du 09 mai 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Android P en bêta sur une dizaine d'appareils

Hier soir, Google présentait la future mouture du système mobile. Entre autres nouveautés, une emphase encore appuyée sur l'intelligence artificielle, insérée jusque dans la gestion de la batterie, et une navigation revue. Exit les trois boutons en bas d'écran, bonjour des gestes inspirés de l'iPhone X.

Après une première préversion en mars, 11 smartphones sont désormais inclus dans cette version bêta : les quatre Pixel (2/XL), l'Essential Phone, le Nokia 7 Plus, l'Oppo R15 Pro, le Sony Xperia XZ2, Vivo X21, le Vivo X21UD et le Xiaomi Mi Mix 2S.

L'installation diffère selon les terminaux. Les Pixel passent simplement par le programme Android Beta, qui automatise l'installation et le retour à une version précédente (en perdant les données dans ce cas). Pour les autres appareils, les instructions sont disponibles sur le site de chaque constructeur.

Rappelons que cette version est destinée aux développeurs et peut se montrer instable. Il n'est pas encore question de l'utiliser au quotidien.

Depuis le 20 mars, la société de VTC est empêtrée dans un tragique accident mortel dans lequel est impliquée une de ses voitures autonomes. La police locale a d'ailleurs publié les vidéos des caméras de la voiture,soulevant plusieurs questions.

Si Uber a signé un accord avec la famille de la victime, l'enquête suit son cours aux États-Unis. Selon The information, les capteurs auraient détecté le piéton avec son vélo, mais à cause de certains réglages logiciels, le véhicule « aurait décidé qu'il n'avait pas besoin de réagir tout de suite ». Un faux positif tragique...

La société se refuse pour le moment à tout commentaire, l'enquête étant toujours en cours. Elle confie néanmoins à Reuters qu'elle a recruté Christopher Hart, ancien président du NTSB (National Transportation Safety Board), comme conseiller sur la sécurité. L'homme connaît bien le sujet puisqu'il était à la tête du Conseil national de la sécurité des transports lors de l'enquête sur l'accident mortel impliquant une Tesla Model S.

Accident mortel Uber : la voiture aurait détecté mais ignoré le piéton, la société engage un ancien du NTSB

Après l'annonce de Lilian Liu (responsable de Xiaomi à l’international), c'est au tour du compte Twitter du fabricant d'annoncer officiellement son arrivée en France le 22 mai, et deux jours plus tard en Italie.

« Ce sera bien de vous rencontrer enfin. Suivez-nous si vous souhaitez recevoir une invitation pour notre événement de lancement » ajoute la société, sans plus de précision pour le moment.

Xiaomi officialise son arrivée en France le 22 mai, et proposera des invitations
Patch Tuesday : torrent de mises à jour pour Windows, même pour l'April Update

Toutes les versions de Windows encore supportées ont reçu hier une mise à jour cumulative.

Qu'il s'agisse de Windows 7 SP1, Windows Server 2008 R2 SP1, Windows 8.1, Windows Server 2012 R2 ou encore les versions 1709 et 1803 de Windows 10, tout le monde a droit a un important lot de correctifs, essentiellement pour des failles de sécurité. Dans le cas de Windows 10, d'autres bugs sont en plus corrigés.

Dans le cas de l'April Update nouvellement publiée (la diffusion automatique a commencé hier), on trouve ainsi quelques soucis résolus, notamment les App-V Scripts qui pouvaient cesser de fonctionner, un bug bloquant certains logiciels VPN, ou encore une erreur lors de la connexion avec certains serveurs Remote Desktop.

Toutes ces mises à jour sont disponibles dans Windows Update. Notez que dans le cas d'une machine sous Windows 10, c'est l'April Update qui pourrait bien se signaler avant. Le déploiement étant progressif, les autres ne verront que la classique mise à jour mensuelle.

Vous trouverez ci-dessous le détail de chaque mise à jour :

Il y a deux semaines, le fabricant annonçait les remplaçants des SSD 960 Evo/pro, avec des débits revus à la hausse.

À l'époque, les tarifs étaient de 119,99 dollars pour le 970 Evo de 250 Go et 329,99 dollars pour le 970 Pro de 512 Go. Le constructeur a finalement décidé de nettement baisser ses prix pour le grand public (pas de changement pour la branche Business, les prix sont ceux attendus), comme l'explique AnandTech.

Désormais, le SSD 970 Evo de 250 Go est affiché à 109,99 dollars, contre 249,99 dollars pour le 970 Pro de 512 Go, soit environ 8 % et 25 % de moins tout de même. Une différence importante surtout pour la version Pro, qui passe ainsi sous le 0,5 dollar par Go.

Samsung : les nouveaux SSD 970 Pro/Evo finalement moins chers que prévu

L'annonce de cette fonctionnalité avait été faite en mars dernier, lors de l'annonce de la montre connectée Versa.

Elle est désormais en cours de déploiement pour les utilisateurs de montres Versa et Iconic identifiés comme femmes, comme l'explique The Verge. Elle permet d'enregistrer des informations sur leur cycle menstruel et les symptômes associés (crampes et acné par exemple) afin d'obtenir des prévisions sur les prochains cycles.

L'application permettra également de discuter de ces sujets : règles, ménopause, contraception, etc. Les personnes identifiées comme femmes recevront une notification lorsque cette fonctionnalité sera disponible, qu'elles devront valider pour en profiter.

Pour le moment, le suivi du cycle menstruel n'est disponible que sur iOS et Windows, mais l'application Android devrait suivre prochainement.

Fitbit : bientôt les informations sur le cycle menstruel

Le fabricant explique que son encombrement correspond à peu près à celui d'un NAS avec 5 emplacements de 3,5 pouces, mais qu'il embarque en plus quatre baies de 2,5 pouces.

Ces derniers permettent par exemple d'installer des SSD où seront stockées les informations accédées le plus souvent grâce à la technologie Qtier du QTS.

Le NAS est animé par une puce AMD G-Series (2e génération) GX-420MC avec quatre cœurs, épaulée par 2 ou 8 Go de DDR3L (16 Go maximum via deux emplacements). Deux ports réseau sont de la partie, dont un 10 Gb/s (également compatible 2,5 et 5 Gb/s), ainsi que deux USB 3.0 et deux USB 2.0. Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles par ici.

Le fabricant annonce une disponibilité immédiate, mais sans donner d'indication sur son tarif.

NAS QNAP TS-963X : 9 emplacements « hot swap », SoC AMD G-Serie et port 10 Gb/s
SpaceX : la nouvelle fusée Falcon 9 « Block 5 » en place pour un décollage demain

La fusée prendra son envol depuis le Pad 39A du Centre spatial Kennedy en Floride. Elle aura à son bord le premier satellite géostationnaire du Bangladesh, simplement baptisé Bangabandhu Satellite-1.

Mais le plus intéressant est l'utilisation d'une fusée Falcon 9 dans sa version « Block 5 », la dernière mise à jour du lanceur. De nombreux ajustements ont été effectués suite au retour sur Terre des premiers étages des fusées afin d'améliorer toujours plus la réutilisation.

Selon un représentant de SpaceX repris par Space.com, ce lanceur est prévu pour être réutilisé une dizaine de fois avec seulement quelques inspections entre chaque lancement, et jusqu'à une centaine de fois avec des remises en état.

« Block 5 reprend principalement tout ce que nous avons appris de la réutilisation » explique Hans Koenigsmann, vice-président de SpaceX. Il évoque des améliorations sur le bouclier thermique, « mais il y a beaucoup de détails très techniques dans le cas présent » ajoute-t-il.

Cette version du lanceur est également celle qui devrait emmener des astronautes dans la Station Spatiale Internationale cette année si tout se déroule comme prévu.

Dans un communiqué, le réseau social annonce qu'il refusera bientôt ces publicités sur le référendum à venir, si elles proviennent d'acteurs extérieurs à l'Irlande. Les critères de distinction ne sont pas fournis. La plateforme détaille par ailleurs la provenance des publicités diffusées aux Irlandais depuis fin avril.

L'entreprise s'est rapprochée des partis politiques, groupes d'intérêts et de la Transparent Referendum Initiative, censés l'alerter sur des publicités suspectes. Une nouvelle fois, ces signalements sont doublés par de l'intelligence artificielle, la solution à tous les problèmes du réseau social, déjà utilisée dans les dernières élections européennes.

Cette interdiction, sur un sujet sensible, suit les efforts tardifs menés outre-Atlantique, où Facebook promet en boucle une plus grande transparence sur la publicité politique. Il commence entre autres à vérifier si les annonceurs résident bien aux États-Unis, via l'envoi de cartes postales.

 Droit à l'avortement en Irlande : Facebook interdit les publicités provenant de l'étranger

Les deux protagonistes n'hésitent pas à parler d'une « étape majeure » pour la mise en place et le déploiement de cette nouvelle technologie. Mais, pour rappel, Bouygues Telecom et Orange ont obtenu de l'Arcep des autorisations pour mener des tests dans plusieurs villes de France avec de la 5G sur les 3,5 GHz.

De son côté, la marque au carré rouge avait déjà mené des expérimentations en mai 2017, mais dans des fréquences bien plus hautes (bandes millimétriques, nos explications) : 70 GHz.

Dans son communiqué, l'opérateur explique qu'il exploite la « norme 5G New Radio (NR), validée par la 3GPP en décembre 2017 ». Or, en fin d'année dernière, la 3GPP n'a validé que la version « Non-Standalone » (NSA) de la 5G, qui utilise un cœur de réseau en 4G. Nous tâcherons d'en apprendre un peu plus sur les conditions du test et les débits obtenus auprès de SFR.

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'une expérimentation de plus, mais sans changement sur les plans actuels : la 5G ne devrait pas arriver sur les réseaux commerciaux des opérateurs avant 2020.

5G : SFR et Nokia annoncent être les « premiers en France » à réaliser un test sur les 3,5 GHz

À la fin de la semaine prochaine, la plateforme de streaming mettra en ligne la suite des aventures (et du suicide) d'Hannah Baker. Elle « n'était pas la seule » affirme la nouvelle bande-annonce, où des photos ont remplacé les cassettes audio.

Dans la seconde saison de Luke Cage, le super-héros devient « une célébrité dans les rues d'Harlem et sa réputation semble aussi indestructible que sa peau ». « Mais cette nouvelle visibilité ne fait qu'accroître son besoin de protéger la communauté et de comprendre qui il peut ou non sauver. Quand un nouvel ennemi redoutable apparaît, Luke est confronté à l'étroite frontière qui sépare les héros des méchants », explique Netflix.  Les épisodes seront disponibles le 22 juin.

Netflix : des bandes-annonces pour les saisons 2 de 13 Reasons Why et Luke Cage
Facebook se réorganise en trois divisions et se lance dans la blockchain

En pleine polémique sur la désinformation et la vie privée, le groupe transforme son organisation. Annoncé aux employés, ce chamboulement est détaillé par Recode. Désormais, Facebook est découpé en trois grandes divisions :

  • Applications : Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp, chacune avec son équipe dédiée.
  • Nouvelles plateformes et infrastructure : IA, réalité virtuelle et augmentée, « l'ingénierie, infrastructure et protection des données » et… la blockchain.
  • Publicité, analytique et « l'intégrité, croissance et gestion de produits ».

Jeff Zients, le patron de la holding Cranemere, rejoint le conseil d'administration du groupe.

Le groupe crée donc une équipe pour la blockchain, dirigée par David Marcus, qui mène actuellement les messageries de Facebook. Cette responsabilité est reprise par Stan Chudnovsky, responsable des produits du groupe. Le changement suit de près le départ du PDG de WhatsApp, Jan Koum, suite à des désaccords sur la vie privée et la monétisation du service.

David Marcus avait rejoint le conseil d'administration de la plateforme d'échange Coinbase en décembre. Pour Business Insider, cette réorganisation est une occasion manquée d'apporter du sang frais dans l'entreprise, au lieu du simple jeu de chaises musicales mené ici.

Cette nouvelle mouture de l'outil, vous permettant de tout savoir de votre GPU, apporte le support de WDDM 2.4 pour Windows 10 April Update (RS4).

Au passage, de nouveaux composants sont reconnus comme les Tesla V100 de NVIDIA, le GT1 de certains CPU Haswell d'Intel (Celeron 2961Y), la mémoire HBM2, etc.

Des correctifs sont également de la partie pour certaines puces AMD, désormais mieux reconnues, entre autres bugs qui ne sont plus qu'un lointain souvenir.

 GPU-Z passe à la version 2.9.0

Lors de l'annonce de la brèche en septembre dernier, Equifax expliquait s'être fait dérober les données personnelles de 143 millions de clients. Quelques semaines plus tard, le chiffre passait à 145,5 millions.

On apprenait en octobre que les permis de conduire de 10,9 millions d'Américains étaient dans le lot. Début mars, la firme ajoutait 2,4 millions de clients supplémentaires pour arriver à 147 millions…

Fortune en rajoute une couche. En effet, dans un document transmis à la SEC, Equifax explique que 38 000 permis de conduire, 12 000 cartes de sécurité sociale ou d'identification fiscale, 3 200 passeports et 3 000 autres documents (pièces d'identité militaires, cartes d'identité, etc.) sont dans la nature.

Equifax : la fuite est toujours plus importante avec 56 000 passeports, permis et autres cartes d'identité

Depuis le CES de Las Vegas, on sait qu'AMD devrait dévoiler ses nouveaux processeurs Ryzen Threadripper pendant la seconde partie de l'année. Les choses commencent à se préciser.

Ainsi, il serait question du mois d'août, comme pour la première génération. De nouvelles cartes mères pourraient arriver dans la foulée, avec une version revue du chipset X399.

Côté nouveautés, il faut s'attendre à retrouver les améliorations des Ryzen gravés en 12 nm, avec sans doute quelques subtilités liées à l'architecture particulière des Threadripper (voir notre analyse).

Le gain en performances sera ainsi intéressant à décortiquer, tout comme la grille tarifaire. Pour rappel, le Ryzen 7 2700X est actuellement proposé pour 320 euros environ.

Threadripper : la nouvelle version devrait débarquer en Août
UberAir : nouvel accord avec la NASA, des indications sur les tarifs du taxi volant

Cette nuit, le VTC a organisé une conférence Uber Elevate (le replay est disponible ici) autour de son drone volant à décollage vertical, censé prendre son envol en 2020.

Eric Allison, directeur d'Uber Elevate, en a profité pour donner quelques prévisions sur les tarifs, comme le rapporte TechCrunch. Le dirigeant affirme ainsi qu'à terme le prix par km devrait être inférieur à celui d'une voiture.

Lors du lancement, il faudrait compter 5,73 dollars par mile (soit 1,6 km). À court terme, la société espère passer à 1,86 dollar par mile pour finalement arriver à 0,44 dollar seulement, mais sans préciser le calendrier. Par rapport à une voiture, « il serait effectivement moins cher d'utiliser uberAIR » indiquent nos confrères.

De son côté, la NASA annonce avoir signé un deuxième partenariat avec Uber au sujet de ses drones. Il permet ainsi à la société de VTC de profiter de toute l'expertise de l'agence spatiale américaine, tandis que cette dernière veut s'assurer que ce genre de drone volera « en toute sécurité, avec un niveau de bruit acceptable, et sans surcharger l'actuel système national de contrôle du trafic aérien ».

Alors que le salon de Taipei ouvrira ses portes dans un peu moins d'un mois, les premières annonces commencent déjà à tomber.

Il sera ainsi question de nouveaux NAS AS40, « les premiers NAS au monde avec un SoC Marvell Armada Cortex-A72 et 2 Go de mémoire DDR4-2400 ». Cette série proposera également du 10 Gb/s en plus du Gigabit.

Le fabricant dévoilera également des « v2 » des séries AS10, AS31 et AS32, ainsi que la version 3.2 de son interface d'administration maison. La principale nouveauté serait EZconnect.to, une connexion à distance simplifiée à l'ADM.

Enfin, il sera question de la prise en charge des NAS Asustor dans l'ASUS Control Center. Ce n'est pas une surprise puisque le fabricant de NAS est une filiale d'ASUS (Asustor est la contraction entre ASUS et Storage).

Asustor prépare le Computex : ADM 3.2 et NAS 10 Gb/s au programme

En février, Apple avait déjà rendu obligatoire pour les nouvelles applications le support de l’iPhone X, autrement dit de son écran. À compter de juillet, cette obligation sera étendue à toutes les publications, donc les mises à jour.

Pour les développeurs qui s’en étaient passés jusqu’ici, cela signifie un passage au SDK d’iOS 11. Un mouvement fort, car l’éditeur s’assure par là une modernisation des applications vivant un peu trop dans le passé.

Si l’on en croit les rumeurs actuelles sur le prochain renouvellement des iPhone, tous les nouveaux modèles disposeront d’une encoche semblable à celle du X actuel. Ce qui expliquerait aussi pourquoi Apple tient à ce que tous les développeurs sachent la prendre en charge.

App Store : le support de l'iPhone X obligatoire dès juillet

C'est du moins la déclaration faite par Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d'études spatiales et du Conseil de l'ESA (l'agence spatiale européenne), à nos confrères des Echos.

« Nous avons décidé de mettre en place un fonds d’investissement, de l’ordre de 80 à 100 millions d’euros, pour faire démarrer des start-up, parce que nous pensons qu’une partie de l’avenir du spatial, ce sont des start-ups qui vont le construire » explique-t-il.

Spatial : le CNES va investir entre 80 et 100 millions d'euros dans les start-ups

Nouvel entrant dans la gamme dédiée aux réseaux sans fil unifiés du constructeur, avec la possibilité d'être utilisé directement comme modem cette fois.

C'est le câble qui est visé avec ce CBK40, compatible DOCSIS 3.0 (32x 8 canaux, 1,4 Gb/s maximum).Comme sa référence l'indique, il reprend les caractéristiques du RBK40 soit un débit de 2,2 Gb/s (866 + 866 + 400 Mb/s) et une couverture jusqu'à 250 mètres carrés.

Le tarif annoncé du pack avec un satellite RBS20 est de 399,99 dollars, contre 299,99 dollars pour le modem routeur seul (CBR40). La disponibilité et les tarifs ne sont pas précisés pour le marché français.

Netgear annonce un pack Wi-Fi Orbi avec modem, compatible DOCSIS 3.0
Outlook intégrera bientôt Microsoft Pay et les Adaptive Cards

Plusieurs nouveautés importantes débarqueront bientôt dans Outlook, d’abord la version web puis 2016 pour Windows.

Microsoft y intégrera tout d’abord les Adaptive Cards, qui permettent aux développeurs de définir une structure dans laquelle l’information peut être accompagnée d’actions.  Par exemple, la réponse à une demande formulée par un client, présentant plusieurs options.

Microsoft Pay sera également intégré dans Outlook. Toute entreprise envoyant une facture via un prestataire spécifique pourra se faire payer directement depuis le webmail. Stripe, Braintree, Zuora, FreshBooks, Intuit, Invoice2Go, Sage, Wave et Xero seront pris en charge au début.

Cette fonction ne commencera à apparaître que pour un petit nombre d’utilisateurs d’ici quelques semaines. Elle sera ensuite progressivement étendue, Microsoft souhaitant collecter des retours sur l’expérience utilisateur. Car elle aura beau être pratique, elle induira un changement d’habitude qui devra s’accompagner de la confiance nécessaire pour payer depuis Outlook.

Microsoft suit ainsi l'évolution actuelle des webmails, qui tentent d'effacer un maximum de frictions. Gmail et Outlook vont ainsi se battre pour faire rester le plus longtemps possible l'utilisateur dans leur interface, sans avoir à la quitter pour d'autres actions.

Si les bruits de couloir se multiplient ces derniers mois, une fiche apparue dans la base de données de GPU-Z pourrait apporter quelques confirmations si elle est confirmée.

En effet, il est question d'une GTX 1180 équipée d'une puce GV104, dérivée de l'architecture Volta. 3 584 unités de traitement seraient au programme, regroupés en 28 SM avec 224 unités de textures, 64 ROP et 16 Go de GDDR6 (interface 256 bits).

Côté fréquences, elles seraient comprises entre 1 405 et 1 582 MHz. Pour le moment, difficile de dire quelle part de ces informations est issue d'une carte réellement repérée et quelle part dépend d'informations entrées dans la base de GPU-Z.

Mais cela semble au moins confirmer une chose : de nouvelles GeForce semblent sérieusement en approche.

De premières fuites sérieuses concernant le GV104 (GeForce GTX 1180) ?

Epic Games s'est associé à Marvel pour surfer sur leurs licences respectives qui cartonnent en ce moment. Dans Battle Royal, un mode éphémère « Infinity Gauntlet Limited Time Mashup » est désormais disponible (tous les détails sont disponibles ici)

Le fameux gant surmonté des pierres de l'infinité est donc caché quelque part sur la carte, permettant à celui qui le trouve de se transformer en Thanos et d'écraser ses adversaires d'un claquement de doigts ou presque.

Disponible depuis hier, ce nouveau mode a déjà eu droit à de petits ajustements, suite à des remontées de la part des joueurs. Thanos était visiblement bien trop fort, certaines caractéristiques étant ainsi revues à la baisse.

Le Gant de l'infini et Thanos débarquent dans Fortnite, avec déjà des ajustements

Ce produit avait été annoncé lors du CES de Las Vegas au début de l'année. Il s'agit pour rappel d'une variante du WRT32X (Wi-Fi jusqu'à 3,2 Gb/s) du fabricant, spécialement optimisé pour processeurs d'une console de Microsoft.

En effet, le routeur détecte automatiquement si une Xbox One, One S ou One X est présente sur le réseau afin de prioriser son trafic. Linksys annonce une réduction du ping pouvant atteindre 65 %, ce qu'il faudra évidemment vérifier.

Il est désormais en précommande pour 249,99 dollars sur le site du fabricant (avec une disponibilité pour le 15 mai), soit exactement le même prix que le WRT32X.

Le routeur Wi-Fi Linksys WRT32XB pensé pour la Xbox One arrive à 249,99 dollars

Fin 2016, Jack Dorsey promettait de réfléchir à une messagerie chiffrée au sein de Twitter. La fonction pourrait bientôt arriver, rapporte TechCrunch. Selon la chercheuse Jane Manchun Wong, l'application Android contiendrait des mentions d'un chiffrement de bout en bout, avec vérification des clés par les interlocuteurs.

Interrogé par TechCrunch, le réseau social n'a pas souhaité confirmer officiellement la nouvelle. Il n'est pas encore dit que l'ensemble des conversations seront chiffrées, les services commerciaux (comme Facebook Messenger, Google Allo ou Telegram) ayant tendance à le proposer en option.

L'arrivée du chiffrement des DM rapprocherait Twitter des messageries instantanées concurrentes sur ce point.

Le chiffrement des messages privés Twitter se rapproche
Trimestre record pour EA, porté par le dématérialisé

L'éditeur de jeux vidéo a présenté ses résultats pour le quatrième trimestre 2018 (premier trimestre calendaire). Le chiffre d'affaires progresse de 3,3 % à 1,58 milliard de dollars, pour 607 millions de dollars de revenus net.

Sur l'an passé, les ventes de produits et de services dématérialisés ont rapporté 3,5 milliards de dollars, soit 68 % de l'ensemble des ventes (+17 % sur un an). 2,2 milliards proviennent des services en ligne.

L'éditeur compte 90 millions de joueurs aux titres sportifs, dont 18 millions de joueurs aux compétitions en ligne sur FIFA 18 et Madden NFL 18, soit une progression de 75 % en un an.

L'éditeur entérine la logique de jeu-service, fournissant un suivi au long cours, comptant sur les abonnements, extensions et micro-transactions pour se financer. Quitte à abuser sur certains titres.

Les joueurs « veulent plus de profondeur dans leurs jeux favoris, et du contenu frais qui peut les accrocher toute l'année. Cela a rendu notre modèle bien plus stable et nous a permis de fournir un cash flow fiable et croissant à nos actionnaires » déclare le directeur financier,Blake Jorgensen.

Le groupe a racheté pour 601 millions de dollars d'actions sur l'année écoulée, et compte en reprendre pour 2,4 milliards par la suite.

Mark Shuttleworth vient de dévoiler le nom de la prochaine version de la célèbre distribution Linux, signifiant « seiche cosmique ».

Il s'agira de la première évolution d'Ubuntu depuis la 18.04 LTS, devant mener à la 20.04 LTS d'ici deux ans. Sa disponibilité est annoncée pour le 18 octobre 2018.

Aucune nouveauté précise n'est évoquée, mais le PDG de Canonical dit vouloir renforcer la sécurité avec ce nouveau cycle.

Ubuntu 18.10 sera nommée Cosmic Cuttlefish

C'est en tout cas l'annonce faite par Reuters, s'appuyant sur trois sources proches du dossier.

Le câblo-opérateur américain chercherait auprès des banques des crédits d'un total de 60 milliards de dollars pour tenter de jouer les troubles-fêtes dans les fiançailles de The Walt Disney Company et de la Fox annoncé en décembre dernier.

Toutefois, Comcast « n’a l’intention de lancer cette offre que si la justice fédérale américaine autorise le rachat de Time Warner par AT&T pour 85 milliards de dollars » ajoutent nos confrères. Cette décision est attendue pour le 12 juin.

Le montant de l'offre n'est pas précisé, mais le fait que l'opérateur cherche à obtenir 60 milliards de dollars laisse penser qu'il pourrait être important. Pour rappel, The Walt Disney Company a mis 52,4 milliards de dollars en actions sur la table (pour un montant total de 66,1 milliards de dollars une fois la dette de la Fox prise en compte).

Rachat d'actifs de la 20th Century Fox : Comcast pourrait surenchérir sur l'offre de Disney

Apple a publié lundi soir de nouvelles bêtas pour iOS 11.4, macOS 10.13.5, tvOS 11.4 et watchOS 4.3.1. Rien de bien notable, à l'exception d'une fonction de sécurité particulière.

Tout appareil piloté par iOS 11.4 et disposant d'un port Lightning bloque désormais la transmission de données via ce dernier si l'utilisateur ne s'est pas authentifié depuis sept jours, par code PIN, Touch ID ou Face ID. La recharge de la batterie continue de fonctionner.

Pourquoi ce changement ? Pour gêner tous ceux qui voudraient aspirer les données de l'utilisateur. Qu'il s'agisse d'un pirate ayant volé le téléphone ou les agences de renseignement et mêmes les forces de l'ordre, le temps sera compté.

Il faut dans ce cas espérer que le blocage sera suffisamment robuste pour ne pas être lui-même percé. Le mois dernier, iGen rappelait que la société Cellebrite était en mesure d'attaquer le PIN à six chiffres en environ 11 heures, via son boîtier GreyKey se branchant en Lightning.

iOS 11.4 bloquera le port Lightning après 7 jours sans identification
 NSA : triplement des surveillances téléphoniques en 2017

L’agence américaine a son propre rapport de transparence, publié directement par le Bureau du directeur national du Renseignement. On y apprend notamment que la NSA a mis la main sur 534 millions d’appels ou SMS en 2017.

Bien qu’il s’agisse d’un triplement du chiffre de 2016, il réclame une certaine perspective. La loi Freedom Act a en effet été activée en 2015. Elle interdisait à la NSA de procéder à des écoutes sauvages à tout va.

L’agence a dû alors demander officiellement aux opérateurs quels appels l’intéressaient, plutôt qu’un ample filet basé sur quelques critères très généraux. Cependant, cet important changement s’est fait progressivement. Les chiffres ne correspondant qu’au décompte fait auprès des opérateurs, ceux de 2016 ne pouvaient témoigner que d’un début de bascule.

Les 534 millions de communications correspondent davantage à une NSA fonctionnant à plein régime, dont le processus de demande est désormais bien rodé.

Signalons également que ces 534 millions peuvent contenir de très nombreux doublons. Ils sont liés à une liste de 40 suspects, les communications s’étendant alors à toute personne avec qui ils ont été en contact (niveau 1). Or, si le suspect est par exemple chez AT&T et le contact chez Verizon, les traces sont en double.

D’autres chiffres ont été publiés. Le nombre de personnes surveillées activement (avec mandat d’un juge) a ainsi baissé, passant de 1 687 à 1 337. En revanche, le nombre d’étrangers (hors des frontières et non citoyens américains) surveillés sans mandat a augmenté, de 106 469 à 129 080. Ce sont d’ailleurs pour ces personnes que le programme Prism avait été mis en place, la NSA puissant ses informations chez les GAFAM.

Google veut que les développeurs utilisent davantage Chrome OS. Des améliorations allant dans ce sens devraient ainsi arriver dans le courant de l'année.

La première est un accès à Linux sous forme d'un terminal, à la manière de ce que propose Microsoft au sein de Windows 10 depuis quelque temps. Mais ici c'est une simple machine virtuelle qui est lancée.

« Le support de Linux vous permettra de créer, tester et lancer des applications web et Android sur un Chromebook » précise la société, qui promet que les applications Linux pourront être lancées d'un clic d'icône, les fichiers de la machine leur étant accessibles.

La capture fournie mentionne Debian, mais aucun détail n'a été donné sur les distributions proposées ou le mode d'installation. Une preview sera bientôt publiée pour les Pixelbook avant sans doute une distribution plus large par la suite.

Linux va débarquer dans les Chromebook

C'est du moins ce que laisse penser le code source de l'application Android, comme l'explique TechCrunch. Baptisée Music Stickers, cette fonctionnalité permettrait donc d'ajouter une chanson à une publication.

Elle serait aidée par les récents accords entre Facebook, Warner Music Group, Sony Music Entertainment et Universal Music Group. Il serait également question d'un système de détection automatique de la musique jouée sur le smartphone, mais sans utiliser la reconnaissance audio comme le fait Shazam.

Instagram se préparerait à ajouter de la musique dans les Stories

Nouveau vice-président pour Mozilla avec l'arrivée de Chris Lin, en provenance directe de Facebook, qui connaît actuellement sa plus grande réorganisation en 15 ans.

Il sera en charge de « la stratégie, de l'exécution et des opérations » pour tout ce qui touche aux technologies, la sécurité de l'information, la gestion des données, du réseau et des infrastructures. Autant dire un poste-clé.

C'était en fait plus ou moins son rôle déjà chez Facebook. Avant le réseau social, Lin a été responsables des infrastructures pour plusieurs « petits noms » de l'informatique, dont AutoDesk, Symantec et VeriSign.

 

 

 Mozilla débauche son responsable IT chez Facebook

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.