Cash Investigation s'intéresse à Free

Ce soir, l'émission de France 2 mènera Elise Lucet chez Iliad, le groupe derrière Free (Mobile). C'est à travers l'angle social que l'équipe va s'intéresser à certaines pratiques de l'opérateur, au sein de son enquête « Travail, ton univers impitoyable ».

On y retrouvera Feral Messak, ancien responsable de plateau au support téléphonique, qui témoignera de son recrutement. L'une des questions se penchait alors sur ses « états d’âme à licencier des gens ». Free aurait-il tout compris du code du travail ? Réponse ce soir à 20h55.

Notez que l'émission s'intéressera aussi au cas de l'enseigne de supermarchés LIDL.

Depuis hier, vous pouvez regarder les deux premiers épisodes de la nouvelle série Star Trek Discovery. Lancée avec le service OTT de CBS outre-Atlantique, elle est accessible chez nous à travers Netflix. Et ce, même dans une version sous-titrée en Klingon. Comme souvent dans ce genre de cas, les rythmes de diffusion sont synchronisés et vous n'avez pas accès à la saison complète. Il faudra donc attendre chaque lundi la mise en ligne d'un nouvel épisode.

Pour rappel, cette nouvelle série se déroule avant l'originale, et sera sans lien avec la suite de films initiée en 2009. Elle se focalise sur les relations entre la Fédération et l'Empire Klingon, à l'époque plutôt… tendues.  Le tout à travers les péripéties de l'USS Discovery. La bande-annonce est disponible par ici

Star Trek Discovery est disponible… même en Klingon

Un sixième modèle de Yubikey est disponible. Il s'agit du quatrième de la version 4 qui apporte pour rappel le support de RSA 4096 et ECC p384, de Docker et la certification FIPS 140. Après le modèle USB Type-C (4C), nous avons droit à son dérivé dans la gamme Nano.

Il dépassera ainsi à peine de la machine dans laquelle il est inséré, ce qui est plutôt pratique pour les ordinateurs portables. Elle dispose bien entendu d'une zone tactile (de chaque côté) et semble dépourvu de système d'attache (qui était assez fragile sur la Nano 4).

Côté tarif, comptez 60 dollars tout de même, contre 40 dollars pour le modèle Yubikey 4 et 50 dollars pour les Nano et 4C.

Une nouvelle Yubikey 4C Nano : USB Type C et ultra compacte
Start by Canal à 9,99 euros par mois, 4K chez Apple

Après de premiers tests effectués pendant l'été, il est désormais possible de profiter de certains programmes en 4K Ultra HD sur les appareils iOS et l'Apple TV. Ce n'est toujours pas le cas sous Android TV, alors que des appareils supportent déjà ce mode de diffusion depuis longtemps, notamment la SHIELD TV de NVIDIA.

Canal en profite pour mettre en avant son offre Start, proposée à 9,99 euros par mois (sans engagement). Évoquée aussi pendant l'été, dans le cadre d'un partenariat avec Bouygues Télécom, elle est désormais accessible à tous et peut être souscrite depuis les applications mobiles. L'idée est de freiner la baisse des abonnés du groupe avec une solution complémentaire à ce qui est proposé à travers les FAI et à l'abonnement classique, qui débute à 20 euros par mois (pour Canal+ La chaîne seulement).

Si l'annonce officielle parle « de grandes chaînes TV et de deux services de vidéo à la demande en illimité », dans le détail on retrouve le service de SVOD Canal Play, Fox Play, mais aussi Comédie+, MTV, Planète+ A&E, Disney Channel, Elle Girl, Infosport+ ou encore Non stop people en complément des chaînes de la TNT.

Les rumeurs sont confirmées : Après avoir tenté douloureusement de fusionner Lync avec Skype for business (S4B) ces dernières années, Microsoft va essayer de faire la même chose avec son service de messagerie « à la Slack », Teams.

