LeBriefdu 23 mars 2022
Le cap des 5 000 exoplanètes a été franchiCrédits : ESA/ATG medialab

Il ne s’agit pas d’une observation d’un télescope, mais du décompte total des exoplanètes identifiées. La première n’est pas si vieille puisqu'elle a été trouvée en 1995, il y a donc un peu moins de 30 ans. La barrière symbolique des 5 000 a été dépassée le 21 mars avec l’ajout d’un lot de 65 exoplanètes. 

« Les 5 000 planètes trouvées jusqu’à présent comprennent de petits mondes rocheux comme la Terre, des géantes gazeuses beaucoup plus grandes que Jupiter et des « Jupiters chaudes » sur des orbites brûlantes autour de leurs étoiles. Il y a des « superterres », des mondes rocheux possibles plus grands que les nôtres, et des « mini-Neptunes », des versions plus petites de notre Neptune. Ajoutez au mélange des planètes en orbite autour de deux étoiles à la fois et des planètes toujours en orbite autour des restes d’étoiles mortes ». 

Mais n’allez pas croire que le compteur s’arrêtera à 5 000 : « notre galaxie contient probablement des centaines de milliards de ces planètes » ; nous ne les avons tout simplement pas encore identifiées.

Une vidéo mettant en parallèle les années qui passent et le nombre d’exoplanètes découvertes est disponible par ici. La NASA propose aussi un classement des exoplanètes en fonction de leur type par là : 35 % ressemblent à Neptune, 31 % à des superterres, 30 % sont des géantes gazeuses et 4 % des mondes « terrestres ». 

NVIDIA fait aussi des annonces à la GDC : nouveaux pilotes, Omniverse, Canvas

En marge de son propre événement, le constructeur est présent à la Game Developers Conference qui se déroule actuellement à San Francisco. Outre ses sessions, il a fait plusieurs annonces.

On a ainsi droit à de nouveaux pilotes 512.15, Game Ready et Studio. Ces derniers apportent le support des RTX pour stations de travail (fixes et mobiles) venant d'être dévoilées, mais aussi de Blender 3.1, GPU Audio Inc et Luxion Keyshot 11. 

Omniverse fait l'objet de mises à jour, via les applications Create, Machinima et Showroom. La prochaine sera View. Un connecteur bêta pour l'Unreal Engine est aussi attendu

NVIDIA en profite pour évoquer l'annonce des PC portables ASUS ProArt Studiobook 16, MSI Creator Z16P et Z17, certifiés Studio. Une mise à jour de Canvas vient d'être mise en ligne et un concours  #MadeInMachinima a été lancé.

Tétraplégique et atteint du syndrome d'enfermement, il communique via des électrodes

« C'est une première », d'après Sciences et avenir : un patient totalement tétraplégique en raison de la maladie de Charcot a pu s'exprimer au moyen de deux électrodes implantées dans son cerveau et d'une interface informatique. 

Souffrant du Locked-In Syndrome (LIS), le trentenaire entend tout et comprend tout, mais ne peut ni bouger ni parler, même pas cligner des yeux, contrairement à Stephen Hawking, lui aussi souffrant de sclérose latérale amyotrophique, et qui s'en servait pour communiquer. 

Le patient a mis 105 jours à apprendre à communiquer avec les deux électrodes implantées dans des zones de son cerveau dédiées au contrôle moteur.

« Nous avons prouvé que la communication est possible même pour les patients souffrant de CLIS [locked-in syndrome complet, ndlr], et que chez ces patients, la pensée ne disparait pas », explique l'un des chercheurs impliqués. « Notre principale réalisation c’est la démonstration que les patients atteints de CLIS ne sont ni morts ni inconscients mais heureux et conscients comme vous et moi ».

Microsoft confirme avoir été piratée par le groupe LapsusCrédits : photogearch/iStock

On apprenait hier que le groupe de pirates avait probablement réussi à obtenir des données confidentielles chez Microsoft, plus précisément du code source liés à des produits comme Bing et Cortana.

Selon Cyber Kendra, Lapsus a publié momentanément un fichier torrent contenant 37 Go d’informations liées à 258 projets, dont Bing et Bing Maps.

Dans une fiche technique publiée hier, Microsoft confirme le piratage : « Notre enquête a montré qu’un seul compte avait été compromis, n’offrant qu’un accès limité. Notre équipe […] a rapidement réparé le compte et prévenu toute activité ultérieure. Microsoft ne s’appuie pas sur le secret du code en tant que mesure de sécurité, voir le code source ne mène pas à une élévation des risques ».

L’éditeur assure qu’aucune information liée à des utilisateurs n’a été dérobée. L’article offre également un résumé intéressant sur les tactiques utilisées par Lapsus, que Microsoft nomme DEV-0537.

Le groupe utiliserait fréquemment l’ingénierie sociale, le SIM-swapping, l’extorsion d’identifiants, l’achat d’identifiants déjà volés sur des forums criminels, les menaces aux employés pour qu’ils servent de maillon dans l’authentification à facteurs multiples, l’installation de programmes dérobant les mots de passe.

Une fois qu’un accès a été obtenu, Lapsus se sert d’AD Explorer pour créer une liste des utilisateurs dans l’organisation ciblée. Le groupe navigue alors dans les plateformes de collaboration comme Slack, SharePoint, Teams, GitLab, Jira, et Confluence pour y récolter un maximum d’informations, idéalement sensibles.

Lapsus se sert également de vulnérabilités dans la plateforme visée pour obtenir une escalade des privilèges. Il lui arrive même d’appeler le service client de l’entreprise visée pour… demander une réinitialisation du mot de passe, en se faisant passer pour un compte spécifique qui l’intéresse car disposant des privilèges recherchés.

Sur ce point, Microsoft indique que la personne au téléphone parlait un anglais impeccable et était capable de répondre aux questions visant à prouver son identité, signe d’une grande préparation.

L’éditeur n’indique pas cependant quelles techniques ont été utilisées dans l’attaque contre ses propres infrastructures. Elle ne confirme pas non plus les chiffres avancés par Cyber Kendra ni ne donne de détails sur les données dérobées.

Microsoft indique que ce type d’opération ne peut être contrecarré qu’avec des mécanismes MFA plus forts, des terminaux de confiance, une sensibilisation des employés à l’ingénierie sociale, une surveillance des moyens de cybersécurité mis en oeuvre et l’utilisation d’options d’authentification modernes pour les VPN.

Bien entendu, il devient un peu plus compliqué de donner une leçon de sécurité quand on vient soi-même d’être attaqué, avec dégâts confirmés. Mais comme la campagne actuelle de Lapsus a le mérite de le prouver, aucune société ne peut se prévaloir d’une sécurité à toute épreuve, même les plus importantes. 

Twitter pour iOS permet l’enregistrement de GIF depuis la caméra

Nouvelle fonction pour l’application, qui permet d’enregistrer une séquence filmée directement sous forme de GIF.

Les images ainsi créées font automatiquement une boucle. Twitter en fait la démonstration dans un tweet publié hier soir.

En revanche, et comme le note The Verge qui a testé la fonction, on ne peut pas sauvegarder les GIF hors de la plateforme. Tout juste Twitter permet-il d’en copier l’adresse. Une limitation inhérente au service, qui ne l’a jamais autorisé, pour aucun GIF.

Twitter n’a donné aucune information pour l’arrivée de la fonction sur Android.

Contre le piratage, Valérie Pécresse veut une transaction pénale de 135 à 200 euros

C'est ce que propose la candidate LR dans le volet culturel de son programme pour la présidentielle. 

Elle n’en détaille pas les modalités pratiques, mais comme la contrefaçon doit être punie de la même façon qu’elle ait lieu en ligne ou non, le seul levier envisageable est celui d’une réforme de la riposte graduée. 

Cette riposte s’attaque en effet à l’abonné d’une connexion non sécurisée, non au contrefacteur, ouvrant plus largement le champ du possible.   

Bonne nouvelle, la Hadopi a déjà étudié la faisabilité de cette mesure, qui éviterait à la riposte graduée de s’engluer dans les procédures pénales déjà engorgées, avec le filtre du procureur de la République.  

Avec la transaction pénale, l’abonné aurait le choix : soit il se déleste de ces 135 à 200 euros, soit son dossier est automatiquement transmis à la justice. 

La candidate propose aussi de remplacer la redevance audiovisuelle « par un financement budgétaire qui sera précédé chaque année d’un avis de l’ARCOM sur les moyens de l’audiovisuel public ». Elle compte aussi baisser la TVA à 5,5 % sur les biens culturels, « afin de baisser le prix des disques, de la musique enregistrée, physique et digitale, aujourd’hui assujettis à une TVA de 20,6 % ».

Au CEA, des « mémoires à l'échelle nanométrique inspirées du système nerveux des insectes »Crédits : CEA

La chercheuse Elisa Vianello, coordinatrice du programme Edge AI, « a reçu une subvention de 3 millions d'euros du Conseil européen de la recherche (ERC) » afin de développer de tels dispositifs. 

« Un des objectifs de ce projet ambitieux est la mise au point de la toute première puce intelligente associée à un module neuronal local capable de traiter les données sensorielles en temps réel. Cette innovation trouve des applications dans la robotique grand public, les puces implantables pour le diagnostic médical et l'électronique portable », explique le CEA.

Avec son équipe, elle souhaite ainsi développer une mémoire qui « devra être à très haute densité, à haute résolution et dotée d’une endurance illimitée », ce qui n’existe pas encore aujourd’hui. 

Elisa Vianello travaille sur « une synapse hybride qui intègre différentes technologies de mémoire ». Elle s’est appuyée sur les grillons qui, pour échapper à leurs prédateurs, « prennent des décisions justes à partir de données peu fiables, imprécises et lentes envoyées par leurs neurones et synapses ».

Selon Jean-René Lequepeys, directeur adjoint et technique du CEA-Leti, « les travaux d'Elisa permettront d’ouvrir de nouvelles perspectives de recherche vers des projets d’intelligence embarquée moins énergivore et capable d'apprendre en ligne ». Il s’agirait selon lui, d’une « véritable rupture technologique et applicative ».

Discord a enfin sa version Apple Silicon

18 mois environ après le lancement des premiers Mac équipés de puces M1, la plateforme de communautés, discussions et streaming se dote d’une version optimisée pour l’architecture Apple Silicon.

Il était possible de la tester depuis quelques mois, d’abord dans le canal Canary, puis dans Beta. Pour ceux qui découvriraient aujourd’hui, la différence sera manifeste : temps de lancement bien plus court et meilleure réactivité générale.

Nous le disions récemment dans notre article consacré à la migration complexe de Dropbox et OneDrive, les applications Electron sont loin d’avoir été les premières à sauter le pas. Il faut dire qu’Electron lui-même ne disposait pas de version optimisée dans un premier temps.

En dehors de quelques bons élèves comme Visual Studio Code, d’autres ont pris leur temps ou continuent de le prendre. Spotify et Discord sont les exemples les plus récents, mais on pourrait  citer d’autres noms connus comme Twitch et WhatsApp. Chez Microsoft, Skype et surtout Teams sont eux aussi toujours en attente.

Seagate : un disque dur SkyHawk AI de 20 To à 539,90 euros

Cette gamme est pensée pour la vidéosurveillance. Le nouveau venu exploite la technologie CMR, dispose de 256 Mo de cache et peut grimper jusqu’à 260 Mo/s, comme le modèle de 18 To. Tous les détails techniques se trouvent par ici.

« Le SkyHawk AI de 20 To est disponible dès ce mois-ci au prix de 539,90 euros », affirme le fabricant.

Les ingénieurs et techniciens des « telcos », « héros cachés » de la guerre en UkraineCrédits : Manuel-F-O/iStock/Thinkstock

Dans les décombres des villes ukrainiennes bombardées, des techniciens risquent leur vie pour maintenir le pays en ligne, raconte Forbes. Leur gouvernement les appelle les « héros cachés » de la guerre.

Leur travail est en effet entravé non seulement par les couvre-feux, coupures d'électricité, le mauvais temps, les fils grillés et les racks de serveurs bombardés, mais aussi par la menace quasi constante d'être bombardé.

Si nécessaire, les ingénieurs sont accompagnés d'escortes des Forces armées ukrainiennes ou des Forces de défense territoriales, en cas d'assaut au sol. Ils aident également les forces de l'ordre à repérer les opérateurs voyous qui aident les Russes du pays à rester connectés. Mardi, les services de sécurité du pays ont déclaré qu'un « hacker » avait été arrêté pour avoir fourni « aux occupants des communications mobiles en Ukraine ».

Les différentes entreprises, auparavant concurrentes, partagent désormais non seulement leurs réseaux, mais aussi leur personnel, s'entraident pour réparer les stations de base bombardées afin de permettre à leurs clients de passer de manière transparente au réseau d'un autre opérateur en cas de panne.

Ils bénéficient en outre de l'aide extérieure des principaux fournisseurs de réseaux, qu'il s'agisse d'Ericsson, le fournisseur suédois de kits de télécommunications, ou de son rival Huawei, la société chinoise qui a vu deux membres non exécutifs du conseil d'administration britannique démissionner ces dernières semaines suite à la décision de l'entreprise de ne pas condamner l'invasion russe.

« Cette guerre est probablement le premier cas de l'histoire où l'importance des communications, de leur maintien en ligne, est si élevée. Cela explique probablement pourquoi l'Ukraine continue de résister avec succès à cette agression », explique Victor Zhora, chef adjoint du Service d'État pour les communications spéciales et la protection de l'information (SSSCIP).

WhatsApp Beta permet d’ajouter des réactions aux messages

Longtemps après tout le monde, WhatsApp débute un test pour ajouter des réactions aux messages, une fonction désormais classique des plateformes de messagerie.

Le test a été repéré par WABetaInfo dans la version bêta 2.22.8.3 pour Android. La fonction n’est pas disponible pour l’ensemble des testeurs. Pour celles et ceux qui l’ont, six réactions sont possibles : pouce, cœur, rire aux larmes, surprise, triste et merci (mains jointes).

Dommage que le test soit aussi limité, car il n’est pas simple de pouvoir essayer une fonction et d’en vérifier le fonctionnement si personne en face ne peut confirmer les réactions. Rien n’empêche WhatsApp d’augmenter le nombre de testeurs au cours des prochaines semaines.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !