obligations qui semblent hors du cadre de la loi à leurs utilisateurs.

Les premières semaines devraient être importantes, la CNIL ayant annoncé qu'elle serait plutôt dans l'accompagnement, tout du moins au début. Mais il lui faudra également être ferme si nécessaire, au risque de voir son autorité contestée.

RGPD : J-14

Le problème a été signalé pour la première fois par le chercheur en sécurité Alec Muffett : des messages supprimés dans l'application continuaient d'apparaître dans la zone de notifications de macOS.

Un vrai problème de sécurité donc car les applications « desktop » sont censées synchroniser l'état des messages présents sur smartphone. Or, de nombreux utilisateurs se servent de l'expiration, provoquant la suppression des messages au bout d'un certain temps.

Bien que Signal ne l'évoque pas (encore ?) sur son blog officiel, une nouvelle version corrigeant le souci a été diffusée. Estampillée 1.10.0, elle est proposée automatiquement à tous les utilisateurs, y compris sous Linux et Windows.

 Signal corrige le souci des messages ne disparaissant pas sur macOS
Outre-Atlantique, la neutralité du Net sera guillotinée le 11 juin

L'autorité américaine des télécoms, la FCC, annonce que le couperet tombera dans un mois. Le décret « restaurant la liberté sur Internet » s'appliquera à cette date.

Depuis l'élection de Donald Trump, les jours de la non-discrimination des contenus sur Internet étaient comptés. Malgré une forte opposition d'associations, de start-ups et de millions d'internautes, l'autorité passée sous pavillon républicain a signé l'arrêt de mort de la neutralité à la mi-décembre, trois ans après sa mise en place.

Pour le président de la FCC, Ajit Pai, il s'agissait ni plus ni moins que d'une entrave à l'innovation des opérateurs, que la concurrence saurait régler. Quand bien même nombre d'Américains n'ont pas le choix de leur fournisseur d'accès.

En réponse à l'annonce, les organisations et entreprises groupées sous le pavillon Battle for the Net ont lancé l'opération Red Alert. Les internautes peuvent réclamer le rétablissement de la neutralité au Congrès, où deux propositions de loi ont été déposées en ce sens. Certaines collectivités, dont des États, tentent de restaurer cette non-discrimination localement, malgré l'opposition de la FCC et des opérateurs.

Ce programme de l'Agence spatiale européenne se déroule en plusieurs phases, avec une alternance de petites, moyennes et lourdes missions. Les lancements seront échelonnés entre février 2019 et 2034.

L'ESA annonce les trois finalistes pour la cinquième mission moyenne (M5), dont le décollage est prévu pour 2032 :

  • Theseus : un sondage à très haute énergie du ciel et des débuts de l’Univers
  • Spica : un observatoire infrarouge pour étudier la formation des étoiles
  • EnVision : un orbiteur pour la planète Vénus

Les trois seront étudiées en même temps et la décision finale est attendue pour 2021 précise l'agence spatiale européenne. De plus amples informations sur les missions sont disponibles par ici.

Vision cosmique 2032 : l'ESA va étudier trois missions spatiales

Le fondeur vient de dévoiler son bilan pour son premier trimestre fiscal 2019. Il revendique des revenus de 3,207 milliards de dollars, en hausse de 10 % sur un trimestre et de 66 % sur un an.

Dans le détail, la branche gaming gagne 68 % sur un an avec 1,72 milliard de dollars de chiffre d'affaires, contre respectivement 71 % et 701 millions pour les datacenters. La division automobile progresse bien moins vite que les autres avec 4 % de mieux en un an, pour un total de 145 millions de dollars.

Les bénéficient sont pour leur part de 1,24 milliard de dollars, là encore en hausse de 11 % sur trois mois et surtout de… 151 % par rapport au premier trimestre de son année fiscale 2018. Tous les détails sont disponibles par ici.

Malgré de bons résultats, l'action NVIDIA baisse de 2,91 % en séance d'après clôture à la bourse.

NVIDIA annonce un CA de 3,2 milliards de dollars pour 1,24 milliard de bénéfice
Un chercheur explique comment contourner l'authentification à deux facteurs grâce aux cookies de session

Pour se connecter à un site, nous utilisons généralement un identifiant et un mot de passe. L'identification à deux facteurs permet d'ajouter une couche de sécurité, par exemple en envoyant un code sur son smartphone.

Dans une vidéo, le chercheur en sécurité Kevin Mitnick contourne ce système grâce aux cookies de session, comme l'explique TechCrunch. Pour commencer, il faut envoyer sa victime sur un faux site spécialement conçu, via une campagne de phishing par exemple.

Le pirate peut alors récupérer l'identifiant, le mot de passe et surtout le cookie de session de l'utilisateur. Il s'en sert ensuite pour se connecter au site, sans avoir besoin de repasser par la double authentification. Précision importante : il ne s'agit pas d'une faille de la double authentification en elle-même.

Cette histoire rappelle une fois encore que le maillon faible est bien trop souvent l'utilisateur. En effet, dans le cas présent il faut être berné par un faux site et y entrer ses identifiants. On rappellera donc une fois encore l'importance de ne pas cliquer sur n'importe quel lien, que ce soit sur un site ou dans un email.

Mi-avril, le département du Commerce interdisait aux sociétés américaines de vendre des composants au fabricant chinois, pendant sept ans. Ce dernier aurait fait appel de cette décision.

« Ce refus aura non seulement un impact important sur la survie et le développement de ZTE, mais il nuira également à tous ses partenaires, dont un grand nombre de sociétés américaines » expliquait-il alors. Cet impact se fait déjà sentir : « Les principales activités du groupe ont cessé » affirme-t-il dans un communiqué relayé par l'AFP.

L'entreprise est « très dépendante des composants électroniques achetés aux Etats-Unis, pour ses réseaux télécoms à fibre optique comme pour sa production de smartphones, qui fonctionnent avec des microprocesseurs américains et le système d'exploitation Android » détaillent nos confrères.

En attendant de trouver éventuellement des alternatives, ZTE est donc contraint d'arrêter une bonne partie de sa production pour l'instant.

Suite aux sanctions des États-Unis, ZTE arrête une partie de sa production

Alors que le géant du Net vient de détailler Android P, la mouture précédente n'est présente que sur 5,7 % des terminaux Android en circulation, soit une petite hausse de 1,1 point en un mois.

Nougat (7.x) reste majoritaire avec 31,1 %, suivi par Marshmallow (6.x) avec 25,5 % et enfin Lollipop (5.x) avec 22,4 %. Android 2.3 (Gigerbread) est toujours présent avec 0,3 % de parts de marché.

En plus de ne pas pouvoir profiter des dernières fonctionnalités, l'importante fragmentation d'Android pose toujours des problèmes de sécurité, car seules les dernières moutures du système d'exploitation sont maintenues à jour.

Android 8.x (Oreo) dépasse enfin les 5 % de parts de marché
Steam va lancer des applications Link et Video pour Android et iOS

À l'instar du boîtier éponyme permettant de jouer directement sur sa TV, la plateforme de streaming proposera prochainement des applications Android et iOS pour profiter des jeux sur smartphones, tablettes, Apple TV et téléviseurs sous Android TV.

Le Steam Controller ainsi que les manettes MFI seront compatibles. La société de Gabe Newell recommande une liaison avec l'ordinateur (Mac ou PC) via du Wi-Fi sur la bande des 5 GHz (permettant plus de débit) ou filaire. L'application arrivera en bêta dans la semaine du 21 mai sur Android... à condition qu'elle ne se perde pas dans le Valve Time.

Une seconde application, Steam Video, arrivera plus tard durant l'été. Elle permettra « de profiter des milliers de films et émissions disponibles sur Steam directement sur leurs appareils Android et iOS ». Un mode hors ligne sera proposé en plus du streaming.