Un pari risqué, tant les fonctionnalités spécifiques aux entreprises de Lync/S4B sont nombreuses, notamment dans le domaine de la téléphonie et de la gestion de contacts. Mais Microsoft semble bien décidé à migrer tout ce petit monde vers son outil « nouvelle génération ». 

La société espère sans doute enfin aboutir à un outil exploitable et adapté à son époque en prenant cette nouvelle décision, espérant rendre son offre Office 365 d'autant plus attrayante Pour rappel, Slack est facturé 6,25 euros par utilisateur dans son offre standard, sur la base d'un paiement annuel.

Nous reviendrons sur toutes les annonces de la conférence Microsoft Ignite dans la journée.

Skype for Business va se fondre dans Microsoft Teams

Variety rapporte une annonce de Netflix à l'APEX Expo : la société est en train de renforcer ses liens avec les compagnies aériennes afin de leur proposer des réponses techniques autour de la diffusion du Wi-Fi dans leurs appareils. Une solution déjà exploitée avec certaines, comme Virgin America, Aeromexico ou Qantas.

Objectif, réduire le coût pour les inciter à proposer un accès internet sans fil plus accessible. De quoi profiter au géant de la SVOD qui serait ainsi plus visible en vol. Une manière de compléter l'accès à une partie du catalogue hors-ligne.

Netflix veut aider ses clients à s'envoyer en l'air

Toujours au stade de rumeur, cette carte graphique est, selon certains, censé venir embellir la fin d'année de NVIDIA et ses partenaires. Alors que la date approche, quelques détails concernant ses caractéristiques potentielles commencent à fuiter.

Il serait ainsi question d'un GPU Pascal GP104, avec 2432 CUDA Cores actifs, 152 TMU, 64 ROPs et 8 Go de GDDR5. Côté fréquences, comptez 1607/1683 MHz pour le GPU et 8 GHz pour la mémoire. Le tout avec un TDP de 180 watts.

L'idée serait ainsi d'avoir des caractéristiques assez proches de la GTX 1080, mais pour un ticket d'entrée un peu plus accessible. Actuellement, il est situé aux alentours de 550 euros (hors promotions) pour cette carte, contre 430 euros pour la GTX 1070. Dans l'idéal, elle devra être proposée à moins de 500 euros.

La GeForce GTX 1070 Ti continue de faire parler d'elle
Framasoft tire les leçons de trois ans de campagne « Dégooglisons »

La petite équipe s'est lancée en 2014 dans une idée folle : proposer des alternatives aux services du géant Google afin de montrer aux internautes que cela était possible. Elle a décidé de repenser son action et de faire le point.

Car depuis sont nés les CHATONS et des centaines d'heures de conférences et autres rencontres ont fait mûrir le projet, qui passe désormais dans une nouvelle phase, nommée poétiquement « la fin du début ». N'ayez crainte, l'association confirme que tous les services actuellement en place resteront actifs.

L’information a été confirmée à TechCrunch puis à SearchEngineLand par Apple. La firme évoque la volonté de fournir une expérience utilisateur cohérente dans ses produits, mais ne dit pas un mot sur le vrai pourquoi de la bascule.

Celle-ci est d’ailleurs globale : tous les iPhone, iPad et Mac passeront par Google pour les recherches dans Safari, Siri et Spotlight. Bing est donc abandonné, mais Microsoft estime que tout va bien et que la relation avec Apple est au beau fixe.

iOS et macOS reviennent à Google pour leurs recherches

La société, qui vient de fêter ses sept ans, s'est fait un nom dans le domaine de la protection contre les attaques DDoS. Souvent critiquée pour être un point de centralisation important dans l'accès aux sites, elle est devenue pour de nombreux éditeurs un moyen simple et accessible de se protéger.

Une situation qui risque de se renforcer : le service vient d'annoncer la fin de son système de palier et la suppression des limites, quel que soit le niveau d'abonnement (gratuit ou non). Les différentes offres continuent bien entendu de se distinguer selon les fonctionnalités accessibles.

Notez au passage que l'équipe a détaillé son architecture technique au sein d'un second billet de blog, ainsi que le fonctionnement de son Gatebot. De quoi permettre à ceux qui veulent aller plus loin de se rincer l'œil.

Cloudflare mise sur la protection contre les DDoS sans limite

Dérivée d'Arch Linux, Manjaro est une distribution qui gagne en popularité, du fait de son interface claire et de son utilisation assez simple. Son équipe semble aussi décidée à aller de l'avant puisqu'elle vient d'annoncer la fin du support des processeurs 32 bits.

Comme d'autres avant elle, cette distribution ne sera plus proposée en ISO 32 bits à partir de novembre prochain. Les mainteneurs de paquets n'auront plus non plus à les proposer en version i686. La raison invoquée est le manque d'intérêt pour cette version parmi les utilisateurs de Manjaro, les processeurs 64 bits étant désormais la norme depuis des années.

Manjaro Linux : fin de partie pour le 32 bits
Les annonceurs pourront mieux vous cibler sur YouTube

Google vient d'annoncer quatre nouveaux outils à destination des publicitaires qui veulent toucher une audience sur YouTube. L'idée générale est, comme souvent, de mieux cibler les utilisateurs et suivre les campagnes.

Ainsi, Custom Affinity Audiences permet de les viser en fonction de leurs recherches passées, les lieux et les applications qu'ils apprécient. Des données qui ne sont pas forcément issues de YouTube mais plus généralement des services de Google.

Ce dispositif sera complété par Director Mix, qui facilite la création de différentes versions d'une campagne pour s'adapter aux audiences visées, et Video Ad Sequencing, qui découpe une campagne en plusieurs séquences vues les unes après les autres avec prise en compte de certains critères. Des outils de suivi des ventes (même offline) permettront enfin de mesurer l'efficacité des campagnes.

À la fin du mois, l’accord de diffusion entre Altice USA (issu du rachat de Cablevision) et Disney prendra fin, explique Reuters. Faute d’un renouvellement, les abonnés du FAI outre-Atlantique pourraient ne plus accéder aux chaînes de Disney (ABC et ESPN par exemple).

Selon Altice, Disney réclamerait « plusieurs centaines de millions de dollars ». Le groupe de Patrick Drahi ajoute qu’il souhaite continuer à proposer les chaînes, mais « à des tarifs raisonnables et nous avons déjà proposé une augmentation des frais de retransmission ». Suite et fin d’ici quelques jours...

Aux USA, Disney pourrait disparaître des offres d'Altice

Le fondeur, issu de la scission d'AMD il y a près de 10 ans, a demandé à la Commission européenne d’ouvrir une enquête sur des pratiques anticoncurrentielles du géant taïwanais, rapporte Reuters.

TSMC est accusé d’avoir mis en place des primes de fidélité, des clauses d'exclusivité, des rabais groupés, voire des pénalités en cas de passage à la concurrence. Ce depuis plusieurs années. À l’agence de presse, l’entreprise nie en bloc ces accusations.

GlobalFoundries dénonce TSMC en Europe

Alors que les fuites d’identifiants et de mots de passe se multiplient, la société se décide enfin à renforcer la sécurité de ses comptes en ligne en permettant l'activation de la double authentification (2FA).

Pour cela, il suffit de se rendre dans les paramètres de connexion et de sécurité de son compte, puis d’activer la validation en deux étapes. Il faudra ensuite installer un outil tel que Google Authenticator (Android et iOS) pour terminer la procédure. Tous les détails se trouvent par ici.

De la double authentification pour les comptes Nintendo

Il y a un an, elle décollait de Cap Canaveral à bord d’une fusée Altas V 411. Elle est revenue frôler la Terre (à 17 237 km) ces derniers jours afin d’utiliser l’assistance gravitationnelle pour repartir à pleine vitesse en direction de l’astéroïde Bennu qu’elle doit étudier (voir notre analyse).

