du 25 avril 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

RGPD : J-30, les liens à connaître

C'est dans un mois que le Règlement Général pour la Protection des Données s'appliquera en Europe. Voté il y a deux ans, après des années de discussions, il a fait l'objet ces derniers mois de nombreuses publications de la CNIL :

La Commission devrait continuer à publier des éléments dans les mois à venir afin d'aider les entreprises à se mettre en conformité. Pour rappel, nous avons également publié une analyse ligne par ligne du texte.

Pour faire passer la pilule d'une partie matérielle anémique (1 Go de mémoire vive, 8 Go de stockage, dalle TN, Android 7, 3G seulement, etc.), le fabricant explique que ses produits « intègrent les composants indispensables à l’usage d’un enfant »…

La tablette Junior Tab dispose d'un écran TN de 10,1 pouces (1024 x 600 pixels), contre 5 pouces TN de 845 x 480 pixels pour le Junior Phone. Le détail des caractéristiques techniques est disponible ici.

La partie logicielle est évidemment adaptée avec contrôle parental Qustodio gratuit la première année (42,95 euros par an ensuite), moteur de recherche Qwant Junior, apprentissage et soutien scolaire dans les principales matières, contenus multimédias avec YouTube Kids et apprentissage du code.

La tablette (dès 3 ans) et le téléphone (dès 7 ans) seront disponibles au mois de juin, à partir de 79,99 euros, sans plus de détails pour le moment.

Archos Junior : une tablette et un smartphone pour les enfants, dès 79,99 euros

L'année dernière, deux nouveaux décrets venaient encadrer les compétitions de sport électronique (lire notre analyse). Un arrêté du 17 avril (publié aujourd'hui) vient fixer les dates pour l'année en cours.

Deux cas sont à distinguer : Riot Games (League of Legends) et les autres éditeurs et développeurs indépendants.

Pour Riot Games :

  • Circuit 1 : du 30 avril au 29 avril de l'année suivante
  • Circuit 2 : du 22 novembre au 21 novembre de l'année suivante

Pour les autres :

  • Circuit 1 : du 1er janvier au 31 décembre
  • Circuit 2 : du 1er avril au 31 mars de l'année suivante
  • Circuit 3 : du 1er juillet au 30 juin de l'année suivante
  • Circuit 4 : du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante
 E-sport : le gouvernement publie les dates de début et fin des saisons de compétitions
Microsoft prépare une nouvelle édition de Windows 10 : Lean

Comme si le nombre d'actuel de variantes ne suffisait pas, des testeurs de la build 17650 ont eu une surprise : un nouveau nom, Lean, apparaît dans la liste des éditions disponibles à l'installation.

L'ajout, découvert par Lucan sur Twitter, permet à la base installée de peser tout de même 2 Go de moins qu'en temps normal en 64 bits.

Les éléments disparus sont nombreux : fonds d'écran, éditeur de registre, console MMC, vieil Internet Explorer, Paint, Photos, Maps, Groove, Films & TV et ainsi de suite. En clair, de très nombreux outils et applications internes.

L'existence de cette édition doit encore être reconnue officiellement par Microsoft. Notez qu'avec la conférence Build en approche, l'éditeur aurait une occasion parfaite pour expliquer ce qu'elle attend d'une telle variante.

L'entreprise veut peut-être une version de Windows 10 qui donnerait à l'utilisateur plus de contrôle, au moins en milieu professionnel. Il suffirait pourtant, comme nous le réclamons depuis longtemps, de fournir durant l'installation une liste de composants avec des cases à cocher. Plutôt que deux éditions s'apparentant au « tout ou rien ».

Comme Samsung Pay, Google Pay est attendu en France pour les prochains mois. Le service profite de cet intervalle pour ajouter quelques cordes à son arc, notamment N26.

L'équipe de la néobanque allemande vient de l'annoncer, évoquant les différentes possibilités du système de paiement d'Android : sans contact, promotions, envoi d'argent par email à des amis, etc.

Google Pay intègre N26

La marque au carré rouge continue de déployer de manière soutenue des antennes 4G au fil des observatoires de l'ANFR. L'opérateur publie un point d'étape et revendique 96 % de la population au 31 mars et espère atteindre 99 % à la fin de l'année. Il rejoint ainsi Orange (96 % depuis janvier) et dépasse Bouygues Telecom (95 %).

L'opérateur en profite pour ajouter de la 4G+ jusqu'à 300 Mb/s (via l'agrégation de bandes de fréquences) dans 14 nouvelles villes. Rappelons que ces chiffres ne concernent que la population, pas le territoire, et qu'ils ne reflètent pas la qualité de service.

SFR : 96 % de la population couverte en 4G, 14 nouvelles villes en 4G+ jusqu'à 300 Mb/s
Xbox One : mise à jour majeure 1804, le 120 Hz en mai

Les utilisateurs de Xbox One commencent à recevoir la mise à jour 1804, le pendant de l’April Update pour Windows 10.

Les modèles One S et One X supportent désormais le 1440p, bien que seule la One X puisse lancer des jeux dans cette résolution. La compatibilité FreeSync 2, annoncée en mars et disponible sur quelques TV (notamment Samsung), permet en outre un taux de raffraichissement adaptif. Il faudra néanmoins attendre la 1805 le mois prochain pour le support des 120 Hz.

Mixer peut de son côté être lancé depuis n’importe où, ne coupe plus la lecture d’un flux de streaming pendant un changement de jeu et peut partager le contrôle d’une manette avec un spectateur.

Outre de meilleurs contrôles audio – dont la possibilité enfin de régler le volume de la musique en fond – le son spatialisé pour l’Accueil et le Guide, ou de nouveaux filtres pour les flux de clubs, Edge se veut aussi plus adapté à un usage manette, avec une interface modernisée. Le navigateur permet maintenant de télécharger musiques, photos et vidéos vers le disque de la console (il était temps).

La nouvelle version sera signalée à la console quand elle sera disponible. La diffusion peut se faire sur plusieurs jours.

L'opérateur de téléphonie mobile propose cette offre en partenariat avec Axa. Il la réserve à ses clients dont le smartphone a moins de deux ans. Le plafond d'indemnisation est de 400 euros maximum, plus 15 euros pour le remplacement de la carte SIM.

Comme toujours en pareille situation, il faut se plonger dans la notice d'information pour connaître tous les détails de l'offre. Nous y apprenons par exemple qu'il faut s'engager pour 12 mois minimum, qu'il ne peut y avoir qu'un seul remboursement par an et qu'un délai de carence de 90 jours est applicable en cas de casse d'un smartphone déjà utilisé ou de vol d'un mobile neuf.

Prixtel lance une assurance mobile à 6 euros par mois en cas de vol, casse ou oxydation

Pour rappel, ce « couteau suisse » de l'espace est en charge de surveiller de près notre Terre et nos réserves d'eau (mer, lac, rivières, etc.).

Il est en place sur le cosmodrome de Plessetsk, au nord de la Russie et le lancement est prévu pour 19h57 (heure de Paris). Un live sera proposé dès 19h30 pour suivre les derniers préparatifs et le décollage.

Après une pause entre 20h15 et 21h10, la diffusion reprendra jusqu'à 21h40 pour suivre la séparation et, espérons-le, l'acquisition du signal du satellite.

Suivez le lancement du satellite Sentinel-3B de l'ESA, en direct dès 19h30
L'UFC-Que Choisir publie son observatoire sur la qualité de l'Internet fixe

Débits en download et upload, latence, vitesse de chargement d'une page web et streaming vidéo sont ainsi passés au crible chez les quatre fournisseurs d'accès nationaux. Les résultats sont classés en trois catégories : zones rurales, intermédiaires et denses.

Première conclusion de l'observatoire (ce n'est pas une surprise) : « les zones rurales sont moins bien loties que les zones urbaines » sur les débits. Néanmoins, cette différence n'a que peu d'incidence sur les indicateurs d'usages.

« Les informations de qualité collectées sur le terrain montrent en l’état que SFR se démarque négativement » note l'UFC, aussi bien en THD (notamment à cause du choix du câble) qu'en xDSL avec « un temps de chargement d’une page web 20 % moins rapide que chez ses concurrents ».

« SFR est rejoint en queue de peloton par Free pour de nombreux indicateurs relatifs à la lecture d’une vidéo en streaming » notent aussi nos confrères, là encore sans grande surprise.

L'UFC-Que Choisir relance enfin un appel aux consommateurs désireux d'intégrer leur panel de test afin d'en améliorer la pertinence. Pour les personnes intéressées, c'est par ici.

Un an après avoir ouvert une enquête sur le rachat de l'opérateur portugais par la société de Patrick Drahi, la sanction est tombée (elle était d'ailleurs attendue).

« Pour avoir procédé à l'acquisition de l'opérateur portugais de télécommunications PT Portugal avant notification ou autorisation », la Commission européenne inflige une amende de 124,5 millions d'euros.

Parmi les griefs : « Altice n'a respecté ni l'obligation de notification, ni l'obligation de suspension. La Commission estime que ces infractions sont graves en ce qu'elles portent préjudice au bon fonctionnement du système de contrôle des concentrations de l'UE ».

De son côté, Altice a rapidement réagi pour faire part de son « désaccord total avec la décision de la Commission ». Le groupe annonce qu'il « fera appel de la décision de la Commission devant le Tribunal de l’Union européenne pour demander que la décision soit annulée dans sa totalité, ou du moins que la sanction soit réduite de manière significative ».

Portugal Telecom : Altice écope d'une amende de 124,5 millions d'euros, le groupe fera appel

Un peu plus de 18 mois après les 960 Pro et Evo, le fabricant dévoile la relève. Ils sont au format M.2 PCIe 3.0 x4 (NVMe), avec des capacités de 250 Go à 2 To pour les 970 Evo, contre 512 Go et 1 To pour la version Pro.

Les nouveaux SSD exploitent des puces maison de V-NAND (64 couches) TLC (3 bits par cellule) pour les 970 Evo, contre MLC (2 bits par cellule) pour les 970 Pro. Dans les deux cas, un contrôleur Phoenix de la marque est présent, épaulé par 512 Mo à 2 Go de cache suivant la capacité.

Le constructeur annonce des débits pouvant atteindre 3,5 Go/s en lecture et 2,7 Go/s en écriture, pour 500 000 IOPS en lecture et écriture. Par rapport aux 960 Evo/Pro, peu de changement en lecture, mais une belle augmentation en écriture et sur les entrées/sorties.

Samsung annonce une disponibilité pour le 7 mai, avec un tarif de 119,99 dollars pour le 970 Evo de 250 Go et de 329,99 dollars pour le 970 Pro de 512 Go. Les autres prix ne sont pas précisés.

Samsung 970 Pro et Evo : des SSD M.2 NVMe capables de grimper jusqu'à 3,5 Go/s
Une plongée en apnée dans les méandres nauséabonds de certains concours Twitter

Sur son blog, Éric Liégeois (alias Klaki) explique en détail « comment en participant à 9 500 concours sur Twitter [il a] gagné vos comptes premium » sur Spotify, Netflix, Minecraft, Uplay, Origin, etc.

Après avoir développé un bot Twitter, il enchaîne les participations (automatiques) et finit par gagner « une péta-chiée de lots »… dont certains surprenants, pour rester poli. « On te fait littéralement gagner un compte. On ne te dit pas qu’il s’agit de celui de quelqu’un d’autre. Un de quelqu’un qui paye pour ça… Avec son argent à lui », explique-t-il. Il s'est d'ailleurs lancé à la recherche des propriétaires légitimes et, « dans l’immense majorité » les a retrouvés.

Son enquête l'a ensuite amené à se pencher sur les mécaniques derrière ce genre de concours, leur organisateur et les générateurs de compte : « Tu cliques sur le nom du service pour lequel tu veux un compte premium, et on te file un login et un mot de passe. Et si dans deux heures il ne fonctionne plus, tu reviens en prendre un autre. Pouf pouf. L’hallu est totale ».

Eric Liégeois a contacté deux services (Spotify et Netflix). En substance, leur réponse était la suivante : « On est au courant de ces pratiques, on lutte contre mais le problème ne vient pas de chez nous, quand on a un doute on contacte les clients concernés ». En effet, il ne s'agit pas d'identifiants et mots de passe récupérés sur leur base de données, mais d'une autre manière.

Insuffisant pour le blogueur : « Des mecs testent des logins sur ces services, et quand ils fonctionnent, la valeur de ces logins augmente. Et donc leur diffusion. Et c’est ça le vrai problème : y a des millions de logins dans la nature. La plupart ne servent à rien. Mais à la seconde où ils fonctionnent sur un service payant de ce genre, la cash machine démarre. Et les comptes, ainsi que les informations qu’ils contiennent de facto, sont jetés en pâture pour une bouchée de pain. Et quand on n’est pas trop un manche en social engineering, on peut quand même en faire deux trois trucs, même avec un numéro partiel de carte de crédit… ».

Une solution pour limiter la casse serait de pousser la double authentification. Dans tous les cas, c'est également l'occasion de rappeler l'importance de bien gérer ses mots de passe et de les changer au moindre soupçon de fuite. Un gestionnaire (voir notre dossier) peut vous aider à les « rafraîchir » rapidement et.ou de manière régulière.

Depuis un mois, les syndicats de la SNCF ont mis en place un mouvement de grève de 48 heures tous les cinq jours. Durant cette période compliquée, le groupe met en avant son service de covoiturage iDVROOM.

Aujourd'hui, Ouibus (filiale de la SNCF) et la start-up BlaBlaCar s'associent et « partagent certaines de leurs offres de transport sur leurs plateformes respectives ». Ainsi, « BlaBlaCar va élargir son inventaire de transport en intégrant des places Ouibus sur quelques grands axes très demandés ». Ils sont au nombre de quatre : Paris-Lyon, Paris-Toulouse, Paris-Caen et Paris-Orléans.

De son côté, « Ouibus permettra à BlaBlaCar de proposer 20 destinations inédites sur son site Ouibus.com, telles que Le Touquet, Évreux, Alençon, La Tranche sur Mer, Agen, Albi, Vichy, Gap, Valenciennes, etc. ».

Un échange de visibilité entre deux services faisant apparemment face à une demande bien plus importante que d'habitude.

Pendant les grèves, BlaBlaCar et Ouibus s'unissent

Comme prévu, la plateforme de streaming a fait une annonce hier. Jusqu'à présent, cette formule ne proposait que de la musique en mode aléatoire dans une liste de lecture, avec une limite sur le nombre d'écoutes d'un même titre.

Désormais, le service propose quinze nouvelles listes de lecture personnalisées, avec possibilité de sélectionner et de lire n'importe quelle chanson, sans passer par le mode aléatoire. Tous les détails se trouvent ici.

Par contre, la publicité reste bien évidemment présente dans l'offre gratuite et il n'est toujours pas possible de profiter d'un mode hors ligne. Les applications Android et iOS seront mises à jour au cours des prochaines semaines.

Spotify enrichit son offre gratuite

Les profils Xbox Live peuvent désormais ainsi être insérés dans les profils Discord, et inversement, facilitant la recherche de contacts. Selon les deux éditeurs, cet échange devrait largement simplifier les communications entre joueurs console et PC.

Dommage cependant, les services audio eux-mêmes ne sont pas liés. Les joueurs devront toujours choisir entre celui intégré à la console et Discord. Les changements sont effectifs depuis hier soir.

Xbox : Microsoft annonce un partenariat avec Discord

Nouvelle version pour un navigateur qui se voulait déjà très personnalisable, mais qui reste mineure.

Parmi les nouveautés présentes, la possibilité depuis n’importe quelle image de la déclarer comme fond de navigateur. Elle viendra donc décorer la structure de Vivaldi, à la manière des thèmes de Firefox.

Côté capture de page, redémarrer le navigateur ne fera plus perdre les réglages de la dernière sélection. Le mode plein écran permet de manipuler plus facilement les éléments de navigation comme la barre d’adresse, l’utilisateur pouvant ajouter des raccourcis clavier pour afficher/masquer ces contrôles. Des corrections ont également faites sur le son pour HTML5 Audio.

Enfin, les signets de l’utilisateur sont accessibles depuis un nouvel endroit : le menu général de Vivaldi. Un accès de plus, en plus du classique panneau latéral, de la barre de signets ou du Speed Dial.

Vivaldi 1.15 ajoute encore des options de personnalisation
 Après la maison, Amazon livre dans le coffre de votre voiture

Aux États-Unis, l’Amazon Key App permet désormais de se faire livrer dans le coffre de sa voiture, en plus de l’actuelle maison.

Le service fonctionne exactement de la même manière : le livreur arrive avec le ou les colis, se sert de son smartphone pour ouvrir le coffre, y dépose la marchandise, referme et s’en va. Il est gratuit pour les abonnés Prime, ce qui n’étonnera personne, Amazon cherchant constamment à augmenter la valeur de son offre.

Évidemment, le service ne s’applique qu’à des voitures capables de prendre en charge l’Amazon Key App : les Chevrolet, Buick, GMC, Cadillac et Volvo de 2015 ou plus récentes avec, selon les cas, un abonnement actif à OnStar ou Volvo On Call.

Notez qu’Amazon permet, depuis son application mobile, de bloquer l’accès à un livreur en cas de changement d’avis. Ce blocage peut se faire sur toute la journée, ou jusqu’à un créneau horaire particulier, par exemple si le client souhaite observer la livraison.

Le service est pour l’instant limité à 37 zones géographiques aux États-Unis. On ne sait rien encore d’un éventuel élargissement au reste du monde, même si Amazon l’envisage sans doute. Il y a de fortes chances que la livraison dans le coffre plaise davantage à ceux qu’un service à domicile pouvait mettre mal à l’aise.

Le gendarme de la bourse américaine explique que la société Altaba (anciennement Yahoo) « a accepté de payer une pénalité de 35 millions de dollars pour solder les accusations de tromperie envers les investisseurs en omettant de divulguer l'une des plus importantes fuites de données au monde ».  

Selon la SEC, quelques jours après le piratage de décembre 2014, l'équipe de sécurité informatique de Yahoo était au courant du vol de données personnelles par des « pirates russes ».

Au final, nous apprenions en octobre 2017 (après de multiples rebondissements) que Yahoo s'était fait pirater l'ensemble de ses trois milliards de comptes, excusez du peu. Pour rappel, le service a depuis été racheté par Verizon et regroupé avec AOL sous l'appellation Oath

Piratage massif de Yahoo : la SEC inflige une amende de 35 millions de dollars à Altaba

Microsoft a annoncé hier soir plusieurs nouveautés pour son service de stockage dans le cloud. Dans les versions Android et iOS de l'application, le panneau de partage s'aligne ainsi sur ce que l'on trouvait déjà ailleurs. Une version plus complète donc, avec possibilité de choisir entre tout le monde, personnes spécifiques, uniquement de l'organisation et autres.

La version Android est déjà à jour, celle pour iOS est en cours de déploiement.

Du neuf également pour OneDrive sur macOS, puisque le client se retrouve désormais intégré à l'installeur Click-to-Run d'Office 2016. Une demande fréquente selon Microsoft, qui permet d'avoir directement la synchronisation des fichiers avec la suite.

Cette dernière entraîne plusieurs avantages. Les documents ne synchronisent plus que le delta des modifications, et l'ouverture d'un fichier déjà synchronisé se fait directement plutôt que de télécharger une nouvelle copie

OneDrive : un partage rénové pour les applications Android et iOS

Dans tout juste un mois, le règlement européen sur la protection des données entrera en vigueur, avec de nombreux changements à la clé. Les géants du Net (et les autres) se préparent et mettent à jour leurs conditions d'utilisation et politique de confidentialité.

Dropbox et WhatsApp passent ainsi l'âge minimum pour utiliser leur service à 16 ans dans certains pays, dont la France. Le service d'hébergement de fichiers ajoute également un accord de traitement des données à son service business.

De son côté, Twitter en profite pour rendre ses conditions plus facilement lisibles et compréhensibles, c'est du moins l'annonce faite par le réseau social.

Dropbox, Twitter, Whatsapp : du changement en prévision du RGPD

Suite à la douloureuse affaire Cambridge Analytica, le réseau social multiplie les annonces de tous les côtés. Dernière en date, la dépréciation d'une dizaine d'API.

Events API, Facebook Analytics, Facebook Login, Instagram Graph API, Instant Articles, Live API, Messenger Platform, Pages API et Places Graph sont concernés. Tous les détails sont disponibles par ici et par là.

Facebook et Instagram font le ménage dans leurs API
Microsoft Authenticator pour iOS synchronise enfin les comptes

L’application Authenticator reçoit une fonctionnalité donc certains rêvaient sans doute depuis un moment : la synchronisation des comptes.

Dans la nouvelle bêta d’Authenticator pour iOS, les utilisateurs peuvent ainsi activer l’option dans les réglages. Tous les comptes renseignés voient alors leurs paramètres synchronisés, les données étant chiffrées par le compte Microsoft. Elles ne sont toutefois pas stockées sur OneDrive, mais dans iCloud.

Microsoft explique ce choix par un développement plus simple. Comme le pointe cependant Neowin, ceux qui espéraient une bascule simplifiée entre appareils Android et iOS seront déçus, puisque le compte Microsoft aurait pu jouer le rôle de passerelle entre les deux environnements.

Reste que la synchronisation simplifiera la réinstallation, l’utilisateur n'ayant pas à réinscrire tous ses comptes un à un. S’il possède d’autres appareils iOS, il pourra également récupérer ses comptes par ce biais.

Il ne s’agit pour l’instant que d’une bêta, Microsoft n’ayant pas donné de date pour la version finale. La mouture Android arrivera, elle, plus tard dans l’année.

Symptôme de demandes régulières, Microsoft s'excuse à moitié pour un manque de visibilité sur l'évolution de Visual Studio. Depuis la version 2017 en effet, le rythme d'apparition des nouveautés est plus fréquent. Les développeurs souhaitaient donc une meilleure visibilité.

La roadmap liste donc toutes les fonctionnalités prévues, les langages concernés, d'éventuels liens explicatif, ainsi et surtout que la disponibilité prévue. Beaucoup n'en ont d'ailleurs pas encore, quand d'autres indiquent « In Preview », signe que leur arrivée est proche.

Visual Studio a maintenant sa propre feuille de route
Instagram permet de télécharger l'archive complète de ses données

S'alignant avec sa maison-mère Facebook, Instagram fournit désormais une page web pour récupérer l'ensemble des données stockées par un compte.

Après s'être connecté, on télécharge une archive contenant de nombreuses informations : photos, vidéos, anciennes Stories, profile, informations générales, commentaires, messages privés, Likes, recherches, contacts, noms d'utilisateurs des « followers » ou encore les réglages.

Parallèlement, Instagram ajoute dans ses applications mobiles une fonction réclamée depuis longtemps par les utilisateurs intensifs de Stories : le téléchargement simultané de photos et vidéos (jusqu'à dix d'un coup).

Une prévisualisation du résultat (après éventuelles modifications) sera affichée avant que l'utilisateur valide et envoie.

Instagram pour iOS

C'est l'annonce faite par Videocardz, depuis confirmée par la disponibilité sur Amazon. Baptisé Combat Crate, le bundle comprend donc une Radeon RX 580 Armor OC, une carte mère B350 Tomahawk et un Ryzen 5 1600 ou 7 1700.

Amazon vend la version avec un R5 pour 549 dollars, alors qu'il faut compter près de 600 euros pour les composants séparés. Il faudra attendre de voir le prix en France pour comparer les offres.

Cette annonce arrive quelques jours après celle des Ryzen 5 2600 et 7 2700 (lire notre analyse). Il se pourrait donc que le fabricant essaye de vider les stocks de processeurs d'ancienne génération.

Combat Crate : des packs MSI avec Radeon RX 580, Ryzen et carte mère B350

L'affaire avait fait grand bruit : la Commission européenne infligeait à Apple une lourde sanction de 13 milliards d'euros liée à des aides fiscales.

Après des mois de discussions, le gouvernement irlandais annonce la signature d'un accord avec le fabricant de smartphones, explique l'AFP. Comme prévu, la somme sera versée sur un compte bloqué le temps que les différents recours s'épuisent.  

Le paiement se fait de manière échelonnée entre mai et septembre de cette année. « C'est un jour très, très important dans ce dossier » affirme le ministre des Finances Pascal Donohoe. Il ajoute que « c'est le plus gros remboursement de ce type jamais mis en place, et cela a pris du temps pour y parvenir compte tenu de sa complexité ».

Apple signe un accord avec l'Irlande pour rembourser 13 milliards de dollars d'aides fiscales

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.