du 23 mars 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Slack permet aux patrons de lire toutes les conversations

Alors que Facebook est en pleine tourmente sur la thématique des données personnelles, Slack annonce que les comptes payants pourront plus facilement télécharger les archives de tous les messages.

Les clients de comptes Plus et Enterprise pourront ainsi lire l'ensemble des correspondances dans le service de messagerie, y compris les conversations privées. La fonction existait auparavant, mais les participants étaient prévenus par notification de son activation.

Si le calendrier semble étrange, l'entreprise a expliqué qu'elle adaptait tout simplement ses règles à l'arrivée du RGPD en Europe. Le règlement impose la portabilité des données personnelles, dont Slack a une interprétation... très large.

Le service risque néanmoins de générer quelques indélicatesses avec le droit aux conversations privées sur le lieu de travail lorsqu’un employeur réclamera l’intégralité des échanges.

Notez que les utilisateurs gratuits de Slack peuvent faire la même demande, mais elle doit cette fois être motivée par un contexte, et réclame l'accord des employés concernés. Des services comme Keybase proposent une gestion des conversations par équipe avec un chiffrement assez complet, empêchant un tel export.

La banque en ligne lance comme prévu son service de prêt personnel. Via une mise à jour des applications, vous pouvez désormais faire une simulation de demande pour un prêt entre 500 et 75 000 euros (le montant maximum dépend de votre situation), avec une assurance en option, pour une durée de cinq ans maximum.

S'il est accepté, Orange Bank vous fait deux propositions : le débloquer dans les six mois et l'utiliser en totalité ou en partie seulement, voire d'y renoncer « sans frais » si votre projet ne se réalise pas.

Dans tous les cas, « tout se passe dans l'App, de la simulation de prêt à la signature du contrat jusqu'au déblocage des fonds » explique le groupe. Une fiche de paie et deux relevés de compte vous seront demandés pour finaliser la procédure.

Orange Bank lance son offre de prêt personnel, de 500 à 75 000 euros

Une petite mise à jour a été diffusée pour le navigateur Vivaldi. Pesant environ 500 ko, elle n'introduit qu'un changement : DuckDuckGo devient le moteur de recherche par défaut dans les fenêtres de navigation privée.

Dans son annonce, Vivaldi explique que le choix du moteur joue un grand rôle dans le caractère privé d'une navigation. Il était donc logique qu'aucun historique de recherche ne soit enregistré pendant ces sessions.

L'éditeur estime que « la collecte d'informations personnelles inutiles est non seulement mauvaise, mais également dangereuse ». Cela étant, le moteur de recherche par défaut en navigation classique reste Bing.

Vivaldi : DuckDuckGo par défaut dans la navigation privée

Après de nombreux mois de critiques, Instagram répond aux demandes, du moins en partie.

Deux changements sont introduits. Premièrement, le flux ne devrait plus être rafraîchi d'une manière qui pourrait sembler aléatoire à l'utilisateur. Un bouton Nouvelles publications permettra de voir les nouvelles photos, mais uniquement quand on le souhaite. Sauf bien sûr si l'application est restée longtemps inactive.

Deuxièmement, l'algorithme de sélection des photos doit mieux tenir comptes des nouveaux clichés. Le flux devrait donc sembler plus « frais ». Le changement devrait plaire, mais on se demande pourquoi Instagram ne propose toujours pas de désactiver complètement la fonction : l'utilisateur devrait toujours avoir le choix.

Ces deux modifications sont en cours de déploiement. L'éditeur ajoute que d'autres améliorations sont prévues sur le flux au cours des prochains mois.

Instagram assouplit enfin sa gestion du flux de photos
Samsung annonce son SoC Exynos 7 9610 : huit cœurs, GPU Mali-G72 et 480 ips en 1080p

Comme les dernières puces haut de gamme du fabricant, le SoC est gravé en 10 nm FinFet. Il intègre quatre cœurs Cortex-A73 à 2,3 GHz et quatre Cortex-A53 à 1,6 GHz. Des cœurs d'ancienne génération puisque les A75 et A55 ont été annoncés par ARM en mai dernier.

L'Exynos 7 9610 exploite un GPU Mali-G72 (Bifrost de deuxième génération) et intègre un modem 4G allant jusqu'à 600 Mb/s en téléchargement via l'agrégation de trois porteuses, et jusqu'à 150 Mb/s en upload. Wi-Fi 802.11ac 2x2 MIMO, Bluetooth 5.0 et positionnement par satellite (GPS, GLONASS, BeiDou et le système européen Galileo) sont de la partie.

Le fabricant explique que son SoC permet d'enregistrer des vidéos en slow motion jusqu'à 480 ips en 1080p et 120 ips en 4K UHD. Un réseau de neurones permet d'améliorer la détection de visage et le traitement de l'image, affirme Samsung.

La production de masse de l'Exynos 7 9610 débutera durant la seconde moitié de l'année.

Il s'agit bien évidemment de corriger des failles pouvant certainement causer de gros dégâts. L'équipe ne donne pas plus de détails pour le moment, mais invite ses utilisateurs « à réserver du temps pour les mises à jour » car des outils pour exploiter ces vulnérabilités pourraient « être développés en quelques heures ou jours ».

En plus d'être visiblement très grave, le problème touche les versions 7 et 8 de Drupal. Des correctifs seront donc proposés pour Drupal 7.x et 8.5.x, mais aussi pour les versions 8.3.x et 8.4.x alors que ces dernières ne sont normalement plus supportées. Il ne sera pas nécessaire de mettre à jour la base de données.

Rendez-vous mercredi 28 mars entre 19h et 20h30 pour la mise en ligne des correctifs.

Drupal prévient : une mise à jour « très critique » sera mise en ligne le 28 mars
Au tour de Carrefour de lancer son service de paiement mobile

Simplement baptisé Carrefour Pay, cette solution est déjà disponible dans 3 000 magasins pour les clients disposant d'une carte PASS ou C-Zam, mais va s'ouvrir de manière bien plus large.

« Elle s’élargira courant 2018 à l’ensemble des cartes bancaires ainsi qu’aux sites de e-commerce de Carrefour en France » explique en effet le groupe.

Carrefour a donc décidé de lancer sa propre solution alors qu'il était pourtant partenaire de Lyf Pay à son lancement, aux côtés d'Auchan, Total, BNP Paribas et Crédit Mutuel.

Carrefour Pay prend place dans l'application Carrefour&Moi et intègre la carte de fidélité maison. Il faut évidemment disposer d'un smartphone Android avec NFC pour en profiter.

Après un teaser où le super-héros apparaissait affublé d'une perruque et d'un pinceau à la main, la 20th Century Fox vient de mettre en ligne deux nouvelles vidéos.

Baptisées Redband et GreenBand, elles sont quasiment identiques, avec quelques petites différences au niveau des scènes et des dialogues. La seconde dure neuf secondes de plus que la première. Pour rappel, le studio avait déjà fait de même pour le premier volet des aventures de Deadpool.

Dans les deux cas, Wade Wilson va affronter Cable et tenter de sauver un enfant aux étranges pouvoirs… avec plusieurs références (et tacles) aux X-Men au passage.

Le film sera au cinéma dès le 16 mai.

Deadpool 2 : deux bandes-annonces pour le prix d'une
GitLab intègre sa chaine CI/CD dans GitHub

GitLab a beau être l'un des concurrents de GitHub et BitBucket, il souhaite quand même « jouer paisiblement » avec eux.

La nouvelle version 10.6 de GitLab permet donc d'intégrer la chaîne CI/CD (continuous integration, continuous delivery) à GitHub, qui en est dépourvu. Ce dernier confie en effet de nombreuses fonctions liées à la gestion de projets à des services tiers, dans lesquels il s'intègre.

En pratique, les développeurs devront créer leur projet dans GitLab. De là, ils pourront déclarer un ou plusieurs dépôts GitHub. Quand un code sera poussé vers l'un d'eux, il sera automatiquement envoyé dans la chaîne CI/CD, avec les possibilités habituelles : compilation, tests et déploiements automatisés.

L'opération est doublement bénéfique pour GitLab. La solution open source montre d'une part une ouverture de bon aloi, qui devrait rendre service à plus d'un développeur. D'autre part, elle s'assure de la visibilité : en s'intégrant au mastodonte GitHub, elle parviendra peut-être à séduire suffisamment certains clients, qui changeront alors de crèmerie.

Notez que l'intégration est gratuite pour tous les développeurs pendant un an (jusqu'au 22 mars 2019). Après quoi elle sera réservée à ceux disposant au moins d'un abonnement Silver (19 dollars par mois).

Comme Lydia, qui vient de lancer sa nouvelle offre Premium, la néo-banque ajoute un service permettant de créer un numéro de carte à usage unique.

« Dès qu'un paiement sera effectué avec une carte virtuelle, nos systèmes détecteront directement la transaction et détruiront ses informations. Une autre sera générée directement dans l'application » précise la société.

Une manière de lutter contre la fraude « qui a augmenté de 10 % en 2016 à 1,5 milliard d'euros, avec la France et le Royaume-Uni en tête de liste », précise-t-elle.

Deux couleurs sont proposées : bleu ou rose (ce n'est pas une blague). Un maximum de cinq paiements par jour peuvent être effectués par ce biais. Bien entendu, ces cartes ne sont pas utilisables pour des paiements récurrents.

Cette politique de sécurité n'est par contre proposée qu'aux membres Premium, qui doivent payer 6,99 livres par mois.

Revolut propose des cartes bancaires virtuelles

Après un court teaser en février dernier, Cobra Kai revient avec une vidéo de plus de deux minutes. Les deux anciens rivaux avaient déjà fait une apparition dans un épisode de How I met your Mother, et ils se retrouvent cette fois-ci 34 ans plus tard.

Johnny Lawrence ne semble toujours pas avoir digéré sa défaite contre Daniel LaRusso en 1984. Dans Cobra Kai, il cherche la rédemption et ouvre un nouveau dojo pour entraîner des jeunes au karaté, toujours avec la même devise : « Strike First, Strike Hard, No Mercy ». Les vies des deux anciens combattants « s'entremêlent inévitablement et la rivalité est relancée ».

Cette série sera diffusée sur YouTube Red (du moins dans les pays où le service est disponible) dès le 2 mai.

Une bande-annonce pour la série Cobra Kai… la suite de Karaté Kid !

Cette version 2018 dispose d'un « nouveau radiateur de 120 mm » avec un ventilateur PWM SP Series de 120 mm. Comme son prédécesseur, ce nouveau « H60 est compatible avec une large sélection de processeurs AMD et Intel et s'installe sans outil en quelques minutes » ajoute Corsair.

Il faudra maintenant attendre les premiers tests afin de connaître les performances de cet Hydro H60 face à l'ancien modèle. Une vidéo de présentation est disponible par ici.

La disponibilité est immédiate selon la marque, pour un tarif non précisé. Pour le moment, le H60 d'ancienne génération se trouve à 82 euros.

Corsair met à jour son kit de watercooling Hydro Series H60
Pour accélérer le déploiement de la 5G, la FCC assouplit ses règles sur les petites installations

À travers le monde, les opérateurs se livrent une course à l'échalote sur la 5G (lire notre dossier). Les opérateurs américains sont parmi les plus loquaces, même s'il faut prendre leurs déclarations avec des pincettes : la 4G+(+) peut rapidement devenir de la 5G dans leurs discours commerciaux.

Afin d'accélérer au maximum le mouvement, la FCC « a adopté de nouvelles règles qui éliminent certains contrôles environnementaux pour l'implantation de nouveaux sites » explique The Verge.

Certaines petites installations ne sont ainsi « plus assujetties à des examens en vertu de la loi sur la préservation des lieux historiques nationaux ou de la loi sur la politique nationale de l'environnement ». Pour les sites de plus grande envergure, rien ne bouge. Les documents détaillés de la FCC sont disponibles par ici.

Ce changement devrait plaire aux opérateurs en leur permettant d'accélérer la mise en place de nouvelles antennes, indispensables pour profiter pleinement de la 5G et de ses nouvelles bandes de fréquences.

Le Règlement général sur la protection des données, appliqué à partir du 25 mai, renforce les obligations des entreprises en matière de consentement (voir notre décorticage ligne par ligne).

Google annonce donc une révision de sa politique dans l'Union européenne, pour s'assurer que ses partenaires prennent des actions supplémentaires pour recueillir les droits de l'utilisateur.

De nouveaux outils devraient aussi arriver avant mai, dont une offre de publicités sans personnalisation, en parallèle d'un travail du groupe publicitaire avec l'IAB Europe et d'autres organisations pour de nouveaux produits.

Google met ses publicités AdWords en conformité avec le RGPD

« Ok Google, envoie 42 dollars à David » est désormais possible aux États-Unis. Vous pouvez en effet envoyer ou demander de l'argent via Google Assistant, sans frais, explique le géant du Net.

Ce service n'est pour le moment disponible que depuis un smartphone, mais il sera ouvert aux enceintes connectées dans les prochains mois.

Vos contacts recevront un e-mail ou un message texte, voire une notification s'ils disposent déjà de l'application Google Pay.

Le transfert d'argent arrive dans Google Assistant, via Google Pay

Nouvelle vidéo publiée par le constructeur dans le cadre de la GDC qui consacre la montée en puissance du « lancer de rayons » en complément de l'habituelle rastérisation.

Comme nous avons pu le voir, NVIDIA est l'un des partenaires de Microsoft autour de DirectX Raytracing et a déjà annoncé une accélération matérielle importante via ses GPU Volta « et de prochaines générations », en complément d'outils GameWorks à venir pour les développeurs.

En plus de ce que certains studios ont déjà montré, la société donne quelques exemples de ce qu'il est possible de faire, que ce soit pour la gestion des ombres, l'occlusion ambiante, les reflets, les lumières ou la réduction du bruit.

Ray tracing : NVIDIA présente ses solutions GameWorks et RTX
Le disque dur MACH.2 de Seagate grimpe jusqu'à 480 Mo/s

En décembre, Seagate dévoilait sa technologie Multi Actuator dont le but était de doubler les débits des disques durs. L'idée de base était relativement simple : passer d'un à deux « actionneurs ».

Il s'agit pour rappel des contrôleurs permettant aux têtes de lecture/écriture de se déplacer au-dessus des plateaux et de se positionner au bon endroit pour accéder aux données. Jusqu'à présent, toutes les têtes sont positionnées sur le même actionneur et se déplacent donc en même temps.

Durant l'OCP Summit, le fabricant proposait des démonstrations de son disque dur MACH.2 exploitant la technologie Multi Actuator, avec deux groupes de têtes de lecture/écriture indépendants.

Il annonce ainsi un débit de 480 Mo/s, « le plus rapide jamais enregistré sur un seul disque dur, et 60 % plus rapide qu'un disque dur à 15 000 tpm ». Les IOPS sont également doublés (sans données chiffrées cette fois) car le MACH.2 peut envoyer deux flux de données (un par actionneur) en même temps à l'hôte.

Aucune date de disponibilité ou prix n'a été annoncé pour le moment. L'OCP était également l'occasion de revenir sur la technologie HAMR afin de proposer des disques durs de 40 To. Nous l'avions pour rappel expliqués en détail par ici.

Une enquête conjointe de ProPublica et de Mother Jones révèle que le groupe aurait licencié massivement les employés au-dessus de 40 ans pour les remplacer par des plus jeunes, au mépris des lois interdisant la discrimination par l'âge. Les contrôles de performances seraient devenus plus durs pour les salariés les plus âgés.

Ce choix aurait accompagné le mouvement de l'entreprise vers les services hébergés (cloud) et l'analyse de données. Des présentations, qu'aurait notamment consultées le directeur des ressources humaines, feraient état d'une « bascule des emplois vers un plus grand pourcentage d'embauches de jeunes professionnels ».

IBM ne répond pas directement à ces allégations, félicitant « la capacité de ses employés à se réinventer », dans le respect de la loi.

 

IBM licencierait ses plus anciens employés

À la bourse de Hong Kong, l'action du groupe chinois a fondu de 4 % après l'annonce d'une baisse de participation d'un actionnaire historique, le sud-africain Naspers Ltd, pour la première fois en 17 ans, rapporte Reuters. De quoi lui rapporter en théorie 11 milliards de dollars. La société a perdu 24 milliards de dollars de valeur, pour « tomber » à 508 milliards.

La veille, l'action avait déjà perdu 5 % suite à des résultats inférieurs aux attentes, et à une pression plus forte que prévue sur ses marges. Pour rappel, Tencent vient de prendre 5 % du capital d'Ubisoft, après le départ de Vivendi de l'éditeur de jeux vidéo, qui lui a rapporté 1,2 milliard d'euros.

Petit drame boursier pour le géant Tencent

L'entreprise spécialisée dans les systèmes e-commerce open source dévoile PrestaTrust, un « système de traçabilité basé sur la blockchain » (PDF). L'objectif ? Fournir une garantie que les modules proposés dans la bibliothèque de PrestaShop sont bien authentiques.

Aucune extension ne sera bloquée si elle n'a pas cette validation. Seulement, celles se pliant à l'exercice auront un badge spécifique. Quel avantage face à une somme de contrôle et une base centralisée d'extensions, comme le proposent Mozilla ou (WordPress) ? PrestaShop ne le précise pas. Le pouvoir magique de la blockchain, sûrement.

PrestaShop se lance aussi dans la blockchain
Tiangong-1 : La station spatiale de retour sur Terre entre le 30 mars et le 3 avril, une image radar

Depuis maintenant 18 mois, nous savons que la station spatiale chinoise de 10,4 x 3,4 mètres, pour un poids de 8,5 tonnes, est en train de retomber doucement sur Terre. Nous ne savons par contre toujours pas quand exactement, il est donc impossible à l'heure actuelle de prévoir où des débris pourraient tomber (lire notre analyse).

L'agence spatiale européenne avait estimé sa date de retour entre le 29 mars et le 9 avril, mais elle a affiné ses prévisions. Désormais, la station devrait se consumer dans l'atmosphère entre le 30 mars et le 3 avril. Ces prévisions restent néanmoins « très variables » reconnait l'ESA, notamment à cause de la vitesse de la station : 29 000 km/h.  Pour plus de détails, une foire aux questions a été mise en ligne par l'ESA par ici.

De son côté, l'institut de recherche allemand Fraunhofer FHR a publié des « images radars uniques au monde » de Tiangong-1. Elle se trouve actuellement à 270 km d'altitude et continue sa lente descente.

Dans un tweet, il annonce le remplacement du général H. R. McMaster par l'ancien ambassadeur américain à l'ONU John Bolton, à compter du 9 avril.

Ce changement signerait un échec pour McMaster, qui se dit « reconnaissant pour l'amitié et le soutien des membres du Conseil de sécurité ».

Par la même, il quitte aussi l'armée. C'était un gradé respecté pour son action durant la guerre du Golfe et son livre critiquant les manquements de la hiérarchie militaire dans les années 60, Dereliction of Duty.

Donald Trump change de conseiller à la sécurité nationale

Petite expérience de réalité augmentée, l'application se destine aux smartphones supportant AR Core. Autant dire des modèles récents.

Son principe est simple : on dessine sur l'écran pendant que l'on filme. Elle se charge alors de déplacer les dessins pendant que l'utilisateur bouge. La vidéo de démonstration est d'ailleurs parfaitement explicite.

Réalité augmentée : Google lance Just a Line, pour dessiner sur les vidéos

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.