Cette annonce intervient alors que l'application originale Steam semble délaissée par l'éditeur. Sur Android, la dernière mise à jour date en effet du 24 avril 2017, contre le 11 juin 2016 sur iOS. Espérons qu'il n'en sera pas de même avec Steam Link et Video.

La société vient de publier deux vidéos, assez impressionnantes, sur les capacités de ses robots.

L'humanoïde Atlas fait un petit parcours de santé en extérieur : un jogging dans l'herbe et un saut par dessus un rondin de bois posé au sol. Rien de bien surprenant puisqu'il savait déjà faire des saltos.

De son côté, SpotMini (dont la forme n'est pas sans rappeler celle d'un chien), se balade dans les locaux de Boston Dynamics. Après un premier tour guidé pour construire une carte des lieux, il se déplace en toute autonomie.

Boston Dynamics : Atlas prend l'air, SpotMini se balade de manière autonome

Le livreur a travaillé avec la société anglaise Arrival pour mettre au point une flotte de 35 véhicules électriques qui sillonneront les routes des capitales anglaise et française.

La société annonce une autonomie de 240 km environ, « ce qui est nettement plus élevé que les autres véhicules électriques actuellement en service » affirme-t-elle. Des systèmes d'aide à la conduite (ADAS) seront évidemment de la partie.

Leur design semble tout droit sorti d'un dessin animé Pixar et n'est pas sans rappeler celui des fourgons du service postal britannique Royal Mail… eux aussi développés en partenariat avec Arrival en août dernier, mais avec une autonomie de 160 km environ seulement.

Quoi qu'il en soit, les 35 véhicules UPS viendront s'ajouter à la flotte de 300 véhicules électriques et 700 hybrides déjà en place. « Cette initiative aidera UPS à atteindre ses objectifs mondiaux de réduction des émissions de carbone » indique Peter Harris, directeur du développement durable chez UPS.

UPS va déployer 35 camions électriques à Paris et à Londres
Qualcomm : Snapdragon 710 et 730 en fuite, trois SoC « optimisés » pour Android P

Fin février, le fabricant annonçait le lancement d'une nouvelle plateforme Snapdragon 700 venant se placer entre les 600 et 800. Aucune puce n'était par contre détaillée, les premiers échantillons pour les partenaires étant alors attendus pour mars.

Nous étions sans nouvelle depuis, mais Suggestphone a dévoilé les caractéristiques techniques supposées des Snapdragon 710 et 730, comme l'explique WccftTech. Les deux SoC utiliseraient huit cœurs Kryo maison : deux pour les performances et six avec une faible consommation.

Les fréquences ne sont pas les mêmes (2,2 GHz maximum pour le 710, contre 2,3 GHz pour le 730), ni la finesse de gravure avec respectivement 10 nm LPE et 8 nm LPP. Le Snapdragon 730 disposerait d'un NPU dédié à l'intelligence artificielle, alors que ce ne serait pas le cas du 710.

Adreno 615 pour la partie graphique, écran de 3 040 x 1 440 en 4K UHD à 60 ips et USB 3.1 Type-C semblent de la partie pour les deux SoC. Des informations qui doivent encore être confirmées par Qualcomm bien évidemment.

Enfin, suite à la Google I/O (lire notre compte rendu), le constructeur affirme avoir travaillé avec Google pour « optimiser » la plateforme logicielle des Snapdragon 636, 660 et 845 afin quel les fabricants passent rapidement à Android P, via le projet Treble.

Reste maintenant à voir quels seront ceux qui proposeront réellement des mises à jour à leurs clients...

Lorsque la Video Electronics Standards Association (VESA) a mis en ligne la certification DisplayHDR (avec trois niveaux de performances 400, 600 et 1000) en décembre dernier, elle annonçait qu'un « outil de test automatisé » serait proposé aux utilisateurs pour effectuer leurs propres mesures.

Il est désormais disponible sur le Microsoft Store. Il s'exécute en ligne de commande et s'adresse principalement aux professionnels et autres utilisateurs dans des laboratoires. Il faut en effet disposer d'une sonde colorimétrique pour mener à bien l'ensemble des tests.

VESA lance son outil pour vérifier les performances des écrans DisplayHDR

C'est du moins ce qu'affirment nos confrères norvégiens de Dagens Naeringsliv (DN), comme l'explique Les Echos.

Ils s'appuient pour cela sur des chiffres faisant état d'écoutes suspectes de plusieurs titres en simultané ou répétées de plusieurs chansons à des intervalles réguliers, « à la milliseconde près ».

Le nombre d'écoutes des albums Lemonade et The Life of Pablo aurait ainsi été gonflé par la plateforme, augmentant mathématiquement les revenus pour les deux artistes et leur maison de disque. Problème, Tidal appartient à Jay-Z, qui n'est autre que le mari de Beyoncé et « l'ancien mentor de Kayne West » expliquent nos confrères.

De son côté, Tidal dément catégoriquement cette information à nos confrères de DN, affirmant qu'ils se basent sur des données qui auraient été volées.

La plateforme de streaming Tidal accusée d'avoir augmenté les chiffres de Beyoncé et Kanye West
Windows 10 : la WebView Edge disponible pour WinForms et WPF sur .NET

Une WebView est un appel au moteur de rendu d’un navigateur pour lui faire afficher du contenu web au sein d’une autre application. On trouve ce type de contrôle dans presque tous les systèmes d’exploitation, particulièrement mobiles.

Jusqu’à présent, la WebView héritée d’Edge n’était réservée qu’à quelques applications, notamment les projets UWP. Microsoft assouplit son fonctionnement et introduit en Preview le support de la WebView dans tous les projets .NET se servant de WinForms et WPF pour leurs interfaces.

Le composant, disponible dans la Preview du Windows Community Toolkit 3.0, permet les développeurs de se passer – enfin ! – du moteur Trident hérité de l’ancien Internet Explorer. Dans son billet de blog, Microsoft explique d’ailleurs son utilisation. Côté client, il suffit que l’April Update soit installée.

L’éditeur note que la préversion est limitée pour l’instant par rapport à la WebView UWP, mais que les prochaines les feront disparaître.

Une évolution logique puisque EdgeHTML, le moteur d’Edge, est amené à jouer un rôle plus important au sein de la plateforme. Il est par exemple désormais utilisé pour le fonctionnement des Progressive Web Apps, amenées à gagner en puissance avec la prochaine révision de Windows.

Dans le film Predator de 1987, Shane Black incarnait Rick Hawkins, l'un des membres de l'expédition à la recherche du vaisseau extraterrestre. Désormais, il est de l'autre côté de la caméra dans The Predator, car il est réalisateur et scénariste.

« Des confins de l'espace aux rues des petites villes de la banlieue, la chasse revient » explique le studio. Vous trouviez que le Predator n'était pas assez puissant ? « Maintenant, les chasseurs les plus meurtriers de l'univers sont plus forts, plus intelligents et plus mortels que jamais, et ils ont été génétiquement améliorés avec l'ADN d'autres espèces ».

Une nouvelle équipe est mise sur pied pour aller les combattre. Sortie prévue le 17 octobre dans les salles de cinéma.

The Predator (Shane Black) : cette année, la chasse va reprendre

La prise en charge des contenus HDR par YouTube (en place déjà depuis un moment) s'étend désormais à l'iPhone X.

Comme le pointe MacRumors, des utilisateurs se sont aperçus de la bascule. Dans les options de qualité de la vidéo, la mention « HDR » apparaît alors à droite des résolutions d'images.

Nos confrères font remarquer que les iPhone 8 et 8 Plus sont décrits par Apple comme compatibles HDR eux aussi. Pourtant, comme nous avons pu nous en apercevoir, YouTube ne le prend pas en charge. On ne sait pas pour l'instant si cette situation évoluera, Google préférant peut-être se concentrer sur l'écran OLED de l'iPhone X.

YouTube supporte le HDR de l'iPhone X
Appels : l'Arcep accorde une interconnexion IPv4 à Orange face à Free

Dans une décision du 12 avril (PDF), le régulateur des télécoms donne raison à l'opérateur historique face à Free (Mobile). Ce dernier refusait de fournir certaines options dans ses terminaisons d'appels vocaux (l'acheminement d'appels vers ses abonnés) sans surcoût.

Selon l'Arcep, Free est ainsi le seul à ne fournir qu'une connectivité IPv6 pour ses terminaisons d'appel via Internet. Il ne respecterait pas toutes les normes techniques de la VoIP entre opérateurs. Une partie des nombreuses demandes d'Orange ont ainsi été jugées raisonnables, quand d'autres (notamment sur la méthode de codage de la voix) ont été rejetées. Free doit surtout fournir une connectivité IPv4 sans surcoût à Orange.

L'Arcep réclame aussi la mise en conformité de Free sur des standads VoIP, dont la suppression du découpage territorial pour l'interconnexion avec Orange. Le trublion doit également utiliser l'entête PRIVACY et ne pas imposer les accusés de réception (PRACK) pendant l'échange de paquets. Les conventions TDM (sur les appels vocaux classiques) doivent être revues pour entériner certains changements.

« Je vous écris pour vous informer que Lithium a pris la décision d'annuler le service Klout, à compter du 25 mai 2018 », tel est le message envoyé par Peter Hess Tersely, directeur général de Lithium qui a racheté Klout (spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux pour les entreprises) en 2014.

La société explique avoir réutilisé des technologies de Klout, mais ce dernier, « en tant que service autonome, n'est pas aligné sur notre stratégie à long terme » selon le dirigeant. Dans le communiqué, il n'est nullement question du RGPD, alors que celui-ci entrera justement en vigueur le 25 mai.

Klout fermera le 25 mai

Cette mouture est consacrée à plusieurs jeux comme Conan Exiles, Destiny 2 : Warmind et Pillars of Eternity II : Deadfire. Les notes de version précisent également que les soucis avec les GeForce GTX 1060 sont réglés.

Pour le reste il n'y a rien de nouveau puisqu'il est surtout question du support des Surface Book comme dans le dernier hotfix, ou des habituels nouveaux profils SLI.

NVIDIA publie de nouveaux pilotes Game Ready (397.64)
Iliad présente son code éthique et sa gestion des lanceurs d'alerte

Comme l'a repéré le compte Twitter Friliad, le groupe Iliad de Xavier Niel a mis en ligne un site dédié à l'éthique et à la conformité. Le lien est visible dans le footer du site d'Iliad, à côté des informations légales, du glossaire, des indicateurs Arcep, etc.

Le code éthique a été réalisé avec les collaborateurs, les représentants du personnel et la direction. Il est « annexé aux règlements intérieurs » et donc « applicable dès maintenant » pour l'ensemble du personnel. Le site permet de « lancer une alerte éthique », de « déclarer des cadeaux et invitations » et « d'évaluer l’intégrité de nos parties prenantes ».

Pêle-mêle, le système de lanceur d'alerte permet de remonter des informations dans les domaines suivants : irrégularités comptables ou boursières, harcèlement et discrimination, corruption, protection de l’environnement, non-respect des droits humains et libertés fondamentales, atteintes à la sécurité et à la santé des personnes, etc.

Enfin, le groupe Iliad « s’engage à protéger le lanceur d’alerte de toute mesure de discrimination ou de sanction dont il pourrait faire l’objet en raison de son signalement, dès lors que : l’alerte est déclarée recevable et que les éléments sont signalés de bonne foi ».

Après Gmail, Google Drive passe lui aussi à la moulinette de Material Design, dans une version allégée toutefois.

Les modifications sont moins importantes, avec un logo plus visible remplacé par celui de l'entreprise pour la G Suite, des arrondis un peu partout, des boutons déplacés (Aide et Paramètres), un fond blanc ou encore une nouvelle police.

Ce changement mettra jusqu'à plusieurs jours pour arriver chez tous les utilisateurs, priorité étant donnée aux entreprises.

Google Drive change de look à son tour

Microsoft propose en Preview deux API amenées à jouer un grand rôle, au moins dans ses propres services et applications.

La première, Location Recognition, permet d’obtenir des informations beaucoup plus précises sur la position géographique. Noms de commerces (magasins, hôtels, restaurants…), de zones naturelles (forêts, plages, etc.) ou encore type de propriété seront ainsi renvoyés.

Dans l’exemple donné par l’éditeur, on peut voir le clavier Swiftkey s’en servir. Plutôt que de renvoyer une adresse « absolue », l’API renvoie une adresse complète, tenant compte du nom du lieu.

La seconde, Autosuggest, parle d’elle-même : la capacité à proposer à l’utilisateur une adresse complète depuis un fragment écrit. Les développeurs disposent pour cette API de nombreuses options, détaillées dans le billet de blog explicatif. Les versions finales de ces interfaces sont attendues pour cet été, sans plus de précision.

Notez que l'annonce de Microsoft survient alors que les tarifs liés à l'API de Google Maps viennent d'exploser.

Deux nouvelles API importantes pour Bing Maps
Nintendo Switch : les services en ligne payants arrivent en septembre

Le constructeur détaille (encore) le contenu de l'offre en ligne pour sa dernière console. Pour 20 dollars par an, à compter de septembre, elle intégrera le jeu en ligne (pour des titres comme ARMS, Mario Kart 8 Deluxe et Splatoon 2) et les sauvegardes distantes des parties.

20 jeux NES seront aussi accessibles, avec un mode en ligne inédit. Des offres spéciales seront aussi réservées aux abonnés.

Ce service est bien moins cher que les PS Plus et Xbox Live Gold, à 60 euros par an. Il compte tout de même des limitations, comme l'impossibilité de discuter en pleine partie directement via la console (la fonction passe par une application smartphone). De même, l'obligation de s'abonner pour disposer des sauvegardes en ligne semble anachronique, alors que les principales plateformes de vente sur PC les fournissent gratuitement.

Une offre familiale, à 35 dollars par an, permet la connexion de huit personnes à un seul abonnement. D'autres détails sont promis d'ici septembre.

Lors de l'ouverture de la Google I/O (voir notre analyse), le groupe a présenté une fonction d'Assistant permettant de lui déléguer l'appel à des commerces pour prendre rendez-vous. La démonstration a fait forte impression, surtout sur la capacité de l'intelligence artificielle de se faire passer pour un humain, en adoptant un langage naturel.

Face aux inquiétudes des internautes, la société annonce désormais que Google Duplex s'identifiera comme une IA lors de ces appels. Face à la levée de boucliers déclenchée par la conférence, le groupe assure qu'il ne s'agissait que d'une démonstration technique, rien de plus. L'avenir pourrait tout de même être aux captchas téléphoniques, ironise le gourou des technologies Benedict Evans.

Google Duplex : l'IA s'identifiera comme tel auprès des interlocuteurs

Il y a quelques jours, Facebook annonçait l'interdiction des publicités étrangères pour le prochain référendum irlandais sur le droit à l'avortement. Toujours empêtré dans l'ingérence russe dans les élections récentes, le réseau social montre patte blanche à la moindre occasion.

Google va plus loin : toutes les publicités autour du référendum du 25 mai sont bannies, rapporte Reuters. La décision déplaît fortement aux militants anti-avortement, dont l'organisation Save the 8th, qui l'assimile à une tentative de manipuler le référendum, quand bien même toutes les publicités seront refusées.

 Avortement en Irlande : Google bannit toutes les publicités
Le Congrès américain publie les publicités russes de Facebook

Le comité du renseignement du Congrès vient de publier son rapport sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016, ainsi que 3 500 publicités attribuées aux Russes. Destinées à diviser l'opinion américaine, elles ont à la fois ciblé les démocrates et républicains.

Selon TechCrunch, les afro-américains ont été particulièrement ciblés, que ce soit sur le thème du racisme ou des violences policières. À l'autre bout du spectre, les républicains ont été assaillis sur de nombreux sujets, dont les armes, les vétérans et les libertés. Le tout avec un découpage géographique ciblé.

Dans un communiqué, Facebook répète que ce type de manipulation politique ne sera jamais un problème réglé, tant leurs instigateurs sont motivés. Il répète les efforts menés ces derniers mois, imposés par une forte pression publique et politique, après des mois de déni de l'entreprise.

Transparence publicitaire, amélioration de la détection des contenus, lutte contre la désinformation… L'arsenal est connu, mais il doit encore faire ses preuves. En attendant, la longue liste du réseau social fait plus figure de note d'intention qu'autre chose.

Il a pour rappel été lancé le 25 avril dernier depuis le cosmodrome de Plessetsk, au nord de la Russie. La toute première image a été récupérée le 7 mai à 12h33 heure de Paris.

D'autres ont suivi et semblent dépasser les attentes de l'Agence spatiale européenne. « Cette première série d'images comprend le coucher de soleil sur l'Antarctique, la glace de mer dans l'Arctique et une vue sur l'Europe du Nord » précise l'ESA.

Sentinel-3B : premières images pour le satellite d'observation de la Terre

Le projet est un élément capital du développement récent d'Android. Depuis Oreo, il permet une adaptation plus rapide des entreprises impliquées dans la commercialisation des smartphones.

Treble divise en effet Android pour rendre ses composants plus modulaires. La société concevant le SoC devait ainsi adapter à BSP (Board Support Package), contenant tout ce qui était nécessaire à son support, à chaque nouvelle mouture d'Android.

Ce ne sera plus le cas avec Android P. Le travail débuté avec Oreo s'étend aux BSP, en collaboration avec Qualcomm, MediaTek et Samsung. Traduction : les OEM n'ont plus à attendre le BSP adapté pour chaque version. Il ne change plus (sauf cas particulier), permettant de se concentrer sur les seuls changements logiciels autour du système.

L'avancement sur Treble explique d'ailleurs la disponibilité de la deuxième Preview d'Android P sur 11 smartphones, alors que seuls les Nexus/Pixel sont habituellement supportés.

Google cherche ainsi à réduire les goulets d'étranglement, sources de gêne pour l'utilisateur puisque les mises à jour majeures mettent souvent de longs mois à être diffusées. Un problème spécifique à Android et connu depuis bien longtemps.

Android P : Google fait le point sur son Project Treble
 Spotify retire R. Kelly de ses playlists, après des accusations d'abus sexuels

Le service de streaming musical vient de publier sa nouvelle politique contre les contenus haineux. Il compte désormais masquer dans ses sélections tout contenu jugé inapproprié, après remontées d'associations représentant les minorités ou via détection automatique (via l'outil Spotify AudioWatch).

Surtout, la vie privée des artistes entre maintenant en compte dans l'éditorialisation. « Même si nous ne croyons pas en la censure pour le comportement d'un artiste ou créateur, nous voulons que nos décisions éditoriales reflètent nos valeurs » écrit l'entreprise.

Selon le New York Times, cette nouvelle politique a mené au retrait des morceaux de R Kelly et de XXXTentacion des listes de lecture éditées par la société.

L'organisation Time's Up (née du mouvement #MeToo) a réclamé le retrait de l'œuvre de R. Kelly par les labels et distributeurs, après des années d'accusations d'abus sexuels par l'artiste. Il a toujours nié ces accusations et ne ferait aujourd'hui pas l'objet de condamnation. Pour sa part, XXXTentacion risque une condamnation, étant accusé d'avoir battu une femme enceinte.

Les décisions éditoriales de Spotify, ici sous pression du mouvement #MeToo, sont donc à son entière discrétion, sur la base de valeurs dont l'interprétation lui est aussi réservée. La publicité de ces suppressions sera ici un point important. Si elle a annoncé le retrait de R. Kelly des mises en avant, elle n'a pas répondu aux questions de l'AFP sur celui de XXXTentacion, révélé par le NYT.

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.