Le détail de la manoeuvre (qui permet d’économiser le carburant) est expliqué dans cette vidéo de la NASA. Désormais, le rendez-vous avec Bennu est fixé au mois d’août de l’année prochaine.

La sonde Osiris-Rex a utilisé la Terre comme catapulte

Il avait été annoncé en août dernier à l’occasion de l’IDF 2016. Au CES 2017, il était question d’une production d’ici la fin de l’année, mais il n’en sera rien selon nos confrères de PC World.

Kim Pallister, responsable du Virtual Reality Center of Excellence chez Intel, donne deux raisons : le manque d’intérêt des clients et les performances. Plutôt que développer un casque autonome, Intel veut désormais utiliser la puissance d’un PC avec une connexion sans fil via du Wi-Fi 802.11ad (WiGig).

Cela constitue néanmoins un échec et un abandon de plus pour la société qui a toujours autant de mal à se diversifier.

Intel arrête son casque de VR autonome Project Alloy
iFixit donne 6 sur 10 à la Watch Series 3 d’Apple

Après les iPhone 8 (Plus), c’est au tour de la montre connectée d’être désossée par nos confrères. L’occasion de découvrir l’intérieur, avec une batterie très légèrement plus grosse : 1,07 Wh au lieu de 1,03 Wh sur la Serie 2.

Le bracelet peut facilement être changé, mais les choses se compliquent avec l’écran, même si l'opération reste faisable selon nos confrères. La situation empire rapidement avec les câbles soudés et l’utilisation de résine pour le reste des composants.

Qualcomm indique que le nouveau smartphone d’ASUS sera le premier à proposer cette technologie (voir notre dossier sur les normes Wi-Fi), en plus de la 4G à 1 Gb/s (via le modem X16 du Snapdragon 835). Le débit théorique en Wi-Fi est de 4,6 Gb/s, à condition de disposer d’un routeur compatible bien évidemment. On en trouve à partir de 255 euros.

Comme toujours chez ASUS, la gamme est relativement longue et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver… Pas moins d’une dizaine de smartphones sont ainsi annoncés, du ZenFone Live (200 euros) aux ZenFone 4 Pro (900 euros). Amazon les propose en précommande, avec une disponibilité prévue pour le 11 octobre.

Du Wi-Fi 802.11ad pour le ZenFone 4 Pro

Après les smartphones, c’est donc au tour des voitures hybrides de passer à la recharge sans fil. Cette fonctionnalité sera disponible en option à partir de 2018 sur la Serie 5 530e iPerformance. Le fabricant annonce une puissance de 3,2 kW et 3 heures et demie environ pour une charge complète.

L’ensemble prend la forme d’un pad que l’on peut disposer dans son garage ou en extérieur. Sur le tableau de bord de la voiture, une aide visuelle permet de positionner la voiture au bon endroit (voir cette vidéo). Ce genre de service sera certainement intéressant pour les véhicules autonomes qui pourront se recharger seuls avant de revenir auprès de leur propriétaire par exemple.

Un chargeur sans fil pour votre BMW

Le réseau social propose désormais un nouveau filtre vous permettant de changer le ciel d’une de vos photos (la détection est automatique), comme l’indiquent nos confrères de TechCrunch. Le déploiement est en cours sur Android et iOS… Inutile et donc indispensable ?

Snapchat veut vous faire voir le ciel autrement

Elle avait été annoncée durant la conférence I/O 2015 et était attendue pour ce printemps, avant d'être finalement repoussée. Pour rappel, elle utilise des fils conducteurs à la place de certains fils textiles afin de créer un capteur tactile. Une batterie amovible est de la partie pour laver la veste si besoin.

Elle sera disponible dès demain dans certaines boutiques physiques, mais il faudra attendre la semaine prochaine pour la commander sur le site de Levi’s. Pour rappel (et sauf surprise de dernière minute), son prix est de 350 dollars.

La veste connectée de Levi's avec Google Jacquard disponible