du 21 février 2018
Catégorie 0

Sélectionnez les catégories à afficher

Date

Choisir une autre édition

Spectre/Meltdown : nouveaux patchs Intel pour Skylake, Kaby Lake et Coffee Lake

Ces gammes de processeurs correspondent respectivement aux Core de 6ème, 7ème et 8ème générations. Si des correctifs pour Skylake étaient déjà disponibles depuis le début du mois, de nouveaux processeurs sont concernés (Core X Series, Xeon Scalable et Xeon D).

Là encore, la mise à jour est envoyée aux OEM et partenaires d'Intel, qui se chargeront ensuite de la déployer auprès de leurs clients. Intel a bien évidemment mis à jour son tableau de mise à jour des firmwares. Les nouveautés du jour sont signalées en jaune avec un statut « Production ».

 Orange : chiffres d'affaires en hausse, bénéfice en baisse, 2 millions d'abonnés FTTH

Sur l'année 2017, Orange affiche un chiffre d'affaires de 41,1 milliards d'euros, en hausse de 1,2 % par rapport à 2016 sur une « base comparable ». La croissance en France est faible (0,6 %), mais importante au niveau de l'europe avec 3,9 %. Le ratio d'endettement est également en baisse avec 1,85x au lieu de 1,93x en 2016.

Le bénéfice est de 2,1 milliards d'euros, en forte baisse par rapport à 2016 (3,3 milliards), mais il faut plonger un peu dans les chiffres pour mieux en comprendre les causes. En 2016, 2,3 milliards d'euros provenaient de recettes liées à des activités cédées (opérateur britannique EE), contre seulement 29 millions en 2017. Sans ces revenus exceptionnels, le « résultat net des activités poursuivies » est en hausse de 1,1 milliard d'euros.

Côté clients, Orange revendique désormais 21,803 millions de clients mobiles en France (126 000 de plus en un an), dont 18,847 millions sur un forfait (+717 000). Sur le fixe, ils sont 11,228 millions, contre 10,889 millions un an auparavant. L'opérateur revendique désormais 2 millions d'abonnés fibre. L'ARPU sur le fixe est également en forte hausse sur un an : il passe de 33,5 à 34,9 euros.

Le gouvernement a décidé de reporter la mise en place de la circulaire de 2015 imposant aux calculatrices de disposer d'un mode examen.

« Tous les candidats composeront dans les mêmes conditions qu'à la session 2017 et avec l'équipement de leur choix. Les candidats qui disposent d'une calculatrice avec mode examen ne devront pas l'activer le jour des épreuves » précise le communiqué.

Sont concernés : les concours de l'enseignement scolaire, le diplôme de comptabilité et gestion (DCG), le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), le diplôme d'expertise comptable (DEC) et le brevet de technicien supérieur (BTS).

Les raisons officielles de ce changement de dernière minute ne sont pas précisées. Comme nous l'avions déjà expliqué, il existait déjà des manières de contourner ce fameux mode censé effacer intégralement la mémoire de la calculatrice.

Bac 2018 : finalement, le mode examen des calculatrices ne sera pas obligatoire

Annoncé fin septembre, le mode éducation pour le titre d'Ubisoft permettant de découvrir et d'explorer l'Égypte antique (sans aucun combat) est désormais disponible sur PS4, Xbox One et PC (via Uplay ou Steam).

Il est proposé gratuitement à ceux disposant déjà d'une copie d'Assassin's Creed Origins. Sur ordinateur, il est également disponible de manière indépendante pour 19,99 euros.

À la découverte de l'Égypte : le Discovery Tour d'Assassin's Creed Origins est disponible

La nouvelle saison de Jessica Jones sera diffusée dans deux semaines sur Netflix. L'occasion pour le service de SVOD de mettre en ligne une nouvelle bande-annonce.

On y voit à nouveau l'héroïne colérique et alcoolique à la recherche d'elle-même, devant faire face à son passé afin de comprendre comment elle est devenue ce qu'elle est.

Espérons qu'il ne faudra pas attendre une saison de plus pour obtenir toutes les réponses.

Jessica Jones prépare son retour
MWC 2018 : des trottinettes électriques Archos Citee, dont la Connect avec Android 8

Le fabricant ne viendra pas au MWC qu'avec son PC tout-en-un et présentera trois trottinettes, un marché où il est déjà présent. Passons rapidement sur les Citee et Citee Power, toutes les deux électriques et sans fonctionnalités particulières, pour nous attarder davantage sur la Citee Connect.

Celle-ci dispose en effet d'un écran de 5 pouces « protégé contre les chocs comme les intempéries » avec Android 8 (Oreo) aux commandes. Archos ne fait par contre pas dans le haut de gamme avec 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage seulement. Nous n'avons pas plus de détails sur ses caractéristiques techniques, excepté la présence d'un modem 3G.

Elle dispose d'un cadenas enrouleur intégré au châssis, commandé par l'application installée sur l'écran de contrôle. Une bonne idée permettant de « partager » sa trottinette à distance avec des amis par exemple.

Si le concept est intéressant, le design général est très (très) proche de celui de la Xiaomi M187, excepté pour la potence et l'écran de 5 pouces, comme le note notre confrère Pierre Lecourt. Archos ne fait nullement mention d'un partenariat avec Xiaomi (ou Ninebot) pour sa trottinette. Il la présente au contraire comme « conçue et assemblée en France » à plusieurs reprises dans son communiqué de presse. Nous tâcherons d'en savoir plus auprès du fabricant.

Quoi qu'il en soit, les Citee et Citee Power seront disponibles dès le mois d'avril à partir de 399,99 euros, contre 499,99 euros pour la Citee Connect, avec une disponibilité en magasins pour cet été.

Après le soutien de l'État au début de l'année, c'est au tour du Conseil d'administration d'Orange de voter en faveur du « renouvellement du mandat de Stéphane Richard comme administrateur d’Orange dans la perspective de son renouvellement en tant que Président du Conseil d’administration pour une période de quatre ans ».

Les administrateurs du groupe expliquent avoir été convaincus par son bilan à la tête d'Orange depuis huit ans. Désormais, la décision doit être entérinée par un vote de l'Assemblée générale, dont la prochaine réunion se tiendra le 4 mai.

Sans surprise, le Conseil d’administration d’Orange vote en faveur de Stéphane Richard

Le réseau social, propriété de Facebook, continue sa copie des fonctions de Snapchat. TechCrunch rapporte l'ajout de réglages pour les messages vidéo intégrés aux discussions privées.

Il est possible de ne permettre leur visionnage qu'une fois, sur une période limitée ou n'afficher qu'une vignette permanente dans le fil. Les options ont été ajoutées progressivement depuis novembre.

Comme d'autres plateformes, Snapchat est la dernière cible en date de Facebook, qui reprend ses fonctions phares (en premier lieu les Stories) dans ses propres produits.

Snap subit d'ailleurs un retour de flammes d'utilisateurs depuis son redesign récent. La direction assure qu'il restera en place, malgré les critiques, pour faciliter l'adoption par de nouveaux utilisateurs.

Instagram Direct ajoute des réglages de confidentialité
Qualcomm surenchérit sur NXP, valorisant son concurrent à 44 milliards de dollars

En octobre 2016, Qualcomm annonçait son intention de croquer NXP. Si les deux conseils d'administration avaient approuvé à l'unanimité cet accord, certains actionnaires de NXP n'étaient pas du même avis, notamment le fonds spéculatif Elliott Management, précise Les Echos.

Qualcomm a donc décidé de revoir sa copie, en passant de 110 à 127,50 dollars par action, soit une hausse de près de 16 %, valorisant ainsi son rival à 44 milliards de dollars (hors dette), contre 38 milliards auparavant. La société a également abaissé le seuil des actions à atteindre pour valider l'opération en passant de 80 à 70 %.

Du côté des autorités compétentes, tous les voyants sont pour le moment au vert. La société explique que cette acquisition « a reçu l'autorisation de huit des neuf régulateurs gouvernementaux requis dans le monde. La transaction reste subordonnée à l'autorisation du Ministère du Commerce (MOFCOM) en Chine. Qualcomm est optimiste sur le fait de la recevoir à court terme ».

Hasard ou non du calendrier, cette surenchère arrive juste après que Qualcomm a refusé l'offre de Broadcom, jugée trop faible financièrement et risquée réglementairement. Reste maintenant à voir si Broadcom va de nouveau réviser son offre, ou jeter l'éponge.

Le cours de NXP est en hausse de près de 6 %, quand Qualcomm recule de 1,3 %.

Il est possible depuis peu de publier des statuts contenant des objets 3D. Leur utilisation était cependant limitée par l'absence de compatibilité avec le standard gITF 2.0 du Khronos Group.

C'est désormais chose faite. L'ajout débloque d'un coup de nouvelles possibilités pour les publications, avec les textures, l'éclairage et différents types de rendu. Les graphistes pourront donc utiliser les modèles créés à partir d'applications compatibles avec le même standard.

Du coup, l'API Graph s'ouvre elle aussi aux objets 3D pour en faciliter le partage. La compatibilité est déjà assurée par exemple pour l'application 3D Creator de Sony, livrée notamment avec le Xperia XZ1. La galerie Medium d'Oculus est également de la partie, et prochainement celle de Google, Poly.

 

Les publications 3D de Facebook compatibles avec gITF 2.0

La semaine dernière, Nokia annonçait « une révision stratégique de son activité sur la santé connectée », sans donner plus de détails. Dans un mémo interne auquel The Verge a eu accès, Kathrin Buvac (Chief Strategy Officer chez Nokia) s'explique :

« Plutôt que de tomber amoureux de notre technologie, nous devons être honnêtes avec nous-mêmes [...] Notre secteur de la santé connectée a du mal à s'adapter et à répondre face à ses attentes de croissance. Actuellement, nous ne voyons pas de solution pour que cela devienne une partie significative d'une aussi grande entreprise que Nokia. »

Sans annoncer la mort de la santé connectée chez Nokia, ce mémo prépare grandement le terrain à une réorganisation profonde. Pour rappel, le finlandais avait racheté le français Withings début 2016, avant de faire disparaître la marque au profit de Nokia durant l'été 2017.

Nokia se pose des questions sur l'avenir de ses activités de santé connectée

Une semaine après avoir appris à ouvrir une porte et la tenir pour laisser passer un de ses congénères, le robot SpotMini se fait « malmener » lors d'une nouvelle tentative. Un exercice courant chez Boston Dynamics afin de voir le comportement des robots.

Une personne équipée d'une crosse vient gêner son bras, elle bloque ensuite la porte, tire sur une corde pour le faire reculer, etc. Imperturbable, le robot continue d'essayer de mener à bien sa mission malgré tout.

Au cas où, Boston Dynamics ajoute une remarque : « Ce test n'énerve pas et ne fait pas mal au robot ». On espère néanmoins qu'il a bien intégré les lois de la robotique d'Asimov.

Quand Boston Dynamics empêche son robot SpotMini de mener à bien sa mission
Le compte Amazon Cloud de Tesla piraté pour miner une crypto-monnaie

C’est la découverte de RedLock : des pirates ont pu s’introduire dans un compte Amazon Cloud de Tesla pour y miner de la crypto-monnaie. Les chercheurs ont indiqué à Fortune qu’ils essayaient de trouver des comptes Amazon mal protégés. Un danger, quand on sait que ces instances peuvent contenir de nombreuses données personnelles et/ou secrets industriels.

Elles permettent également de lancer de vastes calculs, ce qui intéresse particulièrement les pirates voulant miner, dans une variante survitaminée de « cryptojacking ».

Les pirates ont trouvé les identifiants sur une console Kubernetes, accessible sans mot de passe. De là, ils ont pu exécuter des scripts de minage (via Stratum), Tesla finançant sans le savoir l’opération. Selon les chercheurs, le piratage a pu exposer une instance de stockage S3 contenant diverses données techniques (télémétrie, cartographie et autres). A priori, pas de données personnelles des clients.

Tesla a été averti du problème, le constructeur réagissant rapidement et fermant la porte aux pirates. Ces derniers n’en étaient manifestement pas à leur coup d’essai : ils ont baissé volontairement l’occupation CPU pour ne pas déclencher d’alerte, et utilisé des services de CloudFlare pour masquer leurs traces.

Les chercheurs ont obtenu 3 133,70 dollars pour leur découverte, louant au passage l’efficacité du programme de chasse aux bugs (bug bounty) de Tesla.

Le jeu de voiture ressort du garage sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, pour un retour sur les routes de Paradise City. Electronic Arts promet la compatibilité avec la 4K à 60 fps sur PS4 Pro et Xbox One X, ce qui n'est sûrement pas trop demander pour un jeu vieux de dix ans.

Il sera fourni avec l'ensemble des contenus téléchargeables apparus l'année de sa sortie. À noter qu'il sera proposé via Origin sur PC, parce qu'il fallait bien un bémol.

Burnout Paradise en version remasterisée le 16 mars

Les développeurs peuvent installer la bêta 3 de ces plateformes depuis hier soir, les testeurs publics devant probablement attendre jusqu'à ce soir (le plus souvent 24 heures d'écart).

Il n'y a pas de nouveautés particulières à noter pour l'instant, excepté des corrections de bugs. On note tout de même un retrait : AirPlay 2 n'est plus présent dans ces moutures d'iOS et tvOS, comme le note iGen. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne reviendra pas dans une prochaine bêta.

Pour rappel, et en dépit de leur numérotation, ces versions apportent bon nombre de nouveautés, particulièrement sur iOS : quatre nouveaux animojis, iBooks devient Books, des alertes de confidentialité quand des applications veulent accéder aux données personnelles, l'arrivée de Messages sur iCloud, des documents cliniques dans Santé ou encore des informations supplémentaires pour les mises à jour dans le Store.

Troisième fournée de bêtas pour iOS 11.3, macOS 10.13.4 et tvOS 11.3

BFM Business révèle que le groupe de Vincent Bolloré s'est séparé de sa participation dans Radionomy, qui se présente comme la première plateforme de webradios européenne. Acquise pour 24 millions d'euros fin 2015, elle aurait été abandonnée pour la moitié du prix un an et demi plus tard.

MusicMatic, derrière la plateforme de musique libre Jamendo, en reprend le contrôle. Contactés par BFM, ni Vivendi, ni Radionomy n'ont répondu à leurs sollicitations. Le groupe aurait tout de même évité de dépenser 16 millions d'euros, en ne rachetant pas tout le capital de Radionomy, comme il l'envisageait pour la mi-2018.

Rappelons aussi que Radionomy avait acquis Winamp en grande pompe en 2014, promettant des évolutions rapides, puis nous déclarant avoir des projets pour la marque en tant que plateforme. Las, elle n'avait donné aucune nouvelle depuis, malgré des relances de notre part sur le sujet.

Vivendi revend Radionomy à MusicMatic, son ancien propriétaire
SpaceX : suivez en direct la mission PAZ, avec tentative de récupération de la coiffe ?

Après un report, la société d'Elon Musk devrait envoyer dans l'espace une fusée Falcon 9 cet après-midi (une fenêtre de secours est disponible demain à la même heure). Cette fusée utilisera un premier étage recyclé de la mission FORMSAT-5 d'août 2017, mais SpaceX ne tentera pas de le récupérer une nouvelle fois.

Comme l'ont remarqué nos confrères de NASASpaceFlight, la coiffe est légèrement différente : elle mesure 13,228 x 5,263 m au lieu des 13,168 et 5,135 m. De son côté, SpaceX n'a pas fait d'annonce particulière sur le sujet. Ce changement pourrait inaugurer une tentative de récupération de la coiffe, dont le coût est estimé à six millions de dollars.

Lors d'une conférence de presse faisant suite au succès de Falcon Heavy, Elon Musk avait expliqué que cette récupération était « étonnamment difficile », mais prévoyait tout de même d'y arriver dans les six mois. Selon certaines rumeurs et photos circulant sur Twitter, SpaceX pourrait utiliser un bateau baptisé M. Steven équipé d'un filet suspendu pour tenter de récupérer tout ou partie du carénage protecteur.

Affaire à suivre avec attention dès aujourd'hui, sauf report de dernière minute.

Il y a un peu plus d'un mois, le chercheur Tavis Ormandy, de chez Google, indiquait avoir trouvé un lot de failles dans Transmission, très probablement applicable à d'autres clients Torrent.

C'était bien le cas d'uTorrent, qui n'est autre que le client officiel de BitTorrent, et d'uTorrent Web. Comme le rapporte Ars Technica, deux nouvelles versions sont donc disponibles, et seront poussées automatiquement chez les utilisateurs dans les jours à venir.

Failles DNS rebinding dans les clients Torrent : uTorrent aussi était vulnérable

Laissée à l'abandon depuis le 9 février 2016, cette application profitera bientôt d'une nouvelle version, sans plus de détail pour le moment.

Le fournisseur d'accès à Internet propose simplement aux personnes intéressées de remplir un formulaire :

Freebox Compagnon : Free lance un bêta test pour son application iOS

Avec SwiftKey et Gboard, il s'agissait de l'un des claviers alternatifs les plus utilisés. Il avait fait beaucoup pour rendre populaire une autre façon d'écrire : le « swype », qui consistait à faire glisser le doigt sur les lettres pour composer un mot. Il devenait alors plus simple d'écrire à une seule main.

Ce qui n'était au départ qu'une forte rumeur a été confirmé hier soir par Nuance, éditeur du clavier : les applications pour Android et iOS sont arrêtées et supprimées des Stores. Elles restent cependant installées et utilisables par les utilisateurs. Nuance assure que le support restera actif pour encore « plusieurs mois ».

Selon l'éditeur, les efforts vont être redirigés vers autres travaux en cours sur l'IA en général, mais à destination du monde professionnel. L'expérience accumulée grâce à Swype sera transférée dans des projets similaires, mais intégrés à d'autres solutions, sans plus de précisions.

Le clavier alternatif Swype rend les armes
Age of Empires : Definitive Edition disponible pour Windows 10

Cette fois ça y est, la fameuse édition « définitive » du tout premier Age of Empires est disponible. Réservée à Windows 10, elle ne peut s'acheter que depuis le Windows Store pour 19,99 euros.

Pour ce prix, le joueur aura droit au jeu de base et son extension Rise of Rome (soit 16 civilisations et 10 campagnes), le tout compatible 4K. Les graphismes ont été retravaillés pour l'occasion pour s'adapter aux hautes définitions, mais attention, il s'agit toujours de sprites 2D.

Parmi les autres bonus, une bande son entièrement refaite et jouée par un orchestre, la compatibilité avec le Xbox Live pour le jeu en ligne, un éditeur amélioré pour les cartes et campagnes, ainsi qu'une narration pour chaque mission.

Notez qu'avec l'arrivée de cette Definitive Edition, les développeurs se tournent vers les versions 2 et 3 du titre, qui doivent elles aussi être remasterisées, histoire de faire tourner la machine à nostalgie. Mais on attend surtout Age of Empires 4, lui aussi annoncé l'été dernier, mais dont on ne sait rien pour l'instant.

Début janvier, Google dévoilait sa nouvelle dénomination ombrelle pour ses services de paiement : Google Pay. Aujourd'hui, le géant de la recherche annonce la mise à jour de l'application Android (4.4+) dédiée.

Les utilisateurs peuvent y voir l'ensemble de leurs cartes, les derniers paiements effectués, des conseils de sécurité et autres paramètres. Au passage, le Wallet devient Google Pay Send, permettant un transfert d'argent de compte à compte.

Pour le moment, cette application n'est disponible qu'aux États-Unis et au Royaume-Uni, mais il y a fort à parier qu'avec la montée en puissance croissante d'Apple Pay en France, la solution finisse rapidement par être proposée chez nous.

L'application Google Pay est disponible sous Android

En 2016, Fandango a racheté la plateforme vidéo, qui permet entre autres de visionner les copies numériques UltraViolet de films achetés en version physique. Une acquisition en lot avec Rotten Tomatoes, site de critique cinéma célèbre outre-Atlantique.

Flixster a cessé ses opérations le 20 février, le repreneur prévenant de la fermeture depuis plus d'un an. Les films sont toujours disponibles via Vudu et Movies Everywhere, auxquels l'entreprise encourageait de lier son compte.

Aux États-Unis, Flixster tire sa révérence

Aucune entrée pour les catégories selectionnées.