LeBriefdu 3 mars 2022
L’Afnic déconseille fortement le retrait des TLD russes de la racine d’Internet Crédits : AKodisinghe/iStock

« Depuis quelques heures, des voix s’élèvent pour demander le retrait de la racine d’Internet des TLD russes, ou leur blocage au niveau des serveurs racine, ou des retraits des adresses IP attribuées ». Cette idée, soufflée par les autorités ukrainiennes, consistant à révoquer le .ru, le .su et le .рф, est lourdement déconseillée par l’association qui gère le .fr.

Pierre Bonis, DG de l’Afnic rappelle que « si les organisations responsables de maintenir les noms de domaine (DNS) ne font pas de politique, c’est parce que l’ensemble de la structure doit rester neutre et agnostique pour qu’Internet fonctionne. Exclure une part de l'humanité du fonctionnement du DNS, ce n'est pas comme interdire un espace aérien souverain. Parce que derrière cela, il y a des usagers et des usages, et pas uniquement dans le pays du ccTLD ».

Faire droit à cette demande serait « valider définitivement l'absence de neutralité du net, fragmenter l'internet, et finir de pousser les autocrates à s'enfermer dans des intranets nationaux, au détriment des droits fondamentaux de leurs concitoyens ». Ce serait « le début de la fin d'Internet. »

Pour Stéphane Bortzmeyer , « cela signifierait la fin immédiate de la racine unique du DNS », avec des Russes qui « monteraient une autre racine, probablement avec les Chinois, qui seraient ravis du prétexte, et avec d'autres pays qui, jusqu'à présent, supportaient la gestion de la racine par les États-Unis puisque cette gestion restait relativement raisonnable ».

Science ouverte : le CNRS signe le plan « diamant »

Ce plan d’action a été publié par l’ANR, Science Europe, l’infrastructure de recherche Operas et la « coalition S » le 2 mars 2022.

Il « permet aux chercheurs et aux chercheuses de diffuser leurs travaux en accès ouvert sans qu’ils n’aient à payer de frais de publication et d’y lire les articles gratuitement. Le modèle économique repose sur des subventions académiques ». Le CNRS est « l’un des premiers signataires ».

Epic Games rachète le disquaire en ligne et réseau social Bandcamp

Dans une déclaration partagée sur le blog de Bandcamp, son co-fondateur et PDG Ethan Diamond explique que la société continuera à fonctionner de façon autonome, et qu'il gardera son rôle :

« Nous continuerons à construire Bandcamp autour de notre modèle de revenus axé sur les artistes (où les artistes réalisent en moyenne 82 % de chaque vente), vous aurez toujours le même contrôle sur la façon dont vous proposez votre musique. »

Dans un communiqué séparé, Epic précise que les deux sociétés « partagent la mission de créer la plateforme la plus conviviale pour les artistes qui permette aux créateurs de conserver la majorité de leur argent durement gagné » :

« Bandcamp jouera un rôle important dans la vision d'Epic de créer un écosystème de marché de créateurs pour le contenu, la technologie, les jeux, l'art, la musique et plus encore. »

L'acquisition de Bandcamp par Epic marque son troisième achat d'une plateforme axée sur les créateurs en moins d'un an, relève Eurogamer. La société a déjà acquis le portefeuille d'artistes, la liste d'emplois et le site de marché ArtStation en avril dernier, et le marché de modèles 3D Sketchfab en juillet.

Universal Chiplet Interconnect Express (UCIe) : AMD, Arm, Intel, Qualcomm… jouent la carte de l’ouverture

Plusieurs fabricants de puces se sont regroupés pour donner vie à un consortium dans le but d’établir « une norme d'interconnexion die-to-die et de favoriser un écosystème de puces ouvertes ».

La version 1.0 de la spécification UCIe est d’ores et déjà disponible. Elle « couvre la couche physique des entrés/sorties die-to-die, les protocoles et la pile logicielle qui tirent parti des normes PCI Express et Compute Express Link ».

De plus amples détails sont disponibles dans ce document.

Le CNRS « suspend toutes nouvelles formes de collaborations scientifiques avec la Russie »Crédits : Creative-Touch/iStouch

Le message est clair, mais laisse la place pour que les collaborations actuelles continuent… même si c’est loin d’être simple, comme nous avons pu le voir dans notre analyse de la situation spatiale.

« La science n’a pas de frontières mais les valeurs que toutes les communautés scientifiques portent et partagent ne peuvent tolérer cette guerre. Le CNRS se félicite de la prise de position courageuse de plusieurs centaines de scientifiques russes qui se sont élevés contre cette agression », ajoute l’institution.

« Le CNRS apportera toute forme d’aide et de soutien aux chercheurs et chercheuses ukrainiens et est prêt à accueillir celles et ceux qui le souhaiteraient. Il s’associe notamment à la procédure mise en place dans le cadre du programme Pause qui ouvre un appel spécial d’aide en urgence aux chercheurs et chercheuses ukrainiens en danger ».

En plus des nouvelles collaborations, tous les événements scientifiques à venir impliquant la Russie sont également annulés. Enfin, « les chercheurs russes qui travaillent dans des laboratoires français peuvent poursuivre leurs activités ».

Un évènement Apple le 8 mars, centré sur les performances

C’est via un tweet que Greg Joswiak, vice-président d’Apple, a annoncé l’évènement. « Peek performance », c’est son nom, devrait faire la part belle à une ou plusieurs puces, possiblement le M2.

Les rumeurs évoquent un nouveau MacBook Pro d’entrée de gamme équipé de cette puce, ainsi qu’un MacBook Air renouvelé. Une troisième génération d’iPhone SE pourrait être de la partie, de même qu’un iPad Air modernisé, notamment avec de la 5G.

Réponses dans quelques jours.

Twitter restreint l’accès aux comptes de Russia Today et Sputnik en Europe

Si vous tentez de vous connecter sur les comptes Twitter de RT France ou Sputnik France, le réseau social répondra : comptes « à accès restreint ».

La mesure généralisée à toute l’Europe fait suite à « une demande légale », prévient Twitter, à savoir la publication d’un règlement du Conseil hier obligeant les intermédiaires à couper tous les robinets, suite à l’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie.

Ce règlement interdit en effet de diffuser ou permettre la diffusion des contenus provenant de ces deux sites, que ce soit par transmission ou distribution par câble, satellite, TV sur IP, des fournisseurs de services Internet, des plateformes ou applications.

Après le blocage d’accès des sites chez les FAI, la coupure des flux TV et vidéos sur YouTube et TikTok sans oublier la fermeture des comptes Facebook et Instagram, c’est donc un bannissement numérique qui a frappé les deux sites affiliés à la Russie, sans une seule intervention judiciaire préalable.

Reflets fait couper les flux de vidéosurveillance des voitures de la police de KyivCrédits : Reflets

Cherchant à identifier si les 55 007 caméras de vidéosurveillance ukrainiennes joignables par internet pourrait aider à documenter la guerre, Reflets a constaté, sans surprise, qu'au moins 5 % étaient accessibles en utilisant les noms d'utilisateurs et mots de passe par défaut.

Bien plus surprenant : plus d'une trentaine de véhicules de la police de Kyiv étaient également accessibles sur le web... : « Les policiers sont souvent équipés de gilets pare-balles mais l'ambiance est encore assez détendue. Dans l'une des voitures, les policiers passent le temps en regardant une série mal doublée tout en engloutissant des chips et des cacahuètes. »

À l'ambassade d'Ukraine à Paris, un « homme en costume [qui] ne se présente pas » a remercié Reflets de cette découverte, « et 3h40 plus tard, les caméras se coupent une à une. Certaines sont retirées, d'autres ont désormais un vrai mot de passe... » :

« Cette histoire révèle au passage que la chaîne de commandement fonctionne très bien. Trois heures quarante minutes entre l'alerte à l'ambassade de Paris et l'action du service informatique de la police de Kyiv, en pleine guerre et sous les bombes, chapeau ! ».

Netflix rachète le Finlandais Next Games pour 65 millions d’euros

Next Games est un studio finlandais spécialisé dans le développement de titres mobiles basés sur des séries. On leur doit par exemple deux jeux The Walking Dead, ainsi que Stranger Things: Puzzle tales.

Le rachat par Netflix, pour 65 millions d’euros, signifierait l’intégration du catalogue à sa nouvelle offre de jeux vidéo, et le développement de nouveaux titres, probablement basés sur les séries portant l’estampille rouge.

L’offre valoriserait le titre Next Games à 2,1 euros, soit plus du double de sa valeur actuelle (0,93 euro en clôture mardi au Nordic First North).

Comme toujours, les autorités compétentes devront donner leur accord.

L'ANSSI invite à ne surtout pas désinstaller Kaspersky, pour l'instant

Les cyberattaques liées à la guerre en Ukraine peuvent certes affecter des entités françaises « et il convient sans céder à la panique de l’anticiper et de s’y préparer », mais elles « ont des impacts limités pour le moment », écrit l'ANSSI dans un bulletin du CERT-FR.

Si l'utilisation des outils de la société Kaspersky « peut être questionnée du fait de leur lien avec la Russie, à ce stade, aucun élément objectif ne justifie de faire évoluer l’évaluation du niveau de qualité des produits et services fournis ».

Les déconnecter serait contre-productif et, « sans solution de substitution, cette déconnexion ne saurait être préconisée ».

Pour autant, l'isolement de la Russie « peut affecter » leur capacité d'être mis à jour et « à l'état de l'art nécessaire pour protéger leurs clients » : « À moyen-terme, une stratégie de diversification des solutions de cybersécurité doit par conséquent être envisagée. »

Application Xbox : réparation, déplacement et autres fonctions pour tous

Plusieurs fonctions longtemps attendues sont disponibles pour tous depuis peu dans l’application Xbox sur Windows 10 et 11. Si vous avez la dernière version, il devient notamment possible de réparer une installation ou de déménager les données du jeu dans une autre partition.

L’application a toujours été chiche en fonctions depuis son apparition, ne proposant surtout que le choix du lecteur à l’installation. Il est maintenant possible de choisir un dossier spécifique. Ce dernier pourra être ouvert depuis l’application, comme Steam le permet depuis bien longtemps.

La plupart des jeux sont compatibles avec ces fonctions. C’est le cas d’Age of Empires IV, mais curieusement pas de Sea of Thieves. Le gros des nouveautés peut être trouvé dans le panneau Gérer de chaque titre.

On aimerait cependant que les efforts soient un peu plus nourris, en y mettant par exemple la même énergie que dans le Store. L’application est aussi lente à ouvrir qu’à afficher le contenu dans ses sections. Il lui arrive de planter et elle ne sait pas retenir la taille voulue à sa fermeture, revenant toujours à son format carré.

Amazon ferme l’ensemble de ses boutiques Books, 4-Star et Pop Up

Reuters, qui rapporte les faits, signale que l’entreprise cherche à se recentrer sur l’alimentation et l’habillement. Conséquence, la fermeture de 68 boutiques physiques, toutes aux États-Unis, dont 24 librairies.

Les magasins 4-Star sont pour leur part dévolus aux produits atteignant au moins quatre étoiles sur la place de marché, auxquels Amazon ajoute ses propres produits. Les boutiques Pop-Up se concentrent quant à elles sur des ventes thématiques et limitées dans le temps.

Selon CNBC, les performances financières de ces boutiques étaient loin d’être éblouissantes. La société a donc décidé de se recentrer sur Amazon Fresh et Whole Foods. Il n’y a pour l’instant aucun détail sur les dates de fermeture ni ce qui est prévu pour les employés.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !