du 29 mars 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Panne majeure pour Qwant, qui est de retour

Hier, le moteur de recherche français était totalement indisponible. Peu avant 15h, la société a officialisé le problème, rappelant qu'elle exploite sa propre infrastructure plutôt que des services tiers. Un gage d'indépendance technique, pour s'assurer d'être la seule à accéder à ses données.

Peu avant 18h, le problème était « isolé et en cours de réparation », Qwant évoquant la fameuse loi de Murphy alors que l'utilisation de ses services faisait face à une forte croissance. Un succès expliqué, selon la société, par le lancement de son application mobile dédiée aux enfants et l'intérêt suite à l'affaire Cambridge Analytica.

Une heure plus tard, les équipes détaillaient le problème, sans savoir quand tout pourrait rentrer dans l'ordre. L'un des trois systèmes de redondance était en cours de mise à jour « avec tout un pan de l'infrastructure » pour mieux répondre à l'afflux de nouveaux utilisateurs. Pendant ce temps, les deux autres systèmes sont tombés en panne, pour une raison encore indéterminée.

Du matériel a donc été commandé en urgence pour réparer. « C'est la panne la plus importante de notre histoire » précise Qwant, qui dit apprendre de ce genre de situations. Finalement, tout est rentré dans l'ordre dans la nuit. Reste maintenant à attendre une analyse technique plus détaillée et éventuellement un « post mortem » public de cette panne d'ampleur.

On notera que la société a tout de même réagi rapidement sur les réseaux sociaux et informé ses clients, qui ont plutôt bien accueilli cette (relative) transparence. On regrettera néanmoins une communication uniquement via Twitter, 280 caractères n'étant pas toujours le meilleur format pour expliquer de tels soucis. Surtout, une défaillance de cette ampleur et de cette durée montre à des services comme Qwant qu'une telle situation ne devrait jamais se produire.

En effet, tous les utilisateurs exploitant le moteur (navigateur, appareils mobiles et autres applications) ont dû aller chez la concurrence après être passés par une page d'erreur... au risque de les voir y rester au bout de quelques heures, en changeant de paramètres. De quoi ruiner les résultats de mois passés à évangéliser.

Comme prévu, une mise à jour critique a été mise en ligne hier soir. L'équipe en charge du CMS explique qu'il s'agit de boucher une faille permettant d'exécuter du code à distance dans plusieurs sous-systèmes de Drupal 6, 7 et 8, « ce qui pourrait entraîner la compromission complète du site ».

Une FAQ a été mise en ligne. Des correctifs pour Drupal 7.x, 8.3.x, 8.4.x et 8.5.x sont disponibles. Les autres versions 8.x et Drupal 6 sont également touchées, mais aucune mise à jour n'est proposée, il faudra donc changer de version.

Drupal corrige une faille critique pouvant conduire à « la compromission complète du site »

En cette période très chargée en préavis de grève des trains (deux jours par semaine, jusqu'à fin juin), la SNCF multiplie les initiatives. Après la mise en avant de son service de covoiturage iDVROOM, elle dévoile avec Facebook, la Ville de Paris et Waze l'initiative Autostop-Citoyen.

Elle est présentée comme un service « de covoiturage 100 % bénévole et solidaire. Sans intermédiaire, sans formalité et sans inscription » : « il suffit de mettre sur son pare-brise le logo Autostop-Citoyen et sa destination en se rendant soit sur les points de prise en charge de covoiturage existant dans les communes, soit devant les gares ».

Les personnes intéressées peuvent facilement ainsi voir votre destination. Une page Facebook a été mise en place, tandis qu'un site dédié ouvrira ses portes vendredi. Il permettra notamment d'imprimer le logo et de connaître les lieux de rendez-vous.  

Covoiturage solidaire : Facebook, la SNCF, Paris et Waze lancent Autostop Citoyen

Alors que le RGPD s'appliquera à compter du 25 mai prochain, il est désormais possible de désigner votre DPO sur le site la Commission.

Pour rappel, cette procédure est obligatoire dans certains cas. Le DPO doit, selon la CNIL, disposer des compétences, moyens et d'une capacité d'agir jugés suffisants.

Déclarez votre délégué à la protection des données (DPO) en ligne auprès de la CNIL
Tim Cook d'Apple s'attaque à Facebook sur la vie privée

Dans un entretien à MSNBC et Recode, le PDG d'Apple a montré peu de compassion envers Mark Zuckerberg, empêtré dans le scandale Cambridge Analytica et ses conséquences politiques (voir notre analyse).

Interrogé sur sa réaction à la place du patron de Facebook, il répond simplement : « Je ne serais pas dans cette situation ». Il estime surtout que le réseau social a passé le stade de l'auto-régulation.

Si la société se dit « prête » à un contrôle renforcé par les états, Elle multiplie les contre-mesures, en preuve de bonne foi et de sa capacité à se passer de contraintes réglementaires. Zuckerberg a d'ailleurs refusé de se présenter devant les parlementaires britanniques.

« En vérité, nous pourrions gagner beaucoup d'argent en monétisant nos clients, s'ils étaient notre produit. Nous avons choisi de ne pas le faire » a encore tancé Tim Cook.

La protection de la vie privée est l'un des grands axes de la communication d'Apple, qui ne manque pas une occasion de souligner les ratés des autres grands groupes du numérique à ce propos.

Rappelons tout de même que la société se plie à la loi chinoise, en conservant sur place les clés de chiffrement des comptes iCloud des habitants.

Hier, Cédric Villani mettait en ligne son long rapport sur la stratégie nationale et européenne autour de l'intelligence artificielle (lire notre analyse). C'est également hier soir que deux annonces ont été faites autour de centres de recherche en France : l'une par Samsung, l'autre par Fujitsu.

Dans le premier cas, il s'agira du troisième plus important créé par le fabricant, après ceux de Corée et des États-Unis, avec une centaine d'emplois à la clé, affirme Emmanuel Macron. Dans le second, il s'agit d'agrandir un centre déjà existant. Benjamin Revcolevschi, directeur général de Fujitsu France, explique à Reuters que « le groupe a trouvé, après avoir analysé pendant une grosse année, que la France sortait du lot en matière d’intelligence artificielle ».

Pour rappel, le rapport de Cédric Villani préconise justement de pousser la recherche, notamment via des partenariats de type public-privé. Il préconise également des « zones franches de l'IA », avec des avantages fiscaux. Dans le cas de Samsung et Fujitsu, il n'est pas précisé s'ils bénéficient de tels dispositifs.

En France, Fujitsu et Samsung vont ouvrir des centres de recherches sur l'IA

Le futur règlement européen sur la vie privée en ligne, censé compléter le (RGPD) dans les prochains mois, est dans la tourmente, malgré le contexte autour de Facebook et Cambridge Analytica.

L'industrie publicitaire européenne et les éditeurs de presse sont vent debout contre le texte, destiné à renforcer le consentement pour certaines collectes de données, ainsi que pour le dépôt de cookies sur un navigateur. D'abord censé s'appliquer en même temps que le RGPD, le 25 mai, il pourrait n'arriver que bien plus tard.

Dans une lettre ouverte aux États membres de l'UE, 18 organisations dont Access Now, EDRi, FFDN et la Web Foundation réclament la défense du futur règlement. Elles s'inquiètent de débats infructueux au sein du Conseil européen.

« Pire encore, certains États membres semblent prêts à prioriser les étroits intérêts commerciaux d'un petit nombre de grands groupes numériques face aux droits fondamentaux des citoyens et, plus largement, la confiance dans l'économie numérique européenne au sens large » ajoutent-elles, espérant toujours un choix favorable des décideurs communautaires.

Aux États européens, des organisations demandent de protéger ePrivacy

Hasard ou non du calendrier, c'est peu après l'introduction dans VLC de la diffusion de contenu (voir notre tutoriel) sur les appareils Google Cast (Android TV, Chromecast, Home, etc.) que Google se décide à élargir ses possibilités.

François Beaufort précise qu'avec la version bêta du navigateur, il suffit d'ajouter l'argument --enable-features=EnableCastLocalMedia dans les paramètres de lancement pour qu'une nouvelle fonction soit affichée : Lire une vidéo ou un fichier audio en streaming.

Le dispositif montre néanmoins rapidement ses limites. Un fichier MP4 n'a posé aucun problème à la lecture, se chargeant très vite et se gèrant comme un élément vidéo HTML. Mais il nous a été impossible de lire un fichier TS (MPEG-2), là où VLC est comme à son habitude capable de digérer n'importe quel format.

Bref, une première approche intéressante, mais VLC gardera tout de même de nombreux avantages du fait de son statut de lecteur multimédia complet. Plutôt que de chercher à passer par son navigateur pour diffuser du contenu, Google ferait peut-être mieux d'ouvrir un peu plus son dispositif aux développeurs tiers.

Chrome permet désormais de caster du contenu local, moins bien que VLC
Accident mortel Uber : une « zone aveugle » autour du périmètre du SUV ?

Reuters revient sur l'accident mortel impliquant un véhicule autonome du service de VTC. Ils expliquent que la Volvo ne dispose que d'un seul Lidar, contre sept sur les Ford Fusion utilisées jusqu'en 2016.

Suite à des entretiens avec d'anciens employés d'Uber et Raj Rajkumar, directeur du centre de transport de l'université Carnegie Mellon qui travaille sur les véhicules autonomes depuis dix ans, nos confrères expliquent que la société aurait « introduit une zone aveugle autour du périmètre du SUV, qui ne peut pas détecter complètement les piétons ».

Reuters précise que le lidar installé sur le toit dispose bien d'une vision à 360°, mais avec « une plage verticale étroite l'empêchant de détecter les obstacles au sol ». Selon Velodyne, fabricant du lidar, il y aurait « un angle mort d'environ trois mètres autour d'un véhicule » lorsque le capteur est posé sur le toit, nécessitant la mise en place d'autres capteurs.

« Si vous voulez éviter les piétons, vous aurez besoin d'avoir un lidar latéral pour voir ces piétons et les éviter, surtout la nuit » affirme Marta Hall, responsable du développement commercial chez Velodyne. Pour rappel, il y a quelques jours, elle expliquait à Bloomberg que son « lidar est capable de représenter clairement Elaine et sa bicyclette dans cette situation ».

L'enquête officielle suit toujours son cours.

Le service d'analyse d'audience, conforme aux recommandations de la CNIL, a droit à une petite série d'améliorations.

Surtout, prévient l'équipe, elle prépare l'arrivée de fonctionnalités qui seront introduites dans les deux mois afin de faciliter la conformité avec le règlement européen sur les données personnelles (voir notre dossier).

Pour le moment, la page d'opt-out a simplement été retouchée pour permettre un peu plus de personnalisation. La gestion de l'export des données a également été peaufinée, proposant plus de choix.

Les changements pour les développeurs sont détaillés par ici.

Matomo (ex-Piwik) passe à la version 3.4 et se prépare au RGPD

Au début du mois, le service a commencé à déployer la version 1.8.x sous Android et iOS afin d'y ajouter cette fonctionnalité introduite à la fin de l'année dernière.

Dans la pratique, vous pouvez accéder à une liste de contacts disposant d'un niveau de protection équivalent à vos messages. Elle se veut aussi plus complète et plus pratique.

Ces derniers jours, l'équipe a surtout appliqué des correctifs, des bugs ayant été rencontrés lors de l'import de contacts par exemple.

ProtonMail améliore ses applications mobiles et y ajoute les contacts chiffrés

L'agence nationale des fréquences organisera cet événement le week-end des 26 et 27 mai 2018 à Telecom Paris Tech. Après « Rendre visible l’invisible » l'année dernière, il sera question cette fois-ci des catastrophes naturelles et de leur impact sur les services de télécommunications.

Ces derniers sont en effet essentiels pour organiser les secours, mais « les réseaux sont souvent gravement endommagés ou détruits ». Ce hackathon est donc l'occasion de trouver des alternatives dans ce genre de situation.

L'ANFR invite les spécialistes de la propagation des ondes et du traitement du signal, radioamateurs, makers, développeurs, géo-mathématiciens et experts en dataviz à la rejoindre.

Durant son 3e hackathon, l'ANFR s'intéressera aux catastrophes naturelles
Qubes OS 4.0 est disponible, passez à la virtualité !

Après plusieurs années de travail intensif, la nouvelle mouture du système d'exploitation axé sur le tout virtualisé est disponible.

Pour rappel, Qubes OS mise sur une sécurité inhabituelle. Elle repose sur un dispositif isolant chaque application ou service à travers différentes machines virtuelles gérables au sein d'un tableau de bord. Chacune dispose de paramètres propres, et bien entendu, elle peuvent regrouper plusieurs éléments pour pouvoir partager des données.

Cette version 4.0 renforce surtout le modèle de sécurité avec l'introduction de la Core Stack, un nouveau sous-système pour le stockage, une Admin API, etc. Tout est détaillé par ici, les notes de version se trouvant par là.

Le constructeur était attendu sur ce marché, après une séance de teasing. L'information est officielle : la gamme Phantom Gaming se compose de quatre Radeon RX 500, soit des modèles d'ancienne génération. Le secteur ne se distingue décidément pas par ses nouveautés en ce moment.

ASRock met en avant (voir cette vidéo) son système de refroidissement, composé au maximum de deux ventilateurs et trois caloducs, un large choix de sorties vidéo et son outil de gestion maison : Phantom Gaming Tweak. Côté fréquences, ces cartes proposent trois modes de fonctionnement : silencieux, standard et overclocké.

Les écarts sont en général assez minimes, de l'ordre de 100 MHz. Il faudra donc comparer l'ensemble à la concurrence pour en mesurer l'intérêt. Aucun détail n'a pour le moment été donné sur les prix, ou une éventuelle disponibilité sur le marché français. Les caractéristiques détaillées de ces cartes sont disponibles par ici.

ASRock dévoile quatre cartes graphiques, basées sur des GPU d'AMD

Le fabricant explique qu'il dispose de transducteurs Pro-G , d’oreillettes en similicuir et d’un microphone à condensateur. Tous les détails sont disponibles par ici.

Cerise sur le gâteau... il est le « casque officiel de l’Electronic Sports League (ESL) CS:GO Pro League ». Forcément, ça change tout (ou pas) !

Il est d'ores et déjà disponible sur la boutique en ligne de Logitech pour 99,99 euros. Il ne reste plus qu'à attendre les tests afin de savoir s'il mérite son prix.

Logitech annonce un nouveau casque pour les joueurs : le G Pro, à 99 euros

Rachetée par HP en 2010, puis revendu à TCL fin 2014, Palm pourrait ressusciter prochainement. Une demi-surprise puisque, en août dernier, Stefan Streit (directeur marketing de TCL) avait annoncé l'arrivée d'appareils Palm pour début 2018. Depuis, nous étions par contre sans nouvelle.  

Android Police indique aujourd'hui que Verizon devrait lancer un smartphone aux couleurs de la marque mythique durant le second semestre de l'année. Nos confrères ne donnent pas de détails sur les caractéristiques techniques, indiquant simplement qu'il fonctionnera sous Android.

Pour rappel, TCL propose également des smartphones sous les marques Alcatel et BlackBerry.

Un smartphone Palm sous Android se précise, Verizon pourrait le vendre cette année
Microsoft publie TypeScript 2.8 et ses types conditionnels

La nouvelle version du langage, un surensemble de JavaScript, introduit plusieurs nouveautés importantes. En tête de liste figurent les types conditionnels, basés sur d'autres types. Le type de variable peut donc changer selon les conditions et les résultats renvoyés dans d'autres parties du code. Les types conditionnels peuvent en outre s'utiliser avec les génériques.

Parmi les autres nouveautés, signalons un nouveau flag --emitDeclarationOnly permettant au développeur d'émettre des fichiers de déclaration séparément, la résolution de JSX via JSX Factory, la possibilité d'organiser les imports (dont la suppression des inutiles), ou encore des corrections rapides pour les propriétés non initialisées.

La nouvelle version du langage peut s'utiliser dans plusieurs éditions de Visual Studio, dont 2015 et 2017, ainsi que Visual Studio Code, toujours avec les dernières révisions installées. Via le PackageControl, TypeScript peut aussi être utilisé dans Sublime Text 3. D'autres éditeurs comme Atom, Eclipse, Emacs, NetBeans, Notepad++ ou WebStorm devraient être rapidement mis à jour.

Pour commencer, il faudra associer votre enceinte Bluetooth dans l'application Google Home (les étapes sont expliquées ici). Si besoin, le haut-parleur Bluetooth peut être ajouté à un groupe audio.

Ensuite, lorsque vous demandez à Google Home de jouer de la musique, le son sera diffusé sur l'enceinte Bluetooth. Par contre, « les alarmes, les minuteries et les réponses de l'Assistant Google seront diffusés sur Google Home » précise le géant du Net.

Google Home peut jouer de la musique sur une enceinte Bluetooth

L'outil, qui permet de tout savoir de votre machine et d'en tester les performances, a droit à une mise à jour importante. Elle passe ainsi à AVX-512 pour certains de ses benchmarks, en plus du support de Windows 10 Spring Creators Update. Des optimisations sont également présentes pour les puces Pinnacle Ridge (Ryzen 2) et Raven Ridge (APU Ryzen) d'AMD.

Outre les derniers composants supportés, AIDA64 gère les produits ASUS avec diodes RGB dans la gamme Republic of Gamers. Tous les détails sont disponibles par ici.

AIDA64 5.97 se met à AVX-512 et à Windows 10 Spring Creators Update

Le chercheur en sécurité Ulf Frisk relate cette histoire pour le moins surprenante. Au début de l'année, Microsoft déployait un correctif pour la faille Meltdown. Problème, sur Windows 7 64 bits et 2008 R2 il « a ouvert une vulnérabilité bien pire... ».

« Il a permis à n'importe quel processus de lire le contenu complet de la mémoire à des gigaoctets par seconde. Oh, il était également possible d'écrire dans la mémoire » explique le chercheur sur son blog.

Aucune attaque particulière n'était nécessaire, il suffisait de lire ou d'écrire dans la mémoire, rien de plus. En cause, un changement de permission sur l'accès aux tables de pagination de la mémoire qui était passé de Supervisor à User.

Cette brèche béante a été corrigée avec le dernier patch Tuesday de Microsoft (13 mars).

Meltdown : quand un correctif pour Windows 7 ouvre la voie à une faille plus importante
Racisme et antisémitisme : le gouvernement veut « accroître la responsabilité des hébergeurs »

Dix jours après avoir présenté son plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, l’exécutif vient de confier à la députée Laetitia Avia (LREM) « une mission temporaire ayant pour objet le renforcement de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme sur Internet » (voir le décret correspondant, paru ce matin au Journal officiel).

Si le gouvernement n’en dit pas plus sur l’objectif exact de ces travaux, il y a fort à parier pour qu’ils visent à préparer les réformes législatives prônées par Édouard Philippe. Hier encore, le Premier ministre a affirmé qu’il souhaitait « accroître la responsabilité des hébergeurs ».

« L’idéal serait que nous y parvenions dans le cadre européen » a déclaré le chef du gouvernement. « Nous y sommes déterminés. Mais si nous n’y parvenons pas, nous devrons alors trouver l’ensemble des dispositions permettant d’avancer dans le cadre national, en créant le cas échéant un statut intermédiaire entre celui d’éditeur et celui d’hébergeur, afin de renforcer la responsabilité pénale de sociétés qui ne peuvent pas prétendre que ce qui est publié et diffusé sur le territoire national pourrait de quelque façon que ce soit échapper au droit de la République ».

Ce vieux serpent de mer va finalement se concrétiser chez Amazon Studios, mais aucune date de sortie n'est précisée pour le moment.

« Les découvertes mythiques de Cortés ont façonné le monde tel que nous le connaissons et, via Amblin, Steven Spielberg, Steven Zaillian et Javier Bardem, nous allons embarquer les clients d’Amazon Prime Video dans une aventure exaltante » indique Sharon Yguado, responsable des séries chez le géant de la vente en ligne.

Amazon va produire la mini-série de Steven Spielberg sur le conquistador Hernán Cortés

L'environnement de développement Java propose une nouvelle version « mineure », mais à la liste imposante de nouveautés.

Il est ainsi question d'une autocomplétion prenant en charge les éléments typecast, de nouveaux types d'analyse de flux de données, des corrections rapides en cas de déclaration manquante dans ServiceLoader, des suggestions pour créer les classes manquantes, ou encore de nouvelles solutions rapides partielles quand plusieurs solutions peuvent s'appliquer à un même problème.

IntelliJ 2018.1 : petite révision, nombreux apports

« Le départ d'un fondateur est généralement considéré comme un événement dramatique » explique Hykes en guise de préambule. « Malheureusement, je dois signaler que la réalité est beaucoup moins excitante dans ce cas » ajoute-il rapidement.

S'il ne prend plus part aux décisions quotidiennes de l'entreprise (il était directeur technique depuis 2013), il reste un important actionnaire de la société et un membre actif du conseil.

Il explique qu'il va consacrer les prochains mois à s'occuper de ses amis, sa famille et à conseiller d'autres entrepreneurs.

Solomon Hykes, fondateur de Docker, quitte l'entreprise mais se veut rassurant
Julian Assange privé d'internet suite à des prises de position jugées trop polémiques

Réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres depuis près de cinq ans, le fondateur de WikiLeaks ne peut plus comuniquer avec l'extérieur, explique l'AFP.

Le gouvernement équatorien ne donne par contre aucune précision sur les raisons ayant poussé à cette sanction, mais il s'agirait d'un manquement à l'« engagement écrit pris avec le gouvernement fin 2017, selon lequel il promettait de ne pas publier des messages constituant une ingérence dans la relation (de l'Équateur) avec d'autres États ».

Nos confrères expliquent que cette décision intervient après une série de tweets où « il reproche le "timing" de l'expulsion de diplomates russes par des pays occidentaux en réaction à l'empoisonnement d'un ex-agent russe au Royaume-Uni ».

Dans tous les cas, il n'est pour le moment pas question de changer la politique d'asile accordé à Julian Assange. Néanmoins, une délégation de Quito doit se réunir la semaine prochaine à Londres avec les avocats d'Assange pour « explorer les alternatives » en vue d'une éventuelle sortie de l'ambassade ajoute l'AFP.

Google propose un nouveau service en bêta, destiné au monde de l'entreprise. Complétant Hire, il permet selon l'éditeur de mieux gérer les candidatures passées. Selon Google, une société reçoit en moyenne 250 CV pour un poste. Beaucoup ne vont pas correspondre, mais les responsables peuvent vouloir garder une trace des profils pour d'autres missions.

Hire veut donc afficher rapidement les candidats ayant le meilleur potentiel à l'ouverture d'un nouveau poste, propose des outils de recherche pour découvrir des profils (par exemple, « gestionnaire de ventes San Francisco »), ou encore la mise en avant des interactions précédentes avec des candidats.

Il était en fait étonnant que Google n'ait pas proposé avant un tel service. Avec Hire, il est évident que la firme compte concurrencer un Microsoft très bien installé dans ce domaine, particulièrement depuis le rachat de LinkedIn. Les entreprises intéressées peuvent tester la bêta du nouveau dès maintenant, si elles sont bien sûr clientes de la G Suite et de Hire.

Google Hire veut faciliter la gestion des candidatures en entreprise

Selon le Seattle Times, l'avionneur a été infecté hier par le rançongiciel, qui chiffre les fichiers de PC et réclame un paiement en crypto-monnaie. Après une frayeur initiale, les dégâts seraient bien limités.

Dans un court communiqué, la société estime les articles exagérés. « Notre centre de cybersécurité a détecté une intrusion limitée d'un malware, qui a affecté un petit nombre de systèmes. Des remèdes ont été appliqués, sans problème de production ou de livraison » tente de rassurer Boeing Aviation.

Début 2017, WannaCry a été un électrochoc pour de nombreuses entreprises touchées, via une faille d'un vieux protocole de partage Windows. Des équipements industriels, censés être imperméables, ont été affectés. De quoi mener à une surréaction des autorités françaises, qui ont saisi des nœuds Tor ayant fait transiter des attaques.

Touché par WannaCry, Boeing déclare que les dégâts sont limités

L'éditeur propose une première bêta publique de son nouveau gestionnaire de mots de passe, largement centré sur l'univers Apple.

Une bonne partie des améliorations sont d'ordre ergonomique et graphique. Par exemple, la barre latérale est désormais sombre, avec un nombre plus important d'éléments mais mieux rangés. Tous les coffres y sont affichés, facilitant le glisser/déposer et leur édition, directement depuis la barre (nom, description et image).

Entre autres nouveautés, 1Password 7 propose le formatage riche du texte et le markdown dans les notes, l'organisation des tags en arborescence, une fenêtre d'identification « collante », une meilleure utilisation des informations Pwned Passwords, l'intégration de l'extension Safari, ou encore la gestion de Handoff pour basculer plus facilement d'iOS à macOS.

La bêta peut être utilisée par tout abonné à 1Password (toujours 2,99 dollars par mois). Les aficionados de la licence perpétuelle devront attendre la version finale et repasser à la caisse. La nouvelle mouture coûte en temps normal 65 dollars, mais les intéressés peuvent l'acheter dès maintenant à un tarif promotionnel de 40 dollars.

1Password 7 : une première bêta pour macOS

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.