du 28 septembre 2017
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Nokia 3310 : un modèle 3G annoncé

Nokia, dont la marque est utilisée par HMD Global dans le domaine des smartphones, a fait grand bruit au début de l'année en mettant sur le marché une nouvelle version de son célèbre 3310. Il était limité à la 2G, constituant un frein pour certains utilisateurs. 

La société vient donc d'annoncer une édition 3G, avec de nouvelles couleurs et une interface revisitée. Il intègre un écran de 2,4", un appareil photo 2 mégapixels, du Bluetooth 2.1, 64 Mo de stockage et un lecteur de carte MicroSD. Il sera disponible mi-octobre, pour un tarif annoncé de 69 euros. Tous les détails sont disponibles par ici.

Suite à la diffusion de Cash Investigation, dans lequel Free a largement été critiqué dans sa gestion de plusieurs de ses centres d'appel, la société n'a pas réagi publiquement. Une attitude conforme à ses habitudes en la matière. Pourtant, les choses bougent.

Politis a diffusé un article (en accès libre) dans lequel il revient sur ses propres enquêtes concernant Free et indique que « trois directeurs de centre d’appels devraient quitter leur poste en l’espace de quelques jours » tout en notant que « que le lien entre l'émission et ces mouvements n'est pas clairement établi ».

Dans le même temps, Univers Freebox diffuse une lettre d'élus des salariés qui se veut assez critique de l'émission et de ses témoins. Précisant pour le premier avoir « été contraints de mener une série d’actions pour que cette personne soit mise hors d’état de nuire » et pour le second qu'il « n’a porté aucun sujet qui concerne les salariés, il aime parler de lui, pour lui. Il n’a pas la légitimité des urnes, mais il a celle de Cash Investigation, oui, le système est ainsi fait ».

La lettre assure ensuite la défense d'Angélique Gérard et Xavier Niel, sans forcément revenir sur le fond du reportage. Il faudra donc sans doute attendre encore quelques jours avant d'y voir plus clair dans les positions de chacun.

Free face à Cash Investigation : départs et élus de salariés qui défendent l'entreprise

Les derniers pilotes graphiques destinés aux Radeon apportent un support du multi GPU et de Radeon Chill pour Total War : Wharhammer II et améliorent le support de Forza Motorsport 7. Ils corrigent aussi quelques bugs au passage, comme le précisent les notes de version.

AMD publie ses Radeon Software Crimson ReLive Edition 17.9.3

Alors que la nouvelle version majeure du navigateur de Mozilla est en approche, les développeurs d'extensions doivent se presser de s'adapter au nouveau format qui sera le seul supporté désormais : les WebExtensions.

C'est le cas de Tree Style Tab, une extension très appréciée par ceux qui aiment organiser leurs onglets. Elle vient de passer de la version 0.19 à la... 2.0. Une manière d'indiquer que les changements sont nombreux. Et pour cause : elle a été entièrement réécrite pour l'occasion.

Tree Style Tab 2.0 devient une WebExtension, compatible Firefox 57+

Apple ne propose toujours pas de GeForce au sein de ses machines, mais cela n'empêche pas NVIDIA de mettre en ligne de nouveaux pilotes. Ceux-ci peuvent en effet servir aux utilisateurs de Hackintoshs et autres Mac exploitant un GPU externe.

On a ainsi droit aux 378.10.10.10.15.114 qui apportent quelques corrections de bugs et autres améliorations de performances, mais aussi CUDA 9 et un premier support de macOS 10.13 (High Sierra).

NVIDIA publie de nouveaux pilotes pour macOS

Après Tails et Manjaro, c'est au tour d'Ubuntu d'annoncer la fin prochaine des images ISO 32 bits. Ce sera tout du moins le cas pour la distribution destinée aux ordinateurs de bureau et aux serveurs à partir de la version 17.10, qui doit arriver le mois prochain.

Des images i386 resteront néanmoins proposées en version Netinstall, Cloud, Core, Container, etc. Le but étant de se focaliser sur les secteurs où cela a encore du sens, tout en abandonnant ceux où les processeurs uniquement 32 bits ne sont presque plus utilisés.

Ubuntu va arrêter de proposer certaines images 32 bits

La société vient d'annoncer la mise en place d'un dispositif qui permet à ses utilisateurs d'indiquer qu'ils veulent donner leur sang, en précisant des informations comme leur groupe sanguin. Un message sera affiché dans le fil d'actualité afin de les y encourager. Ils pourront ensuite choisir de partager ou non leur décision.

Dans un second temps, les organismes de collecte pourront entrer en contact avec les donneurs potentiel, mais aussi créer des évènements et des publications qui leur permettront de les toucher. Un dispositif qui pourrait assez facilement être adapté à d'autres pays, donc la France, où l'EFS lance régulièrement des campagnes.

Reste tout de même quelques inconnues, notamment du côté de l'utilisation de ces données médicales. Si le don de sang est une noble cause, il ne doit pas être utilisé comme prétexte pour remplir un peu plus le profil des utilisateurs. Chez nous, la CNIL aurait d'ailleurs sans doute son mot à dire si une telle fonctionnalité venait à être mise en place.

Facebook veut faciliter le don de sang en Inde
Shuttle annonce son mini PC DH270 avec trois sorties HDMI, dont une 2.0

Alors qu'Intel vient de dévoiler ses processeurs Core de 8ème génération (Coffee Lake) accompagnés du chipset Z370, Shuttle propose un mini PC pour la gamme précédente : le DH270. Il est donc compatible avec les processeurs LGA 1151 Skylake et Kaby Lake (6 et 7ème génération), dont le TDP ne dépasse pas 65 watts.

Ce barebone reprend un format classique de la gamme Slim de la marque, avec une connectique plutôt complète puisque l'on retrouve pas moins de trois ports HDMI, dont un à la norme 2.0 capable de gérer la 4K @ 60 Hz. Il est aussi question de deux ports réseau Gigabit. Tous les détails se trouvent par ici.

Côté tarif, comptez 282 euros, avec une disponibilité sous peu, puisque ce produit est désormais accessible aux grossistes.

Si l'on ne sait toujours pas grand-chose de la nouvelle puce en préparation par Tesla pour ses voitures électriques et utilisant des technologies d'AMD, Bloomberg nous apprend que c'est un autre élément de ces véhicules qui pourrait échapper à NVIDIA : le système d'information et de divertissement.

En effet, celui-ci passerait désormais chez Intel, qui mise assez gros dans ce domaine afin d'assurer son avenir. La bataille entre les géants des nouvelles technologies ne fait d'ailleurs sans doute que commencer sur le terrain.

Tesla aurait opté pour Intel pour ses dispositifs d'infotainement embarqués

Selon Reuters, Snap Inc a annoncé que Snapchat comptait désormais 10 millions d'utilisateurs pour sa fonctionnalité Discover en France. Ce chiffre semble un brin élevé puisqu'il représente pas moins de 15 % de la population, et il n'a semble-t-il pas été détaillé.

Pour rappel, celle-ci regroupe les publications de plusieurs médias, sélectionnés par Snap, comme Cosmopolitan, Konbini, L'Équipe, L'Express, Le Monde, Melty, MTV, Society ou encore Tastemade. Dans le monde, l'application revendique 173 millions d'utilisateurs actifs, contre 500 millions pour le rival Instagram selon une annonce récente.

15 % des français utiliseraient Snapchat Discover

Condamnée en mars dernier à cesser toute activité, l’entreprise de VTC Heetch revient sur le devant de la scène en levant 10 millions d’euros auprès des fonds Felix Capital, Alven et Via ID pour entamer sa reconstruction.

Grâce à ces fonds, Heetch espère fournir plus de 300 000 trajets par semaine, dont la moitié en France d’ici fin 2019, tout en renforçant ses équipes et en ouvrant ses services en Europe, notamment à Londres.

Heetch lève 10 millions d’euros pour repartir de zéro

L'USB Implementers Forum a publié les caractéristiques techniques de l’USB 3.2 et, sans surprise, elles reprennent exactement celles dévoilées en juillet. Si l’USB 3.1 Gen 2 permet de grimper jusqu’à 10 Gb/s (contre 5 Gb/s pour l’USB 3.0… pardon USB 3.1 Gen 1), l’USB 3.2 double la mise.

Dans tous les cas, cela reste encore deux fois moins que Thunderbolt 3 (40 Gb/s) qui exploite aussi de l’USB Type-C. On attend maintenant les premiers produits compatibles.

L’USB 3.2 finalisé : 20 Gb/s avec les câbles Type-C existants
Une autre faille dans Tinder Social, exploitable via une extension Chrome

Des chercheurs en sécurité ont montré comment, en créant une extension spécifique, ils pouvaient récupérer des informations de Tinder. En utilisant leur propre compte, il devient ainsi possible d'accéder aux positions géographiques des contacts Facebook, avant de les afficher sur une carte.

Précisons cependant plusieurs points. D’une part, ce n’est pas la première fois que de tels travaux sont menés par des chercheurs, Include Security l’ayant par exemple déjà fait en 2014. Ensuite, Tinder avait déjà réagi, faisant de Social une fonction optionnelle, avant de la supprimer, bien qu’une partie de ses capacités reste en place. Enfin, les extensions sont en elles-mêmes des dangers potentiels, surtout quand aucune API officielle n’existe, comme c’est le cas pour Tinder.

Attention donc avant d’en installer une, en particulier quand elles promettent de fournir des informations auxquelles l’utilisateur n’a normalement pas droit. Ce qui revient, le plus souvent, à donner ses identifiants à un tiers dont la fiabilité est inconnue.

À l’instar de Steam, l’Oculus Store se dote d’une politique de remboursement permettant aux joueurs de changer d’avis sur un achat sous deux semaines, à condition d’avoir passé moins de deux heures sur le jeu.

Ces conditions ne sont toutefois valables que pour les titres tournant sur le Rift. Pour les jeux Gear VR, les délais sont de respectivement 3 jours et 30 minutes.

Oculus rembourse les jeux VR (sous conditions)

La Food and Drug Administration américaine s’est rapprochée d’Apple, Fitbit, Samsung et d’autres entreprises pour mettre en place un système de certification des applications liées à la santé.

Ce label doit permettre de distinguer les marques respectant un cahier des charges, qui n’a pas encore été détaillé et doit être établi en concertation avec l’industrie. Espérons simplement que les données collectées, souvent très personnelles, le seront à bon escient.

La FDA veut certifier les applications de santé

Si HP a récemment confirmé que son fameux Elite x3 exploitant Windows 10 Mobile et Continuum pour simuler un PC classique serait supporté jusqu'en 2019, un autre aspect du produit sera abandonné à plus court terme : HP Workspace.

Pour rappel, il s'agit de la solution de virtualisation qui permettait d'utiliser n'importe quel outil sur la machine à travers une solution maison, et payante. HP a néanmoins précisé qu'elle pouvait être remplacée par d'autres services, tels que ceux de Citrix, Microsoft ou VMWare.

HP Elite x3 : Un support jusqu'en 2019 mais plus de service de virtualisation maison

Le réseau social vient de mettre en ligne une version 7.8 de son application sur iOS. Les notes de version n’indiquent qu’un correctif sur l’upload de photos en haute résolution, mais un changement supplémentaire s'y cache : la fin de la compatibilité avec l’Apple Watch.

Si Twitter n’en fait pas mention officiellement (la société se concentre sur son annonce du passage à 280 caractères), les utilisateurs ont rapidement repéré la manœuvre, comme le rapporte TechCrunch.

Twitter n’est plus disponible sur l’Apple Watch

L’information a été confirmée par un porte-parole de la société à nos confrères de Recode. Ces derniers expliquent que la société de VTC perdrait bien plus d’argent que prévu : 9 000 dollars par voiture au lieu de 500 dollars estimés. Vu l’état des finances (et surtout des pertes), les dirigeants ont donc décidé de stopper l'hémorragie.

Uber arrête son programme Xchange Leasing pour les chauffeurs
Opera 48 est disponible, les conversions à l’honneur

Le navigateur propose déjà de convertir des devises, mais il passe la seconde avec les unités et les fuseaux horaires (PST, PDT, CST, EST, CET, etc.). Pratique pour ceux qui veulent suivre des conférences ailleurs qu’en Europe sans avoir à se prendre la tête sur les heures de diffusion.

D’autres nouveautés sont présentes : supprimer des suggestions automatiques dans la barre de recherche, importer des favoris depuis Edge et effectuer une recherche d’un mot en le sélectionnant. Tous les détails se trouvent par ici.

Désormais, vous pouvez importer vos notes de Google Keep dans l'application Slides. Cette dernière se chargera alors d’ajouter automatiquement un titre et une description.

Ce n’est pas la seule nouveauté : vous pouvez lier et synchroniser des présentations lorsque vous copiez des éléments. Des modifications sur l’une pourront ainsi se répercuter sur l’autre. D’autres petits changements sont de la partie et les notes de version détaillées sont disponibles dans ce billet de blog.

Google Slides : synchronisation et intégration de Keep

Sur les vols proposant du Wi-Fi, la compagnie aérienne indique que les passagers pourront utiliser gratuitement  iMessage, WhatsApp et Facebook Messenger en se connectant à son portail maison (il faudra au préalable avoir téléchargé les applications).

Delta précise que seuls les mots et les emojis sont supportés. L'envoi de photos, vidéos ou SMS n'est pas pris en charge. De plus, sur les vols où l'utilisation Wi-Fi est plus lourde que la normale, « l'envoi de messages peut prendre un peu plus de temps ».

Delta propose un accès gratuit à des messageries, pour du texte uniquement

Cette fonctionnalité, demandée par les utilisateurs, arrivera avec la prochaine version majeure pour la synchronisation et le partage de fichiers.

Pour le moment, un prototype de client Android et du code pour la gestion des clés côté serveur sont disponibles. L’équipe attend des retours de la communauté afin de procéder à des ajustements si besoin. Tous les détails sont disponibles par ici.

NextCloud 13 proposera du chiffrement de bout en bout
Toyota présente une voiture autonome avec… deux volants !

Le constructeur automobile a publié une vidéo afin de présenter deux fonctionnalités que l’on pourrait retrouver sur des voitures autonomes : Guardian et Chauffeur.

La première est un assistant (un peu à la manière du pilote automatique de Tesla), tandis que la seconde propose une autonomie de niveau 4 ou 5. Détail amusant, la voiture dispose pour le moment de deux volants afin qu’un humain puisse facilement reprendre le contrôle, qu’il soit côté passager ou conducteur.

Nos confrères d'eMarketing évoquent une nouvelle campagne de M Publicité, déployée sur les sites de L'Obs, du Monde et de Télérama pour Destination Canada. Elle vise des profils « avides de connaissances » et « hédonistes enthousiastes » à travers les données récoltées sur les visiteurs, afin de mettre en avant une plateforme technique créée pour l'occasion, qui permet de générer un plan de voyage.

Elle sera mise en avant sur le site du Monde et de Télérama et sera accompagnée de deux autres dispositifs. Dans le premier, six « influenceurs lifestyle » génèrent leurs itinéraires personnalisés et « accompagnent ainsi le lancement de l'opération auprès de leurs communautés en publiant tweets, " stories " Snapchat et articles de blog ».

Dans le second, c'est le site de l'Obs qui est mis à contribution puisqu'il « présentera, quotidiennement, une facette méconnue du Canada via reportages, enquêtes, récits, portraits ou encore interviews, relayés sur les pages Facebook de l'Obs et d'O ».

M Publicité veut va vous faire aimer le Canada

Sur le réseau social Weibo, la société a publié une image qui ne laisse pas de place au doute : le Honor 7X sera présenté le 11 octobre. Il viendra remplacer le Honor 6X. D’après les dernières rumeurs, il serait question d’un écran de 5,5 pouces (1080p évidemment) avec un SoC Kirin 670 SoC avec 4 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de stockage.

Finalement, il n’y a pas un, mais deux lauréats pour cette plus haute distinction scientifique française : les physiciens Alain Brillet et Thibault Damour.

Le CNRS explique qu’il sont récompensés pour « leur apport majeur à la détection et l’analyse des ondes gravitationnelles ». Hasard ou non du calendrier, une quatrième détection vient d’être annoncée par LIGO et Virgo. Un sujet sur lequel nous reviendrons sous peu.

Deux médailles d’or du CNRS, pour des travaux sur les ondes gravitationnelles

Le fabricant explique que cela concerne les machines à laver, les sèches linge, les réfrigérateurs, les fours, les lave-vaisselles, les aspirateurs, les purificateurs d'air, etc.

Depuis votre smartphone avec Google Assistant (Android ou iOS), vous pouvez ainsi vérifier le temps qu’il reste pour laver le linge, demander au frigo de faire un peu plus de glace, éteindre le four, régler la température d’un climatiseur, etc.

Le FairPhone 2 disponible chez Orange et Sosh

Aujourd’hui à 9h15, les deux partenaires ont organisé un Facebook Live afin d’annoncer la nouvelle. Le FairPhone 2 bleu indigo est dès à présent disponible sur la boutique en ligne de l’opérateur, à partir de 79,90 euros avec un forfait (et une ODR de 100 euros).

Comptez 525 euros dans le cas contraire. Un prix calqué sur le tarif officiel lors du lancement il y a déjà plus d’un an. Il est également en vente chez Sosh pour le même prix, mais avec la possibilité de payer en 4, 12 ou 24 fois sans frais. Dans les deux cas, l’opérateur annonce qu’il s’agit d’une exclusivité jusqu’à la fin de l’année.

Afin de mener à bien ce projet, la société s’est rapprochée de l’américain Wright Electric. L’autonomie annoncée de cet avion électrique est de 530 kilomètres pour le moment. La compagnie indique également qu'elle utilisera un nouvel Airbus A320 Neo afin de réduire de 15 % la consommation en carburant et les émissions de CO2, mais aussi de 50 % le bruit au décollage et à l'atterrissage

La compagnie aérienne prévoit également de lancer un remorqueur pour ses avions fonctionnant avec une pile à combustible (hydrogène) en partenariat avec Safran. Enfin, pour les passagers, un système de divertissement Air Time est évoqué. Il proposera du contenu gratuit (pour une fois) via les terminaux mobiles des clients, sans plus de détails pour le moment.

EasyJet prévoit des vols commerciaux sur un avion électrique d’ici 10 ans

Début mai, ce décret était publié, avec une mise en place programmée pour le 1er octobre. Avec l’échéance qui approche, certains commencent à se mettre à jour. C’est notamment le cas de Getty Image/iStock.

La bibliothèque en ligne explique qu’elle a modifié ses règles : à partir du 1er octobre, il sera interdit de soumettre des photos de mannequins retouchées afin de les rendre plus minces ou grandes. Les autres changements comme la couleur des cheveux, la forme du nez, la texture de la peau et des retouches sur les « imperfections » sont toujours autorisés.

Décret Photoshop : Getty Images n’acceptera plus certaines photos retouchées

Le régulateur américain des télécoms, la FCC, semble peu écouter les défenseurs de la non-discrimination des contenus. Son président Ajit Pai, nommé par Donald Trump, insiste sur le besoin de faire confiance aux opérateurs et de les défendre face aux géants du Net.

La sénatrice démocrate Maria Cantwell s’oppose à un renouvellement de son mandat à la tête de la commission, estimant qu’il lutte contre l’intérêt général. Donald Trump veut reconduire Pai pour cinq ans, le vote du Sénat (dominé par les Républicains) devant intervenir le 2 octobre.

En parallèle, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) pointe une campagne d’hameçonnage très ciblée, visant des organisations défendant les libertés en ligne. Des responsables de Free Press et Fight for the future auraient été victimes de 70 tentatives de phishing, entre juillet et août.

L’EFF évoque des méthodes simples (des e-mails renvoyant vers de fausses pages de connexion) et des moyens plus sophistiqués, comme des messages au contenu taillé selon les affinités politiques de la cible, ou du spam piégeant l’utilisateur via le lien de désinscription.

La source de la tentative serait encore inconnue, la fondation doutant que ces tentatives viennent d’un État.

Neutralité du net aux USA : la bataille se fait plus… intense

La vulnérabilité permet à n’importe quel site en cours de visite de récupérer tout ce que l’utilisateur saisit dans la barre d’adresses, sitôt qu’il valide avec Entrée. Le chercheur Manuel Caballero a fourni un proof-of-concept de sa découverte. Microsoft a confirmé à Ars Technica qu’un correctif serait déployé lors d’un prochain Patch Tuesday.

Des géants du Net discuteront bientôt Russie au Parlement américain

Des responsables de grands groupes doivent être entendus dans le cadre de l’enquête sur l’élection de Donald Trump. Facebook désigne la Russie dans l’achat de 3 000 publicités (pour 100 000 dollars) censées contribuer à la division politique américaine.

Au Sénat, une audition publique le 1er novembre devrait faire intervenir Facebook et Google, pour être entendus. Un entretien à huis clos aurait déjà eu lieu avec Facebook, Twitter devant suivre rapidement.

Le responsable démocrate de la commission d’enquête, le sénateur Mark Warner, ciblerait également Reddit, qui aurait servi à coordonner une partie des campagnes de désinformation politique, rapporte le Guardian.

« Facebook a toujours été anti-Trump, les réseaux ont toujours été anti-Trump » affirmait hier le président américain dans un tweet, alors que le réseau social confirme l’ingérence russe dans l'élection de novembre 2016. La Silicon Valley s’est opposée à de nombreuses reprises à Trump depuis janvier, après avoir majoritairement soutenu Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche. Pourtant, Facebook se défend d’avoir agi contre l’actuel président.

Dans un message, Mark Zuckerberg répond : « Trump dit que Facebook est contre lui. Les libéraux disent que nous avons aidé Trump. Les deux camps sont agacés par des contenus qui leur déplaisent ». Il défend le rôle démocratique de sa plateforme, ainsi que l’idée que la désinformation a joué un rôle dans la campagne, niant toute coloration politique. Reste à voir si cela convaincra, dans un contexte politique très polarisé.

Face à Donald Trump, Facebook se défend de tout partisanisme

La messagerie sécurisée planche actuellement sur une fonctionnalité qui devrait plaire à certains : la possibilité d’identifier vos contacts qui utilisent Signal, mais sans pour autant révéler au service votre répertoire. Le fonctionnement du projet est expliqué ici et un dépôt GitHub disponible à cette adresse.

Depuis hier soir, les développeurs peuvent récupérer les préversions d’iOS 11.1, High Sierra 10.13.1, tvOS 11.1 et watchOS 4.1. Dans la plupart des cas, on ne connaît pas les changements, sauf pour watchOS où Music peut tirer parti de la connexion 4G de la Watch Series 3 pour diffuser ses contenus.

Apple n’évoque sinon que des corrections de bugs. Une suite logique après la fournée de nouvelles versions majeures, en particulier iOS 11. Ces bêtas seront diffusées plus tard aux utilisateurs inscrits au programme de test.

Un mode éducation pour Assassin’s Creed : Origins

Le titre d’Ubisoft qui doit plonger le joueur en plein cœur de l’Égypte Antique profitera l’an prochain d’un DLC gratuit : Discovery Tour. Il réduira tout simplement la difficulté à zéro en supprimant les combats.

Pour l’éditeur, c’est un bon moyen de permettre aux joueurs de découvrir le titre sans frustration et de suivre des visites guidées éducatives dans l’univers du jeu. Le lancement d’Assassin’s Creed : Origins est quant à lui toujours prévu pour le 27 octobre, sur PC, PS4 et Xbox One.

Le studio derrière Persona 5 a fait passer une demande de retrait DMCA à l’équipe travaillant sur l’émulateur RPCS3. Motif : l’émulateur violerait son copyright en contournant ses mesures de protection (DRM) afin de faire fonctionner Persona 5 sur PC, en détaillant la méthode pour y parvenir.  

Patreon, le site sur lequel est financé le projet d’émulateur, a refusé de le déréférencer, estimant qu’il ne serait pas raisonnable de retirer une page qui ne viole pas spécifiquement la propriété d’Atlus, notamment parce que l’émulation tomberait dans le cadre du fair use.

Atlus tente de descendre un émulateur PS3

Le fabricant de boîtiers multimédia doit faire son entrée très prochainement en bourse (voir notre analyse). La société a enfin fixé son prix définitif d’introduction et retenu la somme de 14 dollars par action, soit le maximum prévu dans sa fourchette initiale. De quoi lui permettre de faire entrer au mieux 126 millions de dollars dans ses caisses.

La plainte de la municipalité est déposée au nom d’un peu plus de 15 millions de résidents californiens concernés par la brèche de données.

La ville accuse la société d’avoir conduit des pratiques commerciales illégales, injustes ou frauduleuses. Ceci en échouant à maintenir des procédures de sécurité fiables, en ne prévenant pas assez tôt les consommateurs de la fuite et en ne les informant pas assez clairement des suites du dossier.

L’entreprise risque de devoir verser jusqu’à 2 500 dollars de dommages par violation de la loi, soit une facture potentielle de plus de… 37,5 milliards de dollars.

La ville de San Francisco poursuit Equifax en justice

C’est ce que rapporte Reuters, en s’appuyant sur les derniers échanges hors marché d’actions de l’entreprise, soit 3 milliards de dollars de plus qu’en juin dernier.

De quoi laisser entrevoir un franchissement de la barre des 20 milliards quand la société suédoise se décidera à se lancer en bourse. Pour rappel, elle est encouragée à le faire le plus tôt possible par un emprunt convertible en actions dont les conditions se détériorent tous les six mois, tant que l’IPO n’a pas été bouclée.

Spotify vaut désormais 16 milliards de dollars

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.