LeBriefdu 25 février 2021
La présidentielle de 2022 se jouera aussi via les grandes plateformes américaines

Alors que la situation de la jeunesse se durcit face à la crise sanitaire, le porte-parole du Gouvernement, Gabriel Attal, vient de lancer une émission sur Twitch et YouTube nommée #SansFiltre, un titre-promesse étonnant pour une émission politique. Elle aurait été suivie par 200 000 personnes.

Ce positionnement sur des services majoritairement utilisés par des jeunes n'est pas sans rappeler ce qui se fait outre-Atlantique, mais pose question. Outre le fait qu'il s'agisse principalement d'acteurs américains, le temps de parole ou la question de la propagande politique n'y sont pas organisés comme sur d'autres médias. Et il y a peu de chances que cela se resserre dans les 12 mois à venir.

Preuve que la campagne de 2022 a déjà commencé pour la majorité : le lancement de cette émission intervient alors que le Président de la République a lui-même organisé une initiative à destination des jeunes, en impliquant les youtubeurs McFly & Carlito. À la clé : plus de 10 millions de vues.

Comme le rappellent nos confrères de Libération, cette tendance à passer par des influenceurs pour « faire passer le message » n'est pas nouvelle, puisque Tibo InShape avait déjà été mis à contribution pour promouvoir le SNU, Enjoy Phoenix pour évoquer les actions de Brune Poirson quand elle était en charge de l'écologie, etc. 

Cette tendance va d'ailleurs au-delà de la majorité, puisque d'autres candidats ont déjà investi les grandes plateformes américaines, qui œuvrent pour que ces initiatives se multiplient, de Twitch à YouTube en passant par Facebook. On pense notamment à Jean-Luc Mélenchon qui lançait #Twitchons en mai dernier.

Taxe IFER pour les opérateurs mobiles : deux nouvelles pistes de calculs

Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR doivent s’acquitter de cette Imposition Forfaitaire des Entreprises de Réseaux sur chaque équipement installé sur leurs antennes. Avec la 5G et le déploiement de nouveaux équipements, elle « pourrait plus que doubler d'ici à 2030 » selon un rapport de l'Inspection générale des finances, comme l’explique Les Échos.

Un opérateur explique la situation actuelle : « quand un même équipement offre la 2G, la 3G et la 4G, on paye déjà trois fois chaque année ». Selon nos confrères, deux nouvelles pistes sont étudiées pour le calcul de cet impôt : « taxer les pylônes, peu importe la technologie » ou « taxer le chiffre d'affaires mobile ».

NVIDIA dépasse les 5 milliards de dollars de chiffres d’affaires sur son dernier trimestreCrédits : Violetkaipa/iStock/Thinkstock

Le fabricant de cartes graphiques vient de mettre en ligne son bilan financier pour son quatrième trimestre 2021 et donc son année fiscale 2021.

Les revenus sont en hausse de 6 % sur trois mois et 61 % sur un an pour atteindre 5,003 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 1,457 milliard de dollars en augmentation de respectivement 9 et 53 %.

Sur l’année fiscale 2021, NVIDIA revendique 16,675 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour 4,332 milliards de dollars de bénéfice net, soit des hausses de respectivement 53 et 55 %. 

Dans le détail, la branche datacenter atteint 1,90 milliard de dollars (+97 % en un an), tandis que la branche gaming atteint 2,5 milliards de dollars (+10 % en trois mois et + 67 % en un an). NVIDIA se félicite des annonces de nouveaux portables avec RTX série 30, de la RTX 3060, du déploiement de RTX sur de nouveaux jeux et de GeForce Now sur iOS.

Le fabricant ne dit par contre pas un mot sur les problèmes de disponibilité des cartes, si ce n’est que « la demande sur les GeForce RTX 30 Series est incroyable ». Rien non plus concernant le minage de cryptomonnaies.

Pour le prochain trimestre (le premier de 2022, vous suivez ?) NVIDIA prévoit d’atteindre 5,30 milliards de dollars à ± 2 %. Une petite hausse qui ne laisse pas présager un retour en masse de la disponibilité des cartes.

Seagate annonce Lyve Cloud, son offre de stockage en ligne compatible S3

Le fabricant de disques durs s’est rapproché d’Equinix pour développer son service. Il sera initialement disponible dans « plusieurs endroits aux États-Unis », puis dans d’autres pays.

Il ne s’agit pour le moment que d’une annonce, sans service à tester. Une brochure est disponible par ici et une page dédiée par là, mais les détails techniques et commerciaux manquent à l’appel.

La société affirme simplement que « Lyve Cloud offre la confidentialité [modulo le Cloud Act, ndlr], sans verrou ni frais pour partir ». De plus amples informations seront données lors de l’événement virtuel Datasphere 2021 le 30 mars 2021.

Fibre optique : 60 millions de consommateurs dénonce un « grand bazar » dans les raccordementsCrédits : Avalon_Studio/iStock

Alors que le Plan Très Haut débit avance rapidement (avec l’objectif d’atteindre 80 % des locaux raccordables en FTTH en 2022), les déboires suivent malheureusement la même tendance. « Depuis quelques mois, les plaintes sur les difficultés à se faire raccorder à la fibre […] sont en hausse notable », indique le magazine

Une situation confirmée par Ariel Turpin, délégué général de l’Avicca : « Les échecs de raccordement sont très importants. Ils atteignent jusqu’à 40 % dans certaines communes, alors que les opérateurs annoncent qu’elles sont raccordables à 100 % ».

Les situations sont diverses : il y a les « oubliés à cause d’erreurs dans les fichiers de déploiement, ou parce que l’installation a été sous-dimensionnée », ceux chez qui « les techniciens causent d’autres dégâts », les « débranchements sauvages », les poses « à l’arrache », etc.

60 millions de consommateurs explique que « le défi des opérateurs est désormais de limiter le nombre de ces ratés, sous peine de freiner l’attrait des Français pour ces connexions ultrarapides… ». C’est également un chantier pour la nouvelle présidente de l’Arcep – Laure de La Raudière – qui a déjà annoncé qu’elle se pencherait sur au moins une partie de ce problème.

Intel célèbre les 10 ans de Thunderbolt

C'est en effet le 24 février 2011 que cette solution est née, issue du projet Light Peak et d'une collaboration avec Apple, promettant de meilleurs débits et une unification des protocoles.

Thunderbolt 3 est en passe de devenir un standard à travers l'USB4 qui devrait commencer à montrer son nez d'ici quelques mois et intègre déjà les processeurs d'Intel. Si une v4 de Thunderbolt a été annoncée, ses évolutions n'ont été qu'a minima. 

Mais les effets de ces travaux se sont fait ressentir à travers l'arrivée du connecteur USB Type-C, désormais standard parmi les standards, capable de gérer du transfert de données, de l'affichage et une alimentation pouvant atteindre 100 watts.

La question aujourd'hui est donc : quel avenir pour Thunderbolt et l'après USB4 ? Sur ce point, Intel est pour le moment silencieux.

Tor lance un sondage pour en savoir plus sur ses utilisateurs

Les développeurs du projet expliquent dans un billet comment la crise a modifié leurs habitudes, notamment quand il s’agissait d’aller à la rencontre des utilisateurs, pour mieux connaitre leurs habitudes et besoins.

Ils lancent donc un sondage contenant treize questions. Il est disponible sous deux formes : une classique, l’autre en .onion. La seconde peut être ouverte directement par Tor Browser et permet de répondre en gardant le même niveau de protection qu’habituellement. 

Le sondage ne devrait pas prendre plus de 15 minutes selon l’équipe. Les réponses seront gérées par LimeSurvey, un outil open source, et seront supprimées au bout de 180 jours. Durant cette période, elles seront stockées sur l’un des serveurs du Tor Project. Aucune information personnelle n’est demandée.

Une deuxième enquête, plus spécifique, porte sur Snowflake, outil dédié au contournement de la censure. Les conditions sont les mêmes.

Cyberpunk 2077 : le patch 1.2 retardé

L'équipe évoque l'ampleur de ce dernier et la cyberattaque dont elle a été victime récemment pour expliquer sa décision. Il devrait finalement être mis en ligne durant la deuxième moitié de mars.

Les développeurs indiquent que de nombreuses améliorations seront au programme, tant au niveau des correctifs que de la qualité globale. Nous en saurons plus d'ici la semaine prochaine.

Android : le Jetpack Compose de Google est disponible en bêta

Jetpack Compose est un toolkit dédié à l’interface utilisateur des applications Android, pour en simplifier la création avec le moins de code possible. À terme, les Android Views seront remplacées par Compose.

Le projet était jusque-là en alpha. L’arrivée de la bêta signifie d’une part la stabilisation des API et donc l’assurance qu’elles n’introduiront plus de changement majeur (cassant le code) d’ici la version finale. D’autre part, toute une liste de nouveautés.

On y trouve ainsi le support des coroutines, le support de l’accessibilité pour Talkback, une nouvelle API dédié aux animations, l’interopérabilité avec les Views, des composants Material UI, les Lazy Lists, ou encore du neuf sur les thèmes et éléments graphiques, avec notamment le support des modes clair et sombre.

La bêta de Compose ne peut pour l’instant être utilisée qu’avec la dernière mouture Canary d’Android Studio Arctic Fox, qui intègre pour l’occasion plusieurs nouveautés aussi : Live Literals, Animation Preview, support de Compose dans le Layout Inspector, aperçu interactif, etc.

Clap de fin pour Anthem Next (BioWare et Electronic Arts)

L’annonce a été faite par Bioware. Elle fait suite à celle de 2019 où le studio expliquait travailler sur une nouvelle version du jeu. 

« Nous devons concentrer nos efforts en tant que studio et renforcer les prochains titres tels que Dragon Age et Mass Effect, tout en continuant à fournir des mises à jour de qualité à Star Wars: The Old Republic », explique BioWare.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !