LeBriefdu 3 juin 2021
Pécresse veut pouvoir coupler vidéosurveillance et intelligence artificielleCrédits : Marco_Piunti/iStock

« Je demande un débat national avec une vraie consultation sur les aspects éthiques, je l'ai demandé au gouvernement depuis six mois », notamment « sur le recours à l'intelligence artificielle, sans reconnaissance faciale », a-t-elle déclaré à France Info.

La présidente sortante de la région Ile-de-France, et candidate à sa réélection, souligne que depuis son arrivée à la tête de la région, son équipe a « déployé 80 000 caméras de vidéoprotection. Et dans six mois, ces caméras seront reliées dans un centre de commandement unique de la police des transports, donc je vais parachever la police des transports ».

À l'en croire, ce système, « unique en Europe », permettrait de réaliser « 30% des flagrants délits. Il détecte les pickpockets qu'on ne voit pas à l'œil nu. Il détecte les harceleurs de femmes ». Elle propose également d'interdire les transports en commun pendant six mois aux pickpockets multirécidivistes ainsi qu'aux personnes condamnées pour harcèlement de femmes.

Ces propositions cumulatives visent à « trouver des sanctions qui emmerdent les délinquants plus que les voyageurs et la société. Ce sont des bonnes sanctions, des sanctions proportionnées », a-t-elle expliqué.  Elle demande en outre « qu'à l'entrée des gares, on puisse matcher le visage des gens qui passent avec le fichier des personnes condamnées ou recherchées pour des actes terroristes », comme cela existe déjà dans les aéroports.

Covid-19 : la vaccination sera ouverte aux adolescents de 12 à 18 ans dès le 15 juin

En déplacement dans le village de Saint-Cirq-Lapopie dans le Lot, Emmanuel Macron annonce que cette extension de l'accès à la vaccination comme le rapporte Le Parisien. Olivier Véran a ensuite précisé qu’elle « sera évidemment sur la base du volontariat et avec l’accord des parents ».

« Cela va participer de ce mouvement d’immunité collective qui nous permettra, nous l’espérons, de limiter les fermetures de classes de collège et de lycée à la rentrée et de protéger aussi des ados qui, parfois, peuvent développer des formes symptomatiques », ajoute-t-il.

Les enfants à partir de 12 ans qui auront été vaccinés bénéficieront aussi du « pass sanitaire pour voyager plus facilement en évitant des tests ».

Renouveau de Windows 10 : Microsoft tiendra sa conférence le 24 juin

Après l'annonce faite à l'occasion de la Build 2021, on attendait des nouvelles de l'entreprise. Si elle en a donné à travers un tweet de Panos Panay, elle reste toujours aussi énigmatique.

En effet, on apprend juste que l'évènement organisé pour présenter « ce qui suit pour Windows » se tiendra dans trois semaines, le 24 juin prochain. Aucune autre indication n'est donnée, si ce n'est un visuel ne montrant rien de la nouvelle interface.

Il faudra donc attendre pour en savoir plus sur ce qui devrait être l'aboutissement du projet Sun Valley. On espère également avoir des nouvelles du « Cloud PC », devant permettre la location d'instances virtuelles sous Windows 10 à destination du grand public et des entreprises, à la manière d'un Shadow (mais sans carte graphique dédiée). 

Rocket Lab : la FAA approuve la reprise des lancements de fusée

La 20e mission baptisée « Running Out Of Toes » était un échec avec la perte du chargement utile. Sans attendre les conclusions définitives de l’enquête, la Federal Aviation Administration (FAA) a d’ores et déjà donné son feu vert pour un retour en vol, affirme Rocket Lab.

La société est encore en train d’effectuer « une analyse approfondie de l'arbre des défaillances afin d’épuiser toutes les causes potentielles. L'examen complet devrait être terminé dans les semaines à venir ».

L’entreprise ajoute avoir réussi à reproduire l’incident et déterminé qu’il s’agissait d’une combinaison de plusieurs facteurs. 

F8 2021 : Facebook détaille ses nouveautés pour les développeurs

Cette conférence annuelle s'est tenue hier exceptionnellement sur une seule journée et en virtuel à cause de la crise sanitaire. Comme à chaque fois, les annonces étaient nombreuses. Elles sont résumées dans ce billet de blog.

Pêle-mêle nous pouvons citer que « l’API Messenger pour Instagram est maintenant accessible à tous les développeurs », des nouveautés pour l’API WhatsApp Business et Login Connect avec Messenger. Il est aussi question d’Extension Facebook Business, « une plate-forme de développement pour vos applications professionnelles », d’un outil de création pour la réalité augmentée Spark AR, etc.

Enfin, Facebook annonce cette année encore une donation : 250 000 dollars à Girls in Tech, « une organisation mondiale à but non lucratif qui se consacre à la diversité, à l’égalité et à l’inclusion des filles et des femmes passionnées de technologie par le biais de formations et d’aides à la recherche d’emploi ».

Un Nintendo Direct le 15 juin, de nouvelles rumeurs sur la Switch Pro

La société dit qu'il s'agira d'un évènement en ligne « d'environ 40 minutes dédié exclusivement aux jeux Nintendo Switch à paraître principalement en 2021 ».

Mais beaucoup s'attendent à avoir des nouvelles de la Switch Pro autour de l'E3 qui ouvrira bientôt ses portes (virtuelles). Depuis plusieurs mois, certains évoquent l'arrivée prochaine d'un modèle équipé d'un nouveau SoC NVIDIA, gérant la 4K et DLSS pour permettre d'obtenir une définition/qualité d'image élevée malgré une faible puissance de calcul.

Rien ne s'est pour le moment concrétisé ou n'a été confirmé. Mais on voit ici ou là des mentions d'une console arrivant bientôt à 399 euros. L'avenir nous dira si cela était juste.

GitLab rachète UnReview, spécialisée dans le machine learning

La société explique que sa solution récupère via des robots toutes les informations nécessaires (pull requests, commits, auteurs, participants) d’un projet, puis les « nettoie » et les fusionne afin de les stocker en sécurité.

Le machine learning fait ensuite le reste pour proposer des recommandations. UnReview prend en charge GitLab, GitHub et Bitbucket, et vient donc d’être racheté par le premier.

Selon GitLab, il ne s’agit que d’une « première étape » dans sa volonté de déployer du machine learning. La solution UnReview sera intégrée à GitLab Code Review pour les clients GitLab SaaS d’ici la fin de l’année.

Le montant de la transaction n’est pas précisé.

Donald Trump ferme déjà son blog, mais pourrait revenir sur un réseau social

Baptisé « From the Desk of Donald J. Trump », le site où on ne trouvait que des publications de l’ancien président avait été annoncé officiellement il y a un mois.

Jason Miller, conseiller de Donald Trump confirme que le blog est supprimé, définitivement. Il laisse néanmoins entendre que l'ancien POTUS pourrait revenir sur les réseaux sociaux… reste à savoir quand et sur le(s)quel(s).

Il a pour rappel été banni de Facebook et Twitter. « Compte tenu de la gravité des violations et du risque de violence persistant », le conseil de surveillance de Facebook a depuis confirmé la sanction, mais précisé qu’elle ne pouvait pas être pour une durée indéfinie.

Les arnaques aux paiements sans contact « de plus en plus fréquentes »

C'est la « dernière fraude à la mode », écrit le Midi Libre, « de plus en plus fréquente », d'après MoneyVox : des escrocs se baladent avec un terminal de paiement dans des transports en commun bondés pour solliciter des transactions à l'insu du plein gré de titulaires de CB « sans contact ».

« Les fraudeurs se munissent d’un TPE, un terminal de paiement électronique, pour lire les cartes bancaires, entrent une somme (jusqu’à 50 euros) et peuvent ainsi la subtiliser à leurs victimes. Sans contact. », relève Le Midi Libre, le plafond de paiement sans contact étant passé de 30 à 50 euros depuis l'an passé, sur fonds de Covid.

« Ils se déplacent par trois ou quatre, se collent aux gens, détournent leur attention d’une manière comme une autre. L’un d’eux a une machine, c’est vite approché d’un sac ou d’une poche. Nous les connaissons, il y en a un qui opère avec une attelle au bras, il cache ce qu’il veut dedans. Et les gens ne se doutent de rien. Même sur leurs relevés bancaires. C’est pour ça que nous avons très peu de signalements ou de plaintes mais on voit leur manège, on les connaît, c’est une nouvelle bande. En plus, ils peuvent être virulents, menaçants, shootés. »

Selon le dernier Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, rattaché à La Banque de France, « en 2019 et comme les années précédentes, la fraude sur les paiements sans contact résulte seulement du vol ou de la perte de la carte », note cela dit MoneyVox. De son côté la Fédération bancaire française (FBF) rapporte qu'aucun de ses adhérents n'a enregistré de hausse significative de la fraude au sans contact depuis le passage du plafond à 50 euros.

Dans un article publié ce mercredi, Le Canard Enchaîné alerte de son côté sur « le paiement sans contact, nouvelle cible des truands ». « Depuis 3 ans, ces affaires sont de plus en plus fréquentes », selon un gendarme enquêteur, interrogé par l'hebdomadaire. 

Pour autant, en pratique, les risques seraient limités pour les particuliers. Les paiements sans contact ne peuvent en effet dépasser 50 euros, et les banques réclament la saisie du code secret dès 150 euros d’achats consécutifs cumulés ou de 5 opérations consécutives dont le montant total est inférieur à 150 euros. 

« En résumé, au pire du pire, un escroc peut vous subtiliser 150 euros. Et dans la pratique, selon le Canard Enchaîné, c'est rarement 50 euros qui est subtilisé mais plus facilement 5, 10 voire 15 euros fauchés dans le métro ou une queue de cinéma », rapporte MoneyVox.

Pour éviter cette mésaventure, « l’utilisation d’un étui de protection bloque les tentatives de piratage », rappelle La Banque de France. Un étui type cage de Faraday qui peut être réclamé à votre banque, gratuitement le plus souvent.

En cas de fraude, prévenez votre banque. Elle « est dans l'obligation de vous rembourser sans tarder les débits frauduleux et les frais prélevés indûment, sauf à ce qu'elle démontre que vous avez été particulièrement négligent dans la conservation de vos données bancaires », explique la Banque de France. Encore faut-il soigneusement vérifier ces relevés bancaires...

Magic Leap utilisera une solution semi-custom d'AMD

L'entreprise, qui travaille à ses lunettes de réalité augmentée depuis des années, vient de l'annoncer dans un communiqué de presse

Il s'agira bien entendu d'un SoC, mais adapté à des besoins de mobilité, qui sera donc différent de ce qui a été utilisé dans les consoles de dernière génération. 

Aucun détail n'a été donné sur les produits concernés.

Arbitrage Tapie : une peine de prison requise contre Stéphane Richard (Orange)

Le FAI n'est pas à la fête, entre son problème sur les numéros d'urgence et les suites données à cette affaire dans la journée d'hier. 

« Le parquet a demandé mercredi aux juges de la Cour d'appel de Paris d'infliger une peine d'emprisonnement de trois ans, dont deux ans avec sursis » indique Reuters qui ajoute que « le parquet a aussi réclamé mercredi une amende de 100 000 euros et cinq ans d'interdiction des droits civiques de Stéphane Richard pour délit de complicité d'escroquerie ».

Une affaire qui concerne « son implication présumée dans le versement contesté effectué par l'Etat en 2008 pour régler le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais ». Le PDG d'Orange « rejette les accusations à son encontre, assurant avoir effectué son travail et joué seulement un rôle secondaire dans le processus d'arbitrage à l'issue duquel Bernard Tapie s'est vu verser 403 millions d'euros ».

Les plaidoiries de ses avocats seront effectuées la semaine prochaine, le verdict n'étant pas attendu avant quelques mois. Aucune date n'a été fixée.

Plateforme pour freelances : Malt lève 80 millions d'euros

Malt se présente comme « le leader de la mise en relations entreprises – freelances en France ». La société indique être « entrée en négociations exclusives pour une levée de 80 millions d’euros menée par Goldman Sachs Growth Equity et Eurazeo ».

But de l’opération : « investir davantage dans sa technologie et accélérer son déploiement international ». Elle veut ainsi renforcer sa « marketplace de consultants freelances ». La société anticipe rien de moins qu’une « croissance de 100 % de ses revenus en 2021 ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !