LeBriefdu 4 février 2021
Copie privée : les ayants droit se proposent de payer l’étude d’usages sur les produits reconditionnés

Le calendrier s’accélère en Commission copie privée. Mardi, lors d’une réunion organisée au sein de cette instance du ministère de la Culture, les 12 ayants droit ont proposé de réaliser l’étude d’usages qui permettra de jauger les pratiques de copies sur les biens reconditionnés. 

En finançant eux-mêmes ces sondages, ils éviteront au ministère de la Culture de lancer un appel d’offres, procédure encadrée par des délais contraints. 

D’une oreille toujours attentive, le président Jean Musitelli a proposé d’examiner ce scénario lors de la prochaine réunion, sauf si bien entendu les autres collèges (les 6 industriels et les 6 autres consommateurs) proposent d’ici là une autre piste.

Le président de l’instance est décidé à aller très vite sur l’extension de la redevance à ces produits. Non seulement il a proposé d’introduire ce sujet dans le calendrier de travail, mais selon lui, ces produits sont déjà soumis théoriquement alors même qu’un contentieux est ouvert devant les juridictions judiciaires

L’étude d’usages annoncée veut donc non questionner ce principe, mais déterminer la pertinence d’un barème spécifique à ces biens. Le secteur du reconditionnement est évidemment vent debout contre une telle réforme qui risque de mettre à terre plusieurs acteurs. 

Lors de cette réunion, des représentants du ministère de la transition écologique et du secrétariat d’État au numérique ont osé soulever les effets négatifs de l’extension, ce qui a suscité, sans surprise, la fureur des ayants droit, bénéficiaires des flux.  

Nouveau poste à la NASA : un conseiller au climat

C’est la première fois que l’Agence spatiale américaine dispose d’un tel poste, créé « dans un effort pour assurer la bonne réalisation des objectifs de climatique de l'administration de Joe Biden ».

Gavin Schmidt prend le rôle de conseiller au climat par intérim, en attendant qu'une nomination définitive soit faite. Il connaît bien le sujet et l’agence puisqu’il était auparavant directeur du Goddard Institute for Space Studies de la NASA. Il est également un des principaux contributeurs au blog RealClimate.

Dans les objectifs du poste, on retrouve : 

  • Promouvoir et s'engager dans des investissements liés au climat
  • Promouvoir des initiatives axées sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone
  • Démontrer et communiquer les impacts et l’ampleur des investissements de la NASA sur le climat
  • Favoriser la communication et la coordination interne et externe 
  • S'engager à amplifier la recherche et le développement technologique liés au climat
Alphabet (Google) : des revenus en hausse, le Cloud toujours déficitaire

La valse des bilans financiers continue et c’est désormais Alphabet (maison mère de Google) qui se plie à cet exercice. La société affiche un chiffre d’affaires de 56,896 milliards de dollars sur les trois derniers mois de 2020 (+23 % sur un an). Dans le détail, Google Search représente plus de la moitié avec 31,903 milliards de dollars, tandis que YouTube est à 6,885 milliards et le Cloud à 3,831 milliards.

Les Google Services affichent toujours un bénéfice opérationnel (plus de 19 milliards de dollars), tandis que le Cloud perd 1,243 milliard de dollars. Le nombre d’employés grimpe de 118 899 à 135 301 fin décembre 2020.

Haine en ligne : un nouveau pôle judiciaire, trois plaintes contre TwitterCrédits : Robert van den Eijk/iStock/ThinkStock

Le nouveau Pôle national de lutte contre la haine en ligne ou le harcèlement moral sur internet du tribunal judiciaire de Paris vient d’être mis en place en janvier, relève Dalloz. 

Il compte six magistrats, secondés par de précieux assistants spécialisés et juristes chargés de faire des constatations et des requêtes.

La création de ce parquet spécialisé est l’une des rares dispositions de la loi Avia qui a survécu au Conseil constitutionnel, qui avait largement censuré ce texte en juin dernier. 

Le nouveau pôle, déjà décrit par une circulaire du ministère, aura la tâche de représenter la justice française face aux grandes plateformes. Des réunions sont prévues pour les sensibiliser au droit français. Actuellement, c’est l’une des difficultés dans les poursuites d’auteurs de contenus haineux : certains réseaux sociaux ne répondent tout simplement pas aux réquisitions de la justice française.

Le Monde révèle par ailleurs que trois victimes de harcèlement, représentées par les avocats Eric Morain et Antoine Vey, ont assigné Twitter devant le tribunal correctionnel de Paris.

Tous trois avaient porté plainte pour harcèlement, mais elles avaient été classées sans suite, le réseau social n'ayant pas répondu aux réquisitions judiciaires le sommant de fournir les informations permettant d’identifier les auteurs présumés du harcèlement. Ils accusent le réseau social, par son inaction, de « complicité d’injure publique et de provocation » et de « refus de déférer à la demande d’autorités judiciaires ».

Altice France se paie Azur TV pour développer BFM dans les régions du sud

Le groupe continue de s'étendre à l'échelon local et ouvrira début mars BFM DICI Haute-Provence et DICI Alpes-du-Sud après Paris, Lyon, Grand Lille, Grand Littoral.

Un déploiement qui se fait à grands coups de croissance externe. Ainsi, l'acquisition annoncée aujourd'hui « vient assurer une couverture quasi complète des autres départements de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur par les chaînes BFM : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse ». 

« La région Sud est stratégique pour Altice, territoire dans lequel le groupe investit massivement dans les infrastructures fibre et 4G/5G. SFR avait notamment lancé la 5G en France à Nice en novembre 2020 » précise le communiqué.

Selon les chiffres de Medamétrie pour la période septembre/décembre 2020, « les chaînes locales ont été regardées par 2,9 millions téléspectateurs par semaine et 930 000 téléspectateurs par jour ».

Les services Apple en panne pendant plusieurs heures hier soir

Les problèmes ont commencé en fin d’après-midi avec Apple Music. Dans de nombreux cas, la lecture ne voulait plus se faire sur la plupart des contenus, et l’interface du service n’affichait plus qu’une petite partie des éléments.

Rapidement, d’autres services ont eux aussi été en carafe : App Store, Apple Books, iTunes Store, Mac App Store, Radio et Apple Music Radio, avec une quasi-impossibilité de s’en servir. Ce qui incluait notamment les installations et mises à jour via les boutiques pour iOS et macOS.

Vers 20h, la situation avait évolué. Les services mentionnés étaient de retour, mais d’autres avaient des problèmes, dont iCloud Drive, Notes, Photos, et la sauvegarde iCloud. Il a fallu plusieurs heures pour tout remettre en état, les derniers étant de retour à 5h35 cette nuit, dont le Trousseau iCloud.

Apple ne donne aucune information sur le type de panne qui a affecté ses services.

Pollusols  : « à Nantes, une étude inédite sur la pollution des sols »Crédits : okugawa/iStock

Dans son journal, le CNRS revient sur les résultats de cette étude, où des scientifiques « ont travaillé durant cinq années sur les pollutions diffuses causées par les métaux (cuivre, plomb...), les radioéléments (uranium, tritium) ou encore les pesticides – des polluants que l’on retrouve pour certains jusque dans l’estuaire de la Loire ».

La région nantaise est passée à la loupe, avec un bilan inquiétant. Le Centre national pour la recherche scientifique précise qu’il s’agit d’un « enjeu majeur » car « les grandes métropoles lorgnent les friches industrielles et agricoles pour s’agrandir ». 

« Même si elles sont peu élevées, ces concentrations peuvent être problématiques pour l’environnement comme pour la santé humaine. On est sur de la toxicité chronique, avec un effet cumulatif dans le temps et une possible combinaison de polluants », explique le CNRS.

Ce dernier avance une solution pour les jardins partagés : « l’utilisation de plantes accumulatrices de plomb pour progressivement assainir les parcelles. C’est la méthode dite de phytoextraction. Certains végétaux, comme la moutarde brune, sont en effet de véritables “aspirateurs” à métaux ».

« On a cette pollution et on va devoir vivre avec », affirme Thierry Lebeau (spécialiste de la pollution des sols au Laboratoire de planétologie et géodynamique) en guise de conclusion. Il préconise d’adopter une approche adaptée à chaque situation : « Il s’agit de trouver des usages compatibles avec la qualité de chaque sol ».

 

Apple TV 3e génération : pour regarder des vidéos YouTube, il faudra passer par AirPlay

La nouvelle est indiquée aux possesseurs d’Apple TV d’ancienne génération via un message : « À partir de début mars, l'application YouTube ne sera plus disponible sur Apple TV (3e génération) », comme le rapporte 9To5Mac.

Une alternative est proposée : « Avec AirPlay, vous pouvez également diffuser YouTube depuis votre appareil iOS vers n'importe quelle Apple TV (3e génération ou ultérieure) ». En clair, pour regarder une vidéo YouTube sur Apple TV, il faudra commencer par la lancer sur un autre appareil.

Cela ne concerne pas les Apple TV HD et 4K, de quatrième et cinquième génération respectivement. 

Le PDG de Parler largué par son entreprise

Parler est le fameux réseau social vers lequel tous les regards se sont tournés après les évènements du Capitole aux États-Unis. 

Largement pointée du doigt pour avoir joué un rôle important, l’application a été supprimée des boutiques d’Apple et Google pour ne pas avoir su modérer plus efficacement les discours de haine et appels à la violence. Amazon a enchainé en coupant l’hébergement des données sur AWS.

Depuis, les données ont été extraites par des chercheurs, qui ont montré que la plupart d’entre elles contenaient encore de précieuses métadonnées, dont la géolocalisation sur les photos et vidéos. L’un des chercheurs a même créé une carte interactive basée sur ces informations, montrant comment Parler avait été utilisé comme support de coordination le jour de l’attaque du Capitole.

John Matze, PDG de l’entreprise, sert désormais de soupape. Il a confirmé au Wall Street Journal avoir été démis de ses fonctions par le conseil d’administration dirigé par Rebekah Mercer. Selon lui, il aurait été renvoyé pour son goût de la liberté d’expression et ce qu’il pensait être une approche « plus efficace de la modération des contenus », sans que l’on n’en sache plus.

Il est plus probable que son renvoi soit en lien avec son poste au moment des faits. Il était aux commandes pour l’ensemble des faits reprochés à l’application, y compris un manque flagrant de protection de la vie privée puisque toutes les métadonnées ont pu être récupérées.

Le FBI identifie une seconde faille dans SolarWinds, exploitée cette fois par des ChinoisCrédits : South_agency/iStock

Des pirates informatiques chinois présumés ont exploité une faille dans un logiciel SolarWinds pour pénétrer dans des ordinateurs du gouvernement américain l'année dernière, révèle Reuters.

Les enquêteurs du FBI ont récemment découvert que le National Finance Center, une agence fédérale de gestion de la paie au sein du département américain de l'Agriculture, faisait partie des organisations touchées, faisant craindre que les données sur des milliers d'employés du gouvernement aient été compromises.

Le NFC est chargé de gérer la masse salariale de plus de 160 agences gouvernementales, dont plusieurs impliquées dans la sécurité nationale, telles que le FBI, le département d'État, le département de la sécurité intérieure et le département du Trésor.

Les dossiers détenus par la NFC comprennent les numéros de sécurité sociale des employés fédéraux, les numéros de téléphone et les adresses électroniques personnelles ainsi que les informations bancaires. 

Circonstance aggravante pour SolarWind : la faille exploitée par le groupe chinois présumé est distincte de celle que les États-Unis ont accusé les agents du gouvernement russe d'avoir utilisé pour compromettre jusqu'à 18 000 clients de SolarWinds, y compris des agences fédérales sensibles, en détournant le logiciel de surveillance du réseau Orion de la société.

Mozilla pourrait lancer son VPN en France d'ici mars

Lancé l'année dernière, le service n'est pour le moment disponible que dans certains pays et s'est focalisé ces derniers mois sur l'extension à de nouvelles plateformes.

Mais selon nos confrères de ZDNet, Mozilla serait prête à déployer Firefox VPN en Europe, à commencer par l'Allemagne et la France. Le lancement est attendu pour ce trimestre. 

Apple récupère les DTK ARM, 200 dollars seulement accordés aux développeurs

Ces derniers avaient pourtant payé l'accès au kit de développement pas moins de 500 dollars, on s'attendait à ce que la somme soit au moins remboursée lorsqu'il serait récupéré. Ce n'est pas le cas, comme le rapportent nos confrères de 9to5 Mac.

Ces 200 dollars ne sont d'ailleurs utilisables que pour acheter un Mac mini M1, proposé à partir de 699 dollars. Apple a beau être l'une des entreprises les plus riches au monde, elle est moins généreuse avec son écosystème que par le passé. 

Pour rappel, lorsque le DTK du passage aux processeurs Intel avait été récupéré, elle avait envoyé aux développeurs un Mac à 1 600 dollars en contrepartie. Pas mal pour le remplacement d'une machine payée 1 000 dollars. 

Ceux qui espéraient un élan de générosité similaire en seront pour leurs frais.

LibreOffice 7.1 laisse choisir le type d’interface à son premier démarrage

La nouvelle mouture de la suite bureautique libre est disponible depuis hier, avec comme toujours une ribambelle d’améliorations générales ou de ses applications.

Elle commence par proposer une fenêtre à son premier démarrage pour demander à l’utilisateur l’interface qu’il souhaite. LibreOffice contient en effet plusieurs modes, du classique aux rubans, en passant par plusieurs niveaux de compacité. De nombreux utilisateurs ne connaissent pas ces options.

Parmi les améliorations générales, on note une meilleure recherche de taille d’imprimante selon le document, l’affichage de tous les fichiers supportés quand on ajoute une extension au gestionnaire, la mise à jour asynchrone de l’aperçu d’impression pour ne pas bloquer l’interface ou encore une simplification de l’installation des extensions.

Writer gagne un nouvel inspecteur de styles, la possibilité de définir des ancres par défaut pour les nouvelles images ajoutées, la détection d’Unicode même dans les documents sans BOM (Byte Order Mark) ainsi qu’une amélioration significative des performances pour les opérations de recherche/remplacement.

Le tableur Calc gagne une option pour gérer le collage avec Entrée, une autre pour sélectionner des éléments dans la fenêtre Autofilter sur toute la ligne et, là encore, de meilleures performances dans les opérations de recherche/remplacement en passant par Autofilter.

Impress et Draw peuvent désormais ajouter des boutons « Lecture/Pause » et « Quitter » sur l’écran de présentation, reçoivent un effet « réaliste » d’ombre douce pour les objets, ainsi que de nouvelles capacités d’animation. Draw peut en plus insérer des signatures visibles sur des PDF existants et Impress permet de changer plusieurs animations d’objets d’une traite.

Rappelons qu’il s’agit de la branche Community. Elle contient toujours les dernières nouveautés et se destine aux « passionnés de technologie, adeptes précoces ou utilisateurs expérimentés ». En d’autres termes, elle peut contenir aussi plus de bugs. Pour les besoins de productivité, la Document Foundation recommande la version 7.0.4

D’ici le 1er juillet, 100 % des agents de l’État pouvant télétravailler seront équipés d’un PC portable

Le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques veut renforcer les mesures d'application du télétravail dans la fonction publique de l’État.

Dans un communiqué, il indique qu’ « une commande interministérielle de 50 000 ordinateurs portables a été effectuée en fin d’année dernière afin de constituer un stock stratégique. Les livraisons sont en cours ».

La ministre Amélie de Montchalin s’est fixée un objectif ambitieux : d’ici le 1er juillet 2021, « 100 % des agents de l’État dont les fonctions permettent le télétravail doivent être équipés d’un ordinateur portable avec accès à distance ». 

Dès le 31 mars, « 100 % des agents de l’État devront être en mesure d’accéder à leur messagerie électronique, à distance ».

Pour accompagner les agents « et les managers », un kit « Télétravail et travail en présentiel » a été mis à disposition. 

« Une attention particulière doit être accordée par les chefs de service pour prévenir l’apparition de risques psycho-sociaux, notamment liés à l’isolement ». Pour cela, la solution du numéro vert, bien entendu : « chaque ministère a mis en place une ligne téléphonique dédiée pour accompagner les agents ».

Microsoft Defender détectait une mise à jour de Chrome comme « porte dérobée » en entreprise

Petit vent de panique hier en entreprise, alors que Microsoft Defender for Endpoint (anciennement Advanced Threat Protection) détectait une mise à jour de Chrome comme voulant installer une porte dérobée dans Windows.

Plus spécifiquement, le fichier sl.pak était détecté comme PHP/Funvalget.A et était donc bloqué. La mise à jour vers la version 88.0.4324.104 du navigateur était alors impossible, sans pour autant bloquer complètement le navigateur.

Mais la question était posée : Google avait-il été piraté au point de distribuer un fichier vérolé ? Pour beaucoup, il ne pouvait s’agir que d’un faux positif, puisque la même mise à jour n’était pas bloquée par Defender sur les machines grand public.

Et effectivement, Microsoft a confirmé à ZDnet qu’il s’agissait bien d’un faux positif, causé par « une erreur d’automatisation », sans que l’on en sache plus. Le problème est maintenant réglé.

Entre temps, certains avaient rappelé dans les forums qu’il existait une solution pour purger le cache de Defender et le forcer à récupérer la dernière version des signatures.

Edge 89 bêta peut réinitialiser les données de synchronisation et bloquer l’Autoplay des vidéos

Avec l’arrivée d’Edge 90 dans le canal Dev, la version 89 remonte dans le canal Beta et se rapproche donc d’une publication en version stable.

Elle contient notamment une fonction attendue par certains utilisateurs : la réinitialisation des données de synchronisation. Elle permet de résoudre les problèmes rencontrés avec plusieurs machines, notamment quand de nouveaux éléments ne s’affichent pas ailleurs ou en cas de doublons. La fonction efface les données sur le serveur et les remplace par celles de la machine.

Autre nouveauté très appréciée, la capacité de bloquer la lecture automatique des vidéos. Edge n’est pas le premier dans ce domaine, mais on sait gré à Microsoft d’offrir un mécanisme pour en finir avec un comportement qu’aucun internaute n’a jamais apprécié.

Signalons aussi de nouvelles capacités de verrouillage pour le mode kiosque, des améliorations pour le lecteur PDF (notamment la sélection de texte), ou encore le support des dates d’anniversaire et du presse-papier pour le remplissage automatique des formulaires.

Pour rappel, l’installation d’un canal de test d’Edge n’écrase pas la version stable. Si vous installez par exemple les versions Beta, Dev et Canary, vous aurez quatre versions séparées du navigateur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !