du 28 février 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Orange Bank : crédit à la consommation en mars, carte Visa « Premium » cet été

Lors du lancement d'Orange Bank, le service avait évoqué l'arrivée de ces services, mais sans donner de détails ni de date précise. Nos confrères du Figaro ont eu l'occasion de s'entretenir avec Marc Rennard, directeur général adjoint expérience client.

Dans le cas des crédits à la consommation, il sera possible d'obtenir jusqu'à 7 000 euros sans donner d'informations supplémentaires à celles fournies lors de la souscription. Mais ce montant pourra atteindre 70 000 euros sur cinq ans, après la constitution d'un dossier plus classique. Aucun détail n'a été donné sur les taux qui seront proposés.

Pour rappel, N26 s'est récemment associé en France à Younited Crédit pour prêter de 1 000 à 40 000 euros, mais il s'agit ici surtout de la possibilité pour les clients de la néo-banque d'obtenir rapidement une réponse de principe qui doit ensuite mener à la constitution d'un dossier.

Pendant l'été, Orange Bank proposera une carte Visa « Premium », sans que l'on sache s'il s'agit d'un Premier ou d'un niveau supérieur. Au lancement, l'équipe nous avait évoqué travailler sur le premier cas.

Marc Rennard en profite pour gonfler le torse avec sa base de 100 000 clients : « En quatre mois, nous avons conquis plus de clients que nos concurrents en six ». Le groupe ne communique par contre toujours pas de chiffres sur les clients actifs, ou la part conquise à travers les newsletters et SMS envoyés aux clients d'Orange par rapport à des canaux plus classiques.

Le revendeur envoie des emails à ses clients (dont nous avons obtenu une copie) pour leur expliquer qu'il a été informé « d'une tentative de récupération frauduleuse de données via les messageries mail qui concerne 140 enseignes dont Boulanger », sans plus de détails.

Le compte Twitter confirme qu'il s'agit bien d'une demande émanant de ses services. Sans préciser si le ou les pirates sont arrivés à leurs fins, l'enseigne demande donc à ses clients de changer leur mot de passe « par mesure de précaution », aussi bien sur leur boîte email que leur compte client Boulanger.

Elle ajoute par contre que « ceci ne concerne pas vos données bancaires ». Nous tenterons d'en savoir plus assez rapidement.

Boulanger demande à ses clients de changer leur mot de passe

L'institut Jon Peddie Research a mis en ligne son bilan du quatrième trimestre 2017 pour les puces graphiques. Les livraisons sont en baisse de 1,5 % par rapport au trimestre précédent et de 4,8 % sur un an.

Intel est toujours largement en tête avec 67,4 % de parts de marché, en baisse de 0,4 point sur trois mois et de 0,7 point sur un an. NVIDIA est deuxième avec 18,4 %, soit 0,9 point de moins sur trois mois et 0,9 point de plus sur un an.

De son côté, AMD récupère les restes, soit 14,2 % de parts de marché. C'est 1,2 point de mieux qu'au troisième trimestre (8 % d'augmentation), mais seulement 0,2 point de mieux par rapport à Q4 2017.

L'institut ajoute que selon ses chiffres « plus de trois millions de cartes d'extension (AIB) ont été vendues à des mineurs pour une valeur de 776 millions de dollars en 2017. AMD a été le principal bénéficiaire de ces ventes ». Il prévoit néanmoins une baisse des demandes de la part des mineurs pour les mois à venir.

Parts de marché GPU : AMD en hausse au quatrième trimestre

L'État américain permet depuis longtemps de tester sur ses routes ce genre de véhicules, à condition qu'un chauffeur soit présent derrière le volant pour reprendre le contrôle si besoin.

Mi-octobre, le California Department of Motor Vehicles annonçait son intention d'autoriser les voitures sans chauffeur et lançait un débat public. La décision est désormais connue : à partir du 2 avril, des autorisations pour des expérimentations sans chauffeur pourront être délivrées.

« La sécurité est notre principale préoccupation et nous sommes prêts à commencer à travailler avec des fabricants » explique le directeur du DMV, Jean Shiomoto. Comme pour les voitures avec chauffeur, il faudra respecter certaines règles, notamment envoyer chaque année un rapport de désengagement du pilote automatique. En cas d'accident, les conditions devront être précisées dans les 10 jours.

Des tests de voitures autonomes sans chauffeur pourront débuter en Californie
Facebook « à la rescousse » des abonnements de certains journaux locaux américains

Nouvelle initiative lancée dans le cadre du fameux Journalism Project : un accélérateur pour « favoriser l'abonnement » aux journaux locaux. Un pilote de trois mois est mis en place aux États-Unis, financé à hauteur de trois millions de dollars.

10 à 15 titres pourront profiter de ce programme. Pour l'instant cela concerne The Atlanta Journal-Constitution, The Boston Globe, The Chicago Tribune, The Dallas Morning News, The Denver Post, The Miami Herald, The Minneapolis Star Tribune, The Omaha World-Herald, The Philadelphia Inquirer, The Seattle Times, The San Francisco Chronicle, The Tennessean et Newsday.

Concrètement, ce programme doit aider les médias concernés à apprendre comment améliorer leur taux de conversion sur Facebook mais aussi hors de la plateforme, promet Campbell Brown, en charge des partenariats avec les éditeurs.

Des journées de formation sont organisées, avec des coachs spécialisés. Ils doivent aider les équipes des journaux à repenser leur dispositif d'abonnement. Un secteur de plus en plus lorgné par les géants américains qui veulent se positionner en partenaire des médias, et devenir progressivement des intermédiaires.

Ainsi, Google a par exemple financé, via son fonds DNI, des dispositifs liés à la monétisation, notamment via un paywall, de plusieurs médias français.

Si les annonces se multiplient autour des boîtiers pour cartes graphiques externes ces dernières années, les produits peinent à être disponibles, surtout à des tarifs attractifs.

Mais Top Achat vient de référencer une GeForce GTX 1060 signée KFA2 exploitant la technologie Thunderbolt 3 d'Intel. Celle-ci embarque 6 Go de mémoire et se présente dans un boîtier dont les dimensions sont de 165 x 156,5 x 73 mm, pour 1,38 kg. L'ensemble est donc relativement compact, l'alimentation étant externe.

Le refroidissement est assuré par deux ventilateurs situé sur le haut de l'appareil, trois caloducs étant en contact avec le GPU. La connectique est par contre assez basique : pas de ports USB au programme, seulement un trio DP, DVI-D, HDMI.

Tarif de la bête : un peu moins de 430 euros, tout de même. Cela reste néanmoins proche du prix d'une GTX 1060 avec 6 Go seule chez le revendeur : 360 euros dans le meilleur des cas, contre 285 euros pour la première GTX 1060 avec 3 Go. C'est surtout toujours plus abordable que le boîtier XG Station 2 d'ASUS qui s'affiche à 600 euros… sans carte graphique.

Une GeForce GTX 1060 externe (Thunderbolt 3) vendue en France

De passage à Paris, Robert A. Iger, PDG de The Walt Disney Company, annonce « un investissement de 2 milliards d'euros supplémentaires afin d'étendre le parc Disneyland Paris », qui vient de fêter son 25e anniversaire.

Le dirigeant ajoute qu'il s'agit du plus important investissement depuis son ouverture en 1992. Il permettra de construire trois nouvelles zones consacrées aux franchises Marvel, Star Wars et La Reine des Neiges.

Le développement s'étalera sur plusieurs années et sera réalisé en plusieurs phases, à partir de 2021. Il agrandira « significativement » le Parc Walt Disney Studios avec « un nouveau lac qui sera le théâtre de nouveaux spectacles et reliera les trois nouvelles zones thématiques du Parc ».

« Avec plus de 320 millions de visites depuis 1992 et représentant 6,2 % des recettes touristiques en France, Disneyland Paris est un moteur du tourisme pour la région. La destination continue d’être une véritable locomotive économique et sociale pour le territoire avec plus de 16 000 employés et plus de 100 nationalités représentées » précise le groupe.

Disneyland Paris : 2 milliards d'investissements pour des zones Marvel, Star Wars et… La Reine des neiges

Le fabricant vient d'annoncer la QXG-10G1T pour ses NAS disposant d'au moins un emplacement PCIe et fonctionnant sous QTS 4.3.4 minimum.

Il explique qu'il s'agit d'une carte « cinq vitesses », signifiant simplement qu'elle prend en charge des débits de 100 Mb/s, 1, 2,5, 5 et 10 Gb/s. Les câbles de catégorie 5e peuvent monter jusqu'à 5 Gb/s, tandis qu'il faudra de la catégorie 6a pour profiter du 10 Gb/s. Une (très) longue vidéo de présentation a été mise en ligne.

Elle est d'ores et déjà disponible sur le site du fabricant, pour 139 dollars.

QNAP : une carte 10 GbE au format PCIe 3.0 x4 à 139 dollars
TechCrunch change de look

La refonte était attendue de longue date, elle est désormais en ligne. Si le site garde sa couleur verte emblématique, il a largement revu l'organisation de sa page d'accueil, avec un menu à gauche. Quelques fonctionnalités sont également ajoutées au sein de ses pages de contenu.

L'ensemble est pour le moment déployé sur 10 % de l'audience seulement, l'équipe proposant ici une première mouture qui doit évoluer en fonction des retours. L'objectif étant de rester sur une ergonomie relativement simple « là pour mettre en avant le contenu, pas vous impressionner avec notre savoir-faire en CSS ». WordPress est toujours la base utilisée, avec un front-end revu qui exploite React. Plus de détails techniques doivent être donnés dans un second temps.

TechCrunch s'oppose ainsi à une tendance qui vise à augmenter artificiellement les pages vues, à l'heure où publier des dizaines d'articles sur un même sujet pour gonfler les chiffres est une tendance nette, que l'on retrouve surtout dans les médias orientés « gadgets » et autres produits mobiles.

« Ici, pas d'infinite scroll qui chargera des articles au hasard » tance le site, qui dit favoriser l'utilisation de sa page d'accueil et d'un flux temporel permettant de suivre constamment les dernières analyses proposées par son équipe. En effet, le retour à la page d'accueil est désormais systématique après la lecture d'un article, avec une croix de fermeture proposée dans ce but. L'article n'est ainsi « ouvert » que pour être ensuite refermé.

« Les pages vues, c'est une métrique de la foutaise, mise en avant par des gens qui aiment se jouer du système. TechCrunch se focalise plutôt sur l'engagement de ses lecteurs en produisant des scoops, des analyses, du contexte et des conversations intéressantes qui vous scotchent au site », favorisant ainsi un public fidèle.    

Le dernier changement d'ampleur datait de 2013, mais pour l'équipe, cette étape n'est qu'un premier pas. Elle revendique toujours une approche sceptique « mais néanmoins enthousiaste » de la couverture des nouvelles technologies. Son modèle reste publicitaire, le site appartenant à Oath, mais elle est encore peu présente.

Les plus attentifs auront néanmoins noté que l'équipe cherche actuellement à recruter un Marketing Manager avec 5 à 10 ans d'expérience, dans le secteur des abonnements. De là à penser qu'une offre Premium pourrait être en préparation, il n'y a qu'un pas. Cela serait en tous cas assez cohérent avec le discours tenu dans ce billet d'annonce.

Notons enfin que le site multiplie toujours les évènements liés au monde des startups, qui font référence, au point de se retrouver en bonne place dans la série Silicon Valley diffusée par OCS en France. Ces derniers se déploient peu à peu en Europe, même si Paris n'est pas encore concernée de manière directe.

Malgré l'importance prise par la French Tech ces dernières années, aucun évènement majeur n'est d'ailleurs organisé sur ce thème à l'exception de Vivatech. Mais celui-ci est co-organisé par Publicis et LVMH, et tient plus d'évènement publicitaire « Tech » par et pour les grands groupes, saupoudrés de quelques startups, qu'un lieu montrant toute l'effervescence de la scène française.

Cette année, TechCrunch sera néanmoins partenaire avec un « Startup Battlefield » organisé en marge du salon.  

Le titre de Square Enix sera disponible le 6 mars prochain mais peut déjà être testé sous la forme d'une démo qui vient d'être mise en ligne.

NVIDIA en profite pour adapter ses pilotes avec une version Game Ready. La société voit d'ailleurs ses technologies largement exploitées ici de GameWorks à l'outil de capture Ansel en passant par les ShadowPlay Highlights (voir cette vidéo).

Cette mouture supporte également Warhammer : Vermintide 2 et le nouveau moteur de World of Tanks (1.0). Elle apporte au passage des optimisations pour PUBG.

NVIDIA publie ses pilotes 391.01 WHQL parés pour Final Fantasy XV Windows Edition

Comme son nom l'indique, elle permet de faire le lien entre les séries 600 et 800, avec des performances se plaçant entre les deux. Il n'est pas encore question de références précises, le but étant seulement d'annoncer cette nouvelle « plateforme ».

Qualcomm annonce un « moteur d'intelligence artificielle » avec des performances deux fois supérieures à celui du Snapdragon 660 (pas de comparaison par contre par rapport au 845), des améliorations côté performances et sur la gestion des caméras avec l'intégration d'un ISP Spectra dont la référence n'est pas précisée.

Le fabricant annonce ainsi une « amélioration de 30% de l'efficacité énergétique, des performances et de la durée de vie de la batterie sur de nombreuses applications par rapport au Snapdragon 660 ». Là encore, pas de comparaison avec les Snapdragon 835/845. Enfin, Quick Charge 4+ et Bluetooth 5 sont également de la partie.

Les premiers samples de SoC dans la série Snapdragon 700 seront livrés aux partenaires d'ici fin mars indique Qualcomm.

Qualcomm annonce sa gamme de SoC Snapdragon 700 Mobile

Annoncée en octobre, la caméra est désormais disponible aux États-Unis, pour 249 dollars tout de même. Vous pouvez l'acheter sur la boutique en ligne du fabricant, mais aussi dans des boutiques Best Buy, B&H et Verizon.

Pour rappel, cette caméra doit capturer automatiquement ce qu'elle pense être les meilleurs moments de la journée. Oui, il est évidemment question de « machine learning » dans la communication de Google. Clips fonctionne sans connexion à Internet et ne nécessite pas obligatoirement de compte.

Les photos et courtes vidéos restent sur l'appareil, tant que vous n'avez pas décidé de les enregistrer sur Google Photos ou de les partager précise le géant du Net, comme pour tenter de rassurer sur le côté respect de la vie privée.

Aucune information n'est donnée concernant la disponibilité de Google Clips dans le reste du monde.

La caméra autonome Clips de Google est disponible aux États-Unis, pour 249 dollars
Première préversion pour .NET Core 2.1

.NET Core est le nouveau socle commun de développement chez Microsoft pour les trois plateformes principales : Windows, macOS et Linux.

La version 2.1 prévoit (évidemment) de nombreux apports, parmi lesquelles des améliorations de performances en phase de compilation, d'autres pour les sockets et un nouveau mécanisme de déploiement des outils largement inspiré de NPM, Global Tools (voir cet exemple).

Il est aussi question du Compatibility Pack pour les portages d'applications .NET classique vers .NET Core, avec 20 000 API supplémentaires. Notez enfin la possibilité pour les applications compilées de fonctionner sur les versions mineures ultérieures de .NET Core. Ainsi, un projet capable par exemple de fonctionner sur .NET Core 2.0 pourra le faire sur les moutures 2.1, 2.5, etc.

Le constructeur a décidé de relancer son programme de jeu offert afin d'améliorer ses ventes en ce début d'année. Problème : les Radeon sont en rupture de stock, notamment du fait de la folie autour des crypto-monnaies.

La société va donc procéder autrement. Les revendeurs gardant en partie leur stock de cartes graphiques pour les vendre dans des PC, histoire d'écouler aussi d'autres composants au passage, c'est seulement si vous achetez une machine avec une Radeon RX 580, Vega 56 ou Vega 64 que vous aurez droit à Far Cry 5 offert.

Cela ne concerne que certaines machines proposées par des revendeurs participant l'opération. Ce programme se terminera le 20 mai prochain, il faudra se rendre sur le site AMD Rewards pour récupérer le code à entrer dans Uplay.

AMD offre Far Cry 5, pour l'achat d'un PC contenant certaines de ses cartes graphiques

Le géant de la vente en ligne fait un pas de plus dans la protection de la maison et la livraison. Il proposait déjà Amazon Key, une serrure connectée que des livreurs peuvent ouvrir pour déposer un colis.

Ce rachat valorise Ring à plus d'un milliard de dollars, selon Reuters. Pour l'agence de presse, cette acquisition fournit à Amazon une marque d'objets connectés populaires, qu'elle n'aurait pas forcément pu reproduire par elle-même.

Comme les liseuses Kindle, cette présence physique devrait inciter les clients à dépenser plus sur Amazon. Le groupe a déjà racheté Blink, un fabricant de caméras connectés, pour 90 millions de dollars en fin d'année dernière.

La société promet une compatibilité avec les services domotiques HomeKit d'Apple.

Amazon rachète les sonnettes vidéo Ring

Jolla, fondée par des anciens de Nokia, publiera bien la troisième version majeure de son système mobile Sailfish cette année, avec de multiples améliorations à la clé.

Parmi les nouveautés prévues, d’abord une compatibilité plus grande avec d’autres types d’appareils, notamment les tablettes, l’embarqué, des feature phones ou encore des produits avec clavier physique intégré. De nouvelles fonctionnalités de sécurité feront également leur apparition.

Sous le capot, on trouve une plus grande intégration de Qt, une amélioration du support d’Android, de nouvelles API (géolocalisation, caméra, VPN...), le support de VoLTE, Bluetooth LE, USB On-The-Go, l’intégration aux solution MDM, un nouveau style visuel plus lumineux et animé ou encore un multitâche plus efficace.

La diffusion du système devrait commencer pendant le troisième trimestre et se déroulera par phases à destination des appareils compatibles.  On ne sait pas encore si des appareils ne pourront pas recevoir cette version 3.0.

Jolla confirme l'arrivée de Sailfish 3.0 au troisième trimestre

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.